AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -50%
Calendrier de l’Avent Funko Pop Harry Potter ...
Voir le deal
30 €

Journée à la taverne.

Tuul Kossetsu
Tuul Kossetsu

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Nop

Feuille de personnage
Dorikis: 381
Popularité: 5
Intégrité: 0

Dim 10 Juil 2011 - 17:00

C'est bien d'avoir toute sa vie devant soi, de ne porter aucune responsabilité et de vivre comme bon nous semble, mais lorsque le temps de prendre les choses en main arrive, c'est beaucoup moins drôle. Le pire dans tout ça c'est qu'on espère avoir fait le meilleur choix pour notre avenir et en bout de ligne on est tous aussi naïfs les uns que les autres. Franchement, ça fait peine à voir. Me voilà réduit à aller espionner des alcoolos dans un bar minable au fond d'un quartier minable dans la basse-ville de LogueTown; Cette célèbre ville qui a vu naître et mourir le premier Seigneur des pirates. Apparemment une mission importante pour l'UR, cette fameuse Union-Révolutionnaire qui vous laisse des missions sous le tapis de votre chambre d'hôtel... Nan, mais oh! Ils devinent qui a la gentillesse et la motivation d'exécuter leur mission seulement par un numéro de porte? C'est complètement insensé, mais après tout, on n'a rien si on ne fait rien! Je me suis donc réveillé ce matin avec une atroce gueule de bois avec l'intention de passer une autre journée comme les autres à marcher dans les rues achalandées pour dépenser mes quelques berry's dans des babioles sans importances, ou pire, dans le Rhum! Bah ouais, il ne faut pas se demander pourquoi je me suis réveillé avec cette gueule de bois.

Tout ça c'était avant de sortir de ma chambre, de trébucher sur le tapis affreusement hideux qui se trouve devant la porte et d'apercevoir une grande enveloppe jaune. Sur l'enveloppe il y avait seulement ''U-R'' d'inscrit en lettres grasses. Bien entendu cette lettre s'adressait à moi, il faudrait être totalement attardé pour ne pas le voir. Seulement je ne savais pas comment cette Union avait fait pour savoir que j'étais moi-même un révolutionnaire, alors que je n'ai jamais révélé mes idéaux à personne. Après mûre réflexion, j'en viens à me résoudre à la seule option qui s'offre à moi; Faire cette mission du mieux que je peux sans encombre et obtenir la confiance de l'Union-Révolutionnaire. Le contenu de l'enveloppe était assez simple, une lettre pliée en deux ou étaient données les instructions de la mission.

Citation :
Vous avez été choisi pour une mission d'espionnage dans le but de livrer des informations pertinentes à l'U-R. Cette mission vous a été confié, car comme vous vous en douté sûrement, vous n'êtes pas très connu par le gouvernement et la population des grandes villes. Nous vous avons donc affecté dans un bar bien fréquenté par le personnel de la Marine. Ce bar se nomme ''Le bar à Thym''. Votre but sera d'écouter leurs conversations et d'en retirer les éléments importants. Vous devrez noter ces informations et les mettre dans la même enveloppe que vous avez reçue et la reposer ou vous l'avez trouvé.

L'Union-Révolutionnaire

Après avoir lu cette lettre j'étais bien plus motivé à faire ce job, j'allais enfin avoir la chance de prouver quelque chose à quelqu'un. C'était une chance à ne pas manquer et je me devais de ne pas faire rater cette mission. Mais en fait tout ça c'est de la frime, je n'ai jamais espionné personne, encore moins de marins.

C'est sur ces belles paroles que Tuul sort finalement de son hôtel miteux et s'aventure dans les rues de LogueTown. Une grande ville agitée comme on les aime où il y a de tout. Des marchands qui vendent leurs salades jusqu'au bandits qui pillent les casinos. Même les marins sont uniques chacun à leur façon. Certains préfèrent rester dans l'ombre et ne rien tenter, d'autres se concentrent sur les gros coups où chaque occasion d'obtenir une promotion est à prendre. Bien sûr, à travers tout ce beau monde on retrouve les pirates, ceux qui n'ont aucun principe et agissent selon leur propre code moral.

Tout ça n'intéresse aucunement Tuul, lui ce qu'il recherche c'est la renommé, la chute du gouvernement et l'argent. Trois choses essentiels qui guident chacun de ses actes ou qu'il aille. Aujourd'hui, cela l'a conduit au Bar à Thym, retiré des autres tavernes de la ville, elle est située tout au bout d'une rue étroite et peu fréquentée. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la taverne elle, est bien animée. Des marins de tous les grades s'y réunissent pour parler des choses qui n'osent pas parler ailleurs. Seuls ces marins et les habitués du bar y entrent, tous les autres n'en voit pas l'intérêt en raison des nombreux autres bar qui se trouvent à LogueTown ou bien ils ont peur tout simplement. Il ne pourra certainement pas passer une journée dans ce bar à écouter leurs conversations tranquillement. Il n'y a jamais mis les pieds et les marins ne s'en rendraient compte que trop facilement.


C'est pour cette raison que je vais demander au gérant du bar, Thym, de me laisser y travailler une journée, histoire de voir comment je m'en sort. Ça ne sera sûrement pas chose aisée, mais je devrais m'en sortir, le bonhomme se fait vieux et une journée de congé ne lui fera pas de tort j'en suis certains. Cela laissera le voile sur la raison de mon embauche, il croiront tous que je suis une connaissance proche de Thym et que de ce fait, il m'a demandé de le remplacer, tout simplement. Puis de toute façon, ça me fera sûrement gagner quelque berry's?

Tuul prépara donc un discourt et un plan de match totalement foireux et inutiles dans le but de se faire engager par le vieux gérant du Bar. À son arrivée dans le bar, il tomba immédiatement dans les yeux de Thym qui lui demanda d'aller s'asseoir au comptoir avec lui. Les marins étaient plongés dans leurs conversations et n'avaient finalement même pas fait attention au jeune garçon qui venait de faire son entrée dans leur lieu de culte. Ce vieux Thym était quelque peu sénile, ses phrases étaient tremblantes et difficiles à cerner, cela demandait énormément de concentration, mais donna une idée à Tuul. Il pris la lettre de l'U-R qu'il avait reçu le matin même et expliqua minutieusement au vieil homme que son père, qu'il connaissait bien, l'avait envoyé à LogueTown pour l'aider. Ce ne fut pas très facile pour ce jeune révolutionnaire inexpérimenté, mais il réussit finalement à convaincre le maître de la taverne qui lui laissa sa place pour la journée. Tuul le remercia et le laissa quitter la salle crasseuse et bondée. La mission allait maintenant commencer pour de bon, il devait porter attention à chaque parole qui sortait de la bouche des marins, vu le nombre de gradés qui se trouvaient dans la pièce ce n'était pas de tout repos, mais au bout d'un moment Tuul avait repéré ceux qui parlaient pour ne rien dire et ceux qui avaient d'importants dialogues.

Une des tables les plus sérieuses était située tout au fond du bar dans un coin sombre dépourvu de fenêtre. C'était une table ronde en bois massif, tout ce qu'il y a de plus normal. À première vue elle était occupée par des hauts-gradés, ils portaient quasiment tous leurs vêtements personnels et ne possédaient pas d'armes, ce qui voulait probablement dire qu'ils avaient de puissants pouvoirs. Cela faisait maintenant près de deux heures que j'étais posté à mon comptoir assis sur mon tabouret, sans qu'aucun de ces braves gens ne m'aie adressé la parole. Peut-être avaient-ils déjà compris le coup et se préparaient à m'arranger le portrait dans la rue, pour que tous les nobles assistent à la scène. Allais-je mourir? Étaient-ce mes derniers moments sur cette terre, ma vie minable allait-elle s'achever ainsi?

La réponse est non. Alors que je me faisais toutes sortes de scénarios dans ma tête, un homme de la table du fond s'approcha du comptoir. Il était très grand, dans les deux mètres. Sa musculature était très impressionnante et il ne devait surement pas avoir de la difficulté à obtenir le respect des autres. Le voyant approcher avec sa tasse à la main, je me doutais bien qu'il me demanderait une autre consommation. Je posai donc une grande choppe de bière sur le comptoir, prêt pour sa commande. Sans dire un mot, il agrippa sa bière et la bu d'un seul trait, il la reposa bruyamment sur le comptoir puis posa son imposant regard dans ma direction. C'est au moment précis où j'allais me décider à pisser dans mes culottes que la brute qui sert d'arme au gouvernement se décida à m'adresser la parole d'une voix rauque et creuse.

Tu crois que personne dans ce bar ne t'a remarqué prendre la place du vieux Thym ou bien tu es seulement trop peureux pour t'imposer? Personne ici n'aime voir des étrangers, encore moins des jeunes. Je t'ai observé discuter avec Thym, tu sembles bien le connaître?

En fait je ne le connais pas vraiment, j'ai seulement reçu une consigne venant de mon père, il m'a demandé de venir prendre sa place à la taverne, mais seulement pour aujourd'hui. Mon père le connait depuis très longtemps et trouvait que c'était une bonne chose de lui laisser une journée de congé. Malheureusement j'ai d'autres occupations et je ne pourrai pas lui rendre ce service une autre fois.

Ce vieux Thym a encore bien des choses à cacher, il n'a jamais laissé savoir qu'il avait des connaissances ailleurs qu'ici. Je te fais confiance alors, mais saches que ce bar est un lieu de rencontre peu commun, les conversations y sont quelques peu délicates et ne doivent pas sortir d'ici, entendu? Sers moi une autre bière.

Tuul fit un signe de la tête et donna une autre bière au colosse. Il était sur la bonne voie, apparemment il n'avait pas été démasqué et il jouait bien le jeu. Malgré tout, il n'était pas prêt d'avoir terminé son travail, aucune information n'était encore sortie de sa bouche. Suite aux mots que cet homme venait d'adresser à Tuul, ce n'est certainement pas lui qui allait lancer le dialogue sur les secrets et les complots de la marine, c'était à lui de tenter un dialogue. Il devait lui poser les bonnes questions, de la bonne façon, dans le bon timing, avec le bon ton de voix, sans quoi il n'obtiendrait probablement aucune information. Les marins n'étaient pas du genre à laisser leurs plans à n'importe qui, pourquoi à un jeune hurluberlu avec un énorme chapeau en forme de grenouille qui remplace un vieux gérant de bar?

Vous dites que vous n'avez pas envie que vos conversations quitte cette pièce, mais si c'est le cas pouvez-vous m'expliquer pourquoi vous les entretenez dans un bar et non un QG, ou une base secrète de la marine?

Ce bar, nous sommes les seuls à le fréquenter, Thym est un ami proche très précieux. Normalement il ne connaissait personne qui avait mis le pied dans ce bar, mis-à-part nous. Puis il y a eu toi ce matin, je m'efforce de croire en ta relation avec lui et c'est pour cette raison que je suis assis au comptoir à te raconter cela en ce moment. Ce bar est utilisé uniquement par nous, nous y venons pour préparer certaines choses qui ne doivent pas être sues par n'importe qui.

Tuul se contentait d'écouter l'homme parler, il ne faisait aucune expression et laissait voir une totale indifférence envers le discourt du dit-marin. Malgré cette comédie, il portait une attention incroyable à chaque mot qu'il prononçait dans l'espoir d'en retirer des informations pertinentes. À première vue, il n'avait encore rien trouvé qui puisse être bien utile, mais au contraire, il connaissait maintenant le lieu de rencontre principal des marins, leurs visages et les raisons pour lesquelles ils se rencontraient dans ce bar. Tout ça c'était bien sûr sans compter les brides de conversations qu'il entendait ici et là au sujet des moyens à prendre pour arrêter les pirates, des endroits propices à des réserves de Kairouseki et les noms d'importants criminels. Après cette discussion, personne d'autre ne venu au comptoir du bar durant tout le reste de la journée, ils restèrent tous assis à leur table à discuter et à boire leur fond de bière. C'était sûrement mieux pour Tuul, il ne risquait pas de déraper et d'en dire plus qu'il ne fallait. Il attendis donc que le vieux Thym revienne et lui donne la permission de quitter, ce fût à 22h. Il lui raconta sa journée qui avait été bien ordinaire, remercia Thym pour son médiocre salaire de 1000 berry's et quitta le bar en dernier, derrière la dizaine de marins.

Une fois arrivé à son hôtel, il nota tout ce qu'il avait recueilli durant sa journée, il le fit en détails et en décrivant chaque parole qu'il avait pu entendre. En tout et partout, il avait quelques cinq-six dialogues portant sur divers sujets importants, la conversation qu'il avait eue avec le colosse au comptoir et la description du bar. Une fois que tout ça fut terminé, il plaça sa lettre dans la même enveloppe qu'il avait trouvé le matin-même avec ''U-R'' de noté sur le dessus et il la replaça à l'endroit exact où il l'avait trouvé, tel qu'indiqué dans le descriptif de la mission.

C'était terminé, Tuul avait accompli sa première mission au service de la révolution, même s'il ne savait pas comment et pourquoi. Probablement que cette première mission lui vaudrait quelque peu de renom à travers les révolutionnaires qui entendraient parler de lui, cette toute nouvelle recrue.
Page 1 sur 1