-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

On sait toujours rigoler...

Les sourcils si froncés qu’ils ne forment plus qu’une ligne parfaite. Le cigare qui roule sans cesse d’une commissure à l’autre. Rydd Steiner signe nerveusement des documents à l’aspect officiel. Au dessus de lui, un jeune homme à l’allure rigoriste jette un regard dédaigneux sur une tâche qui n’avance pas. Il faut dire que la main du nouveau chef de la BNA est étonnamment fébrile ; son regard fuit vers l’extérieur, vers ses hommes. Son secrétaire surprend cette idée.

« Encore quelques documents Monsieur Steiner. »

« Non. »


Et il se lève rageusement sans plus de cérémonies.

« Non mais Monsieur Steiner enfin ! »

Un regard flamboyant a tôt fait de rétablir la hiérarchie entre les deux hommes. Rydd jette son reliquat de cigare avant d’en allumer un autre. Il lance un dernier coup d’œil furieux derrière lui mais son secrétaire s’est recroquevillé sur lui même. S’extrayant de la tente de commandement, il se retrouve au centre du camp. Les chasseurs de la BNA se sont révélés être des soldats aguerris. Les patrouilles, les tours de garde, le rationnement, l’entretien des armes ; tout a été effectué avec une rigueur militaire. Mais alors qu’il sort pour inspecter, plusieurs hommes s’approchent déjà comme les mouches qui sentent le sucre.

Mais tous savent ce que le leader de la BNA recherche. Depuis qu’il a pris le commandement, pas un jour il ne s’est départi de ce rituel. Rydd Steiner s’entraine sans relâche, conscient que son niveau actuel est insuffisant. Alors qu’il avait excellé pendant de nombreuses années, ces derniers temps il était en dessous. Red, Izya, tous semblaient se relever sans trop de dommages lorsqu’ils l’affrontaient. Midas était un chef qui capitalisait sur l’argent, Rydd lui veut fédérer par la force et l’admiration. Alors il s’entraine encore et encore.

Voilà justement que s’approche son partenaire. Un épéiste bien connu de la guilde : Kuro Tekana. L’homme, connu pour sa ferveur envers Midas, s’est très vite habitué à Rydd. Il faut dire que le nouveau chef lui a rapidement démontré ses capacités tant en terme d’organisation que de combat. Kuro a vite compris que Rydd pouvait mener la BNA bien plus haut que Midas.

« Allons-y, Kuro. »

Le duo quitte le camp pour une clairière isolée. L’endroit porte les stigmates des affrontements précédents. Des troncs déracinés, des rocs éventrés, un vrai champ de bataille. C’est l’œuvre exclusive de Rydd, Kuro ne faisant office de partenaire que pour des échanges à l’épée.

« Comment vont les hommes ? »
« Bien… »
Risqua Kuro d’un ton maladroit.
« Parle. » Rétorqua Rydd soucieux de tout savoir.
« Beaucoup s’attendaient à voir le Tigre Rouge, pas Rydd Steiner le blond… »


Dernière édition par Rydd Steiner le Dim 23 Aoû 2015 - 16:48, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine
... Le silence subsiste quelques longues secondes ...

« C’est là une seule et même personne Kuro. »
« Pas dans l’imaginaire des chasseurs de primes. Tous connaissent la silhouette du Tigre Rouge alors que si peu reconnaissent Rydd Steiner sans son masque. »


Rydd s’installe sur une souche proche. Son regard est mélancolique, son passé le hante. Pour lui South Blue, sa tenue de Tigre Rouge, c’était une époque bénie.

« Les hommes seraient galvanisés de voir le Tigre en action. Pendant plusieurs années tu étais la cible prioritaire de Midas. Il redoutait le mystère, l’entrainement, la froide détermination du Tigre. »
« La tenue n’existe plus Kuro, je suis passé à autre chose.»
« Et bien, en fait… »


Kuro détache un paquet qu’il dissimulait soigneusement dans son dos. Il découvre une tenue rouge criarde. Après l’œil, c’est le sourire de Rydd qui se veut mélancolique. L’instant d’un demi-sourire il revoit ses jeunes années : South Blue, Saint Urea, la Dame de Pierre, les dépenses excessives, l’argent, la fête, les femmes. Il revoit ses missions, toujours exécutée avec efficacité. Petit à petit sa tenue était devenue une seconde peau. Initialement prévue pour se dissimuler, cette tenue s’était transformée en étendard, en exutoire.

L’envie de la passer est trop forte. Il s’habille religieusement, comme lorsqu’il se préparait à partir pour une mission. Une fois habillé, une sensation de puissance et de sécurité l’imprègne. Kuro lui-même semble affecté par ce sentiment.

« Merci Kuro. C’est un cadeau inestimable. »
« Ô oui ! En parlant de cadeau inestimable ! »


Et il dégaine le sabre qu’il avait à son côté. C’est un katana étrange, à la lame imparfaite. La trempe est totalement irrégulière et l’arme dégage une aura particulière.

« Vous m’avez demandé de vous fournir des armes de qualité. C’est ce que la guilde possède de mieux, mais Midas n’a jamais pu la céder à un traqueur. Tous ont refusé. Et pour cause, il s’agit de Sandai Kitetsu, l’une des trois lames maudites. »

Un frémissement traverse Rydd lorsqu’il s’empare de l’arme.

« C’est une arme dangereuse. »
« C’est un très bon katana, mais on dit que tous ses porteurs sont morts dans des souffrances abominables. »
« Elle a soif. »
« Comment ? »
« Soif… C’est un katana fait pour tuer. »
« Que… ? »
« Je le sens… »


Rydd bande son bras droit avant de délivrer un formidable coup. L’air se fend sous l’effet de l’attaque et une lame d’air pourpre file à travers la clairière. De nombreux arbres s’effondrent aussitôt tandis que le sol lui-même se soulève par endroits.


Dernière édition par Rydd Steiner le Dim 23 Aoû 2015 - 16:50, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine
Kuro écarquille les yeux devant cette attaque. Il regarde à nouveau Rydd, celui-ci semble entouré d’une énergie terrible qui l’effraie. Son leader semble être un tout autre homme en ce moment, plus terrifiant, bien plus coriace.

Alors que Kuro est encore sonné par la démonstration, de nombreux chasseurs apparaissent afin d’en apprendre plus sur ce tohu-bohu. Lorsqu’ils aperçoivent la tenue rougeoyante de Rydd, ils accourent. C’est bientôt une foule compacte qui se presse pour admirer de leurs yeux le Tigre Rouge. Habitué à être le centre de l’attention dans cette tenue, Rydd joue le jeu, amusé.

On sait toujours rigoler...  252933Sanstitre18
« C’est une meilleure musculature que celle de Midas, non ? »

La foule s’esclaffe. Cette tenue fait toujours son effet. Il faut dire que ce genre de tenue moulante est toujours apprécié. Le « moule-sexe » comme on l’appelle dans le jargon, est de ces tenues qui ne laissent jamais impassible. Démocratisé par des hommes tel que Rydd ou encore Mouetteman, c’est une valeur refuge, un article indémodable. Mais seule l’élite peut se le permettre, le quidam passant souvent pour un couillon avec ce genre de tenue.

Mais impossible pour Rydd de poursuivre son opération séduction. Un contingent de traqueurs approche en trainant un homme bien amoché. A voir son allure, le captif est un pirate. Toute l’assemblée le remarque. Le silence se fait lourd, comme avant toute chasse. Les hommes sont tous des chasseurs, l’ambiance s’en ressent. Tous semblent prêts à bondir sur les armes et se lancer dans une bataille.

« Chef ! Un pirate d’un équipage qui vient d’accoster ! Il s’est écarté de son groupe alors on lui a sauté dessus ! »
« Vous avez été vu ? »
« Non. »


Le pirate tombe à genou devant Rydd. Il est exténué, la peur se lit sur son visage. L’homme cherche un moyen de s’enfuir. Il ne trouve comme seule échappatoire que la perte de connaissance suite à un coup foudroyant du numéro un des traqueurs. Rydd n’a pas attendu pour lui délivrer un coup magistral, meilleur moyen de lui montrer qui est le boss dans le secteur.

Le doublement inconscient pirate est rapidement ramené à la réalité par une lame qui s’enfonce dans sa cuisse, Sandai Kitetsu ne manquera pas de sang aujourd’hui.

« Bienvenu à la BNA. J’ai quelques questions. »

Bien qu’affaibli et clairement apeuré, le pirate fronce les sourcils. L’idée de trahir son équipage a l’air de lui déplaire au plus haut point.
Sans sourciller, Rydd retire la lame de la cuisse du captif et rengaine. Il place son katana dans son dos et s’agenouille près de sa proie. Puis il pointe un index vers le pirate.

« De quel équipage es-tu ? »


Dernière édition par Rydd Steiner le Dim 23 Aoû 2015 - 16:52, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine
Rydd obtient pour seule réponse un regard haineux. Alors, sans plus de cérémonie, il frappe de son index le torse du pirate. Celui-ci se montre alors très étonné, presque prêt à rire. Dans l’assistance, beaucoup de chasseurs s’interrogent. Ils pensaient que le passage à tabac allait perdurer. A plus forte raison si les questions étaient posées par Rydd, dont la réputation n’était plus à faire en termes de brutalité et d’efficacité.

Pourtant, l’on entend que le bruit mat du doigt qui s’écrase sur la poitrine musculeuse du captif.

Le Tigre reste pourtant très concentré. Et pour cause, il tente de réveiller son Haki. Voilà plusieurs jours qu’il s’entraine et qu’il parvient à des résultats probants. Il s’est longuement remémoré les instants passés où le fluide s’était manifesté instinctivement. C’était dans des situations d’urgence où le risque était grand. Rydd tentait de faire rejaillir les mêmes sensations. Ce sentiment de peur et d’adrénaline qui surgit dans les moments importants. Cette volonté de survivre, de vaincre.

Tel un clapotis régulier, l’index s’écrase inlassablement.

Il se rappelle, ses doigts qui s’enfoncent profondément dans la falaise pour limiter la vitesse de chute. Il entend encore James hurler à la mort, il voit encore Ishii se renfrogner à l’idée de mourir. Alors son index prend une teinte grisâtre. Les coups d’index deviennent légèrement douloureux pour le pirate.

Rydd est toujours silencieux. Kuro s’attarde sur l’assistance. Tous les chasseurs sont captivés, ils suivent de la tête les mouvements de main du Tigre.

Rydd se remémore son combat contre Red et Izya. Il se souvient de cette femme, ce dragon, la nécessité de parer des attaques trop vivaces, trop dangereuses. Il se rappelle la subite densité de son épiderme qui s’apprête à encaisser un choc mortel. Il revoit encore ses mains noires, ténébreuses, qui semblaient subitement si puissantes.

Et alors toute l’assistance s’exclame. L’index de Rydd vient de prendre un aspect noir métallique. Mais bientôt les exclamations sont couvertes par les hurlements du captif. L’index du leader de la BNA s’enfonce dans le torse du pirate comme dans du beurre. Galvanisé par sa réussite, le Tigre Rouge en oublie son objectif premier et accentue ses attaques. En quelques secondes, le pirate ressemble à une passoire et tombe dans un sommeil définitif.

Dans les rangs des chasseurs ça siffle, ça chuchote, ça acquiesce. Tous s’accorde à dire que si le résultat de l'interrogatoire n’est pas probant, la technique est de très haut niveau.

C’est Kuro qui brise en premier le silence.

« On aurait dû reposer la question peut-être… »

Beaucoup de regards se croisent, les bouches se meuvent, se déforment. Puis un fou rire s’empare de l’assemblée. Il faudra plusieurs minutes au groupe pour reprendre ses esprits.

Preuve qu’à la BNA, quelque-soit la situation, on sait toujours rigoler…
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine