AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-53%
Le deal à ne pas rater :
Balance connectée Xiaomi Mi Body à 18,99€ au lieu de 39,99€
18.99 € 39.99 €
Voir le deal

Livraison U.P.S - Ultra Petit Sumo

Aller à la page : Précédent  1, 2
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Lun 7 Juil 2014 - 10:02

Rappel du premier message :

Chapitre 1.

Bip ! Bip ! Bip ! Bip ! Certes, un poids lourd passait par là, mais pas celui sur un chantier en train de faire une marche arrière. Juste deux cent cinquante kilos de graisse qui exécutait une longue et interminable marche avant.
Gura était toujours en train de flotter vaguement sur son embarcation de fortune. Le pédalo foireux offert par la tribu des culs-de-jatte, dans l'indifférence la plus totale et aveugle qui soit. L'engin datait de plusieurs années et avait sacrément rouillé depuis. Alors forcément quand on le faisait tourner, on avait le devoir de se farcir la mélodie grinçante qui allait de pair. Le son ne ressemblait ni plus ni moins qu'à un crissement de pneus toutes les secondes et demi.
Et bien sûr, le gros sac n'en pouvait plus. Écouter et pédaler.

Parlons-en d'ailleurs ! Installé sur un siègle trop petit pour ses grosses fesses, c'était la croix et la bannière s'il avait besoin de se gratter vous-savez-quoi, rien que ça ! Alors imaginez ensuite le bas du corps qui ne pouvait atteindre le fond du plancher... impossible de mouvoir correctement ses jambes, car elles s'entrechoquaient l'une sur l'autre. Impossible d'éviter de se manger les rebords avec les genoux.

_ Pourquoi !? Avait-il alors gueulé au ciel, comme pour parler à Dieu, les bras levés.

Au même instant, une mouette survolait au-dessus du Sumo. On ne savait pas bien si elle s'était sentie visée ou choquée, mais elle ne put s'empêcher de lâcher une commission.
Splotch ! Sur le crâne dégarni du gros bonhomme. Génial...

Gura le prit comme une insulte ou une provocation. Mais avant tout, il devait se débarrasser de cette fiente au plus vite. Il commença donc par s'asperger de flotte avec les mains, sauf que ça le dérangeait encore plus ensuite. Il détestait ne pas pouvoir vérifier en même temps. Dans une glace, par exemple. Voilà sans doute ce qui arrivait quand on ne pouvait déjà pas être capable de voir ses orteils ou... vous-savez-quoi, à cause de son large tour de taille.
Ainsi, dans ces conditions, il ne restait plus qu'une seule solution. Plonger carrément sa tête dans la mer. Ce qui signifiait aussi qu'il devrait s'extirper de sa cabine pourrie. Et évidemment, ce ne fut pas une mince affaire lorsqu'il s'exécuta.

_ Allez ! Sors, sors, sors !

On se serait cru dans Fort Boyard. Bref, sa manière à lui d'encourager ses bourrelets à ne pas lui créer plus de problèmes, quoi.

Finalement, après plusieurs tentatives, il réussit à se libérer et tomba dans l'eau. Pendant ce temps, son moyen de transport lui brisait dans les pattes avant de partir se noyer dans les abysses.
Gura ne s'en soucia pas plus que ça, à vrai dire. Il était presque ravi, alors que pourtant, maintenant seul au monde, il allait devoir se mettre à nager la brasse ou faire la planche s'il ne voulait pas, à son tour, couler comme une enclume.

_ Eh bah voilà. Je venais juste de me faire toute belle, en plus. Ohé !? Y'a quelqu'un !?

Mouais bof. Lot de consolation peut-être, heureusement qu'il n'avait pas mangé de Fruit du démon, sinon son aventure de pirate prenait aussitôt la porte.
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Sam 16 Aoû 2014 - 8:59

En tout cas, l'explorateur avait très bien compris où le catcheur voulait en venir. Avoir cotoyé trop longtemps et de trop près le bétail, il ne pouvait s'agir que d'une seule technique. Voire deux, si on faisait un prix de groupe.
C'est pourquoi, visiblement sur la même longueur d'ondes, Gura ne se donna pas la peine de prévenir sa prochaine action. Il attira violemment Mario afin de le scotcher à son nombril et ses environs, puis il balança la purée.

_ Home Sweat Home !

Et tandis que le patient suspendu faisait tout pour se retenir de vomir, le colosse déversa de belles mares de sueur bien trempées devant lui. De ce fait, s'il n'y avait que du plancher, le gros glisserait facilement dessus ensuite. En revanche, s'il rencontrait un mur, son armada d'airbags amortirait les chocs dans le décor.

_ Toupie Booblade !

Deuxième étape, le tourbillon furieux coulait alors de source pour se déplacer gracieusement, et balayer n'importe quel plouc de service qui tenterait de faire obstacle, un exemple parmi tant d'autres.

Yeehaa ! La machine évapora même un chouïa de l'opacité alentour. Ça ne permit pas de trouver le trajet, mais ça étendait un peu le perimètre de la visibilité, de la recherche et de la fouille.
Pendant ce temps, la bataille entre les Pirates et la Marine perdurait inlassablement. Gura pria tout de même pour ne pas se prendre une balle perdue ou une lame dans la chair dans le feu de l'action. Par chance, le sol ne semblait pas pourvu de trous et autres ravins des familles. Et pas de pieux non plus, dirait-on.
Cette salle se voulait-elle bêtement large et vide à l'infini ? Juste histoire de faire ch*er le pauvre prisonnier coincé à l'intérieur, de lui faire perdre espoir, et j'en passe..!?

D'ailleurs, combien de distance avait parcouru Gura, finalement ? Au bout d'un moment, il ralentit la cadence car l'effort n'était plus supportable, à son niveau. Même pour quelqu'un qui se refusait à mourir pareillement dans ce trou paumé.

_ Je le savais ! Pleurnicha-t-il, grave en colère, essoufflé et sonné. On aurait dû choisir le dessin du soleil ! Ouiiiiiinnn ! Bouuuuh ! J'veux rentrer à ma maison !

_ Allons, allons ! Fit Mario, une fois décroché de la bedaine gluante. On ne doit plus être très loin, si ça tombe. Ressaissis-toi !

Le passager de la toupie n'avait pas tort, sérieux ! Si le Bibendum chialait maintenant sur une foutue Blue, qu'est-ce que ce serait d'ici Grand Line ?

_ Mouais... et toi, t'as pas une technique de ouf pour nous aider, sinon ?

_ Euh... hésita l'aventurier, pris au dépourvu.

Le moment n'était pas encore assez propice pour dévoiler la petite combine qui faisait sa force, en quelque sorte. Du moins, dans son domaine.

Il s'excusa alors par la négative et se précipita à penser à autre chose. Quelles solutions pouvaient-ils envisager de réaliser pour se sortir de cette situation ? Le trésor ne devait plus être très loin, de surcroît !
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Lun 18 Aoû 2014 - 9:00

_ On va brûler tous les cadavres, bava soudainement Mario, dans ses moustaches.

_ Keuah !? Réagit illico Gura, presque en sursaut.

L'archéologue n'était pas un professionnel du climat et de la météo, mais tous ces nuages bas devaient logiquement respecter telles ou telles conditions pour se former et stagner ici en permanence. De ce fait, puisque la canicule ne se faisait pas sentir à la surface, alors l'air chaud provenait peut-être des hauteurs ?

Après tout, si on n'était pas atteint d'Alzheimer, il était facile de se rappeler que les protagonistes avaient rencontré de la lave, plus tôt dans leur périple. Qui sait ? Les constructeurs de l'extrême de ce Temple avaient-ils su pondre, en leur temps, un système de chaleur grâce à ce magma en fusion ? Ou alors, un ancien Amiral de la Marine était venu couler un bronze avec son Fruit Logia, à son époque ?
Bref, quoi qu'il en soit, si la population macabre de cet endroit se trouvait être assez présente et éparpillée, il devrait donc être facile de réchauffer entièrement ou une partie de cette plaine interminable.

_ Hmmm... je suppose que finir incinéré, c'est toujours mieux que d'attendre de pourrir sur le sol ?

Mouais bof. Une raison comme une autre de se soulager la conscience, quoi. Gura n'était vraiment pas fier de cette nouvelle tournure, dans tous les cas.

Mario ne rigolait pas non plus, évidemment. Il avait bien un briquet et quelques produits inflammables dans sa sacoche, mais ce ne serait sans doute pas suffisant. Et donc, cela impliquait de fouiller les armes à feu et les corps, afin de récupérer leur poudre, entre autre. Et à la rigueur, pourquoi pas aussi un petit escargophone insolite, providentiel, ou simplement orphelin.

Sur ce, sans le savoir clairement, il devait s'être écoulé plusieurs heures depuis l'entrée dans ce satané néant blanc. Si seulement, ça s'était passé comme dans Matrix ! On aurait pu espérer se commander des armes, ou même une bonnasse en robe rouge à mater. Mais là, rien ! Pas même une petite pulsion dans le slibard possible.

À moins que ?

_ Gura, tu peux me rendre un petit service ? Demanda le Macgyver de substitution. Comme tout à l'heure, il faudrait que tu réutilises ton talent... mais cette fois-ci, ce serait pour projeter de la poudre. Après t'en être enduit le corps avec, bien sûr.

_ Mais j'veux pas brûler vif, moi ! Paniqua le gros tas.

_ T'inquiète. Le but est que tu projettes très loin le combustible, en espérant que ta sueur n'inonde pas tout trop vite. Il suffira ensuite d'allumer la mèche, et pouf !

_ Ah ouais. L'orgie, quoi.

Tu la sens mieux maintenant, la fameuse sensualité qui manquait à cette aventure ?

Et pour les dommages collatéraux ? Oups, donc il se pouvait que des survivants ne survivent finalement pas. Pour la bonne cause ? Au moins, certains, les plus résistants, crâmeraient probablement au pas de course. De quoi tracer alors des courbes ou des zigzags en plus dans la grande arène nuageuse. Mais ça, chut, hein !
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Mer 20 Aoû 2014 - 8:51

_ Tu me dis quand t'as fini, hein ? J'veux pas voir ça.

En effet, Mario regrettait presque d'avoir osé demander une séance pareille à un mastodonde ruisselant. Déjà que fouiller les cadavres des Pirates ou des Marines ne fut pas toujours des plus reluisante, là c'était le pompon.

L'aventurier se remit à mordre son chapeau, pour la peine. C'était bien ça, l'inconvénient avec le brouillard. On ne voyait pas grand chose. Alors quand il s'agissait d'aller peloter d'autres hommes ici ou là, et surtout où-vous-savez... sans le faire exprès, bien entendu. Ouch, quoi !
On aurait alors plu penser à ce compte-là que le Sumo n'avait qu'à s'éclipser dans cet épais voile fumant, mais puisque les deux gaillards s'étaient liés entre eux avec une ceinture, il arrivait parfois que Gura tire un peu trop fort.

Évidemment, bien que ce fut de la poudre prévue pour embrasement, le gros quasi apwal avait fini par y prendre goût. Et vas-y que je m'enduis une mamelle, et vas-y que j'me tripote le nombril, et ainsi de suite. Encore un peu, on aurait dit qu'il tournait une de ces célèbres publicités pour une connerie de shampoing, où une nana avait toujours besoin de se cacher le balcon, face à la caméra.
Sauf que Gura, lui, s'en fichait pas mal. Au contraire, sa grande passion était justement de s'afficher devant des gens. Pas pour un striptease, hein ! Des gens, des fans... un public, quoi !

_ ♪ Quaaand je la prends dans mon gras, elle me parle tout bas, et ma sueur l'arroseuuuh... jeeee lui fais des gros mamours, elle a le souffle court, et ça m'fait quelque choseuuuh... ♫

Rien de tel que de chanter faux, lorsque la mission consistait à se savonner avec de la poudre à canon. C'est bien connu, n'est-ce pas ?

Ce petit spectacle, dont Mario se serait bien passé, dura encore quelques minutes. Beh oui ! Il n'y avait pas qu'un couplet, d'une part. Et de l'autre, si on voulait que le Sumo devienne totalement noir, de l'abdomen du moins, il fallait faire ça bien. Ça prenait aussi longtemps qu'une séance de maquillage pour femelles devant leur miroir.

_ On n'a pas non plus toute la journée, j'te signale ! S'impatienta l'amateur Indiana Jones. Et puis, c'est pas toi qui te plaignais tout à l'heure de vouloir retrouver ta maison ?

_ Voilà, voilà, susurra bientôt l'hippopotame, en y mettant les formes. Alors, comment tu me trouves ?

_ Dégueulasse, répondit-il sèchement, pour clôturer le débat. Allez ! En piste maintenant !

Gura soupira avant de se mettre enfin en place. Pendant ce temps, Mario détacha son poignet de la chaîne de ruban et s'accroupit un mètre plus loin.

Désormais, l'opération finale, si jamais elle fonctionnait du tonnerre, s'abattit dans ce grand stade vide et voilé. Le Sumo relança donc ses techniques fétiches du Home Sweat Home, suivi d'un bon petit coup de Toupie Booblade. Et tada ! Toute la poudre fut projetée comme de la neige carbonique d'extincteur.
Ainsi, il neigea des milliers de flocons noirs au milieu de nulle part, mais aussi sur les autres personnes présentes à la ronde. Après quoi, l'explorateur dégaina son briquet, arracha un bout de tissu d'un vêtement de cadavre proche, et alluma la mèche.

Puis, sous une ambiance pesante et rythmée par le générique de Mission Impossible, le champ ne tarda pas à montrer les premières braises, puis les premières flammes, puis les premiers vrais incendies. À la chaîne, le feu se déplaça, se propagea et s'étendit toujours plus loin.
Comme pressenti, les explosions et les brûlés vifs s'ajoutèrent bien rapidement à la danse folle du brasier. En effet, des flingues, des fusils, des bazookas, et bien sûr des hommes s'illuminèrent à tour de rôle, tel un magnifique spectacle de feu d'artifice.
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Ven 22 Aoû 2014 - 9:11

Peut-être qu'une note salée attendrait de s'inscrire dans le futur casier judiciaire de Gura, un de ces quatre ? Après tout, ses larges pieds avaient laissé pas mal d'empreintes au sol, après qu'il ait marché dans le sang d'une victime, dernièrement.
En tout cas, la boucherie avait fait son oeuvre à la perfection, à la sauce tomate, et à la poêle. En d'autres circonstances, il ne manquait plus que des broches pour perforer chaque bout de viande, et on ouvrait un gigantesque resto-kébab !

Plus sérieusement donc, la vaste salle commença à évaporer toute la brume épaisse qui avait élu domicile ici bas. Pourtant, toutes ces nouvelles fumées toxiques avaient provoqué un rideau opaque supplémentaire. Enfin au début. Il suffisait maintenant de souffler ou de ventiler avec un chapeau, par exemple. Ou un long et large bout de tissu.

_ Kof kof kof !
_ Kof kof kof !

Les deux guignols ne purent s'empêcher de tousser, dans le cas présent. Ils se rejetèrent la faute, se chamaillèrent comme des gosses. Et au final, leurs mouvements brusques et intempestifs aérèrent un peu plus leur espace vital environnant.

_ Wouah ! Jubila Gura, tel un enfant émerveillé.

On voyait surtout que le grand barbecue n'y avait pas été avec le dos de la cuillère. Même si dans un recoin, une arche semblait indiquer la sortie. Ça ou alors le point de départ.

_ Impressionnant, s'extasia l'autre, plutôt intéressé par quelques vagues gravures qui se révélaient mollement.

Mais bien vite, puisqu'il n'y avait plus d'obstacle de taille à l'appel, les deux tourtereaux reposèrent vite le regard vers cette arche. Pour bien la distinguer, il fallait marcher et s'en approcher, cela va de soi. Alors ce fut plein les bottes, à force d'efforts intensifs et d'adrénaline dépensée, qu'ils s'exécutèrent.

L'horizon se faisant donc plus clair, ils découvrirent aussi que des survivants squattaient toujours. L'incendie général n'avait pas éradiqué toute la vermine, en somme. La Marine, trop obnubilée par sa Justice à rendre, chargea aussitôt les derniers parias, et tant mieux. Ça donnerait moins de boulot ensuite au duo de pyromanes, fiers de leur feu de camp macabre. Ou un truc du genre.

_ Vous deux ! Retentit une voix derrière, soudain. Vous êtes en état d'arrestation aussi !

Gura se figea et déglutit. Ça l'embêtait grave de ne pas pouvoir aboutir, si près du but.

Idem pour Mario qui, lui, pivota vers le soldat, en revanche. Il tira la grimace et souffla de fatigue. Autant à cause de ce qu'il avait déjà accompli jusqu'ici, autant cette lassitude à toujours devoir se taper un glandu dans les pattes au tout dernier instant.

_ Hey ! Mais toi, j'te...

Bam ! Un coup de feu interrompit la parole du soldat, qui s'écroula à retardement, à plat ventre.
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Dim 24 Aoû 2014 - 9:14

Gura se retourna, apeuré sur le coup, et découvrit le tableau. L'archéologue n'avait pas hésité à tuer le gars de la Marine. Cash ! Pas même un bonjour, au revoir.

_ Mais, mais, mais, mais... bégaya le gros, sueurs froides au front.

_ T'es témoin, non ? Il allait nous foutre en prison. J'pouvais pas laisser faire ça. Au point où on en est, de toute façon !

C'est clair comme de l'eau de roche ! Entre pourrir dans une énorme pièce tapissé tout de blanc, et moisir entre quatre murs sombres d'une minuscule cellule, le choix était vite fait. Ni l'un, ni l'autre ne convenait tout simplement, mouarf !

_ Mouais. Par contre, on aurait dit qu'il voulait expliquer autre chose, j'ai bon ?

_ Je ne sais pas trop. J'avoue, j'ai peut-être un peu été trop vite en besogne. En tout cas, il a cherché à demander ça en regardant tes grosses fesses.

_ Ah bon ?

_ Ouaip. Un peu comme s'il pouvait les reconnaître entre mille.

Vrai ou faux, le Sumo n'avait pas trop le choix, ni le temps d'enquêter sur la véracité de ces propos, vu qu'il était de dos à ce moment-là. Et comme l'aventurier avec le chic pour très bien mentir quand ça l'arrangeait...

Sur ce, Mario jeta le revolver qu'il avait dû saisir en feuj, pendant les précédentes manigances, puis reprit tranquillement sa balade avec le catcheur. Quelques petites embrouilles sans importance leur firent face de temps à autre, mais une bonne baffe bien placée faisait toujours office de point final. C'est dire le niveau de puissance des ennemis, une fois que leur moral avait été sapé par les énigmes du temple, apparemment. Et puis quand on y pense, probablement que les équipages avaient dû se séparer via les deux autres salles, celles de l'obscurité et du soleil ?

Bref, plus qu'une dizaine de pas à parcourir et un nouveau décor se présentait aux deux vainqueurs. Un couloir, des escaliers, pas de pièges, pas de bestioles – ou alors quelques chauve-souris – enfin, rien d'alarmant.

_ On a gagné ? Demanda impatiemment le Sumo, plus dans l'esprit de bouffer que d'espérer toucher de l'or.

_ Si je ne me suis pas trompé depuis le début, oui, haha ! Rassura l'homme au chapeau, sourire aux lèvres.

Et effectivement, après plusieurs minutes d'écoute inlassable de talons battant le sol, la dernière pièce tant attendue se révéla enfin. Tatatam !

Une chambre circulaire, brillante de bibelots, de vaisselle, de bijoux et autres quincailleries de qualité, flashouillèrent tous dans la rétine des deux invités. Au milieu, il y avait une sorte d'autel avec une lampe étrange posée dessus. Sans doute l'objet le plus valeureux et le plus étincelant parmi toute cette camelote exposée.
La lampe merveilleuse. Même que quand tu la frottes, un Génie est susceptible d'en sortir pour exaucer tes voeux. Et tout ça, sans dire "Jacques a dit" d'abord, ou même "s'il te plait, bouge-toi le fion".

Du moins, euh... dans les contes pour bambins, c'était ce qu'on pouvait y lire, quoi. Et donc dans la réalité, peut-être était-ce juste une bonne blague pour incrédules !
Enfin, quand on sait que dans One Piece, on glissait facilement du Bouddha, de la Bible, du Diable, du Yéti, de la dimension parallèle qui bloque la croissance des gosses, de la Mythologie grecque, germanique, etc... tout devient alors logiquement possible, à ce compte-là ! Merci Oda.
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Mar 26 Aoû 2014 - 9:43

Et puis, parlons drogues un peu aussi. Tu veux grandir car ton Fruit Zoan ne te suffit plus ? Bouffe une pastille jaune. Tu veux grandir, même parce que t'es un simple gosse normal ? Bouffe un 'candy'. Tu veux faire pousser des plantes plus vite ? Use du Pop Green. Tu veux durcir du biceps ou vieillir ? Avale un stéroïde. Tu veux carrément une armée ? Clone donc des Fruits.
Mais si tu veux rapetisser ? Il y aura forcément une drogue ou un médoc à-la-con prévu pour l'occasion. Même sur Amazon Lily, il y a des champignons pour tout et rien, mouarf ! On cultive même aussi de la Weather Ball... sur de l'île céleste !

C'est ainsi que les choses tourneraient dans les minutes à suivre. Gura avait passé en revue toute la marchandise lumineuse, et se donnait parfois même en spectacle avec certains articles. Admirer son reflet dans le métal brillant, notamment.

_ Trop fort ! Quand je frotte ce plateau sur mon nombril, ça grince comme des ongles sur un tableau noir.

Bah écoute, c'est super ! On est content pour toi.

Mario l'ignorait tout bonnement, trop occupé à analyser tous les recoins de cette fameuse lampe soi-disant merveilleuse. Le mec avait quand même atteint la dernière étape du marathon, et cette coupe de vainqueur trop flagrante le rendait pas mal sceptique. Il n'arrivait pas à admettre que si si ! Les pièges avaient visiblement tiré leur révérence. À croire que cette Batcave vétuste avait eu son quota de morts pour la journée, ou quelque chose du genre.

_ J'espère que ta sueur ne fait pas rouiller l'or, plaisanta l'aventurier, histoire d'avoir quelque chose à répondre tantôt. Ça vaut une fortune, tu sais.

_ Je sais quel voeu demander qu'on me réalise, répondit alors le gros, sur un ton sarcastique. Que ma transpiration soit capable de tout changer en or, haha ! Comme ça, on m'acclamera, on me suppliera, on me lèchera les pieds pour que je dégouline comme un goret !

_ C'est pas bête. Qui n'a jamais rêvé de posséder un sourire éclatant, après tout ?

Beh oui ! Mario se disait que si le mendiant faisait un gargarisme avec les fluides sécrétés par le Sumo, alors ses chicots deviendraient certainement jaunes brillants aussi.

Puis après la plaisanterie passée, les deux hommes reprirent leur mission. La finaliser, du moins. Et comme tout bon butin remporté qui se respecte, il était donc normal d'arroser ça avec un petit toast.
L'archéologue sortit une boîte de sa sacoche, et piocha euh... deux aliments ? Des champignons, à vue de nez. Ils avaient un beau design, style Kinder Surprise, de belles couleurs, mais le catcheur s'étonna légèrement au début.

_ On a bien mérité un petit goûter, hein ? Surtout un gaillard comme toi, et aussi pour tout ce que je t'ai fait subir, j'me suis dit que j'te ferais partager la spécialité de mon pays.

Gura connaissait ce petit numéro. Principalement grâce à son cirque. On récompensait souvent les bestioles avec de la bouffe, car elles l'avaient bien mérité pour leurs efforts. Alors aveuglément, cette andouille ne pensa pas un seul instant à un revirement de situation.
Néanmoins, c'est bien connu aussi. Dans le monde des piratins, il arrivait qu'on se tire dans les pattes. Rien de tel que d'empocher la cagnotte pour soi-même uniquement. Ou dans le cas présent, pour gagner encore plus si on livrait ce fameux objet de valeur à quelqu'un encore plus riche. Aaah ! L'appât du gain, quand tu nous tiens !

_ Crois-moi, ça ne te fera pas grossir, rassura-t-il.

Somatoline Cosmetic Homme, ça fonctionne !

En effet, lorsque Gura ingurgita son petit encas, le changement radical fut imminent. Et si des produits avaient la fâcheuse tendance à booster la croissance dans ce monde de consommation, d'autres engendraient, au contraire, une métamorphose inverse.

_ Qu'est-ce qui m'arrive ? Paniqua le colosse, stressé et suintant.

Mais il était déjà trop tard. Quand bien même il chercha à se déplacer ou à se jeter sur le seul fautif dans cette pièce, bientôt déjà, Gura rétrécissait comme un Tontata !
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Gura
Gura

♦ Localisation : Lille

Feuille de personnage
Dorikis: 4115
Popularité: 190
Intégrité: -75

Jeu 28 Aoû 2014 - 8:54

La transformation arriva finalement à son terme. Passer de la taille d'une obélisque à celle d'une pomme de terre, ça vous change d'un homme, il n'y a pas à dire ! Bon d'accord, même si là, c'était plus proche de Obélix que d'un célèbre monument du même nom.
Première chose que Gura tenta alors de faire dorénavant, fut l'évasion évidemment. Pour changer, il courait vite mais il s'épuisait malheureusement aussitôt. La moindre distance étant trop longue à parcourir, en l'occurrence.

_ Enf**ré ! Pourquoi ?! Piailla-t-il d'une voix super aigüe.

Le catcheur se rappela brusquement le souvenir du mec coincé dans la bouteille, au tout début de l'aventure. Mario lui avait pourtant expliqué que c'était l'oeuvre d'une toute autre personne. Preuve encore que l'explorateur lui avait menti depuis tout ce temps.

L'homme au chapeau esquissa un sourire mesquin, plissa les yeux malicieusement, et attrapa le Gura miniaturisé par la peau des fesses... ou en tout cas, le premier bout de graisse passant par là, quoi.

_ Ce serait trop long à t'expliquer, fit-il tout en l'amenant pès de sa bouche. Alors j'vais essayer de te la faire courte. L'histoire j'veux dire, hein. J'ai roulé ma bosse assez longtemps, malgré mon jeune âge, et j'ai rencontré pas mal de gens intéressants – sauvages et quasi apwal comme toi, en fait – ainsi que leurs rituels. Et puisque dans ma famille, on est archéologue de génération en génération, on a largement pu mettre nos découvertes en commun, depuis la nuit des temps.

Comme il était fier de son exploit, il ne put s'empêcher d'élever la voix en fin de réplique. Ce qui eut pour effet de résonner méchamment dans les tympans du gros suspendu. Enfin... du petit gros.

_ Tu t'es donc peut-être aperçu que sur ces océans, tout le monde aura toujours, tôt ou tard, les yeux plus gros que le ventre. Enfin, t'as saisi l'idée, quoi. Devenir plus grand, devenir plus fort, tout-dur ou avoir la plus grosse, toussa toussa... et l'âge d'or de la piraterie n'a pas arrangé les choses.

_ Heureusement que t'avais parlé de version abrégée, se moqua Gura, pourtant en mauvaise posture.

_ Eh bien, moi, je fonctionne dans l'autre sens, continua-t-il, ferme et impassible face à la provocation. Voilà pourquoi tu te retrouves victime d'un rétrécissement impressionnant. Inconcevable, d'autres te diront ! Mais c'est mon business.

Prétentieux sans doute, l'explorateur peaufina encore sa prétendue courte explication, avec des détails plus techniques et scientifiques. Mais grossomodo, ça ressemblait à un mix de médocs poussés à l'overdose, basé sur la décroissance, le rajeunissement, le régime et compagnie... le genre de conneries savamment combinées pour te pondre ensuite via OGM, ledit champignon si particulier.

T'as déjà entendu parler du Joueur de Grenier et ses jeux rétros ? Bah là, tout pareil ! Sauf que c'est le personnage du jeu vidéo lui-même qui rétrograde, après avoir croqué dans le végétal, si tu veux une meilleure image.

Après quoi, il n'y avait plus matière à discuter le bout de gras... avec un bout de gras sans culotte. Oui, car contrairement à tous ces gens qui héritaient, comme de par hasard, de fringues adaptables en fonction de leur Fruit du Démon, ici le changement physique n'avait rien de magique !
À noter également au passage, que l'effet était bien sûr temporaire. La preuve ! Il avait suffi de casser le contenant pour délivrer le détenu, afin qu'il récupère sa taille normale.

Par contre, qu'advenait-il des cibles séquestrées trop longtemps dans un étroit bocal ? To Be Continued, comme disait l'autre.
Gura ne vit ensuite plus la lumière du jour, lorsqu'on l'emprisonna dans la lampe merveilleuse.
https://www.onepiece-requiem.net/t10051-gurahttps://www.onepiece-requiem.net/t10092-gura
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2