AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


The Baka Knight rises. (1626)

Invité
Invité


Sam 31 Oct 2015 - 16:47

Spoiler:
 


Tout commence après ma sortie de prison. L'endroit mal famé où je vivais était toujours là, étonnant qu'il ne soit pas tombé en ruines... Tant mieux pour moi, j'ai pu y déposer le peu d'affaires que j'avais. J'étais tellement dégoûté de ne pas avoir pu mettre mon plan en place... J'aurais limite préféré que ma libération soit prévue des années plus tard, au moins je ne me serais  pas préparé pour rien... Pendant trois jours je suis resté allongé sur mon lit à ne rien faire. Je ne savais pas quoi faire. Ce séjour en prison m'avait ouvert les yeux, je ne pouvais pas continuer ma vie de bandit, vendre des armes c'est bien pendant un moment, mais ce n'est pas un métier. Travailler pour la pègre de Logue Town, c'était fini ! Je devais trouver un sens à ma vie, mais c'était plus facile à dire qu'à faire...

" Je vais commencer par poser des c.v et on verra bien si je trouve quelque chose... "

Et me voila donc en train de faire toutes les boutiques de Logue Town pour chercher du boulot. Homme de ménage, inventaire, caissier, je cherche même un poste de cireur de pompes ! Mais personne ne veut me prendre. Plus de place, pas assez de chiffre d'affaire, toutes les excuses sont bonnes. Trop vieux, trop jeune, trop petit, trop grand, pas assez baraqué... J'en avais marre ! Les seuls endroits que où je n'avais pas postulé étaient les magasins contrôlés par les voyous de l'île... Je ne voulais plus y mettre les pieds, je devais continuer de chercher. C'est à ce moment là que je suis arrivé dans une boutique un peu particulière... Un magasin de bandes dessinées et de costumes, "Le Super-Escroc".  Il était tellement beau ! Tellement classe, les murs étaient recouverts de centaines de posters, à l'intérieur du magasin il y avait d'énormes statutes de super héros, les caissiers étaient déguisés et s'amusaient à se tirer dessus avec des balles à blanc. C'était fabuleux ! Je suis allé voir le patron pour savoir s'il avait de la place pour moi.

" Nan mais tu rigoles ! Ton ignorance en matière héroïque est trop importante ! Jamais tu ne deviendras un super-caissier ou un super-nettoyeur ! Tu t'es retrouvé ici par hasard jeune homme, reviens me voir quand tu auras réveillé le héros qui sommeille en toi ! "

" Mais de quoi vous parlez ? Vous avez fumé un peu trop d'herbe je crois... "

" Hors de ma vue ! Avant que mon poing de la justice se charge de te purifier ! "


Nan mais il s'était pris pour qui lui ? Le héros qui sommeille en moi, le mec il est déguisé en je ne sais quoi et il vend des bandes dessinées... Y  a quoi d'héroïque là dedans ?! C'en était trop, je décidais de rentrer chez moi, je n'aurais qu'à me laisser mourir de faim en lisant... des bd... Mais pas n'importe lesquelles, celles de Chicken Man, parce que mourir ok, mais il faut le faire correctement ! Je me rendais donc chez moi lorsque j'entendis un bruit familier... Une sorte de cri aigu... Nan ce n'était pas possible...

" JAAAAAAAACK ! Dans mes bras vieux frère ! "

Les passants me prirent pour un fou, mais peu importe , je venais de retrouver le seul ami que j'avais. Il était sur le trottoir d'en face en train de mendier de l'argent ! Il se faisait du biffe sans partager le salaud ! Pas grave, j'étais trop heureux de le retrouver pour lui en vouloir. Il se mit à courir sur la chaussée pour se rapprocher de moi et soudain... Le drame. Un foutu carrosse débarque à toute vitesse et fauche Jack ! Vous y croyez ?! Je lui ai pourtant fait signe de s'arrêter, mais il a continué sa route, le pire c'est que le mec installé dedans m'a regardé à travers la fenêtre et m'a salué... Je courrais attraper Jack avant qu'un autre ne l'écrase. Il était dans un sâle état... Enfin peut-être que sur le coup j'ai exagéré un peu... Il avait une patte cassée !... Bon ok juste un doigt... BON CA VA D'ACCORD IL S’ÉTAIT JUSTE ÉRAFLÉ LE GENOU ! Voila c'est bon je l'ai dit ! Mais il fallait que ce voyou paye ! C'était pour le principe ! Je déposais donc Jack chez moi pour qu'il se repose et retournais au Super Escroc.

" Il me faut des super épées ultra laser là ! Et un pistolet à rayon super soniques ! Je voudrais aussi une gemme de pouvoir électrique, une pierre de pouvoir du dragon, des bottes de vol et une cape d'invisibilité ! "

" Euh... Vous savez que ça n'existe pas réellement ça hein... "

" QUOI ?! Et vos histoires de réveiller le héros qui sommeille en moi ?! Foutaises ! Arnaque ! Escroc ! "

" T'es pas content tu rentres chez toi et tu te fabriques tes propres gadgets gros con ! Tu sais pas que les meilleurs héros sont ceux qui n'ont pas de pouvoir ! Regarde Détective Collant, Barman ! Même les vilains, regarde le Joker Multifruit ! C'est le meilleur vilain de tous les temps, et il n'a aucun pouvoir ! Juste de l'intelligence et de la classe ! Allez dégage de là et que je te revois plus ici ! Par les pouvoirs sacrés qui me sont conférés, je te bannis à vie du Super Escroc !"


Il ne croyait pas si bien dire ! Je rentrais chez moi et à l'aide de Jack je commençais à me préparer. L'homme qui l'avait renversé était un petit malfrat qui vendait des contrefaçons d'oeuvres d'art aux touristes de l'île. Il se faisait pas mal d'argent et était influent sur le marché noir. Mais ça ne lui donnait pas le droit de renverser mon ami le singe ! Après des lectures intensives de bandes dessinées, je savais quel équipement je devais me fabriquer. Tout d'abord, le grappin. Indispensable pour pouvoir prendre de la hauteur. Installé dans un pistolet, il me permettrait d'escalader des murs ou des immeubles sans efforts. Ensuite, la cape renforcée qui me permettrait de planer. En plus d'être super classe, je pourrais sauter d'immeuble en immeuble sans problèmes. Des grenades fumigènes, parce que c'est super pratique pour s'enfuir si ça tourne mal... Et puis des couteaux de lancer, indispensable pour accrocher ses adversaires sur un mur. Quoi ? Je n'ai jamais lancé de couteau ? Mais les super héros n'ont pas besoin d'entraînement ! Et enfin, une petite amélioration à mon masque du psychopathe : des chaînes en acier pour combattre les criminels et les fouetter jusqu'à ce qu'ils se repentissent !

Mon équipement prêt, je me met en direction du manoir de Don Watermelone, l'homme que je devais corriger... Super Meph' était en route pour s'occuper de lui !


Dernière édition par Mephistopheles le Mar 3 Nov 2015 - 22:19, édité 1 fois
Invité
Invité


Mar 3 Nov 2015 - 18:13


Ah qu'est ce que c'est swag de se déplacer à l'aide d'un grappin ! Bon au début je me suis cogné un peu partout parce que je maîtrisais pas trop... Mais c'est qu'un détail. Je suis arrivé près du manoir en un rien de temps. Posté sur le toit de l'immeuble en face, j'inspectais les lieux.

The Baka Knight rises. (1626) Manoir.dessin

Aucun garde... Bizarre. Je n'allais pas m'en plaindre. En plus toutes les lumières étaient éteintes. J'espère qu'il était chez lui endormi, après tout c'est une figure importante du crime organisé de Logue Town, il était peut-être à une réunion avec ses criminels d'associés. Bref... Personne dans la rue pour me voir, je tend mon bras et fait filer mon grappin jusqu'au toit du manoir. Je filai dans les airs, tombai à la renverse en atteignant le toit de la batisse et me relevai immédiatement. Personne n'a rien vu, c'est bon... J'enfile un de mes masques. Ils m'aident à me concentrer afin de faciliter la circulation du fluide héroïque dans mon corps ! On me prend pour un fou quand j'explique qu'ils peuvent modifier la personnalité de leur porteur, mais je mens pas ! Avec le masque du pleutre, j'enchaîne les pirouettes pour arriver à la fenêtre la plus proche. Utilité ? Aucune. Gain de swag ? Plus quatre cent. J'empoigne donc un couteau et crochette la serrure puis m'introduis dans la demeure de Watermelone en effectuant une roulade. Il faisait noir, je ne voyais rien, donc j'ai cassé un vase... ou deux... ou trois.

" Ah, je dois être tellement effrayant que Watermelone a du s'enfuir en ressentant mon aura de super justicier ! "

J'ai parlé trop vite, au fond du couloir dans lequel j'étais entré, je vois le vieil homme qui était dans le carrosse et qui m'a salué après avoir renversé Jack. Il a l'air un peu dans les vapes, il s'avance vers moi...

" Dieu ? C'est toi ?! "

" Euh... Hum, oui Watermelone ! C'est moi Dieu, je suis celui qui t'as donné la vie et aujourd'hui je suis venu te la prendre... Ouuuh ! "

" Ah... Euh... J'peux prendre un dernier verre avant s'il vous plait ? "

" Bon... Seulement si tu m'en sers un alors ! "

" Vendu ! "


Et nous descendîmes au rez-de-chaussé pour prendre un verre de rhum. Son dernier verre, mon premier. Il était encore en pyjama, et quel pyjama ! Des billets cousus les uns aux autres. Il roule sur l'or, littéralement. Tous ces meubles sont recouverts de pierres précieuses, il porte une dizaine de chaine plus décorée les unes que les autres, une bague à chaque doigt un énorme diamant à l'oreille gauche. Il se met à pleurer en buvant son verre.

" Vous savez monsieur Seigneur, j'peux vous appeler Seigneur ? Merci. Vous savez j'ai toujours voulu devenir riche et célèbre, mais j'pensais pas que je le deviendrai comme ça... J'ai obtenu ce que je voulais, mais il manque quelque chose. J'ai pas de femme, pas de d'enfants, c'est trop risqué ils pourraient être en danger, je n'ai pas d'ami, je dois me méfier de tout le monde. Pour tout vous dire, j'étais pressé que vous veniez, je vais enfin pouvoir partir je n'aurai plus à me faire vérifier que mon carrosse n'est pas piégé, que personne n'essaye de s'introduire dans mon manoir pour m'assassiner... Genre comme toi espèce d'enfoiré tu crois que je suis con ?! "

Ah je me disais aussi c'était trop beau pour être vrai. C'est peut-être pour ça que j'ai sorti mon Légo Canon et que je lui ai pointé dessus. Ca l'a calmé direct le vieux, il s'est mis a bégailler.

" Mains en l'air le vieux ! Tu passeras le bonjour au seigneur pour moi ! "

" NON attends ! Qu'est ce que tu veux ! Regarde j'ai de l'argent, de l'or j'ai des tas de trucs, tout ce que tu veux ! Dis moi, tout les hommes ont un prix ! "

" Bah... "

" Arrête je sais bien que ce que tu veux, de l'argent c'est ça ?! "

" Euh... "

" Ah t'es un difficile ! Regarde laisse moi ouvrir mon coffre, j'ai un trésor inestimable dedans, regarde je vais le chercher tu vas voir ! "


Et il y va en plus... C'est pas que je voulais pas d'argent, mais ça aurait été mieux que j'aille le chercher moi même, après l'avoir zigouillé quoi... Mais nan, monsieur n'a pas voulu me laisser faire. Il se ramène avec des tas de billets et... un truc. Nan j'y croyais pas, sur le coup j'ai avalé ma salive de travers et j'ai failli m'étouffer. Il m'a ramené un fruit du démon ! Un fruit du démon ! Mais ça vaut au moins cent cinquante mille kebabs ! J'y croyais pas, je tends le bras pour choper le fruit afin de vérifier que ce n'est pas un faux et le vieux me le chope ! Ce salaud de Watermelone, il braque une arme sur moi !

" Allez, dépose ton canon et rends toi, si tu fais vite je te découperai pas trop lentement avant de te balancer au fond de l'eau. "

" Ok papy, mais tu l'auras voulu "

J'empoignai une mini grenade et la jette au sol. Elle explose et une épaisse fumée apparaît. Il a été surpris et a laché son arme. Sans réfléchir, je l'ai chopé à la gorge et lui ai enfoncé un couteau dans la poitrine, pas question de me faire avoir à nouveau ! Le sang gicle sur mon costume, je le laisse tomber, ramasse mon canon, le fruit et surtout l'argent ! Et me voila disparu dans la nuit , le super justicier a frappé ! Bon je me suis pris une porte à cause de la fumée en sortant, mais ça aussi ce n'est qu'un détail. Je filai chez moi pour compter tous ces kebabs, euh... ces billets.


Dernière édition par Mephistopheles le Mar 3 Nov 2015 - 22:15, édité 2 fois
Invité
Invité


Mar 3 Nov 2015 - 22:12


Ca aurait trop simple voyons ! Je filai chez moi pour compter les kebabs, sauf qu'avant que je le bute, le vieux Watermelone avait appelé ses gardes... Au moment de sortir, je me retrouve donc nez à nez avec deux gorilles qui me foncent dessus. Je me mets à courir, je ne peux pas faire autrement, attaquer un vieux sans défense ok, mais m'en prendre à deux gorilles non ! Surtout qu'ils m'ont rien fait hein... Malheureusement j'ai trop d'objets à transporter, les billets s'envolent, j'ai du mal à tenir mon canon et le fruit commence à glisser... Je n'avais pas le choix. Je croque dedans... Ca ressemblait à une banane à l'extérieur, sauf que la peau avait l'air mangeable.

" OH MON DIEU MAIS QUELQU'UN A CHIÉ DANS CE FRUIT OU QUOI ?! "

J'avale un petit bout, recrache le reste et jette le fruit au sol. Un des gorilles glisse dessus, comme je l'avais prévu biensur ahaha ! Quel génie ! Le second commença à ralentir, il était essoufflé. Je profite de l'occasion et me retourne. BOOM ! Un coup de légo canon bien placé et le voila qui s'envole à travers le jardin du manoir. Ah je suis beaucoup trop doué, super héros c'est pas si difficile en fait, bon j'aurais peut-être dû arrêter Watermelone au lieu de le poignarder, mais c'est pas important ça ! Ce qui compte, c'est que j'ai pu l'empêcher d'agir à nouveau, j'me suis fait un paquet de berrys et j'ai obtenu un fruit du démon. Bon par sur que ce soit une bonne chose le fruit, mais pour le reste ça va. Restait plus qu'à effacer les traces de cette horrible première quête héroïque, j'avais un peu tout fait capoté, je ne pouvais pas laisser ça en l'état. Donc naturellement, je fis bruler le manoir, parce que y a pas mieux pour dissimuler les traces d'un crime... euh... d'une petit bavure.
Cette fois je filai pour de bon dans la nuit, toujours avec une classe et un swag incroyable, pressé de raconter à Jack comment j'ai l'avais vengé.

C'est ainsi qu'a débuté ma carrière héroïque, j'avais réveillé le héros qui sommeillait en moi.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1