Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces Temporelles : où ...
Voir le deal

[Fiche d'île] Cuistard

cuista10.jpg
Cuistard
5ème Voie de Grand Line


Population & Particularités


Associée au Royaume de Shishoku et pourtant île à part entière, Cuistard ressemble à un bout de caillou perdu en mer sur lequel on aurait construit une étrange petite ville. Autonome depuis sa fondation, l'agglomération qui s'y est développée est aujourd'hui sous la gouverne des "Cuisiniers Indépendants", des hommes résignés à préparer les meilleurs plats à partir de ce qui se trouve dans les environs. Et avec Shishoku juste à côté, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'y a que l'embarras du choix.

Fondée par Bato Garo, le premier propriétaire du fameux restaurant l'Astroche, l'île a très tôt offert la possibilité à des cuisiniers d'être formés au sein de son académie. Avec le temps cette-dernière a pris de l'ampleur jusqu'à "diplômer" assez de chefs de partie pour leur permettre de fonder leur propre restaurants. Bien évidemment, beaucoup ont préféré rester sur l'île et s'essayer à la concurrence avec l'Astroche qui a systématiquement gagné chacun des concours organisés chaque année pour définir le classement des lieux de restauration reconnu dans le monde entier (le Baratie rejoignant les rares restaurants à posséder cinq étoiles).

Aujourd'hui Custard accueille près d'une dizaine de restaurants tous différents les uns des autres, certains bataillant pour prendre la place de l'Astroche, d'autres cherchent à posséder le meilleur cuisinier du monde, d'autres encore désirent simplement se faire une place dans le monde cruel de la concurrence. Dans ce paysage, bien évidemment, le client est roi, même si les prix de certains menus peuvent parfois rendre l'affirmation bien réelle. Et généralement, dès qu'un cuisinier qualifié obtient son titre de chef de partie, il se fait immédiatement harceler par les différents restaurants pour intégrer l'un des établissements. Le stress est palpable, la compétition immuable.


  • L'Académie :
    Jadis l'Académie n'était qu'une simple cuisine de l'Astroche, grandissant systématiquement au fil du nombre de visiteurs venant s'instruire auprès du meilleur cuisinier du monde. Peu à peu l'établissement a alors pris plus d'ampleur jusqu'à être constitué de trois bâtiments formant en quelques sortes le complexe universitaire de l'île associé à l'Astroche. Chaque "cuisine" sert à la formation d'une classe de cuisinier. Bien évidemment, plus les cuistots formés sont performants et plus leurs cuisine est sophistiquée, tandis que pour les moins compétents les locaux sont exigus et le matériel pauvre. La légende raconte d'ailleurs qu'il existerait une quatrième cuisine cachée où se trouveraient les ustensiles les plus rares du monde entier.

    La concurrence se faisant de plus en plus forte, il est de moins en moins rare que les cuisiniers stoppent leurs études pour rentrer directement dans le monde du travail. Toutefois il subsiste encore pas mal de chefs attendant le moment propice pour s'en aller, jugeant qu'ils ont encore beaucoup à apprendre. Évidemment, ce sont les chefs de partie qui sont les plus attendus au tournant, souvent même harcelés pour rejoindre certains établissements luxueux ou désirant l'être.

  • Le Fourneau :
    dbkybq0l-50e4e08.jpg
    C'est l'événement incontournable de l'île : une semaine entière de cuisine quasiment 24/7 avec, à la clé, un certificat attestant du nombre d'étoiles décernées à l'établissement et un classement officiel des restaurants et des chefs. Durant cette semaine, il est coutume qu'un grand nombre de cuisiniers se déplace pour venir participer, ce qui fait que le concours n'est pas seulement local mais aussi mondial ! En plus du classement des établissements de restauration, le concours permet aussi d'élire le prochain meilleur cuisinier du monde grâce à un jury composé des plus fins palais des quatre coins du globe : Gérard Mansoif, Jerry D'bonkeur, Sam Hank Dessel et Shie LeBoeuf.

  • ★★★★★ L'Astroche :
    w3nszrtj-50e0cc2.jpg
    Restaurant reconnu pour avoir formé divers chefs à travers le monde et les âges, l'Astroche a été le premier établissement de l'île et conserve depuis toujours sa place de numéro un dans le monde. Ici des chefs ont su s'illustrer en travaillant pour des rois, des vénérables étoiles et d'autres personnages prestigieux. Beaucoup d'entre eux ont aujourd'hui monté leurs propres affaires, néanmoins l'Astroche demeure le pilier de l'île et n'a jamais perdu ne serait-ce qu'une étoile ni manqué à sa réputation. Vainqueur à chaque concours de cuisine depuis plusieurs dizaines d'années, le talent des chefs y travaillant a de quoi décevoir les concurrents pensant pouvoir rivaliser à tort.

    Contrairement à ce que l'on peut croire, l'Astroche et son académie accueillent tout type de clients et d'étudiants. La seule condition étant bien évidemment de laisser à la porte son passé pour profiter d'un moment de dégustation figé dans le temps. Ou bien d'embrasser pleinement la vie de cuisinier. Et aussi, accessoirement, de pouvoir payer.

    Spécialité de l'Astroche : Magret de canard arrosé au vin sur un lit de ratatouille.

  • ★★★★ Le Shogun :
    879473HosenkaSuperExpressRestaurant.jpg
    Une tête dorée de cornu sur le toit, la statue d'un bonze rose assis sur un rocher à l'extérieur, des lampions en papier de partout, pas de doute vous êtes bien au Shogun ! Lieu atypique, c'est un restaurant raffiné très apprécié par l'exotisme dont il fait preuve et de l'originalité de sa carte. Des recettes des quatre coins du monde, les chefs du Shogun se donnent pour mission de faire découvrir à la clientèle tout un tas de saveurs et de gouts dans un seul et unique plat sans pour autant le rendre écœurant. Et jamais aucun d'entre eux n'a échoué dans cette tâche ! Pilier de la découverte culinaire, le Shogun est une valeur sûre pour bon nombre de gourmets sur Cuistard, et réussir à y entrer est vu comme un grand honneur par les castes de cuisiniers.

    Spécialité du Shogun : Tournedos de crocodile laqué servi avec des nouilles sautées.

  • ★★★★ Le Nautilus :
    9878291478212bigthumbnail.jpg
    Et voici le restaurant moderne le plus en vogue chez les snobinards et autres bobos de Cuistard ! Le Nautilus est tenu par un ex capitaine de la Sous-Marine reconverti en cuisinier. Il a donc ouvert le Nautilus, un restaurant ultra-coté construit en dessous du niveau de la mer. Pour avoir une table ici il faut s'y prendre au moins trois mois à l'avance, et payer une fortune pour avoir droit à une place près des grandes baies vitrées qui offrent une splendide vue sur les récifs de corail et la faune marine. La spécialité de la maison c'est la cuisine moléculaire, une nouvelle façon de cuisiner très en vogue au sein de la jet set. Gros poisson parmi la scène culinaire sur Cuistard, le Nautilus ne semble pas près de sombrer...du moins c'est ce qu'il fait croire.

    Spécialité du Nautilus : Filet de grenadier aux spaghettis de pamplemousse.

  • ★★★ Le Café Rose :
    493221icecreamtableslunchcafewindowpanesanimegirlswwwwall321com1.jpg
    Le Café Rose est un salon de thé très apprécié des femmes de tout âges. Possédant une carte relativement hétéroclite avec tout un tas de recettes sucrées, le Café Rose est l'endroit préféré des demoiselles lorsqu'elles veulent passer un peu de bon temps avec leurs meilleurs copines. Les plats et les commandes sont effectuées par de beaux majordomes qui font craquer toutes les clientes, si bien que chacune a son petit chouchou ! Sous estimer le potentiel de ce salon serait une grossière erreur, et c'est malheureusement une erreur qu'ont fait tout leurs concurrents. Si bien qu'aujourd'hui le Café Rose s'impose comme un rival indétrônable en terme de desserts....et il tend encore à varier sa carte.

    Spécialité du Café Rose : Coupes glacés aux sorbets fruités & gâteau fraisier.

  • ★★ La Taverne :
    118532krodanmesshallbytyleredlinartd8ijf98.jpg
    La plus célèbre brasserie de l'île ! La Taverne est un établissement de qualité moyenne qui propose de bas tarifs mais des plats consistants et bien nourrissants ! Apprécié des touristes les moins fortunés et les travailleurs, les plats bourratifs de la Taverne comblent toujours la clientèle. Tenu par un homme-poisson calmar, le bar est toujours en perpétuelle activité et tout ceux qui y commandent sont servis en deux secondes chrono ! Le patron en fait sa fierté. La salle est tenue par les filles de ce dernier, également femme-poissons. La gentillesse des tenanciers et leur nourriture artisanale fait de la Taverne un restaurant qui prend de plus en plus de place sur la scène de Cuistard.

    Spécialité de la Taverne : Vol-au-vent & bière à la choppe.

  • ★ Les Halles :
    488688SentoChihironoKamikakushifull145088.jpg
    Jouxtant plusieurs marchés dans lesquels on peut acheter une multitude de produits frais allant des fruits aux légumes en passant par le poisson ou la viande à bas prix, les Halles sont de petites gargotes qui, alignées les unes aux autres, forment un immense complexe de restaurants. Ces restaurants bas de gamme proposent des plats en grosse quantité en service libre à ses clients et pour des sommes modiques, la contrepartie étant une qualité moindre. La plupart des cuisiniers les moins doués échouent dans ces gargotes. Les touristes sont facilement attrapés par les bonnes odeurs émanant des échoppes et ne peuvent s'empêcher  de s'arrêter déguster des lots de beignets ou de rouleaux de viande. De plus en plus, les Halles entrent dans la compétition contre les grands restaurants de Cuistard.

    Spécialité des Halles : Brochettes teriyaki.

  • ★ Chester's Grill :
    321173ytz1u6x1.jpg
    « Quantité, rapidité, efficacité », telle est la devise du Chester's Grill ! Fondé il y a peu par un certain type du nom de Chester, le Chester's Grill est spécialisé dans la restauration rapide. Chaque client est servi en moins de dix secondes dès qu'ils passent une commande, ce qui fait que le restaurant est en perpétuelle activité, jour comme nuit. L'établissement sert des plats faciles à manger mais possédant un indice gras élevé, mais ils sont pourtant extrêmement appréciés des jeunes car peu chers. Très vite, le Chester's Grill est devenu le nouvel endroit branché pour tout les adolescents.
    Si les restaurants de Cuistard se mènent une lutte acharnée pour rester sous les feux de la rampe, tous sans exception sont d'accord pour se méfier du Chester's Grill et dire que celui-ci est une honte pour le monde de la cuisine....ou alors sont -ils tous jaloux et inquiets du succès phénoménal dont il fait preuve ?

    Spécialité du Chester's Grill : Chester-Burger et sa grande portion de frites !


Forces de l'ordre et respect de la loi


Au sein de l'Académie il existe trois classes d'étudiants formés pour apprendre à cuisiner fondés sur un système différenciant les apprentis, les juniors et les seniors.

Les Aides de Cuisine : Formés dans une cuisine à part, il s'agit principalement des cuisiniers médiocres. Ici, on apprend et révise les bases, ce qu'il faut faire ou pas, à reconnaître des herbes, les règles d'hygiène… Bref, le B-A-BA. Pour y entrer, il suffit de préparer un plat de votre choix et d’être accepté. Une fois ses preuves faites, on peut espérer être promu en tant que Commis de Cuisine.

Les Commis de Cuisine : Formés au sein d'une seconde cuisine, il s'agit généralement de débutants extrêmement doués ou bien de cuisiniers émérites et reconnus qui viennent se mettre à jour, améliorer leur cuisine… On y découvre des saveurs et alliances surprenantes dont le reste du monde ignore tout. On cuisine des mets succulents et délicieux avec des produits très rares. En revanche, ici une erreur et vous êtes virés. Les meilleurs peuvent apprendre les recettes vivifiantes, renforçant le corps, redonnant des forces.

Les Chefs de Partie : Cuisiniers reconnus mondialement, génies culinaires, inventeurs de talents. Cette classe est réservée aux meilleurs et n'a qu'un seul but :  les rendre encore meilleurs. Ils cuisinent les mets les plus rarissimes au monde, ont le meilleur matériel au monde. Ils sont légendaires. Leurs noms inspirent le respect et la jalousie des autres. Les professeurs sont tous d'anciens chefs ayant gagnés le titre de meilleur cuisinier au monde qui a lieu chaque année sur l'île. Le recettes les plus difficiles au monde sont réalisés ici même. Chaque plat a une vertu précise. Que ce soit soigner un corps, soigner l'esprit, redonner des forces. Il suffit d'une bouchée pour atteindre le paradis.

Chaque restaurant étant plus ou moins indépendant, il est assez rare de voir une forme d'entraide dans le cas où l'un des établissements subirait une attaque. Ainsi, les chefs des différents restaurants sont obligés de se défendre eux-même, maîtrisant pour cela des techniques ultimes d'arts martiaux utilisant la nourriture (ramen kenpou, jamu kenpo, naifu kenpo) et des ustensiles de cuisine. Bien évidemment, les armes traditionnelles ne sont pas exclues, mais ici on préfère éviter de s'abimer les mains.

Historique & Évènements récents


 ► [1524] Création de l'académie :
En cette année, l'île voit un cuisinier exceptionnel, Bato Garo, revenir de son voyage à travers le monde. Ayant appris énormément, il décide de créer une académie pour enseigner ses connaissances.

 ► [1549] Le premier tournois :
On estime que c'est en 1549 qu'a eu lieu la première compétition de restaurateurs, le premier Fourneau. Au départ ils n'étaient que cinq à se disputer le titre, tous originaires de Cuistard. La chose a bien changé désormais.

 ► [1627] Flamme vacillante :
La compétition se fait rude et, bien que l'Astroche se garde de l'avouer, l'écart se fait de plus en plus serré entre les restaurants quatre étoiles et le leader de l'île. Qui plus est, le titre de meilleur cuistot est peut-être en passe de changer de main ? Qui sait, on ne peut que spéculer sur les résultats du prochain concours, toutefois les restaurateurs se disent que 1627 est l'année du changement.

Personnalités importantes


Les cuistots de Cuistard
Lien cliquable :
cm8i6py1-50c1020.jpg

Temps de recharge du Log
14 jours