AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Le beau temps après la tempête ? Ou les fantômes d'après guerre ?
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Ven 20 Sep 2013 - 0:11


    Un soleil, comme je n'en avais pas vu depuis des lustres. D'ailleurs, il brille comme un lustre. Non, comme une armée de lustres, comme des lustres… Peut-être est-ce de là que provient cette expression ? Je disais donc, un soleil. Ardent, brillant, brûlant. Et je me trouve sur une plage, les pieds nus enfuis dans le sable doux. Tant de chaleur, le froid avait presque chassé cette sensation de mon esprit. Des grains qui n'arrachent pas la peau, la neige m'avait presque fait oublier que tout n'est pas danger. Non, j'avais perdu tout ça, ces souvenirs, ces sensations. Mais à présent, ils sont de retour comme surgis du passé. Un passé lointain, trop lointain. Un temps qui remonte à avant Imp… Non, je ne veux plus entendre ce nom ! Ca n'existe pas ! Ca n'existe plus !

    La plage… L'eau se glace. Non ! Que se passe-t-il ? Le ciel se couvre. Plus aucune lumière ne passe. Des points blancs tombent. Des flocons ? Non… non… non ! C'est du passé ! Pas du présent ! Tout devient blanc autour de moi, et la glace progresse jusqu'à envelopper mes pieds. J'avais beau essayer de m'en retirer, rien ne changeait. Des barreaux se dessinaient autour de moi, finissant par former une véritable cage. Cage… Froid… Glace… Un amiral apparaissant devant moi, le sourire aux lèvres.

    " Tu croyais vraiment qu'on pouvait s'échapper d'Imp… "

    Et ce fut tout. Le décor s'évanouit, comme si… Comme si tout cela n'était pas réel. Un cri m'avait sorti de ma stupeur, le cri d'Izya. Elle, elle n'arrivait pas à dormir. Mais au fond, c'était peut-être une bénédiction. Des gouttes de sueurs perlèrent sur mon front. L'on passa une éponge sur mon visage… Curtis. Il était assis à mes côtés, prenant soin de moi.

    " Tu as l'air d'avoir fait un cauchemar… "

    Pourquoi… Pourquoi fait-il ça ? Lui qui était mon meilleur ami, qui me connaissait par cœur. Pourtant, il avait rejoint les rangs de la marine. Bien qu'il soit chasseur de primes à présent, il savait pertinemment à quel point j'haïssais ces hommes, le gouvernement. Depuis lors, il avait cessé d'exister à mes yeux, l'ami n'était plus. Alors que faisait-il là, à prendre soin de moi ? J'ouvris ma bouche, mais aucun son n'en sortit. Mon corps était encore bien trop faible…

    Nous étions sur le pont du navire, toutes les chambres étant déjà occupées, à ma connaissance. L'équipage, Tahar, Izya, Red… Un grand navire doit demander une grande équipe. Mais je préférais être ici de toute façon. Ici, on pouvait regarder dans toutes les directions, l'horizon se dessinait à perte de vu. Aucun mur pour me rappelait l'image des barreaux. La mer. Les premiers jours, j'espérais la revoir pour y naviguer de nouveau. Par la suite, j'espérais la revoir pour sombrer dans ses bas-fonds plutôt que de survivre à Imp… Chut ! Chasse ce mot de mon esprit ! Oublie-le, il est derrière nous !

    On dit qu'il faut la moitié de la durée d'une relation pour s'en remettre entièrement. Vais-je vraiment devoir attendre si longtemps avec un corps si faible ? Ou cela faisait-il plutôt allusion à l'aspect psychologique de la chose ? Que c'est rabaissant pour moi de subir un tel contrecoup de la part de mes hormones. Je connaissais pourtant leurs effets, je les avais déjà expérimentées à maintes reprises. Mais jamais, ô grand jamais, je n'avais subi pareille répercussion. Le maître des hormones est-il arrivé à sa ménopause ?

    Les limites du corps… Comme si on n'avait pas suffisamment pointé mon impuissance du doigt à Imp… Bordel ! Pourquoi tout me refait penser à cette prison maudite ? A côté, les fruits du démon sont plutôt ceux de diablotins. Le gouvernement se dit justicier, ils ne nous tuent pas comme nous tuons. Donc, ils ne s'abaissent pas à notre niveau. Mais ils font bien pire. Jamais je ne ferais subir ça à un être vivant ! A part au créateur, à l'origine de tout ça. Il l'aurait bien cherché… L'architecte de l'enfer s'appelle-t-il Satan ?

http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Ven 20 Sep 2013 - 11:02


    Curtis me nourrit car il paraît que je dois laisser reposer mes bras. Pourquoi il fait ça lui ? Et pourquoi il sourit ainsi en le faisant ? Ma bouille gênée le fait rire, c'est ça ? Ou se rappelait-il voilà de ça de nombreuses années, lorsque la fièvre m'avait cloué au lit et qu'il s'occupait déjà de moi ? Que de nostalgies… Ah, enfin des souvenirs venus de plus loin, de meilleurs souvenirs. Un ami sur qui je pouvais compter… Mais va pas croire que ça suffira à te racheter ! J'exigerais des explications une fois remis !

    La nourriture… En était-ce vraiment ? Je veux dire, ça ne ressemble pas à de la purée recrachée contenant encore de petits os dans le potage. Ou était-ce ce que je mangeais, qui n'était pas de la nourriture ? Je sais pas, je sais plus… Mais ceci est bien meilleur en tout cas. Mes excuses au cuisinier, mais je n'en pouvais déjà plus à bout de trois cuillerées. C'était déjà plus que la ration quotidienne à laquelle on avait droit. Ou plutôt, ce qu'on arrivait à dévorer avant que le gel ne solidifie le tout. Mon estomac prendra du temps pour s'habituer de nouveau. Moi qui étais auparavant un véritable goinfre. Que je suis tombé bien bas…

    Ne me regardez pas, pas dans ma misère. Attendez le jour où je me relève, le jour où je courrai de nouveau. J'ai tellement hâte que cela arrive, que je redevienne une menace pour le gouvernement. D'ailleurs, pourquoi ces agents nous aident-ils ? Red faisait parti des leurs ? Un marine, même ancien, signifie qu'il adhérait à leurs méthodes. Le Buster Call, Imp… Rah ! L'important, c'est que ces justiciers n'en sont pas ! Peut-être l'ont-ils enfin réalisé ? Mais il y a encore tant de croyants aveugles. Croire est difficile, ne pas croire est impossible, a dit un jour un grand homme. S'il faut croire en quelque chose, il paraît logique que ce soit en le gouvernement, vu comment les pirates sont dépeints… Mais un jour, tout cela changera !

    Héhé, on dirait que je reprends du poil de la bête. Quand on arrivera à terre, la première chose que je ferais est de me débarrasser de cette tenue rayée. Alors, cette histoire sera définitivement derrière moi. Reyson, l'homme qui a goûté aux enfers, et qui en est revenu. A présent, puis-je le dire ? Je n'ai plus peur d'Imp… Hum ? Qu'est-ce que cela ?

    La tête tournée vers le ciel, je vis des flocons tomber. Bienvenue sur Grand Line et sa mer lunatique. Des flocons… L'un toucha mon nez avant de disparaître. Ce n'était que de la neige, mais mon corps entier se mit à frissonner. Il portait encore les séquelles du passé… Je tournais ma tête dans tous les sens. Où est-il ? Où se cache-t-il ?

    " Qui cherches-tu ? "

    L'amiral ! Il va venir ! Alors qu'il se dépêche, avant que je ne meure de terreur ! Allez, apparaît et dit ta phrase, que je me réveille, comme toutes les fois où Morphée me prend dans ses bras !  Mais rien n'y fait, il n'y a personne… Je tente de bouger alors mes membres. Ils tremblent, et l'effort m'est douloureux. Ce n'est donc pas un rêve ? Ca… Ca veut dire que ça n'arrêtera pas ?

    Mon visage se cache sous le bout tissu sensé me tenir chaud. Comme si j'y étais à l'abri. Se dissimuler, premier réflexe de l'homme terrorisé. Suis-je donc à ce point atteint ? La neige… Je ne veux plus la voir. Non, je ne peux plus la voir. Des images défilent dans ma tête. L'amiral, dehors. Des murs mobiles voulant nous écraser, des flèches, des plantes aussi dures que l'acier, tout en haut. Des monstres aquatiques justes dessous. Du sable ensuite, rappelant la plage… On ne peut pas y rester, à la plage ? C'est si bon, si doux, si réchauffant comme sensation. Mais une brise vient découvrir mon visage, et je revois les flocons m'assaillirent. Après la plage, un chaudron bouillant et des chimères. Là, il fait bien trop chaud. Mais je souhaite tout de même y rester. Non, ne descends pas les marches ! Pas le…

    Le niveau -5, du blanc partout, de la neige partout. Un froid qui vous glace le sang, qui vous arrache la peau quand vous marchez. Touchez le moindre objet, vous y resterez collé à jamais. Et là-bas, une cellule. Ma cellule. Sur le mur, le journal que j'avais gravé à l'aide d'un orteil congelé. Dehors, une cyborg venue s'amuser avec moi, et qui finit par des criminels dévorés par les loups…

    Comme un cauchemar conscient, je revois tout. Mes yeux ne sont pas tournés vers le présent, mais sont hantés par les fantômes du passé. Mon corps, sans que je ne le commande, tremble de toutes ses fibres, de toutes ses cellules, de tout son être.

    Comme pour le calmer, me réconforter, Curtis me prit dans ses bras. Mais il s'agissait d'une étreinte froide à mes yeux. La prison a beau être en ruine, elle reste intacte dans mes souvenirs…

    Que c'est pathétique, n'est-ce pas ? Voyez ce qu'est devenu le grand pirate métamorphe ! Un enfant qui a peur du froid…  

http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Ven 20 Sep 2013 - 11:45




        Ce n'est qu'une fois sorti des enfers, qu'on y plonge la tête la première.
        Avant d'y être, c'est un enfer à venir, un enfer à fuir.
        Quand tu y es, c'est un enfer présent, un enfer vivant.
        Si tu t'échappes, ça reste un enfer passé, un enfer gravé.
        Cette expérience est un enfer de toute une vie, qui te hante l'esprit.

        Voilà ce qu'est… Impel Down.





                  Reyson D. Anstis, homme libéré, mais au cœur prisonnier.  







http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1