AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
ASOS APP : – 20% de réduction sur TOUT ce qui est supérieur à ...
Voir le deal

La révolution, c'est le mal.

Alheïri S. Fenyang
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Ven 26 Aoû 2016 - 16:16

Salut les staffeux. V'la une quête pour mon équipage.

Demande de Quête

Cherche : Démantèlement d'un réseau révolutionnaire.
Nombre et noms des participants : Yamamoto, Ethan, moi même.
Difficulté : Moyenne.
Récompense voulue : Médaille de la pacification.

PNJ destiné à mourir lors de la quête :

Spoiler:
 

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem ? Nan merci.

Situation initiale : https://www.onepiece-requiem.net/t1282-fiche-d-ile-archipel-shabondy

Intrigue : Shabondy. Un eldorado à n’en point douter pour maintes personnes : Dragons célestes, civils, pirates, divers commerçants… Mais aussi un excellent vivrier pour la révolution. Surtout au niveau de la zone de non droit. Zone assez vaste pour qu’ils puissent s’y installer et recruter masse de personnes sans forcément se faire remarquer par qui que ce soit.

Après tout, la discrétion est le credo des révolutionnaires.

On croit peut-être que la zone de non droit n’attire que des racailles, mais ce n’est qu’un préjugé parmi tant d’autres dans ce vaste monde. De braves zigs, opprimés ou peut-être marginalisés, s’y trouvent aussi sans pour autant chercher les emmerdes comme la plupart des forbans qui pullulent dans ces grooves : Des licenciés, des orphelins, des pauvres, des hommes-poissons paumés…

La liste n’est pas exhaustive. Vie cruelle.

1625. Tout est parti d’une réflexion d’un stratège de la révolution. Si la révolution était bien implantée dans les blues, ce n’était clairement pas le cas sur la première moitié de Grand Line. Shabondy avait le profil idéal pour du recrutement et de la propagande : La marine ne s’intéressait jamais à cette zone de non droit, les pirates qui y passaient n’étaient pas forcément un problème…

Bref, un eldorado à n’en point douter.

Pour se fondre dans la masse et implanter leurs différentes cellules, les révolutionnaires construisirent des bars ou des commerces à première vue peu recommandables où ils avaient le loisir d’observer, de sélectionner et de recruter tous ceux qu’ils jugeaient aptes à rejoindre leurs causes. Discrétion était le maitre mot de ces gens qui finirent par instaurer plusieurs petites cellules sur shabondy.

Ces cellules, reliées entre elles, devinrent au fil du temps un véritable réseau révolutionnaire. Discret et d’une importance capitale.

L’espoir était permis.

Sauf que l’être humain est complexe. Peu fiable. Instable.

« Instable ». C’est d’ailleurs le mot pour qualifier l’une de leurs dernières recrues : Il s’agissait d’un pauvre père de famille, licencié de la boite où il travaillait honnêtement. L’homme avait découvert une magouille de ses collègues qu’il comptait dénoncer auprès des patrons. Sauf que lesdits collègues firent tout retomber sur sa gueule, preuves falsifiés à l’appui. Sa parole contre la leur.

Une histoire classique, comme on en voit tous les jours.

Son licenciement provoqua une cascade de malheurs : Sans le sou, sa femme et sa fille le quittèrent. Sans le sou, son bailleur le vida de son appartement. Sans le sou, tous ses prétendus « amis » lui tournèrent le dos. Un triste sort qui l’emmena à errer jusqu’à la zone de non droit où il voulut en finir avec sa vie après de longs mois de galère. Sauf qu’il fut au dernier moment approché par des révolutionnaires.

Dans un premier temps, il adhéra à la cause : Ce monde était pourri et il fallait le changer ! Il fit tout ce qui lui fut dicté comme ordres, s’entraina à combattre et reprit gout à la vie. Pour la révolution, il était un énième œil, un futur espoir en devenir. Sauf que lors d’une mission banale dans la zone franche pour tester ses aptitudes, il vit sa femme aux bras d’un autre homme. Un richard.

De quoi le briser une deuxième fois.

S’il mena tout de même sa mission à bien, il se mit à douter à son retour. A réfléchir aussi. Cette vie aussi précaire et dangereuse était-elle la bonne ? N’était-il pas un vulgaire pion d’une cause qui le dépassait ? La vue de sa femme au bras d’un autre le tortura, si bien que des mauvaises idées germèrent dans son esprit ? Il lui fallait récupérer sa femme. Et il n’y avait qu’un seul moyen :

L’argent.

Pour ce faire, il n’y avait là aussi qu’une chose à faire : Trahir ces idiots qui se disaient défendre le peuple dans l’ombre. Alors, l’homme désespéré, prit le chemin de la caserne de la marine discrètement. Une fois arrivé à bon port, il raconta tout dans l’espoir d’être bien récompensé. Tout ce qu’il savait sur ce réseau bien implanté sur l’archipel. Les marines locaux ne prêtèrent pas attention à ses dires. Un mytho, sans doute.

Un homme cependant fut particulièrement intéressé par son récit : Le vice-amiral Fenyang Jr.

La raison de sa présence à Shabondy ? Une simple mission de routine : L’amiral Shiro lui avait ordonné de se rendre sur l’archipel pour sécuriser l’arrivée prochaine d’une importante délégation de dragons célestes, désireux de se réapprovisionner en esclaves de luxe. Le vice-amiral était alors venu en avance et était tombé par le plus grand des hasards sur l’histoire de cet homme.

De quoi titiller sa curiosité et l’occuper de fort belle manière, avant l’arrivée des dragons célestes sur les lieux.

Cependant, le vice-amiral ne pouvait pas agir brusquement. S’il croyait cette balance, il lui fallait tout de même confirmer ses informations. C’est dans cette optique des choses qu’il envoya sur le terrain, le seul sociologue de l’équipage, Ethan Levi pour confirmer toutes les informations acquises. Déguisé, Ethan allait devoir se passer pour une « victime » de ce monde et ainsi se faire recruter par les révos.

Le dénouement est proche…

Situation finale : Ethan réussit à se faire enrôler, confirme les doutes et une vaste opération de démantèlement dirigée par Alh’ se met en place. Objectif ? Mettre tous ces scélérats sous les verrous ou mieux même… Tous les tuer sans aucune pitié.

Merci d'avance de considérer ma demande.
https://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
Loth Reich
Loth Reich
Moine Hérétique

♦ Localisation : Blues
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 5627
Popularité: +728
Intégrité: 710

Lun 29 Aoû 2016 - 14:21

Yo Bro'

Un de ces jours, tu joueras avec un okama Laughing

Validée. Bon jeu à vous o/
https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretiquehttps://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
Alheïri S. Fenyang
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Lun 29 Aoû 2016 - 15:03

Non è__é

Merci bien !
https://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
Ethan R. Levi
Ethan R. Levi
••• Contre-Amiral •••

♦ Localisation : Chez Kyori
♦ Équipage : /

Feuille de personnage
Dorikis: 7798
Popularité: +970
Intégrité: 884

Mar 22 Nov 2016 - 13:46

Hello,

Comme convenu (avec Loth, si ce n'est pas lui qui intervient), un petit up pour voir s'il est possible d'obtenir la médaille MRO grâce à cette quête.

Médaille MRO
  Médaille de Justice Deuxième Rang


Médaille au nom aussi mystérieux que renommé ! Cette médaille est donnée aux braves marins qui ont, au péril de leur vie et au mépris de tout danger, démantelé un réseau illégal (cf Baroque Borks). Le démantèlement doit être total => chef sous les verrous, et 80% des hommes arrêtés. Les locaux doivent êtres saccagés. Attention, vous pouvez devenir la cible privilégiée des rescapés de votre action, alors essayez de n'en laisser aucun !


En vous remerciant par avance,

Ethan
https://www.onepiece-requiem.net/t14861-ethanhttps://www.onepiece-requiem.net/t14911-ethan
Loth Reich
Loth Reich
Moine Hérétique

♦ Localisation : Blues
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 5627
Popularité: +728
Intégrité: 710

Mer 23 Nov 2016 - 11:12

Yosh.

Le réseau illégal, c'était pas pour une activité criminelle par hasard (mais criminelle dans le genre non-révo) ? Laughing

M'enfin, on va pas chipoter. Un réseau, des enchevêtrements de cellules. Peu importe ce qu'ils font, tant que c'est hors la loi, ça devrait aller.

Médaille validée à retardement. Vois ça avec le récompenseur comme d'hab ^^
https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretiquehttps://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
Ethan R. Levi
Ethan R. Levi
••• Contre-Amiral •••

♦ Localisation : Chez Kyori
♦ Équipage : /

Feuille de personnage
Dorikis: 7798
Popularité: +970
Intégrité: 884

Mer 23 Nov 2016 - 12:11

Haha merci Loth La révolution, c'est le mal. 3281183213
https://www.onepiece-requiem.net/t14861-ethanhttps://www.onepiece-requiem.net/t14911-ethan
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1