AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Quête] Full Metal Marines

Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Mar 27 Juil 2021 - 11:44

À première vue, il serait aisé de penser que l'archipel vert n'est qu'un amas d’îlots sauvages. Peuplés certes par une grande variété de sales bestioles buveuse de sang, mais définitivement pas par des humains. Tout du moins depuis la destruction du seul village du coin. Pourtant, depuis quelques années l'archipel semble être devenu le repaire préféré des criminels de West Blue. Hakeem Balor étant un ancien de la marine, il connaît bien la réputation de cette île, et les avantages qu’elle offre à ceux qui ont besoin de discrétion. C'est peut-être pour ça qu'il l'a choisi comme repère de son nouvel équipage de pirates ?

Dans tous les cas, à l'aube, un navire de la marine s'approche des côtes de l'archipel. 600 Marines sont à bord. Parmi eux, seuls les 200 meilleurs vont débarquer sur l'île. C'est une mission inhabituelle pour la marine, au lieu de rester sur la défensive ou d'attraper les pirates en mer, ils vont prendre d'assaut l'île qui dissimule la bande de Hakeem Balor. Pour éviter que les pirates n'aient le temps de fuir, leur seule solution est d'opter pour une approche discrète. Pour cette raison, le commandant Connor, officier chargé de cette mission, a sélectionné 200 marines ayant déjà fait leur preuve par le passé. Des membres de la marine d'élite, des nouveaux promoteurs ou des vétérans. Tous ont déjà combattu et capturé ou tué des criminels par le passé.

Sur le cuirassé, Eïna est en train de préparer son fusil en regardant avec amusement l'agitation sur le navire. Y a pas de port dans le coin, impossible que leur gros bateau s'approche des récifs. Et de toute façon, ça serait tout sauf discret. Donc les plus jeunes, ou les moins gradés, vont devoir plonger à l'eau et nager jusqu'à la côte pour ouvrir le chemin aux radeaux qui vont transporter les gradés et la poudre/ munitions. Plusieurs marines râlent ouvertement devant leurs gradés, mais le commandant Conor n'a pas l'air d'en avoir grand-chose à faire. C'est un stratège plus qu'un homme du terrain, et maintenant que sa stratégie a été décidée, difficile de le faire changer d'avis. Eïna note avec amusement que c'est ceux qui n'ont pas eu leur mot à donner sur ladite stratégie qui vont devoir plonger à l'eau.

Le commandant finit par repousser les râleurs et s'avancer vers le mât pour prononcer un discours.

"Soldats ! Aujourd'hui notre mission est de la plus haute importance. Hakeem Balor est un traître de la marine, un homme sans la moindre once d'honneur. Sa capture redorera notre réputation tout en arrêtant la folie de l'un des hommes les plus dangereux de West Blue. Son équipage est relativement récent, nous n'avons donc que peu d'informations sur leurs effectifs. N'ayez crainte, les forces de les expéditions n'ont pas étés choisies au hasard ! Ils ont fait leurs preuves par le passé."

Des applaudissements timides suivent ces dernières paroles, les élites du commandant Connor ne sont pas tous contents d'avoir été pris pour une mission au milieu de la jungle, en plus de devoir nager sur une longue distance pour arriver là-bas.

Pendant le discours, Eïna remarque la présence d'un individu étrange avec le commandant. Un homme à lunettes à la coupe de cheveux étrange, il n'a pas d'uniforme de la marine, mais il y a quelque chose qui lui dit que cet inconnu a l'air dangereux. Déjà pourquoi est-ce qu'il participe à une opération de la marine ? Eïna n'a bien sûr pas été informée des détails importants de la mission, elle doit juste taper sur des méchants !

"Je sais que vous n'appréciez pas de devoir finir le trajet à la nage. Mais nous ne pouvons accoster ailleurs sur l'île sans risquer d'alerter les pirates. Une fois arrivées, nous explorerons la jungle à la recherche de la base ennemie. Attention, nous avons reçu des rapports indiquant que la faune locale est hostile. Lorsque nous les aurons trouvés, vous avez l'autorisation de tirer à vue. Ces pirates sont dangereux, il est hors de question de les laisser partir. Mais vous devez éviter l’affrontement direct avec leur capitaine, il est bien trop dangereux pour la plupart d’entre vous." Suite à ces dernières paroles, le commandant jette un regard à Alaaric. Puis, il marque une courte pause avant de regarder les hommes directement en dessous de lui. "Y aurait-il un brave parmi vous prêt à donner l'exemple et à prendre les devants de l'assaut sur l'île ?"

Il y a quelques rires parmi les élites de la marine, c'était manifestement une stratégie pour jouer sur leur fierté. Mais ça ne marcherait pas ! Ils ne sont pas débiles non plus.

"Moi je veux bien !" Cria une voix fluette étrangement bruyante. Plusieurs marines sursautent et se tournent vers Eïna "Je vous attends sur l'île bande de tortues !"

Sans se soucier de la réaction du reste des soldats, Eïna saute à l'eau et commence à nager jusqu'au bord. Ij n'y a pas de jolies plages de sable où accoster, au loin elle ne voit que des collines qu'il faudra escalader pour arriver dans la jungle. Mais bien sûr qu'elle ne va pas reculer devant un défi ! Ça ne lui ressemblerait pas. Après son départ, un long silence confus s'abat sur les marines, qui la regardent nager avec des airs incrédules. Le commandant finit par leur ordonner de la suivre, et c'est ainsi que l'attaque de la marine sur l'archipel vert est officiellement lancée.


Dernière édition par Eïna Nesterii le Jeu 19 Aoû 2021 - 12:54, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Mar 27 Juil 2021 - 16:48

Voilà déjà quelques semaines que le gouvernement m'avait donné une mission assez particulière. Celui de retrouver un ancien capitaine de la marine du nom Hakeem Balor, il n'avait pas grand-chose de particulier, si ce n'était d'avoir tué plus une centaine de personnes avec l'arme qu'il avait volé au gouvernement mondial. Un Sabre du nom de " Kiribasho ", l'une des 21 lames les plus rare de ce monde. Un tranchant inégalé, une puissance de destruction brute. Une arme dangereuse entre les mains d'un novice, dévastatrice entre les mains d'un expert au combat lourd, chose que se trouvait comme par hasard être notre démon.

Il ne fut pas vraiment difficile de retrouver sa trace, du moins sur la théorie. Il ne cherchait pas vraiment à cacher ses traces, pourtant il semblait comme insaisissable, du moins dans premier temps. Laissant des corps déchirés et en lambeaux. Sa capture était devenue une priorité sur West Blue, c'est pour ça que le gouvernement mondial avait décidé de s'en mêler. Je fus donc charger d'organiser une grande opération, le bougre avait gagner pas mal d’influence, et recruté plusieurs centaines d'homme en à peine deux ans de temps. Dans cette entreprise, je travaillais en étroite coopération avec le commandant Connor. Celui-ci avait déjà fait ses preuves par le passé, médaillé avec plusieurs dizaines de missions a son actif. Il était loin d'être un débutant.

Il se chargeait de sélectionner lui-même les divisions qui rejoindraient notre chasse à l'homme. Balor fit de son mieux pour nous mettre des bâtons dans les roues, se chargeant de faire taire pas mal d'informateur, pourtant nous avions fini par retrouver sa trace et l'emplacement de sa cachette. Un archipel pour ainsi-dire abandonner du reste du monde. Dans ses rangs, nous avions fini par apprendre qu'il avait rencontré Oliver "Greed" Yao, un ex-chasseur de prime connu pour ne pas être un rigolo. Cette mission ne serait pas à prendre à la légère.

Après plusieurs semaines de préparation, nous voici enfin prêt à intervenir à quelques centaines de mètres, avec pas moins de deux cents hommes sur le navire. Je me tiens à sa droite, écoutant son discours, essayant de motiver ses troupes. Pourtant, lorsqu'il demande un volontaire pour se mettre en route, c'est avec rire qu'il fut accueillit et là, je devais bien avouer que je fus pour le moins déçu. Au moins, une jeune matelote se décidait à y aller, peut-être un peu d'amusement pour moi, mais qu'importe, c'était une brave, et j'aime les braves.

Je regardais Connor un instant, avant de reprendre :


" Je te laisse gérer la suite des opérations, je me rends sur cette île en éclaireur, je te ferais mon rapport lorsque j'aurais localisé la base exacte du démon. "

Pas vraiment envie d'abîmé mon costume avec de l'eau, c'est donc par la voie du geppou que je décide de me rendre jusqu'a l'île. Une technique bien pratique dans ce genre de situation ! Sans beaucoup d'étonnement, j'arrivais sur l'île un peu avant la matelote, alors que lorsque je la vis sortir de l'eau, je trouvais qu'elle avait l'air jeune, mais cela ne fait pas la valeur d'un soldat, n'est-ce pas ?

" Bien le bonjours matelote, et bien tu vas faire équipe avec moi dans le but de trouver l'emplacement de la base des méchants, n'est-ce pas excitant? "

Je lui lançai un léger sourire, alors que sans crier gare, une bête sauvage se jetait dans mon dos, alors que je la mettais instantanément hors combat d'un énorme coup de pied dans la tempe. J'allais devoir rester sur mes gardes, cette endroit ne semblait pas de tout repos.
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Mar 27 Juil 2021 - 20:30

Sans grande surprise, la séance de natation fut chiante et laborieuse. Le bateau s’est accosté loin du rivage. Contrairement aux autres marins, Eïna a sous-estimé la distance qui la sépare des falaises, d'où son élan d'enthousiasme déplacé. Elle arrive tout de même à arriver au bord en premier. Elle est obligée d'escalader la falaise, mais ça la rassure, c'est plus simple que de nager dans le courant. Durant son escalade, Eïna remarque que les autres sont encore loin derrière et les barques viennent à peine de descendre à l'eau. Toutefois, le navire ne va pas tarder à s'éloigner. Il va leur laisser le temps de trouver les pirates avant de se mettre en position pour interposer d'éventuels fuyards.

Sauf que quand Eïna arrive au sommet, elle découvre le monsieur qu'elle a vu juste avant sur le navire en train d'attendre pénard comme si de rien n'était. Sa bouche est tombée tellement bas qu'elle a bien failli manger une mouche.

"Comment vous avez fait ça !? Vous vous êtes téléportés ? En plus vous êtes même pas mouillés !" Eïna atterrit sur le sommet, un peu essoufflée, et elle dépoussière ses mains. "Faut qu'on trouve les méchants ? Ok !  C'est la première fois que je vais dans une jungle ça promet d'être marra...ATTENTION ! "

Pendant qu'Eïna était en train de discuter tranquillou, un genre de gigantesque buffle charge le monsieur. Sauf que la charge se finit très mal pour l'animal qui se fait propulser au loin par un coup de pied qui le met hors combat. Bon...Au moins y aura un peu de viande dans la soupe des marines ce soir.

"Aie. Je crois que vous avez touché le bestiau. Il ne va pas se relever de si tôt." C'est le moins qu'on puisse dire. "Vous êtes avec la marine vous ? J'vous ai pas vu avant d'arriver dans le coin."

Pendant ce temps, les autres marines s'approchent du bord. Ils commencent à jeter des cordes sur le sommet qu'Eïna et quelques autres soldats plus agiles que la norme attachent à des rochers. Petit à petit, les soldats gravissent la falaise et commencent à préparer le terrain pour l'arrivée des gradés. Juste devant eux, la forêt dissimule la présence de plusieurs grosses bestioles. À peine arrivés, certains matelots se battent déjà face à la faune locale : Des petits oiseaux particulièrement agressifs leur tournent autour et les chargent parfois. Un d'entre eux percute Eïna en pleine tête pendant qu'elle a le dos tourné.

"Hé! Sale bête."

Elle se tourne vers l'oiseau qui a l'air de la prendre à la légère, il charge à nouveau vers elle, sauf que cette fois Eïna saute pour le cueillir au vol. L'oiseau a un beau plumage rouge et vert et ses cris sont extrêmement dérangeants parce qu'ils ressemblent à une voix humaine. Sans compter le fait qu'il n'arrête pas d'essayer de mordre Eïna.

"Il est trop mignon, je vais le garder avec moi ! "

Pendant que les autres marines font de leur mieux pour essayer de repousser les sales bêtes, Eîna garde l'oiseau entre l'un de ses bras pour l'empêcher de bouger. Elle se fait mordre parfois, mais petit à petit l'oiseau finit par s’épuiser.

Ça a pris un peu de temps, peut-être trop au goût d'Alaaric, mais les marines finissent par être prêts pour la suite de l'expédition. Maintenant qu'ils ont réussi à faire monter la majeure partie de leur matériel, les premiers arrivants, Eïna compris, sont prêts à s'aventurer dans la jungle. La gamine se met au garde à vous devant Alaaric.

"Prête chef ! Je vous suis chef !"

Il y a d'autres soldats qui sont également prêts, Alaaric peut les prendre avec lui s’il le souhaite. Vu que c'est les premiers à être arrivés sur place, la plupart font partie de la marine d'élite. Au passage, Eïna a toujours son oiseau rouge entre les bras, sauf que maintenant l'oiseau a l'air complètement crevé.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Mer 28 Juil 2021 - 16:19

Je fus pour le moins amusé par la tête abasourdie que fit la matelote lorsqu'elle me vit. Cela dit, je suis un magicien avant tout, alors je trouvais drôle de la laisser dans le doute. Je gardais le sourire, elle semblait enthousiaste de partir a l'aventure et j'appréciais ce trait. Alors que beaucoup de ses camarades ne semblait que peu motivé a l'idée de partir en mission, elle semblait plutôt partante, et c'était ma foi plutôt agréable.

Après avoir mis hors combat le buffle, elle me demandait si j'étais de la marine, je me contentais de répondre :


" Je suis un magicien, il est donc normal que tu ne m'ai pas vu avant... Mais tu peux m’appeler Alaaric si tu veux ! "


Est-ce que je laissais supposer que j'avais pu faire un tour comme disparaître ou autre ? A chacun son interprétation, mais j'avais plus ou moins d'amusement a encore laisser planer le doute. Toute la magie est dans les apparences, ou jouer avec elle était toujours dans mes objectifs.

Les premiers marines finissaient enfin par arrivée et débarquaient du matériel, alors qu'assez vite, nous étions embêtées par une bande de volatiles. La matelote avait l'air d'en avoir pris un comme animal de compagnie, alors que je laissais les autres lutté avec plus ou moins d’efficacité. Il fallut un petit temps afin de faire retrouver un semblant de calme a notre petit groupe, cela n'était pas vraiment bon, nous devions être discret, mais aussi agir vite. Si c'était Balor qui nous tombait dessus, beaucoup de soldat pourrait bien mourir sans avoir le temps de bouger le petit doigt, nous n'avions pas de temps a perdre. Nous dévions le trouver avant que cela ne soit lui qui nous trouve.

La gamine m'indiquait qu'elle était prête a se mettre en œuvre, alors que je prenais une décision, nous allions nous diviser en trois groupes, alors que je prenais la parole:

" Matelote, tu vas avec moi, les autres divisez-vous en deux groupes, un va commencer a mettre en place le matériel, alors que l'autre va partir en éclaireur a la recherche de la plaque de balor.... Interdiction absolue d'agir seul, si vous le trouvez, vous rentrer bien sagement auprès des autres et faite votre rapport au Commandant Connor ou a moi, interdiction de jouer au héros. Qu'on soit clair, vous n'auriez aucune chance contre Balor. "

Je prenais un air sérieux, espérant que tout le monde avait compris son rôle. Il serait dommage de voir mourir des hommes pour des inutilités. La vie d'un homme est précieuse et je n'avais pas envie de voir a nouveau de nombreux hommes massacrés. Je commençais a me retourner alors que je prenais la parole une dernière fois:


" Matelote avec moi, les autres, vous savez ce qu'il vous reste a faire et surtout évité les coups de feu inutile... Rompez les rangs."

Je commençais a me mettre en marche, accompagner de mon acolyte, à travers cette dense jungle. Pas mal de bête sauvage dans les environs, nous dévions évitées les coups feux. Faire du bruit permettrait de trop facilement détecté notre position, nous ne savions pas exactement combien d'hommes risquer de nous tomber dessus. Quant a Balor, j'étais a peu prêt sûr que seul Connor et moi avions une chance de le battre. Cette mission engendrerait forcément de la casse, mais nous verrions en temps voulu.

À force de marché, nous tombions nous trois cadavres de buffle littéralement déchiqueté, et de plusieurs arbres fendus en deux... Je prenais alors la parole :


" Quelque chose me dit que nous sommes sur la bonne voie. "

Les dégâts faits sur ces bêtes étaient considérables, voilà donc la puissance qu'on peut obtenir avec une arme telle que le Kiribasho ?

Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Jeu 29 Juil 2021 - 11:03

Suite aux ordres d'Alaaric, les autres matelots se séparent en petit groupe : La jungle est extrêmement vaste et la plupart des marines sont toujours en train de s'occuper du débarquement, ils sont donc obligés de couvrir la zone la plus large possible. Et au vu de la densité de la forêt, il est fort possible de manquer des signes de vie humaine.

Eïna suit le magicien, sauf qu'elle n'a absolument aucune intention de toucher le sol boueux et remplie de serpents de la jungle. Dès qu'elle est arrivée, elle a immédiatement gravi le premier arbre qui lui est passé sous la main. Depuis, elle avance en sautant de liane en liane. C'est pas très discret, mais au vu du bruit qu'elle fait on s'attendrait plutôt à voir un singe qu'une agente de la marine. Pour Eïna, se maintenir en équilibre sur les arbres en se tenant avec une seule main, c'est nouveau challenge. L'oiseau continue d'essayer de se débattre et en plus, c'est pas aussi facile d'escalader des arbres que des maisons. Elle tombe sur toute une traînée d'insectes bizarres qu'elle n'avait jamais vus avant. Pendant qu'Alaaric est concentré sur la mission, l'attention d'Eïna est plutôt rivée sur la jungle et l'île.

Point intéressant, là où Alaaric s'arrête, Eïna remarque en hauteur les traces de créatures qui n'ont pas l'air très commodes. Il y a des traces de griffes sur les arbres et des branches brisées, et une odeur bestiale qui fait penser à un mélange entre une odeur d'urine et de cheval. Quand le magicien l'interpelle, Eïna descend la tête en bas en s'aidant d'une liane et en s'agrippant uniquement avec ses jambes. Ses cheveux sont tellement longs qu'ils arrivent presque jusqu'au sol.

"M'sieur le magicien ! Je crois qu'il y a eu un combat ici, et pas seulement entre les buffles et les méchants, y a des traces en hauteur."

Les pirates n'auraient pas trop d'intérêt à déchiqueter les buffles et des animaux auraient du mal à couper un arbre net. Eïna suppose que les pirates ont chassé les buffles jusqu'ici, mais qu'ils ont été repoussés par un ennemi en hauteur. Ils ont coupé les arbres pour essayer de les faire tomber, sauf que ça n'a pas suffi à mettre fin au combat et ils ont été obligés de partir sans leur proie, ce qui explique que les buffles sont toujours là au lieu d'avoir été transportés au loin pour être mangés par des pirates en manque de viande fraîche.

Et quelques minutes après qu'Eïna ai dit ça, Alaaric entend un bruit dans les arbres un peu plus loin, puis plusieurs. En hauteur, il peut apercevoir des espèces de gros macaques noirs. Sauf qu'ils ne sont pas de petits singes gentillets. C'est des monstres rapides, discrets et avec de longues griffes au bout des doigts, de véritables petits assassins en hauteur. Eïna n'a pas encore vu les ennemis qui sont cachés au loin et qui les observe. Par contre, elle entend un cri et des bruits de combat, les marines sont entrés dans le territoire des macaques et visiblement d'autres groupes se sont fait attaquer rapidement, Eïna réagit au quart de tour avant de prendre le temps de réfléchir.

"J'vais aller les aider !"

Et pouf, Eïna décolle dans les airs en attrapant une liane plus haute, elle se réceptionne sur une autre branche et commence à courir en se réceptionnant sur les autres branches. Les marines vont avoir du mal à se battre avec un ennemi comme celui-ci sans utiliser d'arme à feu. Par contre, pour Alaaric et Eïna, c'est l'ennemi parfait.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Jeu 29 Juil 2021 - 23:58

Ma coéquipière semblait plus ou moins a l'aise dans les airs, chose qui pourrait s'avérer être un atout de taille dans une jungle tel que celle-ci. A mes yeux, elle jouait trop avec ses forces et ne s'économisé pas vraiment pour le combat, mais que voulez-vous.... Cela faisait plaisir a voir, alors je supposais que je pouvais bien la laisser s'amuser. Enfin, l'heure d’arrêté de s'amuser ne tardait pas a se faire ressentir.

En effet, nous étions sur les lieux d'un combat. À première vue, les pirates étaient parties à la chasse, mais pourquoi ne pas avoir pris le butin ? Ce fut la matelote qui me fit remarquer les traces dans les arbres. Alors comme ça, eux aussi été tombé dans une embuscade et avait été contraint de fuir ? Nous prenions le temps d'analyser la situation, alors que petit a petit des bruits venant des arbres se faisait entendre. Je finissais par remarquer la présence de singe de grande taille. Ceux-ci n'avaient pas l'air d'attaquer, alors que visiblement, l'autre groupe n'avait pas autant de chance.

Les bruits de sabre commencé à se faire entendre, alors que j'avais de sérieux doutes sur le fait qu'ils écouteraient mes instructions si le combat venait a dégénéré. Je devais me dépêcher d'intervenir. L'acrobate était déjà sur le coup a se mettre a voyager de liane en liane, pas trop mal, mais j'avais plus efficace. J'utilisais mon Soru afin de rapidement les rejoindre.

Il ne me fallut que quelques instants pour les rejoindre et voir la scène. Le groupe de marine, acculé, encerclé par les assauts des singes. Je me déplaçais rapidement, afin d'en envoyer balader un d'un coup de pied surpuissant. D'un certain sens, j'avais le secret espoir que cela suffît pour les effrayer alors qu'au contraire, ceux-ci semblaient encore plus en colère. Que devais-je faire ? Les terminés rapidement avec le Rokushiki ou me battre en m'économisant ? Balor ne serait pas une mince a faire, et une utilisation trop prolongée du Rokushiki affaibli trop mes tendons et sollicite bien trop mes muscles sur la durée.

Je prenais cinq poignards par main, alors que je prenais appui sur un arbre, avant de me propulser vers les hauts, je me laisse chuté, alors que je lance un a un mes poignards dans le but de blesser les créatures. La forêt danse ne laisse pas facilement visé, mais je me sers de ricochet avec d'autres poignards, résultat, je n'ai déjà plus qu'une dizaine de poignards. Saleté de singe...

*BANG*

Quoi ? Il me fallut une seconde pour tourner la tête, alors que je voyais un marine armé de son fusil tiré droit sur un singe. Le bruit fait fuir les singes, alors que je retombe enfin sur les pieds. A vrai dire, j'étais.... Et bien comment dire... Plutôt furieux, alors que je me dirige vers le marine, avant de mettre une claque directement sur le fusil :

" Qu'avais-je dit a propos des armes a feu? "

Celui-ci commençait a peine a vouloir parlé, que je reprenais tout de suite la parole:

" DE NE PAS... Utilisé les armes a feu. "

Nous devons bouger, si par malheurs les pirates ont découvert notre position ou notre arrivée c'est toute l'opération qui pourrait tourner au fiasco. Ma chère favorite arriver sur les lieux, Nous n'avions pas vraiment pas le temps de nous chamailler, alors que je prenais la parole:

" - Déplacé tout le matériel au grand minimum a trente kilomètres de notre position actuelle, Matelote, jusqu’à ce que tout le matériel soit déplacé, cette bande d'idiots sera sous tes autres, je me charge de faire du repérage. "

Je reprenais ma marche seule avec un seul espoir, celui que cette "incident" n'ai pas trop alarmé Balor et sa bande.
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Ven 30 Juil 2021 - 10:20

En arrivant en renfort de l'autre groupe de marines, Eïna est un peu choquée de voir que le magicien s’est encore téléporté ! Elle est sûre de l'avoir laissée derrière elle, pourtant elle le retrouve en train de se battre face aux macaques dans le plus grand des calmes. En plus, il se bat avec pleins de couteaux ? Pfff. Elle, elle n’en utilise que deux et c'est largement suffisant. À une époque, on utilisait un couteau seulement et on l'utilisait bien !

Pendant qu'elle s'approche du lieu de combats, Eïna entend des bruits derrière. Trois autres macaques la poursuivent. Enfin, ils essayent de la poursuivre pour être exact. Vu que le magicien est déjà arrivé pour sauver l'autre groupe de marines, Eïna s'arrête brutalement sur une branche et fait un looping pour tourner à 180 degrés en plein air et charger ses poursuivants. Les singes se dispersent face à cette attaque soudaine, mais Eïna poursuit l'un d'entre eux et le blesse à la jambe alors qu'il grimpait à l'arbre. Dans la confusion, elle est obligée de libérer l'oiseau qu'elle a capturé.

Les deux autres macaques se retournent et sautent vers elle dans deux directions différentes, Eïna est obligée de descendre plus bas pour éviter leurs griffes, plusieurs longues entailles sont laissées sur les arbres environnants. Le combat aérien continue, mais est coincé dans un statu quo difficile à briser. Eïna est plus rapide que les macaques, mais elle n'arrive pas à en isoler un pour l'achever, et elle manque sévèrement de moyens offensifs ou de techniques pour influencer le combat en sa faveur, elle peut juste les égratigner en les poursuivant après leur attaque. Mais elle est beaucoup plus efficace avec ses mouvements, donc elle va bien finir par essouffler les macaques.

Sauf qu'avant d'en arriver-là, un coup de feu vient mettre fin au combat. L'un des marines a ouvert le feu, ce qui n'est pas vraiment étonnant. Toutefois, le magicien lui hurle dessus et Eïna peut voir de là où elle est que le marine est terrifiée. Il a beau être un homme d'une trentaine d'années, apparemment les autres ont peur du magicien. Et c'est vrai que c'est pas une très bonne idée d'énerver un magicien, peut être que lui aussi il peut faire tomber la foudre ?

Dans tous les cas, Eïna fronce les sourcils puis atterrit au sol à côté du marine. Elle n’a pas l'intention de laisser un magicien engueuler un soldat qui a juste voulu protéger sa vie ! La mission, c’est bien, mais difficile de dire à quelqu’un qu’il doit mourir pour la mission.

"Il voulait juste protéger sa vie m'sieur le magicien, faut le comprendre personne a envie de mourir." Eïna tapote l'épaule du marine qui vient de se faire engueuler. "Vous allez bien m'sieur, pas trop blessé ?"

Le soldat de la marine fait non de la tête lentement, il a une longue plaie le long de son épaule, et ça aurait pu être pire s’il ne s’était pas défendu. Eïna sourit pour essayer de le rassurer, puis elle continue de discuter avec le magicien en gardant un air joyeux et optimiste.

"Les méchants ne vont pas fuir à cause d'un seul bruit suspect ! Sinon ils ne resteraient pas longtemps dans cette jungle... Peut-être même qu'ils vont venir enquêter. "

Après ça, Eïna reprendra de la hauteur en regardant cette fois devant chercher des méchants !

Pendant ce temps, sur le rivage le débarquement est terminé et le commandant Conor prépare l'expédition en forêt. Alaaric n'est pas encore revenu avec son expédition donc ils n'ont pas l'emplacement de la base des pirates. Mais ils peuvent déjà avancer et se cacher dans la forêt, c'est plus discret que de rester sur le rivage, ils vont continuer à avancer lentement en couvrant une large zone, afin d’être prêt à passer à l'attaque lorsque la base des pirates est détectée. Le problème étant que leur arrivée à attirer l'attention des monstres de la forêt, et le commandant est souvent obligé d'intervenir lui-même pour éviter des pertes humaines ou des bruits d’explosions.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Dim 1 Aoû 2021 - 21:40

Alors que le marine avait plus ou moins l'air intimidé par mes remontrances, la matelote prenait sa défense... J'avais comme l'impression que ceux-ci ne réalisé pas le danger qui nous guêtais... Affronté Balor et sa bande serait bien plus dangereux qu'affronter une bande de macaques, dans un monde idéal, nous gagnerons sans difficulté et sans victime, sauf que ce monde est très loin d'être idéal. Sur les deux cents soldats que composer l'unité dépêchée sur cette mission, j'avais déjà la conviction qu'un certain nombre ne s'en sortirait pas vivant.

A lui seul, Balor a déjà par le passé tué pas moins d'une cinquantaine de marines, et j'avais peine a croire qu'ils n'allongent pas la liste, surtout si nous étions repérées. Ne plus avoir l'effet de surprise, c'est anéantir la seule maigre chance que nous avions de tous nous en sortir en vie, c'est juste dommage qu'ils ne s'en rendent pas compte. Bien qu'elle a l'air de penser le contraire, je ne suis pas prêt a envoyer des hommes a la mort sans aucun remord pour une mission, mais déterminée a aller jusqu'au bout. Lors de ma mission sur grand line, nous n'étions plus qu'une poignée de survivants, et j'ai moi-même bien faillit y laisser ma peau pour le bien de la mission, parce qu'échouer aurait causé bien plus de victimes encore.

Connor avait fait une erreur en sélectionnant des marines qui n'étaient pas prêtes à braver tous les dangers pour assuré la survie de leurs coéquipiers. J'étais reparti en repérage dans cette danse forêt et pendant un long moment, je fis chou blanc. Beaucoup de zones a couvrir, pourtant une bande entière, même caché dans une forêt, ça doit forcément laisser des traces.

Je devais retrouver le moindre indice, la moindre trace de pas, ou encore indice... Nous avions trouvé déjà une bande d'animaux, s'ils étaient partis a la chasse, il ne devait pas être très loin, la nourriture aurait été bien trop dur a transporté sur une longue distance. Je restais sur mes gardes, attentif et aux aguets. Je finissais par trouver ce qui devait être une cabane de fortune, qui devait certainement servir a faire de la reconnaissance. Si ceux-ci avaient comme je le pense bien entendu un coup de feu, ils devraient sûrement faire du repérage... Et utiliserait donc sûrement cette planque.

J'avais donc une petite idée, j'attendrais tout simplement que quelqu'un arrive, et me chargerais de l’interroger. Comment être sûr qu'ils viendraient seuls? He bien, je n'en avais aucune idée, mais un bon magicien doit savoir parfois improviser. Je me cachais et restais patient. Je dus bien attendre une demi-heure, mais ma patience fut enfin récompensée lorsqu'un pirate entra enfin, par chance celui-ci se trouvais être seul. D'un coup de pied bien placé dans la tempe, il tombait a terre, alors que je citerais pas comment j'avais fini par avoir l'information, mais disons qu'il a dû perdre quelques doigts dans l’interrogatoire.

J’appelais alors Connor, afin de lui donner les coordonnés que le pirate m'avait transmis, avec l’instruction d'envoyer quelques éclaireurs afin de vérifier ses dires. Je restais a attendre dans la cabane en attendant, alors que soudainement, un petit groupe de pirate arrivait vers ma position.... He bien, je suppose qu'il était temps pour moi de passé a l'action. Un bon échauffement avant d'attaquer la base ennemi, je suppose ?

Le petit groupe n'avait pas encore remarqué ma présence, alors que je pouvais les voir de la fenêtre... Je lançais un couteau droit dans la trachée de l'un afin d'évité qu'il crie, mais les autres m'avait donc repéré, et commencer a crier dans tous les sens... Quelle galère.
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Dim 1 Aoû 2021 - 22:52

Pour Eïna la question du marine qui a ouvert le feu est beaucoup plus simple que ça : Dans une situation critique, quelqu'un va forcément tout faire pour protéger sa vie. C'est un droit élémentaire et personne ne peut priver les marines de ce droit. Ils ne sont pas une force de fanatique.

Ils auraient certainement plus de chances de réussir si tout le monde faisait passer la mission avant sa vie, mais pour obtenir un tel résultat il faudrait créer une armée extrêmement dévouée qui perdrait en humanité et donc perdrait sa capacité à être proche des civiles qu'ils doivent protéger.

Ce n'est pas pour autant qu'Alaaric à tort. Finalement, peut-être que cette philosophie causera plus de mal que de bien. Mais pour la gamine, les questions de ce qui est bien sur le long terme ça n'a aucune importance. Elle réfléchit à ce qui est bien maintenant et elle est contente quand elle peut faire une bonne action sur le moment.

Suite au coup de feu, le magicien a pris les devants du groupe et il les a un peu laissés en plan au milieu de la jungle. Du coup, ils se sont regardés entre eux et ont décidé de continuer à explorer les environs. Ils ont eu encore quelques mésaventures face à la jungle, mais ultimement ils ont réussi à les repousser sans trop de dégâts. Ils n'ont pas croisé de créatures réellement dangereuses. Ils ont continué à chercher des pirates pendant une bonne demi-heure. Rien à faire. Ils n'ont pas trouvé grand-chose. Mais ça, c'était avant qu'Alaaric ne revienne pour leur dire qu'il sait où sont les pirates. La moitié d'entre eux rentrent dans le camp pour prévenir le commandant.

Pendant ce temps, Eïna est restée dans la jungle et elle a essayé de suivre le magicien ! Sauf qu'il s’est téléporté sous ses yeux et elle l'a perdue de vue. Du coup, elle repart avec le groupe et elle les suit à travers la jungle... Jusqu'à ce qu'ils entendent des cris au loin. Le temps qu'ils arrivent, d'autres pirates ont également entendu les cris causés par l'attaque d'Alaaric, et l'escouade d'Eïna tombe littéralement nez-à-nez avec des pirates. Les membres des deux groupes sursautent et attrapent leur arme le plus rapidement possible. C'est un pirate qui a été le plus rapide toutefois, il sort un pistolet et abat l'un des marines. C'est Eïna ensuite qui sort ses couteaux pour charger vers l'ennemi, plusieurs ennemis lui tirent dessus. Avec la jungle et le brouillard de guerre, Eïna n'était qu'une silhouette furtive pour les pirates. Elle arrive à côté d'eux et les attaque en utilisant les buissons de petites tailles pour couverture, elle n'a pas l'intention de les tuer, elle ne fait que leur entailler les jambes en les désarmant occasionnellement.

Eïna ne cause pas tant de dégâts que ça dans le camp ennemi, mais elle cause une confusion générale parmi eux. Les pirates ne sont pas entraînés pour se battre dans la jungle, mais ce n'est pas non plus le cas des marines. Les deux camps ouvrent feu et le bruit des explosions retentit autour. La visibilité est tellement mauvaise, que les combattants deviennent paranoïaques, ils tirent dans le vide et tuent des animaux qui ont eu le malheur de bouger au mauvais moment. Le moindre déplacement les fait sursauter et ils voient l'ombre d'un ennemi partout. D'ailleurs, même les marines ont perdu de vue Eïna, après que la gamine ai fait fuir les pirates qu’elle n’a pas réussie à mettre au sol, elle s’est retrouvée seuld dans la jungle avec quelques pirates blessés au sol soit par des tirs ennemis soit pas une trop grosse perte de sang.

Pendant ce temps, l'information est arrivée aux oreilles du commandant Connor et les premières troupes arrivent en renfort. Mais le terrain reste un problème, le commandant est obligé de garder ses troupes bien organisées et d'avancer méthodiquement pour éviter de perdre ses soldats ou de causer du friendly fire. La force principale de la marine a croisé quelques pirates qui ont fui les affrontements dans la confusion, mais ils ne sont pas encore arrivés jusqu'à Eïna. Quant à Alaaric, il est tellement discret que le reste des marines ne peuvent qu'essayer de deviner sa position avec les cris qu'il laisse derrière lui. Nul doute que le gros gratin des pirates ne va pas tarder à arriver, un affrontement entre pirate et marines dans la jungle est inévitable.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Mar 3 Aoû 2021 - 17:05

Alors que je ne leur avais pas demandé de le faire, la matelote et son petit groupe avait pris visiblement la décision de me suivre. Le brouillard commencé a se lever, alors que visiblement, la soldate avait bien les choses en mains. J'avais maintenant la position de la base adversaire, a cinquante-kilomètre a l'est de notre position, camouflée par des arbustes placés là afin de rester discret. Le plan était malin, je devais bien le reconnaître.

Les marines me serviraient de diversion, et devaient s'occuper du menu-fretin. Connor avait maintenant la position des ennemis, alors que de mon côté, j'avançais seul. J'avais ordre d’arrêté Balor et de le ramener mort ou vif, et j'accomplirais ma mission quelqu en soit le prix. Au plus, j'avançais, au plus, je croisais d'avant-poste et de marine, cependant la brume était mon allié, alors que j'agissais en véritable assassin. Laissant des traces que pourrais suivre Connor.

Je laissais le gros des pirates passer, alors que j'avais confiance dans la capacité des marines a vaincre ce genre d'adversaire. J'avais déjà vu des soldats dignes de respect lors de mon affrontement contre Dallas. Beaucoup étaient mort en héros, et ont permis a cette mission d’être accompli. Le sacrifice de soi, voilà ce que m'avait appris cette mission. J'observais enfin le camp des pirates. Si comme je le croyais, Connor réussirait a tenir tête aux pirates, ceux-ci chercheraient a se replier ici et moi, j'avais le devoir de faire en sorte de faire sauter les défenses de l'intérieur dans un premier temps, et de retrouver Balor dans un second.

Grace a mon Geppou, il fut plus ou moins aisé de rentrer dans cette plaque, essentiellement faite de cabane de fortune, et de point de ravitaillement telles que des munitions ou encore de nourriture. Je regardais le point de munitions avec le sourire, je venais d'avoir une idée. J'infiltrais dans ce point, mettant hors combat les deux gardes a l'entrée d'un lointain coup de revers de poignard dans la figure. Je récupérais mes armes, alors que je cherchais. Et bingo! Ceux-ci étaient plus ou moins bien équiper en explosif. J'en prenais quelques-uns, des bon vieux bâtons de dynamite, mais entre les mains d'un génie du lancé, cela deviendrait de vraies armes de précision.

Je n'avais plus qu'à attendre sagement caché que les pirates donne l'alerte de la présence des marines, et l'opération badaboum pourrait commencer. Je gardais l’œil ouvert, et attendais le signal.
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Mar 3 Aoû 2021 - 19:58

Cela faisait un moment déjà qu'Eïna et son unité avaient perdu le magicien de vue, mais c'était à prévoir de la part d'un magicien. Du coup, après avoir fini son combat, Eïna revient vers son unité.

"Yo !"

Les autres marines sursautent et pointe Eïna avec leurs armes, avant de les baisser et de soupirer. Pendant que la gamine, s'était lancée dans son petit combat contre les pirates, le reste de la troupe s'est retranchée autour d'un arbre gigantesque. Il y a des blessés.

"Vous voilà matelot !" Lui dit un caporal d'élite. "On pensait vous avoir perdu quand vous avez chargé l'ennemi de face. Qu'est-ce qui vous a pris de quitter les rangs ?"

Eïna se met au garde à vous.

"Désolé chef ! Chui nulle pour tirer, du coup je me bats au corps à corps. Mais z'inquiétez pas, ils n’ont pas réussi à me toucher. Par contre, j'ai entendu du bruit, je crois que y'a du monde qui arrive."

Le caporal fait un geste de la main aux autres soldats et ils se replient immédiatement, maintenant que leur ennemi est en repli, ils peuvent fuir cet enfer. Ils préféreraient ne pas se retrouver isolés dans la jungle une autre fois.

"Peu importe, il faut rejoindre les troupes du commandant. Avec les renforts, on écrasera les pirates. Et la prochaine fois, attendez le signal avant de passer à l'attaque matelot. Je vous préviens, j'en informerais les supérieurs."

Eïna est juste sceptique face au commentaire du caporal. De son point de vue, elle a juste fait de son mieux pour se montrer utile. Mais ce n'est pas comme ça que la marine régulière se bat. Eïna ne va pas se faire virer pour si peu, mais ce genre de petits problèmes avec elle prouve aux supérieurs qu'elle n'a pas la maturité pour monter en grade. Le problème étant surtout qu'elle n'est pas capable d'appliquer les ordres à la lettre.

La petite troupe ne tarda pas à retrouver le gros des forces alliées, le caporal d'élite partit faire son rapport au commandant Connor. Les pirates sont définitivement au courant de l'arrivée d'ennemis sur l'île, mais pour l'instant Balor n'a pas montré le bout de son nez. Et le magicien a disparu. Le commandant ne s'inquiète pas de ça, Minaro est probablement caché quelque part. Au milieu de la jungle, sous la chaleur et l'humidité et avec une visibilité exécrable, deux cents marines s'approchent avec précaution vers la base ennemie. Ils ne sont pas seuls, les pirates ont commencé à se mobiliser et ils cherchent à savoir ce qu'il se passe.

Les détails des déroulement de l’opération à grande échelle ne regardent pas vraiment une simple matelot comme Eïna, de son point de vue, elle ne fait qu'avancer à un rythme ridiculement lent en essayant de garder en vue le reste de ses alliés. Elle sait qu'ils sont censés être deux cents. Toutefois, elle ne voit qu'une petite douzaine de marines avançant lentement dans la forêt. La subtilité des manœuvres du commandant Connor lui passe complètement par dessus la tête.

Soudainement, Eïna entend un coup de feu au loin, puis un deuxième, puis toute une cacophonie de cris et d'explosions. Le combat a commencé et Eïna n'est pas dans le cœur de l'action. Cette fois, elle demande l'autorisation d'aller rejoindre les troupes, mais le sergent qui s'occupe de son unité refuse catégoriquement : Il faut maintenir la formation, pas sauter sur les premiers signes de combat.

Après une vingtaine de minute, de nouveaux ordres arrivent jusqu'au sergent, et à en juger par la tête ce n'est pas une bonne nouvelle. Il leur annonce qu'ils doivent aller au renfort des troupes en première ligne, et que les pirates ont l'air plus nombreux que prévu. Eïna et le reste de sa troupe chargent en direction du combat, se déplaçant aussi vite qu'il est possible sans se perdre de vue. Ils finissent par arriver face à une scène horrifique, une demi-douzaine de marines se tiennent derrière un champ de cadavres, certains des dits cadavres arborent une marque sanglante qui a été gravée avec soin. Ici, le combat n'a pas été un simple échange de tir, il y  a eu du combat au corps à corps et ça n'a pas été à l'avantage des marines. Alors que la troupe approche, l'un des marines blessé les prévient juste à temps :

"Attention ! Les pirates sont en hauteur !"

C'est à ce moment-là qu'Eïna entend un bruit de vent semblable à une flèche en plein vol, elle se jette au sol et fait une pirouette sur le côté. Juste à temps pour éviter un pirate qui allait lui tomber dessus. Certains de ses alliés n'ont pas été aussi rapides. Trois autres silhouettes sont tombées quelques instants après pour attaquer les renforts. En plus de ça, d'autres pirates chargent vers eux en criant. Ils s'apprêtent à attaquer les marines blessés.

Eïna les aiderait bien, mais un simple coup d'œil à celui qui vient de l'attaquer lui suffit pour comprendre qu'elle ne fait pas face à n'importe qui. Face à elle se trouve un homme aux longs cheveux noirs et avec un sourire mauvais,  il est grand et armé d'un sabre recouvert de sang. Et surtout, il a l'air tout aussi rapide et agile qu'Eïna.

"Voilà qui est amusant, une petite marine qui esquive mes attaques ? "

Juste après avoir pris la parole, le pirate tranche les airs avec sa lame là où la tête d'Eïna se trouvait juste avant. Mais la petite a sauté dans les airs puis a utilisé la lame ennemie comme un soutien pour grimper sur un arbre. Visiblement, ce pirate et les trois autres sont plus forts et ils utilisent le sommet des arbres comme protection. Un peu comme Eïna en soi. Donc la meilleure manière de protéger le reste de la troupe, c’est de protéger le ciel.

Eïna se fait rapidement rejoindre en hauteur par le pirate au sabre, la gamine teste la vitesse de son adversaire en faisant des virages brusques et en essayant de le distancer. Mais rien à faire, son ennemi n'a pas de mal à la rattraper. Il vient même couper la liane qu'elle utilise pour s'accrocher, l'obligeant à se rattraper sur une branche plus basse, avant de descendre en flèche pour l'attaquer. Eïna sort ses couteaux et pare l'attaque de justesse, elle donne un coup de pied au ventre du pirate, mais ça n'a pas l'air de lui avoir fait mal. Eïna et le pirate s'éloignent et montent tous les deux au sommet des arbres. Là-haut, ils ont suffisamment de support pour pouvoir se battre comme ils veulent. À chaque fois, ils se tournent autour jusqu'à ce que l'un des deux passe à l’assaut pour essayer de découper son adversaire. À chaque fois, une esquive ou une parade vient contrer l'attaque.

Les deux adversaires ont un style de combat extrêmement similaire, mais Eïna commence à se distinguer. Son ennemi n'est juste pas aussi agile qu'elle, ses mouvements lui semblent arrogants. Mais lorsqu'ils arrivent au corps à corps, c'est elle qui est désavantagée, le pirate a manifestement beaucoup plus d'expérience en combat. Alors qu'Eïna s'apprêtait à repasser à l'attaque, elle s'arrête lorsque le pirate éclate de rire.

"Mouhahahahaha, je savais que j'avais déjà vu ces couteaux quelque part. Est-ce que tu peux m'expliquer pourquoi une gamine de la marine utilise des couteaux qui ont appartenu à un pirate ?"

La peur est imprimée sur le visage d'Eïna. Les deux couteaux qu'elle utilise étaient un cadeau, un cadeau de Raln le chef de son cirque.

"C'est bien ce que je pensais. Honnêtement si tu avais tué ce vieux connard je t'aurais applaudi et laissé partir. Mais je vois ton style de combat, t'es pas juste une sale gosse qui lui a volé ses premières armes, t'es une sale gosse qui se bats exactement comme lui et qui utilise ses premières armes." Il éclate de rire une nouvelle fois. "Tu peux m'expliquer ce que quelqu'un comme toi fou habillé en bleu ? C'est un déguisement, c’est ça ?"

Eïna est obligée de réfléchir rapidement pour se sortir de cette merde. Visiblement, le pirate connaît Raln. Ce qui n'est pas étonnant, Raln a été un pirate par le passé et il a probablement combattu beaucoup d'ennemis. Qui plus est, cet inconnu se bat comme un acrobate. Raln et Eïna sont également des acrobates. Elle ne sait pas quelle relation son ancien capitaine a eu avec ce pirate, mais sa meilleure chance et de tout nier en bloc. La marine n'écoute pas les pirates.

"Je ne sais pas ce que tu racontes, j'ai appris à me battre comme ça en combinant les techniques de la marine aux mouvements que j'ai appris quand je travaillais dans un cirque. Et ça ..." Elle montre les deux dagues dans ses mains. "C'est juste de vieux couteaux. S’ils ont appartenu à un pirate un jour,  alors j’en suis la première étonnée. Je sais même pas qui t'es, t'es définitivement pas Hakeem Balor."

Le pirate est manifestement offensé que la gamine ne sache même pas qui il est. Mais au moins, elle lui a un peu mis le doute. L'époque où Raln était un pirate commence à dater et le pirate au sabre ne sait pas que Raln a créé un cirque entre temps.

"Je suis le roi ! Olivier Yao. Je te dirais bien de te rappeler de mon nom, mais tu ne vas pas survivre bien longtemps. Choppez-la les gars ! Faite gaffe, elle a du mordant."

Pendant qu'Eïna était distraite avec les paroles de Yao, deux de ses hommes se sont faufilés juste en dessous d'elle et charge maintenant dans sa direction. La petite réagit rapidement, elle enfonce son couteau dans le bras du premier qui essayait de l'attaquer, mais le deuxième arrive à lui agripper les jambes. Elle allait l'attaquer, mais à ce moment-là, Yao charge vers elle. La gamine arrive à arrêter la première attaque, mais le pirate lui fait croire à une attaque sur son visage et descend sa lame en un éclair pour lui entailler le torse. La gamine hurle de douleur, pour éviter de se faire plus attaquer elle se jette du haut des arbres, entraînant le larbin d'Olivier Yao avec elle. Les branches et feuillage la fouette au passage, mais ils ralentissent sa chute.

La gamine atterrit au milieu du brouillard qui vient de se lever, immédiatement, elle attrape son couteau et l'enfonce dans le dos du larbin avant qu'il n'est le temps de se relever. Puis, elle prend quelques instants pour regarder ce qu'il se passe autour d'elle. Pendant son combat au sommet, la situation a complètement changée. Elle ne saurait même pas retrouver son escouade, le combat s'est transformé en une mêlée sanglante à laquelle même les arbres ont eu du mal à survivre. Visiblement, la marine a répondu en masse en voyant que l'ennemi a réussi à les repousser sur cette zone et c'est une petite armée qui s'est abattu sur les pirates. Mais les pirates ont également eu droit à leurs renforts et ils utilisent le brouillard, la jungle et confusion pour tenir tête à un ennemi deux fois plus nombreux qu'eux.

Eïna ne le savait pas, mais du point de vue du commandant Conor la bataille se passe relativement bien. Une bataille, ça se passe rarement très bien, mais pour l'instant ils ont réussi à prendre les pirates au dépourvu. Ils ont croisé des petites troupes isolées qu'ils ont encerclées et capturées et il a réussi à empêcher ses marines de se disperser, ce qui est un miracle avec ce terrain et la brume. Mais il y a un endroit en particulier où les pirates ont réussi non seulement à résister mais également à massacrer ses soldats. Du coup, Connor a concentré ses effectifs sur cet endroit, et il est même venu lui-même pour repousser l'ennemi. Ils ont l'avantage du nombre, mais les pirates ont manifestement une petite armée aussi.

Eïna se relève lentement, essayant de se remettre de sa blessure. Mais elle entend soudainement un bruit de branches et elle aperçoit Yao qui tombe vers elle. Eïna recule en arrière pour éviter l'attaque. Une nouvelle fois, le sabre de Yao s'abat quelques centimètres derrière la gamine. Il s'apprêtait à charger en avant, mais une voix autoritaire prend la parole.

"Olivier Yao dit Greed ! Votre dernière heure a sonné, soldats, feu à volonté ! "

Le commandant Conor s’est joint au combat. Il a tout de suite reconnu le bras droit de Balor et a ordonné à sa troupe de lui tirer dessus. Yao se retrouve à faire face à une pluie de balles, il est obligé de sauter en hauteur et de reculer.

"Tsss. On se retrouvera gamine."

La situation a dégénéré plus qu'il ne l'imaginait, Olivier Yao décide de se replier pour revenir à la base et prévenir le chef. En voyant leur lieutenant se replier, les autres pirates font de leur mieux pour fuir, même si leur repli est tout sauf organisé. Toutefois, Connor empêche les soldats de poursuivre l'ennemi, ils ont l'avantage alors inutile de prendre des risques inutiles. Au lieu de ça, les médecins s'occupent des blessés et ceux qui ne peuvent plus se battre se font évacuer. Eïna allait se faire évacuer, mais elle arrive à convaincre le médecin qui s'occupe d'elle qu'elle est tout à fait capable de continuer à se battre.

Ce n'est que lorsque le commandement aura fini de réorganiser les soldats que la marine continuera son avancée vers la base ennemie. Le plan actuel est de les encercler, ils sont tout à fait prêt à les assiéger pour aussi longtemps que nécessaire.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Mer 4 Aoû 2021 - 15:53

Me voici donc armé d'une dizaine de bâton de dynamite a large mèche, après tout, ça serait bête qu'elle explose avant d'avoir atteint leur destination n'est-ce pas? Dans cette brume, impossible pour l'ennemi de me voir, surtout caché sur le toit d'une cabane. Je devais être patient. En compagnie de Connor, nous avions passé des heures a établir notre stratégie, a discuté ensemble d'après les profils psychologiques de nos cibles, anticipées leurs prochaines actions et si Oliver Yao restait un élément instable, nous étions prêts a parié qu'il sonnerait l'alerte et que Balor ne résisterais pas a l'appel de son second.

Et a ce moment-là, je devrais agir. Lors de mon dernier combat, j'avais dû affronté un utilisateur de fruit du démon bien plus fort que moi, et je ne devais la réussite de notre mission qu'au sacrifice de nombreux soldats, mais cette fois-ci je n'échouerais pas, pas encore. J'en faisais une question d'honneur. J'étais devenu bien plus fort, j'avais appris a connaître mon corps, connaître mes limites et apprivoisé cette nouvelle force. Faire sauter les limites du corps humain a un prix, et j'avais été naïf de croire que je pouvais jouer avec cette force, je ne referais pas cette erreur, pas cette fois.

Alors que je parvenais a voir les premiers pirates se dirigeais vers l'entrée de dans la planque, je savais que l'heure était venue pour moi d'agir. Je mettais le feu a trois bâtons que je lançais au niveau de l'entrée principale, puis encore deux au niveau de la réserve de munitions et d'arme. Je devais rapidement changer de position, avant le grand boom qui allait se produire. Quelques secondes plus tard :

" BBBOOOOMMMM "

Voici qu'un grand bruit se faisait entendre, bien assez fort pour que les marines l'entendent et viennent rapidement mener l'assaut final. Je voyais toutes les torches s'allumer, les pirates sortir voir ce qu'il se passait, alors que je pouvais voir Oliver donner l'alerte. C'était parfait, je n'avais plus qu'à observer et attendre que Balor sorte de sa cachette. Ou alors, j'allais devoir lui donner une bonne raison de sortir.

Je me mets à crier :


" SALUT LES MECS! "


Alors que la surprise générale se fait sentir, et que je dois courir en esquivant les balles de toit en toit, je lâchais un léger rire, ça me rappelait mes jeunes années, mais alors que je ris, voici une grande lame d'air qui se dirige vers moi, que je parviens à éviter de justesse, mais tranche en deux la cabane sur laquelle je me trouvait.

Sous un nuage de poussière, je m'épouste avant de voir de loi sa silhouette... Il n'avait pas usurpé sa réputation :


" Hakeem Balor... Ravi de te rencontrer. "

Je lâche un sourire, alors que celui-ci souris également en me voyant, et en me pointant de sa massive épée :

" Dans quelques instants, tu le sera beaucoup moins"

Je voyais avec quelle facilité il portait cette arme lourde d'une seule main... Quelle force devait-il avoir pour y parvenir ? Nous échangions un regard chargé de tension, le combat ne tarderais pas à commencer.
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Mer 4 Aoû 2021 - 18:08

Sous la couverture du brouillard, les marines ont commencé à encercler progressivement la base des pirates. Enfin, ça, c’était avant qu'une gigantesque explosion ne retentisse à l'intérieur. Il y a eu un moment de panique parmi les marines, mais apparemment le commandant Connor s'y attendait. La base des pirates est située sur un flanc de montagne, ça ressemble à une vraie forteresse avec une palissade en bois fermement plantés sur de la roche, l'intérieur a plus des airs de camps de fortune par contre. Vu qu'Alaaric a ouvert le chemin, il n'est plus nécessaire de préparer un siège. Dès que les troupes ont fini d'encercler l'ennemi, le commandant Connor ordonne la charge tout en se positionnant avec ses meilleures troupes dans la direction de la brèche créée par le magicien.

Après que le commandant ait vu Eïna se battre contre Yao, il a décidé de la garder à portée de main. Du coup, la gamine se retrouve à suivre l'équipe du commandant plutôt que de rester avec marines normaux. Elle court droit vers l'ennemi derrière une longue ligne de marines. Plusieurs d'entre eux ont pris des torches pour améliorer leur visibilité, Eïna a pas trop envie de faire ça. C'est bien d'éviter de trébucher, mais devenir une cible flashy ça la chauffe moins. Pendant la charge, la visibilité est tellement naze qu'Eïna ne voit que les murs de la base ennemie avec, de temps à autre, quelques éclats de lumière suivi d'un bruit d'explosion. Les pirates n'ont pas l'intention de se rendre sans se battre, plusieurs d'entre eux ont pris position en hauteur et ouvrent le feu sur les marines qui approchent. Dans cette situation, il n'y a pas grand-chose à faire pour éviter les pertes. Certains marines plus doués en tir sont restés derrière pour couvrir l'avancée des premières troupes, mais c’est plus une stratégie dissuasive.

Eïna entend des balles siffler juste à côté d'elle, et elle voit des soldats tomber. Elle essaye de rester en mouvement le plus possible, mais ce n'est pas comme si elle peut prédire l'arrivée des balles. Du coup, lorsqu'elle arrive finalement au pied de la brèche créée par Alaaric, elle s'estime chanceuse. Plusieurs pirates se tiennent en formation, prêts à arrêter l'avancée des marines. Mais avec le commandant Connor pour diriger les troupes, ils sont mieux organisés. Eïna arrive à se faufiler entre les jambes des adultes, alliés comme ennemis, pour venir attaquer les pirates par derrière. Elle ne cause pas tant de dégâts que ça, elle vient surtout mettre des petits coups de couteau ici et là, elle a le mérite de créer un beau bordel, tout particulièrement lorsqu'elle fait tomber un mec particulièrement grand avec un croche-pied bien placé. Ce qui fait tomber d'autres pirates par effet domino.

La situation a clairement tourné en leur avantage, ils sont plus nombreux et vu qu'Alaaric leur a ouvert la voie, il ne restait plus qu'à venir percer leur défense. Là où Eïna est confiante, le commandant lui l'est beaucoup moins. Il sait que leur ennemi est acculé avec peu d'options pour fuir, ils vont donc se battre jusqu'au dernier homme, il s'attend à subir de lourdes pertes pour vraiment arriver à faire tomber la base. Vu que les pirates ont commencé à reculer, Eïna en profite pour avancer et visiter les environs. Enfin ça, c'était avant de voir Olivier Yao qui trainait en hauteur arme à la main, prêt à sauter sur le magicien qui est visiblement en train de se battre contre le chef des pirates. Ça ne serait pas sympa de laisser Yao attaquer le magicien par derrière ! Du coup, Eïna escalade un arbre et se lance dans les airs pour charger vers l'ennemi, couteau en avant.

Olivier Yao n'a eu que quelques secondes pour réagir, mais il arrive à faire une roulade et à éviter l'attaque. Eïna se réceptionne sur le toit rapidement et essaye de poignarder son adversaire. Petit à petit, elle le fait reculer jusqu'à ce qu'il soit obligé de sauter plus bas, juste à côté de là où Alaaric fait face au chef des pirates. Eïna descend également pour continuer son attaque. En voyant Eïna arriver, Balor la prend en dérision.

"Alors Olivier, tu galères face à une gamine maintenant ?"

Yao n'est pas particulièrement offensé par la petite pique de son patron, mais il a une réputation à défendre.

"La prend pas à la légère, je crois qu'elle a appris deux trois trucs d'un de mes anciens ennemis. Reynauld l'acrobate si tu connais. En tout cas, elle se bat comme lui."

Hakeem Balor fronce les sourcils en regardant Eïna. Reynauld l'acrobate est un nom qu'il connaît, c'est un ancien pirate de West Blue et à l'époque où il était encore dans la marine il connaissait les primes des pirates du coin. Toutefois, cela commence à dater. Eïna hausse les yeux au ciel et interrompt leur discussion.

"Je connais pas de Reynauld monsieur la tête de palmier ! T'es juste partie sur un délire parce que je suis une acrobate aussi."

Techniquement, elle dit la vérité. Mais elle a toujours su que Raln n'est pas le vrai nom de son ancien capitaine, donc ça ne l'étonnerait pas que Reynauld et Raln soient la même personne à différente période de sa vie.

Pour l'instant, Alaaric, Eïna, Balor et Yao se tiennent au beau milieu de la base des pirates. Autour d'eux, plusieurs pirates sortent leurs armes et se préparent à les encercler pour venir en soutien à leur chef. Pendant ce temps, un combat acharné a lieu entre les marines et les pirates pour le contrôle des murs.

https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Ven 6 Aoû 2021 - 15:58

Dans un premier temps, je faisais de mon mieux pour éviter le corps-à-corps. Hakeem était avantagé par son style de combat lourd et puissant, chaque coup qu'il porterait serait une véritable sonnette d'alarme, mais en jouant avec ma vivacité, je parvenais a le maintenant a distance raisonnable, et lui lancer quelques poignards çà et là. Bien évidemment, il n'eut aucun mal a les contrés d'un lourd coup d'épée. Nous le savions, nous en étions encore à la phase d'observation.

Je n'aurais certainement pas d'autre choix que d'avoir recours au Rokushiki, j'en étais persuadé. Alors que notre échange se poursuivait, la matelote ainsi qu'Oliver prenait part au combat, décidément cette soldate ne manquait pas d'audace, assez pour me faire lâché un sourire. La discutions dérivais sur un sujet qui ne manquait pas de capter l'attention du Pirate, celui-ci fronçait les sourcils alors je lançais un poignard qui égratignait la joue de celui-ci grâce a une esquive réflexe. Celui-ci me regardait avec un air éclaté de sang, alors que je gardais le sourire.

Il venait de le comprendre, la moindre faille lui serait fatal, alors que celui-ci se mit a crier:


" JE VAIS TE FAIRE RAVALER TON SOURIRE ! "


Celui-ci prenait son épée avant d'envoyer une puissante lame d'air dans ma direction et celle de la matelote. Je me saisissais d'elle instantanément avant de m'envoler d'un coup de geppou. Je tournais la tête, avant de me rendre compte que la lame d'air avait réussi a trancher net trois cabanes. Si nous l'avions pris, nous aurions fini littéralement coupés en deux, il ne rigolait pas.

J'atterrissais sur un toit avant de dire a la soldate :

" - Je suis désolé, mais je ne parviendrais pas a le vaincre tout en te protégeant, alors tu devras protéger tes arrières seule. "

J'envoyais un coup de pied au sol avant de me projeter d'un Soru jusqu'à derrière Oliver avant de lui mettre un violant coup de pied dans la tempe, pas de quoi le mettre hors combat, mais je devais faire ce qu'il fallait pour qu'il me prenne pour cible. Yao fut projeté, alors que Balor saisissait l'ouverture pour lancé une autre lame d'air, que je contrais rapidement d'un Ryankaku.

J'allais devoir me donner a cent pour-cent pour parvenir a le vaincre, je comprenais que la grande distance ne me serait pas favorable. J'envoyais un autre coup de Soru pour me diriger vers Balor, avant de tenter d'envoyer un coup de pied qu'il contrait avec son arme. Le coup projetait une onde de choc qui me faisait trembler la jambe. Satané lame, si seulement je pouvais la détruire ou désarmé Hakeem... Mais comment faire ?

Celui-ci envoyait un coup d'épée dans ma direction que j'esquivais dans une pirouette arrière. Je lançais ensuite un poignard dans la direction d'oliver qu'il contrait avec son couperet. J'envoyais a nouveau ma vitesse afin d'arriver derrière Balor, celui-ci me vit arriver, mais j'eus le temps de faire une pirouette vers l'avant afin de lui envoyer un coup de pied sur l'arrière de la tête. Rapidement, il se retournait avant de m'envoyer un puissant coup de pied dans les côtes. J'atterrissais un peu plus loin sur un genou.

Les vaincre tous les deux ne serait pas une mince affaire, comment faire? Les deux trouverait un moyen de se protéger l'un l'autre alors, comment les avoir tous les deux en un seul coup ?
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Sam 7 Aoû 2021 - 11:11

Eïna se prépare à prendre sa revanche contre Yao, sauf qu'elle se fait agripper par le magicien et celui-ci l'emmène dans les airs avec lui ! Eïna a pas trop compris ce qu'il s’est passé, elle a juste entendu un bruit de tempête avant de voir un arbre coupé net. Elle a eu chaud.

"Z'inquiétez pas monsieur le magicien ! Je peux me protéger."

Sauf que visiblement, le magicien préfère se lancer dans un deux contre un face aux leaders des pirates. Il a du courage, mais même s’il est largement plus fort qu'elle, Eïna a pas l'impression que le magicien est capable de les battre tous les deux. Le chef des pirates, Balor, est clairement le plus dangereux. Un coup direct de sa lame lui serait fatal, elle n'a aucun moyen de se protéger contre une telle attaque. Quant à Yao, elle pense être plus capable de lui tenir tête, mais il est un danger moindre.

Est-ce qu'elle a un moyen de venir embêter Balor sans mourir ? En soit, la seule chose qu'elle a à faire c'est de profiter de la distraction généreusement offerte par le magicien en espérant que les méchants seraient trop occupés pour venir l'attaquer directement. Par contre, peut être qu'elle pourrait attirer la colère de Yao en titillant son chef.
Bon, Eïna n'ira pas jusqu'à dire qu'elle a un plan, mais elle a une idée.

Pendant que les ennemis sont distraits par les mouvements très classe du magicien, elle en profite pour se glisser loin du combat. Le but étant de contourner l'ennemi pour arriver par derrière. Malheureusement, elle se fait arrêter par une pluie de balles qui s'abat sur elle. Eïna saute en avant et se cache derrière un arbre pour éviter de mourir, les pirates ont commencé à se cacher en hauteur ou à s'agripper aux arbres pour pouvoir sniper les ennemis au sol. Mais bon, ils ne sont pas entraînés à se battre en hauteur avec agilité, donc Eïna a l'avantage. Sur son chemin, histoire d'ouvrir la voie aux marines qui ne vont pas tarder à rappliquer, Eïna grimpe en hauteur et se met à chasser les snipers pirates. Elle grimpe à l'arbre pour arriver le plus haut possible, et utilise les lianes pour venir attaquer les ennemis. Les premières fois, elle arrive à les prendre par surprise et à les blesser puis les faire tomber au sol. Une fois, elle profite de l'occasion pour voler un couteau qui appartenait à un pirate.
Mais ensuite, les pirates comprennent rapidement que leur position est devenue délicate et ils préfèrent descendre et se regrouper plutôt que de se faire jeter de 5 m de hauteur.

Ils ont quand même réussi à lui faire perdre du temps et quand elle arrive à faire le tour du combat, elle voit que le magicien est dans une position délicate. Faut juste qu'elle lui donne une ouverture pour qu'il prenne l'avantage dans son combat contre le chef des pirates ... Après elle pourra occuper Yao le temps que le commandant finisse de battre les pirates.

Eïna observe le combat des titans, elle attend pile le moment où Balor lève sa gigantesque épée pour lancer une attaque dévastatrice en direction du magicien pour passer à l'action. Le pirate est occupé, du coup il ne la voit pas tout de suite quand elle bondit hors d'un buisson pour charger dans sa direction et jeter le couteau qu'elle a volé en direction de son dos. Mais il y a une grande différence de niveau et d'expérience entre les deux, Balor recule et évite le couteau en entendant quelque chose arriver dans son dos. Avec l'intervention d'Eïna, il n'a pas eu le temps de finir son attaque, peut être que le magicien pourra profiter d'une ouverture ?

La colère se dessine sur le visage de Balor, il n'aime pas trop se faire interrompre dans son combat par une gamine qui l'attaque dans le dos comme une lâche.

"Alors toi ... Croit moi, ta mort va être longue et mémorable."

Eïna s'attendait à une autre rafale de vent tranchante, mais Balor a plus d'un tour dans son sac. Il lève sa lame dans les airs et la fracasse au sol de toutes ses forces, le sol vibre sous l'impact et il coupe le sol en deux créant une brèche qui s'étend rapidement jusqu'à arriver vers la gamine. Du point de vue d'Eïna, le sol c’est littéralement ouvert ses pieds. Elle tombe dans une fracture trop petite même pour elle, elle essaye d'en sortir, mais elle a du mal à trouver son appui contre la paroi. Elle est un peu... Coincée.

Une silhouette apparaît au-dessus d'elle, suivie d'un éclat de rire.

"Alors la gamine, besoin d'aide pour sortir ?"

Yao est venu achever Eïna, mais c'est trop marrant de la voir galérer dans la fracture créée par Balor. Le pirate prend tout son temps pour sortir une belle collection de couteaux, puis il se met à les jeter dans le trou pour piquer Eïna pendant qu'elle est dans une situation difficile.

"Tiens, voilà de quoi te motiver."

Les couteaux tombent dans le petit ravin comme une pluie particulièrement menaçante. La jambe d'Eïna est coincée au sol dans une paroi plus étroite, elle est obligée de l'arracher de force pour éviter de se prendre les couteaux en pleine face. La pierre a creusé des sillons de sang dans la jambe d'Eïna, et elle sent qu'elle a probablement cassé quelque chose avec ce geste brusque. Mais au moins, elle s’est décoincée. Elle saute en hauteur pour essayer de sortir. Avant d'y arriver, un des couteaux de Yao s'enfonce dans son dos. Le combat commence à peine, mais c’est déjà la troisième blessure qu’Eïna subbit.

https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Dim 8 Aoû 2021 - 12:22

Alors que je suis déjà bien occupé de mon côté, je remarque que la soldate se bat de toutes ses forces pour ne pas se faire tuer par les pirates. De mon côté, l'affrontement au corps a corps se poursuit alors que le pirate a l'épée m'envoie encore un énorme coup de pied que je parviens a bloquer avec mes avants bras, mais je sens ceux-ci bien endolori par la puissance de l'impact. De mon côté, je tente de faucher les jambes de Balor d'un balayage du pied, mais celui-ci esquive d'un saut.

Une ouverture, alors que j'en profite pour envoyer un second coup de pied droit dans ses côtes. La projection nous remit a une bonne distance, alors que de son côté, la matelote lance un poignard droit dans le dos du démon. Si j'avais cru pendant un instant qu'il se ferait toucher, au final ce ne fut pas le cas puisse qu'il esquiva la lame, cet assaut eu l'effet de le mettre encore plus en colère. Celui-ci planté sa lame dans le sol, créer une brèche qui engouffra le pied de la petite.

Ce fut au tour de Greed de profité de cette proie facile, il prenait un malin plaisir a lancer des couteaux dans grande précision. A force de lutte, celle-ci réussit a se libérer de son piège de pierre, mais se blesser assez sévèrement la jambe. De son regard, Hakeem semblait captivé par le spectacle créé une ouverture. Pourtant, pour la première fois depuis bien longtemps, je prenais une décision qui n'était entièrement pas guidée pour l'intérêt de la mission, mais par du pur ressentiment.

J'envoyais un puissant Soru, afin d'atterrir tel une ombre accroupie sur le sol face a Yao, prenant appui contre le sol, j'envoyais un énorme coup de pied dans sa mâchoire qui le projetait en hauteur. Il aurait été facile d'en profiter pour vaincre Hakeem d'un coup fatal, mais j'avais bien l'intention de me le faire, ce soit disant roi.

Il avait pris du plaisir a s'en prendre a une femme qui ne pouvait pas se défendre, il semblait jubiler d'avoir le dessus sur une personne qui ne pouvait plus bouger. Il était temps de voir ce qu'il ferait face a un adversaire d'un niveau au-dessus! D'un coup de Geppou, je me retrouvais dans son dos, avant de fermement saisir ses jambes, et croisé les jambes avant de bloquer sa tête entre celle-ci.

La chute se faisait a grande vitesse, et autant dire que l'impact ferais mal!

*BAAAAMMM*


Le choc a la tête de Yao en ébrécher le sol, alors qu'il semblait maintenant bien amoché. De mon côté, l'impact de la chute remua fortement mes jambes. J'avais de fortes douleurs, mais bien difficilement, je me mettais sur mes jambes. Je devais abattre Balor, je n'avais pas le choix !

De leur côté, la lutte entre les marines et les pirates se poursuivait. Les forbans se battant comme des chiens acculé s'ayant plus rien a perdre, et les marines mener par la discipline du brillant Commandant Connor, ceux-ci semblaient prendre le dessus. N’empêchant pas les bandits de tiré a volonté, mais n'ayant bientôt plus de balles du fait que j'avais détruit leurs réserves de munitions.

J'allais devoir usé de mon ultime atout afin de tenter une attaque décisive pour vaincre Balor. C'était la victoire, ou celui-ci anéantirait chaque marine présent dans ce camp. J'envoyais un dernier coup de Soru, me retrouvais face au démon, alors qu'il commençait a envoyer son bras afin de frapper de sa gigantesque épée vers moi. De mon côté, j'envoyais mes bras direction le torse du pirate avant de provoqué une onde de choc :


" ROKUOGAN !! "

Les yeux du pirate se révulsent, frapper de plein fouet par l'arcane ultime du Rokushiki. Mais son mouvement ne s’arrête pas, je n'avais plus le temps d'esquivé alors que je prenais le coup d'épée qui entaillait mon bras droit et une parti de mon torse. Le démon tombait au sol, alors que de mon côté, je restais debout sonner. Le contrecoup de ma propre attaque m'avait vidé de mes forces. Mes vêtements se retrouvaient tacher de mon propre sang.

*BANG*

Un coup de feu, une balle perdue. Le calme vide, des gouttes de sang sur le sol. Une vie venait de prendre fin.
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Dim 8 Aoû 2021 - 14:31

Dès qu'Eïna a réussi à sortir de la brèche, elle court plus loin pour se réfugier derrière un mur. Elle ne court pas aussi vite qu'avant, sa jambe est affaiblie et a du mal à suivre le rythme. Mais dès qu'elle arrive à se cacher, la gamine essaye de sortir le couteau qui s'est planté dans son dos. Elle a du mal à supporter la douleur, alors il lui faut un moment réussir à trouver le courage d'enlever le couteau d'un coup sec. C'était horrible, elle saigne de partout et elle commence à se dire que c'était peut-être pas la meilleure idée d'enlever le couteau maintenant. Mais il faut qu'elle continue, le combat n'est pas fini.

Lorsqu'elle revient, elle voit que les marines ont commencé à envahir le camp. Les pirates sont sur leurs derniers retranchements, résistant là où ils peuvent. Le magicien est toujours en train de se battre contre le chef, mais Yao lui est au sol, il a une grosse fracture dans la tête qui saigne abondamment. Vu les dégâts, le magicien est probablement passé par là. Mais Yao n'est pas mort pour autant, il se relève lentement malgré sa blessure au visage. Il jette un regard sauvage vers Eïna, presque bestial, il n'a pas accepté la défaite et il est prêt à continuer jusqu'à la mort.

En à peine une fraction de seconde, Yao a sauté dans les airs pour attaquer et Eïna a dégainé ses couteaux pour lui faire face. Ils avaient un style de combat très spectaculaire, empli de mouvement agile et gracieux. Ce n'est plus le cas maintenant, ils se battent tous les deux pour leur vie dans une mêlée sanglante. Yao profite de sa force pour repousser Eïna, mais la gamine l'entaille plusieurs fois sur le torse, le faisant saigner encore plus. Une fois, Yao s'est trop mis à découvert et Eïna en a profité pour lui voler son pistolet dans la confusion, dans leur état actuel une arme comme ça serait trop dangereuse.

Il essaye de donner un dernier gros coup de sabre, mais Eïna arrive à sauter pour l'éviter, même si elle a sentie sa jambe lâcher sur le coup. Elle n'a plus le choix, elle retombe littéralement sur lui et ce mets à le frapper avec le manche de son propre pistolet, coup par coup, elle finit par l'affaiblir jusqu'à ce qu'il s'écroule au sol, emmenant Eïna avec lui dans sa chute. La gamine essaye de se relever, mais elle n'y arrive pas, sa jambe n'a pas supporté ces mauvais traitements. Du coup, la gamine s'écroule au sol et observe le combat entre le magicien et Balor.

Sauf qu'elle remarque quelque chose que les deux combattants n'avaient pas remarqué. L'un des snipers qu'Eïna a délogés des arbres est en train de s'approcher, il a abattu un marine et pointe maintenant son arme vers le magicien. Il ne peut pas tirer tout de suite parce que les deux combattants bougent trop, mais il s’est préparé, n'attendant que le moment où le magicien arrête de bouger pour l'abattre. Et bientôt, cette opportunité se présentera alors que le chef des pirates tombe au sol. Eïna voit dans le regard et la posture du sniper qu'il se prépare pour le tir, et qu'il n'a aucune intention de viser la jambe.

Eïna n'a eu que quelques secondes pour réagir, le pirate ou le magicien. Un seul des deux s'en sortira. Alors, la gamine lève le pistolet qu'elle a volé à Yao et ouvre le feu contre le sniper.

*BANG*

Le pistolet résonne dans sa main, un silence s'abat autour d'elle et le sniper s'écroule au sol, transpercé au visage par le tir d'Eïna. Aucun doute possible, elle l'a tuée.

"..."

Eïna observe le cadavre du pirate, puis elle jette au sol le pistolet volé. Pendant un moment, elle reste juste à genoux au sol à observer sa victime. Elle n'avait jamais tué personne, depuis qu'elle est dans la marine elle s'est souvent battu et elle a déjà capturé des pirates. Mais elle n'a jamais tué, et elle n'est pas du genre à prendre à la légère la vie de quelqu'un juste parce que c'est un criminel. Elle réfléchit en boucle à ce qu'il c'est passé, elle n'a pas vraiment eu le temps d'y réfléchir sur le coup, elle s'est juste rendu compte que la vie du magicien était en danger et qu'elle avait un choix à faire. Pas le temps pour philosopher sur le moment.

Elle se demande surtout ce que sa mère en penserait, elle ne voudrait pas que sa petite fille tue quelqu'un sans réfléchir. Mais ce n'est que maintenant qu'elle a le temps de réfléchir. Peut-être que sa mère lui dirait qu'elle a eu tort, qu'elle aurait dû prendre le risque de jeter un couteau plutôt que de tirer avec ce qu'elle avait sous la main. Mais la connaissant, elle lui dirait probablement que parfois il faut faire des choix difficiles. Un médecin doit parfois couper un bras pour sauver un patient, c'est la bonne chose à faire, mais il ne le fait jamais par plaisir. Eïna ne prenait définitivement aucun plaisir à tuer un pirate, mais elle a beau y réfléchir, c'était la seule option qu'elle avait.

https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro
••• Agent du CP9 •••

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: 153
Intégrité: 178

Dim 8 Aoû 2021 - 18:14

J'étais la, dans le bruit sourd de l'inconscience. En effet, la matelote avait courageusement combattu Oliver Yao qui était parvenu a se relever de mon attaque pourtant surpuissante. Balor était étendu sur le sol, quant a moi, j'étais toujours debout dans ce qui semblait être l'épilogue d'un combat sanglant. Cela faisait pas moins de six heures que l'opération avait commencé. Durant cette affrontement, c'est pas moins d'un cinquantaine de marines qui avait été tuer, alors que le double avait été blesser plus ou moins gravement.


De leurs côtés, c'est pas moins d'une centaine de pirates qui avait été anéanti, alors qu'une soixantaine se trouvais soit hors combat, soit dans un état critique. Une véritable bataille dans ce qui était devenue une guerre pour la suivit. Les pirates avaient fini par déposer les armes en voyant leurs chefs tomber, alors que la bataille de l'archipel vert était enfin terminée.


D'un point de vue officiel, mon nom n'apparaîtrait même pas sur le rapport de la marine. La matelote Eina Nesteri serait désormais connue comme l'héroïne qui avait mis fin a cette bataille en faisant tomber a elle seule "The Demon" Hakeem Balor et son second, "Greed" Oliver Yao, Cumulant a eux deux la sommes totale de quarante-cinq millions de Berries.


Tous les soldats en état de se battre avaient été chargés de prendre en charge tout les blesser et de les ramener dans un petit village qui venait d'éclore depuis quelque temps dans cet archipel. Par chance, ils n'eurent que très peu de résistance de la part de la faune locale. L'interdiction d'user des armes a feu fut bien évidemment lever avant l'attaque sur le camp pirates, qui facilitaient leurs traversées dans la forêt.


De mon côté, je fus immédiatement transporté en compagnie de Balor et de Oliver sur un navire. Ces deux la était bien trop dangereux et seraient donc soignées sous haute sécurité. La Kiribasho fut reprise et prise en charge par Connor lui-même. Quant a moi, j'étais transporté dans une chambre seule. Personne ne devait découvrir mon identité, seul Connor connaissait mon nom. Notre navire prit la mer, alors que partions en direction d'un QG de la marine non loin.


Pour le meurtre de marine, désertion, vol de trésor de la marine, c'était certainement le Kapharnaum qui attendrait Hakeem, quant a son second, il n'y avait que peu de chance que la justice soit plus clémente. Cette mission était une réussite aux yeux de la marine, et resterait dans mon esprit comme une grande bataille. J'aurais bien aimé savoir comment se soigner la matelote, mais j'avais que peu de doute sur le fait que nous, nous reverrions.


J'étais allongé sur mon lit, a pensé. Les Meitou sont des armes redoutables, surtout entre les mains d'un expert tel que Balor.... Je devais encore devenir plus fort, j'avais déjà bien souvent toucher la mort du doigt, et si je ne voulais pas qu'elle finisse par me faucher, je devrais faire en sorte de devenir bien plus puissant.


Dernière édition par Alaaric Minaro le Dim 15 Aoû 2021 - 21:24, édité 1 fois
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2896
Popularité: +170
Intégrité: +148

Dim 8 Aoû 2021 - 18:38

Pendant que la bataille touchait à sa fin, Eïna fini par s'écrouler au sol à cause de la quantité impressionnante de sang qui a décidé de s'échapper de son corps. La suite est floue à ses yeux, beaucoup de choses se sont passés autour d'elle, mais elle est dans un état semi-comateux et elle a du mal à comprendre ce qu'elle voit et entends. À un moment, elle a compris qu'elle se faisait transporter et que visiblement les combats sont finis, elle ne se rappelle de plus rien après ça.

Ce n'est que le lendemain qu'Eïna se réveille dans un lit étranger, elle a un moment de panique, mais un médecin de la marine vient la rassurer et elle voit qu'il y a d'autres blessés autour d'elle. Elle essaye de demander ce qu'il se passe et on lui a juste dit qu'ils sont dans un village de l'archipel vert qui a bien voulu aider pour les blessées. Eïna est perplexe, et elle essaye déjà de partir parce que c'est l'ennui de rester au lieu, mais les médecins ont pas l'intention de la laisser parce qu'elle est dans un très sale état.

Plus tard dans la journée, le commandant Connor en personne s'assoit à côté d'elle pour lui parler. Il la félicite pour sa participation majeure à la bataille et il lui annonce qu'officiellement, non seulement elle est responsable de la capture d'Olivier Yao dit "Greed" mais également de Hakeem Balor, le chef des ennemis. Eïna est perplexe, la journée d'hier est floue dans ma mémoire, mais elle est sûre qu'elle n'a même pas touchée Balor, c'est le magicien qui l'a eu. Le commandant lui dit simplement que c'est ce qui a été décidé, et qu'elle doit juste accepter que c'est comme ça. Aux yeux du monde, Eïna a capturé deux pirates, dont l'une des plus grandes menace sur West Blue. Mais Eïna ainsi que le reste du gouvernement connaissent la vérité, c'est le magicien qui a fait ça.

Dans le bateau, sur le chemin du retour, elle cherche le magicien pour lui demander des explications. Mais elle a beau le chercher, elle ne le trouve nulle part. Comment il fait pour disparaitre à chaque fois ?

Elle profite également du trajet pour réfléchir à ce qu'il s’est passé juste avant qu'elle ne perde connaissance. Elle voit encore le pistolet ensanglanté dans sa main, le bruit de l'explosion et la chute rapide du cadavre de celui qu'elle a tué. Si c'était à refaire, est-ce qu'elle le referait ? Probablement. Le magicien était blessé après un combat difficile, le pirate était un criminel qui défendait un monstre extrêmement dangereux. Donc en théorie, ça voudrait dire que si c'était à refaire, elle devrait le refaire. Mais sur le moment, elle n'a aucune envie d'être placé dans cette même situation une nouvelle fois. Parfois, il faut prendre ce genre de décision difficile, mais si elle veut éviter de se retrouver obligé de tuer quelqu'un, alors sa meilleure option est probablement de devenir suffisamment forte pour que ça ne soit plus nécessaire de tuer. Peut-être qu'il serait temps qu'elle prenne au sérieux son entrainement.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1