AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -46%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
37 €

Récupération et Histoires de vengeance

Mifune Aramuru
Mifune Aramuru
Matelot 2ème Classe

♦ Localisation : Orange

Feuille de personnage
Dorikis: 1240
Popularité: 15
Intégrité: 15

Jeu 26 Mai 2016 - 0:01

C’était une bel après-midi ensoleillé, j’effectuais comme chaque après-midi mon habituel tour de garde. En plus de Jack, mon fidèle ami, je commençais à bien connaître notre petit groupe de patrouille. Composé de Freddy, un trentenaire ex-bandit un peu morose qui avait décidé de se ranger du côté de la Marine après un emprisonnement longuet. Et de Michelle, une marine assez mignonne dont la moitié des soldats étaient amoureux, c’était une jeune fille enjouée qui avait tout le temps le sourire. Ces deux-là étaient des parfaits opposés et les voir ensemble était assez bizarre.
Nous faisions donc notre tour de garde, nous inspections chaque recoin de la ville, afin de pouvoir surveiller une globalité de l’île. Les petits recoins étaient largement favorisés afin de commettre des délits, que ce soit de la petite frappe aux divers marchands clandestins. Généralement nous n’avions pas la nécessité d’intervenir, les délinquants fuyant à notre arrivée.
Comme d’habitude nous ne parlions pas de beaucoup de choses. Il y avait Jack qui essayait de me remonter le moral après le récent incident. Cela faisait bien une semaine que j’avais pu faire cette mission et je n’étais pas encore vraiment remis. J’étais déprimé par le fait d’avoir tué un homme et le corps, le sang et son visage me hantaient, je ne pouvais effacer ce moment de ma mémoire.

-Mais de toute façon, celui-ci allait te tuer, il fallait bien que tu te défendes.
Jack m’avait interrompu dans mes pensées, comme à son habitude. A force, j’étais habitué…
-Ce n’est pas ça qui m’autorisait à le tuer. Je me suis mis à son niveau en le tuant
-Mais bordel ! Tu as déjà sauvé deux vies en en prenant une. Et même beaucoup d’autres, on ne sait pas de quoi cet homme était capable. Il aurait peut-être encore tué d’autres personnes.
-Je ne sais pas quels étaient ces intentions. Il avait peut-être une famille et que c’était son moyen de les faire vivre..
Jack me frappa et me prit par le col.
-MAIS TU CROIS VRAIMENT QU’UN PERE MENACERAIT UN ENFANT ! IL SERAIT TEMPS DE TE REVEILLER
-…
-C’était seulement une crapule qui était prêt à tout pour se faire de l’argent. Certes c’est triste qu’il soit mort et qu’il ne soit pas parti croupier en prison. Tu l’as même gracié en l’envoyant au ciel !
-Mais…
-On ne vit pas dans un monde tout mignon et gentil ! Encore Freddy il y avait de l’espoir quand il s’est fait arrêter, mais tous les bandits ne sont pas comme lui ! Certes tu vas devenir plus fort et arrêter les gens mais pour le moment faudrait arrêter de te plaindre pour avancer !


D’un côté, il avait raison, je ne pouvais pas rester autant défaitiste, mais je ne pouvais pas non plus oublier. Je décidai de graver au couteau la date de mon assassinat sur le manche de mon arme. Ceci me permettrait de vivre avec sans pour autant l’oublier.
-Tu as raison Jack..
-Aaah bah voilà, on reprend espoir ! Me dit Michelle en souriant
Freddy mit sa main sur mon épaule et me sourit. Cela devait être la première fois que je le voyais sourire. Cela devait être la première fois que je le voyais sourire. Je me rendais alors compte du tort que je causais autour de moi… D’autres gens devaient avoir des problèmes beaucoup plus importants.
-Tu vois, Jack a toujours raison ! Bon allez on reprend le tour ! dit Freddy
-Non il n’a pas raison ! Surgit une voix de l’ombre


Ce sont sept bandits qui commençaient à nous encercler, la disposition de la rue était loin d’être à notre avantage de par son couloir étroit et sans issue. Nous étions alors bloqués, sans échappatoire, une sueur froide coula sur mon front. Cela devait être une histoire de vengeance par rapport à notre dernière arrestation enfin c’était sûr. Ces bandits n’étaient pas originaux.

-Alors mes p’tits marins, vous faites plus les malins ! C’est vrai que c’est plus facile quand on est plus nombreux ! Ça fait quoi de se faire coincés comme cela ?
-Bah mon pote a fait du 1 contre 2, donc bon votre histoire de supériorité…
-Arrête de jouer aux cons toi ! C’est moi qui parle !
-Oh remarque ce sera moins chiant que le tour de garde !  Rigola Jack


Sur le coup, je ne pouvais pas m’empêcher de rire, mais Jack risquait sa vie à se moquer comme cela. Je lui donnai un coup de coude pour essayer de le calmer,  je n’espérais pas une quelconque réussite.
J’essayai alors d’engager une conversation :

-Mais sinon vous cherchez quoi ? Qu’est-ce que vous attendez de nous ?
-Nous voulons nous venger pour l’arrestation de nos frères ! S’énerva le bandit
-Désolé, mais nous, on y peut rien. On a seulement suivi les ordres. Si vous voulez vous venger faudra voir ça avec nos supérieurs.


Le bandit s’avança et me mit une soudaine claque, il était furieux. Je pouvais voir que ses coéquipiers se moquaient discrètement de leur chef. J’en profitai pour voir s’il ne possédait pas de pistolet. Je trouvais que cette arme était beaucoup trop dangereuse et  je voulais donc limiter l’utilisation.

- Ils n’ont pas d’armes à feu, la chance est de notre côté. Chuchotais-je
-Vous commencez à m’énerver vous deux, je vais couper vos langues si vous con… essaya de déclarer le bandit
-A L’AIDE ! AU SECOURS ON NOUS ATTAQUE ! SAUVEZ NOUS ! hurla Jack


Et je pus voir Jack foncer dans le tas. Sur le coup j’étais surpris et apparemment le bandit aussi. Je ne comprenais vraiment pas ce qui se passait la tête de Jack, il allait tous nous tuer…  Mais bon apparemment, il avait déjà assommé le premier.

-Purée, tu fais chier Jack ! Michelle, Freddy, prenez les 3 derrières ! Avec Jack, on s’occupe de ceux de devant !

Pendant que Jack se battait avec le premier, je donnai un coup de pied à celui qui essayait de s’approcher de Jack. J’en suivis d’un coup de bisento dans le torse, pas trop profond pour ne pas le tuer, mais le faire tomber. Je lui donnai ensuite un coup de pied dans la tête afin de l’assommer. J’étais étonné par la facilité que j’avais eu à me débarrasser et fonça vers le dernier pendant que Jack se battait contre son bandit. Je jetai tout de même un regard derrière et vit Michelle et Freddy qui se débrouillait. Comme mon habitude, pour foncer vers le bandit, j’utilisai ma technique préférée : « Panchi ! ». Ceci permit de libérer le pauvre Jack qui avait du mal contre les deux en même temps.

Le malfrat que j’affrontais, me semblait étrangement plus fort que les autres, il avait esquivé mon attaque d’une facilité déconcertante. La première particularité était qu’il se battait avec 2 sabres, je trouvais cela particulièrement peu maniable et avec mon bisento je bénéficiais d’une plus grosse puissance. Alors que j’assénais les premiers coups, le malfrat parait sans mal mes coups d’estoc. J’essayais d’asséner des coups différents : taillades horizontales, verticales, diagonales, en haut, en bas… Mais celui esquivai sans mal. Je ne m’étais pas vraiment préparé à un ennemi défensif, sur les combats que j’avais pu faire auparavant, l’ennemi ne bloquait pas. Je devais alors faire preuve de créativité dans mes coups et mettre toute ma puissance pour briser sa défense. Je reculais donc, mon ennemi rit en pensant que je fuyais.
Assez éloigné, je pris de l’élan, sauta et asséna un coup de haut en bas de toute ma force. Le coup le déstabilisa et il mit le genou à terre. Se suivait alors un duel de force, j’appuyais de toutes mes forces, afin de le garder à terre et lui, fut obligé de lâcher un de ses sabres pour me repousser avec ses 2 mains. Il s’agissait plus d’un duel de regard que d’un duel de force. Nous ne nous lâchions pas, jusqu’à ce que mon adversaire se prenne la botte de Jack. Celui-ci me regarde un grand sourire avant d’aller aider les deux derrières.
Le combat se termina donc facilement, nous étions 4 contre 3. Ils avaient bien essayé de fuir, mais ceux-ci se prirent de belles balayettes et furent vite arrêtés. Michelle courut chercher de l’aide pour transporter les prisonniers pendant nous surveillions les bandits.

-N’empêche, on s’en est débarrassé beaucoup trop facilement… Vous ne pensez pas ? Demandais-je
-C’est le travail d’équipe ça ! Il est vrai qu’ils étaient plutôt faibles, ou tu es devenu plus fort, ça dépend !
- Ouais, plus fort, ouais… Je ne pense pas trop !
-Bah regarde tu as tué personne ! Rigola Jack


Il reçut un regard noir en retour et celui-ci se calma très vite. Cette bataille s’était tout de même bien passé et cela m’avait réconforté d’avoir pu arrêter tous les bandits. Comme quoi le travail d’équipe était nécessaire, je comprenais que je n’étais pas fait pour les combats solitaires. Cela me rassurait donc d’avoir Jack à mes côtés à la fois pour les combats et pour le moral. Il fallait donc que je me reprenne après m’incident.
Je retournai dans mes pensées en regardant le ciel, en attendant les renforts.
https://www.onepiece-requiem.net/t17468-mifune-aramuru#198412https://www.onepiece-requiem.net/t17532-mifune-aramuru
Page 1 sur 1