-29%
Le deal à ne pas rater :
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 Hz – 1 ms – FreeSync)
189.91 € 268.76 €
Voir le deal

Un an déjà [Quête]

Précedemment...

Après être devenu une attraction dans un zoo Long-Bras, Takashi rencontre deux frères voleurs, Djaybediah et Noriarty Lanku, qui l'aident à s'échapper. Il passent avec eux un peu de temps, durant lequel il en découvre plus sur son grand-père, ce qui pourrait l'aider à découvrir la signification du "N.". Quelque temps après les Shinoryus arrivent chez les Long-Bras, et Takashi retrouve ses camarades, et surtout Cassandra. Mais le répit est de courte durée... Car rapidement, la Marine arrive, avec pour mission de capturer morts ou vifs les Shinoryus. Au cours d'un combat asymétrique, les Shinos tels que Takashi les avait connus ne sont plus...


L'attaque du grand cyborg qui aurait dû le désintégrer avait semble t-il à moitié raté, puisque Takashi était encore en état de vivre, enfin de survivre. L'attaque l'avait envoyé valdinguer loin de la zone où avait lieu le combat, mais à cause de la puissance de l'attaque, il avait été grièvement blessé. Nori et Djay étaient partis à sa recherche, et lorsqu'ils l'avaient retrouvé, ils furent content de le trouver vivant, enfin presque vivant...
Vu le remue-ménage causé par l'arrivée des pirates ainsi que l'offensive de la marine, il était dangereux que Takashi restât en ville. Après lui avoir donné les soins les plus importants, ce qui avait pris un moment, le temps de trouver un médecin qui accepterait de le soigner puis de le le soigner, les deux frères commencèrent à préparer une planque où Takashi pourrait se mettre au vert, en attendant d'aller mieux. Après une semaine de soins intensifs, Takashi émergea peu à peu de la brume, et Noriarty le transporta jusqu'à la planque, qui se situait en périphérie de la ville, à coté d'une jungle. Takashi se remit peu à peu de ses blessures, mettant un mois pour pouvoir remarcher.

Takashi avait un léger trou de mémoire quant à ce qu'il s'était passé durant la bataille. Pour lui éviter de souffrir, Noriarty et Djaybediah lui avait caché la vérité pendant le temps qu'il se remette à marcher. Lorsqu'il apprit ce qu'il s'était passé, qu'il se souvint des événements en parallèle, ce fut pour Takashi comme de la bile remontant le long de sa gorge, en mille fois plus douloureux. Ce pourquoi il s'était battu, tout ce pourquoi il s'était battu avait été réduit en cendres en un instant. Cassandra, ses rêves, les Shinos, tout s'était envolé en un instant.

Mais le temps passait, et Takashi regagnait chaque jour un peu plus de force. Dès le deuxième mois de convalescence, il s'était mis lui même à la recherche de Cassandra. En effet, jusque-là, c'était les frères qui s'en était occupé. Les jours passaient et la volonté de retrouver Cassandra grandissait autant que la crainte de ne pas la retrouver.

Ce dont il ne se doutait pas c'est qu'à l'aube de son troisième mois de convalescence, il allait la retrouver d'une manière un peu spéciale...


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:53, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
A partir du moment où Takashi put remarcher, il partit à la recherche de Cassandra. Chaque jour il agrandissait sa zone de recherche, que ce soit dans la jungle, ou en ville. Il était peu probable qu'elle soit restée à l'exact même endroit depuis deux mois. Néanmoins, au vu de ce que Takashi avait vu dans les journaux que Djay lui avait apporté, elle n'était pas resté avec les autres. Au moins, les journaux avaient confirmé deux choses: Ses camarades était vivant, et il était mort, enfin, pour le reste du monde. Soit la meilleure excuse pour ne pas travailler...

Depuis qu'il avait commencé à récupérer ses forces, Takashi avait recommencé à s'entraîner, Notamment avec ses boomerangs et avec son micro choc. Les avantages d'être caché à proximité d'une jungle c'est le calme pour s'entraîner en étant tranquille, et pouvoir fabriquer des outils avec le matériel sur place (généralement du bois si on est dans une forêt). Il en avait donc profiter pour améliorer le Choc, notamment en essayant de le lancer le plus loin possible, ce qui fonctionnait à moitié, même si un peu plus d'un mètre pourrait toujours servir. A part ça, il s'était rendu compte qu'il pouvait charger des matériaux conducteurs avec le choc. Mais cela avait deux inconvénients: Plus la quantité à charger était importante, plus la charge se dissipait, et la charge diminuait petit à petit avec le temps. Takashi eut donc l'idée (avec l'aide de Djaybediah) de placer une lame de métal sur un paire de boomerangs, afin de combiner leur portée et la puissance relative de la charge. Les électrangs étaient nés.

Takashi, comme durant le mois depuis son rétablissement, fouillait la ville de fond en comble. Sautant de toit en toit, comme un casse-cou, il avait commencé à refaire entendre parler de lui. Il avait fait attention à dissimuler son visage à l'aide de la tenue qu'il avait trouvé dans l'entrepôt Lanku, mais des rumeurs commençait à apparaître. Certains disaient que c'était un messager de la pègre, d'autres un assassin ou un voleur, et certains allaient même jusqu'à imaginer que c'était un fantôme d'un long-bras dont aurait coupé une partie des bras. Néanmoins, Takashi était et restait un jeune homme qui recherchait désespérément sa petite-amie. Seulement, tel un vieux souvenir, il glissa sur une tuile, 
*..., comment j'ai pu... AAAA* "AAAAAAhhh !"
mais il atterrit, par chance (?), dans une benne à ordure, par chance (?), remplie de déchets. Il se redressa, sortit de la benne et s'épousseta. Alors qu'il s'apprêtait à enlever sa tenue de dissimulation, sa cape, il entendit des éclats de voix.

"Puisque j'te dis qujl'ai vu tombé dans c'te ruelle ! J'ai pas picolé, enfin ! enfin un peu..."

"Mouais bon, jsuis pas convaincu tant que je l'aurais pas vu d'me deux..."

"De tes deux quoi ?"

Les deux s'étaient retrouvés juste en face de Takashi, à quelques mètres.

"J'avais raison ! C'est le dragon-singe estropié ! budububu ! budubu !"


"Tu devrais vraiment arrêter la bibine... Ça te donne mauvaise haleine et ça te fait dire des conneries... Ah non, excuse moi, j'oubliais, ça c'est toi en temps normal..., A part ça, toi, là, tu sais que tu es célèbre dans le coin ? On dit même que les patrons de la pègre locale seraient intéressé de te rencontrer, et même qu'on peut gagner quelque chose à te ramener à eux... Ça te dit ?"

"Pardon, mais les vieux en costards avec un accent à deux rond qui proposent des "offrrres que l'on ne pourrrra pas rrrrefuser", très peu pour moi."

"Dans ce cas, je corrige: C'était pas une question !"

Et sur ce il sortit deux petit katanas, des wakizashis pour ce que Takashi en savait. Il souffla, et se dit c'est que l'homme ivre devrait faire dans un ballon... Takashi attrapa un de ses boomerangs, se prépara à le lancer, et sentit un truc bizarre au niveau de son bras droit. Ceci suffit à le déconcentrer, et il perdit de vue son adversaire. Il essaya de bouger son bras droit mais il s'était bloqué. Lorsqu'il reprit conscience de son adversaire, il était à deux doit de ses faire lacérer par les lames de celui-ci. Il esquiva de justesse, plus par réflexe qu'autre chose. Il pensa assez rapidement à se servir de son autres bras, et sauta en arrière pour remettre de la distance entre eux. Pendant ce temps l'autre picolait.

Takashi attrapa son électrang, concentra de l'électricité dans son bras, et chargea tout en lançant le boomerang. Ceci avait dû prendre à peine plus d'une seconde. Mais le sabreur les esquiva d'un geste preste, puis il fonça sur son adversaire. 

"On ne devient pas chasseur de primes si on n'est pas capable d'arrêter un coup comme ça !"

C'est alors que Takashi eut l'idée de la technique de sacrifice de boomerang permettant de sauver sa peau numéro 45. Manquerait plus qu'à trouver les 44 autres... Takashi attrapa un de ses boomerangs basiques, en bois, et s'en servit pour parer l'une des lames. Mais l'autre restait toujours dangereuse. Il lâcha la prise qu'il avait sur la première lame, ce qui eut pour effet de déstabiliser son adversaire, qui appuyait dessus. Takashi en profita pour reculer un peu, mais alors il sentit sa jambe droite lâcher. Pendant ce temps, l'autre titubait.


Alors que son ennemi prenait un autre wakizashi et le mettait dans sa bouche, sûrement en référence à quelqu'un, et pour impressionner l'adversaire, Takashi, qui subissait encore les séquelles du combat contre le pacifista, ce qui se voyait au travers du lâcher de son bras et se jambe, essaya de faire passer le courant dans son bras et sa jambe. Il attrapa sa jambe, et y envoya une salve d’électricité tout en en faisant passer à l'intérieur. En un instant, sa jambe se remit à bouger. Mais son bras lui s'arrêta. Ne pouvant plus se battre qu'avec ses jambes, il esquiva son adversaire et en profita pour se déchausser. Il n'avait encore jamais utilisé le micro-choc avec ses pieds, mais il sentait que ça risquait d'être marrant, et pourquoi pas instructif. Pendant ce temps, l'autre semblait vouloir parler.

Les bras inopérants, Takashi attendit le prochain assaut, qui ne se fit pas attendre. Chargeant de l'électricité dans ses jambes, Takashi sauta au dernier moment, et son adversaire leva la tête, juste à temps pour voir un pied lui foncer dessus.

"Thunder Step !"

Son pied tapa sur le manche et sur la garde, qui étaient dans la bouche du type. Par réflexe, il lâcha le choc au moment où il sentit la fraîcheur du métal. Lâchant ses armes, l'homme tomba à la renverse, sonné à cause du choc. C'est alors que l'autre parla. Le mec sonné eut la bonté s'en remettre juste à temps pour l'entendre parler.

"J'le r'connais ! A la voix, ça me disait quek chose... mais là je me souviens... C'est Takeshi Frejnchatr ou un truc danl genre... Ya deux mois, c'est lui et ses potes qui ont buté mes potes. Tsé les Shinos qui se sont fait lyncher là, l'autre gamin albinos, et le lion... C'est à coz d'eux qu'je bois..."

Le mec qui venait de se faire battre écarquilla les yeux, puis fit mine de reculer le plus vite possible. Alors qu'il se relevait et qu'il commençait à s'enfuir, emmenant son pote avec lui, Takashi les interpella:

"Je n'ai pas pour habitude de tuer... mais si vous parlez de ça à qui que ce soit, je saurais me venger."

Sur ce, il fit briller un éclair dans ses yeux sous sa capuche, et les autres déguerpirent. Takashi ressentit alors que ses bras revenaient peu à peu. Il en profita pour se rechausser et récupérer les wakizashis et les boomerangs. Il se sentit également vidé, mais continua néanmoins ses recherches. 
Alors qu'il se baladait sur les toits un peu après, il se sentit bizarre. Mais la sensation se précisa quand il sauta par dessus une ruelle. Le contrecoup du combat et de sa convalescence pas tout à fait terminée se fit ressentir d'un coup. Takashi n'atteint pas l'autre coté de la rue. Il tomba. Et cette fois il n'y avait pas de benne à ordure en bas...


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:54, édité 6 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
"...Vous pensez qu'il va s'en sortir ?"


"Vus les blessures qu'il s'est fait en tombant, sans compter celles qu'il ne s'étaient pas totalement refermées... Il a très peu de chances de rester en vie. Néanmoins, je suis médecin, et qui plus est tu le connais, donc je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour le soigner..."

Takashi entendit cela alors qu'il était entre la vie et la mort. Il ne saisit pas tout, mais comprit néanmoins que quelqu'un veillait sur lui. Il resta inconscient pendant un moment, qui lui parut une éternité, ou deux. Lorsqu'il revint à lui, il se découvrit dans une chambre opératoire semble t-il. Une femme, la cinquantaine, long-bras, était en train de panser ses plaies lorsqu'il se réveilla. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle fut visiblement surprise de le voir à peu près conscient. Néanmoins, elle fit mine de ne pas prêter d’attention, et continua son travail. Une fois qu'elle eut fini, elle se tourna vers le jeune homme, et le regarda dans les yeux, avant de lui expliquer la situation. Il avait été trouvé par hasard, par une de ses connaissances, qui lui avait amené, sachant qu'elle saurait quoi faire pour le soigner. En effet, les blessures qu'il avait subi lors de la bataille contre la marine ne s'était refermées que de façon superficielle. De plus, il s'était cassé quelques os en tombant. Il allait devoir rester réellement en convalescence et ne pas partir s'entraîner quand ça lui chantait. Il lui faudrait bien un an avant de s'en remettre. En attendant, il faudrait que quelqu'un s'occupe de lui, et il devrait donc rester ici. Pour Takashi qui avait déjà dû attendre un mois avant de pouvoir remarcher, un an paraissait long. Il essaya de négocier avec la médecin pour sortir plu vite, mais rien n'y fit: S'il voulait guérir plus vite, il devrait rester. Puis ils se mirent à discuter de banalités, et vu que de toute façon elle avait vu son visage, il lui expliqua qui il était, c'est à dire un pirate recherché laissé pour mort. Quand elle entendit le nom de Frozenstar, elle fit un bond.

"Mon père était pirate sur le navire d'un Frozenstar... Il s'appelait Akton ou Denetir, il avait changé de nom, je crois... Au fait, j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Lanku Yannah !" *Lanku ? quel hasard...*

"Lanku ? Euh, je crois bien que je connais vos petits neveux... Djaybediah et Noriarty."

"Comme quoi, le monde est petit. Enfin, surtout l'"empire" long-bras... Ils vont comment ? Ça fait un bail que je ne les ai pas vu..."

"Ça va. ils ont eu des soucis avec le maire mais c'est réglé... Sinon, qui est l'autre personne qui travaille avec vous ? Quand j'était dans les vapes, je vous ai entendu discuter avec quelqu'un, et sa voix me dit quelque chose."

Soudain, la dénommée Yannah sembla se crisper durant une demi-seconde, puis elle répondit le plus naturellement du monde:

"Tu devais sûrement délirer à cause des anesthésiants. Je travaille seule ici. Depuis des années..."

Takashi sentit qu'on lui cachait quelque, mais il se dit que peut-être valait-il mieux ne pas essayer se lui soutirer des informations. Après, tout elle s'était occupée de lui semble t-il par bonté, et ce, malgré ses différences. En même temps, cela ne semblait pas être un problème pour les Lanku.

Takashi resta donc quelques jours dans une des quelques chambres de repos dont étaient équipé le bâtiment. Malgré le fait que Yannah lui ait expliqué qu'elle travaillait seule, il sembla bien à Takashi entendre d'autres bruit de pas, à travers la porte, que ceux de Yannah. Les premiers jours, il se dit que ce devait être d'autres patients. Mais il avait beau passer du temps à regarder à la fenêtre, il ne voyait jamais aucun patient venir voir le médecin. Après tout, l'endroit où il se trouvait paraissait un peu éloigné de la ville. Après une semaine, sa curiosité ne tint plus et il se leva, malgré les contre-indications de Yannah, et alla se balader dans le bâtiment, pour voir qui était cette mystérieuse personne, tout en faisant attention de se cacher quand Yannah passait près de lui. Alors qu'il était encore en état de stress, après s'être caché de justesse aux yeux du médecin, il s'avança à travers un des couloirs, et entendit un bruit derrière lui. Yannah venait de faire tomber un ustensile par mégarde. Le bruit avait suffi à distraire Takashi, et il détourna le regard de devant lui une seconde. Lorsqu'il se retourna, il vit Cassandra qui semblait indécise. Puis, il comprit. Il écarquilla les yeux et tomba dans les pommes, non seulement à cause de la fatigue due à ses blessures mais surtout parce qu'il venait enfin de retrouver sa petite amie qu'il recherchait depuis un mois. Le rattrapant in extremis, Cassandra le porta jusqu'à sa chambre... Bon, O K, elle le tira jusqu'à sa chambre, avant de s'écrouler dans un fauteuil, en attendant que Yannah ne passe. Par le fruit du hasard, celle-ci arriva pile au moment où le jeune homme se réveillait. Elle souffla quand elle comprit. Puis elle expliqua à Takashi pourquoi, depuis plus d'une semaine, Cassandra se cachait de son petit ami.


"En fait, ça tient à plusieurs facteurs. Tout d'abord, comme tu me l'as expliqué après ton réveil, tu t'étais fait des ennemis auprès de la pègre locale. Il valait mieux, même si elle le refusait, qu'elle reste éloignée de toi un temps, le temps que les choses se calment."

"D'un autre coté, tes blessures étaient assez importantes. Et si je me présentait à toi, Yannah avait peur que l'émotion ne te soit mauvaise. Que le choc au coeur ne te blesse plus qu'autre chose. Et puis, j'avais envie de te faire une surprise quand tu irais mieux..."

"Mais, comment tu es arrivée ici ? Avec la bataille et tout, l'équipage a été séparé, et certains y ont laissé plus que leur honneur."

"Tu m'avais dit de fuir si jamais ça commençait à sentir mauvais. Je me suis débrouillée pour partir le plus loin, même si j'avais envie d'être avec toi. Des soldats qui avaient compris que je faisais partie de l'équipage m'ont poursuivi, et voyant qu'ils ne me rattrapaient pas, m'ont blessé au bras. J'avais fui, mais je perdais du sang. Je courrais mais je me suis effondrée. Par chance, j'étais tombée sur la demeure de Yannah. Elle m'a soignée, et en attendant de voir si tu étais toujours en vie, je suis devenue son assistante..."

Maintenant que tout avait été dit, Yannah laissa les tourtereaux seuls. Ils discutèrent de tout ce qu'il leur était arrivé depuis les deux derniers mois. Ils rirent, puis pleurèrent. Pour se réconforter ils se câlinèrent. Depuis le temps qu'ils n'avaient pas pu être ensemble, ils avaient l'impression qu'ils leur manquait quelque chose. Déjà qu'il avait été grognon à cause des meurtres du Lion lors de leurs retrouvailles, les deux amoureux étaient enfin contents de pouvoir s'embrasser en effaçant tout les problèmes qu'ils avaient eus jusque-là. Ils restèrent comme ça durant un moment, avant de se remettre à discuter. Puis en passant de choses à d'autres Cassie en vint à expliquer que la demeure était relativement grande, et que seulement une partie de cette dernière était utilisée par Yannah. En fait, lui avait expliqué cette dernière, le manoir était l'héritage de Lanku Vernaz à sa fille. Toute la fortune qu'il avait accumulé en tant que pirate était partie dans les mains des parents de Djay et Nori. 

Nori et Djay.... Ils allaient s'inquiéter pour lui! Takashi demanda à Yannah, lorsqu'elle revint, de les contacter, ce qu'elle fit à moitié à contrecœur, via un escargophone. En fait, leurs relations étaient plutôt tendues. C'est pour cela qu'ils ne l'avaient pas contacté pour soigner Takashi. Ils arrivèrent le lendemain, et finalement se rendirent compte que les relations avec leur grande tante s'étaient apaisées. Ils prirent des nouvelles de leur ami, et s'installèrent, avec l'autorisation de Yannah, dans une des ailes inutilisées du Manoir des Lanku. C'est dans ce manoir, en se remettant petit à petit de ses blessures, mois après mois, avec ses amis et surtout avec Cassandra, que Takashi se remit de ses blessures. En fait, les deux frères auraient très bien pu rester chez eux, mais ils préféraient largement cet endroit. De plus, le trajet entre les deux demeures était assez long. Voilà pourquoi ils ne tardèrent pas à déménager pour le manoir. Yannah avait beau avoir diagnostiqué un an de repos, il suffit de dix mois à Takashi pour s'en remettre. Dès que Yannah l'y autorisa, il se remit à s'entraîner, et, au bout d'un an, il se sentait fin prêt à repartir à l'aventure.


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:54, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
Repartir à l'aventure. Trouver la signification du N.. Retrouver l'équipage. tant de rêves et de volontés qui auraient pu finir il y a un an, lors de cette bataille impossible entre ses amis et des ennemis bien trop puissants. Certains étaient morts. D'autres se faisaient passer pour tel. Certains avaient survécu, et il semblait qu'ils avaient choisi des voix qui se séparaient. Par le journal que lui apportait de temps en temps Djaybediah, Takashi apprit ce qu'il était advenu de ses amis. Mizukawa était parti de son coté, tout comme Izya. La chose qui ressemblait le plus à l'équipage tel que Takashi l'avait connu était l'équipage des griffons, dirigé par Howard. Comme quoi, le monde pouvait changer du tout au tout en une année...

A partir du moment où Takashi put se remettre à l'entraînement, sa convalescence étant finie, il essaya de réactiver son Micro Choc, qu'il n'avait pas utilisé depuis plusieurs mois. Au début, il lui fallu se dérouiller un peu. Mais bien vite revinrent les réflexes qu'il avait développés. C'est ainsi qu'il en vint à un peu mieux comprendre cette capacité. Il arrivait désormais à envoyer l'onde de choc un peu plus loin. De plus les Charges d'objets métalliques duraient plus longtemps. Il avait même commencé à classer les matériaux conducteurs pour essayer de trouver le plus efficace. Il fallait qu'il puisse contenir une Charge, mais également qu'il puisse être léger et suffisamment malléable pour pouvoir le modeler selon ses envies. Malheureusement, il n'arrivait toujours pas à trouver ce qu'il souhaitait. 

Néanmoins, l'utilisation du choc le faisait changer. C'était Cassandra qui s'en était rendu compte, alors qu'elle lisait un livre sur le maniement du sabre, pendant que son petit ami faisait des combats amicaux contre Djaybediah. Cassandra était assise sur un banc dans le patio de la demeure, pendant que les deux autres se battaient au centre. Elle venait de finir un chapitre sur les coups d'estoc, lorsqu'elle releva la tête. Ses yeux devinrent alors tout rond, ce dont Takashi ne se rendit pas compte, étant concentré dans le combat. Elle se remit à lire, et attendit la fin du duel. Puis, elle referma le livre, se leva et s'approcha de Takashi, en lui disant, sourire au lèvre:

"Takashéri !"

Ce que à quoi Takashi répondit en rougissant, étant gêné que sa petite amie l'appelle de cette façon devant ses amis:

"Oui ? Qu'est ce qu'il se passe ? Tu fais une tête bizarre..."

"Tu deviens blond..."

Takashi écarquilla les yeux, et laissa la stupeur apparaître sur son visage. Il courut alors droit vers la salle de bain, pour vérifier ce que venait de dire sa petite amie. Vu la tête qu'elle faisait, ce ne devait pas être une taquinerie. Une fois devant la glace, il regarda sa chevelure, et s'aperçut que sur le dessus du crâne, ses racines étaient blondes. Se demandant s'il avait la berlue, il décida d'aller voir Yannah, pour voir ce qu'il se passait. Alors qu'elle était en train d'analyser un des cheveux de Takashi, qu'elle lui avait arraché violemment, ce qui avait fait assez mal à Takashi, elle lui expliqua,

"Les pigments de tes cheveux ont changé... C'est bizarre " *Non, sans déc...* " Vu que ce n'est pas de la teinture, cela doit venir de toi. Tu as mangé quelque de particulier ces derniers temps ? Non, ce doit -être quelque chose de plus anormal, sinon on saurait déjà que certains aliments rendent blonds. Tu as fait quelque chose de bizarre ces derniers temps ?"

"A part reprendre petit à petit l'entraînement, et utiliser mes boomerangs, voire... Euh, depuis que je me suis remis de mes blessures, je m'entraîne plus que jamais à maîtriser mon micro choc... je ne vois que ça..."

"Attends, ça me fait penser à un truc..."

Sur ce, elle prit un bouquin sur l'étagère de la pièce, et le feuilleta, jusqu'à trouver la page qui l'intéressait. Lorsqu'elle tomba dessus, elle le montra à Takashi et expliqua:

"Lorsque Djay et Nori sont venus habiter ici, ils ont ramené quelque objets de l'entrepôt Lanku. Et parmi ces objets, il y avait les journaux de bords de l'équipage de ton grand-père, le capitaine de mon père... Et l'un des hommes de Denetir, qui s'occupait de rédiger le journal de bord, a écrit que ton grand -père avait blondi en très peu de temps, et que la seule cause possible était la capacité de choc de Denetir... Le médecin de bord a donné une explication à ce phénomène, que je pense pouvoir confirmer en vu du cas présent: Les nerfs transmettent les messages du corps sous forme de signaux électriques. Il existe des racines qui permettent aux poils de pousser, avec des pigments qu sont fabriqués. La pigmentation va fonctionner un peu comme lors du bronzage. Et il semblerait que ta capacité affecte le message à propos de la production de pigment. Ce qui va te rendre blond de façon progressive. Si tu arrêtes le choc, tu vas redevenir brun petit à petit..."

Après avoir remercié Yannah de lui avoir expliqué tout ça, Takashi retourna voir Djay et Cassie dans la cour. Nori était venu, et il s’entraînait avec son frère pendant que Cassandra continuait à lire son livre. Takashi s'assit à coté d'elle, puis voyant qu'elle semblait curieuse de savoir ce qu'il se passait, il lui expliqua tout. Tout en lui racontant l'histoire, Takashi se dit que sa pourrait lui aller, être blond. De plus, il fallait qu'il continue à s'entraîner, et donc qu'il développe sa capacité. Autrement dit, il devrait dans tout les cas rester blond. Enfin, Cassie semblait apprécier, donc il ne voyait pas de raison de ne pas rester blond.


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:55, édité 7 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
En plus de son entraînement, il s'était mis à lire toutes sortes de bouquins, soit ramenés par les frères lors du déménagement, soit déjà présent dans l'impossible tas d'objets divers qui s'étalait dans certaines parties de la maison. Il apprit notamment des choses sur le gouvernement mondial. Le royaume d'où il venait, dans l'archipel de Setsurô, au fin fond de North Blue, en faisait visiblement partie, mais son importance était tellement mineure que quasiment jamais personne ne venant de l'extérieur n'y allait... A part des marines, et, de temps à autres, des naufragés. 

C'était ce qu'il était visiblement arrivé au grand-père de Takashi, qui apprit cela en lisant les livres dont Djay s'était servi pour trouver des informations sur les Frozenstar. En s'échouant à Sanderr, dans l'archipel de Setsurô, le grand-père de Takashi, émerveillé d'avoir retrouvé une terre enneigée comme celle d'où il venait, aurait remercié le ciel de l'avoir laissé survivre au naufrage pour admirer un tel paysage. Il se serait par la suite installé sur l'île. C'est du moins ce que racontait le livre, qui semblait surtout basé sur des rumeurs.

En dehors de ses lectures, Takashi cherchait avec l'aide de Djaybediah un moyen de se rendre sur l'île de Drum, mais cela semblait être peine perdue. Il faudrait un moyen de se rendre d'abord à Bulgemore, en suivant un log pose, puis passer d'une voie à l'autre en se servant par exemple d'un navire marchand, ou plus dangereux, d'un navire de la marine pour rallier Drum. Ce plan semblait être le plus efficace, même si Takashi hésitait à prendre une décision à ce sujet. Déjà, trouver le Log Pose pour se rendre à Bulgemore n'était pas un problème. Le souci était de trouver une embarcation qui puisse tenir le trajet. L'arrière grand-père des deux frères avait bien laissé deux trois bateaux, mais c'était plus des bateaux de pêches que des embarcations trans-insulaires. Qui plus est sur une mer imprévisible comme Grand-Line. Takashi soupira. Décidément, il n'avait pas de chance sur ce coup-là. Il voulait à tout prix connaître le secret du N., mais il n'avait jamais vu autant d'embûches se dresser devant lui. Enfin, depuis plus d'un an. Il y avait eu un paquet d'embûches avec les Shinos, mais ils s'en étaient toujours sortis. Enfin, presque toujours.

Pendant que Takashi ressassait de mauvais souvenirs, Djaybediah continuait les recherches à propos du chantier naval de l'île. Avec une bonne partie de ce qu'il y'avait dans la réserve des Lanku, il pourrait payer la construction d'un bateau, ou du moins en partie. De quoi rejoindre Bulgemore, avec un peu de chance. Mais trouver un itinéraire pour Drum à partir de là relevait d'un exploit. Il faudrait donc que Takashi se débrouille une fois arrivé sur la troisième île de la deuxième voie. Décidément, toute cette histoire était un véritable casse-tête...


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:55, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
"Takashi ? Je crois avoir trouvé une solution."

"Gné quoi ?"

La recherche l'ayant beaucoup fatigué, Takashi avait fini par s'endormir. Ils se doutaient déjà qu'il faudrait obtenir une embarcation par un moyen ou par un autre. De plus, il leur faudrait un log pose, ce qui ne devrait pas être trop dur à trouver, vu tout les objets qu'il y avait dans l'entrepôt. Le plus dur était de rejoindre Drum, si on pouvait survivre dans une embarcation jusqu'à Bulgemore. Djaybediah s'était aussi endormi à force de se creuser la tête. Et il avait eu une idée en rêve.

"Bah, je me suis dit, que techniquement, t'es mort, donc..."

Takashi avait du mal à se réveiller, ce qui se traduisait par une certaine lenteur.

"Pourtant je me sens plutôt viv..." Il écarquilla les yeux lorsque son esprit se dés-embruma et qu'il comprit "Je vois où tu veux en venir ! Ma prime a sauté, vu que tout le monde pense que je ne suis plus. En plus, je deviens blond. Après un an, même les marines ne devraient pas me reconnaître... Merci, t'es génial !"

Vu sous cet angle, il n'aurait aucun problème à passer par Bulgemore et Drum, où il risquait de tomber sur la Marine. Le plus gros problème restait de trouver un moyen de quitter l'île. Avec Djaybediah, Takashi se rendit à l'entrepôt. Après une légère hésitation, Cassandra décida de venir. Visiblement, être accompagné par un long-bras rendait plus facile les déplacements en ville, même si les gens regardaient Djaybediah de travers. Après avoir traversé une bonne partie de la ville, ils arrivèrent devant l'entrepôt. Djaybediah fit le nécessaire complexe pour ouvrir la porte, et ils entrèrent, retrouvant l'entrepôt tels qu'ils l'avaient laissé. Ils se séparèrent pour chercher plus facilement du matériel, à partir du centre. Djaybediah était partit du coté où il avait vu les carnets de bord de l'équipage de Denetir. Takashi, pour sa part, était parti à l'autre bout de l'entrepôt. Cassandra quant à elle visita un peu l'entrepôt en se dirigeant vers l'endroit qu'elle avait choisi de fouiller. La lumière artificielle ne marchait plus, et l'entrepôt était plongé dans la pénombre. Ils avaient donc du prendre des lampes sur les étagères, pour s'éclairer.

Un log pose, ça ne devrait pas être difficile à trouver... Après une demi-heure de recherches, Djaybediah trouva un objet qui ressemblait en tout point à un log pose: rond, brillant, en verre, avec un bidule à l'intérieur. Il se mit à courir de joie, et trébucha sur quelque chose qu'il ne put voir. Il se prit le sol en pleine face. Par réflexe, il avait relevé le bras, ce qui lui avait permis de protéger l'objet qu'il tenait. Quand il releva la tête, il soupira. Ça avait beau ressembler à un log pose, c'était une boule à neige. Probablement un moyen pour Denetir d'oublier le mal du pays...

Takashi, de son coté, était arrivé dans une partie de l'entrepôt qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de voir. Il y avait entassé pèle-mêle des armes, des sculptures, et même un petit canon portatif. Un log pose était assez fragile. Pour le conserver, il fallait donc le poser sur une surface plane. Ce qu'il n'y avait visiblement pas dans les alentours... Alors qu'il désespérait de trouver un log pose, il entendit un petit couinement...

Cassandra, qui, elle, découvrait l'endroit, trouvait amusant de fouiller un vieil entrepôt. Elle se baladait entre les étagères, voyant d'innombrables objets divers tels des parapluies, des jouets, et même des bocaux contenant des bizarreries. La lampe qu'elle avait prise à l'entrée lui avait été bien utile.  Soudain, la lumière se refléta sur quelque chose, ce qui piqua la curiosité de la navigatrice. Elle s'en approcha, et vit qu'elle venait de tomber sur plusieurs log pose. Sûrement un principal, et d'autres de rechanges. Elle s'approcha pour en prendre un qui avait résisté au temps.  En attrapant la sphère, elle sentit quelque chose s'écraser sous ses pieds. Rangeant le log pose, elle abaissa la lumière, et vit des fourmis. Plein de fourmis. TROP de fourmis. Cassandra en avait entendu parler, mais elle ne pensait pas en rencontrer en de telles circonstances: Une marabunta !


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:56, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
"Alerte ! Y a une marabunta !"

Courant jusqu'à l'endroit où ils s'étaient séparés, Cassandra retrouva bien vite Djaybediah, qui tenait une boule à neige, et semblait avoir mal, et Takashi, qui avait un drôle d'animal sur la tête. Voyant les regards des deux autres, il s'expliqua:

"Ben quoi ? C'est un pangolin... Il a du trouver un trou dans le mur, et est rentré pour trouver de la fraîcheur, ou des fourmis à manger... Et puis, avec cette marabunta que tu as criée, j'allais pas le laisser, le pauvre."


Sur ce, prenant l'animal dans ses mains, il montra sa tête à Cassandra.


Spoiler:


En voyant la tête de l'animal, Cassandra fondit immédiatement. Le petit animal, qui devait mesurer une trentaine de centimètre semblait apprécier la compagnie des deux amoureux. Tout du moins, il ne broncha pas, et se laissa reposer sur la tête de Takashi, où il semblait avoir commencé à faire son nid.

"C'est bizarre... On dirait que quelqu'un lui a marché sur la queue..."

"Euh... Oui donc, tu parlais de la marabunta ?"

 Mais le temps pressait. S'il y avait un nid de fourmis légionnaires ici, il pouvait rapidement se réveiller et tout décimer sur son passage. Vu la fraîcheur et l'obscurité des lieux, les fourmis devaient être anémiées. Le nid était composé des fourmis elles mêmes, et s'était étalé dans une partie de l'entrepôt.

"Il a fait très chaud il y a quelques jours. Une reine (qui a pu arriver via la jungle ou en s'étant installée dans un bateau) a du être attirée par la chaleur qui devait faire ici, mais la température a baissé, ce qui a dû les neutraliser, pour l'instant... On est quand même sur Grand Line. On ne sait pas comment vivent ces bestioles."

Le petit groupe se mit d'accord pour essayer d'éliminer le nid tant qu'il en était encore temps. Ils fouillèrent donc l'entrepôt à la recherche de quoi brûler les fourmis, en se dépêchant. Ils réunirent rapidement du charbon de bois, un briquet, ainsi que de quoi éteindre le feu, au cas où la situation tournerait au vinaigre. Ils retrouvèrent ensuite l'endroit où se trouvait le nid, et l'encerclèrent. Mais le nid faisait une certaines taille. Et certaines unités semblaient immunisées au froid, ce qui allait poser problème. La chaleur du feu risquait de réveiller les fourmis, il fallait donc que le feu prenne vite, avant de noyer la marabunta sous une trombe d'eau. 

Takashi et Djaybediah s'occupait de disposer le charbon de bois, ainsi que des morceaux de bois et divers liquides inflammables, en prenant soin d'écraser les fourmis qui sentaient la menace, pour éviter qu'elles ne répandent des phéromones au reste du nid. Pendant ce temps, Cassandra, qui avait grimpé sur l'armature qui surplombait les étagères, préparait le tuyau d'arrosage, qui était branché plus bas.
Cependant, le liquide qui était censé brûler sembla réveiller les fourmis, ce qui obligea le trio, plus le pangolin, à accélérer le déroulement du plan. Ils allumèrent le feu en plusieurs endroits, selon des chemins qu'ils avaient tracé comme ils avaient pu, pour les faire se rejoindre au centre, et ainsi brûler la reine. Le feu prit bien, et les fourmis commencèrent à brûler, mais, le chaleur réveilla celles qui étaient au centre, qui, se creusant un chemin dans à peu près n'importe quoi, commencèrent à tout ravager. Il ne fallait pas qu'elles sortent, ou les dégâts qu'elles risquaient de causer pourraient être énormes. Fuyant la marée d'insectes, Takashi et Djaybediah coururent vers l'entrée, pour fuir au plus vite les fourmis. De son coté, Cassandra avait un problème avec le tuyau: Il avait l'air bouché. Appuyant le plus fort qu'elle put sur l'interrupteur, elle ne réussi à faire sortir qu'un petit filet d'eau. Essayant de se rapprocher des garçons, elle continuait d'activer en vain l'arroseur. Quand d'un coup, elle sentit l'eau la projeter en arrière. Une vague submergea la marée. Quasiment noyée, certaines fourmis partaient par les égouts. Takashi et Djaybediah, qui avaient été éclaboussés, cherchèrent la reine, tout en éteignant les restes de feu, à la lumière de leurs lampes, à moitié éteintes par l'eau. Lorsqu'ils mirent la main dessus, ils ne se firent pas prier et l'écrasèrent. Avec l'aide du pangolin, qui raffolait de ces insectes, ils inspectèrent l'entrepôt, se débarrassant des survivantes éparpillées ça et là. 

Éreintés après un après-midi à courir et chasser les fourmis, le trio, accompagné de leur nouvel ami, qui semblait ne pas vouloir les lâcher, rentrèrent au manoir. Et après avoir pris une douche digne de ce nom, allèrent se coucher sans rien demander de plus.

Le pangolin, lui, s'était mis à chasser les insectes dans le jardin.


Dernière édition par Takashi N. Frozenstar le Jeu 8 Mai - 11:57, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar
Le lendemain, quand il se réveilla, Takashi n'avait qu'un idée en tête: Donner un nom au pangolin.  Il vérifia tout d'abord qu'il n'avait pas fui durant la nuit. Mais il semblait se plaire ici, donc il n'y avait aucune raison pour qu'il parte. Après avoir pris son petit déjeuner, préparé par Yannah, qui s'occupait de faire des repas suffisamment revigorant pour les malades, et bons, il alla à la bibliothèque, où il avait trouvé un livre qui parlait d'une vieille langue qui existait sur North Blue, avant que la langue du gouvernement ne se répande, ce qui facilita les échanges. Une fois le livre en main, il feuilleta les pages jusqu'à tomber sur le nom désiré. Il retourna voir l'animal dans le jardin, où il retrouva Cassandra qui s'était levée entre temps, et été allée voir le pangolin. Il l'embrassa, avant de se tourner vers l'étrange mélange entre un tamanoir et un tatou.

"Je lui ai trouvé un nom. ça vient d'une vieille langue: : Brynja, "armure". Je trouve que ça correspond plutôt bien au pangolin."

"C'est mignon. Je suis d'accord pour Brynja. mais il en pense quoi, lui ?"

Le dénommé Brynja semblait tout content de son nouveau prénom.

Une fois la parenthèse pangolin terminée, Cassandra et Takashi allèrent s'asseoir dans la salle qu'ils avaient aménagé pour planifier le départ d'Hungeria. Djaybediah et son frère les attendaient déjà. Noriarty buvait du café, et avait une idée derrière la tête.

"Hier, vous êtes allé à l'entrepôt. Comme me l'as expliqué Djay, vous avez eu quelques soucis. Néanmoins, si vous voulez de quoi avoir un bateau, il va falloir y retourner, pour trouver des objets de valeurs. Le mieux serait de prendre un petit bateau, vu que vous êtes deux. Sans compter que l'on viendra avec vous, pour s'occuper du bateau, ça fait quatre. Ca devrait coûter dans les cinquante millions, si on voit pas trop grand... En négociant, et sans compter la ristourne long-bras... Il nous faudrait 45 millions de berries..."

Le strict minimum pour pouvoir se rendre à Bulgemore semblait hors de prix. Takashi et Cassandra n'avaient pas trop d'argent, ils étaient logés et nourris gratuitement par Yannah, à qui cela faisait de l'animation. Les deux frères eux, avaient juste de quoi vivre (et Yannah les aidait aussi), et faisaient des petits boulots. Yannah, elle, faisait médecin itinérant dans la ville, ce qui semblait suffisant pour faire vivre cinq personnes, mais pas acheter un bateau. Alors que tout semblait enfin se résoudre, le problème était d'ordre financier. Il devait y avoir tout au plus vingt/vingt-cinq millions en objets divers, plus un ou deux log pose en bon état, ce qui devait avoisiner les trente millions. Quoiqu'il en fût, il manquait toujours de l'argent. 

Après la réunion, ils fouillèrent une des ailes de la demeure, que Yannah n'avait pas eu le courage de ranger, et qui après toutes ces années, s'était recouvert de poussière. Déblayant comme ils purent, le groupe trouva quelque vêtements de luxe qui avait plutôt bien résisté aux outrages du temps, ce qui devait valoir cinq-cent mille berries. C'est dommage que les coquillages qu'avait trouvé Takashi à l'entrepôt ait été perdu entre les mains de Smiton. Ils auraient pu faire monter un peu la cagnotte. Ils continuèrent les recherches. Avec les wakizashis que Takashi avait récupéré, plus quelque boomerangs qu'il avait appris à fabriquer, cela pourrait faire deux cent soixante-dix mille berries. Sept-cent soixante dix-mille berries, plus une dizaine de sabres un peu rouillés à l'entrepôt, on montait à un million deux-cent soixante dix-mille. Continuant ainsi, en ajoutant quelques économies que les deux frères et leur grande-tante acceptèrent de leur passer, ils accumulèrent un peu plus d'argent.

Ils allèrent ensuite tout les quatre à l'entrepôt, prendre le plus d'objets de valeurs possibles. Et si possible des objets qui sont devenus rares, comme des autographes. Oui, le grand-père de Takashi avait collectionné les autographes des pirates qu'il affrontait. Voire même de marins. Au total, il avait rempli un carnet. Cela devait valoir, en jouant sur la valeur un bon million. Quelques fusils et pistolets volés à des marins, qui ramenaient la cagnotte à une dizaine de millions. Mais le seul log pose qui semblait en état de fonctionner était celui qu'avait trouvé Cassandra. Néanmoins, en bradant les prix, on pourrait toujours revendre, comme objets de décorations, ceux dont l'aiguille n'indiquait plus rien, mais qui n'étaient pas cassés. Il n'y en avait que deux, soit cinq millions en plus. Ils inscrivaient le montant estimé sur le tableau central. La valeur montait lentement mais sûrement. préférant éviter les imprévus, ils se donnèrent une marge de cinq millions au-dessus. Scaphandre, bocaux à bizarreries, vêtements exotiques, tout y passa. Ils prirent mêmes des bocaux. Il y avait ça et là des sacs remplit, qui doublèrent la quantité de berries qu'ils avaient. Ils en était à trente millions. Ils espéraient le double. ils trouvèrent encore deux sacs, bien cachés, au fond de sacs à patates, plus d'autres vêtements, et ils étaient à quarante mille. Des plans de bateaux ? Ça pourra toujours servir. Signé Vernaz en plus ? Pourquoi pas... ils ne dépassèrent pas les cinquante mille une fois arrivé à la fin de la journée. ils étaient épuisés, mais content d'avoir réuni la somme dont ils avaient besoin. Ils allaient pouvoir acheter un bateau. Et quitter le royaume long-bras. Si le log pose fonctionnait correctement.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4138-fiche-de-takashi-n-frozens
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3506-takashi-frozenstar