AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Le vent du changement

avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Sam 19 Sep 2015 - 12:12


Il n’est pas aisé de faire accepter ses idées sans avoir à les imposer. Tout serait surement plus simple si j’effaçais mes scrupules et mon empathie, tel qu’un vrai pirate le ferai…
Mais comme ce genre de règne ne m’intéresse pas…

Cela fait déjà quelques minutes que Red a sauté dans le vide, me laissant là, avec Reyson et un simple Denden. « Au cas où » a-t-il dit. En attendant, Reyson est allé se faire soigné de ses blessures tandis que la foule autour de moi s’est dispersée.
Je ne sais pas vraiment si mon discours a eu l’effet escompté, je ne sais pas non plus ce que je dois faire maintenant. Le chef de ces anges, Haredios, un ange a la barbe blanche aussi longue que le bonnet pointu qu’il porte, a répondu après moi qu’ils allaient réfléchir à tout ça, et qu’en attendant nous étions les bienvenues pour nous remercier d’avoir aider ceux qui travaillaient sur le dirigeable géant, maintenant amarré sur un bord de l’île.

Et maintenant me voici seule, devant le bord de l’île, là où Red a sauté. Seule, je regarde en bas bien que je ne distingue rien de perceptible. Est-il arrivé à destination ? Combien de temps cela me prendra pour le rejoindre en cas de nécessité ? Je ne sais pas. Sans doute aurai-je du simplement venir avec lui.
Cela m’aurait évité de me sentir aussi inutile maintenant. Inutile et surtout mal à l’aise.

Je n’aime vraiment pas faire des discours de ce genre. Surtout sans savoir ce que les gens en pensent. Mais d’un autre côté, je dois avouer que j’ai peur de savoir. Et c’est pour ça que je reste là, seule, à scruter le vide.
Et dans ma tête, de multiple scénario se succèdent. Le premier étant celui du rejet. Qui sait, peut être même qu’ils voudront nous chasser ? Et si Shoma revenait et tentait de détruire l’île pour se venger dans le cas où ils accepteraient ma proposition ?
Non. J’ai confiance en Red. Il devrait pouvoir gérer la situation. Même si j’avoue que j’apprécierai grandement savoir Mizukawa loin, très loin de toute affaire me concernant…

Mais de toute façon, pour l’heure, je n’ai qu’à attendre. Attendre que les autres décident, fassent. Et je n’aime pas attendre. Alors je sors de ma poche un petit Denden aux cheveux devenus arc en ciel et aux petites ailes multicolore. Ses petites antennes sont penchées droit devant moi, indiquant la direction à prendre pour rejoindre mon amie qui régente mon royaume.
Appuyant sur sa carapace, je fais sonner son jumeau qui m’est lié.

Bonjour Izya ! Comment vas-tu ?
On fait aller, et toi ? Rien de nouveau à Stymphale ?
« On fait aller » ? Ça ne me convient pas du tout comme réponse, tu sais. Qu’est ce qu’il se passe ? Vous n’avez pas réussi à libérer Weatheria ?
Si si… Enfin, en partie.
En partie ?
Ouais… L’autre était déjà libre quand on est arrivé. Mauvais timing…
Ah. Et du coup… ?
Bah du coup, le sauveur de l’autre moitié s’est déjà proclamé protecteur de l’île, ce qui n’arrangent pas vraiment mes plans. D’autant plus que ce type n’est pas franchement connu pour sa bonté d’âme…
Et les anges lui font confiance ?
Faut croire. M’enfin, c’est pas le pire.
Ah ?
Le pire, c’est qu’il a recruté mon ancien capitaine…
Le type qui a abandonné son second en prison ?
Dans la pire prison du monde. Oui, celui là même.
Outch.
Comme tu dis… Entendre les anges l’aduler, t’imagines même pas comme ça me mets hors de moi. Si seulement je pouvais lui casser ses dents !
Ce ne serait pas très bon pour ta réputation, ça.
Mouais… Mais quand même…
Hm… Mais du coup, tu vas faire quoi pour eux ?
Attendre…
C’est tout ?! Ça m’étonne de toi.
Red est parti s’en occupé… Pour « parler »… Et il doit m’appeler si les mots ne suffisent pas…
Ah. Je comprends mieux.
Hm…
Et sinon, l’ange avec son nuage, il a toujours son nuage ?
Oui, il me semble pas qu’ils lui aient enlevé.
Et tu ne peux pas l’aidé toi ? Avec tes pouvoirs bizarres… ça te ferai sans doute marquer des points auprès des anges, non ?
Ouais… Peut être… Enfin, je sais pas. Il me semble qu’il est pas spécialement très très apprécié ici, même si pour le coup, c’est lui qui nous a ramené.
Ah, vraiment ?
Oui, les anges le saluent de loin mais ne vont jamais lui parler.
En même temps, si il pleut constamment près de lui, moi non plus j’irai pas lui parler…
Hm…
T’as qu’à aller l’aider, ça t’occupera le temps que Red t’appelle. Moi je dois te laisser, c’est l’heure des audiences. Je sens que je vais encore avoir le droit à Kinnam qui va me demander pour la centième fois de lui reteindre les cheveux…
Fais lui la même couleur que toi, il arrêtera peut être de faire son indécis.
Quoi ? Tu n’aimes pas ?
Ah si ! Au contraire, ça te va parfaitement. Bien que je t’avoue être un peu plus septique sur les ailes.
Ah. Oui, j’ai essayé ça ce matin. Bon, bah je garde blanc alors.
Oui, blanc c’est bien.

Et dans mes mains, les ailes du denden perdent instantanément leur anarchie colorée pour devenir d’un blanc pure et uniforme.

Parfait. Du coup, je te laisse aux affaires. Et penses à saluer tout le monde de ma part.
Pas de soucis. Au revoir Izya, et tient moi au courant.
Oui, salut Alina.

Je coupe la communication et regarde un instant le Denden dans ma main avant de le ranger et de me retourner vers Weatheria à la recherche du Nimbostratus ambulant.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Dim 20 Sep 2015 - 17:26


Salut Argus.
Ah. Salut.

J’adopte ma forme hybride ailée afin de pouvoir m’installer auprès de lui en protégeant ma tête des gouttes de pluies grâce à mon aile. Et avec la seconde, je le protège lui et le rejoins dans sa contemplation du paysage infiniment blanc qui s’étend devant nous.
Et tandis que je le protège, lui me regarde une seconde pour me remercier avant de sombrer à nouveau dans le désespoir.

Ils n’ont encore rien trouvé, c’est ça ?
Oui… Et ils refusent que je les aide…
Oh…

Argus a un sale passif avec les anges de Weatheria. Il y a longtemps, il a voulu profiter de leur science pour se faire passer pour des magiciens afin de se faire aduler par les humains et autres peuples qu’ils aidaient. Par ces pensées, il s’est fait bannir de Weatheria. Et si aujourd’hui il est là et que ses compères acceptent de l’aidé, c’est uniquement parce qu’il est venu me demander de l’aide pour eux, même si au fond, c’était aussi pour lui.
Car ce nuage de pluie qui le suit partout à l’air de clairement lui pourrir la vie.

Je suis désolé Argus… Sans doute que le fait que nous n’ayons libéré qu’une partie de l’île n’a pas suffit à…
Tout ça parce que je mettrais soit disant de l’eau partout et que je risquerai de ruiner tout leur travail !
Ah.

Aussi oui. Les scientifiques ne sont peut être pas aussi rancunier que ce que j’imaginais… Il faut dire qu’Argus à vraiment un don pour ruiner les intérieurs avec son nuage.

Et tu sais s’ils ont une piste ?
Pour l’instant rien… Il faut dire que c’est la première fois qu’une chose du genre ce produit… D’après les calculs d’Haredios, le nuage aurait du disparaitre de lui-même il y a déjà six mois de ça…
Ah quand même.
Oui. Et tant qu’ils ne trouveront pas la cause de ce problème, ils sont incapables de trouver une solution.
Ça a l’air vraiment compliqué…
Bah pas tant que ça, en vérité. A partir du moment où on connait le principe de condensation forcé d’un nuage, ça découle de la logique. Mais tu dois savoir ça, non ?
Hein ? Ah non non, moi je fais des nuages parce que je veux en faire quand je suis en dragon, c’est tout.
Hein ? Mais c’est impossible !
Ah bah faut croire que si. Sinon, je ne ferais pas de nuages.
Mais mais… Et les lois de la météo ? Le jeu de température ? Les courants et les chargent…
Ouhla, ouhla. Moi je ne connais rien à tout ça. Je suis forgeronne, hein. Moi on m’a apprise a taper sur du métal pour le façonner, pas à lire plein de bouquin pour comprendre les phénomènes naturels…
Mais mais… Mais tu fais des nuages !
Oui. D’ailleurs en y repensant ça m’a fait bizarre la première fois. J’étais tellement triste que j’en ai laissé une trainée de nuage de pluie derrière moi pendant mon vol. C’est grâce à ça que j’ai compris que je pouvais en faire. Après, l’imagination à fait le reste…
L’imagi. Mais ! Et la science ?!

Je hausse les épaules tout en continuant de regarder l’horizon. Argus lui, me regarde toujours avec de très très gros yeux. Et au bout d’une minute a resté figé ainsi, je commence à me sentir vraiment gênée.

Quoi ?!
La science ?!
Mais quoi la science ? Je te dis que j’y connais rien, alors j’y connais rien, c’est tout !
Mais comment/
Bah j’en sais rien moi ! C’est grâce à mon fruit du démon. Y’a que quand je suis en dragon que j’arrive à le faire.
MONTRE !
Vraiment ? Tu sais, ça va pas être différent de la dernière fois…
MONTRE ! ALLEZ !
Bon bon, d’accord. Mais tu pourrais quand même être plus poli que ça, hein !

Il ne m’écoute pas, il trépigne juste d’impatience de me voir à l’œuvre. Bon, soit.
Immédiatement, je me transforme en dragon et crée un petit nuage tout blanc devant moi. Malheureusement, avec l’eau qui lui tombe dessus à cause d’Argus, le nuage se dissipe très vite.

Tu vois ? Argus ?

Comme un gamin, Argus reste figé avec des étoiles dans les yeux. Je ne comprends vraiment pas sa réaction, c’est pourtant pas si exceptionnel que ça de faire des nuages, surtout sur cet île…

Argus ?
Encore !
Hein ? Bon bon…

A sa demande, je crée un nouveau petit nuage, le même. Et une fois de plus, il disparait très vite.

C’est bon maint/
Tu peux en faire d’autre ?!
Argus… Si ce n’étais pas toi, tu sais que tu risquerais de te faire piétiner pour ton/
Dis ? Tu peux ?

Non, vraiment, il ne m’écoute plus…

Oui ! Je peux !

Et devant ses yeux tout émerveillés, je crée un petit nuage de pluie, puis un autre de foudre, puis un autre très dense, du même type que le nuage où nous sommes installés, et un autre du même type que la mer de nuage.

Je peux aussi faire de la neige, mais j’ai pas envie.
Et tu peux les faire disparaitre ?
Euh… Plus où moins…
Montre !

Hm… Entre mes pattes avant, je crée une petite tornade que je tourne juste un peu avant de la lancer directement sur les nuages qui se font balayer dans la mer. La tornade, elle dérive dans le mauvais sens et fonce directement sur Argus que je suis obligé de sauver in extremis en le soulevant de terre et m’envolant avec lui. Finalement, la tornade parcours une vingtaine de mètre de plus avant de s’évanouir dans le vent.
Presque honteuse mais pas vraiment parce que je suis une reine alors j’assume, je repose Argus.

Et voilà, disparus.
En fait, tu maitrises rien du tout…
Oh, hé, c’est pas très gentil de/
Et dire que pendant un instant j’ai cru que tu pourrais me sauver…
J’vois pas comment je pourrais t’enlever ce nuage si tes potes scientifiques n’y arrivent pas.
Parce que t’es pas une scientifique ! T’es une mage ! Une mage météo !
Hein ? N’importe quoi. Je suis un dragon.
Un dragon qui contrôle le temps !
Un dragon qui fait des nuages et un peu de vent, n’exagérons rien.
Ouais ! C’est exactement pour ça que tu ne contrôles rien ! Tu ne sais même pas de quoi tu es capable !
Parce que tu sais mieux que moi peut être ?!
Oui ! Parce que moi je sais faire apparaitre, d’un rapide mouvement de ses mains, Argus fait apparaitre un nuage, et faire disparaitre, il tape dans ses mains et le nuage disparait comme s’il n’avait jamais existé, un nuage !

Je reste là, fixant Argus.

Comment tu as fait ça ?
Grâce à la science, mais tu n’y connais rien.
Oui mais je ne sais pas faire disparaitre les nuages non plus. Comment t’as fait !
Je ne te le dirais pas.
Bah pourquoi ?!
Parce que c’est pas la science qui va m’enlever mon nuage.
C’est pas très gentil pour tes collègues de dire ça.
C’est ta magie !
Hey ! Mais je ne fais pas de magie ! Et puis où tu vas ?
Voir Haredios. Il a demandé une réunion du conseil des anciens. Maintenant.

Je le regarde s’éloigner en redevenant ange et marmonnant. A tous les coups, c’est juste une excuse pour me laisser en plan. Saleté d’Argus, qu’il aille mourir en enfer avec son nuage à la noix.
Et tandis qu’il disparaît de mon champs de vision, je me réinstalle une nouvelle fois sur le bord de l’île et dépose mon escargophone avec lequel Red doit me joindre sur ma cuisse.
Je suppose que s’il y a vraiment réunion, c’est un peu a cause de moi…
Plus qu’à attendre, donc.
Encore…


Dernière édition par Izya le Dim 27 Sep 2015 - 10:48, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 21 Sep 2015 - 19:43

-Mais pourquoi on est la d'abord ?
-Oui c'est vrai pourquoi ? C'est qu'on a pas que ça a faire !
-Ouais moi faut que je répare les tracteurs !
-Et moi je dois remettre en marche toutes les éoliennes !
-Et moi je...
-Toi tout le monde sait que tu fous rien.
-Et alors ? Si j'ai envie de rien foutre ailleurs hein ?!
-Du calme messieurs, du calme. Je vais tout vous expliquer. Pourriez vous m'accorder votre attention ?
-Vas y papa, on t'écoute.
-Merci fiston. Bon, comme vous le savez déjà surement tous, nous avons définitivement réglé le problème des pirates. Non seulement ici, mais aussi sur le chantier. En bref, c'est officiel, nous sommes libérés de l'emprise d'Auron, qui comme vous l'avez remarqué est on ne peut plus mort avec ses gens.
-Bravo !
-Ouais, bien joué Haredios. C'est grâce a toi et a ton fils.
-En partie, mais ne nous leurrons pas. Si nous sommes aujourd’hui débarrassé des pirates c'est essentiellement à cause d'autres pirates. Et a cause de ceux des nôtres qui sont allés les chercher. -Mon fils évidemment, et Argus.
-Argus ? Il était pas banni lui ?
-Non non, parti, pas banni.
-Ah oui, juste.
-Mon fils nous a ramené le capitaine Shoma et les siens. Et Argus nous a ramené Izya Tahgel.
-Izya c'est la dragonne hein ?
-Une dragonne ? C'est pas l'ange rousse ?
-Si, mais elle a un zoan.
-Ah ben oui, évidemment.
-Malgré sa réputation apparemment terrible, le capitaine Shoma s'est montré tout a fait urbain. Et après nous avoir remis les clés de la ville il est parti.
-Je parie qu'on arrive au mais. C'est ça Haredios ? Y'a un mais non ?
-Et bien, plusieurs en fait...
-J'en étais sur ! Les autres pirates vont essayer de nous avoir.
-Ce n'est pas exactement ça en fait. D'abord, Izya nous a apporté une info extrêmement utile au niveau du travail qu'Auron nous force a faire depuis quatre ans. Le nom du commanditaire d'Auron.
-Un commanditaire ?!
-Qu'est ce que c'est que cette histoire ?
-Oui, Auron ne travaillait pas pour lui. Il agissait en fait pour l'empereur Ravrak.
-Quoi ?!
-Oh merde...
-Ravrak ? L'immortel ?
-On est foutu...
-Du calme du calme, est ce que j'ai dit que j'avais fini hein ?  Bon, reprenons. Donc effectivement, il semble que nous ayons troqué une menace contre une pire. Mais rien n'est perdu. D'abord, ce que voulait Ravrak ce n'est pas notre ile, c'est le dirigeable.
-On a qu'a le bruler ?
-Ou lui donner ?
-Un dirigeable que le capitaine Red s'offre de récupérer. Comme il s'est aussi battu avec l'un des lieutenants de Ravrak, il semble que lui donner le dirigeable en prétendant qu'il nous l'a pris devrait au moins détourner la colére possible de ravrak.
-Ouais, bon plan !
-Et pour nous prémunir un peu plus, et bien... Izya nous a fait une offre.
-Une offre ?
-Izya n'est visiblement pas une simple pirate. Elle est en faite reine, reine élue d'ailleurs, de l'ile céleste de Stymphale. Et en tant que dirigeante, en tant qu'ange, et en tant que météorologiste apprentie, elle souhaite nous proposer une intégration dans ce qui pourrait devenir le premier royaume céleste...
-Un royaume céleste ?
-Izya pense qu'il est temps que les anges présentent au monde un visage uni. Ce qui entre autre nous assurerait probablement de ne pas rester oublié pendant quatre ans au prochain pirates qui viendrait nous attaquer...
-Et du coup ?
-Et bien, je pense de mon coté que c'est une proposition qui mérite notre attention, et qu'il faut donc réunir le quorum des savans pour la soumettre au vote.
-Je soutiens cette proposition.
-Merci fiston.
-Moi aussi !
-Tu ne peux pas Argus, tu as été banni.
-Pas du tout, je suis juste parti.
-Ah oui, c'est vrai. Bon, cela fait donc trois voix, très bien, nous avons donc une proposition valide pour le quorum.
-Quorum !
-Bien, je propose donc que nous réunissions le quorum d'ici... Disons deux heures, que tout le monde ait le temps de terminer ce qu'il a en cours. Et que nous réunissions ici pour procéder aux discussions et au vote. Vu que notre salle de conférence est encore... Indisponible..
-Moi j'ai rien en cours !
-Oui oui on sait.
-Bien, alors la réunion est levée. A tout à l'heure pour le Quorum.
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Dim 27 Sep 2015 - 11:25


Gngngngn… « C’est ta magie qui va me libérer ! » Non mais je lui en foutrais de la magie, moi. Lui il arrive a faire disparaître des nuages et pas moi, alors je ne vois vraiment pas comment je pourrais l’aider…
C’est vraiment n’importe quoi.


N’importe quoi, oui. Comme s’il connaissait réellement l’étendu de mes pouvoirs. Comment pourrait-il le savoir d’ailleurs ? Même moi je n’en sais rien, la dessus, il n’a pas tort. Et puis, mon pouvoir n’a sans doute absolument rien à voir avec sa science des nuages ! La preuve, lui il arrive à le faire en humain. Moi non.

Moi, je suis obligée de me transformer en dragon pour pouvoir faire ça… Et qui sait, peut être que mon pouvoir ne me permet pas de faire disparaître des nuages ? Si c’est ça, j’ai pas a me casser la tête alors…

T’façon, y’a un moyen simple de vérifier…

Toujours toute seule sur le rebord de Weatheria, je me transforme une fois de plus en dragon et fait apparaître un petit nuage blanc tout simple devant moi. Puis, m’asseyant devant, je me concentre dessus dans l’idée de le faire disparaître et me remémore le geste d’Argus. De ce que j’ai vu, il a simplement tapé dans ses mains.
Soit.

Fixant toujours le nuage, je soulève rapidement mes pattes avant du sol et les frappe rapidement l’une contre l’autre avant de perdre l’équilibre et de devoir me réappuyer dessus.

Le nuage est toujours là. C’est un échec, comme je m’y attendais… Mais d’un autre côté, je ne les crée pas de la même manière qu’Argus, alors peut être c’est pareil pour les supprimer ? Je tends donc ma patte vers le nuage et la pose dessus.

Disparaît !

Toujours là.
Hm.
Tournant autour du nuage, je le papouille dans tous les sens tout en maronnant pour le faire disparaitre. Mais rien n’y fait.

Tu ne maîtrises vraiment rien… C’est affligeant.

Surprise, je lève d’abord la tête avant de sentir la colère me monter au museau sous cette réflexion désobligeante bien que véridique. Et tandis que j’agrippe toujours le nuage et que ma contrariété prend le dessus, et me fait ouvrir la bouche pour répondre, le nuage que je tiens prends soudain une teinte noir d’ébène parcouru de strie jaune et lance un éclair furieux vers Argus qui n’a que le temps de se jeter sur le côté pour l’esquiver.
Et finalement, au lieu d’une réplique cinglante, je ricane doucement.

Non mais t’es malade ?!
Non. Je ne maîtrise juste rien du tout. Gnihihi…
T’as failli me tuer !
Oh ça va ! N’exagère rien !
Parce que tu trouves que j’exagère ?! Puisque c’est comme ça, je ne voterai pas pour toi tout à l’heure !
Mais qu’est ce que tu racontes ?! C’est quoi cette histoire de vote ?!
T’as pas à le savoir, c’est pas tes oignons !
Très bien, dans ce cas, ton nuage, c’pas mes oignons non plus.

Je reprends ma forme d’ange et tourne le dos à Argus.

T’façon, t’es pas fichu de faire disparaître un simple nuage, et t’as essayé de me tuer. Alors je vois vraiment pas comment tu pourrais m’aider.
J’ai pas essayé de te tuer ! J’ai vraiment pas fait exprès ! Je ne savais même pas que je pouvais changer la nature d’un nuage !
QUOI ?!
Oh, ça va hein. Je t’ai déjà dit que je savais pas comment ça marchait alors c’est pas la peine d’en rajouter une couche !

Ce qu’il peut m’énerver quand il s’y met…

Bon, je vois qu’une seule solution dans ce cas…

Je le regarde, oscillant entre la colère et le scepticisme…

Il va falloir que je t’entraîne...
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Ven 2 Oct 2015 - 12:55


Bon alors ?! T’attends quoi pour le changer ce nuage ?!
Oh, hé, ça va, hein ! Je fais ce que je peux !

Ça doit bien faire au moins dix minutes que je suis là, assise en forme de dragon devant ce petit nuage blanc tout cotonneux que j’ai créé, les deux pattes avant posés dessus, et mon regard grand ouvert complètement absorbé par les petites formes irrégulières qui parcours la surface du nuage.
Et j’ai beau y penser de toutes mes forces, le nuage ne change pas de nature, et disparaît encore moins.

Bah tu ne fais pas assez ! J’suis sur qu’en vrai tu penses à autre chose !
Pfff, n’importe quoi !

Ou pas. En vérité, j’ai toujours pas de nouvelles de Red et ça commence à me distraire un peu. Ça doit bien faire une bonne heure qu’il a sauté dans le vide, comme si de rien n’était, et tout ça pour aller parler à mon premier concurrent concernant la protection de cette île.
Et en plus des dérivations de mes pensés, il faut bien avouer que je doute clairement des méthodes d’apprentissage qu’Argus utilise. Il faut dire qu’à part me dire de changer ce nuage en autre chose, il n’a rien dit d’autre pour m’aider. En même temps, soyons un peu sérieux, il ne sait absolument pas comment marche mes pouvoirs alors je ne vois vraiment pas comment il pourrait m’aider.

Alors, las de tout ceci, je lâche le nuage pour reposer mes pattes au sol tout en soupirant d’exaspération avant de m’adresser à mon soi disant professeur.

On perd notre temps Argus ! Enseigne-moi ta science plutôt !
La science, si elle peut m’aider, ce sont les scientifiques qui trouveront la solution. Alors l’apprendre à une inculte telle que toi serait encore plus une perte de temps que d’essayer de te faire maitriser ta magie !
Recommence !

Non.
Comment ça « non » ?
Non ça sert à rien alors non.
Si tu m’écoutais ça servirait !
Non. T’en connait aussi peu que moi en magie. Et puis c’est même pas de la magie. Alors si tu veux pas que je te laisse avec ton nuage, tu m’apprends un peu de ta science en espérant que ça m’aide pour mes pouvoirs !
La science c’est pour les anges où les humains, pas pour les dragons.

Devant ses yeux, je me retransforme en ange.

Voilà, je t’écoute.
Fait un nuage.

Je tends mes mains devant moi et attrape le nuage déjà créé qui flotte entre nous. Mais Argus n’a pas l’air très content de ma façon de le créer… Et voilà que sans prévenir, il sort de sa robe une corde avec un nœud et tire fort dessus. Alors que le nœud disparaît d’un coup de la corde, un vent violent se lève, fouettant mon visage et agitant ma chevelure sur le côté, et emportant mon petit nuage au loin.

Hé !
Fait un nuage.
Je peux pas. Et puis t’en là pour m’apprendre alors apprend moi.
Si je dois t’apprendre à faire un nuage par la science, il faudrait des mois, voire des années avant qu’on en arrive à l’apprentissage du changement et de la disparition des créations. Est-ce que tu comptes rester des mois, voire des années sur Weatheria ?
Non, mais./
Alors il faut travailler ta magie et pas ta science. Redeviens un dragon et refais ce que je t’ai dis.
A quoi bon ? Ça ne marchera toujours pas.
Dans ce cas, je vais aller voir les anges de Weatheria avant le vote qui aura lieu dans une heure et demie et je vais leur dire que tu n’es vraiment pas une bonne dirigeante. Et qu’il ne faut pas voter pour toi.
QUOI ?! Tu n’oserais pas !
Si. Si je veux. Et je ne veux pas garder ce nuage au dessus de ma tête une semaine de plus.
Est-ce de ma faute ?! C’pas moi qui t’ai collé ce nuage que je sache !
Peut être, mais c’est toi qui pourrais me l’enlever et c’est toi qui ne veut pas travailler.

Insupportable. Vraiment, VRAIMENT insupportable ! Il m’énerve, beaucoup. Il n’est pas fichu d’être un bon professeur, de m’apprendre des trucs qui me serait utile plutôt que d’essayer de me faire faire des trucs qu’il ne comprend pas et que je ne comprends pas moi-même. Et en plus, il ose me menacer.

Comme si j’allais le laisser faire. Comme si j’allais l’écouter.

Alors, sous ses yeux qui n’ont absolument rien prévu de ma réaction, je reprends soudain ma forme de dragon et d’un saut aussi vif que précis, je franchis la limite de son torrent de pluie pour venir apposer ma patte sur le torse d’Argus. Et une fois à son contact, je libère un nuage très dense, presqu’aussi dense que le sol de Weatheria, et emprisonne ce scientifique rabat joie dedans. Et soudain, Argus se voit complètement immobilisé par ce nuage dont seul la tête en dépasse.

Mais qu’est ce que t’a fait ?! Enlève-moi ça !
T’as oublié ? Je sais ne pas faire et tu ne veux pas m’apprendre. Alors je vais aller m’entraîner toute seule à faire des nuages en forme d'ange et quand j’aurai réussi, tu m’apprendras ta science sans râler.

Et pendant qu’il s’égosille en disant vraiment n’importe quoi, en me menaçant même, moi je m’éloigne de lui pour me trouver un endroit où je pourrais travailler toute seule sur un moyen de faire des nuages sans être un gros dragon.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Ven 2 Oct 2015 - 20:59


Je me suis éloignée de quelques pas, juste assez pour ne plus entendre la voix tonitruante d’Argus. Mais a vrai dire, de la où je suis, il se pourrait bien que je l’entende encore s’il se remet à brailler, mais le fait est qu’il a l’air de s’être résigné. Car de là où je suis, je peux très bien le voir, jusqu’aux détails de sa mou mécontente de son sort qui ne cesse de le tourmenter.
Avec le nuage que je lui ai collé et celui qui lui ruine déjà le beau temps où qu’il aille, il est fort possible qu’il finisse dégoutté de cette science de la météorologie. Ce serait dommage pour lui, mais d’un autre côté, il l’aurait bien cherché.
Et puis ce ne sont vraiment pas mes oignons. Moi, qu’il continue ou pas de jouer avec le climat ne changera aucunement ma vie. Par contre, s’il peut m’apprendre à faire disparaître les nuages que je crée, ça pourrait m’être d’une grande utilité.

Mais il refuse de me l’apprendre en tant que dragon. Qu’à cela ne tienne, je compte bien trouver un moyen. Une forme, pour être exacte. Et je suis sûre d’y arrivée, car je l’ai déjà fait. Oh, bien sûr, ce n’était pas pour mon pouvoir de nuage, mais pour celui de vol. Oui. En comprenant mieux mon fruit du démon, j’ai réussi à créer une forme hybride qui me permet de voler.
Je vais donc faire pareil pour les nuages, le tout étant de comprendre d’où me vient ce pouvoir.

Plus concentrée que jamais, je tends ma patte de dragon devant moi et invoque un simple petit nuage blanc vaporeux. Et tandis que celui-ci se forme devant moi, j’essaye de me focaliser sur l’entièreté de mon corps pour savoir qu’elle partie en est là cause.
Mais je ne ressens presque rien, s’y ce n’est un léger tremblement de la paume de ma patte. La création terminé, je la regarde, perplexe. Elle n’a pourtant pas l’air d’avoir quoi que ce soit de plus qu’une paume de lézard. Dans ma perplexité, je ferme le poing puis le rouvre, regardant intensément les pliures de ma main. Ne voyant rien d’anormal, je tends une nouvelle fois ma patte devant moi et me concentre une fois de plus pour créer un second nuage, le même que précédemment. Mais cette fois ci, je ferme les yeux afin de bien ressentir tous les mouvements de mon être.

Sur ma peau écailleuse, je sens le vent me caresser doucement de son air frais. Inspirant profondément cet air pur, je me concentre sur toutes les parties de mon anatomie, en commençant par mes membres, trois me maintenant debout tandis que quatrième est tendu devant moi. Je sens mes muscles tenir sous le poids du minime effort qu’ils doivent subir, je sens ma circulation traverser chaque parcelle de mon corps au rythme des battements de mon cœur.
Et, dans cet état de profonde méditation, j’invoque le second nuage. Et tandis que j’ordonne a mon corps sa création, je sens une faible énergie partir du centre de mon ventre, remonter jusqu’à mon épaule et se libérer en éventail en plein sur la paume de ma main. Sans même avoir à regarder, je sais que le nuage s’est formé, car cette fois, je l’ai senti.

Je sais d’où il vient.

Ouvrant les yeux, je chasse d’un simple coup de patte les deux nuages vaporeux qui se voient balayer un peu plus loin par le léger courant d’air ainsi provoqué. Puis je reprends la même position, fermant une nouvelle fois mes yeux, et cette fois je crée un nuage de pluie.
L’énergie qui me traverse, aussi vive que discrète, est légèrement différente de celle que j’ai ressentie précédemment. Mais elle se génère exactement au même endroit. Sans relâcher ma concentration, je crée cette fois ci un nuage très dense, puis un autre, d’orage. Je me rends rapidement compte que chaque type de nuage possède sa propre signature énergétique, mais qu’importe celle-ci, elle est générée toujours au même endroit, par le même organe. Un organe de dragon.

Et afin de confirmer ma pensée, je réalise ma technique me permettant de cracher des éclairs, simple astuce créant un nuage à même ma bouche. La encore l’énergie par du même endroit de mon ventre mais remonte cette fois ci jusque dans ma gueule. Tirant l’éclair droit devant moi, je clac les mâchoires comme à mon habitude et le nuage disparaît sans même que je ne m’en rende spécialement compte.

Je réalise encore quelques nuages, afin de confirmer mon ressenti. Et puis, lorsque je me sens enfin prête, je visualise mon corps d’ange avec, en moi, cet organe à nuage, et je me transforme.

Mes cheveux et mes plumes se secouent doucement sous la légère brise qui continue de souffler. La, toujours devant le vide qui entoure Weatheria, je suis redevenue simple ange aux yeux de tous ceux qui pourraient regarder, se résumant à Argus. Mais en réalité, au fond de mes entrailles gît un nouvel organe. Où du moins, j’espère qu’il est là…

Tendant ma main pâle devant moi, je ferme les yeux et ordonne à mon corps la création d’un nuage. Un petit sourire vient naître au coin de mes lèvres quand je ressens la même énergie que j’ai ressentie lorsque j’étais en dragon naître dans mon ventre, remonter dans mes épaules et sortir par ma paume. Sans se propager. Mon sourire disparaît avant même que je n’ouvre les yeux.

Ça n’a pas marché.

Mes cellules angéliques n’ont pas répandu cette énergie comme le font les cellules de dragons. C’est du moins ce que je crois. Et pour confirmer cette hypothèse, j’adopte ma forme hybride de base en me concentrant pour y ajouter l’organe de nuage.

Une nouvelle fois, je tends la main devant moi et invoque un nuage. L’énergie me traverse et comme je le pressentais, les cellules draconiques la diffusent et produisent le nuage voulu.

Hm. Je me demande si Argus accepterait de m’apprendre un peu de sa science si je suis sous cette forme… Un regard dans mon dos m’apprend à son air plus que contrarié que non, il ne voudra surement pas.

Alors, une fois de plus, je fais fonctionner mon imagination. Et finalement, je trouve l’inspiration qu’il me faut. Reprenant une forme d’ange avec l’organe à nuage, je jette un regard à Argus et tends une main devant moi de manière à ce qu’il puisse voir le résultat. Et j’invoque un nuage.

Et le nuage apparaît.

Car en plus de l’organe, j’ai recouvert mes paumes d’une fine couche d’écailles. Et j’espère vraiment qu’avec ça, Argus arrêtera d’être de mauvaise fois.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Mar 6 Oct 2015 - 14:47


De retour devant Argus, je me plante devant lui, l’air plus sérieuse que jamais. Ses sourcils se froncent, irrité de la situation, toujours coincé dans le nuage que j’ai créé pour l’immobiliser et mouillé par la pluie qui tombe uniquement au dessus de sa tête. Mais il ne dit rien, parce que ce qu’il voudrait dire risque plus de m’énerver qu’autre chose, et qu’il sait que ce serait contre productif. Alors il me fixe, sans broncher, attendant simplement que j’agisse.

Ce que je fais.

Tendant mes mains devant moi, paume vers le sol, je me concentre une fois de plus et ferme les yeux pour ne pas me laisser perturber par cet ange grincheux mais sans doute essentiel au bon déroulement de ma monté au pouvoir sur Weatheria.
Je me concentre, et je crée. Et de mes paumes tournées vers le sol afin de cacher au mieux la « supercherie » qui n’en ait pas vraiment une aux yeux d’Argus, sortent un petit nuage blanc qui reste en apesanteur à la limite du nuage de pluie qui entoure l’ange scientifique.
Alors, j’ouvre les yeux et regarde une fois de plus mon interlocuteur.

Tu veux bien m’apprendre ta science maintenant ?

Argus détourne le regard, les sourcils toujours froncés. Il marmonne un moment, mais je ne comprends rien de ce qu’il peut dire. Alors je me penche sur le côté, pour essayer de retrouver son attention, mes cheveux rouges cascadant sur le côté jusqu’à presque toucher le sol et mettant en valeur les contours de mon aile blanche. Me voyant faire, je n’ai même pas besoin de prononcer un mot qu’il finit par soutenir mon regard.

La science ne m’… t’aidera pas. Elle ne t’a pas aidée à contrôler ton pouvoir jusqu’à maintenant.
C’est à moi d’en juger non ? Je veux dire, j’ai essayé sans la science et je n’ai pas réussi. Personnellement, ça suffit à me convaincre que ce n’était pas la bonne méthode que qu’il m’en faut une autre. Donc la science semble./
Mensonge.
Quoi ?!
Tu mens. Je t’ai vu, et tu as réussi. Mais tu ne t’en ai même pas rendue compte toi-même, preuve de ton inexpérience…
J’ai réussi ?! Ah bah ça c’est la meilleure ! Si j’avais réussi, je pense quand même que je serai au courant.
Au courant, ouais ! C’est le cas de le dire ! Je t’ai vu ! T’as avalé un nuage d’orage et ça t’as rien fait !
Mange mon nuage !

Hein ?! Non mais ça ne va pas la tête ?! J’ai une tête à manger des nuages, sérieusement ?!
Je t’ai vu ! Tu l’as fait ! Recommence !
Non mais ça ne va vraiment pas bien dans ta tête… Va falloir penser à te faire soigner Argus !
Et elle me traite de fou maintenant ! Non mais on ne va jamais s’en sortir ! Pourquoi il a fallut que je tombe sur une gamine aussi stupide !
Je t’entends ! Vieux schnock écervelé !

On se fixe un moment, les nerfs à vif, prêt à sauter sur l’autre pour l’étriper à la moindre petite remarque supplémentaire. Trente secondes s’écoulent, puis une minute, et enfin une deuxième. La tension redescend un peu, avant de s’évanouir. Car si je veux maitriser un peu mieux ce pouvoir que j’ai, je sais que j’ai besoin d’Argus, comme lui sait qu’il a besoin de moi pour se débarrasser au plus vite de son nuage qui lui pourri la vie mais aussi du nuage que je lui ai rajouté en plus.

Et finalement, sans doute parce que sa motivation est plus forte que la mienne, c’est lui qui brise de silence en premier.

Il est quelle heure ?

Me transformant en dragon pour quelques secondes afin d’obtenir une vu perçante et réussir à lire sur l’horloge encore intacte collée à une des tours dépassant de la ville qui compose cette île volante, je donne le résultat à Argus avant de redevenir ange pouvant faire des nuages.

Bien, il nous reste donc exactement quarante minutes avant le rassemblement pour le vote où je dois me rendre. Soit quarante minutes pour que tu m’enlèves au moins ce stupide nuage que tu m’as collé.
Il aura surement disparu de lui-même d’ici là…
Peut être, mais peut être pas.
Bref. Je te propose un deal. Pendant ces quarante minutes, on fait selon MA méthode. Donc tu m’écoutes sans protester. Si au cours de ces quarante minutes tu n’as fait aucun progrès, j’irai voter et après le vote, je t’apprendrai la science de la météo.
Ça te va ?


Je réfléchis un instant. Après tout, je n’ai pas grand-chose à perdre à faire comme il veut pendant quarante minutes. Mais il y a tout de même un détail que je tiens à préciser…

J’accepte, à une condition.

Il hausse un sourcil, perplexe.

Que tu votes pour moi et que tu me fasses gagner cette fameuse élection !

Il tend sa main devant lui.

Alors nous avons un deal.

Je le rejoins sous sa pluie pour la lui serrer.

Parfait.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Jeu 8 Oct 2015 - 12:40



Bon alors, déjà, oublie cette forme humanoïde. C’est en devenant dragon que tu as obtenu ce pouvoir, alors c’est en dragon que tu dois t’entrainer.

J’aurai bien envie de lui répondre, mais je serre les dents et me retiens. On a dit quarante minutes à faire à ça méthode, alors je vais m’en tenir à ce que j’ai dit, même si je sens que ça ne va pas forcement me plaire.
Alors je l’écoute et oublie ma forme d’ange faisant des nuages pour arborer mes belles écailles rouges aussi scintillante que des petits diamants.

Bon. Maintenant, passons à la pratique. Tout à l’heure, tu as tiré un éclair en créant un nuage dans ta bouche non ?
Euh… Oui. Et ?
Refais le.
Si c’est encore pour satisfaire ta curio…

Je m’arrête toute seule dans ma phrase sous son regard désapprobateur. Balançant la tête sur le côté, déjà agacée, je me retiens une fois de plus de devenir désobligeante pour me contenter de faire ce qu’il me demande. Après, ça ne durera que quarante minutes…
Je dirige donc ma grande tête de dragon vers le vide céleste qui entoure Weatheria et, tandis qu’Argus se décale sur le côté pour bien voir ce qui va se passer dans ma bouche, mon grand œil rouge le suivant dans son déplacement avant de rouler de lassitude, je crée comme a mon habitude un nuage d’éclair dans ma gueule à demi ouverte et, lorsque celui-ci est bien chargé, ouvre complètement la gueule pour laisser toute l’électricité contenue se déverser en un éclair jaune devant moi. Et une fois cela fait, je claque simplement des dents avant de me tourner vers Argus en attente de son verdict.

Bah tu vois que tu y arrives !

Mes yeux se soulèvent, interrogateur et surtout sceptique.

Quoi ? T’as pas remarqué ?!
Mais de quoi tu parles enfin !

Il me regarde, les bras croisés sur son torse, tapant du pied sur le sol nuageux, mécontent.

Qu’est que j’essaye de t’apprendre ?
Franchement ? Je commence à me… A faire disparaitre un nuage…

Qu’il est dur de ne pas céder à l’énervement…

Et il est où, la, ton nuage ?
Lequel ?
CELUI QUE T’AS CRÉÉ !
Bah euh, dispa… Heiiiin, je vois ce que tu veux dire…
AH BAH QUAND MÊME !
Oh, ça va, hein, pas la peine de s’énerver… Si t’arrêtais de parler par énigme aussi, peut être qu’on irait plus vite !

Non mais franchement, ces gens qui sont si impatient, c’est vraiment n’importe quoi. Et pendant qu’il s’arrache les cheveux, moi, je regarde une des mes griffes et l’aiguise en la passant sur les crocs de dragon. Puis, quand je suis satisfaite de son allure, je reporte mon attention sur Argus.

C’est bon, tu as fini ? Non parce qu’on a pas toute la journée…

Il prend une grande inspiration en souffle lentement. Franchement, y’avait vraiment pas de quoi s’énerver.

Bon. Refais le mais en te concentrant sur le moment où tu le fais disparaitre.

Sans répondre cette fois, en bonne élève assidue que je suis, je m’exécute. Lorsque au creux de ma mâchoire le nuage se crée, je sens l’énergie se déverser de mes cellules jusqu’à atteindre le moment de la charge maximal où l’éclair par directement devant moi. Puis, au moment où mes mâchoires se ferment en claquant, une vague d’énergie plus puissante se libère de mes cellules et disperse immédiatement le nuage.

Alors ?
Hm… Je crois que j’ai compris…
Refais-le encore une fois, quand même.

J’hoche la tête tout en restant silencieuse avant de réitérer l’exercice. Et une fois de plus, outre la création du nuage, je ressens cette décharge d’énergie qui vaporise ma création au claquement de mes dents.

C’est bon ?
Yep.
Du coup, essaye de créer un nuage a faible densité pour le faire disparaitre.

Dans ma bouche, toujours, je m’attèle a faire ce qu’il me demande. Et, y arrive sans soucis.

Bon, du coup, essaye de faire disparaitre ce nuage que tu m’as collé.
Euh, tu es sûr ?...
Oui oui ! Je veux pouvoir bouger !
Hm…

Lentement, j’approche ma tête du nuage. Ouvrant la gueule j’approche ma mâchoire acérée du corps d’Argus recouvert d’un nuage si dense qu’il l’empèche de bouger. Et en voyant mes dents blanches et pointues s’approcher ainsi de lui, Argus est soudain pris de panique.

ARRÊTE ! ARRÊTE !

Je fais claquer mes dents à une vingtaine de centimètre du nuage avant de reculer hors de la zone de pluie. Le pauvre Argus est livide.

Tu vas d’abord apprendre à le faire avec tes pattes.

Sans rien dire, j’hoche une fois de plus la tête. Je pourrais mal prendre ce manque de confiance en moi qu’il vient de manifester si moi-même j’avais eu cette confiance qu’il n’a pas eu. Mais ce n’est pas le cas. Alors, toujours en silence, je m’assoie face à lui et attends ses instructions.

Bon, fait un nuage avec ta patte et fait le disparaitre.

Sans attendre, je tends ma patte devant moi et réalise le nuage demandé, puis, posant ma main à sa surface, je tente de recréer cette énergie qui me parcourt la mâchoire lorsque je vaporise les nuages dans ma bouche et la dirige cette fois vers la paume de ma main. J’arrive effectivement à la reproduire, mais l’énergie ne se propage pas comme prévu dans tout le nuage et seule la partie en contact avec ma main disparait.

Hm… Quand tu claques tes mâchoires, tu crées un choc. Essaye de taper dans tes pattes peut être ?

Bonne idée. Alors je test ça sur le reste du nuage. Et effectivement, l’énergie libéré doit suivre les ondes de choc produit pas le claquement de mes pattes l’une contre l’autre car le nuage disparait. Et devant ce résultat, ma mâchoire s’étire en un large sourire. Mais ce n’est rien comparé à la joie d’Argus !

Vas-y ! Libère moi !

Mais, une fois de plus, voyant la taille de mes griffes, ils se ravisent.

Essaye plutôt sûr mon gros Nimbostratus.
D’accord…

Je souffle. C’est une grosse responsabilité qu’il me demande là. Son nuage il le trimballe depuis de nombreux mois déjà… Alors je doute de réussir à lui enlever si facilement. Mais qui ne tente rien n’a rien, non ?
Me relevant sur mes pattes arrière, je me soulève à hauteur du nuage et inspire à fond. Puis tendant les mains devant moi, me concentrant sur l’énergie que je dois produire, je frappe.

Le nuage reste. C’est un échec.

Alors je retombe sur le sol.

Peut être que je ne suis capable que d’enlever mes propres nuages ?
C’est ce qu’on va voir… Mais déjà, prends ta forme humaine et vire moi ce truc. Il me faut pouvoir bouger si on veut continuer.

Ce que je fais sans broncher. Mais avant de m’attaquer a son nuage, j’en crée tout de même un autre de la même sorte et tente de le faire disparaitre. Bien que de part sa texture mes mains ne passent pas a travers, il disparait tout de même sous le choc de mes paumes contre sa surface.
Ensuite, faire disparaitre celui qui entrave Argus n’est qu’un jeu d’enfant.

Libéré de cette boule nuageuse, Argus s’étire quelques secondes avant de reprendre la parole.

Bien, on progresse, c’est indéniable. Donc, maintenant, je vais te créer plusieurs nuages et tu vas les faire disparaitre.
D’accord.

Et en deux temps trois mouvements, cinq nuages apparaissent devant lui. Rapidement il s’en éloigne pour ne pas les fragiliser de sa pluie. Et une fois éloigné, c’est à moi de jouer.

Tandis que mes mains s’entrechoc à l’intérieur du premier nuage, celui-ci, au lieu de disparaitre, perd grandement en densité. Il faut croire que la quantité d’énergie nécessaire pour m’occuper d’eux est différente de celle pour mes propres nuages…
Forçant un peu sur mes capacités, j’arrive effectivement à le faire disparaitre en y mettant plus de force.

Contente de cette réussite, je me dirige vers le second nuage un peu trop sûr de moi. Tellement, que j’en perds ma concentration et que l’énergie que je propage en son cœur n’est pas exactement celle pour le faire disparaitre. Et au lui de le voir s’évaporer dans le paysage, le voilà qui devient nuage de pluie. Intriguée par ce changement, je regarde Argus qui n’a pas vraiment l’air surpris.

Si tu peux les faire disparaitre, il n’y a rien d’exceptionnel à ce que tu puisses changer leur nature.

Maintenant curieuse, je me concentre pour faire redevenir le nuage tel que l’ange scientifique l’a créé, et surprise pour moi, j’y arrive. Et tandis que je le fais disparaitre, une fois de plus en deux fois, Argus regarde sa montre.

Il est l’heure.
Très bien. Vas-y, je vais encore m’entrainer un peu puis je vous rejoindrais. Avec un peu de chance, à mon arriver, je pourrais t’enlever ce nuage…

Il hoche la tête, l’air grave, avant de tourner les talons et de s’éloigné vers le centre de l’île.

Et pendant qu’il n’est pas là, moi, je continue d’essayer de maitriser au mieux cette capacité que je découvre.

Et une fois le dernier des cinq nuages créés par Argus disparu, je fais une pause pour réfléchir un moment. Et pendant ma réflexion, mon regard se pose sur un gros nuage blanc flottant au dessus de la mer blanche. Ce nuage est au moins trois fois plus long que moi lorsque je suis en dragon.

Donc si j’arrive à le faire disparaitre, je réussirais sans doute à vaporiser celui qui pourrit la vie d’Argus.

Sans plus me poser de question, je change de forme et décolle en flèche vers ce nuage. Augmentant ma vitesse à chaque mètre parcourut.
Et, sans réfléchir plus, je traverse telle une flèche le nuage. L’énergie de dissolution de nuage bouillonne en moi. Et, au moment ou je me retrouve au cœur même du nuage, je la libère, créant une explosion aussi sourde qu’une libération de Haki Royal dont Reyson est capable. Et soudain, le nuage disparait comme s’il n’avait jamais existé.

Mon objectif est atteint.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 8 Oct 2015 - 15:39



-Alors nous sommes tous la ?
-Tous.
-Et il faudrait faire vite parce que devoir porter des parapluies a l'intérieur c'est plutot emmerdant.
-Hé oh, c'est pas ma faute.
-Oui alors sur ce point de vue la, les avis sont partagés hein...
-Du calme du calme, ce n'est pas le sujet mais c'est bien noté, nous allons essayer de faire vite.
-Merci Haretios !
-Bien, nous sommes donc réunis en Quorum pour répondre a une question portée à notre intention.
-Trois ans sans Quorum, il était temps !
-Ouais ! Enfin on nous demande notre avis.
-Moi ça m'avait pas manqué tant que ça...
-T'es pas sérieux ?
-Ben si... Tu te souviens pas des règles ?
-Comme d'habitude, le conseil des sages va transmettre cette question au Quorum puis nous procéderons à un vote a bulletin secret.
-Les règles ?
-Oui, tu te souviens pas ? Pour qu'une question soit considérée comme tranchée il faut une majorité des deux tiers du Quorum.
-Hum, ça me dit vaguement un truc...
-Et tant que la question n'est pas tranchée, on reste la... Et le dernier quorum qu'on a fait, c'est quand on a passé trois jours a débattre de la nécessité de se mettre d'accord pour uniformiser ou non les couleurs des pales des éoliennes.
-Ah mais oui !
-Voila...
-Et d'ailleurs, on avait choisi quoi ?
-Ben, les pirates sont arrivés avant qu'on ait tranché la question.
-Mais du coup, le Quorum la dessus est pas fini ?!
-Hein ?!
-Je vais le dire a Haretios tout de suite !
-Tenez lui les bras !
-Empêchez le de se lever !

BAFF !

-Et la ! Vous au fond, qu'est ce qui vous prend ?
-Rien du tout.
-Je vous ai vu ! Vous venez d'assommer le docteur clinchy !
-Non non, pas du tout. Il s'est juste assoupi.
-Vous êtes sur ?
-Oui oui, tout a fait sur.
-C'est vrai Haretios ! Je l'ai vu aussi, il s'est juste assoupi...
-Bon, alors je continue. La question soumise au vote est la suivante. Devons nous conserver notre indépendance comme nous l’avons fait depuis toujours, y compris en acceptant les conséquences telles que nous les avons subi ces trois dernières années. Ou devons nous accepter la proposition de la reine Izya, et intégrer son royaume céleste au coté de Stymphale ?
-Hum...
-Dur choix...
-Dur choix ? Pas du tout ! Nous devons garder notre indépendance ! Nous sommes des savants !
-Moi personnellement, je me suis pas senti très indépendant ses derniers temps...
-Tu te sentais indépendant quand les hommes d'Auron t'ont chassés de chez toi pour s'y installer ?
-Bien, pas de questions ? Tout le monde a bien compris la question ? Alors messieurs, chers savants et confrères. Au vote !
-Au vote !


[...]

-Alors Haretios !
-Ne nous fait plus languir !
-Le décompte ! Le décompte !
-Messieurs, nous venons de finir le décompte, et j'ai une bonne nouvelle, le Quorum est atteint !
-Wouhou !
-Allez tirons nous ! Mon parapluie prend l'eau !
-Et moi mes bottes !
-Attendez ! Vous ne voulez pas connaitre le résultat du vote ?
-Ah oui, c'est vrai qu'il y a ça aussi...
-Avec quatre vingt pour cent des voix, la proposition d'Izya est acceptée !

avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Thriller Bark

Feuille de personnage
Dorikis: 8555
Popularité: -692
Intégrité: -475

Jeu 8 Oct 2015 - 17:31


Du fond de la salle, j’attends le verdict, légèrement stressée.

Et lorsqu’enfin, il résonne a mes oreilles, la boule qui s’était formée dans mon ventre ce dénoue. Ça y est, mon objectif est atteint.
Ça y est, je me rapproche un peu plus de mon objectif.

Mais alors que le résultat vient d’être annoncé, de nombreux anges se tournent vers la porte, près à quitter la salle. Cela n’a donc si peut d’importance pour eux ? Peut être. Mais dans tous les cas, je compte bien réaliser ce qu’il se doit d’être fait dans une situation tel que celle-ci. Même si cela ne m’enchante guère, il le faut.

Alors d’un bon, je me transforme en dragon et commence à survoler la salle. Et afin d’attirer encore plus l’attention des gens les plus blasés, je choisi ce moment précis pour accomplir ma promesse envers Argus. Me concentrant sur l’énergie de dissipation, je fonce vers lui à une vitesse folle et m’enfonce dans son nuage. Là, en une faction de seconde, avant même de sentir l’effet de l’immersion totale, je libère cette énergie de tous les pores de ma peau écailleuse et crée un souffle puissant qui balaie d’un coup le nuage qui m’entoure.

Et au dessus d’Argus, la pluie s’arrête enfin.

Le laissant à sa joie, je continue mon vol jusqu’à l’estrade où Haredios officiait la séance de vote. Redevenant ange sous le regard de tous sauf d’Argus, trop heureux pour regarder ailleurs que le plafond de la salle, plafond qu’il peut enfin voir, j’inspire un grand coup et prends la parole.

Chers anges de Weatheria.

Merci. Du fond du cœur, merci mille fois de m’accorder aujourd’hui votre confiance et votre île. Comme Argus pourra vous le confirmer, je compte bien tenir mes promesses auprès de vous. Je compte vous aider à vous relever après cette injuste tyrannie qui vous a frappée. Je compte réparer les dégâts que Weatheria a subit et pour cela, je compte racheter votre boutique afin de l’embellir et la rendre plus attractive afin de pouvoir utiliser les bénéfices pour réaliser les gros travaux de l’île, et peut être même, dans un avenir que je n’espère pas trop lointain, créer une véritable école de Météorologiste afin que votre science perdure et prospère.
De plus, comme je m’y suis engagée, je vous promets de trouver des personnes capables de vous défendre de nombreux ennemis qui oserait s’en prendre à vous et m’assurerait régulièrement que vous n’êtes pas envahis, afin que plus personne ne puisse profiter de vous comme Ravrak, par l’intermédiaire d’Auron, a pu le faire.

Ainsi, j’espère que vous pourrez reprendre vos activités sans crainte, afin de retourner aider les peuples des mers bleus qui souffrent à cause du climat à y trouver une certaine sérénité.

Et dans un futur bien plus lointain, peut être qu’un jour avec votre aide, j’arriverai à rassembler les anges du monde entier afin qu’ils deviennent suffisamment fort pour s’imposer au Gouvernement Mondial et au reste du monde comme un peuple libre ! Car tel est le but que je me suis fixée.

[…]

Un peu plus tard, en privé avec Haredios.

Vous savez, nous n’avons pas vraiment de guerriers dans les parages, et je doute que beaucoup d’entre nous accepte de subir un entrainement pour le devenir… A part mon fils, bien sur…
Je ne pense pas que cela sera nécessaire. Conduisez Weatheria aux abords de Stymphale et vous récupérez quelques guerriers anges qui vous défendrons volontiers, encore plus si vous leur apprenez l’art de la Météorologie.
Dans ce cas... Devions nous partir tout de suite ?
Oui. Je me charge de contacter Red pour avoir des nouvelles de ce qu’il se passe en bas… Normalement, il a du négocier avec l’équipage de Mantle Shoma afin qu’il ne se venge pas de s’est fait usurper son rôle de protecteur.
Oh, il ne ferait pas ça !
Si tu le dis…
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1