-28%
Le deal à ne pas rater :
Précommande : Smartphone Google Pixel 8a 5G Double Sim 128Go ...
389 € 539 €
Voir le deal

Sursaut identitaire.





"

On dit de certains hommes qu'ils sont voués à se perdre dans un abîme de violence. En réalité, pour une certaine race toute particulière d'hommes, c'est dans la violence qu'ils parviennent à se trouver.

Mickael Milliband, Comportementaliste d'Alabasta.

"






Dans le ciel ombrageux qui encadrait Karantane, un dirigeable aux allures bringuebalantes avançait avec vélocité. Sa trajectoire hasardeuse semblait indiquer la volonté d’atterrir. Etait-ce une difficulté technique ? Un manque d’expertise du pilote ? Toujours est-il que l’engin semblait s’orienter davantage sur la chute fracassante que sur l’atterrissage méticuleux. Plusieurs habitants de Karante furent témoins de la chute inexorable de l’aéronef avant que celui-ci ne disparaisse, englouti par l’île.

Ce dirigeable, c’était celui de Rydd Steiner, le Tigre Rouge de Saint-Urea. L’individu avait volé à travers Grand-Line pour rejoindre Karantane suite à un entretien en forme de mission avec le Roi du Royaume de Wakoland. Le leader de la BNA, soucieux d’entretenir de bonnes relations avec le gouvernement mondial, s’était donc empressé d’accepter la mission et de prendre la direction de Karantane. Cette île « pont » aux dimensions pharaoniques était la démonstration de la folle ambition du gouvernement mondial. L’île était divisée en plusieurs zones, toutes dirigées par des groupuscules plus ou moins vindicatifs. Mais cela, Rydd l’ignorait complètement. Tout juste savait-il ce qu’il cherchait…

*****

Le Tigre se posa dans la zone Sud de l’île. En définitive il était parvenu à sauver son engin au prix de magnifiques jurons et de manœuvres hasardeuses. Aussitôt il sauta de son dirigeable en homme qui souhaite avant tout rejoindre un sol dur et stable. Il accueillit le contact de la pierre avec un contentement certain. La zone où il se trouvait était constituée de petites habitations de fortune, c’était majoritairement des cabanes en bois constitués de branchages qui semblaient menacer de s’effondrer à chaque  instant. Le Tigre ne put s’empêcher de rire en voyant un tel spectacle architectural.

« Quelle vilaine construction. » Commenta-t-il entre deux rires rauques.

« On est pas tous des bâtisseurs connard ! »

Rydd se retourna pour trouver dans son dos un large groupe de loqueteux à l’air patibulaire. C’était là des pirates mouillant à Karantane, quelques peu remontés par l’arrivée tonitruante du chasseur de primes. Il faut dire que si dans son atterrissage le zeppelin avait été épargné, il en allait tout autrement de plusieurs cabanons qui avaient fait office de piste d’atterrissage de fortune.

« Pas besoin d’être fin architecte pour construire un truc moins misérable que ça. Et à la place de connard, je préférerai un Monsieur Steiner. »

« Et moi à la place je préférerai un lâche-tes-berrys-et-casse-toi, connard. »  

Le Tigre haussa les sourcils par dessous sa cagoule en constatant que l’évocation de son nom ne suscitait pas même une once d’inquiétude.

« Vous êtes des civils vous ? »
« Nous ! Nous sommes des pirates ! Les plus - … »


L’homme ne parvint pas à finir sa phrase, sa gorge venant d’être tranchée par la lame de Rydd qui, en un Soru, s’était déplacé jusqu’à lui. Il haussa les épaules encore plus étonné.

« Alors là ! J’étais convaincu que pour ne pas avoir peur de moi, tu étais un sacré lascar mais manifestement tu causes plus que tu ne réfléchis. Souvent au nom de Steiner on ferme son claque merde et on mouille ses braies en bons pirates. »

Les autres individus, particulièrement étonnés par une telle démonstration de force, n’osaient plus bouger. Un seul osa répliquer entre deux claquements de dents.

« Bon dieu ! T’es qui toi !? »

Rydd fit les yeux ronds à son interlocuteur et se gratta le crâne, sabre toujours en main. Ce mouvement circulaire de sa lame provoqua un nouveau sursaut collectif.

« Comment ça qui je suis ? Rydd Steiner, le Tigre Rouge, la terreur de Saint-Urea, le leader de la BNA… Vous avez jamais entendu parler de moi ? Z’avez bien déjà vu une fois sur un journal cette magnifique combinaison rouge et noire qui ne sied qu’aux plus belles musculatures de ce monde non ? »

Incrédules, les pirates virent pour la plupart leurs mâchoires inférieures se desceller. Tous étaient maintenant convaincus que le gaillard, en plus d’être dangereux, était complètement fou.  
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

C’est alors qu’un solide gaillard, un grand noir aux épaules de taureau et aux bras gros comme des troncs, se scinda du groupe pour aller à la rencontre de Rydd. Il avait dans le regard cette suprême confiance en lui qui indiquait clairement qu’il venait pour en découdre. Le chasseur de primes jaugea rapidement la qualité de son adversaire. Sa posture était bonne quoiqu’un peu en avant, sa masse musculaire surdéveloppée lui avait probablement fait perdre en agilité. Il avait en main un sabre d’abordage mais la multitude de cicatrices constellant son torse nu démontrait qu’il était du genre à se servir de son arme comme d’un leurre ; le véritable danger venait de son poing libre, une sorte de roc magnifique prêt à s’abattre sur le premier imbécile venu.

Rydd sabre au clair s’apprêtait à se précipiter sur son adversaire, le chasseur de primes n’était pas réputé pour ménager ses victimes quelque soit leurs niveaux.

Ragaillardi par la sortie du massif personnage, toute la troupe pirate semblait accepter le combat. Ils avaient déjà oublié leur camarade qui gisait non loin, première victime et témoin silencieux des capacités du Tigre. Mais la raison des hommes est parfois perfectible, et pour l’heure, tous ne voyaient que le dos puissant de leur compagnon et ils étaient convaincus que celui-ci constituait un refuge plus que correct.

Dans le même temps, un nouvel acteur vint prendre part au futur affrontement. Il s’agissait du sabre de Rydd : Le Kitetsu. Le sabreur ressentait une sorte de soif sublime qui se dégageait de son arme. Le sabre maudit semblait appeler la mort et le sang, il trépignait d’impatience. La lame violacée faisait miroiter des reflets rouges carmin tout autour d’elle. Et soudain, une vague de terreur se propagea à travers les rangs des pirates, une sorte de communion entre Rydd et la lame était en train de se réaliser. L’osmose n’était pas complète et seuls certains pirates furent touchés par l’onde glaciale, aussitôt, les affectés tantôt se stoppaient net, tantôt s’effondraient sur le sol en sanglotant.

Mais déjà le sabre d’abordage du premier pirate vint rencontrer le Kitetsu de Rydd. Le choc des lames sembla propager un hurlement strident, le sabre maudit était en éveil. Galvanisé par une soif indicible, Rydd s’escrima avec une ardeur décuplée.

Tous les pirates se précipitaient sur lui, il en venait de tous les côtés. L’homme à la combinaison tranchait de gauche à droite tout en parant adroitement les attaques de son plus dangereux opposant. Finalement, comme prévu, le massif combattant entrechoqua les lames qui vinrent se fixer garde contre garde. Aussitôt le gigantesque poing du pirate fila vers le visage de Rydd. En réponse la main libre du leader de la BNA vint à sa rencontre. Ses doigts formèrent une sorte de griffe et se recouvrirent d’une épaisse couche de Haki. Le poing adverse fut stoppé net et il fut brisé par la poigne de Rydd.

L’homme venait de perdre une main et recula. Dans ses yeux, il avait perdu cette certitude sur l’issue du combat. D’autant plus que les cadavres commençaient à s’accumuler aux pieds de Rydd qui semblait danser sur place. On entendait ses rires graves tandis que Kitetsu parcourait la chair de nombreux malotrus. Le sang se répandait sur la combinaison du traqueur qui redoublait d’effort. La vague de terreur faisait s’effondrer de plus en plus d’hommes, comme si le fait de nourrir Kitetsu renforçait ses capacités.
 
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

Sans s’en rendre compte, Rydd venait d’abattre la totalité de ses adversaires. Ne restait plus que le plus costaud d’entre eux, qui semblait chancelant devant une telle démonstration. Il pointa sa main meurtrie vers ses anciens camarades. Il semblait incapable d’émettre un son.

« Ils ont combattu avec courage. Mais ça ne suffit pas toujours. Je n’étais pas venu pour vous. J’ai une autre mission. Et de ce que je vois, vous ne devez pas valoir plus de quelques millions. Je vais me contenter de vous laisser pourrir au soleil. »

« "V-v-ous" ?! Je ne suis pas encore mort ! »

Alors qu’il venait de terminer sa phrase, il sauta en direction de Rydd qui n’avait pas bougé d’un mètre depuis le début du combat. Arrivé à sa hauteur, le dernier pirate écarquilla les yeux tandis qu’un fin sillon apparaissait sur sa gorge. Une gerbe de sang vint éclabousser la cagoule de Rydd, et tout fut dit.

Le chasseur de primes porta son attention sur ses pieds. Tout autour de lui s'amoncelait les cadavres. C'était un imbroglio de sang et de chair meurtrie. Il était particulièrement rare, même pour lui, de réaliser de telles natures mortes. Ce tableau était l'oeuvre commune de deux artistes, il y avait certes Rydd mais il était accompagné de son sabre Kitetsu.

Sursaut identitaire. 177369Sanstitre7
Autour de Rydd, ce n’était que mort et sang.

Peu affecté par ce massacre, probablement même ravi de découvrir toute les possibilités que recèlent son arme, Rydd s'installa confortablement sur un tas de cadavre. Il releva légèrement sa cagoule et s'alluma un de ses cigares favoris, un Hawk Sea Wolf de la grande époque qu'il conservait à sa ceinture. Il fuma pendant un moment avec pour seule compagnie ses pensées et les morts. Finalement, il attrapa son Den Den Blanc portatif pour contacter un de ses subordonnés.

« Ici Rydd Steiner. »

Une voix précipitée se fit aussitôt entendre.

« Monsieur Steiner ! Je vous écoute, que puis-je pour vous ? »

« Je suis arrivé sur Karantane. Vous transmettrez l’information à Wakopol au plus vite. Vous avez des informations sur l’endroit ? »

« Ne quittez pas… »

« Hmpf… … »

« Monsieur Steiner ? »

« Oui. »

« Non. »

« … … … Vous foutiez quoi du temps de Midas à part vous galvaniser de votre inutilité ? »        

« Monsieur… »

« Bon transmettez l’information à Wakopol. Fin de communication. »


Et il raccrocha. Il continuait de filmer tout en regardant la lame de son sabre avec une sorte d’admiration polie. Jamais il n’avait pu imaginer que les meitous étaient des armes si extraordinaires. Et il n’avait là qu’une arme de dernier rang, il songeait à la force des meitous de premier rang lorsqu’il fut interrompu par l’arrivée d’un homme. Il ne cherchait pas à se dissimuler, du reste, le pouvait-il ?

Il tranchait d’avec le décor local. Il portait la chemise et le pantalon de costume d’une engeance que Rydd ne connaissait que trop bien. Il y avait dans cette démarche quelque chose de gouvernemental, dans ses yeux une forme de profond mépris et d’indélicate indifférence. Nul doute, l’homme était du Cipher Pol.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

Sursaut identitaire. 397810Sanstitre8
Dans ses yeux une forme de profond mépris et d’indélicate indifférence.

« Tigre, je m’appelle Baxter, agent du Cipher Pol. Je suis chargé d’entrer en contact avec vous. Karantane est un ancien projet gouvernemental et nous tenons à profiter de votre présence pour régler certains problèmes. »

« Salut ! J’imagine que tu vas me demander de t’ôter ce balai profondément enfoncé dans ton cul ? »

« L’objectif est clair. »
Répondit aussitôt l’agent, indifférent.

« Holà, j’ai encore affaire avec un drôle… Bon voyons cette mission. »

« L’île de Karatane est découpée en plusieurs zones contrôlées par différents groupuscules. La marine et le gouvernement se désintéressent depuis longtemps de Blue Line. »

« Blue Line ? »

« Le nom initial de Karantane. Il y a donc plusieurs groupuscules. La confrérie, un groupe d’endoctrinés convaincus que Karantane est un dieu. Des hommes particulièrement dangereux menés par un leader charismatique et par un chef de guerre redoutable, Erzal. C’est un détenteur de fruit du démon, comme la prêtresse par ailleurs, méfiez vous de ceux-ci.

Les cartographes, menés par Camille d’Escayrac, ils cherchent particulièrement des documents et des informations concernant Blue Line. Rien de particulier.

Il y a les bâtisseurs, Nord & Sud, dirigés respectivement par Burnham et Sabatini, ils démontent le centre de l’île pour poursuivre l’édification du pont vers une île. Pour l’instant ils n’ont pas encore éventré le centre qui est contrôlé par la confrérie.

Il y a encore d’autres groupes mineurs, sans importance.
»

« Toujours pas entendu parler de mission dans tout ça. »      

« Votre objectif est la tour centrale de Blue Line. La tour de l’architecte. A l’intérieur se trouve le concepteur initial de Blue Line. Il est manifestement toujours en vie et personne n’est parvenu à entrer dans sa tour et d’en ressortir. Il disposait d’informations importantes pour le gouvernement mondial et de plusieurs autres choses que nous souhaiterions récupérer. Mais nous n’avons pas l’effectif pour mener à bien cette mission. Il faudrait mobiliser une troupe conséquente qui prendrait du retard en pénétrant sur le territoire de la confrérie qui entoure la tour. Il est préférable d’envoyer une seule personne suffisamment… Qualifiée. »

« C’est très bien tout ça mais manifestement vous me prenez toujours pour un sacré imbécile. Si personne ne ressort de la zone c’est que notre ami l’architecte est sacrément balèze. D’autant plus s’il se trouve au centre d’un territoire qui n’est pas le sien mais qu’il n’a pas pour autant été attaqué alors que vous avancez vous même qu’une incursion dans ce territoire causerait des difficultés à la marine. En bref, on est sur un gros balèze. Donc, si je résume, j’entre, je fais le sale boulot et vous récupérer les documents et probablement les lauriers de cette mission confidentielle. »


Un voile passa sur le front de l’agent.

« Vous pourrez conserver tous les biens présents dans la tour qui ne nous intéresse pas. »

« Et si tout vous intéresse ? »

« »

« Il est hautement probable que du granit marin se trouve sur place sous différentes formes. Vous pourrez récupérer un objet là bas s’il y a effectivement du granit marin. Vous aurez priorité sur le choix mais vous n’aurez qu’un seul choix. »

« Et s’il n’y a rien ? »

« Vous serez payé à hauteur de votre engagement. »

« Bien. Je prends congé. »

« Encore une chose. »

« Oui ? »

« … Non … Rien. »

Et Rydd s’enfonça dans Karantane sans plus de cérémonie.

« Méfiez-vous du corail bleu… J’imagine que s’il n’arrive pas à échapper au corail bleu, il n’aura aucune chance contre l’architecte. »

Et Baxter quitta également la place, non sans jeter un oeil sur le carnage de Rydd...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

Après avoir quitté Baxter, Rydd erra sur Karantane pendant un petit moment. L’endroit était architecturalement très élaboré. De nombreuses voies parcouraient avec méthode toute la zone. Les bâtiments, bien qu’un peu altérés par le temps, conservaient une réelle solidité. La végétation semblait avoir repris ses droits en quelques endroits. Plus loin, le chasseur de primes distinguait de nombreuses cimes d’arbres qui présageaient la présence d’une grande forêt. L’endroit était entièrement parcouru de vents marins et l’ont entendait le bruit des vagues se fracassant sur les pylones du pont qu’est Karantane. Chose étrange, la zone qu’avait remonté Rydd jusqu’alors semblait complètement inhabitée. Pourtant, l’agent gouvernemental avait annoncé la présence de nombreux groupuscules. La raison à cette énigme vint d’elle même, l’endroit était tellement grand qu’il était impossible de l’habiter entièrement sauf à disposer d’une population énorme.

Il faut dire que l’endroit était rarement visité. La perspective de souffrir du même mal qui avait frappé les habitants de Karantane en dissuadait plus d’un. Pour le reste, les groupes locaux étaient suffisamment dangereux pour que les envies d’accoster disparaissent, le cannibalisme a tendance à effrayer, même sur la route de tous les périls. Mais tout cela n’effrayait en rien Rydd, tout du moins considérait-il que son travail était justement d’aller là où personne ne veut aller. Par ailleurs, il s’en sortait mieux dans les zones de conflits que dans les zones d’ores et déjà sous contrôle, qu’il soit gouvernemental ou criminel.

Et justement, alors que Rydd songeait que l’endroit était particulièrement désert, un vieillard à l’air doucereux fit son apparition au détour d’une ruelle. Malgré un âge avancé, une calvitie marquée et une perte de la pigmentation de ses cheveux, l’homme conservaient des bras et un torse particulièrement musculeux. Il s’affairait autour d’un massif chariot tracté par deux énormes bœufs noirs à l’air revêche. Bientôt d’autres hommes à la carrure tout aussi impressionnante firent leur apparition. Tous armés de pelles, de pioches, ils s’affairaient à démonter une partie de la voie pour empiler des pierres dans le chariot. Trop occupés à la tâche, les hommes ne virent pas le traqueur s’approcher discrètement.

Bien qu’au premier abord, le groupe semblait sans défense, le leader de la BNA nota la présence de plusieurs vigies, postées à des endroits stratégiques dans les bâtiments aux alentours. Ils semblaient tous munis d’escopettes aux canons luisants ce qui indiquait un bon état d’entretien donc un usage habituel. Soucieux de ne pas réitérer ses « exploits » précédent, il opta pour une approche toute en politesse. Il sortit de l’ombre pour se révéler aux vigies. Rydd avait déjà envisagé le risque d’une attaque instantanée et avait estimé le risque mineur.

Il ne fallut pas attendre longtemps pour que la vigie la plus proche remarque la présence d’un intrus et siffle fortement. Aussitôt, les travailleurs quittèrent leur travail pour se mettre en rang serré. Manifestement, sur cette île, tous étaient entrainés au combat.


Dernière édition par Rydd Steiner le Mar 12 Jan 2016 - 23:08, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

Sursaut identitaire. 779869Sanstitre1
« Holà, du calme ! Je viens en paix les gars ! Je m’appelle Rydd Steiner, je ne suis pas natif de l’île, je me suis comme qui dirait perdu. Vous pourriez me renseigner ? »

La vigie la plus proche lâcha un rire sarcastique.

« C’est pas une île de touriste ici. T’as de la chance d’être encore en vie. T’as sûrement échappé à la bande de pirates de MacNair qui mouille pas loin et qui contrôle la zone. »

« Une bande de pirate ? Il y en a beaucoup ici ? »

« Une seule. »

« Des amis à vous ... ? »

« Pas vraiment. »

« Ouais, j’ai sûrement joué de chance. La chance du promeneur. En tous cas, j'ai pas vu vos pirates... »
Répondit Rydd, l’air interdit.

Le vieillard qu’avait repéré Rydd un peu plus tôt sortit du rang et balança sa pioche sur sa large épaule.    

« On a pas que ça à faire ! Burnham nous a envoyé chercher du matériel. Qu’est ce que tu cherches ? »

« Je cherche du corail bleu. »


Un silence marqué se fit ressentir tout autour. La vigie reprit la parole en premier.

« Ce mec là est clairement venu ici pour mourir. »

Le vieillard haussa les épaules.

« Pas ton problème ça ! Ecoute moi bien mon garçon. Le corail bleu est dangereux. T’en trouveras autour de tous les pylônes de Karantane mais pas en grande quantité ou alors trop profond pour y aller dans ta tenue de soubrette. Le plus proche est à quelques kilomètres à l’est d’ici. Mais il y a un nid de blugori tout autour du gisement. Autant te dire que tu vas au devant d’une mort certaine. »

« Quelques kilomètres à l’est ? Bon ! Merci l’vieux. »

Et Rydd disparu quasiment aussitôt à l’aide d’un Soru.

« Garçon ! Garçon ! L’imbécile a déjà filé ! J’espère qu’il a de quoi se soigner du corail ce petit imbécile… Barf ! Qu’importe ! Au boulot les gars ! C’était une fausse alerte. »

La vigie, une nouvelle fois, ricana fortement.

« Ouais. On en aurait fait qu’une bouchée de ce freluquet. »

Tandis que les autres se remettaient au travail en riant de bon cœur à la blague de la vigie, le vieillard lui regardait vers la direction du nid de Blugori. Il marmonna alors pour lui même plus que pour autre chose.

« Mes avis qu’on ne reverra pas la bande de MacNair… »


Dernière édition par Rydd Steiner le Mar 12 Jan 2016 - 23:08, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

Rydd arriva sur place assez rapidement. Pour lui quelques kilomètres n’étaient pas grand-chose. Par ailleurs, galvanisé par la proximité de son objectif, il avait redoublé de vitesse. Il faut dire qu’il avait passé plusieurs jours sur son dirigeable à descendre Grand Line. Mais cette fois, il était en passe d’avoir de l’action, alors il ne ménageait pas sa peine en individu qui en a assez d’attendre.

Il était arrivé à l’extrémité de Karantane, en dessous de lui, la mer. Le pylone il pouvait le voir d’ici, une colonne massive d’une quinzaine de mètre de diamètre qui s’enfonçait dans l’océan. On voyait effectivement des scintillements bleus proches de la surface. Nul doute que ce genre de spectacle avait un temps attiré les hommes et fait la renommée de l’endroit. Wakopol était un excentrique qui voulait sa petite pierre, et bien il allait être contenté !

Et sans plus de cérémonie, Rydd sauta tête la première dans l’eau, non sans avoir effectué un petit salto digne des meilleurs plongeurs. L’océan était froid, malgré la combinaison les picotements se faisaient ressentir. Par ailleurs, le courant océanique était assez puissant dans le secteur. Le chasseur était donc contraint de nager fortement pour maintenir son cap. Il descendait donc avec célérité vers les coraux. Il n’avait pas oublié qu’il y avait un nid à proximité, pourtant rien n’était visible. Quoiqu’il advienne, les blugori n’étaient que des animaux et donc ne constituaient pas une menace. C’était la pensée un peu naïve d’un Rydd parfois trop confiant en ses capacités physiques.

Pour l’heure rien ne se passait. Il arriva donc rapidement à hauteur des nombreux coraux qui parsemaient l’endroit. On eut dit un champ de pierres précieuses tant il y avait des coraux. La couleur et le style de ces plantes aquatiques laissaient vraiment à penser qu’il s’agissait de pierres précieuses. Un diamantaire eut pu s’y tromper sans une analyse méticuleuse. Rydd tenta d’en prélever comme il devait le faire mais n’y parvint pas. C’est alors qu’en l’espace d’un instant, une étrange forme bleue, sorte de bibendum, l’attaqua à l’aide d’une hache gigantesque. Kitetsu vint parer le coup de justesse. Un coup de poing chargé de Haki fut délivré aussitôt en guise de salutations. Le blugori accusa le coup et prit la fuite avec une célérité à toute épreuve. Le leader de la BNA jugea que, sans surprise, les animaux n’étaient pas à la hauteur. Il avait tout de même était propulsé plus profondément sous l’eau.

Il tomba alors sur un squelette humain qui tenait encore en main un piochet. Curieusement il avait tout les os du bas du corps entièrement fracturés de telle sorte que son coccyx ressemblait à un puzzle blanchâtre. Rydd s’empara du piochet et fouilla rapidement autour du squelette, il découvrit un badge du Royaume de l’absurde. A priori, l’homme que Rydd devait retrouver, le précédent émissaire de Wakopol, était arrivé jusqu’ici.

Le traqueur attaque le premier corail venu, parvint à en extraire quelques pierres qu’il rangea avant de reprendre sa route vers la surface. C’est alors qu’une forme massive fut détectée par Rydd, elle était en dessous de lui et semblait immense. Il nagea donc avec vitesse ne souhaitant pas découvrir de quoi il s’agissait…

Mais alors qu'il allait remonter à la surface, la forme arriva jusqu'à lui. C'était un roi marin à n'en pas douter. Ses yeux gigantesques le regardaient avec curiosité.

« Grmblf, mffmfmf. »*

_________
* Bordel de merde, je suis dans une sacrée panade.


Dernière édition par Rydd Steiner le Mar 12 Jan 2016 - 23:07, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine

Sursaut identitaire. 828059Sanstitre3

Finalement, Rydd parvint à regagner la surface. D’une grande inspiration il découvrit peu à peu le vrai visage du monstre marin. C’était un Roi des mers à tête de cheval. L’eau ruisselait encore sur son torse recouvert d’écailles tandis qu’il affichait une sorte de sourire torve. Se moquait-il de Rydd ? Savourait-il à l’avance la qualité de son repas ? Allait-il jouer avec lui ou le croquer en un instant ? Le traqueur avait dégainé son sabre et s’était entièrement recouvert de Haki. Il était maintenant noir violacée et attendait l’attaque qui n’allait sûrement pas tarder à venir.

« Si j’en ressors de celle-là, je ne plonge plus jamais sous l’eau… »

Il n’eut pas le temps de faire davantage de prières puisque la tête massive du roi marin s’activa et se précipita vers lui. Au même instant, un blugori bleu sombre transperça l’eau et vola directement vers le monstre marin. Il percuta directement le cou du monstre marin et le traversa complètement. Le monstre marin venait d’être transpercé en l’espace d’un instant, il s’effondra donc à la surface de l’océan et fut presqu’aussitôt englouti. Une gigantesque vague se forma et vint se fracasser sur le pylône. Rydd fut balayé en tous sens et lutta pour remonter à la surface. Non loin de lui, l’animal qui venait de réaliser une telle prouesse hurlait à la mort.

« ROARRRRRRRRRRRRRRR ! »

« MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CET ENGIN LA ! BORDEL DE MERDE ! » S'époumona Rydd.

Ce blugori là était d'une toute autre catégorie que le précédent. Il était bien plus massif, plus musculeux et avait un aspect beaucoup plus sauvage. Son corps était constellé de cicatrices ce qui en disait long sur l'animal. De plus, Rydd venait de constater qu'il n'avait fait qu'une seule bouchée du roi des mers. Son regard mauvais signifiait clairement qu'il n'était pas satisfait de voir un individu en combinaison rouge sur son territoire. En réalité, l'animal était King Blu, le mâle alpha des blugori de Karantane. C'était le plus robuste, le plus redoutable et le plus sanguinaire des monstres marins du secteur. Et il se trouve qu'en tant qu'Alpha, il répondait toujours aux intrusions sur son territoire. Le précédent envoyé de Wakopol avait ainsi été emporté par une attaque aquatique il y a quelques semaines. Du reste, Rydd ne s'était pas contenté de s'introduire sur le territoire des blugoris mais aussi d'attaquer un membre du groupe. Par conséquent, l'alpha était particulièrement remonté.

Il replongea aussitôt et instantanément, sa vitesse de nage lui permit d'entrer en contact avec l'infortuné nageur. Il le percuta avec violence et Rydd fila rencontrer le pylône de Karantane. Le pylône perdit une partie de sa roche lorsque le tigre entra en contact avec lui. Le Haki avait en partie préservé le corps de Rydd mais la situation restait bloquée. Il était toujours dans l'eau, à la merci d'un ennemi bien trop fort et trop rapide dans cet élément. Il fallait donc sortir de là, pour lutter sur la terre ferme. Mais il fallait escalader le pylône, chose aisée en temps normal mais presqu'impossible avec un dangereux prédateur dans l'eau.

La chose fut tout de même tentée mais après quelques mètres d'escalade, une attaque de karaté aquatique propulsa des balles d'eau qui vinrent cueillir l'alpiniste qui chuta de nouveau dans l'eau. Une multitude de balles aquatiques furent envoyées en direction de Rydd. Elles étaient encore plus puissantes sous l'eau qu'elles ne l'étaient à la surface.

King Blu, qui se déplaçait avec une aisance incroyable dans l'eau, attrapa la cheville de sa proie pour l'emmener dans le fond de l'océan. Les mouvements chaotiques empêchaient une riposte au sabre. Rydd tâchait de limiter la progression du Blugori en s'attrapant aux coraux. Peine perdue, il ne parvenait pas à tenir sa prise face à la puissance de traction de l'animal. Finalement son corps convulsa et il avala une rasade d'eau suffisante pour lui faire perdre connaissance. King Blu remarqua la différence d'attitude aussitôt, laissa Rydd en suspension dans l'eau et se porta à sa hauteur. Constatant que son travail avait été fait correctement, il regagna son nid avec sa célérité habituelle.

Le chasseur commença donc à chuter vers le fond tandis que l'air qu'il avait encore dans les poumons s'échappait à petites bulles. C'était le noir dans l'esprit de Rydd. Il n'avait jamais été dans une situation aussi précaire. Mais parfois, le destin en décide autrement. C'est peut-être ça qui sépare les grands de ce monde des autres : la chance ! Et cette chance, elle se matérialise pour Rydd au niveau de son postérieur. En chutant, le traqueur s'était rapproché dangereusement de coraux acérés. Sa fesse droite entra en contact avec un corail tranchant qui lui découpa sympathiquement la fesse. Comme le cochon n'était pas encore tout à fait mort, le fait de se faire trancher le jambon provoqua un sursaut. Le corail, particulièrement dangereux pour l'homme, avait empoisonné aussitôt la plaie ce qui causait des douleurs lancinantes. En manque d'air, assoiffé de vie, Rydd remonta à la surface avec l'énergie du désespoir. Sans attendre, il commença à escalader le pylône, tant que l'adrénaline lui permettait encore de le faire.

King Blu parvint à ressentir les altérations du courant et se précipita une nouvelle fois hors de sa tanière. Mais lorsqu'il arriva à la surface, le chasseur était presque hors de portée.

Rydd souriait en homme qui sait qu'il va en réchapper. Au prix d'un ultime effort il regagna Karantane et avala une grande bouffée d'air frais. King Blu hésita un instant à monter sur Karantane également. Mais il se ravisa finalement, son instinct lui dictant que sur la terre ferme, sa proie n'était plus de la même catégorie. Et le féroce animal replongea avec dépit dans les profondeurs de l'océan...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-termine