AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Solo] Petit congé d'un jour

avatar
Latios
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 660
Popularité: 3
Intégrité: +2

Lun 4 Juin 2018 - 20:37

Petit congé d'un jour à la suite des événements d'hier, Latios se promenait au port dans son uniforme tout neuf. Il était supposé être en congé et donc d'être habillé en civil, mais il préférait vivement être vêtu de son uniforme. Ça lui donnait un certain prestige.

Cela faisait environ deux heures qu'il marchait au hasard dans le port lorsqu'il vit de loin quelqu'un s'enfuir en courant. D'instinct, ou plutôt par réflexe des suites de son entraînement, Latios se mit à sa poursuite. Il s'agissait d'un individu plutôt petit et svelte, presque autant que lui, probablememt même un enfant à première vu. Il s'enfuyait avec un grand sac à la main où se voyait des objets qui dépassaient. Sans doute le butin d'un cambriolage, commis en pleine journée dans le port du QG de la marine. Ce gamin avait un certain culot.

Rapidement, le gamin fut complètement éssouflé et il s'arrêta, ce qui permis à Latios de le rattraper. Ce dernier le plaqua contre le sol. Le jeune tentait encore de se débattre mais il ne faisait pas trop le poid dû au fait où il était complètement à bout de souffle.

- Latios : Alors, pourquoi t'enfuis-tu ?
- Gamin : Ce n'est pas de tes affaires. Et puis après, qui est tu toi ?
- Latios : Je suis lieutenant de la marine.
- Gamin : Sérieusement ? Je ne te crois pas. T'es à peine aussi âgé que moi.
- Latios : J'ai vingt-deux ans.
- Gamin : Mais oui ...
- Latios : En attendant, dis moi, ces objets tu les as volés ?
- Gamin : Oui, c'est ça, tu veux ta part ?


Latios lui mis les menottes aux poignets, puis il fouilla le sac du gamin. Il y avait beaucoup d'objets en or, de quoi valoir une petite fortune.

- Latios : Où as tu trouvé tout ça ?

Le gamin ne répondit pas. Sans doute la présence de menottes avait fini de le convaincre que Latios était bel et bien un officier de la marine et il préféra soudainement garder le silence.

- Latios : Bien, je t'arrête. Tout ce que tu diras pourra être retenu contre toi. Suis moi, direction le bureau de la marine.

Latios aida le gamin à se relever et ils se dirigèrent tous les deux vers le bureau de la marine. Il avait arrêté son premier criminel, même si c'était un jeune gamin d'à peine dix-sept ans. Sur la route, il pensa au fait que c'était très étrange d'avoir un cambriolage dans un lieu aussi surveillé que le port du G-6, mais que ce genre de chose pouvait toutefois se produire. Pour preuve, aucun autre officier de la marine ne semblait être intervenus. D'ailleurs, il n'y avait plus beaucoups de monde dans les rues.

Une fois arrivé au bureau de la marine, Latios s'étonna de ne pas y trouver personne. Normalement il y avait toujours un officier présent ici. Mais il savait où se trouvait les cellules et les clef, il enferma donc le gamin et commença à remplir un formulaire détaillant l'arrestation et les pièces à conviction. Une dizaine de minutes plus tard, l'officier en charge se pointa le bout du nez.

- Getyna : Que faites-vous ici ?
- Latios : Bonjour, je suis le lieutenant Latios, j'ai arrêté un criminel, monsieur.
- Getyna : Humm, je vois. Voyons cela.


Getyna lu le rapport de Latios de haut en bas. Il s'agissait d'un grand officier dont le trait le plus marquant était une grosse moustache. À son uniforme, il devait aussi avoir le grade de lieutenant, mais plus haut gradé que Latios.

- Getyna : Je vois. Il n'a pas voulu dire son nom ?
- Latios : Non monsieur.


Getyna s'approcha des barreaux.

- Getyna : Mais c'est le fils du maire, ça. Humm, papa ne sera pas fier du tout de son fiston.
- Gamin : Ça m'est égal, laissez moi sortir immédiatement ou il vous en cuira !
- Getyna : Très farouche le petit. Bon alors, ces objets, tu les as pris où ?


Le gamin resta muet.

- Getyna : Bon, alors nous te remettrons à papa dès que celui-ci sera rentré de vacance. D'ici là, un jour ou deux en cellule ne te fera pas de tord. Merci pour votre aide, Latios.
- Latios : De rien.


Latios quitta le bureau, tout fier d'avoir pu arrêter un criminel. Même s'il s'agissait d'un petit garçon plus jeune que lui, en culotte courtes et assez grossier, mais ça lui faisait du bien d'avoir rendu la justice. Il continua donc sa ronde dans le port sans que rien d'autre ne vienne perturber sa journée.

Il ne restait plus qu'à reprendre le large dès demain. Latios se sentait nettement plus à l'aise sur les océans à bord d'un navire qu'à terre en train de jouer les simples policiers. Son rang d'officier lui permettait de faire beaucoup mieux, mais c'était en quelque sorte un début, bien que modeste.
http://www.onepiece-requiem.net/t21057-latios#227592http://www.onepiece-requiem.net/t21121-latios#228264
avatar
Latios
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 660
Popularité: 3
Intégrité: +2

Mar 5 Juin 2018 - 4:59

À la suite de sa petite péripétie de cet après-midi, Latios fut convoqué dans le bureau de son capitaine qui désirait s'entretenir avec lui. Celui-ci était en train de remettre de l'ordre dans sa cabine après le fameux bordel qu'avait dû y faire le chef des pirates qui devait manifestement avoir cherché quelque chose.

- Chellman : Latios, assis toi.

Latios s'exécuta, ne sachant pas trop à quoi s'en tenir. Optimiste, il pensa que son capitaine voulait le félicitier de son action héroïque.

- Chellman : Tu sais Latios, j'ai eu vent de l'arrestation du fils du maire que tu as fait plus tôt.

Il pris une pause et tourna les pages de son journal comme pour se donner du prestige.

- Chellman : Ce n'est pas à toi d'arrêter un criminel, tu m'entends ? De plus, tu as déclaré que tu l'avais pourchassé après l'avoir vu courrir. Dis moi Latios, tu en as déjà vu souvent des enfants courir, toi ?

Latios ne répondit pas, il savait où son capitaine voulait en venir et il se contenta de déglutir.

- Chellman : Donc, toi, tu vois un gamin courir et aussitôt tu crois à un acte criminel ? Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez toi Latios ? Aujourd'hui était supposé être une journée de congé !

Toujours sans réponse de la part de Latios, le capitaine tourna une nouvelle page de son journal et continua d'exprimer son mécontentement envers son jeune second.

- Chellman : Ensuite, tu l'emène dans le bureau de la marine, tu prend les clefs et tu l'enferme toi même dans la prison. Tu te prend pour qui ? Un amiral ?

Latios ne le remarqua pas lui même mais il rougit légèrement et ses yeux s'humidifièrent, comme s'il allait se mettre à pleurer, mais il ne versa aucune larme, car il était assez grand pour supporer la remontrance d'un supérieur sans se mettre à pleurer.

- Chellman : Latios, je vais te dire franchement. J'envisageait sérieusement de te recommander pour une promotion, mais je crois que tu n'es pas encore prêt. Ton excès de zèle de cet après midi a fait très mauvaise figure auprès de notre division et même si je ne te dégrade pas, rapelle toi de ne plus jamais recommencer une pareille chose. Maintenant sors avant que je change d'avis.

Latios se leva et après avoir salué son chef, il sortit de la cabine aussi vite qu'il le put. Il n'en revenait pas. Lui qui pensait être féliciter, le voila qui se faisait réprimender. En même temps il s'en voulait de s'être montrer aussi bête. Lui qui voulait se faire remarquer, c'était fait maintenant, mais pas dans le bon sens. Il préférait garder profile bas pour un temps et alla se reposer dans sa cabine, tout en espérant que son erreur ne se soit pas ébruité dans toute la marine.
http://www.onepiece-requiem.net/t21057-latios#227592http://www.onepiece-requiem.net/t21121-latios#228264
Page 1 sur 1