AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une rose en prison ça pique

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 14 Jan 2012 - 18:23



Doriki : 200
PR: 85
PP: -45

Voilà maintenant 24h que Silva se trouvait en prison. Dans ce monde à part, se faire une place n'était pas une chose facile et la tâche était encore plus difficile quand on avait une belle paire de sein à la place de pectoraux. Cette prison avait eau être mixte, dans la section où se trouvait l'okama, il était le seul à être une femme et vivre au beau milieu des hommes en chien n'étaient pas facile. Heureusement pour lui, elle tout dépend du point de vue, Silva avait réussi à mettre de son côté ses deux camarades de chambre. Au début, elle avait pensé que remettre en place l'ancien chef de leur cellule allait faire de lui son pire ennemi, mais au final, il décida d'accepter son autorité. Le second, bon garçon comme il était, accepta sans broncher le nouveau statut de la jeune femme.

Maintenant trois, Silva savait qu'elle avait des personnes pour couvrir ses arrières et dans une prison, c'était une chose importante. Après une longue journée de travail, le petit groupe retourna dans leur cellule, quand un homme arriva. Il était assez grand et imposant, à l'image de la première victime de Silva. Au niveau de la joue, il avait une cicatrice qui attestait d'un coup assez violent d'une lame où de quelque chose de tranchant. Silva couché dans son lit regardait le plafond quand le rat, s'approcha d'elle et lui parla à l'oreille. Visiblement, la jeune femme était demandée par l'un des chefs de gang de cette partie de la prison.

Fatiguer par les travaux forcés effectuer toute la journée, Silva refusa l'invitation et demanda à son second de bien vouloir renvoyer le jeune homme qui empestait la sueur en dehors de leur havre de paix. Sitôt dit sitôt fait, le représentant du chef de gang fut reconduit à l'extérieur de la pièce, mais ce dernier ne voulait pas bouger. Il restait devant leur porte et ne semblait pas prêt à s'en aller. Devant l'insistance de l'homme, le rat retourna à la charge et conseilla sa patronne de bien vouloir accepter de le recevoir. Tournant la tête vers le rat qui semblait perdre ses couilles, Silva lui demanda pourquoi il osait mettre son autorité en doute. La jeune femme était nouvelle dans cette prison et n'arrivait pas à comprendre le système de fonctionnement de cette prison comme le rat qui était à l'ombre depuis déjà une bonne dizaine d'années.

Après un petit échange d'argument, Silva se leva et accepta de recevoir l'homme de Bulldog, le chef du gang des Bad Dogs. L'homme entra et avec lui son odeur. Il se posa sur le lit du rat et se mit à expliquer la raison de sa venue. Après dix minutes de monologue, Silva commençait à en avoir marre et demanda à l'homme de faire vite, que son temps était précieux et qu'il n'avait pas de temps à perdre à l'écouter raconter une histoire. Devant la jeune femme qui semblait complètement hors d'elle, il résuma la situation et lui demanda de rejoindre la gang de son patron. Silva se mit à rire. Le truand ne l'avait pas invité, il avait posé cette question avec gentillesse afin de laisser paraître qu'il s'agissait d'une invitation, mais Silva voyait très clair dans son jeu, s'était plus un ordre de les suivre qu'une invitation. Après un échange de regard assez vif, la jeune femme déclina l'invitation et envoya l'homme se faire foutre.

Il n'était pas encore arrivé le jour où un homme allez décider de ses choix de vie. Jusqu'à présent un seul homme l'avait marqué. Il s'agissait d'un inconnu qui avait attaqué le convoi qui devait le conduire en prison. Mise à part, lui, aucun autre homme n'avait réussi à lui faire bonne impression. L'émissaire des Bad Dogs se leva et tourna le dos à la jeune femme et pris la direction de la porte de sortie. Avant de franchir la porte, il se tourne, fit un signe de pistolet dans la direction de la jeune femme et de ses amis avant de partir en rigolant. Le second de Silva, surnommée "Chakly" par la jeune femme voulue lui régler son compte, mais la jeune femme l'en dissuada. Si par son geste du doigt il voulait exprimer quelque chose, alors ils n'allaient pas tarder à savoir ce que cela cachait, mais pour le moment, il ne valait pas se mettre à dos une bande de chien fou qui se prenait pour les rois de cette prison.

Devant le zèle de sa patronne, le rat, contrairement à Chakly commençait à perdre son sang froid. Le rat avait survécu dans cette prison en se mettant sous les ordres du plus fort, contrairement à Chakly qui vivait selon ses principes et un code de conduite très étrange d'ailleurs, mais sa position concernant cette bande était très claire, il ne les aimait absolument pas et de son côté, il ne le rejoindrait jamais.


Dernière édition par Mantle Shoma le Sam 21 Jan 2012 - 17:32, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 14 Jan 2012 - 19:26

La nuit ce passa sans aucun problème. Silva dormi comme un bébé, idem pour Chaly, du côté du rat ce n'était pas la même chose. Visiblement, il n'avait pas l'esprit en paix. Le matin à l'heure du travail forcé, ce dernier était absent, impossible de le trouver à tel point que Chakly laissa tomber et préféra retrouver Silva. Une journée de plus à travailler gratuitement pour ce con de chef de la prison qui prenait un réel plaisir à voir sa collection au travail. Perché en haut d'une grande tour, il se croyait à la plage et matait les détenus sueurs comme des porcs. Silva avait beau s'être fait battu par le chef des gardiens, il n'avait pas changé d'avis, il chercherait un moyen de quitter cette prison et pour cela, quand les gardiens avaient le dos tourné, il s'était lancé dans business.

N'ayant pas beaucoup de connexion, il commençait par vendre ses propres rations d'eau et de nourritures afin d'obtenir quelques objets qui serviraient encore et encore à être échangé, acheter des services divers et varier. La dernière acquisition de la jeune femmes était destinée au rat. Même si de son côté, elle avait la conscience tranquille et ne se sentait pas en danger, elle avait remarqué que son subordonnée avait peur depuis qu'elle avait refusé l'offre des Bad Dogs. En sacrifiant deux repas et une ration d'eau, elle avait réussi à obtenir l'aide d'un détenu pour un travail individuelle, puis en envoyant ce même détenu aider un second détenu, elle avait réussi à avoir un couteau. Ce n'était pas un chef-d’œuvre, mais c'était toujours utile en cas d'altercation violente avec des personnes indésirables. Avec cette arme le rat allait sans doute retrouver la paire de couille qu'il avait laissé à l'extérieur de cette prison.

Voyant son amie perdre de l'énergie, car elle avait troqué ses rations, Chakly partagea son repas du midi avec elle. Une amitié venait de naître entre les deux individus et dieu sait qu'elle n'avait pas démarré sur de bons rails. L'être humain pouvait parfois être étrange. Le rat fit son apparition vers la fin de la journée, il n'était plus comme avant, quelque chose avait comme changé en lui, il n'arrivait pas à regarder Silva dans les yeux, toujours à chercher un point de fuite quand cette dernière lui parlait. La jeune femme laissa tomber et continua de travailler. Chakly, moins gentil que la jeune femme, demanda à son camarade de bien vouloir le suivre et une fois loin des regards des autres, il l'attrapa par le col et le menaça de le tuer si jamais il tentait quelque chose à l'encontre de Silva. Devant autant d'animosité, le rat lui jura qu'il n'avait pas ce genre d'intention, il le supplia de le laisser partir. Silva pointa le bout de son nez et demanda à Chakly de le laisser. User de violence à l'encontre d'un ami n'était pas une chose à faire, dit la jeune femme qui dès le premier jour avait presque tuer l'un de ses camarades de chambre.

La jeune femme retourna à son travail suivi de très près par son bras droit tandis que le rat restait en retrait et semblait voir des remords. Alors qu'il se releva afin de rejoindre le groupe, le rat se sentit observer et c'était bien le cas, l'émissaire des Bad Dogs ne le lâchait pas du regard. D'un geste très clair de la tête, il lui fit comprendre, qu'il n'allait pas les décevoir. En retour de son signe d'affirmation, il reçut de la part du Dogs un sourire, puis ce dernier le quitta des yeux afin de retourner vers son patron. Le rat rattrapa ses camarades et se mit au travail. Personne ne parlait, seul le bruit des pioches et des pelles résonnaient. A la fin de la journée, les gardiens récupéraient tous les instruments sous le regard vigilants des hauts gradés de la prison qui prenaient bien soin de compter le nombre de piocher et pelle, tant que tous les outils n'étaient pas présent, personne ne pouvait retourner à sa cellule. Après une heure d'attente, les prisonniers rejoignirent chacun leur quartier afin de se préparer à la douche. Silva ne se douchait pas en même temps que les autres, elle attendait que tous les hommes terminent et une fois terminé, elle se douchait sous la surveillance de Chakly qui montait la garde à l'extérieur.

Alors qu'elle venait d'allumer l'eau et commençait à se frotter du savon sur le corps afin de se débarrasser de la sueur, un homme qui s'était très bien dissimulé quitta sa planque. De dos, Silva ne le voyait pas et représentait une cible parfaite. A pas de loup il progressait dans la direction de la jeune femme, une fois à bonne distance, il sorti une lame et demanda pardon avant de frapper. En entendant la voie dans son dos, Silva se tourna. Trop tard, la lame entra dans son organisme. Quand la froide lame pénétra son corps, le monde tourna au ralentit. La douleur s'emparait d'elle. Silva avait eu le temps de se retourner, mais elle reçue le coup de couteau dans le ventre. Avec sa main, elle réussie à attraper la main de son agresseur, l'empêchant ainsi de lui donner d'autres coups. L'eau sur ses yeux l'empéchait de discerner clairement le visage de son agresseur, mais à l'aide de son autre main, elle attrapa la lame qu'elle avait obtenu et qu'elle avait planqué près de son slip. D'un coup sec et direct, elle enfonça la lame dans la tête de son agresseur et tourna d'un coup afin de péter la lame à l'intérieur du corps.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Dim 15 Jan 2012 - 0:54

Le corps de son agresseur tomba sur le sol. Le sang des deux individus remplissait la salle au point de créer une large flaque de sang sur le sol. Silva s'appuya sur le mur et appela Chakly. En quelques secondes, il entra dans les douches et ferma les yeux. Devant l'importance de ce qui se passait, Silva lui dit d'ouvrir ses yeux. Sa santé était en jeu, il n'avait pas à faire le saint dans de pareille circonstance. En tournant le corps sur le sol, ils découvrirent que l'agresseur n'était autre que le rat. C'était un des leurs et pourtant il avait essayé de tuer Silva. Chakly sera très fort ses poings et frappa le sol. Il avait vu juste dans son jeu, malheureusement, il était trop tard. Il avait disparu toute la journée et en revenant, il n'était plus le même, maintenant il comprenait pourquoi. De plus cette lame, où avait-il réussi à la trouver ? Un homme comme lui, ne connaissait personne et dans cette prison rien n'était gratuit. Un service pour un autre, tel était le mode de fonctionnement derrière cette prison. Ce qui voulait dire qu'une personne avait délibérément fourni une arme à cet abruti.

Leur petit groupe venait de perdre une personne, mais la seule chose qui importait Silva était de mettre la main sur le cerveau de cette opération et pour cela, il n'avait pas besoin d'y réfléchir longtemps. Jusqu'à présent, il ne s'était fait qu'une seul ennemi. Attaquer de front cette bande de chien était du suicide, s'était sans doute pour cela que le rat avait trahi son groupe. Il avait fait son possible pour s'assurer de rester en vie. Ce choix de vie était digne des lâches, mais ils n'étaient plus à l'extérieur, ici, dans cette prison seul les plus forts restent en vie. Il avait fait son choix, au vue de la situation, il s'agissait clairement du mauvais. Maintenant que Silva connaissait les plans de ses adversaires le concernant, elle allait préparer sa contre-attaque. Au début, elle avait prévu de vivre tranquillement derrière les barreaux jusqu'au jour où elle trouverait une ouverture et tenterais de fuir, mais maintenant, elle avait une toute autre vision de cette prison, elle ferait le nécessaire pour se débarrasser des indésirables.

A l'aide de sa serviette, Silva appuya contre sa blessure et demanda à Chakly de l'aider à regagner leur chambre. Avant de partir, le jeune homme ramassa l'arme du rat et la planqua dans ses chaussures. Si les Bad Dogs tentaient de nouveau quelques choses, il allait protéger sa chef avec du répondant. C'est donc blessé que les deux amis retournèrent dans leur cellule. Chakly abandonna sa patronne afin d'aller rendre visite à quelques personnes. Plusieurs minutes plus tard il pointa son nez avec une personne. L'homme était assez vieux et très bavard. Il s'agissait d'un détenu qui était médecin et qui avait été enfermer à cause de ses penchant pervers pour les petites filles. Bizarrement, il avait la gueule de l'emploi, une tête qui annonçait à des kilomètres qu'il était dangereux pour les jeunes.

Le vieil homme avait accepté de venir en aide à la jeune femme en échange d'un service. N'étant pas en mesure de refuser, Silva accepta. Le vieil homme voulait voir sa paire de sein et en échange, il lui promettait de stopper sa blessure. Sans broncher, Silva souleva son tee-shirt de prisonnier laissant ressortir sa forte poitrine. Excité par la vue, le vieil homme approcha ses bras, mais une lame posée sous sa gorge lui fit redescendre sur terre. L'homme sorti de sa bouche une aiguille et un long bandage de son pantalon. Il n'était pas médecin pour rien. Dans cette prison tous pouvait s'acheter, il suffisait de s'adresser à la bonne personne et avoir quelques choses en échange à lui offrir. Après s'être occupé de la jeune femme, le médecin lui conseilla d'aller parler à un homme en particulier. Selon lui, il pourrait lui être d'une grande utilité.

Le lendemain, Silva et Chakly se mirent en route pour trouver un homme qui se faisait appeler "Le passeur". Dans cette partie de la prison, il était considéré comme un homme capable de trouver tout et n'importe quoi, mais à cause de cela, il s'était fait de nombreux ennemis. En traversant la partie de la prison où ils étaient incarcérés, ils croisèrent l'homme qui avait tenté de les recrutés. C'était un message très clair pour lui, le rat avait échoué et sur son visage, un grand sourire pouvait se lire. Il n'avait peut-être pas eu sa peau, mais le rat était introuvable, ce qui voulait dire qu'il n'était plus de ce monde.

Silva fini par trouver le passeur, contrairement à ce que l'on disait, il était en train de passer un mauvais quart d'heure. Au lieu d'aller à son secours, Silva décida de rester en retrait et de faire comme s'il ne faisait que passer. Une fois le passage à tabac terminer et les brutes partis, Silva approcha le pauvre homme. Pour une personne connue dans cette section de la prison, il venait de prendre cher. Silva lui donna un coup de main afin de le relever. L'homme très prudent leur demanda ce qu'il pouvait bien les pousser à lui venir en aide, car il n'avait plus rien. Sortant un morceau de pain de sa poche, Silva le tendis à l'homme et se mit à lui expliquer ses besoins. Silva en demandait beaucoup, trop même. Trouver tout ce dont elle avait besoin était possible, mais en échange, le Paseeur voulait être payé et par ces temps sombres, il ne réclamait qu'une chose, être payé en vie. Chakly regarda sa patronne et d'un geste de la tête accepta. Le trio étaient maintenant partenaires, pour le meilleur et la mort.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Dim 15 Jan 2012 - 2:20

La première cible du duo était les brutes qui venaient de lui voler un objet qui avait déjà un acheteur. Il s'agissait du journal d'aujourd'hui. A l'extérieur ce genre de choses n'était guère important, mais entre quatre murs, savoir ce qui se passait à l'extérieur était un luxe que des personnes étaient prêtes à s'offrir. Silva et son bras droit quittèrent la Passeur et retournèrent travailler, ils allaient agir au moment de la pose. Quand la sonnerie de la pose sonna, tous les prisonniers se mirent en rang et avançaient afin de rejoindre les cantines. Avant de quitter le champ de travail et la cantine, il y avait un long couloir à franchir, une intersection, puis de nouveau un couloir. S'ils voulaient agir, ils allaient devoir le faire dans les couloirs, quand les gardiens étaient moins nombreux et moins vigilants.

Silva se posta deux personnes avant les cibles et Chalky juste derrière eux. Leur plan était simple, mais devait se faire rapidement avant que les gardiens ne les voient. Une fois la marche des prisonniers commencer, ils ne pouvaient plus faire demi-tour. Dans le couloir, Silva quitta le rang et frappa d'un coup violent le premier homme. Un coup dans la tempe assez violent pour projeter la tête du gaillard contre le mur. Au même moment, ne laissant aucune chance à son camarade de bouger, Chakly sorti sa lame et planta l'homme à plusieurs reprises au niveau du coup ne lui laissant aucune chance de survie. Les prisonniers se mirent à crier tel des barbares. De l'action, enfin, ils aimaient ça. Avant de jeter la lame, il planta également la cible de Silva.

Silva fouilla rapidement sa cible et récupéra aussitôt le journal dissimulé sous sous son pantalon, le long de sa jambe. Ni vu, ni connu, ils avaient réussi leur coup. Les prisonniers témoins connaissaient tous les règles cruciales de la prison. La loi du silence était respecté à la règle et quand les gardiens tombèrent sur le corps, il était déjà trop tard. Les deux bourreaux étaient déjà en train de faire la queue dans le réfectoire quand les gardiens tombèrent sur le corps. Le duo venait de réussir leur première mission. A table, le Passeur se posa à côté du jeune homme. Après l'aval de Silva, Chakly lui donna ce qu'il était venu chercher.

A la place du merci traditionnel que l'on pouvait être en droit d'attendre pour ce genre de service, le Passeur avait un cadeau pour son petit groupe d'assassin. Il s'agissait d'un tuyau. Il avait entendu des rumeurs qui disaient qu'ils étaient actuellement dans le collimateur du gang des Bull Dogs. Selon une certaine personne, à "4h22" il allait pleuvoir. Silva ne comprenait pas, mais c'était la seule chose qu'il savait. Avant de partir et d'aller manger ailleurs, il laissa près de la main du bougre une lame, il s'agissait d'un cadeau pour le journal. Chakly l'attrapa discrètement et la rangea. Le repas se passa sans problème et le duo se mirent en route pour retourner travailler.

Dans le couloir, Silva repensait à ce que lui avait dit le Passeur. Chakly lui avait dit de ne pas s'en faire, que ce n'était qu'un jeu de mot sans importance où quelque chose sans réel sens, mais Silva était quand même tracassé. La sécurité avait été renforcée dans le couloir à cause des morts retrouver et là aussi rien ne se passa. La journée passa, il ne se passa rien non plus. L'énigme posé par le Passeur hantait de plus en plus la jeune femme. En fin de journée, alors qu'ils allaient rentrer dans la lingerie afin de prendre de nouveaux vêtements Silva se stoppa et compris le sens de ce que lui avait dit plus tôt le Passeur.

"4h22" prenait tous son sens maintenant. Le pressing se trouvait dans un couloir qui portait la lettre "H" "4" était le numéro de la porte de la réserve où tous les prisonniers doivent aller récupérer leurs vêtements et le numéro "22" était le numéro d'écrou de celui qui donnait les linges. Autant dire que celui qui se trouvait en face de lui était un assassin envoyé pour faire le sale boulot. L'homme s'approcha de Chakly et une fois à bonne distance, lâcha la pile de vêtement et sorti un couteau. La jeune femme était tombée dans la pièce une fois, pas deux. Elle poussa son ami et attrapa le bras de son adversaire et avec son pied lui assena un coup dans les parties assez puissants pour le faire lâcher prise.

Chakly se releva frappa l'homme au visage avant d'aller fermer la porte. Ils n'était plus que trois dans la pièce. Avec la lame de son agresseur, Silva joua à l'apprenti médecin et tortura son prisonnier. Elle en avait marre de ce petit jeu. L'homme avoua très vite que l'homme qui l'avait ordonné de la tuer était le même que celui qui avait envoyé le rat. Pensant avoir la clémence de la jeune femme en échange de ses aveux, l'homme commençait à ramper vers son comptoir, mais la jeune femme n'était pas du même avis. Elle lui avait déjà planté son couteaux à huit reprises dans la jambe et couper un doigt et lui ne pensait qu'à fuir. Ne savait-il pas qu'il n'avait plus longtemps à vivre, mais afin d'abréger ses souffrances, mais aussi parce qu'elle en avait mare de le voir, elle attrapa et l'enfonça sa tête dans une pille de linge propre afin de l'étouffer.

Une victime de plus pour le compte de Silva qui ne pensait pas s'arrêter en si bon chemin. Une campagne de purification venait d'être lancer. Ils n'en n'était qu'au commencement.

FIN



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1