AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -14%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
Voir le deal
974 €

Que la chasse commence

Invité
Invité


Mar 5 Mai 2015 - 19:58



Que la chasse commence 1430847778-rp


«C'est ici que tout a commencé hein ? Bah !»


En effet, comment aurait-on pu commencer cette aventure sans commencer à cet endroit aussi sacré, une légende allait s'écrire, un marine allait s'élever, était-ce le début d'une légende funèbre ou d'une histoire d'un héros glorieux ? C'était la seule question crédible à se poser. Il était là, assit sur le rebord d'un mur, à observer les divers personnages qui s'amenaient dans la ville. Il avait voyagé sur quelques îles sans trop y prêter attention, mais il lui semblait logique de marquer son aventure par cette venue dans cette ville. Cette île avait quelque chose de particulier, on pouvait sentir l'aventure, mais on pouvait surtout sentir la piraterie, venir ici lui donnait envie de continuer sur sa voie, il était certain pour lui qu'il allait détruire des aventures pour de nombreux pirates, mais il devait le faire, pour la justice. Descendant du mur, Kyoukou marchait les mains dans les poches, il observait, il s'assimilait à la foule, son regard se dirigeait vers toutes les personnes sensibles d'avoir commis des délits.


«Cette ville pue la naïveté»


En effet, c'était une ville vivante, il était dur de s'imaginer qu'elle était l'inspiration de vils pirates, de vils pirates ? Mais aussi de nombreux aventuriers mais sans vraiment vous le cacher, Kyoukou se foutait bien des autres, ce qui lui importait c'était de coffrer du criminel. S'arrêtant alors net dans sa route, il remarqua une petite bande qui observait la foule, il ne savait pas s'ils préparaient quelque chose, mais de toute façon il avait du temps à perdre, pourquoi ne s'assurer de la sécurité des citoyens ? S'échappant facilement de cette foule sans se faire repérer il prit en filature cette bande de jeune, ce groupe ne semblait pas si dangereux, même si très louche à première vue, Kyoukou devait faire attention. La filature dura un bon bout de temps avant que notre héros se rende compte que cette bande n'avait rien à voir avec la criminalité, ils étaient en réalité qu'un petit attroupement de jeunes ne sachant pas quoi faire de leur journée, ce qui fut à la fois une déception et une option rassurante pour Kyoukou.


«Dépêchez-vous, on a pas toute la journée!»


«Ah ben enfin !» Ce fut avec une grande surprise qu'il aperçu enfin des gens qui ne semblaient pas net, s'appuyant alors sur le mur en les guettant, Kyoukou remarqua ce groupe qui était suspect. Il y avait de nombreux grands gaillards qui transportaient des caisses qui devaient sûrement contenir des armes ou des munitions. Que fallait-il faire ? Les laisser naviguer ? Ils n'avaient rien fait pour l'instant. Nahhhh, Kyoukou n'était pas comme ça, il n'en avait strictement rien à faire qu'ils ne fassent rien de mal pour l'instant, il avait reconnu quelques pirates et il voulait juste arrêter le mal à sa source, donc il fallait mieux commencer maintenant avant que ces pirates deviennent trop dangereux par l'obtention d'une arme par exemple. Il était temps de purger cette ville, il était temps de détruire le mal et notre héros de la marine n'allait pas s'en priver : «Tséhéhé... Allons-y, je commençais à m'ennuyer !»


Invité
Invité


Mar 5 Mai 2015 - 21:31



Que la chasse commence 1430853344-tumblr-mg15tm9aqf1rbzd35o1-500


«Attendez... c'est qui ce bouffon ?»


Kyoukou se tourna d'abord pour voir si ce jeune fou parlait de quelqu'un d'autre, c'était impossible, qui serait assez débile ou suicidaire pour insulter directement un type aussi strict. Malheureusement, Kyoukou venait bien de se faire insulter, son regard s'intensifia et un sourire plus ou moins sadique apparu sur son visage : «Attendez... ce fou parlait de moi là ? On ne vous a pas dit de ne pas énerver un prédateur ?» Loin de les impressionner ou de les terroriser, les pirates semblaient énervés, il faut les comprendre, notre héros de la marine venait de griller l'un de leur plan. L'un des pirates enclencha le pas, défiant Kyoukou du regard tout en lui disant : «Gamin, tu ferais mieux de partir d'ici si tu ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose de grave», cette phrase déclencha alors un fou-rire pour l'homme qu'on surnommait «Justice Grise», sautant alors de l'endroit ou il était perché on pouvait entendre : «Gamin ? Tséhéhéhéhé ! La seule chose de grave qui pourrait m'arriver en partant d'ici, c'est de faillir à ma tâche...»



Kyoukou atterrit à quelques centimètres du premier pirate à avoir ouvert sa bouche, sans même perdre son temps, il enfonça son coude dans l'estomac de ce criminel, le laissant tomber au sol sans même le retenir. Cet acte énerva encore plus le petit groupe, sortant alors des fusils ils ne s'empêchèrent pas à leur tour d'attaquer le jeune marine : «Arg ! Merde !» se jetant alors contre un mur pour ne pas se faire toucher par les balles, il ne s'attendait pas à ce que les pirates répliquent de cette manière, observant la situation, les malfrats ne s'arrêtaient pas de tirer. Se faufilant derrière le groupe en se cachant derrières les murs il se lança sur un des pirates, lui assenant un coup qui l’assomma sans trop de problèmes. Cette fois-ci, au lieu de le laisser tomber, il prit le corps pour s'en servir comme bouclier, les malfrats recommencèrent à tirer mais ils s'arrêtèrent  très vite en prenant en compte la situation : «Stop ! Stop ! Bande d'abruti il se sert de lui comme bouclier !» «Rhinoceros assault !» fonçant alors dans la foule, les opposants ne pouvaient rien faire, en tout cas, ils ne pouvaient pas se permettre de lui tirer dessus à moins de blesser leurs propres alliés.


«Enflure, qu'est-ce que tu nous veux à la fin ?!»


Le sourire aux lèvres, Kyoukou défonçait du pirate à main nue, ne se préoccupant pas des coups qu'il encaissait, il était bien trop excité par le combat. Il fallut quelques minutes pour lui permettre de désorganiser la bande, une bonne partie était à terre, l'autre était prête à s'abattre sous les poings de notre héros. Crachotant du sang qu'il avait accumulé dans sa bouche à force de se prendre quelques mandales, ce goût lui rappelait tant son passé, rigolant d'une façon tout aussi sadique que les sourires qu'il lançait depuis tout à l'heure, il se mit à marmonner : «Ahhh... je déteste tellement ce goût», le combat n'était pas fini, mais le regard de Kyoukou semblait bien vide, il était pensif, comme si un souvenir venait de jaillir se sa mémoire.
Invité
Invité


Mar 5 Mai 2015 - 22:34




~Flashback~

Il faisait sombre, Kyoukou n'avait jamais imaginé à quel point on pouvait souffrir, le temps semblait comme ralentit, c'était en gros comme une espèce de souffrance éternelle. N'importe qui serait mort dans de telles conditions, mais les dieux semblaient ne pas vouloir lâcher le pauvre petit garçon qu'il était, les dieux ? Que dis-je, sa volonté de fer le maintenait en vie, sa rage montait peu à peu, transformant alors le jeune garçon qu'il était en un espèce d'instrument de vengeance qui ne rêvait que d'une chose : se relever pour anéantir le mal. On le trouva donc dans un piteux état, l'amenant instantanément aux urgences, on lui procura des soins précieux. Même durant le repos il ne cessait de gesticulait brutalement, il était tellement agité que les médecins durent l'attacher à son lit. Il ne faisait que répéter des phrases comme : «Je veux vivre ! Je veux vivre ! Je veux vivre !» des phrases qui semblaient bien normal pour un jeune homme à l'agonie, mais l'intonation de la phrase était bien plus troublante, il ne semblait pas effrayé, il ne semblait pas supplier, non, il disait ça avec une rage qui en faisait frissonner plus d'un.


«Ça a duré longtemps... mais tu es guéri ! Sans indiscrétion que vas-tu faire maintenant ?»


L'enfant répondu qu'il voulait intégrer la marine, il fallu un long moment avant qu'ils se décident enfin à le former au combat, de ce côtés-là il n'y avait d'ailleurs pas trop de problèmes, Kyoukou était déjà un garçon bien fort pour son âge. Se battant avec une hargne extraordinaire il impressionnait bien des tuteurs : «Je ne sais pas si je dois me réjouir de la venue d'une telle recrue ou si je dois avoir peur de voir un jeune homme avec un tel potentiel, en tout cas il m'a l'air d'une lame parfaite qui n'attend que d'être bien aiguisée...» Sa force faisait des ravis, mais elle attirée aussi des jaloux qui n'aimaient pas réellement qu'un môme leur fasse de l'ombre, il n'était donc pas rare de voir Kyoukou se faire bizuter par ses collègues. Malgré les quelques problèmes que lui opposait donc ses collègues, il n'y a jamais eu un moment ou notre héros pesta contre le système ou la marine, il se fichait bien de quelques imbéciles qui ne comprenaient même pas la chance qu'ils avaient d'avoir des recrues de ce style, il n'avait qu'un seul but, la vengeance.


«Rien ne m'arrêtera ! Rien ne m'arrêtera ! Rien ne m'arrêtera !»


Il s'entraînait nuit et jour, mettant son corps en danger dans des exercices compliqués et dangereux. Il passait sa vie à augmenter ses caractéristiques physiques, finalement, la haine qu'avait les autres marines se transforma très vite en un étonnement, puis peu à peu il y eut comme un respect entre Kyoukou et les autres recrues, enfin, ce respect se transforma en inspiration pour tous les soldats qui voulaient percer un jour dans cette caserne. «Ce jeune homme est quand très instable, êtes-vous sûr qu'il pourra être un jour un élément sur qui on pourra compter ?» mêlant la fascination ainsi que la peur, une nouvelle ère pour la marine était en train de s'installer. Kyoukou, quant à lui évoluait au fil de l'âge, on pouvait dire qu'au départ ce dernier n'agissait que par haine, peu à peu, il comprit le rôle de la justice, de la marine, du gouvernement. Alors qu'au cours de sa formation il avait pu se venger des pirates qui l'avaient détruit, il aurait pu tourner le dos à la marine et se rangeait à une vie tranquille, mais il avait mûri, il avait pris des responsabilités, il devait défendre la justice !
Invité
Invité


Mar 5 Mai 2015 - 23:42



Que la chasse commence 1430861092-rp



Mais ce temps était bien révolu, à présent plus sûr de lui et plus juste, il n'avait que pour but de servir le peuple et éradiquer le mal absolu qu'est la piraterie. Reprenant très rapidement ses esprits il se mit à genoux, forçant sur ses jambes il s'élança très rapidement sur le premier ennemi à sa portée : «Tiger Kick», l'envoyant contre son navire il regardait les autres pirates qui semblaient comme déstabilisés, ils comprirent finalement que ce n'était pas une si bonne idée d'affronter ce Sergent d'élite : «Au faite... je ne me suis pas présenté, mon nom est Don Kyoukou, imprégnez-vous bien de mon existence bande de criminels insignifiant, dans quelques années vous tremblerez en entendant mon nom et vous pleurerez en apercevant ma silhouette !» le combat continua, Kyoukou les neutralisait un à un pour qu'il ne reste finalement que le capitaine extrêmement perturbé, mais aussi terriblement en colère par rapport à ce qui venait de se passer : «Petit enfoiré... si tu crois que tu vas t'en tirer comme ça !» ce dernier se jeta alors sur notre héros avec un élan de rage, lui lançant une rafale de coup de pied que Kyoukou esquiva sans grand mal.


«Pscht... vous êtes trop faibles... tu me remercieras un jour, j'ai sûrement sauvé vos vies avec vos conneries de pirates...»


L'abattant soudainement avec un gros coup sur la nuque, l'affrontement s'acheva finalement avec un marine victorieux. Kyoukou avait un regard apaisé, fixant le ciel il avait eu l'impression d'avoir réussi sa journée. Quelques heures plus tard, sur la place publique de Logue Town, un attroupement se fit soudainement, les gens semblaient comme étonnés et à la fois amusés. En effet, en plein milieu de cette place se trouvait la bande de pirate attachée par une grande corde, ils étaient tous K.O mais même s'ils étaient réveillés, vu les liens qui les fixaient au sol ils n'auraient pas pu faire grand-chose. Kyoukou se trouvait devant cette petite bande, riant à gorge déployée il était fier de son travail. La marine de cette île fit son apparition après l'appel qu'il avait passé au chef de la région : «Sergent d'élite Don Kyoukou ! Merci pour votre aide, on recherchait ces pirates qui venaient de piller une armurerie !» le regardant avec des yeux qui avaient l'air agressif, notre héros lui répondu : «Hoy Hoy, pas de formalité avec moi... appelle-moi juste Kyoukou, gamin... Bah ! Je n'ai fait que mon travail tu sais, pas de quoi me féliciter !»



Partant alors vers le port de la ville, il souriait, il avait bien conscience que son aventure commençait à partir de maintenant, un jeune garçon sans doute impressionné par l'exploit qu'il venait d'accomplir se mit à lui dire : «Ouah M'sieur, qui êtes-vous ?» s'arrêtant en pleine avancée sans même se retourner il ne pu que dire : «Moi ? Tu entendras bientôt parler de moi ! Je suis la justice !» reprenant sa route Kyoukou regardait le ciel tout en disant des choses comme : «Hoy Hoy ! C'est en effet ici que tout commence, cuisante dérouillée ou grande victoire, seul Dieu peut réellement savoir ou je vais !». En effet, qui pouvait vraiment savoir ce qui allait se passer pour notre jeune héros ? Allait-il se ramasser comme tant d'autres ? Ou allait-il marquer le monde par son nom à tout jamais ? Il ne fait aucun doute qu'il est lié à une destiné qui ne pourrait être que grandiose, il est talentueux, il a de grandes valeurs, la chance sera-t-elle de son côté ? Vous le saurez certainement.


Que la chasse commence Url10
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1