-39%
Le deal à ne pas rater :
Ordinateur portable ASUS Chromebook Vibe CX34 Flip
399 € 649 €
Voir le deal

[Fiche d'île] Mile High Purgatory

miles_10.png
Mile High Purgatory
Grand Line


Population & Particularités

Bâti sur une idée originale du docteur Tesla, le mile high purgatory est, d'après son créateur, un bijou de technologie avant d'être un bagne infernal, visant à succéder à Impel Down en terme de réservoir à pourritures infaillible et de supplanter les deux autres prisons rivales qui lui font de l'ombre.

Installée et camouflée à l'intérieur d'un nuage d'orage suffisamment dense pour supporter le poids du monstre d'acier, la prison est comme incrustée à même une île céleste et en est parfaitement invisible aux yeux des curieux qui chercheraient à l'apercevoir depuis les mers qu'elle survole. Cet amas d'acier flottant et résistant à l'environnement tourmenté dans lequel elle a été construite a nécessité des sommes colossales, notamment dans le développement d'une technologie innovante permettant à la forteresse de recycler au fur et à mesure les foudres qui la frappe en énergie réutilisable à l'intérieur pour apporter la lumière à l'ensemble du pénitencier... et pour les tortures. Juste ça, oui. C'est déjà pas mal !

Pas avares en précautions, outre l'altitude qui tue dans l'oeuf la majeure partie des projets d'évasion, la prison est un véritable labyrinthe organisé en réseaux de couloirs et de sas pouvant être verrouillées à distance et à n'importe quel moment par le directeur cyborg. Ça, plus les traitements infligés aux bagnards qui leur vide suffisamment le crâne pour les empêcher de plancher sur un échappatoire...

Déjà, à l'extérieur, sans arrêt, ça tonne. Et ces bruit assourdissants font partie intégrante de la vie des prisonniers, une torture psychologique perpétuelle et carrément physique pour les tympans les plus fragiles. On dort peu, et mal, très mal. D'autant que l'ambiance est électrique, dans les secteurs cellulaires...

Ainsi, à intervalles irréguliers, dépendant des caprices de l'ingénieur derrière les commandes ce jour-ci, un très intense courant peut être envoyé à travers les sols, les tables, les cellules, les murs et même les lits pour réserver à n'importe quelle heure de la journée des surprises électriques à chaque bagnard. La torture se fait donc quotidienne, et autant physique que mentale. Le directeur Valentine considère cet excès comme un "moyen de rappeler à n'importe quel moment la raison de leur enfermement à chacun de ces pêcheurs".

La vérité, c'est qu'on oublie en fait tout vite, à force, là-dedans. Le haut voltage à répétition abîme fortement tous les détenus, et c'est ainsi des hordes de zombies à moitié paralysés, épuisés par les nuits blanches et électriques, et aux neurones lessivés par les coups de foudre qu'on voit errer à travers les couloirs des secteurs carcéraux.

Toute cette électricité, puisée directement dans les alentours orageux de la prison, est un pur produit du recyclage. C'est donc un moyen très économe de garder des forçats parmi les monstres les plus dangereux du monde sous contrôle total et perpétuel, et de leur griller la cervelle au passage, leur sapant progressivement toute forme de désir de s'évader. Double dose pour les nouveaux venus, naturellement, histoire de leur ôter tout espoir d'échappatoire dès leurs premiers jours.

Du coup, la foudre faisant office de geôlière en elle-même, il y a peu de gardiens qui circulent dans les couloirs des prisonniers, permettant de sacrées économies de personnel malgré l'immensité de l'édifice. Quand ils y descendent, c'est pour escorter les nouveaux à leur nouvel habitat, ou pour évacuer les morts. Ils gèrent donc les entrées/sorties, en gros.

Concernant les têtes dirigeantes de la prison, on a un coktail de pointures en leurs domaines plutôt impressionnant et harmonieux, et malgré les élans romantiques dérangeants du directeur, les colères noires de la vice-directrice, la schizophrénie du tortionnaire en chef, et le fait que l'ingénieur en chef soit un insupportable ado immature, tout roule pour le mieux et sans accrocs.

  • La Volta :
    Bienvenue à bord de l'ascenseur de la Marine : la Volta.
    C'est un impressionnant chef-d'œuvre d'ingénierie conçu pour traverser les cieux tourmentés et atteindre l'île céleste orageuse de Mile High Purgatory. Dès que vous franchissez les portes de l'ascenseur, vous êtes accueilli par un intérieur d'un blanc éclatant, souligné par des motifs marins en relief représentant des vagues tumultueuses et des éclairs perçant les nuages sombres. Les parois de l'ascenseur sont renforcées par un alliage spécial résistant aux conditions climatiques extrêmes, vous offrant une sécurité totale lors du voyage.
    À mesure que la Volta s'élève, vous pouvez sentir une légère secousse alors qu'il traverse les différentes couches atmosphériques. Les fenêtres panoramiques et le sol transparent vous offrent une vue imprenable sur les paysages en constante évolution : des nuages tourbillonnants, des éclairs déchirant le ciel obscur et les éclats fugaces d'arcs-en-ciel se reflétant dans les gouttelettes de pluie.
    Une douce musique marine résonne doucement dans l'ascenseur, créant une atmosphère apaisante malgré les éléments déchaînés qui grondent à l'extérieur. Les passagers sont invités à se détendre et à profiter du voyage, tout en se sentant en sécurité sous la protection de la Marine. Certains ouvrages sont même à disposition pour vous tenir informés des derniers faits d'armes des valeureux soldats.
    Ajouté par INDRA

  • Secteurs 1 à 9
    Plus vous vous enfoncez dans le dédale électrique, plus les hommes que vous croisez étaient dangereux et impitoyables avant de chuter dans cet enfer, plus la foudre y est puissante et plus les sévices envers les bagnards y sont cruels et fréquents, plus les logements et les nourritures y sont rares et infâmes, et plus vous vous rendez compte à quel point la justice du GM ne fait pas de cadeaux à ceux qui n'empruntent pas son sens.

  • Secteur 10
    On y entrepose les criminels les plus dangereux. "On y entasse" serait plus juste. C'est en fait une fosse qui n'a qu'un seul accès : la trappe par laquelle on y tombe. Les murs sont littéralement blindés, et eux comme le sol constamment placée sous une tension équivalente -soi-disant- à celle des plus dévastatrices attaques de l'amiral Shiro. La moitié de l'énergie globale drainée au nuage est investie ici. On s'accorde souvent à dire que ce secteur n'est rien de moins qu'une peine de mort subtilement déguisée...

  • Couloir des sanctions
    On est friand d'euphémismes dans le coin. "Sanction" est à comprendre par "Torture à mort". Un long, très long couloir angoissant, étriqué et sombre mène aux chambres de torture de Radament, d'où le nom plutôt parlant de la zone. On y expérimente de nouvelles façons de faire regretter aux condamnés ce qu'ils ont fait...

  • Poste de contrôle
    Les gens qui squattent les coulisses de la forteresse aérienne sont de véritables geeks. Restant cloîtrés sans autre lumières que celles des vidéos envoyées par les caméras den den, ils s'occupent, en plus de la surveillance des prisonniers, des pressions psychologiques à coup d'électrochocs selon leur bon vouloir et leur humeur, ainsi que de gérer les aspects plus techniques de la vie de la prison : réparations, entretien, maintenance du bagne volant. A la moindre avarie, ils ont ordre de sonner le directeur... même si grâce à ses implants cybernétiques et à son dérangeant amour pour sa prison, il est souvent au courant du moindre problème bien avant ses meilleurs ingénieurs.

  • Zone habitable
    Les logements du personnel, comprenant également les réserves de matériel ainsi que les bureaux du directeur et de la vice-directrice. Un ingénieux système d'isolation bloque le terrible tonnerre qui se déchaîne 24h sur 24 dehors, permettant ici un sommeil de rare qualité, comparé au reste du bâtiment. Le réfectoire donne une vue imprenable sur le paysage tourmenté du nuage d'orage, à admirer à volonté pour prendre conscience de la "puissance de notre si chère déesse d'acier qui survit même aux colères les plus folles de la nature", d'après Mr Valentine.

  • Le champion de l'ordre !
    Petit concours interne sympathique, qui détend après 30 jours de fervent labeur tout en offrant des opportunités d'évolution à tous les gardiens. Chaque mois est élu le "champion de l'ordre du mois" par le comité exécutif de la prison. Pioché parmi les gardiens les plus efficaces des dernières semaines, ainsi que parmi ceux qui ont démontré le plus de bonne volonté, l'heureux élu reçoit alors les honneurs du directeur et de son staff lui-même, ainsi que la proposition d'être amélioré cybernétiquement par les ingénieurs de Tesla eux-mêmes. Il va de soi qu'une même personne ne peut être sélectionnée deux fois. C'est donc un choix de carrière très important, et la plupart des élus se laissent tenter par les nouvelles aptitudes offertes par la division scientifique.


Forces de l'ordre et respect de la loi

On compte trois bonnes centaines de gardiens environ, tous équipés de combinaisons isolantes et des fleurons de l'armement électrique de la division scientifique de Telsa : un arsenal de matraques, de lames, de pistolets parcouru par un voltage réglable et capable, en théorie, de paralyser même le gratin des détenus. De quoi, au choix, neutraliser ou carboniser les taulards qui trouveraient encore la force de se montrer récalcitrants.

De plus, par le biais du concours interne mensuel "champion de l'ordre", tous les mois apparaît un nouveau geôlier cyborg, pourvu de capacités toute droite sorties de l'imagination retorses des cerveaux du gouvernement...

Historique & Évènements récents

 ► [1629] Évasion et Complot - Phase 1 :
Suite à leur entraînement délivré par Pandore, Éléonore, Ada et INDRA accompagnent la Colonelle d'Élite dans la prison haute sécurité de Mile High Purgatory. La Marine y déplore une épidémie mortelle qui va rapidement être imputée au prisonnier Suisui Globe, un ancien cuisinier ayant empoisonné de nombreux nobles. Suisui, aidé de sa complice au logia du beurre parvient à s'échapper.
Événement joué ici : lien

Personnalités importantes


Les gardiens et les prisonniers

Lien cliquable :
31359310.png


Moyen d'accès
Courant Taraï