AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
[CDAV] -25€ dès 249€ d’achat ...
Voir le deal

Ocean's Three

Invité
Invité


Ven 15 Avr 2016 - 0:34

Je me suis toujours vu dire ces quelques mots à un ami : ‘’ Un jour, j’arrêterai de fumer’’ Mais je n’ai aucun proche à qui me confier. Je voyage seul dans une longue route tortueuse et torturé de cette pluie qui s’abat sur mes prunelles à l’instant où je mire le ciel et ses dégradés de gris. M’inspirant à une seule envie. Celle de rouler une cigarette, encore et encore sans m’arrêter. J'ai longtemps navigué sur les flots à la seule force de mes bras, souvent seul mais cette fois-ci, je suis accompagné par l'estimé et le non-redoutable Lloyd Barrel.

- Hé Lloyd, un jour... j'arrêterai de fumer...

Dis-je sans trop de convictions en regardant les derniers nuages défiler. Il se peut que la pluie battante s'arrête, mais mon cœur continue à pulser. Témoignages du passé quand je mire la stèle en forme de dragon, Izya... Jeune fille aux cheveux rouges, plutôt discrète, aimante de ses camarades, autrefois paisible et qui avait le don de comprendre la détresse de ses anciens Nakamas. Lion, Yukisame et les autres. Nous formions une famille et elle nous a quitté, volontairement. Elle s'en foutait de nous. Alors si je croisais son chemin, un jour... Je lui ferai bouffer ses dents, pour sûr. Mais nulle trace de la jeune femme qui s'est allié à Red, le traître de la marine. Celui qui se prend pour Barbe Noire alors qu'on sait tous que le vrai Barbe Noire, c'est Edward Thatch.

J'arrive à la fin de mon mégot et fume le carton avant de cracher une morve. Il y'a des comptes à régler ! Et on les réglera de la manière la plus amère qu'il soit.

- C'est quoi le plan, petit ? Lui dis-je, cette fois en calant un cigare dans ma bouche.

Éjectant le gros mégot toujours fumant du cigare, le laissant tomber à la renverse. J'explore la vue en écoutant ronfler Lloyd Barrel, toujours perché à l'arbre. Tu pionces encore maudit avorton ! Le soleil s'est levé ! Il a pour seul plan le fait d’accueillir Morphée dans un songe apocalyptique qui se réalisera à mes fins. Par tous les moyens... Laissons-le, la nuit a été rude pour le petit Lloyd Marrel et en avant vers le guetto d'Izya.

Je vais tout saccager ! Par pur plaisir, j'annonce le début de la fin. M'approchant peu à peu de mon objectif, mirant le cadran en forme de Dragon, une forge comme lieu de bienvenue et des hommes qui battent le fer encore chaud. J'entre sans qu'on ne me remarque grâce aux pouvoirs de mon fruit et je me promène librement, ayant accès à toutes les choses qui me parlent. Sifflotant un air de Twisted Nerve.

Piou, piou ♪

En bon gardien vénérable, j'aperçois le Pingouista qui fait des mouvements amples, ne pouvant repérer la menace. Kick Of Water Dragon !Qui n'est ni plus ni moins que ma technique au corps à corps, un coup de pied visant son torse mécanique bien huilé. Faisant reculer quelques rouages. Dégage tas de ferraille, pensé-je fortement en le faisant reculer d'un petit pas. J'enchaîne en coup de maître avec un Tango del Diablo ! Axant parfaitement mon sabre sur terre pour faire pivoter ma jambe toute embrasée vers ses rotules et l'expédie en furie quelques mètres plus loin faisant ainsi des dégâts matériaux considérables... Le boucan est tel que plein de questionnements s'esclaffe dans la honte de tout parts. Je ne distingue pas les voix...

Et pendant que je me redresse fièrement, j'aperçois une autre menace se courber derrière-moi. Il renifle l'air...

Ocean's Three 50db1c10_imagesia-com_4grm_large


...


Dernière édition par Mizukawa B. Sutero le Jeu 21 Avr 2016 - 10:46, édité 1 fois
Invité
Invité


Dim 17 Avr 2016 - 17:23

Muscles saillants, regard de prédateur. A l'entrée du bâtiment d'Izya, un homme sauvage fait son apparition, queue de cheval et torse poil, un sabre à la main. Je sens une tension palpable du bout des doigts. Le poing serré vers l'inconnu, toujours invisible et lui reniflant l'air comme un vieux blaireau. Va couper ta barbe avec, vieux débris ! Dépité, il s'avance... Des mots en bouche... ''Où est Izya ?'' Mais elle n'est pas là et c'est moi, son ancien capitaine qu'il trouve sans vraiment le savoir... Le combat à l'air inévitable, car le pingouista se remet en marche.

- Menace invisible droit devant. Vision infrarouge, on !

Avant même que je n'active ma technique pour contrer cette vision qu'on les cyborgs qu'il se retrouve comme téléporté sur moi, le poing armé et je valdingue par dessus la toiture. Le choc est brutal et me fait cracher une gerbe de sang. Filet rouillé que j'essuie avec la main, je me reprends d'un Geppou légendaire et monte dans les airs, pas feutré sur la voûte. Spirit Slash ! L'action est simple, je tranche un pentagone qui va s'écraser sur le bâtiment et enfouir dans les décombres le pingu Ninja qui réagit au tac o tac, mais pas plus que son voisin stoïque, le fameux sabreur qui ne dit rien mais qui interfère lourdement en apercevant d'où la lame d'air est partie. Il saute vers le toit et s'impose d'un trait obscure avec sa lame... La pression exercée est plus puissant que mon simple coup, ce qui est sûr... Il n'a pas un katana comme les autres... Un meitou !

Par la barbe de Wakam le rouge ! Le robot s'enflamme et me bombarde une slave de bâtard ! Des poings atmosphérique ou je ne sais quoi ! Qui tord l'air ambiant pendant que le bretteur appuie l'attaque du Nina Pingu Kinder ! Trop d'exclamations !!!

Je vois à l'esprit toutes les attaques avant qu'elles ne soient exécutées. Par chance, je les évite en revenant sur ''terre'', plutôt les planchers des carcasses de navires. Fini de jouer ! Katana en avant, je charge par l'arrière le bretteur qui sent mon souffle venir à lui, se dégage et l'improbable se passe. Le pingouista me bombarde d'un autre coup qui me fait valser plus loin du cadran... FILS DE RADASSE

Je redeviens visible et à ce moment, l'homme soupire. Le robot désactive sa vision thermale. J'ai le temps de prononcer Wall Of Jericho !Une fameuse technique qui me donne une seconde couche invisible pour contrer sa vision cybernétique. Je disparais dans un signe de grand danger pour les deux compères... Ils sont au sol et le petit prince m'appelle d'une voix lointaine... ''Libère-moi !''

''Libère mon esprit ! Ouvre la cage !''


Le roi est là !
Invité
Invité


Sam 23 Avr 2016 - 19:36


Quand je parle du roi, c'est au Petit Prince que je m'adresse. Et quand il se saisit de l'environnement autour de moi, la menace Pingouista semble se rétracter, comme appelé vers quelque chose de plus grand... Plus fort... Il s'arrête presque de bouger, mimant une mécanique fluide et pendant ce temps, l'adversaire à la queue de cheval sombre dans une démence presque folle. Le crâne tambouriner par le Roi que je suis... Il met un genou à terre et je m'approche de lui.

- Retrouve-moi à Kuraigna...

Voilà les seuls mots qui lui sont adressés. Je pourrais en finir ici, comme le Bouffon Vert contre Spiderman, quand il survole son masque et l'écorche en lui infligeant une profonde cicatrice qui le touche à l'âme. Mon empathie crie au danger, m'alerte de la venue d'un être fantomatique déjà passé par là, sans être vraiment passé là... Je l'écoute attentivement, cette empathie bien que je ne peux la maîtriser. Je ferme les yeux, respire calmement... Mais rien n'est encore arrivé...

L'onde envoyée, a tonnée sur un rayon de quarante mètres et rétrécie à vue d’œil. Bien qu'elle soit totalement invisible. Nise Jikû. J'apparais vaguement, main sur le torse, je tonne une autre onde de royal et disparais... Comme si je m'étais téléporté !

L'illusion est là... Pas même un au revoir, j'arrête net tout ce que j'entreprends. Il est l'heure d'y aller, le temps de bouger vers ma prochaine destination, car l’éther n'attend pas.

Direction MégaVéga...

Précipitation, la pluie reprend vaguement dans les courants de Grand Line. Et mon être meurtrie se dirige vers sa barque de fortune en forme de cercueil et je rame, là où l'éternel volé la première fois sur un croiseur de la marine m'emmène...

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1