AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Paradis ou Enfer

avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Sam 27 Sep 2014 - 19:19

L'information ne doit pas quitter le cuirassé sinon, le moral des troupes en attentent du jour j serraient atteint. L'ange ne peut plus rien faire pour l'instant. La fièvre le gagne. Ses symptômes sont multiples. Les escargophones du navire sont en plein régime. La recherche d'un médecin qui serrait quoi faire face à tous ces anomalies. Mais la liste est longue et personne ne semble en mesure de donner un remède à cela. Certains parlent d'un empoisonnement qui justifierait son état. D'autres pensent que c'est qu'une crise qui va passer.

Après de nombreux appels, Jonathan Nivel tape du poing.

-On a plus le temps de parler, faut commencer à agir. Dite aux médecins les plus compétents de nous rejoindre. Sur place, ils seront quoi faire. Contacter Costa Bravo. Il doit avoir des infos pour nous.

-Seul Ivan et Igor on le numéro de la tempérance.

Nivel toujours aussi agité rejoint rapidement Ivan. Ce dernier ne dort pas vraiment. Il respire difficilement. La pièce est sombre et une petite bougie proche du chevet éclaire la zone. Le niveleur prend une chaise et s'installe tout proche du malade.

-Des médecins ne vont pas tarder. Tient le coup. En même temps, tu peux me filer le numéro de denden de Costa Bravo?

Pourquoi une telle demande? Non. L'handicapé ne doit pas chercher à comprendre le pourquoi du comment. C'est le moment de se laisser porter par ses amis, allié. Leur donner les rênes. La main tremblante saisit la manche de Jonathan.

-Ma chambre.

Puis une respiration difficile le fait tousser. Du sang sorti encore de sa bouche.

-Sous la troisième planche partant d'la droiiite.

Puis il se remet à tousser et place sa main au niveau du cœur. On a l'impression qu'il se fait poignarder pour chaque mot qu'il sort. Son compagnon sort de la pièce à toute vitesse. Tellement agité qu'il défonce même la porte. Le temps de se remettre sur pied et courre dans les couloirs du navire, direction la chambre d'Ivan. Arrachant toutes les troisièmes planchent en partant de la droite. Mais il ne trouve rien. Ses yeux regardent à droite à gauche. Regardant les planches qu'il a arrachés et trouve sous l'une d'elles des numéros de den den.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 30 Sep 2014 - 11:26

Le plongeon en enfer continue pour l'ange du jugement tandis que Jonathan Nivel fait tout son possible pour le sauver. Avec l'aide de la grande famille révolutionnaire et d'un certain Costa Bravo. Une information très intéressante se répand sur le navire. Le saint pirate serrait sur West Blue. Le fameux Abbé Arthurio Bellingor Wallace sur qui circule la rumeur qu'il aurait la capacité de guérir les hommes de façon surprenante. Probablement un fruit du démon derrière tout cela.

Certains hommes sont légèrement réticents. Demander de l'aide à un scélérat cupide n'enchante pas tellement les révolutionnaires. Sauf que les Niveleur sont dans la place. Ces individus font beaucoup moins de chichi que les autres. Pas le temps de régler ces petits détails. L'objectif premier est de sauver l'ange. Comme a son habitude, Jonathan monte sur ses grands chevaux et lance un discours antigouvernemental et justifie la nécessité d'une telle action. Le temps leur est compté… et voici les citoyens du monde en direction d'une certaine île.

[…]

Le soleil se lève et poursuit sa route dans le ciel. Un peu trop rapide, la boule de feu disparait et laisse la lune éclairer les mers. Le processus dur trois jours qui semble interminable. Une fois sur l'ile, des hommes se dispersent à la recherche du prêtre.

Une île assez sinistre pour tout vous dire. Le port est ravagé et des traces fraiches de combat sont aperçues. Une bataille qui date de pas plus d'une heure probablement. Les civils constatent l'ampleur des dégâts et tentent de soigner les blessées. Des maisons avec des troues dû aux boulets de canon, des hommes à terre. Après deux trois questions aux passants, l'information qui remonte est qu'un équipage de pirates à piller la ville. Le tout orchestré par un envoyé de dieux qui prier pour leur âme.

Pour des révolutionnaires, rester sans rien faire est inconcevable. Les médecins qui les ont rejoints en pleine mer débarquent sur l'ile et le navire prend en chasse les pirates. La probabilité que ça soit les pirates qu'ils cherchent est fort probable.

Les voiles sont déployées et c'est à pleine vitesse que le cuirassé vogue.

[…]


En pleine mer, le navire avec le pavillon de pirate est rattrapé. Un drapeau à fond noir avec une grande croix blanche au centre. Derrière le premier symbole on y trouve des ailes d'anges puis deux épées qui se croisent. Ses bougres voient un terrifiant cuirassé de la marine et tente de fuir. Après une petite course-poursuite, les brigands finissent par remarquer le drapeau des citoyens du monde. Certainement inconnue pour eux, mais globalement intrigant. Un petit drapeau blanc pour montrer les intentions est le tour est joué.

Les révolutionnaires se retiennent comme ils peuvent. La plupart ont envie de leur foutre le poing à la figure et Nivel le premier. Encore plus turbulent que d'habitude, ses mains le démangent et il est à deux doigts de mettre le feu à ses grenades et de les balancer.

Une passerelle est posée entre les navires et les négociations vont enfin commencer. Un homme vêtu de rouge avec l'allure du prêtre parfait se démarque. Ses hommes baissent la tête et le salut avec le terme "Mon père".

- Saint Michel Archange, gardien du paradis,
Venez secourir le peuple de Dieu,
Ayez pour agréable de nous défendre contre le démon,
et généralement contre nos ennemis qui sont très puissants,
et enfin, de nous conduire en la présence de Dieu
au séjour des bienheureux.


Cette fois, c'est encore un autre allié d'Ivan qui entre en scène. Son premier compagnon. Un certain Devil Yatsu. Son apparence suffit à faire terre les paroles du saint pirate. Les dents pointures, le rire diabolique. Quelque piercing et une multitude d'armes à feu avec lui. Autant vous dire que ce révolutionnaire n'en a rien à faire des religieux et des conneries comme ça. Il se met un doigt dans l'oreille histoire d'enlever la saleté. Le message est clair.

-Change de disque, y'a personne à impressionner. On a pas le temps pour tes conneries. Si t'es bien l' Abbé Arthurio Bellingor Wallace, dis le.

Le visage tourné vers le ciel se rabaisse légèrement, et le prêtre lui répond.

-Que me voulez vous mon enfant?

-Ben ça tombe bien mon grand. Figure toi qu'on a un ange qu'a besoin de soin et fissa. Ivan De Cimitiero, j'sais pas si ça te dit quelque chose.


L'homme vêtu de rouge à déjà entendu ce nom. Surtout lorsqu'on évoque le terme ange, ça attire particulièrement son attention. Probablement dû à sa vie d'avant. Alors oui, il connait l'handicapé de réputation et se permet d'en rajouter.

-Oh, un signe de notre seigneur. Voyez mes enfants comme Dieu ne nous oublie pas.
Seigneur, mon Dieu,
je chanterai vos louanges
en présence de vos anges.
Je vous rendrai mes très humbles hommages
dans votre saint temple,
et je publierai la grandeur de votre nom.


-Viens sauver l'ange alors…

Là, l'atmosphère change radicalement. Le regard de l'Abbé devient enfin sérieux. Il avance avec l'aide de son bâton et s'approche de Devil Yatsu.

-Je veux dix millions.

http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 30 Sep 2014 - 19:41

-Hé hé hé.

Devil Yatsu est un vendeur d'armes. Les affaires il connait. Alors pour négocier un prix, c'est sans doute lui le mieux placer ici.

-En principe le prix varie selon les soins à apporter. Le matériel a utilisé. Plus on a besoin d'élément plus le prix augmente. Ça marche comme ça le biseness. J'en déduis que t'as une façon de soigner. On te donne un million et on ferme les yeux sur le massacre que vous venez de faire.

-Mon enfant. Tu supposes donc que nous avons peur de mécréant? Sans votre chef, vous ne valez pas grand-chose. Donc, je réduis parce que je suis clément. Quinze millions.

Les choses ne vont pas dans le bon sens. Le pire c'est que l'atmosphère devient de plus en plus pesante. La discussion continue, mais un homme ne peut plus rester à sa place. Ce genre de chose. C'est comme la paperasse. Ça prend du temps. Ils sont en train de jouer avec la vie d'Ivan pour quelque berry. Alors Jonathan Nivel s'avance vers les négociateurs d'un pas décidé. Il attrape Yatsu par le bras et le tire pour prendre sa place.

-ON A PAS LE TEMPS POUR LA PARLOTTE ! Soignez le et vous aurez vos berrys !

De grande inspiration prise par Jonathan. Les yeux grands ouverts. La vapeur sort de ses narines. Oh oui, il veut en coller une au pirate en face de lui. Mais même pour quelqu'un avec plein d'énergie, le monsieur sait se tenir. Plein d'arrogance, l'Abbé le regarde avec un air supérieur en montant légèrement son menton.

-Je réfléchirais à la somme durant le traitement. Une inspiration divine me révèlera probablement le prix.

Les négociations s'arrêtent sur cette interruption. Le saint pirate est donc guidé jusqu'à Ivan sans perdre de temps. Quelque fidèle accompagne le prêtre et les individus arrivent enfin à la chambre où est cloué l'ange. Sur le lit, la respiration est difficile. L'Abbé retire sa cape et avec de grand mouvements. Il s'approche de l'handicapé pour finir en tendant ses bras.

- Au nom de Jésus de Nazareth, je fais maintenant un signe de croix afin que Jésus-Christ fasse descendre dans les profondeurs de ton être toutes les grâces de guérison qu’il désire donner.

Suite à ces paroles une boule commence à englober le malade. Une sorte d'œuf géant. La guérison commence.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 30 Sep 2014 - 20:43

Les minutes passent. Les heures… Toujours un groupe de révolutionnaires autour du pirate en cas de problème. Sauf que l'abbé ne maitrise pas encore parfaitement son fruit. L'utiliser le fatigue petit à petit. Ne connaissant pas le temps que cela prendra, les navires se dirigent vers une île pour accoster. L'abbé prend régulièrement des poses et profite de bon repas.

Les jours passent et l'ange est bientôt à cent pour cent de ses capacités. Avant de terminer son travail, le prêtre remet sur la table les négociations. Il a eu tout son temps pour réfléchir. Un plan bien mieux qu'une bonne somme directement. Sur le pont autour d'une table les hommes sont regroupés.

-Je vous fais une offre en or. Je veux bien réduire  le prix pour aujourd'hui. Je comprends les paroles de maitre Yatsu et vous fais tout ça pour trois millions et sept cent mille berry. Puis à chaque fois que vous gagnerez, volerez des biens, je souhaite dix pourcents.

Les hommes voient bien où veut en venir le cupide. Se faire un petit salaire sur le dos des révolutionnaires. Mais un esprit malin sourit dans son for intérieur. Le fameux premier compagnon d'Ivan.

*Bwaaaaaaaaahahahahaha ! Hohohoho . Hoo putain le con. HA HA HA. Ivan en a complètement rien à faire de l'argent. C'est un outil comme une canne à pêche. Puis, on se fait presque jamais d'argent. Ouai'p on vivait comme des pauvres.*

-On va réfléchir à votre proposition.

Le temps de se regrouper entre révolutionnaire et ne pas montrer trop d'enthousiasme.  Yatsu balance ses idées à ses compagnons et en profite pour rappeler qu'en cas de problème dans ce domaine, une visite de courtoisie envers un criminel est toujours possible. Après tout, ils ne sont pas alliés. Lorsque le groupe est d'accord un homme sort un jeu de cartes. Une petite partie de tarot. Pourquoi pas? Histoire de faire croire au pirate que le débat était compliqué. Toutes les réunions de révo finissent donc comme çà?

-Ho une carte est tombée… Le jugement.

-Vous croyez au hasard?

-Certains disent que le jugement représente la seconde chance, la seconde opportunité.

-L'ange du jugement. Ça lui va bien à notre Ivan.

[…]

Suite à une partie acharnée les révolutionnaires rejoignent le prêtre qui n'est pas loin de terminer son travail.

-Comme vous pouvez vous en doutez. Cela n'a pas été simple. Mais nous acceptons.

Les visages sont sérieux et cachent leur joie. Le saint pirate qui est assis tout proche d'Ivan se relève.

-D'ici ce soir, votre capitaine reviendra de l'enfer.

Il semblerait qu'il y ai un petit malentendu à la signature du contrat. Les révolutionnaires pensent qu'ils devront seulement de l'argent, hors c'est de tout bien...
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 30 Sep 2014 - 22:08

La nuit

Les yeux s'ouvrent après des jours de soin intensif. Petit à petit. Il y a déjà quelque chose d'étrange. Le côté gauche de la pièce est bien visible comme d'habitude. Mais le droit… Comment se fait il? Ivan ferme son œil gauche et regarde seulement avec le droit. Son œil droit fonctionne parfaitement ! Lui a du mal à le réaliser. Il cligne fortement ceux là et constate que sa vision est de retour à la normal. Est-ce un rêve ?

HOUUUAAA !

*Boum*

L'ange tombe du lit et se retrouve au sol. Une sensation étrange l'a fait sursauter. Une caresse de la couverture sur ses jambes. Cela fait plusieurs années que ses deux membres ne ressentent plus rien. Là c'est trop de surprise en un instant. Les hommes postés juste devant la chambre entrent précipitamment et voient l'ange au sol.

-Ivan, tu vas bien?

Une belle question. Son corps est étrangement rempli d'énergie. Ça fait longtemps qu'il ne l'a pas fait. C'est parti. Un petit mouvement de la jambe droite. La gauche aussi. Surprenant. Les hommes n'ont pas vu ces petits déplacements. Ivan le sait, Ivan le sent. Alors comme un enfant qui tente de se relever. L'ex handicapé se lève doucement sous les yeux surpris de ses compagnons. Debout avec seulement son sous-vêtement. Mais debout.

-Je suis guéri?

L'ange est calme. Très calme. A vrai dire, il a du mal à réaliser. Regardant toutes les parties de son corps. Regardant ses blessures qui ne sont plus. Touchant son ventre, son épaule. Les douleurs ont disparu. Une flexion. Deux, puis trois. Un saut et l'ange s'envol à un petit mètre du sol. Le sourire le gagne ainsi que le rire.

-HA HA HA !

L'envie de courir immédiatement avec ses jambes le gagne. Comme s'il n'a toujours pas remarqué son manque flagrant de vêtement. Ça fait presque cinq ans que ses jambes sont inactives. Alors le voilà qui gambade sur le navire tout joyeux.

YOOSHAAAA !

Cela fait tellement longtemps que par moments il trébuche lamentablement. S'écrase au sol en effectuant deux roulades et finis par se redresser. Mais courir c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas. Les hommes le voient et sont triplement surpris. D'une, la tenue vestimentaire. De deux, le comportement d'Ivan. De trois, le fait qu'il se tient sur ses jambes. Juste derrière lui deux hommes lui court après avec des vêtements histoire qu'il se rhabille.

Une fois à l'extérieure, il s'arrête brutalement en voyant l'horizon. L'immense bleu. L'ange marche jusqu'au bord du navire et tous ses compagnons le rejoignent. On lui met une veste sur les épaules et propose un pantalon. Mais l'esprit du justicier est ailleurs.

-Où suis-je?

-West blue, sur l'ile de Barche.

-…

Un silence règne alors que le vent frais de la nuit fait claquer des dents certaines personnes.

-Est-ce le paradis ou l'enfer?

-C'est le bonheur Ivan. Tu as retrouvé toutes tes aptitudes. Je dirais, le paradis.

Les hommes sont plutôt heureux, seul l'ange ne partage pas cet engouement. Connaissant son rôle à la perfection, c'est un grand sourire qu'il adresse à ses compagnons, amis.

-Messieurs, partons sauver le monde.

Des cris de joie pour cet évènement. La quête sur l'ile aux esclaves va pouvoir se terminer parfaitement. Mais dans la tête de l'ange, c'est bien plus compliqué.

*Le paradis? Je suis coincé en enfer depuis si longtemps. Mes jambes ne sont qu'un outil pour réussir à protéger les innocents. Un coup de pouce venu du ciel ou des ténèbres? Pourquoi ne puis-je mourir et rejoindre mes parents? Ma mission sur terre n'est pas finie. C'est donc cela?

Père. J'ai essayé. Je vous promets père. J'ai essayé d'avoir une vie comme une personne lambda. Mais je ne vis que dans autrui. Mes amis sont heureux pour moi, tandis que je suis heureux qu'ils soient heureux. Non… Je me mens à moi-même. Quelle ironie. Le détenteur du fruit de la vérité qui se ment. Il n'y a même pas une minute je sautais de partout. Oui. Je sais quel genre de vie je veux vivre.

Je veux aider les autres. Protéger les innocents. C'est ça mon chemin. Père, Mère. Je ne suis pas en enfer. Je ne suis pas non plus au paradis. Pour le moment je suis sur la terre et certains moments comme aujourd'hui me donne l'impression de rejoindre le jardin d'eden.*


http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1