AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'assaut du Capitaine Barba Rossa [Groupe 1 - Manoir]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Satoshi Noriyaki
Satoshi Noriyaki
PNJ
Greed
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Truands

Feuille de personnage
Dorikis: XxxX
Popularité: 800
Intégrité: 10

Sam 30 Avr 2011 - 17:05


Allez, maintenant, retourne au boulot ! On va pas te payer à rien faire non plus... ouais bon, on te paie pas quand même, mais c'est pas une raison ! Hop !


D'une certaine manière, cette attaque avait été bénéfique, car le sang qui m'était monté à la tête était maintenant redescendu. J'allais pouvoir agir comme à l'accoutumé : réfléchir avant d'agir. Me redressant au milieu du nuage de poussière, je m'élançais sans plus tarder vers Kratos qui abattit l'imposante lame d'un coup vertical, me stoppant dans ma course. Les deux Meitou formant une croix au-dessus de ma tête reçurent l'assaut, laissant le sol se creuser sous mes pieds. S'il continuait de pousser aussi fort, il allait me faire passer à travers le plancher ce con ! Mobilisant toute la force de mes muscles brachiaux, je tentais de déporter la pression du monstre sur le côté. Mes deux armes dévièrent la hache qui s'abattit sur le côté, toujours en contact avec mes lames croisées. A l'instant où l'arme de mon opposant toucha le sol, je m'étais pratiquement élevé dans les airs, à l'horizontale, pour essayer d'abattre mon pied droit sur sa nuque avec toute ma force, m'appuyant sur mes épées.

L'assaut rencontra la nuque du Golgoth, et alors que j'affichais un sourire satisfait et arrogant, ce dernier s'effaça aussitôt que je vis l'inutilité de mon action. Alors qu’un être humain normal aurait eu la nuque brisée, l’homme en face de moi n’avait pas bougé d'un poil. Mais en quoi était-il fait celui-là ? Ainsi dans les airs, il me fixa avec un air renfrogné, sa main gauche lâchant le manche de sa hache pour agripper mon pied en appui sur son cou. Je n'aimais pas trop être ainsi agrippé, à plus forte raison quand j'étais dans les airs. Il fit alors un rapide tour sur lui-même pour donner de l'ampleur à son mouvement avant de m'abattre sur le sol. Un chouïa de puissance en plus, je me retrouvais un étage plus bas. La rencontre fut assez violente pour fracasser le sol et laisser une gerbe de sang jaillir de ma bouche. Ayant du mal à garder les yeux ouverts à cause de la douleur qui me faisait plisser les paupières, je vis le monstre relever sa hache. Dans moins de trois secondes, je risquais d'avoir mon côté droit séparé de mon côté gauche dans un parfait élan de symétrie.

Allez savoir ce qui me sauva la vie à cet instant ? Un réflexe mesquin à dire vrai. Je finis par lever ma jambe droite de bas en haut d'un coup vif, frappant Musclor dans les parties génitales. A en juger la manière dont ses yeux risquaient de sortir de leurs orbites, ainsi que son air pincé quand il stoppa son mouvement de hache... il était bel et bien fait comme tous les autres hommes. Néanmoins, il lâcha son immense joujou qui fonça droit dans ma figure. Moins rapide que s'il avait porté le coup, l'instrument chuta mais, grâce à mon action désespérée, ne rencontra que le sol. J'étais parvenu à rouler sur le côté un poil de seconde avant. Me redressant en m'appuyant sur l'étagère derrière moi, je fixais Kratos qui se tenait les bijoux de famille. C'est alors qu'il se redressa brusquement, poussant un cri de rage on ne peut plus sincère. Il fallait dire que c'était très rare qu'un homme aime qu'un autre homme lui touche brutalement son service trois pièces.

Encore engourdi par le coup que je venais d'essuyer, en appui sur l'étagère, je voyais le monstre s'approcher, récupérant sa hache et la brandissant vers moi avec l'intention de l'abattre de toutes ses forces pour venger l'affront. Tch, j'étais dans un coin, j'avais les bras légèrement en compote, trop sonné pour réagir à temps. D'ici quelques secondes, on allait avoir deux Re D. John dans la pièce, et quoi qu'en dise le gouvernement, cela ferait sûrement de trop. Je fermais les yeux, préférant ne pas voir le spectacle d'horreur que Kratos allait délivrer d'ici un instant. Qui aurait imaginé que...
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant