AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La Débâcle - Fin du brasier

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 5 Nov 2014 - 17:02

Voilà, s'en était fini de la petite Njut Shoma n'allait plus jamais entendre parler d'elle. Un traître dans son équipage, jamais de la vie. Bref c'était du passé, la page était tournée et pourtant Shoma n'avait pas finie de réparer ses erreurs. Avant de quitter ce monde, la jeune peste réussi à empoisonné les compagnons de L'étoile du Sud, maintenant il allait devoir faire en sorte de soigner ses hommes avant de passer à la phase deux du plan.

Comme tout bon tacticien, Shoma avait prévu une planque au cas où quelque chose tournait mal. Ils leur fallait un lieu ou se replier si jamais Flist les trahissait où si la situation fait qu'ils n'aient d'autre choix que de battre en retraite. C'est donc à la hâte que le capitaine des Spectres gagna ce point stratégique et y découvris les siens.

Mizu avait très bien remplis son rôle. Tout le monde était saint et sauf. Façon de parler. Shoma examina chaque membre de son équipage. Le poison commençait à faire effet. Ce n'était pour le moment pas mortel, mais il allait devoir trouver un moyen de leur donner un antidote, mais comment faire, le Sanbi se trouve de l'autre côté de l'île. Même s'il parvenait à rejoindre le Sanbi, il n'allait peut-être pas réussir à revenir à temps.

Les choix de Shoma étaient peu nombreux et ce fut à ce moment que son Den Den privé ce mit à sonner. C'était Roger. Cela faisait plaisir d'entendre sa voix, mais le moment était tout de même mal choisi. N'ayant pas le temps de taper la discussion, Shoma lui dit ce qu'il en était et surprise, son ancien second lui dit qu'il avait récupéré le Sanbi et qu'il allait l'attendre en haute mer.

L'homme n'avait pas perdu son temps. Certes Shoma lui avait dit qu'il comptait prendre le navire de Flist, mais de là à avancer plus vite que la musique n'arrangeait pas du tout son capitaine. Visiblement le frère d'arme de Shoma ne voulait plus de Jaya et tenait à sa place abord. Ok, pas de souci, le mal était déjà fait.

Il ne restait plus qu'une seule solution, trouver un moyen de monter abord de la Lépreuse maintenant et sans plus tarder. Un tel navire devait certainement avoir de quoi soigner les blessures et les empoisonnements et puis dans le pire des cas il n'avait qu'à rejoindre le Sanbi en mer pour disposer de son matériel.


"Je vais aller récupérer la Lépreuse tout seul. Pendant ce temps je veux que vous m'attendiez tous à ce point. Une fois le navire en ma possession je ferais en sorte de venir vous chercher. Il va nous falloir des bras pour naviguer avec ce navire, donc essayer d'emmener avec vous le plus de monde possible."

Maria -> "Imagine il y a des soldats de la marine ?"

"Tampis nous n'avons pas le choix, cette garce de Njut nous à griller notre joker on ne peut pas se permettre de s'éterniser ici. On prend le navire et on se barre. S'il le faut nous nous occuperons des autres plus tard."

Opacho ->"Bonne chance capitaine."

"On se revoit tous d'ici 30min maximum"


Ce n'était pas le moment de flancher. La vie de ses hommes reposaient sur ses épaules et ceux là, c'était de véritable compagnons, c'était la famille de Shoma. Nul doute que pour sauver Opacho et Maria il était capable de soulever une montagne.

Pas de temps à perdre, le capitaine des Spectres activa la seconde et se mit à courir. Le temps jouait contre lui, il avait maintenant trente minutes devant lui pour rejoindre le navire, le prendre et aller récupérer ses hommes. Autant dire qu'il n'avait pas le luxe d'y aller en marchant sans compter que l'île se trouvait en état de siège.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 5 Nov 2014 - 22:35

Parti récupérer son bien, Shoma suivait la source du mal. De l'autre côté de la ville le navire de Flist l'attendait. Stoppant toute fuite possible, le navire de l'empereur ne laissait aucun navire que ce soit quitté la baie. Autour de Shoma tout n'était que flamme et destruction. Des survivants il y en avait, mais que pouvaient-ils faire ? Sans navire, incapable de lutter contre une force aussi grande, ils n'avaient guère le choix, ce serait la mort après libre à eux de choisir comment.

Mourir par un boulet tiré de la Lépreuse ? Mort de la main des hommes de Flist, écraser par d'autre pirate qui tentent également de fuir ou pire encore mourir sur le sol à petit feu à cause d'une blessure trop importante. Ce magnifique paradis pour les pirates s'étaient transformés en véritable enfer sur terre et c'est sur cette île que Shoma tentait de se frayer un chemin comme il pouvait afin de rejoindre le port ou ce qu'il en restait.

Alors qu'il approchait assez rapidement de la zone portuaire, Shoma se retrouva bloquer. Un tir de la Lépreuse avait touché toute une rangée de maison, les détruisant sur le coup. La violence de l'attaque repoussa le capitaine d'un bon mètre. Le chemin n'était plus praticable, ce qui força le bougre à prendre un autre chemin, mais voilà dévier de sa route allait lui demander plus de temps, ce qu'il ne pouvait se permettre.

Coincé au pied du mur, le capitaine tourna les talons et rebroussa chemin afin de trouver un semblant de route plus ou moins praticable. Comme on dit tous les chemins mènent à Rome, mais voilà Shoma se serait bien passé d'une erreur de décision qui le conduisit directement dans une ruelle en ruine bourré de pirate en pleine exécution.

*Bordel, j'ai pas le temps de m'occuper d'eux.*

Même s'il avait le temps contre lui, Shoma ne pouvait pas se permettre de combattre, pour faire vite il devait trouver un moyen de rejoindre l'autre ruelle sans se faire voir par les pirates. Les chances étaient minces, mais comme les hommes de Flist étaient occupés à faire souffrir quelques malheureux, s'il se faisait discret et passait rapidement, peut-être ne remarqueraient-ils pas qu'il tente de se faire la malle.

*C'est parti.*

Après un dernier coup d'oeil, Shoma s'élança dans la rue. Derrière une benne a ordure qui s'était retrouvé au beau milieu du chemin le capitaine se stoppa, regarda une dernière fois le groupe de pirate avant de s'élancer. Il ne lui restait qu'un petit bout de route à franchir avant d'atteindre une autre artère qui le conduirait en direction du port.

*Eh merde*

L'opération se faire aussi petit qu'une souris était bien partie, Shoma avait réussi à faire 50% du travail, mais voilà l'une des victimes aperçues le capitaine se tirer. Il n'en fallut pas plus pour que ce dernier ne demande l'aide du pirate.

*Tampis !*

Ni une, ni deux voilà que les hommes de Flist se retournent dans la direction du capitaine et le voit prendre ses jambes à son cou. Il n'en fallut pas plus au groupe de mécréant pour exécuter leur victime sur le coup et prendre en chasse le capitaine des Spectres, le traitant à chaque seconde de traître et autre injure.

Shoma avait trahi Flist, c'était vrai, mais de là à ce que l'information arrive aussi vite aux oreilles de celui-ci. Vraiment, même morte Njut lui portait préjudice.

*Jusqu'au bout elle me rend fou cette fille.*

L'envie d'une promotion, de la reconnaissance de leur capitaine et la gloire qui suivra l'exécution de Shoma donnait des ailes aux pirates qui se surpassaient. Le petit groupe poursuivit le capitaine des Spectres cinq bonnes minutes bravant même la mort. Les effondrements, le feu, les boulets, ni même les explosions ne semblaient avoir raison du groupe qui devenait de plus en plus petit, mais qui voulait toujours autant la mort de Shoma.

*Enfin un peu de solitude*

Le temps avait eu raison des pirates de Flist et Shoma pouvait enfin se concentrer à trouver un moyen de monter abord du navire de l'homme de l'empereur. Debout sur la dernière maison plus ou moins debout de la zone portuaire, Shoma observait le navire.

Jamais il n'avait vu pareil vaisseau. Une arme redoutable capable de cracher le feu. Un navire qui avait sa place dans sa collection de navire. Une arme de choix qu'il devait réussir à voler, mais avant cela il devait rejoindre la mer sans se faire canarder et en parlant de canarder, le capitaine pirate quitta son perchoir afin d'éviter le boulet qui fonçait droit sur lui.

Maintenant il ne restait plus rien à par des flammes de cette zone. Des flammes et du sang. Voilà dix minutes que l'attaque avait commencé et Jaya n'était plus que l'ombre d'elle-même autant dire que ce navire n'était pas un jouet à prendre à la légère.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 6 Nov 2014 - 11:28

Tu es coincé au milieu des flammes qui prennent de plus en plus le pas sur tout le reste. Elles dévorent bois et oxygène dans cet espace et il ne te faut pas longtemps pour comprendre que tu dois impérativement décamper d'ici. La lépreuse déchaîne toujours l'enfer sur le port de Jaya, et sur toute la ville en fait... Un mur s'effondre juste en face de toi, et te laisse l'occasion de partir discrètement comme de te sauver la peau. Tu gagnes la liberté, même si cette liberté ressemble plus aux rives du Styx. Et tu constates sans grand mal que tous les navires à disposition sont désormais troués d'un bout à l'autre, détruits, ou en train de prendre l'eau.

Les cadavres de femmes, d'hommes, d'enfants, de pirates comme de simple civils, flottent à la surface de cette eau déchaînée. Des éclats de voix se font entendre plus loin, et tu comprends qu'il y a un affrontement qui s'éternise. Quoiqu'il en soit, ça ne t'intéresse pas, vu que tu as plus urgent à considérer. Les débris des navires coulés flottent à la surface de l'eau, certains bateaux n'ont pas encore rejoint le cimetière. Tu ne peux pas nager, mais tu peux marcher.

Marcher sur l'eau ?

Ce n'est pas encore dans tes habilités. Mais trouver un chemin dans cette nécropole en plein océan, avec tous les navires éclatés qui n'ont pas encore tiré leur révérence, ça devrait être possible. Question d'équilibre, de furtivité, de discrétion...

Tu es l'homme de la situation, non ?
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 6 Nov 2014 - 20:16

Être un habitant de Jaya par le temps qui coure c'était vraiment la merde et Shoma en connaissait un rayon. Coincé de toute part il pouvait plus avancer. Prit au piège, il se devait de trouver très rapidement une solution sous peine de se retrouver en manque d'oxygène. Mourir si vite et dans un tel endroit aurait été le comble pour lui. Responsable de se massacre et victime collatérale, oh mon dieu la mort pathétique.

Par chance la mort de Shoma n'était pas programmer pour le moment, sa chance était toujours là pour lui et alors que la situation devenait désespérer, un mur tomba laissant ainsi une échappatoire au pirate. Quittant l'enfer des flammes, Shoma tenta de regagner son souffle à grands coups d'inspirations. L'air avait un meilleur gout après être passé aussi proche du gouffre.

L'heure du grand saut n'était pas d'actualité et plutôt que de remercier le ciel de lui permettre de vivre plus longtemps, c'est une tâche encore plus périlleuse qui attendait le supernovas. Comme prévu la machine de guerre de Flist n'avait fait qu'une bouchée des navires et ceux qui n'avaient pas coulé se retrouvaient dans un tel état que ce n'était qu'une question de minutes avant de voir le travail inaccompli achevé.

Malgré cela c'est bien avec ces restes de navire et de personne que Shoma allait devoir travailler afin de gagner la haute mer. Le large n'attendait que lui, mais pour cela il devait vaincre ses fantômes. La mer, le pire ennemi des utilisateurs de fruit du démon. S'il venait à tomber ce serait la fin et par les temps qui courent personne ne viendraient lui porter secours, bien au contraire sa mort serait un soulagement pour bon nombre de personnalité à commencer par les hommes de Teach.


"Quand faut y aller faut y aller"

La mer se glisserai-t-elle entre Shoma et son objectif ? Qu'importe. Qui que soit son adversaire, Shoma ne rebroussait jamais chemin. Parfois il prend la fuite ? Non, il décide simplement de patienter et revenir plus tard quand le moment sera propice. Cette fois l'occasion était trop grande pour fléchir. Une autre occasion ne se représenterait pas et ce n'était pas son plus grand point faible qui allait le freiner.

Pour perdre il fallait jouer et joueur Shoma l'était. Chaque cadavre, chaque morceau de navire, chaque caisse flottante tout ce qui n'était pas eau de mer serait un morceau du pont qui rapprocherait Shoma de la Lépreuse. Ce n'était pas un objectif, c'était sa conviction.


"Op, op,op. Ce n'est pas aussi dur qu'il n'y parait."

Rapidité, agilité, discrétion, Shoma comptabilisait toutes ces qualités. Ce n'était qu'un jeu d'enfant pour lui que d'évoluer à travers ce cimetière aquatique. Si les débuts pouvaient s'apparenter à un jeu au niveau 'facile', le dieu de la mer en bon maître du jeu en décida autrement et passa le mode "facile" au niveau "confirmer". Ce n'était plus la même paire de manche. L'eau commençait à bouger avec l'apparition de plusieurs poissons attiré par l'odeur et le gout de la viande humaine.

Sans compter que l'heure du repas des poissons était arrivé, Shoma devait compter sur sa main qui lui faisait mal d'un coup. L'addition de ces deux nouveaux facteurs manqua de coûter la vie au pirate qui réussi tout de même à atteindre le reste du pont avant supérieur d'un navire.

Accrocher à une corde par les dents le capitaine des Spectres maudissait Njut du plus profond de son âme. Son bras le brulait de l'intérieur comme jamais. Au même moment la vision de Shoma se mit à lui jouer des tours. Le flou prenait peu à peu la place avant de disparaitre et revenir, puis disparaitre complètement.

Le poison agissait et ralentissait Shoma qui malgré la douleur gardait le dessus. Confiant, il savait qu'il était capable d'aller au bout de sa mission avant que son état ne l'empêche et ne l'entrave de tout mouvement. Le poison utiliser par la jeune femme était plus pénible que mortelle, mais au beau milieu de l'eau et devant chevauché des obstacle pas forcément en état de flotter c'était la pire chose qui pouvait lui arriver.

Plus fort que le mal qui le ronge, Shoma coupa la corde avec laquelle il se maintenait hors de l'eau, puis avec son bras droit attrapa le bord de l'épave et continua son périple. Pendant qu'il sautait le capitaine enroula la corde sectionner autour du bras empoisonné. La corde fut serrée si forte que la douleur du manque de sang surpassait celle du poison.

Il devait à tout prix avancer tout en restant discret, car s'il se faisait remarquer il ne pourrait jamais repousser l'importante puissance de feu de la Lépreuse.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 8 Nov 2014 - 12:24

Caisse après caisse, cadavre après cadavre, morceau d'épave après morceau d'épave Shoma se rapprochait de sa destination. Son périple aurai pu prendre fin plusieurs minutes auparavant si un monstre marin n'était pas apparu et n'avait gober et Shoma et sa passerelle. Sortie des profondeurs de la mer, la créature quitta la surface afin de se faire un repas en bonne et due forme sans prendre le temps de mâcher, ni rien.

La course afin de remplir son estomac qui se livrait les poissons fit qu'ils gobaient les cadavre avant de se jeter sur un autre de peur de n'avoir assez pour ce rassasier. Si les congénère de cette anguille géante des mers savouraient leur repas bien gagner, celui qui vit le capitaine pirate tomber dans sa bouche ne pouvait pas en dire autant.

dix secondes, ce fut le temps qu'il fallut à Shoma pour se voir disparaitre, retirer son sabre et trancher la créature. Un trou si grand fut tranché à l'intérieur du poisson que ses chances de survies étaient nule. Après le corps des habitants de Jaya les poissons avaient maintenant le choix de manger l'un des leurs et nul doute qu'entre elles, il n'y a point de camaraderie.

Si Shoma pouvait se vanter d'avoir échappé aux dents de la mer, il venait de se faire griller. Une grosse anguille qui remonte à la surface, morte de surcroit avec un trou béant ça ne passait pas inaperçu et encore moins quand l'on se tient en haleine.

Voilà comment le petit parcours de saut d'obstacle du capitaine pirate se transforme en véritable course contre la mort. Comprenant qu'il se trouvait dans la position la plus détestable de toute sa vie, Shoma utilisa son ombre qu'il envoya au plus près de la Lépreuse.

#Brick Bat

Si un essaim de chauve-souris ne dérangea pas les tireur qui se trouvaient sur la Lépreuse, la vue de Shoma leur procura une tout autre sensation. Comme tous les hommes de Flist, ils avaient entendu que Shoma avait trahi leur capitaine. Comme tous les fuyards, il devait être tué et en pleine mer, il n'avait aucun moyen de leur échapper.

Si les canons commençaient à être braqué dans sa direction, Shoma n'allait pas attendre qu'on lui tire dessus pour s'en aller dans un autre monde tranquillement, non le temps que ses morceaux d'ombre contourne la rangée de canon lui faisait demi-tour le plus vite possible.

Quoi bien voulait tenter fuir devant cette puissance de feu n'était qu'un rêve utopique. Vingt secondes c'est ce qu'il fallut aux hommes sur le navire pour charger leur canon, ajouter la poudre manquante et ajuster le pirate et tout ce qui se trouvait entre le port de Jaya et la mer de cadavre. Après la 20ème secondes le feu fut mit à la poudre, trois secondes plus tard un vacarme pas possible. Une rangée entière venait de déchaîner l'enfer sur une zone déjà bien détruite.

Shoma n'avait nulle part où se cacher et même dans l'eau l'enfer détruisit toute trace de vie. Les anguilles géantes n'étaient plus, les débris n'existaient plus idem pour les cadavres restant. L'attaque de la Lépreuse transforma la mer en immense tache noir et rouge. De la fumée sortait de l'eau à croire qu'en dessous se trouve une source thermale.

Shoma dans toute cette merde ne sortait pas du lot, prit dans ce brasier mortel, le capitaine pirate aurait très bien pu y laisser la vie, mais eut l'astucieuse idée de changer de place avec son ombre avant que le moindre boulet de l'expédie dans l'au-delà.

#Doppelganger Shadow


"Il s'en ait fallu de peu."

Après l'enfer du feu, voilà Shoma accroché in extremis à poulaine du navire. En vie toujours dans l'optique d'en découdre avec ceux qui possède son navire. D'un mouvement qui fit appel à une partie de sa force, Shoma hissa son corps suspendu au vide sur le navire. Plus question pour lui de risquer le diable en jouant sur l'eau, il était mieux sur un navire.




#Brick Bat
Spoiler:
 

#Doppelganger Shadow
Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 8 Nov 2014 - 15:53

Si la Lépreuse porte ce nom, c'est pour une très bonne raison.

En t'approchant du navire, tu as eu l'occasion de constater que le bois était recouvert de mousse et de parasites en tout genre, pour la plupart particulièrement sordides et faisant un festin de ce qu'ils ont sous les pattes. Le bâtiment est immense, et à ses pieds, tu passes pour un petit insecte. Vider ce dernier va te prendre un certain temps, et tu vas avoir besoin de beaucoup d'hommes pour le manipuler. Quoiqu'il en soit, tu te retrouves à devoir en escalader un flanc pour ne pas finir à la mer, et à pouvoir jeter des coups d'oeil discrets par les fenêtres de certains étages.

La lépreuses à cinq niveaux. Les canons sont disposés sur le deuxième et le quatrième, de chaque côté. Les cordes sont usés et les canons un peu rouillés, mais tu auras de quoi faire avec en temps et en heure. Quoiqu'il en soit, tu constates assez vite qu'il y a une cinquantaine de pirates qui s'échinent autour des canons, et autant sur le pont à s'occuper de tout ça. Les voiles noires du navire sont repliées pour le laisser immobile, l'ancre mouille pour ne pas qu'il ne dérive... Autant dire que ce bâtiment n'ira nul part, mise à part si quelqu'un l'y contraint...

Quoiqu'il en soit, tu trouves une fenêtre qui donne sur une cabine déserte. Tu décides d'y rentrer le temps de prendre une décision. Tu as largement les capacités pour balayer le navire en moins d'une demi-heure, mais tu ne pourras pas le manipuler tout seul, sans homme pour t'aider à aller récupérer les tiens. Quand tu pénètres dans le couloir, tu tombes sur trois pirates qui portent des boulets jusqu'aux étages inférieurs. Les trois s'arrêtent et te regardent de haut en bas, avant de te saluer respectueusement :

Monsieur Mantle Shoma, qu'ils te reconnaissent sans peine. On ne vous savait pas à bord...

Mais ils ne s'en formalisent pas, puisque déjà, ils te quittent sans te chercher d'ennuis. Pour eux, tu es toujours leur allié, et Flist n'a pas encore transmis la nouvelle... Tu as peut-être une chance de prendre ce bâtiment sans user de son épée.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 8 Nov 2014 - 17:44

Maintenant qu'il se trouvait abord du navire de Flist, Shoma venait de faire 30% du boulot. Il ne lui restait plus qu'à s'en emparer et aller récupérer les siens. Peut-être même que le véritable boulot ne faisait que commencer, car Shoma remarqua très vite que la distance l'avait quelques peux jouer des tours. Si depuis Jaya la Lépreuse ressemblait à un navire classique, voir un peu plus grand, la réalité était tout autre. La Lépreuse n'était pas seulement grade, elle était immense, plus grand qu'un galion même.

Si le navire avait de quoi se distinguer des autres, au niveau hygiène ce n'était pas la même chose. Jamais Shoma n'était tomber sur un navire aussi mal entretenu. Des créatures qui d'ordinaire ne dépassait pas quelques millimètres prenaient des proportions énormes ici. En se faufilant le long de la paroi Shoma manqua de perdre l'un de ses doigts. Dire que ce genre de créature pullulaient dans ce genre de navire, c'était un comble.

Discret comme un cafard, Shoma compris très vite que la santé du navire correspondait avec son état physique. Si l'on comparait le Sanbi à la Lépreuse, alors il va s'en dire que le navire de Shoma était un palace quatre étoiles voir même un cinq étoiles. Teach avait laissé son empreinte sur ce navire, mais nul doute qu'en changeant de propriétaire Shoma déciderait de remettre un peu d'ordre et beaucoup de produits nettoyants sur la Lépreuse.

Alors qu'il évoluait à travers le navire sans se faire remarquer, Shoma compris bien vite son erreur. Il demanda à ses hommes de trouver des membres d'équipage pour leur extraction, mais ne serait-ce que pour lever l'ancre et déplacer des troupes, il allait devoir trouver des hommes. En conclusion s'il n'avait pas d' hommes dans l'immédiat, alors faire sien la Lépreuse ne servait à rien.

Demander l'aide des hommes de Teach n'était pas une option, mais sans leur aide, il allait avoir du mal à faire grand-chose d'un tel vaisseau. Shoma se retrouva donc dans une cabine à peser le pour et le contre. La seul issue possible était qu'il fasse des zombies avec la moitié des hommes à bord, mais voilà cela signifiait garder l'autre moitié pour utiliser leur ombre.

Cette option était la seul viable, mais la Lépreuse abritait un véritable régiment de pirate, assez d'hommes et de femmes qui ralentiront sa mission et si jamais sur Jaya Flist apprenant que Shoma le traite se trouvait sur son navire et ne décide de se ramener cela poserait un grand bémol à la mission d'extraction.

Alors qu'il s'était finalement décidé à sélectionné qui allait vivre de qui allait devenir son chien zombie, Shoma tomba sur un groupe de pirate. Grillé, le capitaine pirate allait devoir prendre leur vie avant que ne disparaisse son effet de surprise. Prêt à fraper le premier, Shoma allait aller de l'avant, mais la curieuse réaction des pirates lui fit agir autrement.

Plutôt que de frapper, Shoma resta sur place et constata que les hommes de Flist le saluaient. S'ils ne le prenaient pas pour un traite, cela voulait dire que l'information n'était pas encore parvenue jusqu'à eux. La situation était ambigüe, mais voyant le sérieux de la situation, il se dit qu'il pouvait en jouer.

L'attaque plutôt des canons à son encontre était donc une simple coïncidence ? Ils avaient répliqué en pensant qu'il s'agissait d'un autre ? D'un ennemi qui était tout sauf lui ? Cette thèse semblait plausible au vu de la situation, mais il était préférable d'agir avec soin et prudence.

Shoma allait jouer de cette situation quitte à griller son effet de surprise. Il fallait que ça marche sinon s'était le navire entier qu'il faudrait combattre. Suivant le petit groupe, il intercepta l'un des pirates et lui demanda comment il devait faire pour contacter Flist directement sur l'île.

Malin, Shoma se dit que si l'information n'était pas encore parvenue au navire, alors en interceptant toutes les communications, il priverait définitivement le lieutenant de l'empereur de divulguer l'information à ses hommes sur le navire.


"Combien de Den Den peuvent me servir pour contacter Flist ? Il n'y a pas de temps à perdre."

D'un ton autoritaire Shoma montra le sérieux de sa demande. Il rappela également aux pirates qu'il se trouvait sur le navire depuis le début de l'attaque sur ordre de Flist lui-même.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 8 Nov 2014 - 20:56

Aucune idée, dit l'un en se retournant.

Les trois s'arrêtent cependant en s'interrogeant sur le pourquoi du comment. Ils se creusent la tête pour essayer de te trouver une réponse convenable, mais dans tout ce boucan, ils sont surtout presser par le temps. Le deuxième termine de te répondre avec une petite moue :

Il doit y en avoir un dans la cabine du Capitaine.

Bien sûr. Flist y a ses quartiers, ses habitudes, et un denden lui est essentiel pour joindre son capitaine directement. Puisqu'il s'agit de la cabine personnelle de Flist, peu de gens ont l'autorisation d'y entrer, ou d'en ressortir vivant. De ce fait, peu probable qu'il cherche à joindre quelqu'un par ce biais, mais pousser autant la chance serait plus de la folie qu'autre chose, à ce point...

Et un dans les mains du commandant actuel, répond le dernier.

Et ils s'esquivent sans demander leur reste. Ils ont déjà une charge de travail, et n'ont pas l'intention d'en faire plus que demander. Et puis, tu as d'autres chats à fouetter, non ? Tu viens d'apprendre qu'il y a une personne en charge ici... Et tu dois surtout l'empêcher de recevoir un quelconque coup de fils...
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 9 Nov 2014 - 23:35

La conversation entre les pirates de Teach permit à Shoma d'identifier ses priorités. Il savait qu'il y avait deux Den Den Mushi abord du navire. Qu'il n'y avait que deux Den Den Mushi ce qui lui facilitait grandement la tâche. Deux cibles, c'était tout à fait faisable, sans compter que l'un d'entre eux se trouvait dans la cabine de Flist. Avec un peu de chambre les quartiers de Flist ne serait pas occupé ce qui laissait à Shoma tout le luxe de le chercher et de le détruire.

En y pensant de plus près sans Flist sur le navire personne n'avait de raison valable de s'introduire dans ses quartiers ce qui permettrait à Shoma de ne se concentrer que sur une seule cible, le Den Den détenu par le commandant de bord. Laisser le Den Den personnel de Flist et se concentrer sur celui du commandant, c'était un risque à prendre que Shoma décida de prendre.

Tandis que le capitaine quitta le petit groupe, son ombre gagnait petit à petit son propriétaire en se transformant une fois de plus en essaim de chauve-souris. Complet, Shoma décida de trouver d'autre pirate afin de le guider à l'intérieur du vaisseau.

Seul au départ, Shoma véritable fouineur ne se priva pas d'ouvrir chaque porte qu'il pouvait, de se lancer dans chaque intersection, couloir, escalier qui se trouvait à sa porter, ainsi il perdit une bonne dizaine de minutes à faire le tour du propriétaire sans rencontrer le moindre pirate. S'il n'entendait pas les cris des hommes et le bruit des canons il aurait bien pu penser qu'il se trouvait sur un navire fantôme, mais voilà même si les voix semblaient proches il ne voyait toujours personne.

L'immense navire était plein de surprise, ainsi Shoma découvrit que plusieurs lieux communs tel qu'une salle de sport plus ou moins haut de gamme, une salle de détente, une salle d'arme qu'il pris d'ailleurs soin de sceller de l'intérieur grâce à son ombre, une salle de concert qui ressemble fort à un théâtre et bien d'autres pièces qui fond de la Lépreuse un monstre hors de prix. L'intérieur n'avait vraiment rien à voir avec l'extérieur.

Tandis qu'il fouinait Shoma tomba sur une personne. La première depuis quelques minutes de solitude. C'était une occasion en or pour Shoma qui en avait marre de tourner en rond et souhaitait passer la seconde. D'un ton assuré et autoritaire il demanda au pirate de se stopper.

Surpris à son tour, l'homme de Flist tomba au seul après un sursaut de peur. Tous les pirates étant à leur poste depuis le début de l'assaut le jeune garçon fut surpris d'une voix provenant d'une zone de repos.

Ramassant le demi-homme du sol Shoma constata que celui qui venait de trébucher au sol était un visage familier. Rencontrer sur Jaya la veille de sa rencontre avec le lieutenant de Teach l'ados fut le guide qui conduisit Shoma jusqu'à son maître. Une première fois Shoma avait réussi à utiliser le jeune garçon afin d'arriver à ses fins et le rencontrer une seconde fois allait peut-être lui permettre de récidiver cet exploit.


"On se rencontre souvent toi et moi."

Langue de vipère, Shoma allait profiter de cet avantage de savoir à peu près qui il avait devant lui pour faire un grand pas quant à la prise de la Lépreuse.

"Ton capitaine, Flist m'a demandé d'attendre ici que mon moment d'entrer en scène arrive et je crois qu'il est temps pour moi d'avoir mon rôle à jouer. Je ne peux pas me permettre d'avoir un rôle de seconde zone."

Tandis qu'il parlait Shoma s'approchait du jeune homme pour finir par lui poser la main sur les épaules. C'était clairement un signe de la part du supernovas. Il lui montrait qu'il avait besoin de lui, qu'il comptait sur lui. Pour un jeune pirate qui avait plus le rôle de mousse qu'autre chose venir en aide à un pion important pourrait lui servir.

"Suis-je loin du lieu où se trouve le commandant de bord ? Je dois le voir."

Le jeune homme allait-il lui donner un coup de main ? C'était ce qu'espérait Shoma, mais s'il s'avérait qu'il ne lui serait d'aucune utilité ou pire encore lui mettait dans bâtons dans les roues, Shoma se tenait prêt à faire de lui un mousse mort. Il y avait trop à perdre pour laisser une inconnue dans l'équation.

La renommé et la prestance de Shoma avait déjà joué une fois en sa faveur, normalement tout devrait marcher.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 10 Nov 2014 - 20:46

Le monde est minuscule. C'est l'adage qui le dit !

Monsieur Shoma ! Ça alors !

Oh, il ne met absolument pas longtemps à te remettre. Un type de ta trempe, ça ne manque pas de marquer les esprits. Et le p'tit gars s'en éponge le front avec son bonnet un peu miteux, en te regardant de haut en bas. Un sourire malicieux prend place au coin de ses lèvres, et il te renvoie son air le plus vendeur possible :

Bah euh, oui, j'veux bien vous aider encore, moi, mais hé, vous, vous allez faire quoi pour moi ?

C'est ainsi que ça marche, non, dans la piraterie ? « Donnant donnant ou j'te crève le ventre », même si le type qui te fait face a pas grand moyen de pression sur toi, il sait actionner un levier en pensant que y'a moyen de marchander... A toi de voir si tu as la patience pour ça. Après tout, ce bout d'homme t'a bien aidé une fois, il peut jouer les bonnes poires une seconde.

Parce que j'veux pas dire, mais ma condition a absolument pas changé depuis la dernière fois qu'on s'est vu ! Flist n'a même pas daigné m'adresser un regard, alors que j'suis quand même un bonhomme ! J'vous ai trouvé vous ! Non mais sans blague ! Comment on peut manquer autant d'jugeotte et passer à côté d'un dénicheur de talent comme moi...

Oui, un peu de crème fait jamais de mal à l'égo. Enfin, il fait déjà volte face en enfonçant ses mains dans les poches, allant machinalement vers le pont en t'incitant à le suivre. Mais quand même :

J'veux bien vous conduire au commandant, hein... Mais j'y gagne quoi ?
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 11 Nov 2014 - 23:48

Combien de personnes Shoma était-il capable d'entuber en une seule journée ? C'était risible tant il y arrivait avec facilité. L'arroseur arrosé, puis l'arrosé de nouveau arroseur. Il ne fallait pas longtemps au capitaine pirate pour retomber sur ces pattes. Le jeune pirate était déjà prêt à lui dérouler le tapis rouge et Shoma n'attendait que ça.

User de mot doux et alléchant, Shoma savait y faire bien que sa pensée ne reflétait absolument pas ce qui s'échappait de sa bouche. Si le jeune homme était plein de bonne volonté, Shoma lui n'était que vice et tromperie. Il ne voyait rien d'autre qu'un outil lui servant à arriver à ses fins devant lui et rien d'autre.

Aussi quand le jeune mousse de Flist lui demanda ce qu'il y gagnait dans l'échange Shoma était prêt à lui dire qu'il allait lui permettre de vivre un jour de plus. Quel merveilleux présent que la vie. On ne vie qu'une fois. La tentation était forte, mais il fallait savoir caresser la bête dans le sens du poil. Il voulait un cadeau, il voulait de la reconnaissance ? Shoma allait lui en donner. L'ingratitude de Flist allait être le carburant de Shoma.

Envie d'être vu, envie d'être quelqu'un. Ce n'était pas bien d'être à ce point envieux. Si l'on franchissait un cap aussi facilement que permettre un entretien entre deux hommes, alors Flist n'aurait que des hommes de valeurs et digne de confiance. La valeur d'un homme ne se mesure pas aux services qu'il rend, mais à ses actes et compétences.

Jeune était comme lui à son âge. Naïf, capable de croire monde et merveille, mais la réalité lui montra qu'il ne pouvait compter que sur lui et quelques personnes qui ne dépassent pas le nombre de doigt d'une main.


"Chaque capitaine est libre de faire confiance à qui bon lui semble abord de son navire, le tien ne te tient pas en haute estime et ce n'est pas en m'indiquant où se trouve le commandant que cela changera. Deviens un Red Spectres, nous ne sommes pas Teach, mais au moins tu as plus de chance que ton nom sorte du lot et passe en premier plan."

Bam. Crochet du gauche. Shoma venait de lancer un gros morceau de viande dans la cage au lion. Comme un bon boxeur, le capitaine pirate acculait son adversaire dans le but de lui faire atteindre les cordes et ce n'était pas fini.

"Tu peux tout aussi bien me demander de l'argent, par contre ta contribution devra être bien plus conséquente. Je te demanderais peut-être de trancher entre tes convictions et ton ambition si l'occasion le demande et sache que je paye toujours mes dettes."

Cette fois-ci s'en était fini du petit. Shoma l'avait cuisiné au petit beurre sans oublier les oignons. Le match était presque joué, il ne restait plus qu'à attendre sa réponse, mais pour lui une offre comme celle que lui tendais sur un plateau Shoma était une occasion en or. Le genre d'offre trop grosse pour être vrai, mais aussi le genre d'offre que l'on peut regretter si jamais on la laisse filer.

"Je te suis"


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 12 Nov 2014 - 9:25


Oooooh, sérieusement ? Vous m'voulez dans votre équipage ? Ah putain, c'est trop cool, capitaine !

Tu pourrais presque le voir sauter de joie. Un pirate jeune et crédule, qui parle beaucoup. Mais il pourrait presque être sympathique sous ses grands airs naïfs. Tu le vois d'ailleurs mettre un cache œil alors qu'il n'en a pas besoin, « pour faire cool » te précise-t-il avec un grand sourire qui montre des canines absentes. Et pendant qu'il te conduit dehors, il cause toujours sans pouvoir s'arrêter :

Enfin... J'sais pas si Flist me laissera partir, ceci dit, hein, parce que j'suis un élément précieux quand même ! Mais ça serait mégacool que j'vous suive ! Faudra voir ouais, Capitaine ! C'est grave cool de vous appeler Capitaine ! Mais... Bon, ramenez-vous !

Voilà que tu te retrouves embarqués dans un dédale de couloir en tout genre, tu as le temps de regarder le décor et certains tableaux accrochés aux murs sales. Des peintures rouges, pour la plupart des natures mortes ou des portraits sordides. Toutes signées de Flist, ceci dit. L'homme est un artiste, à la technique fine. M'enfin, tu déboules bien vite sur le pont de la lépreuse qui s'agite dans tous les sens. Ça fourmille de monde qui bouscule pour aller d'un canon à l'autre, sous les ordres d'une voix lugubre et d'une gueule sordide :

Spoiler:
 

Commandant Spirk? Le p'tit gars se ramène d'un pas discret en essayant de se faire petit.

Mantle Shoma veut vous parler, Commandant...


Plus aucune réponse, seulement un regard noir et glaçant. Ses dents apparentes se serrent, faisant battre une veine à son cou musclé. Ton complice revient vers toi timide, et frotte son cache-oeil qui ne sert à rien avec gêne :

Euh, faites pas gaffe. C'pas parce qu'il vous parle pas qu'il écoute pas. Ceci dit, s'il lève la main de son pistolet, faites gaffe quand même.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 12 Nov 2014 - 22:53

Tel un champion Shoma avait réussi son coup. Un direct suivi d'un enchaînement et voilà l'adversaire du capitaine hors jeu. En moins d'un round voilà que Shoma venait de remporter le combat. Trop faible, trop jeune, trop inexpérimenté, le jeune pirate n'était pas de taille pour l'affronter. Tel un champion, L'étoile du sud se laissa guider jusqu'au commandant du vaisseau.

Tout en marchand Shoma pouvait entendre que ses mensonges portaient leur fruit. Le jeune homme n'en revenait pas d'avoir obtenu la confiance et le sérieux d'une grande figure telle que Shoma. S'il savait ce que pensait le pirate qu'il appelait à tout va "capitaine", alors il ne serait pas aussi ouvert à lui servir de guide et à l'aider à chaque fois qu'il lui demande.

Au départ Shoma pensait que l'intérieur du navire était complètement différent de l'extérieur, mais en voyant toutes les toiles qui s'y trouvaient accrocher, le capitaine des Spectres se dit qu'il ne garderait pas une seule seconde de plus ces tableaux une fois que le navire sera en sa possession. Avant même de penser à nettoyer le navire il ferait en sorte de jeter au plus vite ces horreurs.

Shoma n'était pas friand d'art et n'y comprenait pour ainsi dire rien, mais sans être un passionné d'art quiconque poserait les yeux sur ces choses, car cela ne pouvait être que cela, il était impossible de trouver une quelconque beauté.

Mètres après mètre, Shoma s'approcha de l'extérieur jusqu'à atteindre l'homme qui commandait le navire en attendant le retour du lieutenant de l'empereur. En voyant le bout du tunnel Shoma espérait pouvoir faire son entrer sans être vu par celui qu'il devait abattre sans que personne ne s'en rende compte, mais sa pile qui lui servait de guide le doubla et interpella son commandant.

Aujourd'hui devait être un jour spécial pour Shoma, car il tombait forcément sur du lourd à chaque fois qu'il avançait. La Lépreuse n'avait pas fier allure, l'intérieur était de pair avec l'extérieur et maintenant l'homme qui occupait le rôle de commandant remplaçant était encore plus moche qu'un moche.

En voyant le visage de celui qui transformait Jaya en enfer Shoma eu un léger rictus. Rien qu'en voyant son visage il était facile de dire que rien de bon ne pouvait sortir de lui. Teach avait une certaine réputation et rien qu'en voyant son homme de main il était facile de deviner que celui-ci représentait parfaitement les idéaux de son maître. Malgré tout Shoma ne devait pas se laisser influencer par ses émotions et ressentiments bien que lui aussi passerait par-dessus bord une fois la Lépreuse entre ses mains.

S'il avait soigné la présentation et avait mis en avant ses talents d'orateur pour séduire le jeune pirate, avec un pirate confirmé et aussi moche, les belles phrases ne servaient à rien. Il fallait être direct, concret et peser ses mots. Chaque phrase pouvait être la dernière.

Combattre le commandant de Flist n'était pas un problème, mais voilà il n'était pas le seul sur le navire, voilà pourquoi le mieux serait d'avoir son aide. S'il ne s'attendait pas à ce que le commandant suive ses consignes comme aurait pu le faire le mousse qui l'idolâtre, Shoma avait en sa possession une arme capable de transformer le plus hargneux des hommes en marionnette quand bon lui semble, mais l'utilisation de cette carte secrète ne devait se faire qu'en cas d'urgence.


"Flist m'avait dit que tu étais laid, mais à ce point..."

Une touche d'humour noir ? Non Shoma était sérieux dans ses propos. Regarder le commandant dans les yeux était un supplice pour le capitaine qui ne supportait pas la cicatrice du pirate qui laissait apparaitre gencive et dent.

Le chirurgien qui soigna le bougre aurait dû abréger ses souffrances plutôt que de laisser un tel monstre visuel en vie.


"Bref, j'ai entendu dire que tu avais un moyen de joindre Flist qui se trouve actuellement sur Jaya. Il me faut m'entretenir en privé avec lui."

Tout en s'adressant au commandant, le commandant Spirk, Shoma tournait autour de lui comme pour observer l'activité des hommes se trouvant sur le pont et s'activant à détruire l'île. Tout en tournant, l'ombre du pirate entra en contact avec celle du commandant. Rien de bien méchant, rien d'anormal, en bougeant les ombres se touchent, s'interposent c'était de la physique, mais pour Shoma c'était tout sauf un geste anodin.

S'il était dangereux de voir le commandant retirer sa main de son pistolet, alors s'il tentait de désigner le capitaine des Spectres comme un ennemi, il deviendrait une marionnette, un simple pantin. Le piège était tendu, il ne restait plus qu'à attendre. Spirk était-il comme le jeune garçon ? Où allait-il tenter de faire la différence ? Dans ce cas entrer dans la valse d'une poupée servile et stupide.

Quel que soit son choix, Shoma n'allait pas le laisser contracter Flist. Il comptait déjà une première erreur en ayant assisté à la perte de son effet de surprise par le mousse qui interpella son capitaine, cette fois-ci il ne laisserait pas ce dernier dire le moindre mot.






Si tentative de parler au Den Den, l'ombre de Shoma attaque l'ombre de Spirk au niveau de la gorge.

# Kage Kage Break
Spoiler:
 

--- --- ---

Si tentative d'attaque

# Kage Kage Mane
Spoiler:
 

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 13 Nov 2014 - 10:58

L'homme pose un lourd silence entre vous,t'ignorant dans un premier temps en laissant sa main posée sur son arme sans sourciller. Ton collègue s'est mis en retrait, et il ne te sera d'aucune aide face à ce type, vu qu'il en a peur. A raison, avec une mine patibulaire comme celle-ci, plus ces cicatrices terrifiantes et hideuses, qui aurait envie de prendre le thé avec lui ? Personne, question de survie...

Tu veux parler à Flist ?

À peine un regard en coin pour s'adresser à toi, avant de pointer l'île de Jaya du doigt et d'ajouter d'une voix lugubre et étrange :

Il est là-bas. Maintenant, dégage.

Et pouf, il se retourne et te laisse en plan pour aller donner des ordres à droite à gauche. Une nouvelle salve de boulet est envoyé sur Jaya dans un bruit sourd qui vrille les oreilles. Les canons vomissent la mort et le navire craque sous la pression et la violence exercée... Et ton vis à vis n'a ni l'intention de t'aider, ni de collaborer. Il t'a donné une solution assez simple. Autant dire que tu as joué sur le mauvais mensonge pour l'amadouer.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 13 Nov 2014 - 15:15

Spirk n'était pas un grand bavard et le moins que l'on puisse dire est qu'il n'était pas très poli. Il ne fallait sans doute pas s'attendre à grand-chose de la part d'un homme défigurer et moche à en mourir. Quoi qu'il en soit s'il s'attendait à ce que Shoma l'écoute tel un toutou et quitte la Lépreuse afin de retourner en enfer y trouver Flist il se mettait royalement le doigt dans le derrière. Ce n'était même plus un doigt, mais une main entière. Un Fis**. Quel jeu de mot.

La négociation était finie et pourtant Shoma avait décidé de la jouer tranquille. Pas de bain de sang, uniquement de la diplomatie, mais voilà quand il jouait les gentil il fallait toujours une personne pour lui rappeler que dans ce monde être gentille ne paye pas.

Alors comme pour répondre à son interlocuteur qui avait encore les yeux sur lui il hocha la tête comme pour montrer un signe d'acceptation, de soumission. Prendre Shoma de haut, la terrible chose à ne pas faire. Ne pas écouter Shoma, c'était comme le prendre de haut également. Une chose à ne pas faire.

S'il lui tourna le dos afin de mettre encore plus de pression à ses hommes qui devaient envoyer au fond de l'eau l'île tout entière, Shoma lui se rapprocha de lui où plutôt du chemin qui mène à une barque afin de suivre les ordres. Habitué à donner la patte Shoma allait s'exécuter, il irait bien sur Jaya, mais pas seul. Il y retournerait avec ce vaisseau.


"Je pense que tu ne sais pas à qui tu as affaire."

S'il avait prévu deux coups d'avance, la réaction de Spirk montra à Shoma qu'il s'était préparé pour rien. Pour rien ou pour ce qui allait se produire d'ici quelques secondes. Pourquoi choisir entre deux possibilités quand on peut appliquer les deux à la fois ? Pas de limite, pas de restriction pour remettre en place un moins que rien, une horreur de la nature.

Shoma n'eut pas besoin de montre le moindre signe de violence pour que la double attaque n'atteigne de pleins fouets Spirk. Un premier coup visa la gorge du pirate coupant court à toute tentative d'arrogance future. Après la beauté, c'était de la voix qu'il allait être privé. Puis un second mouvements, décisif cette fois. Les deux ombres reliées aux deux hommes, l'un ne pouvait rien faire sans l'autre, mais voilà avec comme maître Shoma Spirk ne pouvait plus bouger de son libre arbitre.


"Je vais répéter ma question. Veux-tu m'aider ?"

Pour voir Shoma agir du moins son ombre, il fallait se trouver au niveau de la partie supérieure du pont, ce qui ne laissait Shoma compris que deux personnes. La victime Spirk et le jeune mousse. S'il avait été témoins des agissements du capitaine Shoma, le moment était peut-être venu pour lui de prouver sa loyauté envers celui qu'il choisit comme "capitaine". Se taire si c'était Shoma ou parler si c'était Flist.

Le choix était peut-être dur, peut-être simple à faire, mais si Shoma contrôlait Spirk et qu'il décidait de trahir le capitaine des Spectres une balle irait sans doute se loger au milieu de sa tête avant même que le son de sa voix ne s'entende.






Dans l'ordre des attaques :

# Kage Kage Break
Spoiler:
 

# Kage Kage Mane
Spoiler:
 


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 14 Nov 2014 - 15:59

Les bonnes paroles de Shoma réussirent à convaincre le jeune garçon du bien fonder de ces agissements. Shoma était l'être à suivre, Spirk n'avait eu que ce qu'il méritait, après tout Shoma ne voulait que contacter Flist.

Pris au piège de l'ombre, Spirk ne pouvait plus parler. C'était peut-être temporaire, qui sait s'il possédait un pouvoir. C'était peut-être permanent et dans ce cas ce ne serait pas plus mal non plus. Quoi qu'il en soit il ne pouvait rien dire à ses hommes et vu que ses gestes étaient contrôlés par Shoma quand ce dernier prit la parole afin de parler aux hommes sur le pont, il ne pouvait dire un mot.

Devait-il suivre Shoma sans que leur capitaine ne leur ordonne ? Non et d'ailleurs personne ne prêta attention aux propos de Shoma, mais voilà il est utile de contrôler une personne et ainsi se faire écouter du peuple. Shoma utilisa son ombre pour faire faire ce qu'il souhaitait à Spirk, ainsi très vite après le bide du capitaine des Spectres, l'homme de Flist se retrouva bras tendus et tira sur la jambe d'un de ses hommes.

Cette fois-ci tous regardaient dans leur direction et Shoma prit de nouveau la parole. Après le discours du pirate, les hommes de Teach se regardèrent, puis regarda leur capitaine. Son visage semblait exprimer un certain accord avec les propos tenus par Shoma. Il n'y voyait aucune objection et si le capitaine ne voyait aucune objection il est préférable de l'écouter avant qu'une autre balle ne vienne handicapé une autre personne.


"J'aime être écouté."

L'ordre venait d'être donné, les tirs devaient cesser. Pour le moment l'équipage n'avait plus pour objectif d'envoyer Jaya sous l'eau. Shoma ne dit pas un mot sur les raisons qui le poussa à déplacer le navire, mais si Spirk était avec lui, ils étaient tous avec lui.

Voilà comment un navire aussi imposant et qui s'acharnait à cracher le feu se mit en mouvement. Chaque pirate retourna à son poste et en moins de deux minutes les voiles furent lâchés, les boulets ranger, les canons attachés, l'ancre fut remontée sous les coups de fouets et le vent fit son travail et donna une allure au vaisseau.


"Plus vite. Je n'ai pas de temps à perdre, pressez le pas."

Au départ assez lent, la Lépreuse montra de quoi elle était capable. Le vent semblait propulsé le navire sur les vagues tel un bolide. Jamais Shoma n'était monté abord d'un vaisseau aussi rapide. La bête en avait dans les voiles. Avec un tel navire fuir rapidement la marine ou prendre de vitesse un adversaire était un jeu d'enfant.

"Ce navire me plait encore plus."

Si la vitesse était un point important qui tapa dans l'oeil du capitaine des Spectres, sa maniabilité était encore plus effrayante. Les gros navires demandent généralement plus d'effort afin d'être contrôlé, mais entre les pirate qui savaient comment manipuler les voiles et un maniement souple et délicat de la barre Shoma compris que ce qu'il avait entre les mains était un véritable chef-d'oeuvre.

Teach avait réussi à mettre la main sur une pièce inestimable. Le charpentier auteur de la Lépreuse avait dû y passer une grande partie de sa vie, car elle était bien digne d'être le navire d'un grand pirate.

Avec une vitesse de pointe exceptionnel, ce n'était qu'une question de minutes avant que Shoma n'atteingne le point d'extraction. Cinq, peut-être huit minutes à tout casser et sa mission serait un franc succès. Voyant qu'il était en avance sur ses estimations, Shoma appela le jeune mousse à venir près de lui.

Il lui avait donné sa parole, mais ne comptait pas la respecter du moins c'était la première chose qu'il voulait. En très peu de temps et en voyant l'étincelle dans le fond des yeux du pirate, Shoma décida de changer ses plans. Il n'allait pas seulement l'utiliser, non il allait lui offrir une promotion. Une fois arrivée au point de rendez-vous et le navire complètement entre ses mains il allait lui demander de tuer Spirk en échange de quoi il obtiendrait une place officielle chez les Red Spectres.

*Tenez bon mes compagnons j'arrive!*

Trop confiant Shoma oublia qu'il se trouvait encore sous les effets du poison de Njut, mais voilà le poison, lui n'avait pas oublié qu'il continuait d'agir. D'un coup, alors qu'il semblait ne rien y avoir, Shma se mit à vaciller, un instant de faiblesse, léger, mais suffisamment rapide pour permettre à une personne puissante de faire la différence et retrouver sa liberté s'il tentait de se libérer.




http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 14 Nov 2014 - 18:47

Ohhhh putain, c'est ultra cool ! Vraiment, j'adore trop ce truc ! Je sais pas trop ce qu'on fait, mais on s'éclate à moooort ! Dans tout ça, là, je sais pas, hein, mais j'ai l'impression d'être un sacré criminel ! Vous faites tout le temps ça, Capitaine ? Parce que je pourrais bien en avoir la fi-

PAN !

Le coup de feu tranche l'atmosphère violemment. Tout le monde s'arrête de faire ce qu'il est en train de faire pour se tourner vers la source du conflit. Les mains gardent les cordes en main en attendant le moment fatidique. Même si on a l'habitude de ces entrefaits sur la Lépreuse, on attend toujours de savoir pour qui le coup de massue va être, et s'il y aura du collatéral. Le jeune pirate qui te fait face pose une main sur son ventre en sentant une vive douleur. Et lorsqu'il tombe dans les pommes après avoir compris qu'on venait de lui tirer dessus, c'est pour que tu découvres la silhouette de Spirk, arme tendue et rictus méprisant.

You feel lucky, punk ?

Sa gorge ouverte à cause de la blessure que tu lui as affligé ne l'empêche pas de parler d'une voix profonde et sombre, qui semble venir des limbes même. En fait, elle résonne au fond de son gosier. Son pistolet fume encore quand il esquisse un sourire du coin d'une lèvre, celui toujours entier... Et maintenant qu'il a l'attention de tous, mais surtout des hommes qui manipulent le navire, il balance joyeusement :

Ce gars est une lavette de traître, un putain d'crétin qui s'est ramené sur l'enfer en pensant pouvoir en être le roi. J'propose qu'on lui enseigne la bonne leçon... A savoir qu'en Enfer, y'a qu'le Chaos.

Les hommes se relèvent et s'arment, comme prévu par Flist. Quand lui n'a pas baissé son arme, toujours fumante, et la pointe vers toi, le doigt sur la gâchette. A priori, tout le monde ici est d'accord pour t'apprendre la leçon. Te dire ce qu'on fait aux gens qui poignardent dans le dos s'ils ne visent pas assez bien...

Et même si le Navire avance toujours, à vive allure, tu as à en découdre avec un équipage entier...
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 18 Nov 2014 - 22:51

Suite à son moment de faiblesse Shoma perdit son emprise sur ce monstre de Spirk et la première chose qu'il fit une fois son entrave retirer fut de plomber le jeune pirate qui avait conduit Shoma jusqu'à lui. Le petit ne s'attendait pas à vivre si vite sa première expérience avec la mort, mais être pirate c'est être prêt à mourir à tout moment. C'était vraiment dommage pour le jeune mousse, il venait à peine de trouver un nouvel équipage qu'il payait le prix fort sa décision.

Une balle en plein ventre, pas de quoi avoir raison de lui, mais suffisant pour le faire souffrir jusqu'au moment de son jugement final. Une punition cruelle pour un jeune de cet âge. En l'espace d'un instant Shoma perdit son meilleur allié et nouvel homme de main, malgré tout il restait toujours aussi distant et ne montra pas le moindre signe de faiblesse ou d'affection vis-à-vis de celui qui gisait maintenant à ses pieds.

Le navire progressait vite, trop vite pour pouvoir s'occuper de tous les nouveaux tracas qui allaient s'abattre sur Shoma. Spirk, ses hommes, freiner le navire et enfin si c'était encore possible laisser la faucheuse à sa place afin qu'elle ne juge pas trop vite la courte existence d'un mousse qui ne vit qu'avec des rêves pleins la tête.

Sous l'impulsion de leur capitaine, les hommes de la Lépreuse quittèrent leur poste afin de corriger le traite. Leur intention étaient tout à fait louable, mais Shoma n'était pas homme à baisser le pantalon et à attendre qu'on vienne lui donner une correction comme un gosse. Shoma était plutôt le genre de personne à exécuter ceux qui essayent de le rouer de coup.


"J'ai promis à mon équipage que je viendrais avec ce navire et c'est ce que je ferais."

Homme de parole, Shoma n'allait pas revenir sur sa parole et si les hommes de Spirk se donnèrent à coeur joie de punir leur allié d'un jour, de son côté Shoma faisait parler sa réputation de tueur sans froid et sans pitié.

Jusqu'à que sa dépouille jonche le sol et qu'on lui prenne le cou, Shoma était capable de faire tomber quiconque se dresse devant lui. Tel un diable, le plus dangereux pirate de South Blue faisait parler sa lame et son talent.

Abord du navire un grand tri était nécessaire. Le démon du sud jugeait les vivants et les transformaient en mort. Malgré la charge de travail Shoma ne faiblissait pas, il ne le pouvait pas, il ne le devait pas, car il s'était juré de ne mourir qu'en honnête homme et c'était encore loin d'être le cas.


"Je déteste vraiment les grandes gueules comme vous."

Dans un affrontement contre un démon tel que Shoma l'avantage du nombre ne servait à rien. Incapable d'attaquer de manière synchronisée aucun des pirates de Flist semblaient être en mesure de faire basculer la balance en leur faveur.

Shoma était empoisonné certes, mais quand il se bat le poison était le dernier de ses soucis et bien qu'ayant mal, rien ne semblait stopper le bain de sang.

S'il était bien plus fort, Shoma possédait bien plus d'avantage que ses adversaires. Une puissance brut plus élevé, un fuit du démon très utile pour faire des dégâts importants et enfin des techniques de combat capable de coucher les adversaires par groupes entier, alors qu'avec de simple sabre et pistolet ils n'étaient vraiment pas une menace. Depuis quand une trentaine de souris peuvent arriver à vaincre un lion.

Ils avaient beau être autant qu'ils veulent, ils n'étaient pas capable de se dresser devant Shoma et la seule chose qu'ils pouvaient se vanter de faire était de faire baisser sa jauge d'endurance. La fatigue, même le meilleur des combattants peut perdre s'il n'a plus d'énergie pour combattre, mais faut-il déjà arriver à l'épuiser complètement.


"Spirk, approche ton tour arrive."

Du sang, du sang, du sang et encore du sang. La crasse qui maculait le sol du navire changeait de couleur tandis que le bain de sang qui se perpétrait sur le navire progressait. Les bestioles qui pullulaient au niveau de la coque décidèrent qu'il était temps de passer à table et sautaient un peu partout et s'occupaient des morts qui étaient de plus en plus nombreux.

Se retrouver mort dans cette situation était une forme de délivrance, car nombreux sont les pirates à avoir perdu un voir deux membres dès fois bien plus lors des nombreuses attaques de Shoma. Que ce soit au sabre, avec ses mains ou son ombre parfois même à l'aide de son ombre et de son sabre, la souffrance d'être encore en vie et de se vider petit à petit de son sang, de sa vie était une douleur bien plus atroce que la mort.

Si le pont supérieur était passé du noir crasse au rouge noirâtre, Shoma en bon peintre était lui aussi couvert de matière vitale. Du sang de la tête au pied, du sang de ses adversaires, du sang des hommes de Spirk.

Le combat était encore loin d'être fini, mais pour une fois depuis la prise d'arme des pirates les hommes de Flist montraient des signes de doutes quant à la réalisation de leur mission. Ils n'étaient pas prêt à se stopper, mais ils n'avaient plus la même motivation ou du moins l'assurance de parvenir à leur fin.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 22 Nov 2014 - 11:27

Pirates, chasseur de prime, soldat de la marine, tout le monde était logé à la même enseigne. Le moral des troupes était très important et une bataille pouvait être joué d'avance si l'on arrivait à saper le moral de cette masse. Des moutons, voilà ce qu'ils étaient tous et s'il voulait que cette bande de mouton suive sa voie, ses ordres, alors Shoma allait devoir tuer celui qui donne les ordres, celui qui dirige le troupeau : Spirk.

Il ne pouvait y avoir deux coqs dans le poulailler. Au début Shoma voulait se montrer conciliant c'est pour ça qu'il préféra y aller en douceur, mais avec ce genre de personnage la manière douce ne marchait pas. Il fallait trancher dans le vif, faire des sacrifices pour que la masse aille dans son sens. Avec des têtes brulé pareils, c'était la seule solution.

Désireux d'en finir rapidement, Shoma chercha la tête de son ennemi. Spirk se trouvait devant lui il y a un instant, mais à peine s'était-il occupé de deux vulgaire cloportes que ce dernier avait disparu. Plus aucune trace, plus de son, plus d'image. Le bougre c'était-il fait la malle ? Il était peut-être parti dans les quartier de Flist afin de le contacter.

Shoma pensai vraiment que le commandant de bord espérait l'intervention de son maître, ce qui serait un peu tard compte tenu de la localisation du navire, mais si ce dernier bougeait, alors cela pourrait mettre en péril la mission d'extraction des siens. Bref, plus de temps à perdre, Shoma se devait de retourner à l'intérieur du navire et délaisser le pont et alors qu'il allait descendre la première marche, une balle manqua de séparer son orteil en deux.

En voyant Shoma se stopper d'un coup, mais également en entendant la détonation retentir, les hommes de Flist firent comme le traitre. Tout le monde leva la tête au ciel et tout le monde découvrit qu'un homme se trouvait sur l'un des mats du navire, pistolet en main et pointant Mantle Shoma.

Il s'agissait de Spirk. Il n'était pas parti alerter qui que ce soit, il n'avait pas fuit le combat, non il s'était au contraire mit en position de combat. Tireur d'élite, il excellait dans le combat à distance, voilà pourquoi il avait disparu des dix mètres autour de Shoma.

Sa position était telle qu'un tir rectiligne ne lui aurait pas permis pas d'atteindre Shoma, ni même d'ailleurs le dernier des pirates qui lui courraient après. Pour atteindre une telle cible il devait avoir des compétences au combat qui sortent de l'ordinaire, car réussir à tirer un projectile tout en lui donnant une trajectoire souhaitée, n'est sans doute pas à la porter du premier venu.

Tout comme ce navire, Shoma s'étonna du potentiel des hommes de Teach.


"Spirk : Tu ne quitteras pas ce pont en vie."

En voyant leur capitaine intervenir, le moral des troupes gagna très vite en intensité. Shoma pouvait lire sur le visage de pirates de Flist, qu'il ne représentait plus une menace pour eux, comme si la mort de leur camarade ne les affectaient plus. Avec leur commandant à leur côté, ils se sentaient poussés des ailes, comme si vaincre un type de son niveau étaient à leur porter, voir assez facile.

Pour Shoma ce regain d'énergie n'était pas un problème. Cela serait plus un problème si après avoir décroché la tête de Spirk que cela ne les affecte pas et qu'ils se voient obliger d'aller jusqu'au bout de son massacre et donc ne laisser aucun homme afin de l'aider à manoeuvrer un tel vaisseau. Très difficile.

Fuir, il était drôle ce commandant de bord. Il avait quand même un sacré sens de l'humour. Shoma souhaitait ce navire, non, ce navire était déjà à lui et avec tout ce qui s'y trouve, alors non, il n'allait partir nulle part.

Attrapant la tête du premier venu, Shoma le jeta sur ses compagnons afin de se frayer un chemin afin d'aller au-devant de son véritable adversaire. Ainsi de l'escalier menant à l'étage en dessous jusqu'à mat où se trouvait Spirk qui d'ailleurs prenait un malin plaisir à changer régulièrement de place et de mat afin d'optimiser ses tirs il y avait un va et viens incessant de personnes qui se frappaient, se tiraient dessus et essayaient d'en finir avec leur adversaire respectif.

C'était bien la première fois que Shoma se battait contre un adversaire comme Spirk. Ce dernier était très habille et maniait ses armes comme personne. Même quand Shoma se trouvait sous le mat ou il se trouvait, il arrivait à lui tirer dessus. Chacun de ses projectiles prenaient une trajectoire qui surprenait le capitaine des Spectres. Tantôt devant, tantôt derrière, voir sur les flancs, Spirk ne semblait pas avoir de limite de trajectoire forçant Shoma à devoir prendre de la distance afin de pouvoir contenir les tirs.

S'il devait à chaque fois se donner pour contrer son adversaire, Shoma s'en retrouvait repousser et entre les attaques à distance qui évitaient ses hommes à la perfection et les attaques de ses hommes, Shoma ne voyait plus le jour. Acculé de toute part, il ne dut sa survie qu'à sa grande expérience du combat et des situations de crise qu'il avait traversé jusque là.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 22 Nov 2014 - 15:18

Aucun des camps ne semblait prendre l'avantage, ce qui pousse Spirk à prendre une décision dans la continuité de celle qu'il prenait d'ordinaire, c'est-à-dire passer par ses hommes afin d'obtenir des résultats, sauf que cette fois ce n'était pas juste un jeu de mot. Le commandant tira deux de pistolet plus gros calibre. C'était toujours des pistolets, sauf que les projectiles eux était plus plus puissant.

Deux balle de plomb et voilà que les hommes qui jusqu'à présent étaient contournés afin d'atteindre Shoma servait de passerelle afin de l'atteindre, alors qu'il ne s'y attendait pas. Ainsi, alors qu'il repoussant une énième fois un coup de sabre Shoma remarqua que son adversaire avançait relativement vite et que son visage affichait déjà un air morbide.

Ajouter à cela que du sang s'échappa de sa bouche, Shoma se rendis compte de quelque chose, puis quand vint le tour de son coeur d'éclater, le capitaine des spectres eut à peine le temps de changer de place avec son ombre que l'objet de la mort du pirate quitta le corps et explosa une partie du bois de la coque.

Une fois de plus les regards furent tourner vers le ciel et les hommes de Teach comprirent que leur commandant avait sorti sont arme la plus terrible et qu'il n'hésiterait pas une seconde à passer peur leur corps afin d'atteindre Shoma. En résumé, ils étaient tous aussi bien en danger que Shoma.

S'ils avaient tourné la tête vers leur commandant, Shoma lui n'en perdit pas une miette et en profita pour se relever et mettre une bonne distance entre ses assaillant et lui.

La meilleure défense, bah c'est l'attaque et Shoma allait lui aussi montrer au commandant Spirk de quel bois il se chauffe. Jamais il n'était dit que le capitaine des Spectres allait se laisser cuisiner sans donner le moindre coup. S'il voulait récupérer son navire, ce n'était pas avec quelques tours au pistolet qu'il allait réussir. Nombreux sont ceux qui voudraient la tête de Shoma et jusqu'à présent personne n'était de taille.

Afin d'atteindre sa cible rapidement, mais aussi sans se retrouver avec l'estomac au sol, un peu à la manière du subordonné de Teach froidement assassiné, Shoma tenait des trajectoires aléatoire dans ses déplacements. Le but étant de changer rapidement et subitement de place pour pouvoir aussi vite que possible changer de place avec son ombre le temps que Spirk vide son chargeur.

Un pistolero contrairement à un bretteur était dépendant du nombre de balle que pouvait tirer son pistolet et avec des armes de ce type, les munitions n'étaient pas infinie et même s'il possédait dix armes, il avait une quantité maximum de balle.

Le plan de Shoma était sans faille, il n'avait qu'à attendre avant de frapper. Il pouvait se permettre beaucoup de folie dans son coup final, car sa rapidité de mouvement et d'enchaînement surpassait celle d'un pistoléro, car recharger autant d'arme à la fois ne pouvait que demander un certain temps.

Le plan du capitaine aurait pu être sans saille si Spirk était comme les autres pistoléro et avait besoin de temps pour recharger ses armes, car une fois son barillet à vide, le commandant fit tourner ses armes sur elles-mêmes avant de balancer des balles à l'intérieur comme si de rien n'était.

Trois secondes, voilà ce qu'il lui fallut pour être de nouveau prêt et couper court au plan de Shoma qui reçut en guise d'avertissement une balle dans son bras déjà empoisonné. Triste réalité, l'homme se distinguait très clairement des autres adversaires de Shoma par sa capacité de jugement, mais cela ne changeait rien au fait qu'il allait être le grand perdant de cet affrontement.

Une saigné, Shoma ne pouvait rien demander de mieux. Maintenant que son sang coulait, il allait permettre au poison de quitter son corps. C'était bien sûr de l'ironie et ce n'était pas comme ça qu'il allait libérer son corps du poison qui le rongeait, mais Shoma était ainsi et voir les choses avec pessimiste ce n'était pas son fort.

Après cet avertissement qui retentit en lui comme une leçon à apprendre, Shoma poursuivi ses va et viens tout en frappant à l'occasion les quelques fous qui fonçaient toujours dans sa direction avant de commencer à s'éloigner petit à petit, cette fois sans changer de place avec son ombre.

Trop occupé à vouloir faire la peau au supernovas, Spirk en oublia l'ombre de Shoma. Cette ombre qui l'avait déjà attrapé une première fois, cette ombre qu'il utilisa pour faire tomber bon nombre de ses hommes, cette ombre qu'il ne pouvait plus voir tant le nombre de cadavre, de vêtements, d'objets et de sang jonchaient le sol, assez pour masquer la vue des choses les plus petites et fines.

Petit à petit il s'était occupé d'acculer Shoma, sans réellement prendre le temps de se préoccuper des caractéristiques du terrain sur lequel il se battait et maintenant c'était au tour de Shoma de montrer ce dont il était capable et lui montrer l'écart de puissance entre eux.


"A mon tour."


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant