AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Son nom est Blonde

avatar
Annabella Sweetsong
Webdesigner
Cœur d'Acier
♦♦♦ Directrice du CP9 ♦♦♦

♦ Localisation : Ohara
♦ Équipage : Équipage du Tyran

Feuille de personnage
Dorikis: 9177
Popularité: 1200
Intégrité: 1160

Sam 12 Nov 2016 - 16:41

La proposition était venue comme une cerise sur le gâteau.

Pour une fois, l'enquêtrice n'avait pas eu besoin de démarcher qui que ce soit pour la création de sa boutique, reconnue par l'un des nouveaux visages du CP8 venus se former sur l'île céleste. Il fallait dire que sans son uniforme, la jeune femme aux cheveux blancs tenait davantage d'Elizabeth Butterfly que d'Amanda Holmes, quand seul le cache-oeil pouvait trahir les deux personnalités. Pour ceux qui, de base, connaissaient déjà la véritable identité d'Annabella, faire le lien n'était malheureusement pas difficile. Et ils étaient un certain nombre dans ce cas au CP8, peut-être un peu plus d'une dizaine.

Alice faisait partie de ceux-là, bien qu'elle n'eusse jamais rencontré son idole. Elle avait toutefois étudié soigneusement son parcours qui l'avait menée depuis les plus bas échelons du CP8 jusqu'au grade de chef d'équipe du CP9. Oui, elle s'était informée, se récoltant parfois quelques baffes par les coordinateurs qui n'aimaient pas vraiment lorsque l'on faisait capricieusement fuiter des informations internes juste pour son bon plaisir.

Elle l'avait reconnue et l'avait alpaguée en plein restaurant, venant subitement s'asseoir face à elle sans faire preuve de la moindre timidité. Toutefois humble, elle se présenta en bégayant légèrement, butant sur certains mots ; elle était toute chose.

- M'zelle Butterfly, j'ai beaucoup entendu parler de vous.

A ces mots, l'agente leva un sourcil, posa sa fourchette et jeta quelques regards autour d'elle. Par chance, l'endroit n'était pas bondé. Elle ne savait pas qui était cette intruse et était sur le pied de guerre, prête à la faire taire au moindre écart. En attendant, la question la plus logique venait de poindre dans la discussion :

- Qui êtes-vous ?

- Désolé m'dame. Moi c'est Alice, j'suis agente du CP8 tout comme vous. chuchota-t-elle du mieux qu'elle put, peinant à se faire entendre sur la fin.

L'albinos souffla, laissant tomber le couteau qu'elle tenait dans la main.

- Je ne suis plus de ce pôle. Et prenez garde à comment vous m'appelez, ici je suis Amanda Holmes.

- C'est vrai, le cache-oeil m'dame, mea culpa. Mais j'suis venu pour parler avec l'enquêtrice. V'voyez, j'suis au centre de formation et j'sais pour la CIA. J'ai un deal à vous proposer.

Décidément, la fillette était suspecte. L'agente agit toutefois avec précaution, essuyant sa bouche avec sa serviette de table avant de demander l'addition. Une telle conversation ne pouvait être entretenue dans un lieu public, c'est pourquoi elle l'invita à venir chez elle. Au moins, si elle devait la faire disparaître, ça serait plus aisé.

Sans poser de question, la dénommée Alice la suivit.

Fermant la porte derrière elle, la gouvernementale lui proposa de s'asseoir sur l'un des sièges de son vaste salon. Puis elle l'écouta sans montrer la moindre expression faciale, même si certains mots firent "tilt" à plusieurs reprise. Et lorsque la jeune femme eut finit, Annabella était persuadée de se trouver devant une lame à double tranchant. Décidément, il manquait encore pas mal d'expérience à l'agente en formation, toutefois la motivation et la loyauté étaient là.

- Si je récapitule, tu me proposes de te prendre en stage en tant que gérante ? Un stage comme... comme à l'université ?

- M'dame j'suis sûre que j'peux faire tourner votre boutique à Lone Down mieux qu'ailleurs. C'est vrai j'ai un peu du mal avec les couvertures, mais j'suis assez bonne dans le reste, particulièrement la filature.

- Et la comptabilité ? La gestion d'entreprise ?

- J'apprendrai sur le tas, j'ai déjà d'bonnes bases grâce à mes parents m'dame.

- D'accord et arrête de m'appeler "m'dame", je préfère Elizabeth.

- Compris m'da-Elizabeth.

S'en suivit une longue discussion à propos du fonctionnement de la CIA, de la hiérarchie. A un moment l'agente passa même un coup de fil à Agatha qui s'avoua aussi légèrement suspicieuse, mais un discours de motivation de la part de la stagiaire suffit à la convaincre. Celle-ci avait des compétences, c'était certain.

- Et tu me dis que tu as déjà étudié le terrain, c'est ça ?

- Ouep, j'ai trouvé l'agence parfaite. Pour les employés, j'ai une autre proposition à vous faire...

A nouveau, l'étudiante partit dans un nouveau argumentaire portant sur une partenariat avec le Centre de Formation. Apparemment elle avait eu l'aval de l'administrateur pour une telle chose, à condition que celui de l'enquêtrice rejoigne le sien. A la fois peu coûteuse et avantageuse, l'idée était simple : permettre aux autres étudiants de se faire de l'expérience en réalisant des enquêtes pour le compte de l'agence.

- Ma foi, ça n'est pas déconnant, ça peut faire des coupes salariales.

- S'ils veulent bien, j'voudrais les prendre en tant que vrais employés ensuite.

- Ce qui n'est pas déconnant. Très bien, je marche, tu me fais visiter demain ?

La nuit tombait et la jeune femme avait sommeil. Elle raccompagna sa visiteuse jusqu'à la porte avant de se diriger vers sa chambre, toujours troublée par la soudaineté de cette nouvelle opportunité. Elle ne comptait pas moins lui donner sa chance.

_________________

http://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce-
avatar
Annabella Sweetsong
Webdesigner
Cœur d'Acier
♦♦♦ Directrice du CP9 ♦♦♦

♦ Localisation : Ohara
♦ Équipage : Équipage du Tyran

Feuille de personnage
Dorikis: 9177
Popularité: 1200
Intégrité: 1160

Sam 12 Nov 2016 - 16:48

L'immeuble était haut mais étonnamment étroit. Son état relatif, mais au moins il n'était pas cher et le propriétaire était prêt à faire un prix sur l'achat. Pour rentrer dans son rôle d'Elizabeth Butterfly, Annabella avait été obligée de changer jusqu'à son maquillage pour ne pas être prise pour sa seconde identité. Par chance, cela fonctionnait.

- Voici les clés.

L'agente les saisit et les tendit à sa gérante qui exultait. Elle peinait à contenir sa joie visiblement et jura même de passer la nuit dans la bâtisse à en rénover les moindres recoins. Sa motivation et sa détermination étaient un levier qui, Anna en était sûre, allaient faire de cette succursale l'une des plus étranges et des plus actives de la CIA.

Comme cela tombait pile-poil pendant son mois de rétablissement, la blonde n'hésita pas à aider sa nouvelle gérante les jours suivants, concluant par une énième conversation téléphonique avec Agatha peinant à expliquer tous les rouages de la gestion d'entreprise à la stagiaire.

Au bout d'une semaine, l'établissement accueillait déjà une dizaine d'agents en formation. Puis une vingtaine après quinze jours. Fort heureusement, les affaires allaient bon train et les salaires n'étaient pas trop difficiles à reverser, puis qu'il n'y avait à ce jour qu'une poignée de véritables employés.

Anna n'avait aucune raison de cracher sur cette main d'oeuvre gratuite qui bénéficiait à chacun et forte de cette nouvelle acquisition, elle proposa enfin à Alice de passer gérante à temps complet. Ce qui la combla de bonheur.

Encore un élément qu'elle venait de dérober au CP8.

_________________

http://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce-
Page 1 sur 1