AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Triste Réveil

avatar
Pandore
•• Lieutenant d'élite ••


Feuille de personnage
Dorikis: 2619
Popularité: +140
Intégrité: 125

Mar 29 Sep 2015 - 22:20






L'émergence douloureuse.


L'endroit semblait calme, rien pour perturber la tranquillité des lieux. Seul l'écho des vagues venant résonner dans la pièce était audible, berçant alors les songes douloureux de la jeune femme. Pandore, seule survivante d'un enfer inhumain et pourtant véritable, cela faisait déjà plusieurs jours voir semaine qu'elle était plongée dans un sommeil profond. Ses blessures étaient parsemées aux quatre coins de son corps meurtri. La mort aurait été un spectacle moins douloureux à expérimenter pour la marine qui n'avait eu que pour seule arme sa simple volonté. Plusieurs fois, elle avait faillit fléchir devant les fléaux de la souffrance ou face à son contemplation macabre de son triste sort.

Ses signes vitaux étaient comme toujours depuis sa période de rétablissement réguliers. Heureusement pour elle, l'équipage l'ayant trouvé par défaut était arrivé à temps pour entreprendre le processus de guérison. Ils auraient suffit d'une journée de plus pour que l'on ne retrouve qu'un cadavre à la place. Bien qu'en vérité le cadavre avait bien été retrouvé, pour le peu qu'il en restait. La marine n'avait pas su définir quelle bête avait été capable de ça, le pauvre pirate plus que défiguré s'était retrouvé les boyaux à l'air en proie d'après la dernière expression de son visage à une terreur effroyable.

Une infirmière vint interrompe alors cette tranquillité pour entreprendre les soins habituels. Alors qu'elle commençait à changer la perfusion, elle put apercevoir un signe d'activité sous les paupières fermées de la demoiselle. Intriguée, elle s'avança davantage pour s'assurer qu'elle n'avait pas rêvé. Il n'en fallut pas plus pour que Pandore s'éveille violemment suivit d'une grande inspiration comme si elle venait de revenir entre les morts.

Pandore traumatisée mais surtout perdue repoussa violemment l'infirmière qui n'avait rien demandé pour au final s'arracher les perfusions ancrées dans son corps. Alors qu'elle essayait de s'extraire de son lit, ses jambes endoloris lui firent percuter le mur adjacent avec une grande brutalité. Pour elle, elle n'était pas encore libérée de son emprisonnement, son dernier remontant à celui de ses mains venant déchiqueter le corps du malheureux pour relâcher toute sa haine emmagasinée.

D'autres personnes débarquèrent suite aux bruits engendrés par la panique. Les yeux de Pandore s'étaient vêtus d'un rouge écarlate prononcé, signe de la panique mentale dans laquelle elle était plongée. Heureusement pour elle et les personnes aux alentours, son corps était encore bien trop faible pour pouvoir faire du mal à autrui. Ses jambes par ailleurs tremblotaient dans tous les sens à cause de l'effort soudain qu'elle s'est infligée.

Des mots inaudibles pour la jeune femme fut prononcés. Son esprit embrumé parvint à se calmer néanmoins. Ses yeux vifs reprirent alors leur véritable apparence aussi vite qu'ils s'étaient changés. Le souffle haletant, Pandore accepta néanmoins de baisser sa garde bien que défaillante à l'heure actuelle.





http://www.onepiece-requiem.net/t14000-presentation-de-pandorehttp://www.onepiece-requiem.net/t14105-fiche-technique-pandore
avatar
Pandore
•• Lieutenant d'élite ••


Feuille de personnage
Dorikis: 2619
Popularité: +140
Intégrité: 125

Mer 30 Sep 2015 - 15:28






Détermination


Trois jours s'étaient passés depuis son réveil. Cela était peu face à l'ampleur du traumatisme mais suffisant pour l'acharnée qu'était la sergente. Son corps avait très vite repris du service, bien que souffrant encore des diverses tortures sanglantes qu'on lui avait infligé, elle ne s'en plaignait pas et essayait tant bien que mal de faire avec. Ce qui s'ancra le plus dans son corps après le passage des coups de son tortionnaire fut ses yeux qui n'avaient de cesse de permuter de couleur, entre crise de panique et état stable. C'était d'ailleurs à cause de ses moments où ses souvenirs perturbés refaisaient surface qu'elle se trouvait en face d'une personne chargée de vérifier les dégâts sur son esprit.

- Pandore. Pouvez vous me raconter ce qu'il s'est passé ?


Elle leva à peine un cil lorsque ces mots atteignirent ses oreilles. S'en suivit un long moment de silence. Elle n'avait aucune envie de parler à cet homme, ni a personne d'ailleurs. Sa mémoire étant absolue, bien-sur qu'elle pouvait lui raconter en détail ce qu'elle avait vécu. Elle qui aurait préféré oublié en était incapable si bien qu'elle grinça légèrement des dents suite à cette question. Pourquoi fallait-elle qu'elle lui réponde ?

- Je comprends. Je ne voulais pas vous brusquer. Voulez vous me parler de quelque chose ?

Celui qu'on pouvait désormais nommer psychologue avait déjà vu nombreux cas comme elle. Pas aussi grave cependant, généralement, les marins qui avaient besoin de passer par lui avaient été engagé dans une mauvaise bataille face à des pirates. En quelque sorte, ces questions n'avaient pour but que d'essayer de soulager la demoiselle, il était presque évident pour lui qu'elle était incapable de réintégrer la marine. Une personne avait un traumatisme aussi profond que Pandore n'avait aucune chance de récupérer ses aptitudes qu'elle possédait auparavant.

- J'ai une question.

L'instant suivant sembla se figer, le psychologue ne s'attendait pas à ce qu'elle prenne la parole. Intrigué, il fit un léger signe de tête comme pour lui donner une autorisation qui n'était de toute façon pas obligatoire.

- Quand pourrais-je reprendre du service ?

L'homme tenta de cacher sa surprise avec grande peine. Comment pouvait-elle encore ne serait-ce que s'engager de nouveau après les horreurs qu'elle avait vu. Il en déduisit rapidement que c'était son désir de vengeance qui avait parlé à sa place cependant, il n'eut pas le temps de lui rétorquer une réponse qu'elle reprit de nouveau.

- Je sais ce que vous allez me dire. Oui, je cherche à me venger. Je n'ai aucune envie de vous dire ce que j'ai vécu là bas, je m'en souviens parfaitement. Mais, plus que la vengeance, je tiens à revenir dans la marine pour faire en sorte que plus jamais cela ne se produise à d'autres. J'ai survécu à cette chose, je ne tiens pas à passer le restant de mes jours dans le passé.

Son regard était froid, ses expressions figées dans un ensemble de détermination plus stupéfiant qu'admirable. Le toubib aurait du se plonger davantage dans le dossier exemplaire de la jeune femme. Il aurait du savoir qu'il en fallait bien plus pour faire renoncer à Pandore sa destinée qu'elle s'était choisie.






Dernière édition par Pandore le Dim 4 Oct 2015 - 18:27, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14000-presentation-de-pandorehttp://www.onepiece-requiem.net/t14105-fiche-technique-pandore
avatar
Pandore
•• Lieutenant d'élite ••


Feuille de personnage
Dorikis: 2619
Popularité: +140
Intégrité: 125

Dim 4 Oct 2015 - 18:17






Récupération


Une semaine venait de s'écouler de nouveau, l'autorisation lui avait été accordé de reprendre son poste dans l'élite aussi tôt que son rétablissement serait complet. Les séquelles physiques se faisaient de moins en marqué, si bien qu'on aurait du mal à imaginer qu'elle avait souffert d'une des pires tortures que l'homme puisse orchestrer. Quant à son mental, il restait fidèle au personnage, infaillible, inébranlable, il s'était plus vite reconstruit qu'on avait pris du temps à essayer de le détruire. Bref, Pandore faisait encore ce qu'elle savait mieux faire : sa Pandore.

La base était devenue en quelques sortes sa maison pendant ce mois, elle vagabondait de droite à gauche. Bien qu'on l'avait conseillé de ne pas forcer sur son corps, elle n'avait pas entendu longtemps avant de se remettre à son entrainement acharné habituel. Ses capacités s'étaient quelques peu encrassées avec la non activité qui avait suivit son sauvetage, cependant, il lui suffisait de redoubler d'effort pour récupérer sa gloire d'antan.

La famille de sa supérieur lui avait d'ailleurs rendu visite. A défaut d'avoir sa propre famille pour la consoler, ces gens étaient venus parler avec elle. En temps normal, elle n'aurait probablement pas mâché ses mots, celle qui était censée avoir un grand avenir avait été une des premières à succomber aux vices du pirate. Telle une marionnette dénuée de personnalité, leur fille avait été faible là où elle aurait du être la plus forte. Mais, comment lui reprocher là où tous le monde si ce n'était Pandore avait échoué.

Ainsi, elle voila la vérité, modifia ce qu'elle n'avait pu modifier sur son rapport. Elle fit passer leur fille pour une héroïne, qui jusqu'au bout s'était battue pour son équipage et qui fut la dernière à faillir. Elle ne fut pas avare de compliment, voir le sourire de ce père et de cette mère faisait naitre en elle un certain sentiment de réconfort. Ils n'avaient pas besoin d'entendre la vérité, seulement des mots qui allaient alléger leur peine. Tout comme elle, ils allaient devoir se reconstruire, peut être avoir un autre enfant malgré leurs âges avancés. Mais, dans tous les cas, il fallait avancer dans cette vie bien désastreuse.




http://www.onepiece-requiem.net/t14000-presentation-de-pandorehttp://www.onepiece-requiem.net/t14105-fiche-technique-pandore
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1