AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Comme les autres

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 18 Oct 2016 - 0:18

Shoma avançait à son rythme dans sa quête de la maîtrise du Haki. Sa première grosse séance intensive lui permit d'assimiler assez rapidement les instructions de son maître et de faire sien cette capacité. S'il pouvait faire usage du fluide, Shoma n'était pas prêt d'en devenir un expert, statut qu'il convoitait et la route pour le devenir était encore ardue, pour ce faire le jeune capitaine allait devoir intensifier son entraînement et il avait d'ailleurs quelques pistes d'amélioration en tête qui lui permettrait d'y parvenir.

En débarquant sur l'île, Shoma avait repérer un petit coin tranquille isoler à l'extérieur de la ville. Ce petit coin n'était pas trop éloigné du port et offrait l'avantage de pouvoir rester au contact de ses hommes en cas de besoin tout en offrant un coin calme avec tout le matériel nécessaire afin de parfaire son entraînement. La nature était une excellente salle de sport qui offrait à qui sait le voir de quoi travailler. Shoma ne passa pas à côté de cette opportunité et s'isola de son groupe pour aller inspecter cette salle de sport naturel.

Une falaise pas très haute, des rochers assez lourd, quelques planches encore utilisables, deux filets de pêche laisser à l'abandon et des cordages encore en état qui provenait sans doute de navire échoué ou détruit en mer, voilà de quoi s'organiser un petit circuit training correct. Utilisant le fluide de l'armement sur ses bras, Shoma souleva un premier rocher qui devait peser dans les 90 kilos et le posa sur les deux filets de pêche qu'il superposa.

L'utilisation du Haki permettait de réaliser des prouesses que ne pouvait pas réaliser le jeune homme sans cette capacité. Certes en utilisant le pouvoir du fruit du démon des ombres, il aurait pu sans problème y arriver, mais joindre l'utile au travail, est un plus non négligeable. Tout en maintenant le fluide au travers de ses bras et en contrôlant sa force, Shoma scella le rocher à l'intérieur du filet avant de passer à l'élaboration d'un système de poulie qu'il incrusterait dans la roche à plusieurs mètres au-dessus du sol.

Pour réalisé son appareil de musculation au haki, Shoma escalada le flan de la falaise à mains nues et au Haki. Il ne fallait pas croire qu'il n'en était pas capable, car à l'école le jeune pirate que voilà était assez doué en sport. Il aurait été plus simple et rapide de marcher et contourner l'obstacle et arriver en haut, mais ce n'est qu'en forçant l'utilisation de se pouvoir qu'il pourrait accroître son endurance à le maintenir. Sans aucune sécurité et armé uniquement de son courage et de sa détermination Shoma grimpa et installa son ombre dans la roche comme pour maintenir le poids de son matériel d'entraînement.

Le système de poulie fin prêt, Shoma descendis la falaise, traîna le rocher à la force de ses bras, utilisa les cordages afin qu'ils puissent correctement soulever le filet et grimpa de nouveau la falaise afin de faire passer le bout de corde au niveau de son ombre et ainsi achever la construction de la machine spéciale qui lui permettrait de rester accroupi en méditation tout en ce forçant à garder son utilisation du fluide actif.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 18 Oct 2016 - 0:42

Soutenir 90 kilos à la seul force des bras, certain athlètes y arrivent parfois même facilement, mais maintenir cet effort sur la durée n'est pas donnée à tout le monde et Shoma bien que très bien constitué entre dans la catégorie des gens incapables de le faire très longtemps. Voilà pourquoi il allait devoir se forcer à utiliser le Haki de l'armement pour cet exercice, car s'il n'était pas capable de maintenir le rocher au-dessus de sa tête en diffusant le fluide dans ses bras le poids du rocher lui briserait le crâne.

Aux grands mots, les grands remèdes. Si Shoma voulait des résultats rapides, alors il devait être en mesure de se faire violence et utiliser des techniques d'entraînement poussés, éprouvantes et avec une certaine marge de dangerosité. Peu de gens accepteraient de telle méthode, mais ceux ayant maîtrisé le fluide offensif ne sont certainement pas des gens ordinaires, voilà pourquoi il se devait d'être comme eux et que cet entraînement lui convenait parfaitement.


"Encore un effort et c'est parfait."

Installé dos à quelques centimètres de la falaise pour ne pas s'y opposé et se retrouver dans une position de confort, Shoma était prêt à débuter sa première journée d'entraînement. Le poids du rocher était réparti entre deux cordes que tenu par l'apprenti, s'il devait vaciller et perdre sa concentration, tout le poids du rocher irait directement sur un seul bras ce qui provoquerait un déséquilibre de charge et entraînerait la rupture de la corde. C'est un travail bien étudié et conçu avec soin qui permettrait au pirate de trouver un certain équilibre quant à l'énergie qu'il devait utiliser en utilisant le Haki.

Pour rester longtemps dans cette position, Shoma devait être capable de jauger ses efforts. Il ne devait pas mettre trop de force, ce qui consommerait plus vite sa capacité à maintenir cet état sous haki et amoindrirait son endurance. Mettre trop peu du haki, au contraire forcerait ses muscles et là encore il perdrait en endurance et verrai le rocher tomber. Le troisième point important est qu'il devait être en mesure de choisir quelle partie de son corps recouvrir du fluide pour un effort donné. Activer l'armure complet ne servait à rien, alors qu'il n'avait besoin de force que dans les bras.

En position de bouddha Shoma débuta sa séance. Son objectif était de rester le plus longtemps possible. Pour cette première journée, la barre n'était pas fixée très haute afin de pouvoir constater ses propres limites et les dépasser par la suite. Tout était au beau fixe et rien ne pouvait perturber le pirate qui assit regardait le va et viens de la mer située à plusieurs mètres de lui. C'était sans doute la première fois que Shoma prenait le temps de fixer l'horizon sans penser à ce qui pouvait lui arriver, sans se demander ce que son avenir lui réservait.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 20 Oct 2016 - 19:59

Dire que cet exercice est difficile n'est qu'un doux euphémisme, car Shoma trima d'heure en heure afin de contrôler le fluide à l'intérieur de son corps. La première heure passa très vite, mais avait-il franchi ce cap que son corps commençait à tirer. De tout ce qu'il avait enduré aujourd'hui il comprenait ce que voulait dire le mot difficulté. Chaque minute durant laquelle il se forçait à maintenir l'équilibre en lui paraissait être des heures et pourtant il ne voulait pas lâcher le cordage.

Si sa volonté fut vite mise à l'épreuve, Shoma réalisa qu'il ne pouvait plus tenir plus longtemps. Le haki qui protégeait ses bras se dissipa et le poids du rocher fut transféré sur les muscles de ses bras et très vite il se résigna à tout lâcher. S'il ne maintenait plus les poids, Shoma ne comptait pas pour autant mourir sous le rocher, alors d'un mouvement oblique il effectua une roulade qui lui permit d'éviter une mort certaine. Le choc évité, le capitaine pirate se retrouva allonger sur la plage, épuisé il récupéra ses forces en s'accordant une pause bien mérité.

Allonger tel une étoile de mer, le capitaine pirate observa le ciel, puis quand son corps le lui permis il décida de se rendre en ville afin d'acheter plusieurs littres d'eau et de quoi manger. Deux heures plus tard, revoilà Shoma installé à la même place et poursuivre son entraînement là où il l'avait laissé. Positionner sous le rocher le capitaine pirate maintenait sa concentration et son corps en état d'armure complèt avant de diminuer progressivement les zones qu'il recouvrait avec le fluide pour ne laisser que ses bras.

Tel un athlète de haut niveau l'étoile du sud suait et en bavait comme jamais, mais ne baissait pas les bras toujours focalisé sur son objectif. Sans personne pour lui donner les clés du succès Shoma maintenait le cap et s'en alla chercher tout ce dont avait besoin. Harouka son maître serait fier de lui en voyant la détermination que son apprenti faisait preuve pour aller au bout de son entraînement.

Une heure plus tard Shoma fit descendre petit à petit le rocher au sol avant de mettre un terme à cet exercice. La journée était loin d'être fini, mais le niveau de l'eau commençait à monter de plus en plus forçant Shoma à quitter sa zone de travail. S'il ne pouvait rester près de la falaise, il allait trouver un autre moyen de continuer à améliorer sa maîtrise du Haki. Des méthodes, il en existait une multitude et son imagination lui dicta une autre clé d'apprentissage.

Retournant sur la Lépreuse, le capitaine des Spectres s'entoura d'une dizaine de ses compagnons et leur donna plusieurs armes de bois. Le but de l'exercice se laisser frapper par ses hommes afin de contrer les attaques uniquement à l'aide de l'armure de Haki. Aussitôt dit, aussitôt fait, Shoma se retrouva immobilisé et encaissa la dizaine de coups qui s'abattaient sur son corps avec comme seule protection la force défensive de la capacité qu'il développait.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 20 Oct 2016 - 20:25

Ses hommes n'étant pas fort, Shoma ne risquai pas grand chose s'il venait à céder, mais le but de la manoeuvre n'était pas de tomber sous les coups des siens, mais bien de résister le plus longtemps possible. Il fallait voir le verre à moitié plein plutôt que le voir à moitié vide. S'il recevait autant de coup sans bouger, c'était dans le but d'augmenter son endurance et forcer chaque fibre de son corps à ressentir cette puissance et l'assimilé comme s'il s'agissait d'un membre nouveau, mais tout aussi naturel qu'un autre.

Le haki était en lui depuis toujours, il était aussi important et présent qu'un bras, qu'un poumon, qu'un oeil et comme toute chose lui appartenant il devait pouvoir l'utiliser quand il voulait et ce qu'importe le contexte. Comprenant que ses hommes commençaient à faiblir, Shoma demanda à une autre dizaine de ses pirates de prendre le relai et le frapper encore et encore comme le faisaient précédemment leurs camarades. Une fois de plus le capitaine des Spectres se retrouva sous une pluie d'attaque, mais ne bougeait pas d'un iota.

Tout ce passait pour le mieux pour Shoma, mais trop confiant il ne ressenti pas que son corps n'en pouvait plus et relâcha sa concentration un instant et ce moment lui rappela la dure réalité d'un exercice comme celui-la. En relâchant son fluide protecteur, Shoma s'exposa à un coup direct en pleine tête, mais comme ils étaient plusieurs à frapper, les autres coups ne tardèrent pas à lui tomber dessus. Le torse, les jambes, le dos, les côtes, le visage, voilà le capitaine toucher de toute part et s'écroula au sol se tordant de douleur.

En voyant que leur capitaine ne pouvait plus le supporter, les pirates se stoppèrent et relevèrent leur chef du sol glacé du navire.


"Il est encore trop tôt pour arrêter, je ne vous ai pas demandé de me ménager, alors poursuivez."

Arouka avait été très clair sur ce sujet, le nouveau monde était rempli d'hommes et femmes pouvant utilisé le Haki. Ne pas être en mesure d'utiliser le Haki sous toutes ses formes seraient un suicide pour quiconque souhaite se dresser face à la puissance des empereurs des mers et de la marine. Faiblir n'était pas une option, s'il voulait accomplir ses projets et hisser sa famille au-dessus de tous les autres Shoma savait qu'il allait devoir passer par de nombreux combats et gagner des batailles face à de puissants ennemis et s'il ne pouvait pas encaisser quelques coups de bâton de bois, alors il pouvait dès maintenait tirer un trait sur ses ambitions.

Si son corps ne pouvait en supporter d'avantage, alors il allait surpasser ses limites afin d'aller au-delà de ce qu'il pouvait accomplir et encaisser encore et encore des attaques qu'importe les conséquences que cela engendrait. Debout sur ses appuis, Shoma lança de nouveau ses hommes contre lui et se laissait frapper tel un forcené à qui on appliquait une sentence à mort. La volonté était plus forte que le reste, mais cela ne suffisait pas, car à de nombreuses reprise, le corps de Shoma se retrouva sans protection, mais ce dernier ne bougeait pas et encaissait.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 21 Oct 2016 - 1:50

Le reste de l'entraînement pouvait se décrire comme un yo-yo. Parfois Shoma arrivait à maintenir le fluide et bloquait les attaques de ses compagnons grâce à l'armure protectrice, des fois il en perdait le contrôle et recevait des coups directs. Ce n'était pas beau à voir et plus il s'entêtait à poursuivre et plus son corps ce fragilisait. Shoma était d'ordinaire comme un enclume, dur et solide, mais à force de forcer il n'était plus qu'un morceau de verre prêt à exploser au moindre impact puissant.

Une nouvelle fois à terre, les compagnons du pirate se demandèrent s'ils devaient ou non poursuivre. Leur capitaine avait beau être un fier pirate, il n'en était pas moins au bout du rouleau et poursuivre serait prendre le risque de le blessé plus qu'il n'est nécessaire. Battre gratuitement son capitaine c'était quelque chose qu'il n'osait pas faire, quand bien même il le demandait de sa propre bouche. Que se passerait-il s'il venait à briser leur chef ? Ils ont beau agir à sa demande il n'y a personne sur le navire capable d'apaiser la colère des lieutenants si jamais ils découvraient leur chef dans cet état.


"Vous me décevez."

Dix secondes, c'est le laps de temps durant lequel Shoma resta au sol sans bouger avant de se relevé. Le visage à moitié gonflé, les vêtements déchirés, le capitaine pirate écarta ses hommes avant de se poser sur le transat de Phoénix. Sa respiration était bien plus élevée que d'ordinaire, il avait même besoin de chercher son souffle par moment. Du sang coulait de son nez, de sa bouche il crachait de petites flaques de sang et pourtant il restait toujours aussi en colère envers ces hommes pour ne pas avoir poursuivi les instructions qu'il leur avait données.

"Arrête un peu de jouer le dur capitaine-san."

"Banner ?"

"Même le grand Shoma doit savoir quand prendre un moment pour souffler, voir un jour dans ton état."


Banner était dans le vrai et toute personne sencé serait d'accord avec lui. Shoma à beau se définir intérieurement comme un prodige, il est des choses que l'on ne peut pas faire en un jour, il est tout aussi normal de savoir quand se stopper. Un corps meurtri ne sert à rien, tandis qu'un corps en pleine forme peut lui permettre d'atteindre son objectif même si cela signifie y arriver en prenant plus de temps. Il était préférable parfois de choisir l'option qualitative à l'option quantitative. Construire un château avec des cartes, c'est prendre le risque de le voir tomber à la première brise.

"J'ai pensé à toi et je t'ai acheté un nouveau narguilé totalement ne verre, que dirais-tu de l'essayer ? Je m'en suis pris un aussi il parait que c'est meilleur que la cigarette."

"Tu as du goût ? "

"Fruit de la passion."

"Je te laisse tout préparer, je ne me sens pas très bien."

Pour ne pas se sentir très bien, Shoma était au plus mal et si l'envie de corriger ses hommes lui était passé, il tomba dans les bras de Morphée deux minutes à peine après avoir expulsé la première fumée. Du repos, voilà ce qu'il avait le plus besoin et cette fois-ci c'est son corps qui a eu le dernier mot.

"Transportez-le dans son lit et faite en sorte de vous occuper de ses blessures."

Shoma avait beau être un dur à cuire, il avait besoin d'une grosse nuit de sommeil, quelques compresses sur son corps, quelques bandages et une bonne dose de paracétamol à son réveil.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 21 Oct 2016 - 2:20

Le lendemain, Shoma se réveilla à midi avec un grand mal de tête et des douleurs un peu partout. Au lieu de s'accorder du temps libre et surtout beaucoup de repos, le jeune capitaine avala le paracétamol d'un coup, attrapa l'assiette laissée sur la table par ses hommes et s'en alla faire un petit jogging. Il n'était pas conseillé d'en faire trop et médecin de métier Shoma savait qu'il avait trop forcé sur l'entraînement la veille. Conscient qu'il s'était mit lui-même en danger il s'en voulait à lui-même la rage avait manqué de peu de le submerger et blesser ses propres hommes.

Afin de faire échapper cette sensation de mal être, Shoma s'en alla à l'autre bout de la ville avant de revenir. En courant Shoma s'exerçait à utiliser le haki, alternant les zones où le fluide était diffusé à travers son corps. Durant une heure il s'efforça de courir malgré la douleur. L'heure d'après il retourna avec ses hommes sur son navire et s'accorda un peu de temps libre. Apaisé, Shoma se sentait mieux et afficha une mine meilleure qu'à son départ. La journée se passa sans aucune séance d'entraînement, sans exercice et cela lui fit le plus grand bien.

Il fallait le voir, Shoma riant au éclat avec ses hommes, participa à un concours de pêche avec Opacho et d'autre pirate, effectué quelques courses afin de remplir la cale de son navire, partageant le repas avec ses hommes et boire jusqu'à plus soif. C'était un tout autre Shoma qui se montrait devant ses hommes, un Shoma des grands jours, le capitaine pirate qui était aimé des siens et qui prenait soin à son tour de ses hommes. Banner qui avait d'ailleurs été obligé de l'arrêter la veille, était content de voir en face de lui l'homme qu'il avait décidé de suivre plutôt que cette bête enragée qui était à deux doigts de rompre l'une de ses propres règles.

En fin de journée, Shoma interpella Banner et lui proposa de fumer le narguilé qu'il lui avait proposé la veille avant qu'il ne s'endorme. Posé sur le pont supérieur de la Lépreuse, les deux hommes partageaient un petit moment de détente, le premier depuis que le pirate expérimenté avait rejoint l'équipage des Spectres. Profitant de ce moment et du cadre qui s'y prêtait, Banner lui demanda ce qu'il souhaitait accomplir en prenant la mer et quels étaient ses objectifs. Devant la curiosité de son nouveau capitaine de flotte, Shoma se livra à lui et lui expliqua ses rêves et ambitions.

Shoma lui raconta son enfance pour le moins terrible, mais au combien commun à bon nombre de personne. Combien d'enfants avaient vécus la perte d'un parent proche ? Ils étaient légions. La piraterie faisait des orphelins tous les jours, le gouvernement également. Shoma n'était pas le plus à plaindre et d'ailleurs il avait trouvé une famille, une vrai au travers de son équipage.

D'autre sujet fut abordé avant qu'il ne parle de son ambition d'atteindre la plus haute marche de ce monde à travers la piraterie. Shoma comptait déloger les empereurs et y bâtir un empire, un monde dans lequel sa famille pourrait vivre comme ils l'entendent, sans règles, sans aucune crainte, uniquement en ne faisant que ce qu'il voulait, mais pour cela il devait avant tout chercher à devenir fort, toujours plus fort, encore plus fort.

La nuit tomba très vite et les deux hommes partirent faire la fête avec le reste de l'équipage qui n'attendaient plus qu'eux pour trinquer, manger et se divertir de musique. Une journée sans penser au haki fit le plus grand bien au capitaine pirate qui retrouva la joie de vivre une vie de pirate comme il l'appréciait.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 22 Oct 2016 - 2:46

Le jour suivant Shoma se leva au chant du coq. Le monde appartient à ceux qui se lève tôt et en tant que futur roi de ce monde Shoma se devait d'être le premier lever, du moins de son groupe, car après la fête, tous ses hommes étaient encore très loin dans le monde des rêves. Gourde autour de la taille, serviette autour du coup, voilà le jeune homme quitter son navire au pas de courses. Pour commencer Shoma se donna comme objectif d'atteindre la falaise où il s'exerçait avant de revenir à son navire en utilisant le fluide.

Ne faire qu'un simple aller-retour était trop simple, alors il se donna comme objectif de le faire dix fois de suite et sans prendre de pause. Voilà un dessin à la hauteur de ses ambitions. Mettre la barre toujours plus haute afin de la faire disparaître à terme. Une heure et demie plus tard, Shoma se retrouva devant le ponton de son navire complètement épuisé. Cela faisait bien longtemps qu'il ne se donnait pas à fond pour un entraînement. Après avoir hydraté son corps de tout le contenu de sa gourde, le jeune pirate s'en alla à la falaise, mais cette fois-ci en marchant.

Une fois sa salle de sport naturelle retrouvée, Shoma enchaîna plusieurs séries d'exercices préparatoire, ainsi il effectua une centaine de pompes, une soixantaine d'abdominaux et resta immobile cinq minutes en pratiquant du gainage, le tout évidemment en usant du fluide de l'armement. Plutôt que de recouvrir l'intégralité de son corps, durant chaque exercice, Shoma infusa le fluide uniquement au niveau de la partie qui était la zone de travail. La charge de douleur et de résistance alterné, l'étoile du sud put facilement gérer ses efforts et sa dépense d'énergie.

La seconde étape de son circuit training effectué, Shoma se positionna face à la mer, se posa sur le sable froid en position de bouddha et médita. La méditation était pour lui un excellent moyen de faire le vide dans sa tête, d'évacuer stress, fatigue, anxiété et recharger ses batteries. Depuis peu il utilisait cette méthode de relaxation afin d'enchaîner avec le shadow fighting et ainsi s'aider à faire appel au haki en situation de combat. Certes de n'était pas un combat à proprement parlé, mais selon certain expert en art martial cette méthode d'entraînement est un plus très utile dans l'approche et l'amélioration du guerrier.

Une heure plus tard, le soleil commençait à s'élever de plus en plus haut dans le ciel et Shoma faisait toujours face à la mer, mais cette fois-ci se trouvait sous le rocher à pratiquer encore et toujours ce même rituel. Statique, il laissait sa force et sa capacité à maintenir le fluide au niveau de ses bras poursuivre le processus d'augmentation de son endurance. Contrairement aux fois précédente, tout ce fit de manière naturelle, Shoma n'avait pas à se demander s'il mettait assez de force ou trop, il arrivait à trouver le juste milieu, l'adéquation parfaite que demandait la pratique.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 24 Oct 2016 - 2:27


Alors qu'il s'entraînait encore, chose qu'il appréciait de faire en ce moment, Shoma vit le calme et la tranquillité de sa salle de sport perturbé par l'apparition d'un petit groupe, groupe qui devenait de plus en plus nombreux au fur et à mesure que ces derniers pointaient le bout de leur nez. Le petit groupe devint très vite un groupe de taille moyenne. Ils étaient vingt, à moins de cacher quelques complices dans les parages, il y avait une vingtaine de personnes tout autour de Shoma.

Tous plus bruyant les uns que les autres, ils se félicitaient d'avoir réussi leur coup. Rien qu'à écouter ce qu'ils se disaient, Shoma en conclu très rapidement qu'ils en avaient après sa tête. 275 millions de berry, il y avait de quoi faire tourner des têtes. Jeux de mots accordé ? Bref, la belle petite bande se tenaient prêt à en découdre avec le capitaine pirate et tous avaient déjà sorti leurs armes. Les idiots agissaient entre eux comme si la prise était déjà acquise, comme si Shoma se tenait devant eux les bras lever prêt à se rendre.

Très vite un individu pris la peine de s'adresser au capitaine pirate, qui dans son coin feintait de ne pas les avoir vus. Avec un peu de chance ils se trompaient de personne et retourneraient tranquillement d'où ils venaient. Bien sûr ce scénario n'allait pas arriver, ce serait bien trop beau, quoi que pour leur bien, pour leur vie et leur éventuel futur, cette solution était de loin la meilleure. Shoma ne demandait pas grand chose, simplement des excuses, des têtes baissées et il ferait comme si de rien n'était. Parfois agir de manière pacifique est la meilleure option.


Chasseur de prime:"On peut faire ça tranquillement où avec violence, mais quoi qu'il arrive tu repartiras avec nous, mort ou vif."

Le ton était donné, le groupe ne souhaitait pas faire demi-tour et comptait bien déclenché une action violente à l'encontre du pirate. Pourquoi fallait-il que des énergumènes décident de sortir de l'ombre ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas faire comme tous les autres et faire profil bas. Faire preuve d'un peu de bon sens ce n'est pas trop demandé ? Pensaient-ils qu'isolé de son groupe le lion était plus faible ? Ce n'est pas faire preuve d'intelligence que d'attaquer un homme du calibre de Shoma avec seulement vingt personnes.

"Je vous ai vus il me semble hier en ville, pourquoi ne pas avoir décidé d'attaquer quand j'étais avec mes hommes ?"

Question bête, réponse idiote. Niveau tactique ils n'étaient pas encore au point, mais attaqué une cible isolée, ce n'est pas plus mal quand on est en infériorité numérique. Un bon point pour ce groupe de suicidaire, mais ils avaient oublié un point très important, pour tuer un lion il fallait être certain de pouvoir lui faire peur. Dans le cas présent, ils ne représentaient qu'un troupeau de zèbres qui se jettent dans la gueule du loup, des proies faciles et faibles.

Le point positif dans cette situation, c'est que Shoma commençait à en avoir marre de s'entraîner seul dans son coin. Maintenant qu'il avait trouvé quelques jouets, ils allaient pouvoir vérifier si son entraînement portait ses fruits et contrairement avec ses hommes, ils n'avaient pas besoin de se retenir. Ils voulaient combattre, alors ils allaient être servi, mais cette tête qu'ils souhaitaient tant, ils allaient devoir venir la chercher. Craquant ses doigts, puis son coup Shoma se sentait prêt à divertir ses hôtes.


"Deux secondes"

Deux secondes, c'est le temps qu'il fallait au rocher pour tomber sur la tête de Shoma, mais connaissant cela le jeune capitaine induit son corps entier de l'armure du haki. Une fois en contact avec la tête de celui que l'on nomme l'homme au mil victime, le rocher se brisa avant de tomber par terre. Le spectacle allait pouvoir commencer, vingt contre un, une situation tout à fais ordinaire pour un homme comme Shoma. Intérieurement il déplorait de n'avoir que peu d'adversaire, il valait quand même près de 300 millions de berry, ils auraient pu faire l'effort de trouver d'autres complices.

"Par qui je commence?"

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 24 Oct 2016 - 2:58

L'excès de confiance de Shoma donna un petit pincement au coeur à ses assaillants. Positionné en deux lignes de dix, les chasseurs de primes chargèrent le capitaine pirate. Analysant ses adversaires et leur technique, Shoma leur accorda un autre bon point. Un groupe qui attaque et un groupe qui reste au soutient, c'est pas mal comme méthode. Quand les armes des dix premiers toucha le capitaine pirate, presque en même temps, celui-ci utilisa l'armure comme bouclier pour se défaire du piège mortel, puis utilisant son ombre comme une arme Shoma brisa lance et hallebarde d'un coup sec.

Très vite le groupe de soutien fit un pas en avant et permit au groupe d'attaque de rester sous bonne protection. Le groupe était parfaitement synchronisé, il n'y avait pas à dire, ils avaient habitude d'agir ensemble. Malgré toute la simplicité de leur combinaison n'était pas encore parfaitement huilé, du moins pas quand l'adversaire dispose d'un fruit du démon et du haki pour l'occasion. Joueur Shoma ne voulait pas gâcher cette superbe opportunité qui s'offrait à lui. Il allait utiliser son fruit du démon comme soutien et le Haki pour attaquer et se défendre, ainsi le combat serait équitable.

Profitant de leur soutien, le groupe de combat jetèrent au sol leur arme brisée pour passer au sabre. Le sabre, une arme classique pouvant frapper à mi-distance, pas mal, pas mal, mais il fallait réussir à toucher la cible pour que cela fonctionne et Shoma n'allait pas rester planter tel un éventail sans bouger. Utilisant son temps fort, le jeune capitaine se rua sur ses adversaires, son ombre se dressa tel un mur protecteur privant ainsi la formation de la moitié de ses membres. Alternant les zones qu'il maintenait sous haki, Shoma brisa la tactique de ses assaillants et projeta au sol une bonne partie de ses victimes.

La dernière fois qu'il avait essayé de frapper, c'était contre une table et il l'avait complètement détruite. Aujourd'hui la cible était vivante et après un coup direct du pirate, la cible était proche du seuil de la mort. Un coup du pirate en utilisant le haki était plus que suffisant pour terrasser son adversaire et dans ce combat les malchanceux toucher par l'attaque se tordaient de douleur au sol où avaient perdu connaissance avec en prime une marre de sang qui sortaient de leur orifice.

Les quatre premiers de la première ligne hors circuit, la colère du cinquième se fit entendre. Que faisait la ligne de soutien ? Ce n'est pas faux, ils avaient choisi cette tactique d'attaque, alors pourquoi n'arrivaient-ils pas à le toucher, ni même à protéger les leurs ? Il n'y avait plus de ligne d'attaque et ceux qui restaient en retraient devaient maintenant passer devant. Ceux qui étaient masqués par l'ombre de Shoma tentaient de passer au travers, mais n'y arrivaient pas.

Le temps jouait contre eux, car plus ils prenaient de temps à rejoindre l'autre groupe et plus les chances de survit de ce groupe diminuait. En utilisant habillement son armure, Shoma esquivait les coups de ses assaillants et voyait même leur arme se briser tant elles n'étaient pas de bonne qualité où tomber à terre tant le choc avec son corps était trop puissant pour la fragilité de leurs mains. Ce qui est dommage pour eux, car dans ce genre de combat il n'y a que rarement de seconde chances où de temps mort. Shoma enchaînait les mouvements offensifs et ne tarda pas à mettre au sol le premier groupe.

Voilà dix jouets qui n'étaient plus en mesure de participer à leur petit jeu, il en restait encore le même nombre. Une fois les adversaires au sol, l'ombre descendit et regagna sa place sous les yeux des impatients, qui ne l'étaient plus trop. La vision de leur frère d'arme par terre à l'agonie avait retiré le sourire de bien des bouches. Il ne restait plus que des chasseurs de prime qui se demandaient s'ils avaient ce qu'il fallait pour capturer le lion où s'ils n'avaient pas eu les yeux plus gros que le ventre.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 24 Oct 2016 - 15:09

Quittant la formation un des assaillant jeta au sol sa lance et ses vêtements pour laisser voir son corps parfaitement musclé. D'un combat où la tête de Shoma était en jeu étaient-ils passer à un concours de culturisme ? Si tel était le cas, alors il pouvait d'ores et déjà récupérer ses vêtements ainsi que la médaille qui va avec, car Shoma était loin d'être l'archétype du mec bien gaulé, bien musclé avec seulement 3% de matière grasse. Fort de ses deux mètres de hauteur le chasseur de prime invita le capitaine pirate à faire de même et accepter un combat à mains nues.

Plissant les yeux, Shoma montra son incompréhension à son adversaire torse nu. Ce n'était pas une remarque, mais un fait établie, mais à chaque fois que le vent change de côté ceux qui se battent contre Shoma décident d'agir bizarrement, comme si les règles d'un combat ordinaire à mort ne leur convenaient plus. Après avoir feinté la réflexion Shoma informa le tas de muscle qu'il refusait son offre et d'un mouvement de sabre trancha son adversaire de haut en bas. Une bonne chose de faite. Il est bon de ne pas s'écarter du sujet principal.


"On n'est pas dans un concours, ce n'est pas un jeu, je vais tous vous tuez alors donné tout ce que vous avez."

La piqure de rappel montra combien Shoma n'était pas en train de jouer et que cette nouvelle victime n'était que la suite logique de ce qu'il avait provoqué. Pour ne pas finir comme leur compagnon qui jonchait à terre en deux parties bien distincte, le groupe se remit en formation, mais cette fois-ci ce n'était plus une formation d'attaque et une de défense. Cette fois-ci ils passaient tous en mode attaque. Acculé part le pirate les chasseurs de prime n'hésitèrent pas à utiliser quelques armes sournoises. Qui aurait cru que cette petite bande de froussard aurait eu recours à du gaz fumigène.

Bloquer la vue de Shoma pour mieux le prendre par surprise ce n'est pas mal, mais en agissant ainsi, le groupe se privait également de la position de Shoma. Entourer par l'épais écran de fumée Shoma commença à foncer vers ses cibles quand un objet contondant coupa la fumée pour venir s'enfoncer dans sa jambe. Une étoile ninja venait de toucher le capitaine pirate et sans même lui laisser le temps de comprendre d'autre suivirent. Comprenant que ses adversaires ne lançaient leur attaque au hasard avec pour seul objectif de faire le plus de dégât qu'importe la précision de leur tir.

Si Shoma était coincé à l'intérieur du mur de fumée il n'aurait aucune chance d'y échapper si les attaque venaient de tous les côtés. Pris au piège le capitaine pirate utilisa l'armure de Haki sur tout son corps afin de se protéger. Main devant le visage Shoma attendis la fin de cette pluie de projectile. L'écran de fumée se dissipa, les chasseurs de prime fier de leur attaque s'attendaient à trouver un mort par terre, mais le destin n'était toujours pas de leur côté, car leur cible était toujours debout.


"Maintenant à moi d'attaquer!"

Voulant utiliser cette même technique pour entraver les mouvements de leur adversaire et trouver une autre manière de le forcer à subit plutôt qu'attaquer, les chasseurs de prime jetèrent d'autre gaz fumigène, mais cette fois-ci Shoma changea de place avec son ombre et arriva au plus près de ses cibles. L'effet de surprise était total et à l'aide de son sabre Shoma fit couler le sang. Ses adversaires n'avaient pas le temps de se demander comment il avait pu réaliser pareil tour de magie qu'ils devaient se préoccuper de stopper ses mouvements, car tous leurs alliés tombaient à tour de bras.

"Qu' est-ce qui se passe vous avez une petite mine ? Je suis plus dur à abattre que dans vos prévisions?"

Après la contre-attaque de Shoma il ne restait plus que deux adversaires. Ils étaient venus à 20 et maintenant 18 d'entre eux n'étaient plus en état de combattre pour les plus chanceux et mort pour les autres. L'écart de puissance était tel que les deux derniers chasseurs de primes avaient perdu toute envie de combattre. Devant ce triste spectacle Shoma se donna un moment de répit et accorda au deux derniers de ses adversaires le droit de vivre.

"Partez maintenant, vous me fatiguez."

Tuer des hommes qui n'avaient plus la rage de combattre n'était pas amusant et bien qu'il n'avait pas pour habitude de laisser des survivants après son passage Shoma avait trouvé cette séance d'entraînement en combat réel si bien qu'il pouvait se permettre de les récompensés.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 25 Oct 2016 - 1:09

Les survivants du massacre prenant la fuite, Shoma pouvait enfin pousser un ouf de soulagement. Il restait encore beaucoup de temps dans la journée, mais Shoma se sentait léger, comme s'il avait terminé son programme. Son entraînement portait ses fruits et maintenant il était même capable d'utiliser cette capacité en plein combat et à de nombreuses reprises. Récupérant le haut de sa veste près du rocher, le jeune homme tourna les talons à la falaise et se dirigea vers la ville, là où devait l'attendre son groupe.

Alors qu'il s'en allait, Shoma se stoppa sans raison, patienta quelques secondes, puis se tourna en direction de la falaise avant d'annoncer à haute voix "Que la personne qui se trouvait au-desus pouvait sortir de sa cachette". Petit moment de silence, personne ne daigna répondre à Shoma. S'accordant quelques secondes de plus Shoma patienta. Toujours pas de réponse. Avait-il imaginé la présence d'une personne en haut de cette falaise ? Absolument pas et il tomba directement non pas sur une, mais deux personnes au moment où il changea de place avec son ombre.


"Je n'aime pas me répéter."

Le petit groupe espionnait Shoma depuis le début de son combat contre les chasseurs de prime. Leur méthode d'espionnage était vraiment bien rodé et discrète, mais une faille dans leur méthode mit la puce à l'oreille de Shoma. Un petit détail, avait capter l'attention de Shoma. Le temps d'un instant il cru apercevoir le bout d'une tête, puis l'instant d'après plus rien. Si ce n'était "rien", alors il aurait dû voir ce même détail à chaque fois qu'il vérifiait où durant les nombreuses fois où il changeait constamment de place.

Surpris de la présence de Shoma derrière eux, le groupe se tourna et tenta d'attaquer les premiers, mais c'était sans compter sur leur adversaire qui avait déjà armer son attaque. Ils voulaient regarder ce qui se trouvait en bas ? Dans ce cas il allait leur donner un ticket afin de pouvoir s'y rendre en deux temps, trois mouvements. Un coup de pied puissant balança le groupe en contre-bas. Pas besoin de remerciements, Shoma prenait à son compte les frais de déplacements.


Chasseur de prime:"Pas si vite mon joli !"

Alors qu'il pensait en avoir fini avec les batailles, Shoma se retrouva le pied coincé autour d'une chaîne et entraîner en contre-bas de la falaise comme le groupe qu'il venait de jeter. Astucieux, alors qu'il pensait avoir frappé, sans être touché, Shoma avait baissé son attention un instant et cela lui valut d'être à son tour pris par surprise. Ce n'était pas mal, une bonne piqure de rappel utile pour lui rappeler les principes fondamentaux d'un combat. Ne jamais baisser sa garde, ne jamais laisser l'adversaire nous prendre par surprise.

Par chance Shoma ne craignait pas trop la chute, posséder le fruit des ombres avait un certain avantage. Du coup la descente du pirate fut brève, car une fois de plus il changea de place et laissa son ombre retomber sur le sol tel une crêpe. Plus de peur que de mal, aucun groupe n'avait à déplorer de perte. Les deux hommes jeter par le capitaine pirate avaient réussi à retomber sur leur pied, dommage, s'ils auraient eu une jambe cassée cela aurait pu être expéditif.



"Allons droit au but, vous êtes là pour ma tête je suppose ?"

Chasseur de prime:"Guaguagua. En effet, mais je que tu ne nous laissera pas partir comme les deux autres."

S'il avait fait preuve d'indulgence avec les deux autres, Shoma n'était pas encore prêt à récidiver l'expérience. S'ils étaient restés en retrait depuis tout ce temps, c'est sans doute dans le but de collecter des informations sur lui et attaquer dès qu'une opportunité s'offriraient à eux. Manque de bol Shoma les débusqua et changea ainsi la donne. Le chasseur était devenu la proie.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 25 Oct 2016 - 14:47

Homme au boulet: "Nous les frères Shun allons prendre ta tête. "
"Connais pas! "
Gringalet: "Hahaha arrête de faire le mec pour nous provoquer."
"Les frères Shun, je ne connais vraiment pas."
Homme au boulet: "Insolent."


Les présentations effectuées, le groupe se sépara. Le petit homme qui restait sur les épaules du plus gros sauta de son perchoir et passa par-dessus Shoma avant d'atterrir derrière lui. Si le premier semblait se battre avec un boulet de prisonnier d'une taille presque grotesque, le second ne semblait pas avoir d'arme et n'enfila qu'une paire de gant métallique. Un poing américain ? Comment avec un corps aussi faible et fragile pouvait-il penser qu'un coup avec une force de mouche pourrait lui être utile dans ce combat.

De son côté Shoma fit plonger son ombre sous le sable tandis qu'il sortait son sabre jumeaux et son fourreau. Tout le monde était prêt à se lancer dans la bataille, mais comme une preuve de courtoisie, Shoma accorda la première attaque à ses adversaires. Curieux de découvrir ce que pouvait bien lui réserver ce duo de chasseur de prime si confiant. Shoma avait prévu que le premier à passer à l'action serait le grand gaillard. Un coup franc et direct avec son énorme boulet offrait une meilleure opportunité quant à la mise en échec du capitaine pirate.

Comme il l'avait prévu le gros loubar commença à faire bouger son boulet avant de l'élever dans les airs et le faire tournoyer tout autour de lui. L'arme prenait de plus en plus de vitesse et une fois que Shoma ne pouvait plus le suivre du regard, ce dernier l'envoya directement sur son adversaire. Prévisible, cette action était si prévisible que Shoma tourna les talons et fonça en direction du second chasseur de prime et sauta pile au moment où le boulet allait le frapper en pleine course. L'esquive parfaitement réussite, Shoma lança un clin d'oeil au gringalet qui devait maintenant se débrouiller avec cette attaque sans doute pas prévu.

Au regard du capitaine pirate c'était trop facile. Sans avoir besoin d'attaquer il allait diviser par deux les forces ennemis et par la suite il irait terminer ce combat en décapitant l'homme à la chaîne. Alors que le boulet approchait dangereusement de la position du gringalet, celui-ci ne bougea pas d'un iota et plutôt que de trouver une esquive, il mit en avant une main et l'autre dans la direction de Shoma. De son côté l'homme au boulet effectua une rotation qui eu comme effet de changer la direction de son boulet.


Gringalet :"Il est impossible de nous avoir comme ça, ma technique à l'aimant est une combinaison imparable des frères Shun."

Shoma avait tirer trop hâtivement une conclusion et se retrouvait maintenant en l'air avec comme seule option le changement de position comme solution afin d'éviter cette attaque directe. Il n'avait pas menti en utilisant deux puissants aimant, ils avaient réussi à déjouer facilement la parade de Shoma, pire encore ils l'avaient placé dans une position inconfortable qui entravaient ses mouvements.

Malgré cela Shoma n'était pas du genre à baisser les bras, surtout pas lors d'un combat, non il aimait trop ça. L'adversité, c'était le piment qu'il n'avait pas eu durant l'affrontement contre ses premières victimes. Plutôt que de changer de place le capitaine pirate décida d'utiliser l'armure de Haki afin de solidifier son corps. Le boulet toucha Shoma en plein torse et l'envoya valser sur plusieurs mètres, mais sans trop lui causer de dégât.


"Même pas mal."
Homme au boulet: "Comment ? C'est forcément du bluff."


Ne se laissant pas impressionner par la résistance de leur cible le duo se remit à l'attaque. Shoma de son côté avait compris une chose, pour que leur combinaison puisse fonctionner, ils avaient besoin de prendre leur cible en tenaille sans quoi il serait impossible de renvoyer le boulet sur l'adversaire du coup il utilisa son ombre enfoui dans le sol pour neutraliser le gringalet. Dans le sable le groupe ne pouvait pas trouver l'ombre quand elle ne bougeait pas, mais c'était plus facile quand elle était en mouvement, ainsi dès que l'ombre s'approchait le gringalet changeait de place faisant en sorte de rester à bonne distance de celle-ci.

De son côté le gros rappela à lui son arme et la fit tournoyer une seconde fois avant de la jeter sur Shoma. La même attaque avec le même effet ne fonctionnerait pas deux fois sur un homme du calibre de Shoma et en voyant que le répertoire d'attaque et combinaison de ses adversaires étaient assez limitées le pirate savait qu'il allait pouvoir en finir avec eux très rapidement.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 26 Oct 2016 - 1:44

Le bluff c'est une tactique que l'on utilise quand on est certain d'être moins bon que son adversaire où que la situation dans laquelle on se trouve est favorable à son ennemi or en prenant en compte la force et la tactique de ceux qui tentent de le tuer, il n'y a rien qui oblige Shoma à user d'un quelconque stratagème. Il était sûr de lui, à n'en pas douter il savait qu'il n'allait pas tarder à terminer cet affrontement. Pourquoi il ne connaissait pas le nom de ses adversaires avant ? Sans doute parce qu'ils étaient trop faibles pour représenter une menace pour lui.

Des chasseurs de prime confiant, synchronisé, peut-être brillant, avec une technique de combat atypique, mais ils n'étaient en rien des combattants puissants et leur manque de renommer parlais pour eux. Il était cent ans trop tôt pour que le petit numéro puisse réussir à clouer un combattant tel que l'étoile du sud sur la croix. Ils étaient nombreux à surestimer leur force et tous tombaient sous la lame du pirate, malheureusement pour eux leur manque de discernement était sur le point de leur coûter la vie. Rester dans l'ombre et calme comme toutes les personnes qui peuplent cette île aurait été le meilleur choix pour eux.

Utilisant son ombre pour forcer le gringalet à esquiver au lieu de prendre part à l'action, Shoma s'assura de garder un coup d'avance sur le duo. Quand le boulet fonça directement sur lui, le capitaine pirate utilisa la même méthode, il se mit à courir en direction du deuxième hommes. Une fois de plus il comptait sauter pour éviter l'attaque ? Pas du tout, cette fois Shoma attendit que le second tente ses mains afin d'utiliser sa technique à l'aimant pour changer de place avec son ombre. Maintenant à très bonne distance pour un coup de sabre, le jeune capitaine frappa le premier.

D'un coup net et efficace la lame décrocha du corps du chasseur ses deux bras. La parade était trouvée, sans les aimants pour repousser le boulet, ce dernier se retrouvait complètement sans défense face à ce qui allait lui tomber dessus. La peur, se lisait dans le regard du manchot quand il vit que ses membres n'étaient plus siens. De son côté Shoma relâcha aussitôt son sabre au sol afin d'utiliser les bras qu'il venait de sectionner afin de renvoyer la balle à son utilisateur.


"Je te renvoie ton jouet."

Le temps pour le chasseur de prime d'éviter son attaque et de profiter de la force d'inertie afin de balancer encore plus fort le boulet, Shoma avait attrapé la tête de sa première victime et narguait son compagnon avec. Il ne fallait pas prendre de haut un adversaire aussi coriace que Shoma. Attraper un pirate classé en tant que Supernova ce n'était pas dans la catégorie de monsieur tout le monde.

"Qui va mourir ? Allez je te laisse une chance, tout comme j'ai laissé partir les deux autres, je le laisserai fuir si tu arrives à me toucher."

Remonter comme jamais le gros lourdaud projeta son arme contre Shoma qui ne bougea pas d'un iota, mieux encore il s'attendait à cette réaction et avait pensé à une punition exemplaire. S'il voulait vraiment le toucher et ainsi sauver son compagnon, il aurait été mieux de jeter les armes et supplier Shoma d'agir avec clémence, mais croire à un marché aussi bidon, il fallait être stupide. L'espace entre la masse métallique et la cible se réduisait à très grande vitesse, mais cela n'effrayait pas Shoma.

Avant qu'il n'y ait impact Shoma tandis sa main en direction du boulet avec le corps de sa victime en évidence. La tête du manchot entre ses mains Shoma attendait patiemment le moment critique, le moment où le boulet viendrait écraser la boite crânienne de sa victime. Utilisant le fluide de l'armement pour protéger son bras et son corps, le pirate se délectait des cris de terreur de sa proie. Celui qui venait de jeter son attaque n'avait pas eu le temps de comprendre ce qui venait de se passer et avant qu'il ne pu tenter quoi que ce soit afin de dévier son attaque, il était déjà trop tard. Une vague de sang éclaboussa le sable fin de la plage ajoutant un mort de plus au compteur de l'homme au mil victimes.

Au moment de l'impact avec le poing de Shoma le crane du chasseur de prime n'était pas la seule chose à avoir été détruite, le boulet lui-même se scinda à plusieurs morceaux. Entre le boulet et l'armure de Haki on connaissait maintenant le plus résistant.

Comprenant que la fin approchait, l'homme tourna le dos à son adversaire et commençait à fuir, mais c'était sans compter sur l'ombre de Shoma qui profitant de l'attention du chasseur de prime totalement focalisé sur le corps de sa cible en oublia presque son existence et profita de l'ombre du boulet pour facilement remonter jusqu'à lui.


"Ne jamais tourner le dos à un adversaire. Cette leçon tu l'emporteras dans la tombe."

Après avoir récupéré son arme et un rapide changement de place, Shoma planta ses deux lames dans le dos de son adversaire. Terrasser, il ne restait plus personne pour se dresser devant lui.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1