AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Les conspirateurs.

Invité
Invité


Ven 2 Jan 2015 - 23:57

Les conspirateurs

Les conspirateurs. 150102115935551480



Mephisto' s'ennuyait un peu, il recevait peu de commandes et flemmard comme il était, il n'allait sûrement pas se lever pour aller chercher des clients. A la place, il avait envoyé son petit singe voler un livre à librairie d'à côté. Jack avait chopé le dernier best seller : "La Conspiration, ou comment les dirigeants nous ont berné depuis la nuit des temps. " Il avait l'air intéressant ce livre, et c'était pas comme si y avait autre chose à faire... Bon allez, il ouvre le livre, pour l'instant tout va bien. Sur la première page on peut voir écrit en gros caractères : "Ricardo Bradston. " Sûrement l'auteur. Mephisto s'apprête à tourner la première page... Il pose son doit, soulève le papier et oui ! Oui ! Il l'a fait, il commence à lire ! [...]

" OH MON DIEU ON NOUS A MENTI ! "

Que pouvait-il y avoir de si choquant dans ce livre ? : Des photos plus surprenantes les unes que les autres, des textes et des lois décortiquées et analysées. Ricardo Bradston avait méticuleusement montré par quelles ruses les Conspirateurs arrivaient à contrôler le monde en secret. Le livre comportait de nombreuses images de dirigeants du monde, et Bradston avait mis en évidence les signes de leur appartenance à ce groupe de Conspirateurs ! Mais il ne s'agissait pas uniquement de personnalités, Ricardo avait repéré de nombreux signes de la présence des Conspirateurs dans la vie du quotidien. C'était tout simplement incroyable !

Echantillon d'images:
 

Comment vivre en sachant cela maintenant ?! Le monde n'était pas au courant, même si ce livre se vendait bien, on ne pourrait pas prévenir toute la population ! Même le Gouvernement Mondial était concerné ! Bradston le démontre simplement à la page quatre-vingts sept, ligne vingt six : " Gouvernement Mondial, 19 lettres > 19+645=666 > On retrouve le nombre 666 " Car ce nombre, 666, on le retrouvait partout ! Les Conspirateurs utilisaient ce nombre pour marquer leur territoire, ils utilisaient des signes mystérieux, des étoiles, des triangles, des yeux, des bouc... Incompréhensibles pour les Non-Conspirateurs. Mais quel était le but de ces Conspirateurs ?! Cela aussi, Ricardo l'a découvert en déchiffrant le langage secret des Conspirateurs, c'est la dernière phrase du livre : " Les Conspirateurs convoitent un objet qui leur conférerait une puissance incommensurable ! Il s'agit du Logia ultime, le SupraLogia, le fruit des Marches huilées, il permet de faire courir ses adversaires sur des escaliers huilés. Une véritable torture, et ce fruit pourrait leur permettre de conquérir le monde... Nous devons les en empêcher, envoyez vos dons et soutenez nous ! " Il fallait les soutenir ! Le monde allait sombrer, les Non-Conspirateurs devaient s'organiser et empêcher ces monstres de mettre la main sur le Supra Logia. Mephisto se précipita dehors ! Il empoigna une poubelle et monta dessus.

" Peuple de Logue Town ! On nous a menti il faut... Ah mais qu'est ce que je fou ?! J'habite dans une rue mal famée, y a personne qui passe par là je suis con ! "

Mephisto couru alors en direction de la grande place de la Potence, il y avait toujours du monde là bas, il fallait rallier des gens à la cause de Bradston et vite ! [...] Il arriva sur la grande place, essoufflé, agitant les bras dans tous les sens.

" PEUPLE DE LOGUE TOWN, IL FAUT SE REBELLER ON NOUS A MENTI DEPUIS LE DEBUT ! LES CONSPIRATEURS ILS VONT TOUS NOUS TUER... "

" Oh bordel pas encore ! Eh René, Jacques, regarde y en a un autre qui vient nous parler de ces conspirateurs ! Chopez le vite ! "

Il avait même pas fini le pauvre, il n'avait pas eu le temps de prévenir le peuple. Des soldats de la Marine s'étaient jeté sur lui sans raisons. En même temps, quand on y réfléchit, La Marine est du côté du Gouvernement Mondial, il était normal qu'ils empêchent les Non-Conspirateurs de prévenir la population ! Mephisto fut bâillonné, parce qu'il braillait trop qu'ils disaient, mais c'était faux ! C'est parce qu'il disait la vérité, ils voulaient le faire taire... Ils allaient sûrement l'éliminer. On l'avait amené dans une cellule du Q.G de la Marine de Logue Town. René lui avait retiré son baillon pendant que Théodore.

" Bon espèce d'idiot, la prochaine fois que t'achète un livre, tu livre bien les petites écritures en bas, ok ?! Parce que ton Ricardo Bradston, c'est juste un escroc, t'es le dixième de la journée, et il est que treize heures ! Regarde, à côté du coupon pour envoyer les dons, il est écrit : Les théories démontrées par ce livre sont totalement fictives, les images utilisées sont de simples montages, les Conspirateurs sont eux aussi un groupe fictif en aucun cas les dons seront utilisés pour les chasser bande de cons. Voila, il savait que personne ne lirait les petits caractères vu qu'il vous traîte de con. "

" En même temps il a pas tort hein... "

" Ouais bah c'est pas mon problème ! Le prochain j'te jure que j'le fou dans la prison avec tous les pédophiles et les meurtriers en série ! "

" Ah mais tout va bien alors si tout était faux ! J'vous avoue que l'idée de plus jamais manger de Bretzel ça m'a rendu triste, mais pas de Conspirateurs, alors je peux encore en manger ! "

Les soldats de la Marine détachèrent Mephisto et le laissèrent partir, pas très convaincus. Jiin était maintenant rassuré. Mais à sa sortie du Q.G, il remarqua un détail troublant... Mais nan ! C'était pas possible, il racontait n'importe quoi ce Bradston. Notre jeune ingénieur s'en alla alors, content de pouvoir manger des bretzels et du poulet frit à nouveau...

Le détail troublant:
 

" Je dois prévenir tout le monde ! Tout ce qui est raconté dans ce livre est faux ! "

Pour ceux qui se le demandent, NON, Mephisto n'a aucune raison de faire ça, il est juste complètement débile et aime se foutre dans le caca... Pour ça, il avait un plan : aller à la librairie et bruler tous les exemplaires de "La Conspiration, ou comment les dirigeants nous ont berné depuis la nuit des temps. " C'était la seule solution d'après Mephisto'. Et dire que certains le considèrent comme un génie... C'est pas possible ! Et en plus il y va cet idiot, il fonce à la librairie, renverse deux trois passants dans sa course, et après une dizaine de minute à courir comme un taré avec son singe sur l'épaule, il arrive à la librairie. Le bâtiment était très vieux, cela se voyait rien qu'à la couleur de la façade, elle était blanche, avant, il y a très longtemps car elle avait viré au blanc cassé. Elle ressemblait aux bâtisses antiques, avec d'énormes colonnes qui soutenaient le toit. De l'extérieur elle était impressionnante, mais à l'intérieur, on avait le souffle coupé à chaque fois qu'on y entrait : il y avait des ornements en or partout ! Des têtes de lions, des goules, des anges, le plafond avait été entièrement peint par le prodige Michael-Angel il y a de cela trois siècles ! Dès qu'on entrait, on voyait des dizaines et des dizaines d'allées, remplies de livres. On ne pouvait pas les compter tellement il y'en avaient ! Heureusement pour Mephisto, "La Conspiration, ou comment les dirigeants nous ont berné depuis la nuit des temps. " avait un petit espace dédié à sa vente. Le petit stand était bondé, les gens se battaient pour avoir leur exemplaire du livre.

" ARRÊTEZ ! Il n'y a que des bobards dans ce livre ! Ne l'achetez pas ! "

Mephisto s'avança mais une alarme retentit dans la librairie. Des petits Den Den alarmes criaient à tue-tête. Il avait complètement que le livre qu'il avait dans la main avait été volé, ça n'avait pas dû échapper aux Den Den qui surveillaient l'entrée. Deux gros vigiles avaient fait leur apparition, ils empoignèrent Mephisto et l'emmenèrent à l'écart, pendant que les libraires calmaient les clients et désactivaient les alarmes. Le jeune homme fut emmené dans une pièce sombre au fond de la librairie. Il n'y avait qu'une lampe qui éclairait faiblement l'endroit, une table et deux chaises. Les deux vigiles installèrent Mephisto' sur une des chaises et sortirent de la pièce. Non ne vous inquiétez pas, vous ne comprenez pas ? Mephistopheles non plus, Jack non plus, personne ne comprenait plus rien. [...]
La porte s'ouvrit et deux employés de la librairie entrèrent. C'étaient des jumeaux, ou alors deux gros tarés qui s'amusaient à s'habiller pareil : ils avaient la même de coupe de cheveux, une coup au bol mal faîte, portaient d'énormes lunettes avec des verres d'une dizaine de centimètres d'épaisseurs, avaient une barbe de robinson, et portaient un long manteau noir sur lesquels étaient collées des étiquettes : King et Kong que c'était écrit. Ils s'avancèrent devant Mephisto :

" Espèce d'idiot ! Tu vas faire tout capoter...
...Oui tout capoter ! "

" Mais de quoi vous me parlez vous ? Déjà vous êtes les mecs les plus louches que j'ai jamais rencontré de ma vie... Maintenant je paie le livre et vous me laissez partir ok ?! "

"On ne peut pas...
...Te laisser partir, tu vas nous...
... Causer du tort or nous devons...
... Mettre notre plan à exécution. "


Déjà qu'ils étaient effrayants ces gars, en plus ils finissaient les phrases de l'autre... On se croirait dans un asile de fou ! King sortit un livre de son manteau. Mephisto s'était caché sous la table pensant que c'était une arme. Ridicule... Lorsqu'il vit qu'il ne s'agissait que d'un livre, il se releva et se rassit.

" Tout ce qui est dit dans le livre...
... Est complètement faux car c'est nous qui l'avons écrit pour attirer...
... Une nouvelle clientèle. Pourquoi pense-tu que nous possédons une...
... Des dernières librairies de la ville ? Nous avons su créer un business...
... avec ces livres bidons. Les passionnés de lecture c'est bien mais...
... Ca rapporte pas de berrys, nous on a trouvé comment s'en faire un tas...
... Pour pouvoir entretenir la librairie. Tout le monde est content....
... Les vrais lecteurs, et les idiots qui dépensent des sommes astronomiques...
... Pour qu'on leur bourre le crâne avec des trucs complètement faux ! "

" Mais vous êtes des gros enfoirés ! J'me suis fait arrêté à cause de vos histoire, je vais aller prévenir tout le monde ! "

Mephisto se leva mais Kong sortit un objet de sa poche. Cette fois c'était bien une arme. Un petit revolver, qu'il pointa en direction de Mephisto'. PAN ! Le petit singe Jack avait sauté sur Kong pour lui arracher l'arme des mains ! Quel courage ! Le coup était parti tout seul, personne n'était blessé visiblement. Mephisto en avait profité pour sauter sur King et l'assommer avec son livre. Kong était toujours à la lutte avec Jack. Le petit singe mordit la main du libraire qui lacha l'arme. Battu par un singe... Encore plus ridicule que Meph'. Celui-ci couru vers la porte et la fit voler en éclats. Fallait juste tourner la poignée mais bon... Il renversa un vieillard qui tenait une torche. Le pauvre, c'était le vieux Ragnar, il était chargé de rallumer les lampes à huile de la librairie tout le monde le connaissait à Logue Town c'était un gentil monsieur sans histoires. C'était pas son jour à Meph', parce qu'en plus de renverser le vieillard, voila qu'il tirait sur les clients... Tirait sur les clients ?! Mais nan c'était pas Mephisto ! C'était Jack, pris dans le feu de l'action, il s'était cru dans un roman d'espionnage le singe. Résultat, les vigiles s'étaient mis à foncer vers Mephisto, les Alerto Den Den criaient encore, ça allait rameuter pas mal de monde !

" Regarder il a agressé King et Kong ! Oh mon dieu quel barbare ! "

" Mais nan c'est eux qui m'ont atta... "

PAN !

" BORDEL JACK ARRÊTE CA TU M'AS DEJA MIS DANS LE CACA ! "

Il avait blessé un vigile cet idiot de singe... Et voila qu'il se mettaient à tirer sur les livres. Il visait comme un pied, et avait du mal à rester stable. Heureusement, il ne restait qu'une balle dans le chargeur. Jack tira en direction du vieux Ragnar. Le petit singe fut projeté en arrière, il était léger comme une plume et le tir l'envoya valser dans les airs. La balle ne toucha pas Ragnar mais ricocha sur une lampe, puis un comptoir. On avait du mal à la suivre, il fallait la repérer aux bruits... Et puis soudain BOOM ! Elle vient atterrir dans un baril rempli d'huile, ceux que Ragnar utilise pour allumer les lampes. Tout ce bordel causé par un petit singe ! Le baril explose et de l'huile enflammée gicle un peu partout. Les vigiles courent pour éteindre le feu mais c'est trop tard : les livres ont commencé à brûler et toutes les bibliothèques en bois commence à se consumer. Mephisto empoigne Jack et profite de l'occasion pour s'éclipser. Il ouvre la porte de la librairie et...

" SORTEZ LES MAINS EN L'AIR ANARCHISTE DE MES DEUX ! VOUS ALLEZ RELACHER LES OTAGES ET SORTIR SANS FAIRE DE GESTES BRUSQUES ! "

" Oh bordel mais j'ai pris personne en otage ! J'vais devoir rester à l'intérieur un petit moment..."

Le jeune homme fit alors demi-tour. Il ne pouvait pas faire autrement. Soit il sortait et se faisait arrêter, soit il restait à l'intérieur et cramait avec ses otages. Et comme d'habitude, Mephisto eut une idée de génie... [...]
Il envoya le petit singe à la rencontre des soldats de la Marine. Jack sortit et avança vers les soldats qui braquèrent leurs armes sur lui.

" Eh attendez regardez il un bout de papier dans la main... On est prisonniers des flammes qu'il dit. Faut entrer les gars ! ON Y VA LANCEZ L'ASSAUT ! "

Alors idiots comme ils sont ils y vont les soldats, ils courent et défoncent la porte, qui était déjà ouverte, et arrivent à l'entrée de la librairie. King, Kong, Ragnar et les cinq vigiles sont assis par terre, ligotés et bâillonnés. Ils gémissent et essayent de bouger, clignent des yeux, on ne comprend pas ce qu'ils veulent dire. Un des soldats retire alors son bâillon à King.

" IL VA FAIRE SAUTER LA LIBRAIRIE BORDEL FAUT QU'ON SOOOORTE ! "

" Trop tard ! Asta la vista Baby ! "

Mephisto se tenait entre les soldats et la porte d'entrée, une torche à la main. Il avait fait couler de l'huile jusqu'à lui, et son plan génial était de faire cramer tout le monde... Nan quand même pas, il allait juste bloquer la sortie avec un mur de flammes. Si les otages et les soldats ne mourraient pas étouffés avant que l'huile ne se consume, alors ils survivraient ehehe ! Et il le fait en plus ! Il lâche sa torche dans l'huile avant de se barrer en courant. Il bouscule deux trois personnes dans la foule qui s'était amassée devant la librairie et s'enfuit tel un preneur d'otage qui vient de cramer ses victimes. [...]
Tous couvèrent de suie, les otages et les soldats sortent de la librairie, après une heure passée dans les flammes. En fait, il y avait une issue de secours dans la pièce où Mephisto avait été interrogé, King et Kong avaient oublié. C'est ce qu'ils ont raconté dans leur déposition, mais tout le monde sait qu'ils ont utilisé des sorties secrètes que seuls les Conspirateurs peuvent emprunter !

Code couleurs:
 


Dernière édition par Mephistopheles le Dim 4 Jan 2015 - 0:47, édité 5 fois
Invité
Invité


Sam 3 Jan 2015 - 18:03

HRP :Toutes les théories concernant les Conspirateurs sont naturellement fausses, à part les images elles sont vraies. Mais c'est pas moi qui les ai faîtes donc me tuez pas s'il vous plait. Merci.
Page 1 sur 1