Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

Le bocal brisé


Dante Kamina
Papa




Une journée de lutte sur le champ de bataille de la politique. Si quelque chose frustre bien le père Kamina, c'est de devoir continuer à guerroyer même chez lui, le soir, tandis qu'il ne demande que le repos, rien que le repos. Guerroyer face à un fils devenu fou de lubies qui le dépassent.

S'il te plaît, Craig... Je suis fatigué.
J'te parle de mon futur !

Le futur des enfants ? Plutôt trouble. Il lui paraissait naturel qu'ils s'aiguillent d'eux-mêmes sur les rails empruntés par leurs aînés. La politique. Acteurs, sur la scène politique. "Acteur". Le mot est bien choisi. Dante n'est qu'un rôle, sur la scène politique : un ténébreux marionnettiste dont les ficelles se dandinent au-dessus de pantins bons à brûler une fois devenus inutiles. Mais chez lui ? Il redevient un père. Malgré lui. Toute sa puissance s'évapore. Il n'est rien de plus qu'un père, face à un fils qui s'agite frénétiquement sous ses yeux comme un pantin désarticulé.

De NOTRE futur. Tark aussi... Il veut devenir marine.
C'est ridic...
Ça fait longtemps qu'on y pense. C'était notre... notre secret. Mais j'ose pas. J'ose pas. Me lancer sans savoir c'que t'en penses !
C'est ridicule. Tark compte partir se faire tuer là-haut pour des causes humaines ?
La justice. C'est pas qu'humain !

La marine, c'est une institution qui ne nous concerne pas. Au chaud, lovés dans notre bulle défendue par le fleuron de la garde royale, nous n'avons ni besoin de marine, ni de justice. Que croit-il connaître de la vraie justice, son jeune alevin ? Crachée et étalée par le plus fort, il remonte à loin, le temps où nous pouvions penser que la justice se rangeait systématiquement du côté du plus faible. Dante, le cynisme dans la chair, la considère comme un outil redoutable pour dresser les peuples face à un ennemi chimérique. Car la loi de la jungle commandant jusqu'à la civilisation, il faut se tenir loin des convictions mielleuses qui vous fragilise le coeur.

Il n'y a pas de justice. Pas de justice objective, tout du moins...

Alors pourquoi ne te lancerais-tu pas dans le droit ?
C'est pas de cette justice là que j'parle.
Je vois. Tu pensais à celle de tes bande-dessinées ?

Sa bouche part en zig zag, Craig fait la moue. Pour un peu, il bouderait. Craig fait moins farouche adversaire que son grand frère, mais reste tout autant tenace quand il s'y met.

C'qu'on entend de la surface... Ça te gêne pas ? Les esclaves ? Les pirates ? Les guerres ?
Il serait temps que tu acceptes que l'être humain est un animal des plus barbares, Craig. Laissons-le s'autodétruire, et vis tes ambitions ici, en paix.
C'qu'ils font aux autres homme-poissons ? Puis les homme-poissons là-haut, leur haine ? Leur désespoir ? Ça te fait rien ? Vraiment rien ?

Corde sensible ? Du tout. Il existe deux sortes d'homme-poissons. Ceux qui demeurent dans la Mère Patrie, et ceux qui en sont sortis, ou qui ne connaissent que le dehors. Naturellement, en un monde aussi impitoyable que celui de la surface, aussi implacable envers la différence, un homme-poisson devient rapidement fou à lier et cède donc aux pulsions primaires qui se terrent en ses gènes.

Est-ce malheureux ? Bah. Pas plus malheureux que de jeter un poisson d'eau douce dans l'océan. C'est un gâchis, mais le gâchis, c'est bel et bien l'histoire de la Création entière, selon Dante. Encore une raison que la Justice n'est qu'une chimère qui jamais n'existera à l'état naturel : il y en a qui naissent dans des ghettos insalubres, dont la palette d'émotions se limitera à jamais au deuil et aux regrets, il y en a qui puiseront dans la brutalité la force de se hisser au-dessus de leurs maîtres, il y en a qui se pareront d'idéaux piqués dans les assiettes des autres pour satisfaire leur égoïste faim de revanche sur la vie.
Il y en a qui naissent pour mourir.

Dante ne sait comment affirmer l'idée à son fils perdu dans ces idées mélancoliques.

Justement.
La surface... Ce n'est pas un monde pour vous. C'est malsain. Pourri. Sans espoir. Un dépotoir. Tu lis énormément, Craig, c'est bien. C'est très bien. Tu es riche d'un savoir dont Tark n'est peut-être pas encore fardé, et qu'il risque d'apprendre à ses dépens s'il t'embarques là-haut. Préviens-le ! Dis lui quel genre de parias vous ferez, là-haut ! Penses donc à la tristesse et aux regrets d'une noble créature des abysses plongée dans ce dépotoir fréquenté par ces... cochons... roses... d'humains.

... J'étouffe, papa. C'est un putain de bocal ici ! J'ai pas envie d'avoir peur ! Tark aussi en a marre ! Tu conchies c'monde parce que tu l'comprends pas, c'est tout ! Parce que t'es qu'une grosse feignasse qui s'bouge pas pour l'faire changer ! Il te sert à quoi, ton pouvoir, hein ? A part à aspirer le fric du contribuable ?

En réalité, le pouvoir se couve. En abuser, c'est le brusquer. Le brusquer, c'est le briser. Il faut le ménager, l'exercer en coulisses. Car là est le secret de l'influence : elle reste secrète.

Craig a beaucoup à apprendre. D'un tempérament plus docile et calme que Tark, le potentiel du petit frère s'étend à toutes les branches de la politique. Avec un soupçon de machiavélisme en plus, le jeune alevin ferait un parfait bras droit pour le papounet aux ambitions démesurées. Et plus tard, qui sait... Quand il l'aura bien formé...

Qui sait... Un jour, la famille Kamina adoubée au sommet de la pyramide sociale de l'île des homme-poissons ?

Ce monde est salement vicié. Mais notre île, c'est moins pire. Car tu as la chance d'être un homme-poisson né en un berceau douillet, le meilleur que le hasard aurait pu t'attribuer. Cerise sur le gâteau, tu es né une cuillère en argent dans la bouche. Ce petit univers pourrait vous offrir les sésames à vos caprices sitôt que vous les demandiez ! Tark pourrait devenir un brillant guerrier. Il a l'ardeur, la force, la fougue, l'instinct. En m'entretenant avec quelques gradés, je pourrais lui confier rapidement un rôle sur-mesure... Nous sommes tellement en manque d'explorateurs, ces temps-ci ! Ses désir d'action et de découvertes s'en verraient comblés ! J'en suis certain...

... et pour toi...
Je ne désire que ce qui te conviendrait le plus, Craig. Et je sais parfaitement ce qui t'irait... fiston.
Ensemble, nous pourrions posséder cette île... Père, et fils ! Réfléchis y...


Craig se rendit compte que ce n'est décidément pas son père qui l'aidera à dissiper ses doutes.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10413-fiche-de-craig