AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Lâchez la bête...

avatar
Isaiah
••• Agent de catégorie III •••


Feuille de personnage
Dorikis: 725
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 12 Aoû 2017 - 16:35

Perdu dans l'immensité de West Blue, l'ile d'Ewer et une île morne où il pleut souvent et qui est entourée de falaises ce qui compliquent son accès par la mer, hormis par un petit bras de mer où vous trouverez le seul village du coin. Ewer est contrôlé par le gouvernement depuis des siècles, mais n'ayant que très peu d'intérêt stratégique ainsi qu'économique, le gouvernement mondial a décidé de délester au maximum son emprise dessus, en y mettant à sa tête un gouverneur ayant tout pouvoir avec une garnison d'une dizaine de marines, marines qui part ailleurs sont très loin d'être des durs à cuir, loin de là. La population de l'île relativement pauvre, 500 âmes environs, vit essentiellement de la pêche ou de l'agriculture, son système social se rapproche fortement d'un royaume avec le gouverneur pour rôle suprême.

Isaiah était parti de Marie-Joie depuis plusieurs semaines, lorsque le petit navire marchand sur lequel il avait embarqué moyennant une certaine somme de berrys s'approcha enfin de l'île d'Ewer. Il faut dire que notre agent avait dû faire de nombreuses escales afin de trouver un navire qui allait en direction de ce petit îlot isolé de tout.
Alors qu'il était allongé paisiblement dans sa cabine à se rouler une cigarette, un marin d'une dizaine d'années entra précipitamment dans sa chambre.

-Monsieur, l'île est en vue !

D'un mouvement de bassin il bondit de son lit pour se mettre sur ses deux jambes, puis il se dirigea vers le pont du navire, l'enfant toujours à l'entrée de sa couchette et donc sur sa route, fut poussé assez brutalement sur le côté par le tatoué, sans la moindre vergogne pour pouvoir passer plus rapidement.

Une fois à l'extérieur, il était très difficile de savoir exactement la période de la journée, tant une épaisse brume empêchait le moindre rayon de soleil de traverser. Isaiah s'était mis au niveau de la proue du navire, il observait au loin le faisceau de lumière du phare de l'île, seul moyen pour s'orienter dans ce brouillard. Très vite, il aperçut d'immenses ombres noires se dressaient devant lui, elles faisaient plusieurs dizaines de mètres de hauteur, le bateau paressait minuscule à côté de ces colosses. Il s'avérait que ces colosses étaient des colosses de pierre, des falaises pour être plus précis, elles entouraient l'île d'Ewer, après avoir passé sans difficulté cet obstacle, le navire s'engouffra dans un bras de mer, avec au bout un village. Isaiah observait avec calme tout cela depuis la proue du navire, il s'alluma sa clope, à chacune de ses bouffées, le bout incandescent de sa cigarette illuminée d'un orange vif au milieu de ce voile gris, qui était tombé comme une chape sur Ewer.

Le navire qui glissait sur l'eau dans un silence absolu, accosta sur le port. Une fois solidement amarrée, les hommes d'équipage installèrent une passerelle entre le bateau et le ponton que s'empressa de prendre Isaiah, pour pouvoir fouler la terre ferme. Les quelques habitants qui n'avaient certainement pas l'habitude d'avoir de la visite, cessèrent leurs activités pour regarder quel genre d'énergumène le bateau avait amené avec lui. Tout ici était sinistre en plus du temps, les gens déjà avaient des visages tristes et horriblement fatigués, ils portaient des vêtements usés jusqu'à la moelle et couvert de boue, il faut dire qu'ici, il n'y avait pas de belles routes pavés comme à Marie-Joie, mais plutôt des chemins boueux pour se rendre d'un endroit jusqu'à un autre. Les habitations faites de planches en bois, étaient toutes biscornus à cause d'un terrain pas droit et de l'humidité qui avait commencé à faire travailler le bois, de frêles lueurs jaunes des lampes se dégageaient des fenêtres.  

Au milieu de ce village, quelque chose attira l'attention d'Isaiah, un immense bâtiment intégralement peint en blanc dénotait avec tout le reste, un drapeau du gouvernement mondial flottait sur son toit. Pendant un moment, il se ressassa la discussion qu'il avait eut avec Brenda Velvel, une coordinatrice à Marie-Joie.

-Isaiah on a besoin de toi. Bon tu vas sûrement râler comme d'hab parce que c'est dans un trou pommé. Un paysan se voit un peu trop beau, il faudrait que tu le remettes à sa place, mais attention sans le tuer non plus, c'est pas un énorme délinquant, mais tu as carte blanche. Il y a le gouverneur aussi, il est la cause de tout ce bordel, un vrai détraqué sexuel, le gouvernement commence à en avoir marre de son comportement, il faudrait que tu lui fasses comprendre qu'il faut que ça cesse.

L’agent  du CP5 se dirigeait vers l’édifice blanc d’un pas assuré, son visage jusqu’ici avec une expression qui était restée de marbre, changea radicalement lorsqu’il se remémora la fin de la conversation.

-Et pour le gouverneur ? Je m’arrête jusqu’à où ?


- Ne le tue pas, mais….tu as également carte blanche, c’est l’une des raisons pour laquelle ils ont voulu que ça soit toi qui t’en charge personnellement.


Isaiah arborait un large de sourire d’une jouissance incommensurable. D’une simple pichenette il jeta sa cigarette entièrement consumait sur une plaque en bronze avec inscrit dessus.

Bureau du gouverneur d’Ewer
Page 1 sur 1