AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une dernière danse pour quelques importuns { Albafica, Satoshi, Balthy et Yamiko }

avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 2 Mai 2015 - 23:28



Journal de bord 1623, aujourd’hui je n’ai pas dansé, ils n’ont pas regardé, je ne me suis pas amusé. Aujourd’hui, je n’écris pas dans ma cabine mais sur une plage inconnue à même le sable. Je suis pas d’humeur, j’ai pas de plume, et donc tout le monde se demande comment j’écris dans mon journal, mais ça c’est un secret. Ouais, j’ai même des secrets que tu ne connais pas, petit journal. Dommage pour toi, si tu avais des yeux tu aurais pu le savoir… Mais là n’est pas la question.

J’ai mon journal, mais pas de plume. J’ai mon fouet, mais pas mes superbes ballerines. J’ai une plage, mais plus de bateau. Saleté de garnements ! J’aurais dû rester dans les transports de marchandises inertes, au moins elles ne risquent pas de m’embêter. Mon bateau, mon cher bateau… Ma scène favorite, la seule où tout le monde me regardait danser, la seule où je brillais… Et ils lui ont fait prendre l’eau ! J’ignore lequel est le coupable, mais je les aurais ! Ils ont noyé ma scène ? J’en ferais de même ! Je les forcerais à me regarder danser pendant que mes hommes leur feront boire de l’eau jusqu’à plus soif, jusqu’à l’éclatement !

« Allons, sortez de là ! Je ne vous veux aucun mal ! »

Je ne vous donnerais qu’à boire, où est le mal là-dedans ? On dit que c’est bon pour la santé, qu’il faut boire au moins un litre par jour. Venez, vous n’aurez plus à boire durant les trente prochains jours, on va prendre un peu d’avance sur votre calendrier de santé !

Mes hommes ont formé un cercle tout autour de l’épave, impossible qu’ils s’en sortent. Je n’ai plus qu’à attendre une réponse, un signe, une reddition. Et qu’ils ne croient pas s’en sortir aisément ! J’ai mon fouet ! Et nous sommes également parvenus à sauver certains canons… Bon, faut attendre que la poudre sèche, mais avec un soleil pareil, ça ne saurait tarder. La mort par la buvette ou par l’artillerie ?

« Faites sortir le coupable et on laissera la vie sauve aux autres ! »

Comme ça on pourra s’occuper du coupable qui sortira tranquillement, et ils ne seront plus que trois à éliminer ensuite. Stratège que je suis… En plus, je n’ai même pas menti ! On laissera leur vie sauve, sauf que moi je suis Aldo, pas On !
Page 1 sur 1