Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Éruption dans les Ténèbres.


Ainsi, voilà donc la fameuse île Thriller Bark. Impressionnant. Aussi ténébreuse que le Capitaine Red, aussi effroyablement imposante qu'un titan et aussi lugubrement malsaine que sa réputation lui donne. Un endroit qui pourrait me seoir. Et l'idée d'aller me battre là-bas me donne des frissons. Comme une petite fille, je frémis de joie tant l'excitation me parcourt le corps. Mes nakamas sont tous prêts. Ils sont entièrement tous dévoués à ma cause et à celle des Libres Pirates. À leur attention, je fais un dernier discours pour leur rappeler leur devoir, mais aussi pour les rassurer.

Souvenez-vous, Ombres du Chaos, nous déclarons ouvertement la guerre à un Empereur. Ses hommes sont sans pitiés et cruels. N'ayez pas peur de mourir et affrontez-les impitoyablement. Si l'un de vos camarades tombe, ne vous retournez pas pour lui et avancez face à l'adversité avec plus de rage! Écrasez-les et montrez-leur notre puissance!!

S'en suit alors une ovation semblable à un tonnerre. Le brouhaha est cependant de courte durée. Nous avançons sans le reste de la Flotte d'Armada pour faire une brèche dans l'un des quatre points d'attaque. Débarquer n'est pas un problème en soit, s'aventurer vers l'inconnu l'est probablement un peu moins et tenir le rythme dans le fracas des combats est sans aucun doute plus difficile. La plupart de mes compagnons sont restés cachés dans les souterrains du Royaume d'Alabasta à attendre le rechargement de leur Log Pose. Ils sont habitués à l'obscurité ambiante.

Je suis également restée trop longtemps à me terrer dans le Pays des Sables pour mes objectifs personnels. Et j'en reviens désormais plus forte que jamais. J'ai répondu à l'appel du leader d'Armada pour le soutenir dans sa lutte contre Mannfred D. Teach, conformément à notre échange en tête-à-tête lors de mon dernier séjour avec lui il y a de cela un an. Je pensais surgir des oublis grâce à mon pillage que je prévoyais pour Nanohana, mais j'ai mieux à faire en venant ici. S'attaquer à un Empereur de front est sans doute une folie, mais je me sens prête pour ce genre de choses. Après tout, j'ai capturé Ao Novas, le chef du Cipher Pol 8. En soit, être ennemi de l'un des plus terrifiants Yonkō me semble moins suicidaire que d'avoir tout le Gouvernement Mondial à dos.

Ayant suivie la flotte des Libres Pirates, mon navire Avernus commence à contourner l'île par le flanc occidental. L'idée est de combattre les hommes de Teach aux quarte points cardinaux de Thriller Bark et de resserrer l'étau. Classique, mais efficace. Et l'échappatoire me semble impossible pour tous les résidents. En ce qui me concerne, avec mes Ombres du Chaos, nous seront sans pitié. À notre approche du rempart, nos adversaires commencent à nous bombarder de boulets avec des canons placés dans la muraille qui entour l'île. Étant le seul bateau à l'ouest, nous sommes des cibles faciles.

— Capitaine! Ils répliquent!! Qu'est-ce qu'on fait?
Continuez la manœuvre d'approche et ne vous occupez pas des tirs ennemis.
— À vos ordres, Capitaine!

Debout sur la proue, je me prépare à lancer les hostilités en contre-attaquant. Mes bras se transforment instantanément en magma. La peur ne se lit pas sur les visages de mes hommes et ils ont entièrement confiance en moi. Alors que les boules en fer fusent vers nous, je propulse des poings magmatiques pour les intercepter en plein vol.

— Eruption!!

Aussitôt, les boulets éclatent dans les airs pour la plupart pendant que les autres manquent de peu de nous toucher et tombent dans la mer. Alors que mes membres supérieurs sont encore en lave, j'oriente mes mains vers le rempart et je change ma manière d'attaquer. Il est temps de passer aux choses sérieuses.

Heavenly Chastisement!!

Afin de montrer un avant-goût de ma toute-puissance, je propulse dans le ciel une pluie de météorites constituées de roches à noyaux de magma liquide. Les boules de feu montent loin comme des fusées et en grande quantité. Guère plus gros qu'une balle de golf, chaque météore est capable de semer terreur et destruction. Malgré les ténèbres oppressantes du lieu, le firmament s'illumine d'une couleur vive et rougeoyante, témoignant ainsi à la Flotte d'Armada au Sud et à la Flotte de la Marine d'Élite au Nord de l'ouverture des combats de mon côté.

En vu de leur cri, je peux imaginer les ennemis derrière leur enceinte en train de paniquer et d'abandonner leur poste de combat. Les tirs adverses cessent immédiatement. Finalement, leur dévouement à Teach ne semble pas être total on dirait. Quitte à crever, les habitants de l'île préfèrent mourir en affrontement des hommes afin d'en éliminer un maximum, plutôt que laisser la Mort venir les pourfendre par le haut sans leur donner la moindre chance de nous faire face.

Ma retombée volcanique file partout aléatoirement sur nos adversaires. Des météores percutent violemment le mur périphérique de Thriller Bark et la défense au-delà de la berge. Même les deux navires de taille moyenne dans la douve n'y échappent pas. Ma lave se déverse sur eux, mettant ainsi le feu à leur bord. Qui peut lutter contre l'Enfer s'abattant depuis le Ciel? Savourant alors ce spectacle, je me prépare à lancer ma dernière attaque pour mon entrée théâtrale. Longeant le mur imposant, sous mon ordre, l'Avernus réalise à son tour une salve impitoyable, fracturant davantage alors la muraille.

Préparez-vous à débarquer à mon signale!

À l'impact, mes météores explosent en propageant du magma partout, massacrant les fuyards et les canons. La forêt au niveau de la berge sur l'île prend immédiatement feu. Ce n'est que le début de l'Apocalypse. Faisant grossir mes bras démesurément jusqu'à faire plusieurs fois ma propre taille, je les expédie à toute vitesse contre le rempart sur le point de tomber, le détruisant alors avec ses installations de défense. La pierre éclate en plusieurs gros blocs en arrière dans un violent boucan. Une large et béante ouverture permet à l'Avernus de s'y engouffrer. Aussitôt de l'autre côté, les deux vaisseaux à moitié en flamme crachent l'enfer sur nous.

— Capitaine! On est pris en sandwich!! On va couler!!!
N'ayez pas peur!! Continuez d'avancer!! Et préparez-vous surtout au débarquement!

Je n'ai pas le temps de protéger l'Avernus et mes nakamas. Des boulets nous percutent des deux flancs. Des éclats de bois volent de partout au niveau des ponts inférieurs. Le gréement prend un sale coup, mais par chance, seulement quelques-uns de mes hommes se font faucher. Une boule me traverse de part en part, mais mon torse se reconstitue aussitôt. J'ai habitué mon corps à ce genre de chose, j'ai le réflexe maintenant.

Il faut que je me débarrasse rapidement des deux bateaux ennemis. Je refais alors grossir mes bras de manière démentielle et j'expulse mes poings gigantesques sur l'un. Il est clairement plus difficile d'éviter ça, surtout à une distance aussi faible. Mes projections énormes viennent percuter avec puissance le bâtiment, l'éventrant ainsi et le déchiquetant. Le mât central tombent avec fracas sur le pont alors que le reste se met à couler.

Me retournant ensuite de l'autre côté, je dégaine mon sabre tout en projetant une lame d'air colossale en direction du second navire. Elle fuse alors à toute vitesse et découpe fatalement l'embarcation en deux sur le sens de la largeur. Deux morceaux se mettent alors à sombrer.

— Firebreathing!!

Maintenant, nous pouvons faire face aux hommes de Teach par le front. Aussi bêtement que simplement, nous attaquons droit devant nous. La proue de l'Avernus s'enfonce dans la terre meuble de Thriller Bark. Pour l'instant, nos pertes sont minimes. Je dicte mon dernier ordre avant de me jeter moi-même dans la mêlée.

À l'assaut!! Soyez sans pitié et massacrez-les jusqu'au dernier! Au nom des Ombres du Chaos et des Libres Pirates!!!

Je saute alors sur le sol à la rencontre de mes adversaires, suivi de mes nakamas. Maintenant que les présentations sont faites, je peux atteindre mon objectif. Me frayer un chemin de feu et de sang jusqu'au château du Malvoulant au centre de l'île. Rien d'autre. Bienvenue à Thriller Bark.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Jeu 27 Oct 2016, 02:24, édité 13 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Curieusement, à peine mes derniers météores écrasés dans la forêt, les hommes de Teach retrouvent un semblant de discipline. Des canons camouflés par les arbres et la végétation crachent à nouveau l'enfer sur nous. Maintenant que nous avons pied à terre, notre ennemi regagne du courage et se réorganise. Ça sent le piège. Je cherche alors à localiser un quelconque leader qui gère le coin, mais aucun individu que je vois me semble avoir la carrure pour. Il doit sûrement se cacher dans le brouillard. En effet, une brume épaisse voile l'horizon, rendant ainsi la progression difficile. Je n'aime pas ça. On nous entraîne au cœur des ténèbres!

Ayant laissé ma Seconde, Natacha O. Boréas, à Alabasta pour préparer le pillage à Nanohana, je me retrouve sans personne pour me relayer ou redistribuer mes ordres. Je suis seule pour coordonner mes effectifs et les mener à la victoire. Étant à la tête de l'attaque, mes nakamas se battent sur la berge et cherchent à pénétrer plus en profondeur sur l'île. Seulement, les boulets qui fusent dans tous les sens empêchent toutes progressions. Afin de minimiser les pertes de mon côté, je secrète du magma dans le sol et je le dirige loin devant au niveau des défenses adverses.

— Return of Damned !!

Aussitôt, je fais jaillir une muraille de lave en fusion. Les canons et les pirates de Teach fondent instantanément. Seulement, cela ne suffit pas, car il y en a d'autres encore au loin. Au moins, j'offre un temps de répit à mes hommes.

— Merci, Capitaine!

Lors de mon affrontement contre Ao au Pays des Sables, j'ai perdu mon œil droit. J'ai encore du mal à me dire que je suis borgne et ça m'handicape légèrement encore. Cela dit, je ressens mieux mon environnement. Il faut absolument qu'on progresse davantage! Alors que je m'apprête à attaquer à nouveau, le sol se met à vibrer. De plus en plus. Quelque-chose agite l'eau dans la douve. Une aura maléfique semble venir tout droit des Neuf Enfers. Ça sent même la poiscaille et la mort. D'un coup, un monstre marin hideux surgit hors de la flotte. La chose percute violemment la roche sous la berge, arrachant ainsi une partie du terrain. Mes nakamas se font alors expédier loin dans les airs. En voyant ce massacre, je ne peux me retenir de crier de colère.

NOOOONNN!!!!!

La créature est gigantesque et ne semble pas avoir de fin. De faim, par contre, elle en a. Sa gueule béante laisse apparaître des crocs imposants. Sa peau doit être dure et épaisse. Et son regard est celui du basilic, perçant et menaçant. Le serpent de mer hurle. L'odeur nauséabond se fait sentir dans les environs. Après avoir balayé des yeux la berge à la recherche de son prochain repas, la bête se propulse en avant la tête la première.

Jörmungandr - Serpent des Mers obéissant à la Flotte de Mannfred D. Teach4000 Dorikis

Arrivant difficilement à me remettre, je donne à mon équipage l'ordre de ne pas paniquer, mais surtout, de contre-attaquer.

Ne vous laissez pas intimider et abattez-moi cette chose!!!

Aussitôt, ils braquent leur fusil sur le monstre marin et tirent. Les balles filent en un éclair. La bête ne ressent rien et continue sa charge. Je propulse alors un poing de magma dans sa direction. La lave percute alors de plein fouet son œil gauche. Le serpent de mer s'agite alors et perd le contrôle de son attaque en écrasant tête la première le sol un peu plus loin de ma position, en plein sur des hommes de Teach. Le terrain se fissure de partout et élève de la poussière dans le brouillard. Visiblement, à part lui faire perdre à moitié la vue, ma technique ne lui a fait aucun effet. Ça me rend nerveuse et mon équipage le remarque. Il y a trop de perte. J'ordonne alors à mes compagnons de poursuivre l'avancée sans moi.

Ne vous en faite pas pour moi, je m'occupe de lui. Dirigez-vous plutôt au centre de l'île et massacrez-moi ces vermines!!!

On sent que je suis énervée. Je ne peux pas laisser ce monstre marin infecte tuer le reste de mes nakamas. Je me réarme de deux gigantesques poings magmatiques et je m'apprête à lancer mon attaque. Le serpent de mer se redresse en balayant ce qu'il reste de la berge. La gueule ouverte, il fonce à nouveau sur moi. Je propulse alors mes deux boules de lave. Un de mes projectiles est évité, mais le deuxième le percute en plein sur son corps imposant. La créature hurle et se tortille comme une anguille, mais parvient cette fois-ci à plonger ses crocs sur moi. J'entends à peine le cri de mon nakama.

— CAAAAPITAINE!!! NOOOOONNN!!!!

Trop tard, je me fais engloutir par le monstre. Je dégringole dans son œsophage en étant totalement désorientée et ne pouvant pas me rattraper. On dirait que la muqueuse craint plus la chaleur ici, contrairement à l'épiderme fortifié de l'autre côté. Je deviens alors du magma tant la rage m'anime. Le monstre commence du coup à bouger dans tous les sens tellement la douleur l'incommode. Puis, alors que je tombe encore vers l'inconnu, je dégaine mon sabre d'un coup et je découpe la paroi glissante, net, tout en lâchant une lame d'air circulaire. Le cou de la créature se détache de cette manière du reste du corps et vient s'écraser dans la forêt sous les regards ahuris de tout le monde. Je retrouve enfin la liberté! Sans plus attendre, je saute au loin pour rejoindre les Ombres du Chaos tendis que le bas du serpent de mer retourne dans la flotte.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 07 Oct 2016, 01:11, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Par chance, l'Avernus est épargné. La partie inférieure du monstre marin sombre dans les abysses sans créer davantage de dégâts. Si leur plan était de nous prendre à revers, il leur faudra trouver un deuxième pour m'arrêter et vite. Devant moi, j'entends les coups de feu et les sabres s'entrechoquer. C'est le signe que mes hommes progressent enfin dans la forêt. Des lueurs rouges illuminent à quelques endroits du bois à cause de mon incendie qui commence à faire rage. La traversée est pénible tant il y a ce brouillard et tant l'endroit semble grouiller de pièges naturels. Ce lieu est vraiment sinistre et lugubre. Il donne froid au dos. J'essaie d'avancer, mais j'impression que le sol est plus que boueuse. J'ai la sensation que les flibustiers du Malvoulant m'évitent comme la peste tout en combattant mes nakamas. Ils préfèrent sans doute me laisser des cadeaux de bienvenue...

Pendant que je m'oriente vers les cris, je réalise que cette forêt est vivante. Vivante dans le sens que des plantes carnivores gigantesques essaient de me manger et m'acidifier sans succès. Les racines et les lierres des arbres les plus vigoureux tentent de m'étouffer. Au bout du deuxième, je vois avec frayeur quelques-uns de mes nakamas déjà morts. Une boule glisse dans ma gorge. J'ai envoyé mes hommes se faire tuer bêtement. Le piège est ce maudit bois!! Fort heureusement, une bonne partie de mon équipage a su éviter le pire et progresse encore loin devant.

Une aura noire pèse autour de moi. Je me sens guettée. Il y a encore quelque-chose qui se faufile dans le sous-bois. Le scientifique qui a transformé cet endroit est un génie. Il a du s'inspirer de Boyn... Heureusement que je suis une femme-magma. Je mets le feu derrière moi à chacun de mes pas. Je suis très en colère. Je n'ai même pas encore bien avancé sur Thriller Bark que les hommes de Teach arrivent à me mettre de côté. Si je n'ouvre plus la voie, nous avançons moins vite. Il faut absolument que je mène les Ombres du Chaos à la victoire.

D'un coup, une créature faisant quatre fois ma taille bondit sur moi. Je constate avec horreur que non pas une gueule, mais trois, s'ouvrent pour me manger. Son corps entier s'écrase sur le mien. Je suis à la fois déconcertée par l'étrangeté de la chose et à la fois impressionnée par la perfection du travail. La bête qui m'agresse n'est rien d'autre qu'un sujet expérimental visant à fusionner la férocité du chien en implantant deux têtes supplémentaires. Me faisant ainsi écrabouiller, je me transforme entièrement en lave. Sentant le danger imminent, le canidé monstrueux se dégage d'un bond. L'instinct qui parle?

Cerbère - Trois chiens rafistolés en un obéissants à la Flotte de Mannfred D. Teach3000 Dorikis - Haki de l'Armement

Une fois encore, je perds du temps! Je me relève sans trop de mal et je cherche du regard où la bête a filé. Je sécrète une fois de plus du magma sous le sol par précaution. À nouveau dans les ténèbres, le cerbère me tourne autour et cherche le meilleur point d'attaque. Il ne semble même pas avoir peur du feu ou de la lave. Sent-il au moins la douleur? Je redoute le pire en affrontant cette chose-là...

Soudain, une fois encore, le chien à trois têtes s'élance sur moi, les griffes sorties et imprégnées de Haki de l'Armement. L'œil rond, je réalise ma technique en éjectant mon liquide rouge du sol à la manière d'un puissant geyser.

— Infernal Geyser!!

La bête ne peut pas esquiver. Il encaisse le coup et plante sa patte sur mon bras droit. Je sens tout son poids m'écraser, mais je le balance sur le côté derrière-moi, en plein dans les flammes. Des gouttes de sang giclent un peu sur mon corps. Le mien. Fort heureusement, ce n'est pas une blessure sérieuse. Mon visage s'assombrit, je suis mécontente. Considérant mon adversaire animal mort, je presse le pas pour retrouver mon équipage en train de lutter contre les hommes de Teach. Je parviens même à voir l'orée du bois. Au delà, je peine à visualiser à quoi ressemble le terrain toujours à cause de la brume. Toutefois, j'entends les mini-canons portatifs et les fusils détonner. Les cris de rage se font de plus en plus forts. Je hurle à l'attention de mes compagnons pour les encourager.

Tenez bon!! Gardez la foi! Ils mourront tous!!!

Alors que je m'apprête à quitter la foret qui ressemble plus à une fournaise à l'heure actuelle, je sens le cerbère sauter dans mon dos. Je dégaine alors rapidement mon sabre tout en me retournant et je fais une lame d'air.

— Firebreathing!!

Imprégné du Haki de l'Armement, le chien à trois têtes ne se fait pas découper en deux et termine sa course sur moi. Je m'étale de tout mon long, manquant presque d'échapper mon arme. La créature abat ses trois gueules pour me déchiqueter. J'en bloque une grâce à mon sabre, mais les deux autres s'apprêtent à arracher ma chair.

— Tenez bon, Capitaine! Nous sommes là.

Un de mes nakamas ouvre le feu sur le canidé endiablé. La balle perce l'un des crânes de l'animal enragé. D'autres de mes compagnons reviennent pour moi et tirent également. Alors que la tête du monstre pendouille, les deux autres font volte-face. Étant encore sous la bête, pour éviter qu'elle ne bondisse sur mes sauveurs, j'expulse du magma en grande quantité au niveau de son ventre. Elle hurle de rage et d'agonie avant qu'elle ne s'écroule plus loin. Je me relève alors, l'air grave.

Merci, mais je vous ai dit de ne pas revenir en arrière pour sauver quelqu'un.

Je pouvais me débrouiller seule. Le premier homme qui est venu me secourir s'empresse de me demander de l'aide. Derrière eux, l'intensité du combat se fait plus forte.

— Capitaine, il y a un souci.
De quoi s'agit-il?
— Nous sommes à découvert et l'ennemi nous empêche de progresser.
Je vois. Je vais ouvrir la voie. Rassemblez les autres et mettez-vous à l'abri.

Le nouvel environnement est vraiment un sale guêpier. Encore une fois, j'ai l'impression d'être une idiote. Le manque d'information est vraiment une plaie... Et on s'attaque un Empereur? Pourvu que l'équipe de Red ou celle des autres ne rencontrent pas le même genre de problème. Il est temps de faire parler de moi.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 07 Oct 2016, 01:14, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Une tourbière! Voilà dans quoi mes hommes pataugent. Le marécage s'étend assez loin. Il y a une butte à l'autre bout où se trouve la principale défense adverse. Et le Lieutenant de l'Ouest se cache probablement là-bas. Du côté nord, la zone est bordée par le prolongement de la forêt. Et du côté sud, le marais est si étrange que je n'ose pas y mettre les jambes dedans. Cela serait un coup assuré pour se faire happer dans la valse et rendre mon pouvoir inutile. Malheureusement, derrière nous, l'incendie s'approche dangereusement...

Il faut que je trouve une solution pour faire avancer mes hommes dans de meilleures conditions. Marcher droit devant est du suicide et retourner dans le reste du bois encore intact semble peut-être être une solution. Seulement, je crains que les dangers ne soient multiples. Le château doit certainement être au-delà de la petite colline. Notre objectif est à portée de bras, mais pourtant, il reste encore lointain... J'ordonne alors à l'homme qui est venu pour moi de conduire l'équipage le temps que je m'occupe du reste.

Vous aurez plus de chances d'atteindre notre but en longeant la forêt là-bas. Ne vous aventurez pas trop à l'intérieur, mais restez hors de portée des tirs ennemis. J'attirerai les pirates de Teach ailleurs pour vous laisser le temps d'y aller.
— À vos ordres.

S'aventurer dans la tourbière est difficile à cause du sol glissant et des points d'eau légèrement acides. Les hautes herbes et le brouillard rendent la visibilité impossible. Et les flibustiers du Malvoulant se donnent à cœur joie pour tirer des rafles à la minigun et au canon. Un endroit parfait pour y mourir dans l'anonymat. Ramenant des camarades à lui, mon nakama exécute mon ordre et prend sa nouvelle charge très au sérieux.

— Ombres du Chaos, revenez! N'allez pas dans les haute herbes!!

N'ayant pas beaucoup avancés, aussitôt, tous ceux qui le peuvent, font marche arrière et tentent de le rejoindre. L'air marin mêlé à celle d'ici donne des sensations froides. Quel genre de créatures infectes se cachent encore ici? Des crocodiles mutants? Quoiqu'il en soit, je ne tarderai pas à le savoir. Alors que mes camarades se battent en retraite, je sécrète du magma sous la terre et je me mets à bouillir littéralement. Et je reste là à attendre. Pendant un moment. Finalement, durant un certain temps. Longtemps, même. Petit à petit, la chaleur s'intensifie, la brume s'écarte, les flaques boueuses s'évaporent et des gaz sûrement toxiques remontent sous forme de fumée. Comme le terrain est acide, des réactions chimiques liées à mon bouleversement géologique s'opèrent probablement. Le paysage commence à changer radicalement au fur et à mesure que j'injecte de la lave sous le sol. Plus j'en produis et plus j'augmente mon rayon d'action à venir.

Les Ombres du Chaos poursuivent leur avancée toujours en se battant contre les hommes de Teach. Seulement, ils se heurtent contre un danger encore plus grand. Un homme seul extermine par paquets mes nakamas. Il dégage une aura noire monstrueuse. Il doit certainement être le fameux gardien du territoire ouest... Mon visage devient sombre. J'oriente mes bras au ciel en direction de la colline où se trouve la majorité de la défense adverse. Il est temps de frapper fort.

— Heavenly Chastisement!!

Encore une fois, le firmament rougie malgré l'obscurité. Mes nombreux projectiles fusent à toute vitesse dans les nuages noirs. S'en suit alors un mouvement de panique au niveau de la petite élévation de terre en face de moi. Les armes à feu cessent de détonner. Les pirates du Malvoulant s'enfuient en direction du château. Peu après, une pluie de météorites s'abat violemment sur la tourbière et la butte. Les canons explosent par dizaine, les installations divers flambent et deviennent hors d'usage. Les flammes grandissent rapidement. Le feu est partout devant moi et derrière moi. J'ai transformé en l'espace d'un instant le marécage en un enfer magmatique insoutenable. C'est comme voir une plaine s'embraser instantanément. J'imagine que Red et la Marine d'Élite remarquent à quel point je suis dangereuse.

Concernant les sbires de l'Empereur, une seule personne constate ma véritable puissance et me voir avec un pouvoir aussi destructeur le rend malade. Arrêtant de massacrer mes nakamas, il s'élance dans ma direction dans la tourbière sans se soucier des dangers. Son aura est puissante, il est le maître de cette partie de l'île. Comme une bête aveuglée par la rage, mon nouvel adversaire se dirige rapidement vers moi. Étant maintenant à quelques pas de moi, il m'adresse la parole.

Enfin, nous nous rencontrons, Nakajima!!

Je ne réponds pas tout de suite. Je dévisage sévèrement l'inconnu qui me fait face. Du sang recouvre son manteau. Il semble énervé.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 11 Oct 2016, 01:52, édité 5 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

L'homme qui me fait face doit être un monstre de puissance, car il n'éprouve pas la moindre gêne en ma présence. Et pourtant, je suis littéralement en train de bouillir du magma et d'en sécréter toujours davantage, la chaleur est insoutenable autour de moi. Une vraie fournaise. Quant à la tourbière, elle ressemble de plus en plus à un paysage digne des plus ardents des Neuf Enfers. Je me dis alors que ce type n'est qu'un Ao Novas de plus. Rien d'autre.

Laisse-moi deviner. McSmith?
Exacte.

Il fait une grimace horrible qui se veut être un rictus.

On n'est jamais si bien servi que par soi-même, n'est-ce pas?
Je suis d'accord, mais il est trop tard pour toi.

Prestance impeccable, cheveux noirs irisés en arrière, visage sombre et froid digne d'un Capitaine Pirate malsain, manteau couleur de la nuit usé et débardeur blanc taché de sang. Sa mine est mauvaise. Cette sensation est d'autant plus renforcé à cause de son cache-œil et de ses balafres.

Devon McSmith, le "Démon" - Lieutenant de l'Ouest

7000 Dorikis - Maîtrise du Haki de l'Armement

Maintenant que les présentations sont faites, je ne perds pas de temps à ouvrir les hostilités. Levant mon bras droit vers lui, j'élève dans sa direction une muraille de lave donnant l'impression de venir des Enfers.

— Wall of the Damned!!

Devon esquive sans mal d'un bond sur le côté. Le bras droit chargé entièrement du Haki de l'Armement, il charge vers moi en un éclair. Moins rapide que le Soru, il pourfend l'air et vient me frapper. Je réalise in extremis deux mains géantes en magma que j'ouvre pour recevoir le poing de mon ennemi. La force de l'impact créer des ondes gigantesques qui balaient la zone. Le choc est violent. C'est l'instant où on mesure chacun la puissance de l'autre. Mon liquide rouge à beau s'épaissir pour renforcer ma défense, mais je sens mes jambes fléchir. La seconde d'après, je vole au loin en direction de la forêt que j'ai traversé tout à l'heure...

Je tombe maladroitement sur le sol chaotique de l'orée du bois. Voilà un adversaire de taille. Je sens que je vais peiner, mais mes chances de réussite sont encore là. Après tout, j'ai battu le leader du Cipher Pol 8 en duel sans l'aide de personne. Juste moi et lui. Et ce n'est pas maintenant que je vais mourir. Et il ne faut pas que je recule. Et pour ça, j'ai bien fait de préparer le terrain pour mon combat. La tourbière n'est plus si marécageux que ça et les strates en profondeur s'alimentent encore davantage en magma. De la fumée sort çà et là. L'air est empli de souffre. La pluie de météores est terminée. Le paysage est incendié. Une ambiance rougeâtre permanente illumine le coin. Il est évident de croire que c'est l'endroit le plus éclairé à l'heure actuelle de Thriller Bark.

Me relevant alors, l'air mauvaise, je me dirige vers l'ex-Capitaine des Titans des Mers en lui envoyant des séries d'éruptions volcaniques. Je compte bien progresser vers le château rapidement. Et s'il me suit alors que les troupes de Red, de Rei et de la Marine d'Élite sont déjà au centre de l'île, j'aurais l'assurance de pouvoir le tuer. Devon se contente donc d'esquiver mes projectiles. J'en produis de plus en plus pour empêcher toute tentative de contre-attaque. Alors que je pensais l'avoir, mon adversaire imprègne entièrement son corps du Haki de l'Armement. Mes tirs ne lui font plus rien. Souriant alors, Devon s'élance vers moi.

— Call of Hell!!

N'ayant qu'une croûte de terre en surface reposant sur du magma, je réalise un choc puissant pour aspirer mon ennemi au fond de ma lave en fusion. Devon s'engouffre alors les deux pieds dedans jusqu'à la hanche. Je le recouvre ensuite de mon liquide rouge pour l'emprisonner. J'ai l'impression de revoir Mogaba aux Précieuses ou l'Hespéride au sommet de Reverse Mountain, mais au moins, ça me laisse le temps pour me diriger au château. Mes nakamas ne doivent plus en être très loin.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 07 Oct 2016, 01:17, édité 5 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Énervé, Devon se dégage de sa prison de magma en écartant violemment les bras et bondissant hors de la lave encore en fusion. On dirait qu'il faudra que j'oublie d'utiliser les capacités de mon Fruit du Démon pour le tuer à proprement parler. Cela dit, pour l'épuiser ou l'amener à faire des erreurs, je peux toujours continuer à produire de la lave partout, autant sous terre que dans le ciel. Si je veux le battre, il va falloir que j'y mette toute ma force. Rien d'autre.

Je m'attendais à mieux, Nakajima. Montre-moi ta vraie puissance, que je puisse la comparer à la mienne!

J'ai l'impression d'entendre Mogaba m'humilier. Il est clair qu'il me laissera pas filer jusqu'au château. Il joue son rôle sérieusement. Et sans plus attendre, il fait une charge monstrueuse dans ma direction. À croire qu'il n'a rien à faire de mes techniques en rapport avec mon pouvoir démoniaque. La ruse risque d'être inutile contre lui. Encore une fois, je dois bloquer la frappe ou l'esquiver pour éviter le pire. Je reforme alors des mains magmatiques gigantesques pour l'arrêter. Son attaque me percute alors de plein fouet. J'encaisse comme je peux. De violentes vibrations me secouent et me font lâcher prise. À nouveau, je vole quelque part dans la tourbière. Heureusement que le paysage n'est plus fait de boue et d'eau...

Je ressens déjà la douleur me tordre le ventre alors que ça ne fait que deux fois. Je me relève et je lui fait face. S'il veut mesurer notre puissance brute, très bien. Il me surclasse peut-être en force, mais je peux trouver une faille et l'utiliser contre lui pour le vaincre. Après tout, j'ai bien battu Ao Novas par la ruse alors qu'il me dominait. D'abord, je suis obligée de me surpasser. Je fais donc appel à toute mon énergie. Mon unique œil rivé sur mon adversaire, je m'approche de lui à toute vitesse et je grossis mon bras droit. Je saute jusqu'à lui et je donne tout ce que j'ai.

— Titanic strike!!

Un poing colossal vient alors l'écraser par le haut. Tout mon poids se répercute dedans et commence à briser la défense de Devon. Sous l'effet du choc, le sol se fracture et aspire une fois encore mon adversaire. Il a beau être entièrement imprégné du Haki de l'Armement, tout bouclier finit un jour par se rompre. Et ça, il le sait et il n'aime pas. L'ancien Capitaine des Titans des Mers riposte et m'envoie valser au loin. Cette fois, je me rattrape majestueusement. Un rictus se dessine alors sur mes lèvres. Le Lieutenant de Teach grimace, car il comprend que je peux vraiment être dangereuse. Et il le regrettera. Réfléchissant à une autre stratégie d'attaque, il se lèche le sang qui coule sur le coin de sa bouche.

Satisfais?

Je continue les hostilités en lui projetant un mur de magma dans sa direction. Le visage froid, il l'esquive facilement d'un bond sur le côté et commence à venir vers moi. Je lui refais alors une deuxième muraille. Il se retrouve ensuite entre les deux parois de lave. Parallèlement, je continue à sécréter mon liquide rouge sous le sol. Et au bon moment, j'amène les deux remparts magmatiques l'un contre l'autre avec violence. Toujours protégé par le fluide, Devon se laisse faire et traverse l'amas de lave qui lui recouvre le corps subitement. Mon adversaire étant aveuglé l'espace d'un instant, j'en profite pour faire à nouveau grandir mon bras droit et lui asséner une frappe titanesque. L'ex-Capitaine des Titans des Mers se retrouve à voler en direction de la butte, loin dans la tourbière. Parfait, je vais pouvoir avancer.

Pendant ce temps, les Ombres du Chaos longent toujours l'orée de la forêt et arrivent à progresser en l'absence de Devon. Ils massacrent les hommes de Teach les uns après les autres. La désorganisation dans leur rang se fait sentir. D'ici quelques minutes, mon équipage rejoindra bientôt le Capitaine Red et sa troupe au niveau de la plaine qui se trouve devant le château. Le plus dur reste à faire. Celui d'éliminer le Lieutenant de l'Ouest. J'imagine qu'aux trois autres points cardinaux les combats font de plus en plus rage au fur et à mesure qu'on s'approche du centre. La chute de Mannfred D. Teach semble arriver bientôt.

Il est temps pour moi d'en finir avec Devon. Je me dépêche alors de venir vers lui pour l'empêcher qu'il se relève. Seulement, il garde encore toutes ses forces et parviens à se redresser avant que je n'arrive à portée de tir. Le visage salement amoché, il m'adresse la parole.

Tu frappes fort, Nakajima. Dommage que tu ne puisses pas utiliser le Haki de l'Armement...

Convaincu qu'il ferait un mieux usage de mon Fruit du Démon, Devon se met à m'attaquer. Tel un démon aveuglé par la colère et la jalousie, il se précipite vers moi et frappe plusieurs coups de poings. Je riposte également avec mes mains refermés. Nos doigts se heurtent à chaque fois avec plus de force jusqu'à ce que mon adversaire change de tactique. Son dernier coup libère des ondes de choc concentrées par sa force en un seul point. Ces vibrations me traverse alors totalement avec puissance.

— Dark Hasshoken!!

Je suis énervée. Tous les ennemis que j'affronte possèdent cette faculté à se recourir de cette aura noire pour se protéger ou améliorer leur frappe. Il faut absolument que Red m'enseigne cet art! Ne pouvant pas encaisser, je préfère bondir hors de la zone d'impact. Je tente alors de m'élancer à la vitesse que les agents du Cipher Pol savent faire, mais sans succès.

Soru!!

Malheureusement, je suis moins rapide. La technique de Devon me percute au niveau des jambes. Je tombe alors dans un roulé-boulé pathétique et je me retrouve légèrement désorientée. Je tente alors de me relever, mais je chancelle un peu. Finalement, je n'ai pas si mal. Ao Novas devait alors être plus puissant que lui si je n'éprouve pas plus de douleur... Une bonne chose, donc. Consciente que je peux finir ce duel victorieuse, je me mets à sourire bêtement. Limite si je ris à gorge déployée.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Sam 15 Oct 2016, 22:22, édité 6 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Il est hors de question que je meurs face à cette raclure. J'ai fait trop de chemin pour en arriver là. Je m'épuise sans doute, mais je refuse d'y laisser ma peau facilement. Si je dois crever, autant que je l'emporte dans ma tombe. Le visage grave et en sang, je me prépare à jouer ma dernière carte. L'ex-Capitaine des Titans des Mers n'a que faire de mes remarques et s'élance une fois de plus sur moi, la ferme intention d'en finir une bonne fois pour toutes.

Par réflexe, je dresse un mur de magma entre nous le temps de trouver un truc à faire. Frapper de la même manière que tout à l'heure ne me semble pas une bonne idée. Non seulement il est sûr de lui, mais en plus, il me malmène. Je ne trouve pas de faille à exploiter. Il a moins d'amour-propre que le leader du Cipher Pol 8. J'ai l'impression qu'il est sérieux et qu'il sait ce qu'il fait. Le terrain dans lequel nous nous battons est trop aéré. Peut-être qu'en l'amenant dans les Enfers j'aurais plus de chance de le vaincre? Je n'arrive pas à me décider et j'en paye le prix. Son attaque m'expédie encore. Pendant que je vole en direction de la butte, je me tords de douleur et je grimace.

Il s'avance dans ma direction, imposant. Je me relève péniblement. Le Haki de l'Armement est vraiment une plaie. Pourquoi ne suis-je pas capable d'en faire usage également? Pourtant, je suis sûre de m'en être servi lors de mon combat contre Ao... Cette faculté étrange m'a même aidé à m'en sortir, alors pourquoi pas ici et maintenant? Quelles sont donc les conditions pour le maîtriser?! Je suis révoltée! Devon se moque de moi.

Alors voilà donc la fameuse Reine Rouge? Ridicule. Je ferais clairement un meilleur usage du Fruit du Magma. Alors, laisse-moi le récupérer sur ton cadavre.
Kof! Kof! Kof! Certainement pas. Kof! Kof!

Sans me laisser une seconde de répit, l'ancien Capitaine des Titans des Mers se rue sur moi et me fait une série de frappes. Je tente de tout bloquer, mais je galère. Il est rapide et précis. Toutefois, je détecte qu'il a du mal à tenir son fluide à ce stade du combat. Il s'épuise aussi et je m'en réjouis. Peu à peu, mes tentatives de contre-attaque échouent et je me retrouve totalement désarmée. Étant connectée au réseau de magma souterrain que j'ai produite toute à l'heure, je fais alors appel à l'une de mes meilleures armes du moment.

— Armageddon!!

Soudain, partout sur ce qui a été la tourbière et de manière chaotique, de puissants geysers percent la croûte de terre en surgissant violemment. L'amplitude de cette technique est énorme, mais n'est absolument pas précise. Ce n'est rien d'autre que de l'aléatoire pur et dur. Le paysage est celui de l'Apocalypse. Il n'y a pas d'échappatoire. Dans une ambiance rougeâtre, l'air devient insoutenable. Il devient difficile, voire même impossible de s'aventurer dans le coin sans y laisser sa peau. Et en ce qui concerne Devon, ce changement radicale de situation le déplaît grandement.

Malgré tout, n'ayant rien à faire des geysers qui peuvent le toucher, il s'élance quand même à nouveau sur moi. Conscients de ne pas pouvoir tenir son fluide entièrement à l'infini, il se précipite pour me finir le plus vite possible. Il accélère ses frappes et n'a aucune pitié. Je bloque comme je peux avec des mains géants de magma afin que l'épaisseur de mon liquide m'aide à encaisser. Cela dit, je m'épuise plus rapidement que lui et il le sait. S'en réjouissant, il multiplie ses attaques. Je suis sur le point de poser le genoux à terre tant mes forces me quittent. Je suis en colère que je ne puisse pas tuer un adversaire de taille seule. Ma situation devient critique.

Quand Devon s'apprête à m'achever, c'est sans compter sur l'arrivée par la voie des airs d'un incroyable pirate maniant un Meitō dégageant une aura noire. Réalisant une attaque à distance sur mon adversaire avec son arme, le nouveau venu vient vers moi pour me secourir. Je reconnais alors son visage. Je suis étonnée. Depuis quand il utilise le Geppou?!

Kof! Kof! Merci pour ton aide, Reyson. Kof! Kof! Kof!

Avant que l'ex-Capitaine des Titans des Mers s'en prenne à nouveau à moi, je demande un service à mon sauveur. J'imagine qu'il est là sous la requête de Red...

Rebooste-moi et je le fume. Kof! Kof! Il a cramé ses réservés d'énergie.

Plus fort que moi ou non, une personne épuisée reste un être sans défense. Reyson veut bien m'aider. Plantant alors ses ongles dans mon corps meurtri, il m'injecte des hormones pour me redonner toutes mes forces et une moustache. D'un signe de tête, je le remercie et je repars aussitôt au combat. Je pète la forme et Devon en est complètement frustré.

IMPOSSIBLE!!!

Ne lui laissant pas le temps de réaliser quoi que ce soit à mon tour, je lui rentre dedans violemment. Il vole au loin. Il a du mal à se redresser. Je me jette ensuite dessus tant la rage me guide. Si Devon McSmith est le Démon, alors je suis le Diable. Retrouvant le maximum de forces que je peux recouvrir en cet instant, je reforme un gigantesque bras de lave en fusion. Alors que mon adversaire s'apprête à se défendre, je lui assène une frappe titanesque.

— Titanic strike!!

Cette fois, mon poing l'écrase brutalement, faisant trembler l'environnement autour de nous dans un fracas colossal. Une onde de choc balaie ensuite la zone dans un souffle gigantesque. Son Haki de l'Armement brisé, Devon n'arrive pas à tenir et flambe sur place. Les geysers cessent de jaillirent tant je perturbe ce qu'il y a juste sous nos pieds. Comme un Appel de l'Enfer, ma victime s'engouffre alors dans les abîmes de Thriller Bark avec toute la terre et la lave que j'ai créé plus tôt. Aspiré par le bas, il tombe pathétiquement sous un amas de roches et de pierres à moitié fondues, le tout dans du magma en fusion. S'il crève pas dans l'immédiat, l'océan aura raison de lui. Je suis convaincue que mon attaque a fracturé l'épaisse couche de terre de l'île tout le long de sa profondeur.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Lun 10 Oct 2016, 00:47, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation

Reyson peut dire ce qu'il veut, mais je me suis débarrassée d'un Lieutenant de Teach seule. Le Territoire Ouest n'est plus un réel souci. Je laisse donc mon collègue rejoindre la troupe de Red par ses propres moyens pendant que je me hâte de retrouver mon équipage. En mon absence, mes nakamas ont bien avancé. Il reste quasi plus rien à détruire. Je suis fière d'eux. Le plus gros dans la zone étant fait, il ne manque plus qu'à gagner le centre de Thriller Bark. L'incendie de la forêt étant derrière-nous, nous ne pouvons qu'avancer. Le meneur d'hommes que j'ai envoyé tout à l'heure m'adresse la parole en me revoyant.

— Capitaine, nous avons fait un grand ménage. Nous sommes prêts à écouter vos ordres.
Parfait. Il ne reste plus que le maître des lieux. Nous devons nous dépêcher de joindre les autres.
— À vos ordres.

Il relaye ma consigne aux autres membres de l'équipage qui sont trop loin. Ensuite, d'un signe de bras d'encouragement, je pousse un cri de guerre. Nous montons la butte où se trouvent les ruines de la défense adverse et des morts de l'Empereur. Nous nous dirigeons d'un pas décidé dans le cimetière où se heurtent les hommes de Red face à ceux du Malvoulant. Un guêpier de plus. Arrangée comme des barricades, des pierres tombales protègent l'ennemi. Les flibustiers d'Armada n'arrivent plus à avancer. En me voyant, un des Libres Pirates s'empresse de me demander de l'aide.

— Dame Nakajima, vous tom... Qu'est-ce qu'il vous est arrivé?! Cette moustache...

Je le lorgne du regard, l'air mauvais.

— Euh... Hum. Vous tombez bien. Nous avons besoin de renfort, car nous sommes bloqués. Et un atout tel quel vous ne se refuse pas.
Je vois. Restez bien à l'abri le temps que je lance mon attaque. Et quand viendra le moment, tirer à vue et avancer! Soyez sans pitié!!

Je transforme alors mes bras en magma. Je réalise des poings que j'expédie dans le ciel en direction des troupes adverses cachées derrière leur tranchée.

— Heavenly Chastisement!!

Alors que le Châtiment Céleste s'abat violemment dans le cimetière au niveau des pirates de Teach, les Libres Pirates s'apprêtent à charger et faire une percée. J'ai ouverts la voie. Les flibustiers de Thriller Bark paniquent et font l'erreur de sortir de leurs trous de souris. Visiblement, quitte à crever, ils préfèrent une balle dans le corps plutôt que mourir bêtement par une pluie dévastatrice de météores. Remarquant le désordre dans les rangs ennemis, mon équipage et celui de Red lancent l'assaut.

Massacrez-les jusqu'au dernier!! Qu'il ne reste plus rien dans ce cimetière que des cadavres et la désolation.

Des milliers d'hommes s'affrontent alors dans un endroit sinistre. Les fusils, les miniguns et les canons détonnent aussitôt. Les sabres transpercent des corps. Le sang coule de partout. Mes amas de poings magmatiques percutent les tranchées aux abords du château, maximisant les dégâts et le nombre de victimes. Je m'avance alors dans le brouhaha du combat sans me soucier du reste. Je laisse les équipages s'entre-tuer en ayant la ferme conviction que mes nakamas et ceux de Red écraseront en mon absence les hommes de Teach. Des balles perdues me touchent, mais je me reconstitue aussitôt. Je suis indifférente à ce qui m'entoure. Comme une marche funèbre, je me dirige au centre de Thriller Bark, là où mon Destin m'attend. Je suis prête. Je traverse donc le cimetière et je rejoins mes camarades de même rang en train de se battre contre un géant. La Chute du Malvoulant est proche.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation