AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'assassinat manqué

Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 29 Juil 2013 - 21:24






"

Quand on entre sur un territoire ennemi il est dangereux d'attaquer son gibier. Il est encore plus risqué d'affronter un membre de la meute. Mais ce qu'il ne faut surtout pas faire c'est se risquer à prendre la tête du chef de meute et ne pas y parvenir.

Guide de Survie élémentaire. Dalan Tarfeld

"


En ce matin d’été 1624, Rydd, bras armé de la Dame de Pierre, était convoqué pour un entretien important. Il se rendit donc au QG de celle-ci et arriva alors que neuf heures sonnait, se faisant il était aussi ponctuel que la Samaritaine. Rapidement introduit par un page en livrée, il fut conduit vers le cabinet personnel de Mme Stanhope. Sur le chemin il fut contraint de passer par un somptueux escalier digne des plus grands palais et dont chaque degré accueillait un soldat impassible et aussi droit que la mort elle même. Il traversa ensuite un long couloir qui accueillait bon nombre d’hommes et qui, bien que tout gens de sac et de corde qu’ils étaient, tressaillirent à la vue du musculeux traqueur en combinaison rouge. Finalement il fut introduit dans le cabinet d’Anne qui siégeait derrière son bureau, la mine grave et le teint particulièrement pâle. Non loin d’elle Palourde Smith semblait monté sur ressorts et avait le regard plus mobile qu’une girouette par plein vent.

Rydd s’avança et s’inclina respectueusement. Entre lui et la Dame de Pierre, il n’y avait pas réellement besoin de paroles, aussi il comprit bien vite que la situation était particulièrement grave.

«Je n’ai jamais vu l’endroit si bien gardé. Que se passe-t-il ?
-Il se passe que l’on veut prendre ma tête. Signifia sèchement Stanhope.
-Comment cela se peut ?
-Et qu’en sais-je ? Le Cipher Pol ne délivre ces informations qu’au compte-goutte.
-Et qui donc ?

-Et qu’en sais-je ? S’exclama la vieille dame, agacée par tant de questions futiles.
-Puis-je me rendre utile ?
-Voilà ce que je veux entendre ! Ce matin même un membre des services de renseignement du gouvernement mondial s’est présent devant moi, il avait la mine grave et cet air si désagréable de ceux qui vous apportent des mauvaises nouvelles. Un assassin, baptisé l’assassin bleu, souhaite manifestement remettre le sort du Royaume à quelqu’un d’autre que moi – le niais qu’il est – et cherche à m’assassiner. Ce à quoi je répondis que je réglerai bien mes affaires sans problème – le CP manqua de me rire au nez –, l’assassin est un détenteur de fruit du démon. Cela ne court pas les rues.
-Grand dieu non, je pense même ne jamais en avoir rencontré aussi loin que ma mémoire me porte. Affirma Rydd l’air pensif.
-Il faut abattre cet homme Mr Steiner. Toutes mes forces sont employées à ma défense. Je vous serai gré de bien vouloir m’ôter cette épine du pied. Cet homme est primé à hauteur de 55 millions ce à quoi je suis prête à rajouter un bonus personnel.
-Madame vous m’honorez de me laisser cette affaire.
-Pas de présomption Mr Steiner, cette prime est grandement justifiée. L’homme semble capable d’endormir n’importe qui et est un assassin redoutable. La tâche est loin d’être aisée.
-Très bien, pouvez vous m’en dire plus ?
Jugea bon de demander Rydd en professionnel.
-Rien de plus pour ces capacités. Nous vous donnerons un avis de recherche pour sa signalisation. Quant à l’endroit présumé où il se trouve nous avons déjà effectué des démarches. Il se trouve dans Saint Urea, quartier supérieur. Il a loué une chambre dans un petit hôtel tranquille, payé d’avance. Allez me cueillir sur le champs cet imbécile avant qu’il ne se volatilise.
-Je m’y empresse. »
Et il sortit sans demander son reste.

       

http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 29 Juil 2013 - 21:29



Quand on a l’opportunité de bénéficier d’une information si précise, on évite de la gâcher, surtout lorsqu’elle est gratuite. Ainsi Rydd s’empressa de prendre la route vers l’auberge en question, avis de recherche en poche et rêves de primes en tête. Le Tigre Rouge était réputé pour son empressement à effectuer son travail, et cette fois-ci l’envie de voir un détenteur de fruit du démon ne faisait que l'enhardir davantage. Jamais encore il n’avait eu l’opportunité de croiser l’un de ces individus qui avait osé croquer dans un fruit étrange octroyant de grands pouvoirs mais aussi de terribles malédictions.

C’est donc d’un pas rapide et aérien que Rydd arriva rapidement sur place. Il se présenta à l’auberge et se fit conduire à la chambre susceptible d’accueillir l’assassin si recherché. L’aubergiste désigna donc la porte d’un index fébrile en homme convaincu que son établissement allait être le théâtre d’une sale affaire. En effet, Rydd était de plus en plus considéré comme l’homme lige de la terrible Dame de Pierre dont on ne soufflait mots qu’à couvert. En cela, il était de plus en plus courant d’ouvrir les portes au chasseur de primes sans poser davantage de questions. Les éventuels dommages étaient toujours payés rubis sur ongle par Stanhope mais les questions dérangeantes ne fournissaient comme rétribution qu’un aller rapide vers les geôles de Saint-Urea.

Arrivé devant la porte Rydd fut bien rapidement abandonné comme on quitte précipitamment une bombe qu’on vient d’actionner. La porte fut gaillardement enfoncée par un coup d’épaule expert qui la fit sauter de ces gonds. Dans la chambre l’assassin bleu était bien présent, confortablement installé en tailleur sur un lit. Il ne sembla pas plus étonné de la présence du chasseur de primes, mais ce qui agaça bien plus le Tigre, c’est que l’assassin ne manifestait pas ne serait-ce qu’une petite inquiétude.

«A en juger par ce corps musculeux et cette tenue si haute en couleur, vous ne pouvez être que Rydd Steiner. Je suis ravi de vous rencontrer et m’étonne de ne vous voir que si tardivement.
-Je prends toujours mon temps pour attraper le menu-fretin.
Spécifia Rydd qui ne parvenait pas totalement à dissimuler son agacement devant tant d’effronterie.
-Je n’en doute pas mais je suis d’un tout autre niveau que les autres. Et je ne suis pas payé pour abattre d’autres personnes que Stanhope, je ne tue pas pour le plaisir.
-Félicitations. Maintenant en garde.
Et il dégaina son sabre.
-Pas cette fois non. »

Et L’assassin bleu se leva tout en affichant une mine hautaine fort déplaisante. Alors que Rydd, patience vaincue par un pseudo-adverse si confiant, s’élançait lame au clair. Le primé effectua un bref mouvement de signes avant de marmonner. Instantanément un rayon de couleur plongea sur Rydd le traversant sans difficulté. Aussitôt il s’effondra sur le sol et commença à émettre un ronflement particulièrement sonore. L’assassin émit un léger rire, gratifia la tête de son adverse d’une tape amicale, l’enjamba finalement et prit la direction de la sortie.


http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 29 Juil 2013 - 21:38



Rydd se réveilla sous les claques fébriles distribuées par l’aubergiste. Celui-ci, visage humide de sueur et regard anxieux, s’inquiétait de ne pas l’avoir vu reparaitre alors que l’assassin bleu venait de quitter son établissement. Le chasseur de primes se leva donc avec cet état fébrile d’homme qui vient juste de sortir d’un sommeil profond.

« Pardieu ! Qu’est ce donc que cette sorcellerie ! S’exclama Rydd interloqué.
-Monsieur, je ne sais. Je vous ai trouvé dans la chambre, endormi à même le parquet.
-Comment donc endormi ! Et depuis combien de temps ?
-Ma foi Monsieur vous étiez avec moi il y a de cela quelques minutes. Mais inquiet de ne pas vous revoir repasser par la sortie alors que le client de cette chambre était parti, j’ai cru qu’un malheur vous était arrivé.
-Ainsi donc il est parti ?
-A l’instant monsieur !
-Je dois partir ! Sur le champs ! Merci mon brave ! »


Et aussitôt Rydd s’en alla à toutes jambes pour tenter de rattraper sa cible. Derrière lui l’aubergiste respirait déjà mieux en voyant que son établissement tenait encore debout.

Dans la ruelle pas de traces de l’assassin bleu qui n’avait pas attendu pour disparaître dans la nature. Rydd en homme orgueilleux n’appréciait guère la façon par laquelle on s’était joué de lui. Sans informations il n’avait pas le choix, il se devait d’en obtenir d’autres pour tenter de retrouver au plus vite l’importun. Il opta pour la solution la plus facile, se rendre de nouveau chez Anne Stanhope qui lui trouverait bien d’autres renseignements.

Une fois arrivé sur place le chasseur de primes comprit rapidement que quelque chose n’allait pas. Un petit attroupement se constituait à l’entrée et ne cessait de croitre. Lorsqu’il arriva à hauteur du groupe, beaucoup se retournèrent mine grave. L’un deux s’avança pour prendre la parole et s’adresser directement à Rydd, il était particulièrement nerveux mais parlait également très vite.

«Monsieur Steiner ! Un homme vient de pénétrer dans la place. Les gardes ont tenté de le reconduire mais… Et il porta son regard vers l’entrée.
-Poussez vous ! » Hurla aussitôt Rydd en voyant le spectacle.

L’entrée était béante et les gardes ronflaient avec force. Le chasseur de primes n’y prêta guère attention et vola plus qu’il ne courut jusqu’au cabinet de la Dame de Pierre. Il monta l’escalier quatre à quatre et se retrouva dans le couloir où, comme partout ailleurs, les gardes et hommes en faction dormaient. Pourtant dans ce couloir il revit le fameux assassin bleu qui se retourna aussitôt qu’il prit conscience qu’il était suivi.

«Cette fois ci, je vais te découper en rondelle !»

Mais l’assassin se contenta de rire et s’approcha. Rydd en fit de même en homme convaincu que la sorcellerie ne pourrait pas se produire deux fois.

«Tu n’as jamais rencontré de détenteur de fruit du démon avant moi n’est ce pas ? Pas besoin de répondre, cela se voit. Tes compétences ne servent à rien contre moi. »

Une nouvelle fois il bougea ses mains et un rayon lumineux se dégagea aussitôt.

«Nemu nemu beam» Marmotta l’assassin.

Rydd fronça les sourcils et entreprit de trancher le rayon de son sabre. Sa lame traversa le rayon sans pour autant le trancher ou même le ralentir. Il entra une nouvelle fois en contact avec Rydd qui aussitôt s’affaissa comme si Morphée en personne s’était penché sur lui. L’assassin reprit dès à présent sa course vers le cabinet d’Anne. Le Tigre quant à lui chuta lourdement sur le sol mais entra en contact avec une armure décorative qui ornait le couloir. Celle-ci bringuebala et finalement le casque de l’armure se détacha pour venir s’enfoncer précisément sur la tête de Rydd. Cela fut suffisant pour le réveiller. Une nouvelle fois il semblait qu’il sortait d’un profond sommeil. Mais il fut arraché à la somnolence par le hurlement furieux de Palourde Smith. Il se remit sur pieds et s’élança directement jusqu’au cabinet privé. Il pénétra dans l’endroit, casque rivé sur la tête.



http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 29 Juil 2013 - 21:47



Devant lui s’offrait une scène dérangeante. L’assassin venait d’endormir Palourde qui ronflait tête sur le sol, filet de bave en prime. Anne était derrière son bureau, immobile, froide, aussi hautaine que d’habitude. Rydd tenta de retirer son casque mais n’y parvint, il enleva donc l’une de ces chaussures et l’envoya directement vers l’assassin. Celui-ci esquiva proprement le projectile qui trouva dans sa trajectoire la tête de Palourde. Le garde du corps de Stanhope commença aussitôt à se réveiller. Steiner comprit alors que tout se jouait sur le rayon et sur la chance d’être réveillé, le puzzle commençait à se former. Il fallait donc éviter ce rayon. Car déjà l’assassin bougeaient à nouveau les mains. Il ne parvint pas à terminer son office car il fut contraint de dégainer son sabre pour bloquer l’attaque de Rydd qui s’était rué sur lui, sabre en main et casque enfoncé sur la tête.

«Tu es plein de ressources. Je ne sais pas comment tu es parvenu à te réveiller deux fois. Ce n’était encore jamais arrivé. Affirmait l’assassin bleu alors qu’il s’était enferré avec Rydd jusqu’à la garde.
-J’ai bien peur d’être du genre chanceux.
-Je vais veiller à ce que tu ne te relèves plus cette fois.
Et voyant que son adversaire ne reculait pas, il fit un saut vers l’arrière pour se dégager.
-Tu ne tueras pas cette femme tant que je serai là.
-Certes, je me contenterai de le faire après ton départ.
»

Et les deux hommes s’affrontèrent de nouveau, jouant du sabre avec virtuosité. L’assassin était d’un bon niveau mais Rydd n’avait pas réellement à rougir non plus. Ils s’escrimaient donc avec professionnalisme et une expérience palpable. Pas de gestes superflus, pas de parades ou de bottes osées. Le combat pouvait durer ainsi pendant un moment. Seule différence entre les deux hommes, les pouvoirs. Tout en ferraillant l’assassin fit des gestes d’une main et un nouveau rayon s’échappa mais Rydd qui n’entendait pas se faire prendre une troisième fois avait dans le même temps dégainé un pistolet et tira directement dans la main de son adversaire. Celui-ci n’eut donc de choix que de retirer sa main sous peine de prendre une balle dans la paume.

«Tu n’as pas les munitions illimitées, moi si.»

Et déjà il refit les gestes. Rydd dégaina un autre pistolet de sa ceinture et tira une nouvelle fois ce qui conduisit à une nouvelle esquive. Tout en escrimant, l’assassin refit encore une fois les gestes, imperturbable. Le dernier rempart de la Dame de Pierre n’avait plus d’atouts dans sa manche, ou plutôt d’armes à sa ceinture… Fort heureusement l’assassin ne termina pas son ouvrage puisque Palourde Smith avait recouvré ses esprits grâce à la chaussure de Rydd. Nul ne sut jamais si se fut le choc ou l’odeur de la chaussure qui réveilla le garde du corps… L’assassin fut contraint de s’escrimer contre deux hommes mais il comprit bien vite que la donne avait changé et que son opération était un échec. Aussitôt il sauta en direction d’une fenêtre proche. En passant la tête par celle-ci Rydd vit l’homme se réceptionner aisément sur le sol et fuir l’endroit. Palourde s’apprêtait déjà à sauter lorsqu’il fut interrompu d’une main ferme.

«Non ! Reste auprès d’Anne. Je m’en occupe.» Et il sauta comme le fit auparavant le traqueur bleu.

L’alerte avait été donnée par les civils dès l’apparition de l’endormeur aux abords de la propriété de Stanhope. Aussi quand Rydd se retrouva dans la rue adjacente il constata qu’une ruelle était jonchée de militaires endormis. Déjà d’autres marines firent leur apparitions cherchant à clarifier la situation.

«Sécurisez les alentours ! Dites aux autres patrouilles de converger vers la ruelle, il pointa la zone où d’autres soldats dormaient, l’individu à un sabre, foulard, tenue bleue.
-Comment on le repère avec si peu d’éléments ?
S’inquiéta un officier.
-C’est simple, c’est le seul qui dort pas et qui envoie des rayons !»

Et il démarra sa course en suivant le chemin soigneusement fléché par son adversaire. Partout où il passait il semblait y avoir des militaires et des civils endormis, le pouvoir de ce fruit du démon était exceptionnel. Jamais il n’eut pensé auparavant que le pouvoir de faire dormir les gens pouvait être aussi utile et dangereux. Rydd par deux fois aurait put être tué dans son sommeil et ne devait son salut qu’au seul fait qu’il n’était pas la cible de l’assassin. Seul inconvénient de ce pouvoir, dans un Royaume complétement en alerte, l’individu semait des dormeurs sur son passage ce qui ne lui laissait pas l’opportunité de disparaître.

Les deux hommes faisaient donc la course, il y avait bien des patrouilles qui ralliaient Rydd mais, n’étant pas dans la confidence, commençaient avant tout par s’intéresser à la situation des habitants et des militaires endormis. Le course dura ainsi une bonne quinzaine de minutes jusqu’à ce que Rydd tira des conclusions sur la destination de son ennemi. Selon les rues empruntées depuis le départ l’assassin semblait se diriger vers les docks. Il avait probablement l’envie de quitter l’île.

«C’est ce qu’on va voir ! »



http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 29 Juil 2013 - 21:51



Il emprunta donc un raccourci pour se rendre au port, jouant sa réussite sur un coup de dé. En effet, si ses conjectures étaient les bonnes il rattraperait son homme grâce à une solide connaissance de la ville ; si le port n’était pas la destination de l’assassin il disparaitrait avant que Rydd ne rectifie le tir. Fort heureusement lorsqu’il arriva sur le port il constata que non loin, arrivait l’assassin qui tirait des rayons soporifiques en tous sens. Les hommes, les femmes, les militaires, les civils, tous tombaient aussitôt. Sans même ralentir le gaillard se dirigea vers le ponton le plus proche et sauta dans le premier navire qui semblait prêt à lever l’ancre. Rydd accourut pour ne pas laisser le fugitif s’enfuir si facilement.

Sur le navire choisi de nombreux rayons illuminèrent l’endroit. Quand le chasseur de primes posa les pieds sur le pont principal, l’équipage entier dormait déjà profondément. C’était un petit navire marchand qui avait été sélectionné et les hommes semblaient être encore en plein chargement lorsqu’ils avaient été interrompus. Il y avait en effet de nombreuses marchandises non emballées qui jonchaient l’endroit.

L’assassin se retourna vers Rydd, une impression de respect sur le visage.

«Traqueur efficace, je suis pourtant réputé pour courir vite.
-Sans ton fruit du démon tu serais mort depuis longtemps imbécile ! Que ce soit par mon épée, par Palourde Smith ou par toutes les patrouilles qui t’ont croisé !
-Mais tout est là, j’ai mangé le fruit du sommeil…
Nota-t-il d’un air amusé
-J’ai vu ton petit tour de passe-passe, maintenant ton fruit est inutile.
-Nous allons voir ça.»


Et sans attendre Rydd reprit son combat comme il l’avait commencé, à grands coups de sabre. L’autre épéiste paraît tout en tirant des rayons qui étaient parfaitement évités grâce à l’agilité proverbiale du Tigre. Juste au sabre, et sans parvenir à mettre à profit son fruit du démon, l’assassin perdait du terrain et était réduit à des parades brèves. La course semblait l’avoir épuisé. Mais un éclair traversa son regard l’espace d’un instant. Tout en défendant difficilement il s’orienta quelque peu et une nouvelle fois tira un rayon. Mais Rydd évita.

«Je te dis que ce coup ne fonctionnera plus aveeee….ZZzzzzZzzzZzzz»

Rydd s’effondra sur le sol et lâcha son épée. L’assassin avait tiré un rayon en direction d’un miroir qui devait faire partie de la cargaison, le rayon avait rebondi sur l’objet et s’était dirigé directement entre les omoplates de l’homme à la tenue rouge.

L’assassin rengaina et fit baisser la voile. Il se pencha par dessus le bastingage pour voir arriver un groupe de marins, il tira aussitôt un énorme rayon qui eut tôt fait d’endormir toute la population. Il leva l’ancre et se mit à la barre tranquillement pour quitter le port. Une fois le navire orienté il entreprit de mettre à l’eau tout les membres de l’équipage qui dès qu’ils plongeaient dans la baie du port se réveillaient aussitôt.

Rydd fut le dernier à être jeté à l’eau, il tomba donc lourdement et fut instantanément réveillé. Il avait un gout d’eau salée en bouche mais cherchait déjà son adversaire qu’il vit sur le navire affairé à quitter la place.

« NON ! NON NON NON !»

Mais il pouvait crier autant qu’il le souhaitait, l’homme quittait bel et bien la place. Des militaires appareillaient déjà pour entamer la course poursuite mais l’ennemi filait rapidement… Rydd pensa bien aux défenses internes de la baie mais les canons n’eurent pas le temps d’ajuster, à peine les canonniers avaient fait feu une fois depuis les rives qu’il reçurent un rayon pleine face qui ne tarda pas à les faire s’écrouler sur les pièces d’artilleries. Il fallait se rendre à l’évidence, l’homme venait de filer…


http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1