AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


1  

Kassandros D. Johanna
Kassandros D. Johanna


Feuille de personnage
Dorikis: 1020
Popularité: 15
Intégrité: 0

Dim 1 Nov 2015 - 19:01

Nous sommes au niveau des vaguelettes qui lèchent le sable d’une plage. Nous voyons une JEUNE FEMME, proche de la trentaine, brune, quelques mèches de cheveux dépassant de son Manteau de Fourrure de Renard se pencher et ramasser une bouteille. C’est notre héroïne Johanna D. Kassandros. Elle ramasse la lettre, prend quelques minutes pour la lire. Ses yeux passent de l’indifférence à la perplexité, et de la perplexité à la stupéfaction. Elle sourit.


JOHANNA
Si c’est ce que je crois... Le père Noël arrive avant l’heure.




Le générique de début commence, accompagnée d’une musique de Noël, avançant au même rythme que nous qui levons la tête de la dune vers un paysage citadin sombre, avec des flocons de neige tombant au gré du vent. Nous sommes sur Lynbrook, une île urbaine sur les étapes avancées de Grand Line.


RUE ABANDONNEE, LYNBROOK
Nous voyons JOHANNA avancer, avant de nous détourner d’elle et observer la scène en face : CINQ HOMMES frappant sur un homme vêtu de haillons, tentant de lui enlever un sac qui tinte à chaque mouvement, sans doute de l’argent. Nous nous retrouvons derrière, JOHANNA observant la scène. Elle s’arrête. Nous fixons ses poings qui se serrent. Le meneur s’arrête et lève un doigt vers elle.


MENEUR
Passe ton chemin, poupée.


Les autres s’arrêtent alors. Ils la fixent.


BANDIT N°1
T’es perdue ?






JOHANNA s’avance vers eux, un pas à la fois, au rythme du Dean Martin. Les BANDITS de basse-cours l’entourent. BANDIT N°1 ajuste un PATCHETTTM sur sa main droite et tente de frapper JOHANNA avec. Elle évite prestement, mais nous ne voyons pas la contre-attaque alors que nous nous élevons pour voir le ciel maintenant noir de Lynbrook, et la pleine Lune. Nous entendons toujours les bruits de combat, voire des bruits d’os brisé.

Nous revenons alors sur Johanna, debout au milieu des corps groggy des agresseurs de tout à l’heure. Elle ramasse un billet d’un des cadavres, et le jette sur le pauvre hère.


JOHANNA
Achète toi une dinde avec ça. Joyeux Noël.



Dernière édition par Kassandros D. Johanna le Mar 3 Nov 2015 - 23:18, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t15679-qui-est-johanna#179419
Kassandros D. Johanna
Kassandros D. Johanna


Feuille de personnage
Dorikis: 1020
Popularité: 15
Intégrité: 0

Mar 3 Nov 2015 - 0:35



SAVOIR LOUNGE, Centre-ville

Prenant le point de vue à la première personne de JOHANNA, nous ouvrons les portes et fixons l’intérieur du Savoir Lounge. A droite, plusieurs HOMMES à l’aspect ombrageux discutaient furtivement, retournant les regards qui les fixaient. A gauche, quatre HOMMES jouaient à un jeu de dés. Au milieu, le bar trônait, sombre, à l’aspect chic reposant sur le bois massif et sombre qui trônait et thémait l’endroit. Gros plan sur le BARMAN A ROUFLAQUETTES, qui nettoie un verre, lève la tête, reconnaît JOHANNA.


BARMAN A ROUFLAQUETTES
Bienvenue chez toi. C’est pour boire ?


JOHANNA, s’approchant à son niveau.
C’est moins cher chez Ahavah. Ce rhum gingembre m’a coûté une fortune, tu sais.


BARMAN, souriant d’un air entendu
Tu sais bien que c’est l’endroit qui fait le prix, pas la boisson. Tu as la clé pour derrière ?


Nous nous tournons hors de la discussion pour fixer la porte de bois donnant sur l’Arrière Boutique du Savoir Lounge. Le Barman se penche sur Johanna, la grattant avec sa barbe, et glissant discrètement un objet dans sa poche.


JOHANNA
On m'avait filé une clé, la dernière fois. C'est pour ouvrir cette porte, donc?


BARMAN
Oui. Considère la comme ta carte de membre. Tout ce que tu peux savoir sur n’importe quel pirate, tu le trouveras en utilisant cette clé sur la porte derrière. Si jamais tu la perds, faudra demander à Kapish comment s’en faire une. Mais quand tu poses une question au Premier Oeil... Faut en payer le prix.


Le Barman indique quelqu’un du doigt, assis dans un coin, voilé. Nous nous tournons alors vers lui. Deux colliers de perles, le visage caché sous une capuche aussi noire que le reste de ses vêtements.




KAPISH
Le prix d’un titre de propriété d’un bar à putes, pour être précis.

JOHANNA, stupéfaite
Mais je l'ai vendue même pas hier ?



BARMAN, hausse les épaules
Premier Oeil. Que dire de plus. Alors, tu entres ?

Johanna hoche la tête, adresse un signe d’au revoir au barman et s’engage dans l’arrière boutique du Lounge. Nous la suivons dans ce qui semble être un bâtiment dans un bâtiment, une gigantesque bibliothèque. Rapports d’arrestation de pirates, copies d’actes de naissances et de mariages, rubriques nécrologiques, et parfois biographies et notes personnelles sur certains des pirates les plus connus.







SAVOIR LOUNGE, BIBLIOTHEQUE

JOHANNA
Toute la vie et l’oeuvre de la plupart des pirates... Dommage que ce ne soit pas classé par ordre alphabétique.




Elle ressort la lettre de la bouteille et la relit.


JOHANNA
Patati patata... Jenv... Troop Erdu. Yep, Troop Erdu. Tiens, le vieil homme qui m’espionne derrière l’étagère, tu aurais pas des trucs sur des habitants connus de Troop Erdu sur West ? Des signatures, des traces écrites ?



Un bruit se fait entendre, bruit de canne. Un Vieil Homme noir, aux tâches de rousseurs s’avance doucement, un sourire entendu.



1   Morgan_freeman_by_markdraws


VIEIL HOMME
Il y a tout un tas de documentation et de biographies sur Le Chien fou, il suffit de chercher.


JOHANNA, étonnée
Tahar Tahgel ? Comment vous saviez que je cherchais ce type ?

VIEIL HOMME, souriant et confiant
De mon temps, la seule attraction sur Troop Erdu est le « Chez Papy », ou les bateaux itinérants s’arrêtaient pour aller pisser. Aucun évènement particulier là-bas à part très récemment, et ça m’étonnerait que tu veuilles te risquer à des Dragons Célestes deux jours après ton admission dans la Guilde. Ca enlève donc les évènements. Tu cherches donc une personne. La question est... Quelle personne ?


Nous fixons plus en détail le visage du Vieil Homme, qui, hors-champs,ouvre une flasque de rhum et en déguste le contenu avant de reprendre. Il claque sa langue.


VIEIL HOMME
Là encore, question bête. On a que deux célébrités qui sortent de Troop Erdu. Mais l’une est un révolutionnaire sans intérêt en comparaison de l’autre qui est une légende vivante avec des zones aussi sombres que mes tâches de rousseurs.

JOHANNA, écarquillant un instant des yeux
Pas mal.

VIEIL HOMME
Et je suis même pas Oeil. Attends une minute...


Il se retourne et cherche dans l’immense bibliothèque couverte de livres sur les trois axes de l’espace, avant d’en jeter une dizaine sur la table.


VIEIL HOMME
Voilà. La plupart de ces trucs sont des ouvrages sur sa vie et son oeuvre. Il y a des notes d’anciens informateurs qui ont tenté de suivre un peu ce qu’il a foutu, et des rapports du Cipher Pol dégotté je ne sais où.


Johanna est complètement cachée par la pile de livre. Elle fait un pas vers la droite pour qu’on puisse la voir.


JOHANNA

Ben... Merci bien. Je suis sensée vous payer ou bien?

VIEIL HOMME, souriant d’un air entendu
Disons que j’ai bien assez dans mon garde-manger. Une grosse dinde m’attend pour Noël.


La révélation est appuyée par un plissement des yeux pensif de Johanna avant un air exclamatif de surprise.



JOHANNA
Ah. C’était vous le... ?


VIEIL HOMME
Une technique comme une autre pour glaner des informations sans être remarqué, mais comme on l'a vu nous deux, ça peut parfois mal tourner. Si vous n’étiez pas là...  (Il fait une petite pause) Hmmm. Sinon, moi c’est King.


JOHANNA
Teryl. Teryl Hackett.
http://www.onepiece-requiem.net/t15679-qui-est-johanna#179419
Kassandros D. Johanna
Kassandros D. Johanna


Feuille de personnage
Dorikis: 1020
Popularité: 15
Intégrité: 0

Ven 6 Nov 2015 - 13:27

La scène suivante nous montre JOHANNA, assise, son manteau sur le dossier ses mains retroussées au milieu d’une pile de livres et de parchemins, feuilletant un rapport avant de se décourager et mettre sa tête entre ses mains, fatiguée. King apparaît derrière elle, en manteau et l’air de partir. Il lui fait un signe poli de la main avant de partir dans les brumes. Son Den Den sonne.



JOHANNA
Hey.

La voix qui répond est râpeuse. L’escargot prend la forme du visage de l’interlocuteur au téléphone : le sourire confiant du prédateur qui tenait sa proie entre ses mains, quelques rides d’expressions.

LUKAS
Hop. Je passais juste aux nouvelles, et pour en donner aussi. Deanna est arrivée saine et sauve à Doscar. Une connaissance de là-bas l’a pris comme serveuse dans un bistrot. Modeste, mais digne. Et toi, les Espions ?




Elle regarde autour d’elle, doucement. Suivant son regard, nous remarquons d’autant plus l’absence de fenêtre, et même l’absence apparente de personnes, alors qu’il était clair qu’il devait au moins y’en avoir une bonne quantité, renforçant cette impression que les murs avaient des oreilles.



JOHANNA
Laisse moi sortir du Lounge. C’est le moment de repayer la faveur ?


Lukas marque son silence. Elle sort de la bibliothèque, adresse un salut au barman avant de s’éloigner de plusieurs rues.

JOHANNA
C’est bon.

LUKAS
Non. Il va falloir que tu gagnes de poids dans la guilde au préalable. J’t’ai appelé pour autre chose.



JOHANNA
Mhm ?


LUKAS
Un conseil. Si je la joue planqué, c’est parce que je ne suis pas le type le plus adoré de Lynbrook. Tes recherches à mon sujet m’emmerdent passablement pour deux raisons. La première, tu perds ton temps. La deuxième, tu attires l’attention sur nous deux. Et crois-moi, Oko est la dernière personne que je souhaite voir fouiner dans ce que je suis en train de déblayer sur cette île de malades. Pour l’instant donc, c’est un conseil. Mais ça peut aller plus loin, Johanna.

JOHANNA
Teryl.

LUKAS
Le message serait moins bien passé si j’avais utilisé ton faux nom de couverture sur Lynbrook. Mais là encore, c’est pas la raison de mon appel. On m’a dit que tu faisais des recherches sur un certain Chien Fou, héhé.




JOHANNA
Je me demandais quand est-ce que Lynbrook finirait par être au courant. Oui. J’ai trouvé une bouteille à la mer, avec un message dedans. Que je soupçonne être à lui. Il semblait y écrire ses dernières volontés, parlant du bon vieux temps, et a fait référence à l’amirale Oeânkhor comme on ferait référence à une ex-petite amie. Et à Flermet, qui je crois était un Vice-amiral. Tué par Tahar, d’ailleurs.

LUKAS
Trois bouquins qui traîne sur une table et on en reconstitue toute une histoire. Oêankhor... Ca m’dit bien un truc. Hmm. Tu connais Ahavah ? La patronne de l’Amour ?

JOHANNA
L’Amour, ouais. Mon premier stop sur cette île. Jamais parlée à la patronne, mais je la connais de nom et de visage.

LUKAS
Elle pourra t’aider à creuser l’affaire comme il faut... et quand j’y pense, peut-être même à avoir un client. Juste... Laisse-moi cette nuit. Deux trois petits détails à régler avant.

JOHANNA
Sinon, une question. Pourquoi tu as peur qu’Oko te découvre, et pourquoi tu penses qu’il en a quelque chose à foutre ?

LUKAS
Je ne sais pas, moi. Tu aurais du lui demander quand il était encore là.

JOHANNA
Ne me dis pas que...

LUKAS
D’après les notes de Syphilus, le type qu’on a dézingué la dernière fois que j’ai réussi à dégotter, il y a une chance non nulle que ton pote de ce soir, c'est Oko. Petite, mais c’était possible. Syph était vraiment sur le point de niquer tout le monde. Ca explique pourquoi tout le monde voulait le niquer, du coup.

JOHANNA
J’avoue que je ne te suis pas trop, là. Comment tu savais à qui je parlais ? Tu étais là ?

LUKAS
Il y a un micro sur ton Den Den. Quant à son identité, je t’expliquerai l’idée dans quelques jours, mais encore une fois, y’a de grande chances que ce ne soit pas lui, surtout si tu le revois encore. En tout cas, lui ou pas lui, joue son jeu. Je veux savoir où il va nous mener. En tout cas, ce soir, je m’occupe d’Ahavah, tu la verras demain, je suppose. Lukas, terminé.
http://www.onepiece-requiem.net/t15679-qui-est-johanna#179419
Kassandros D. Johanna
Kassandros D. Johanna


Feuille de personnage
Dorikis: 1020
Popularité: 15
Intégrité: 0

Mar 17 Nov 2015 - 1:18

ZONE 5, LYNBROOK
Nous nous retrouvons dans le quartier où vit Johanna. La jeune femme se rassoit sur les marches en face de son immeuble. Fumant, elle prenait son temps pour réfléchir, jouant à faire des volutes de fumées tout en observant les environs. Un quartier d’habitation, d’autres immeubles trônaient. Sur la rue, des bancs étaient disposés ça et là, et les gens écoutaient de la musique des rues. Rythmées, aux sons secs et brutaux, le thème en l’occurrence était la dure vie des petites gens de Lynbrook. Hors-champs, une VOIX MASCULINE et grave se fait entendre.

VOIX MASCULINE
Ahavah veut te voir.



Johanna se retourne laissant apparaître un Grand Homme musclé, environ 3 mètres, en smoking noir. Le Gorille pointe son pouce derrière son épaule, du genre « C’est par là, bouge toi ».


JOHANNA

On m’a dit de passer demain. Pas aujourd’hui.

VOIX MASCULINE

L’Amour. Maintenant.



Il se détourne, et repart. Johanna ne le quitte pas du regard. Quelques instants plus tard, elle jure, jette sa cigarette et se met en route vers l’Amour. Continuant sur la même grande avenue, nous plongeons jusqu’à sa fin, illuminée par les feux des ampoules colorées couvrant l’établissement « l’Amour ». Grand comme un immeuble, très lumineux et bariolé, il apparaissait comme un phare au milieu de la ville sombre. Nous voyons alors une Femme à Crête en sortir, accompagnée de deux Gorilles, en plus de celui de tout à l’heure.


FEMME A CRÊTE

T’as pris ton putain de temps toi, non ?

JOHANNA

Ahavah, je présume. Lukas m’a dit de...




Vive comme l’éclair, Ahavah se retrouve sur Johanna, lui saute dessus et la mets à terre. Allongée sur elle, ses lèvres pulpeuses à quelques centimètres de celle de Johanna, elle sort son arme de poing, le KTM et le pose sur sa gorge, les dents en acier écrasant la trachée de Johanna. Au bout du K, Quelques gouttes coulèrent par terre de la lame visiblement humide. Un léger « psht » corrosif se fait entendre. Johanna tressaille en voyant deux trous au sol en lieu des deux gouttes tombées.



AHAVAH

Répète son nom encore une fois en public, et c’est la lame que je pose sur ta peau. Même pas besoin de trancher, t’as vu.



JOHANNA, étouffant

Je... crois que j’ai saisi la notion de base.

AHAVAH

Je vois qu’y en a, là-dedans. C’est ce qu’il m’a aussi dit. Bien. Bien. Pour répondre à ta question, je le connais depuis un moment. Et bien que ça m’aurait fait plaisir de dire non, il m’a fait une offre que je pouvais pas refuser, parce que j’ai besoin de toi pour un travail qui va requérir tout tes dons de membre de la Guilde des Espions.







Ahavah se lève et passe sa main sur sa crête tirée en queue de cheval. Elle marche, fait les cent pas en face de Johanna, ses bras croisés. Johanna observe le cirque sans piper mot, craignant les représailles d'un éventuel sarcasme.

AHAVAH
Donc...Teryl, c’est ça ? J’ai besoin de toi pour une partie de Poker. Tu sais jouer au Poker ?

JOHANNA, haussant les épaules
Bien sûr. Tout les Lynbrookiens savent jouer au poker.



Ahavah secoue la tête, clairement frustrée.



AHAVAH
Non non, non non non non. Tu comprends pas ce que je veux dire, et ça me fait chier. Y’a une différence entre connaître les foutues règles et savoir jouer. Tu sais quand il faut suivre ? Se coucher ? Bluffer ? Compter ? Il soutient que c’est le cas. Mais je veux entendre la parole de ta bouche, parce que j'en ai marre de me taper des gars qui me disent qu'ils savent jouer alors que tout ce qu'ils savent faire, c'est mettre tapis dès qu'ils ont une paire de 5. Si tu me dis que t’es pas capable, t’auras pas ta faveur... Mais je te casserai pas les dents.


Johanna sourit.


JOHANNA

Vu comment c’est proposé, pas de raison de refuser.

AHAVAH

Monte. On a encore une heure avant le début de la partie. On en profitera pour parler.
http://www.onepiece-requiem.net/t15679-qui-est-johanna#179419
Kassandros D. Johanna
Kassandros D. Johanna


Feuille de personnage
Dorikis: 1020
Popularité: 15
Intégrité: 0

Lun 30 Mai 2016 - 12:02

AHAVAH
On a jamais été ce qu'on voulait être. Mon nom à moi veut dire amour. Mais j'ai jamais réussi à m'fixer, comme quoi.

KASSANDROS

Je ne saurais pas dire. Je suppose que bosser dans la Marine a pas pu aider.

AHAVAH

J'peux pas être d'accord là-dessus. Pas après ce que j'ai vécu. Et sûrement pas après avoir lu cette lettre. La Marine, on y croise des gens. On s'y attache. On se fait des promesses. Mais c'est ce qu'on a fait après qui compte. L'amour, c'est l'avenir, comme il disait.

KASSANDROS

Qui ?

AHAVAH, relisant le texte, pensive.
Laisse tomber. En fait, laisse tout tomber. J'ai pas besoin de qui que ce soit pour un poker. Et j'ai une bonne nouvelle pour toi. On m'a déjà annoncé que tu venais. Prends ton fric et va-t-en. Allez. Casse-toi.

KASSANDROS

Merci, je suppose.

KASSANDROS quitte le bar en prenant un paquet sur la table. Au loin, au-delà de la musique et des hurlements bestiaux, le bruit d'un battant ouvert se fit entendre. Ahavah soupire.

AHAVAH

Après toutes ces années, on sait maintenant pourquoi le chef a craqué. Un autre shot de rhum, Henk, et essaie de voir si y'a pas moyen de contacter Lydia Oeânkhor. J'ai un truc sur sa soeur. Et sur le Colonel. Putain vieux, tu devrais lire ça.

HENK,
un homme au chapeau de cowboy nettoyant un verre avec son propre crachat.

Le Colonel ? Tu veux dire... (il lit le truc en entier) Merde. Whoa. T'es sûre que tu vas filer ça à Lydia ?


AHAVAH de renifler d'un air faussement affecté.

Faut bien payer les factures.

***


Scène flashback en noir et blanc.


Gros plan sur un groupe de marines. Une jeune Ahavah, crête rose sur la tête et manteau sur les épaules, flanquée du treillis de caporal. Henk, casquette de soldat du rang à la place du chapeau de cowboy d'aujourd'hui. En tête, une jeune femme, au grade de lieutenant colonel, à l'air visiblement préoccupée par l'état de son supérieur qui à sa droite, semblait complètement défait, colonel à l'oeil torve et à la gueule de bois visible. Le contingent de marines, en tenue d’apparat, attendaient, droits comme des I.

Et les hommes attendaient, tandis que tout un cortège de civils avançaient. Henk et Ahavah partagèrent quelques remarques sur la présence pas si appropriées de certaines personnes dans le coin. Le lieutenant-colonel se tourna vers eux, lançant un regard assassin qui les fit taire vite fait. La pluie commence à mouiller les manteaux, et le bûcher funéraire à monter vite.

Près du bûcher, un vice-amiral aux yeux cernés et rougis, contemplait le bûcher. Ahavah fixa l'homme, qui, durant un bref instant, semblait avoir un rictus indéchiffrable sur les lèvres...
Elle se tourna alors, haussant un sourcil lorsqu'elle remarqua l'absence du colonel, avant de relever la tête en entendant sa supérieure, Inboshassee, appeler son futur ex-supérieur.
Shclong.




Et coupez.



http://www.onepiece-requiem.net/t15679-qui-est-johanna#179419
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1