AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Du rififi dans le jeu de quilles - Part IV

avatar
Sedna A. Seewish

♦ Localisation : Skypiea

Feuille de personnage
Dorikis: 1415
Popularité: -15
Intégrité: -15

Dim 8 Jan 2017 - 9:27

Chère Mangrove,

Merci, merci et merci encore pour le gateau à la citrouille ! Il était simplement délicieux et je l'ai englouti très vite.

C'est avec grand plaisir que je t'annonce la bonne nouvelle : j'ai trouvé la solution ! Je vais enfin pouvoir partir pour les mers d'en bas et découvrir toutes les merveilles qui s'y cachent. J'ai besoin de quelques petites choses cependant pour pouvoir partir. Je suis désolée, je sais que tu es surveillée, et tu peux me le dire si tu ne te sens pas de le faire. La première emplette devrait être assez facile, il s'agit d'un poulpo-golfière. Je sais que tu le cuisines particulièrement bien ! Et il me faudrait aussi un pyro-dial. Je te joins pour cela treize millions de berrys nécessaires à son achat. Je sais que ça paraitra suspect, que tu puisses avoir autant d'argent, alors peut être pourrais-tu contacter Doubledoigt ? Il est discret dans ses transactions. Si tu pouvais aussi trouver un moyen de récupérer mon ancien waver, à la maison et du matériel de bricolage, ce serait parfait.

Si tu m'aides, je sais que tu feras au mieux de toute façon. Je me rends compte maintenant que je ferai mieux de te laisser faire comme tu veux, et que tu ais carte blanche.

Je te remercie grandement de tout ce que tu as déjà fait pour moi, tu m'as été d'une aide plus que précieuse.

Avec toute mon affection

Sedna


L'embarcation était chargée et renforcée. Tout était prêt, à priori. Sedna sortit son waver du labyrinthe, restant alerte. Chaque bruit pouvait lui indiquer une menace, un bruissement de feuilles, une branche qui craque, un chuchotement... La nuit avait ses avantages et ses inconvénients : la jeune femme était enveloppée d'obscurité, ce qui la rendait sinon invisible au moins bien moins apparente mais en contrepartie sa vision était également bien moins efficace. L'ouïe était donc d'autant plus importante.

L'ancienne guide de musée avait eu beaucoup de chance en ne croisant qu'un seul de ses poursuivants dans le mois qui s'était écoulé dans les labyrinthes. Des ennemis étaient passés non loin d'elle à plusieurs reprises mais la chasse s'était progressivement essoufflée. Peut être Manguelita avait-elle baissé les bras ? Certes, Seewish était insignifiante mais sa cheffesse avait une très haute opinion d'elle-même et se caractérisait par son opiniâtreté. Le fait de ne pas avoir retrouvé la dissidente devait avoir porté un coup non négligeable à sa fierté. Sedna en retirait une joie perverse. Désormais fallait-il encore pouvoir s'enfuir. Se cloîtrer entre quatre murs n'était pas réaliser ses ambitions, et dans un sens, tant qu'elle restait prisonnière des boyaux souterrains, la shandienne ne pouvait s'estimer totalement victorieuse.

Une fois le waver poussé sur la milky road, la brune monta à bord. Elle avait à peine de quoi bouger, tellement elle était remplie. Des provisions pour le voyage mais aussi des cadeaux et ses quelques affaires encombraient la coque de noix principale à tel point que l'apprentie voyageuse avait ajouté une petite annexe, qu'elle avait fabriquée toute seule, s'écrasant à plusieurs reprises les doigts avec son marteau. Il paraissait que c'était ainsi que le métier rentrait, bien que la jeune femme soit très loin d'avoir les compétences nécessaires pour pouvoir se revendiquer charpentière. Elle se considérait comme une bricoleuse autodidacte.

Les arbres défilaient des deux côtés de la route, avec une vitesse réduite due au poids de l'embarcation. Sedna profitait du voyage avec délices, se rendant bien compte que c'était probablement la dernière fois qu'elle foulerait cette terre sacrée, l'île qui l'avait vue grandir et évoluer. Elle n'était pas encore nostalgique, toute absorbée qu'elle était par les perspectives extraordinaires de son départ. Sortant du couvert de la forêt, elle se retourna une dernière fois vers le rocher garnit de verdure qu'elle avait toujours affectionné.
Page 1 sur 1