AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Fantastic dudes and where to find them

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Mer 30 Nov 2016 - 9:23

Rappel du premier message :

Je balance du pied un peu de terre sur ce qui était hier soir notre feu. Non pas que ce soit vraiment nécessaire, il est éteint depuis un moment. Non c'est juste pour patienter en attendant Noa. Encore au petit coin. Il devrait peut-être consulter à ce sujet. Dès qu'on en aura fini ici. Et bon sang, qu'est-ce que j'ai envie d'en finir ! Ca commence à traîner en longeur toute cette histoire. La deuxième île que je parcours pour un type et trois ou quatre subordonnés qui potentiellement - bon, sûrement - vont essayer de tuer un puissant groupe de pirates. Le comble, c'est que je dois maintenant me coltiner un type dont l'énergie et la motivation ne débordent pas vraiment.

- C'est bon.
- Enfin... En route.

Notre camp derrière nous, nous traversons la forêt qui nous a servi de couverture pour la nuit.

Mon haki déployé, je ne ressens rien que les deux derrière. Je vais pas l'avoir avec moi pour longtemps le Noob. On a prévu de se séparer. Je vais aller du côté d'un groupe de Révolutionnaires pour les observer un peu. J'dois trouver leur chef, Minos. Il a une certaine réputation de barbare puissant. Alors je vais vérifier ça, et évaluer la menace qu'il représente. Mais je ne me battrai pas. Pas encore. Peut-être que je le coucherai pour Noob, en échange de ma propre proie, s'il la trouve. Pour être sûr que tout se passe comme prévu, Noa l'accompagnera. Il en est pas ravi. Il enchaîne les messes basses pour moi en jetant de temps en temps un oeil vers son prochain compagnon d'aventures.


- T'es sûr qu'on peut pas faire autrement ?
- On en a parlé hier soir, reparlé ce matin, et y'a encore une heure de ça. On ne changera rien.
- Mais je ne pourrai pas le battre s'il décide de s'attaquer à moi !
- Pourquoi il ferait ça ?
- Bah je sais pas ! Mais on ne le connait pas !
- Pourtant quand je lui ai dit qu'on ferait les choses à ma façon ou rien, tu l'as encouragé à accepter.
- C'était pour que tu ne le tues pas.
- T'as cru que j'allais le faire ?
- Pas vraiment. Mais on ne sait jamais, il pourrait bien être du groupe de Zager.
- C'est vrai...
- Ah ! Alors pourquoi tu m'envoies avec lui ?
- Parce que je suis sûr que tu t'en sortiras.
- Mais s'il est vraiment avec Zager...
- Tu devras être d'autant plus attentif et réagir vite.
- Facile à dire...
- Je t'ai vu bricoler pendant au moins deux heures après qu'on ait passé le marché. Tu as de la ressource.
- Oui m'enfin, rien n'est garanti...

Nous sortons du bosquet, accueillis par un soleil aveuglant. Le ciel est bleu, il y a une légère brise. De parfaites conditions météos ! Dommage qu'on ne puisse pas en profiter. Je me retourne vers mon duo de choc.

- C'est ici qu'on se sépare. Je vais aller par là, si Minos y est comme tu l'as dit. Vous, eh bien... Tu vas faire tes trucs pour retrouver celui que je veux, Noob. Mais comme je t'ai dit, je n'engagerai pas de combat pour le moment. Fais tes preuves et alors tu auras ce que tu veux à ton tour.

Mon regard croise celui de Noa. Un bref hochement de tête pour saluer notre départ, en plus du fait que je lui donne ma confiance. Le sud ouest de l'île m'attend. Et d'après Noob, ce ne sera pas difficile de trouver le colosse.


Dernière édition par Grey le Lun 12 Déc 2016 - 17:36, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttp://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Lun 23 Jan 2017 - 11:42

Les draps de Minos vont faire l’affaire. Noob met tout l’or dans ce textile puis le ferme comme un baluchon. Le tout est posé sur l’immense trône en or du roi et c’est parti ! Le fainéant fait basculer le tout sur son dos et se met à avancer, direction le navire. Il ne marche pas très rapidement mais ça suffit pour quitter ce camp bien avant le retour de Minos. Reste plus qu’à quitter l’ile avant de se faire chopper.

Le problème c’est justement quitter cette île !! C’est pas avec cette allure que le fainéant risque d’atteindre le rivage. D’ailleurs la forêt entend un hurlement est la bête qui l’a effectué est certainement dangereuse. Un simple bonhomme de plus de six mètres qui vient d’arriver dans le camp révolutionnaire, rien de bien terrifiant…. Sauf que celui-ci se met à la chasse au dragon et il ne va pas lui falloir bien longtemps pour attraper l’idiot qui a osé s’en prendre à lui.

Fichu, Noob pense que c’est fichu… Il ne pourra jamais partir sans affronter Minos. Ce n’est pas qu’il a peur du grand, quoi qu’un peu, mais c’est surtout qu’il ne souhaite pas se battre davantage. Le trésor est de son côté, plus besoin de se battre non ? De toute façon s’il n’a pas le choix il le fera. Pour le moment il a le choix alors il continue d’avancer avec une belle masse sur le dos.

<< Pourquoi le rivage est si loin…. >> *baille*

Si ça se trouve c’est Grey qui vient de mettre à terre Minos ?! Cette idée commence à envahir de plus en plus l’esprit du fainéant qui s’arrête. Si c’est le cas alors il ne lui restera plus qu’à attraper un Grey affaibli par la suite et il aura tout gagné sur l’ile. Sa cupidité l’empêche de raisonner correctement, il en veut plus toujours plus. Il veut tout avoir alors c’est parti il se retourne !

<< Protecteur, tu vas pas y retourner avec le trésor ? >>

Ah le singe, on l’avait presque oublié. Ce dernier apparait disparait quand ça l’arrange, et là il est tranquillement suspendu à une branche avec une banane dans l’autre main.

<< Mm ? >>

<< Tu vois, si tu veux y retourner ben tu es en droit. Mais ça risque de mettre le butin que tu as déjà en danger. Alors pour être sûr de rien perdre le mieux c’est de partir tout poser sur le navire et voilà. Après tu peux y retourner si t’en a envie. >>
<< … Ok . >>

Après une petite réflexion l’endormi suit les conseils de cet animal qui semble bien plus intelligent que lui.

<< Ah et j’avais ramené des renforts pour te libérer de Korn mais vu que tu t’es évadé on est resté dans l’ombre pour voir ce que tu allais faire. >>

Alors Ko Alan avait déjà monté un plan pour sauver leur sauveur, marrant ça. Mais ce qui est intéressant c’est que les quelques animaux qui sont présent sortent de leur cachette puis aide Noob au transport. En réalité Ko Alan se dit que même si le dragon endormi fait des conneries, il peut au moins récupérer le trésor et fuir si nécessaire, cet animal a toujours des coups d’avance sur le fainéant.

Le petit groupe se déplace bien plus rapidement et même si Minos se met à combler la distance qui les sépare, cela va se jouer comme la dernière fois…

Ils arrivent sur la plage et chargent le tout, la grande voile est ouverte et c’est parti, direction Banaro !! Tandis que le roi arrive sur la plage avec une rage incommensurable. C’est la deuxième fois que ses hommes se font trancher par Noob. Puis là il a perdu son trône ainsi que son or. Le dragon endormi est encore hors de portée…

<< mm.. Pourquoi Minos est encore debout… Si ça se trouve Grey est vaincu … J’y retourne, je vais l’attraper ! >>
<< Hors de question, tu as vu dans quel état tu es, faut qu’on change tes bandages, tes plaies se sont réouverte, ce n’est pas le sang de tes ennemis qui est sur tout ton corps mais ton propre sang !! >>
<< Hein, ça ? HEIN … Non c’est pas à moi.. J’fais une sieste et j’y retourne… >>

On comprend plus facilement pourquoi il marchait doucement dans la forêt, à cause du sang qu’il a perdu dû à ses anciennes blessures, le simple affrontement de larbin a été compliqué pour lui. Heureusement qu’il adore les médecins, alors il reste allonger sur le pont et ne dit rien, il se laisse dorloter. De toute façon il ne tient plus vraiment sur ses jambes.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Jeu 26 Jan 2017 - 13:06

- Alors, tu faisais quoi ?
- Bin... je faisais des tests.
- Me prends pas pour un con, je vois bien que tu faisais des tests. Pour quoi faire ? Qu'est-ce que veut Zager à cette île ?
- A cette île, rien.
- Donc il veut bien quelque chose.
- Mince...
- Noa ?
- Euh... je suis pas sûr. Il avait l'air de faire des tests avec une espèce de plante qui ressemble à du choux.
- Il a testé sur toi ?
- Non.
- Bon...
- Par contre les animaux avaient pas l'air d'apprécier.
- Quels animaux ?! Le piaf ?
- Non, les autres.

Noa pointe un endroit sombre derrière Korn. J'y vois vraiment pas grand chose, et développe mon Haki en me concentrant expressément sur la zone indiquée. Avec difficulté je distingue un faible mouvement, comme une respiration. Mais c'est vraiment super faible, comme si c'était sur le point de mourir.

- Hun !
- Grey attention !

Un bruit de verre brisé dans notre direction et j'y vois plus rien ! Une épaisse fumée grisâtre se répand dans la grotte. Le petit con ! Il a profité que je me concentre sur autre chose pour passer à l'action ! J'entends un bruit de pas ! Il court ! Et je ne peux pas lancer de flammes... Si le produit qui envahit l'espace est inflammable, Noa pourrait y passer.

Par contre, pour s'échapper il va devoir passer par la sortie qui se trouve derrière moi. Si mes yeux sont aveugles, mon Haki ne l'est pas ! Je le repère. Il est rapide mais je devrais pouvoir me caler au bon moment pour le chopper. Je lance ma main mais je perds l'équilibre. Et le manque de peu. Je parviens à ne pas tomber par terre. Son gaz fait plus que brouiller la vue. J'attrape Noa par le col et le tire avec moi. Le gaz s'est intensifié et agit sur mes sens. C'est à coup de tâtonnement contre la paroi que je trouve mon chemin vers la liberté.

L'air frais emplie mes poumons et me fait tousser. Pareil pour Noa.


- Ca va aller ?
- Kof kof ! Je crois oui.
- Reste là.

Je me lance à la suite de Korn ! Le gaz continue de faire son effet. Mes jambes ont du mal à bouger comme je voudrais. Je zigzag un peu mais j'arrive à avancer. Il n'est pas dur à suivre entre les branches pétées et ses traces de pas au sol. Mais il est bien plus rapide que moi. Lui n'a pas dû respirer de sa création.

Je poursuis ma traque pendant quelques minutes à travers arbres et terrains découverts. Finalement, j'arrive au niveau de la mer. Et bien sûr, un bateau s'éloigne du rivage.


- Ca me gonflait un peu cette situation alors je préfère me barrer.
- Tu fuis plutôt que de te battre ? Sale lâche.
- Bah... ouais. C'est pas comme si je pouvais gagner t'façon.

Merde, moi qui espérais pouvoir le provoquer. C'est pas le genre de mec sur qui ça marche ça.

- Tant pis pour toi.

J'arme mon poing en arrière et lui envoie un puissant...

- Pyro Puuunnnchhhh... ? Euh.. ?

A peine une flamiche de sortie... C'est quoi ce délire ?

- Ha ha, le gaz fait encore mieux effet que ce que j'pensais.

Et merde...

- Tu vas pas t'en tirer comme ça !
- J'ai la flemme de cherche une bonne pique à te lancer, alors à la prochaine.

Il a la flemme pour beaucoup de choses, pourtant il ne me quitte pas des yeux au fur et à mesure qu'il quitte l'île. Je pensais qu'il se serait lassé de me regarder. Il a peut-être peur que j'ai encore une carte dans ma manche. Malheureusement...

Et tandis que je fais demi tour, une vibration au sol se fait sentir, presque immédiatement suivie par un cri venant de la mer ! Evidemment je me retourne. C'est Korn ! Son bateau vient de se faire pulvériser par les geysers qui entourent l'île ! J'essaye de mieux distinguer les choses mais c'est pas évident, il est loin. Apparemment la proue est complètement détruite. La poupe est encore visible mais le bateau est irrécupérable. Et il n'y a pas trace de Korn...
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttp://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Lun 30 Jan 2017 - 22:37

En moins de deux j'appelle le bateau par l'escargophone. J'espère qu'ils sont en forme, je leur ai laissé tout hier pour dormir, pour compenser leur éveil prolongé qui nous a permis de venir sur cette île. Fallait faire vite pour que la piste ne refroidisse pas. Une fois encore, je m'en remets à leur capacité à faire fissa. Heureusement pour moi, ils étaient sur le qui-vive, prêts à repartir.

Les voilà ! A peine cinq ou six minutes pour se pointer. Pas mal. Ils me récupèrent en passant et nous voilà partis pour rejoindre les geysers. Pourquoi ils n'y sont pas allés directement plutôt que de perdre encore du temps à me prendre au passage ? Simplement parce que s'ils récupèrent Korn et qu'il est pas trop secoué et flemmard, il pourrait tous les tuer et je serais coincé sur la terre ferme sans pouvoir agir. Donc pour éviter ça...

Le bateau reste à une distance raisonnable des geysers. Ca change pas grand chose pour nous étant donné que ce qui reste à peu près potable de l'épave a été rejeté vers l'intérieur de la zone dangereuse, et non pas en dehors, ce qui nous serait impossible à rejoindre pour le moment. Les pirates - oui, c'est parfois facile d'oublier ce que nous sommes - commencent à ramasser des trucs avec de grandes perches. Un groupe prend un canoë et va rejoindre le morceau de bois flottant. Le navigateur se tient à mes côtés.


- Ca pourrait prendre du temps.
- Oui...
- Qu'est-ce qu'on cherche exactement ?
- Tout ce qui peut être utile.
- C'est-à-dire ?

Je soupire.

- Je n'en sais rien.

Les minutes passent, des trucs sont remontés à bord de temps en temps. Pour le moment rien de bien probant.

- Il faut que je retourne à terre. Noa est seul là-bas.

Et je doute qu'il s'en sorte s'il y a de l'adversité. Ce petit a de la ressource, mais sans matos à disposition ce sera tendu.

- Je vais faire préparer une autre barque.

Rapidement, on me descend à l'eau, je m'empare des rames.

- Et surtout, si vous retrouvez le gars et que par chance, il est encore en vie, vous le ligotez immédiatement, vous mettez des hommes armés en position, prêts à tirer au moindre mouvement suspect.
- Ce sera fait.

Je commence à ramer, mais c'est chiant. Je tente de créer des flammes et surprise ! Ca marche ! Les effets du gaz se sont estompés. Du coup, je rentre les rames, m'accroche solidement à la barque, et projette de puissantes flammes qui me propulsent moi et la barque sur la terre ferme en moins de deux. J'ai même pas brûlé mon bateau !

Tout en courant vers la grotte je déploie mon Haki. On ne sait jamais, une bête, un autre acolyte de Zager non détecté... Je ressens les choses mais rien de dangereux. Quand on n'a pas respiré de vapeurs bizarres ça va tout de suite mieux et on arrive où on veut plutôt vite. Sauf que devant la grotte, y'a pas de Noa. Pas de panique, je sens qu'il est retourné à l'intérieur.Ce que je fais aussi.


- Noa, qu'est-ce que tu fais ?
- Oh ! Tu m'as fait peur !
- Tu devrais mieux surveiller tes arrières.
- Plus besoin, tu es là.
- Ce sera pas toujours le cas.
- On verra le jour où ça arrivera. Tu as fait quoi de Korn ?
- Je n'ai pas réussis à le rattraper à temps à cause du gaz.
- Il s'est enfuis ?!
- Non, son bateau a été pris dans les geysers, il a coulé.
- Il est mort alors ?
- Je ne sais pas. L'équipage est en train de checker ça. Et toi qu'est-ce que tu fais ?

Je m'approche de lui et de l'atelier de travail de Korn.

- Je fouille, je regarde ce qu'il a laissé.
- Il a laissé des trucs ?
- Plein de choses. Ta visite l'a vraiment pris au dépourvu. Il ne devait pas s'attendre à ce que tu trouves l'entrée secrète.
- Enfin une bonne nouvelle. Tu as trouvé pourquoi il était là ?
- Hé bien... je dirais qu'il était en train de tester un produit sur les animaux.
- Oui, mais encore ?
- C'est très compliqué comme travail, ça demande du temps. En plus il a une sale écriture, c'est quasiment du déchiffrage.
- Pour le moment tu as quoi ? A part que ça fait pas du bien aux bêtes ?
- Ca fait pire que ça. Ils ne respirent plus là-bas...

Il y a comme de la tristesse dans sa voix. Il a pourtant vu bien pire. Sans parler du fait que les potes des créatures dans le coin ont essayé de nous becter hier. Bah, c'est encore un enfant.

- Donc ils veulent tuer des animaux ? Quel rapport avec tuer les Flibustiers ?
- Non, je ne crois pas. Quand Korn a vu ce que ça leur faisait, il a râlé.
- Minos aussi aurait râlé s'il avait vu sa bouffe jouer le rôle d'expérience.
- Oui. Ah mais au fait ! Comment ça se fait que tu sois arrivé avec lui ? Tu ne devais pas le battre ?
- Ca a changé en cours de route, après que ta fusée ait retenti. D'ailleurs, Noob dans cette histoire ?
- Il a fui. On s'est fait capturer, il a pu s'échapper et il m'a laissé.
- J'ai bien fait de changer l'accord alors... J'espère que Minos le choppera. Apparemment Noob lui a joué de sales tours. Ce serait pas mal qu'il nous invite au châtiment.
- Moi je n'ai pas envie de le recroiser ce géant.

Il se perd dans ses pensées, imaginant sûrement Minos encore plus grand et dangereux qu'il ne l'est déjà.

- Bon allez ! On prend tout ce que tu penseras utile, et on retourne au bateau.
- Il y a encore une chose que tu dois savoir.
- Hum ?

Noa désigne d'un signe de tête la cage de l'oiseau. Elle est vide.

- Ne me dis pas que...
- Si. Il l'a pris avec lui en partant. Ca devait être un oiseau messager.
- Il n'y avait pas d'oiseau avec lui quand je l'ai retrouvé...
- Tu étais sous le coup du gaz, il a largement eu le temps de l'envoyer.
- Et de transmettre un message...


Dernière édition par Grey le Mar 31 Jan 2017 - 13:59, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttp://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Lun 30 Jan 2017 - 22:37

On a mis tout ce que Noa a désigné dans des caisses et nous sommes retournés au rivage. Encore une fois, pas le moindre signe de qui que ce soit d'hostile. Pas d'homme - c'est presque dommage - et pas d'animaux non plus. Enfin, j'ai en senti deux ou trois, mais aucun qui se soit mis sur notre route.

Ca me met en boule que Korn ait pu envoyer un message à Zager. Qui sait ce qu'il lui a dit ? Est-ce qu'il a parlé de moi ? Possible mais pas sûr. Il a pas eu le temps de faire grand chose. Il a tout de suite détalé après avoir lancé son gaz, et Noa ne l'a pas vu noter quoi que ce soit. Si ça se trouve, il avait déjà préparé un rapport et n'avait plus qu'à l'envoyer. En gros j'en sais rien. Fais chier...

Ma barque est toujours là. On y dépose tout et c'est parti. Retour sur le bateau, mais à la rame, je prends pas le risque d'utiliser mes flammes pour aller plus vite. Mon Haki détecte les membres de l'équipage, vivants et en bonne santé. Korn, s'il est là, est évanoui et n'a pas pris le contrôle du bateau. On remonte par une échelle de corde tandis que la barque est remorquée. Le navigateur est là pour m'accueillir.


- Alors ?
- Pas de corps.
- Les chances qu'il s'en soit sorti et ait nagé ?
- Minces, très minces. Déjà, faudrait qu'il ait survécu aux geysers. Et si par miracle c'est le cas, il est forcément de l'autre côté, avec les monstres marins. Et là, y'a encore moins de chances qu'il survive.
- Bon...

Ca a l'air mort pour un interrogatoire. Encore qu'on ne sait jamais. J'ai vu pas mal de trucs incroyables ces dernières années. Un mec sensé être mort revenir parmi nous ne serait même pas dans le top trois. Mais s'il réussit à rejoindre Zager, ce sera chiant. Pour le moment, je ne peux rien y faire.

- Et sinon, des trucs...
- Où est-ce qu'on fout tout ça ?!
- Euh... Mettez ça dans mon coin à la cale.
- Va avec eux, et commence à bosser dessus.
- Ok.

Il aide à transporter le contenu de la grotte et disparaît dans l'intérieur du navire. On a aménagé à Noa un coin à la cale pour qu'il puisse se faire son petit atelier d'expériences. Je reprends ma conversation avec le navigateur.

- Des trucs intéressants à la pêche ?
- Pas mal de bois, quelques vivres.

Ca fout encore plus les boules.

- Autrement dit, on est dans la merde...
- Il y a avait aussi...

Je le vois sourire. J'avais pas fait gaffe, mais il a les mains dans le dos. Dos duquel une main sort, avec un petit objet en son creux. On dirait une boule de noël qu'on secoue pour que la neige tombe. Mais à la place, il y a une aiguille.

- Un Eternal Pose.
- Oui, fraîchement repêché. Vous voulez savoir quelle île il indique ?

Il décale son doigt qui était posé sur le nom de l'île. Voilà donc la destination que voulait atteindre Korn. Sans doute là où je retrouverai Zager. C'est à mon tour de sourire. Je sens l'excitation monter. Une piste fraîche !

- Dès que les geyzers seront descendus, cap sur cette île !
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttp://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2