AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Les mémoires d'un chasseur de primes.

Hunter
Hunter


Feuille de personnage
Dorikis: 710
Popularité: 23
Intégrité: 0

13/9/2021, 00:36

J'arrive enfin sur l'île de Sirup, j'accoste dans une baie déserte, je laisse mon bateau de pêche derrière moi. Je sais que tu es là, mes informateurs m'ont renseigné à ton sujet... Tu vas être livré à la justice, Crocodingo. Je monte la falaise qui conduit à une forêt, forêt que je traverse sans difficulté... Il y a beaucoup d'arbres, rien d'exceptionnelle dans cette faune. Je sors de la forêt, et je me laisse guider par un chemin de terre tracé. D'après mes informateurs, il n'existe qu'un seul village sur l'île de Sirup, et Crocodingo y serais caché. Après avoir marché quelques kilomètres, j'arrive dans le village de Sirup, c'est un petit village de paysans. Les passants me regardent, ils n'ont jamais vu un chasseur de primes en armure ? Je dois trouver ce fourbe de Crocodingo, et le plus vite sera le mieux. Une fois ce type tombé, il me révélera l'emplacement et l'identité des autres membres de la confrérie de l'épée. Cette organisation tombera, je m'en chargerais personnellement. J'arrête plusieurs passants, et je leur montre la photo de Crocodingo sur son avis de recherche. Une personne m'indique qu'il se trouve dans un bar miteux, elle me conduit jusqu'au bar, puis le passant repart aussitôt.

- Merci, monsieur.

Je rentre dans ce bar, et je m'assois près d'une fenêtre, une serveuse vient me demander ce que je bois. Cette jeune femme travaille dans un environnement crasseux, le bar n'est pas sale à proprement parler, mais il n'est pas non plus tout neuf. Les tables, les chaises, le comptoir, tout est fissuré, et même les vitres sont couvertes de poussière, il n'y a qu'un barman avec un cache œil sur son œil droit qui garde le bar. La jeune femme doit avoir pas plus de dix-huit ans, elle est encore toute jeune.

- Que prenez-vous ?

Je garde mon casque, hors de question de l'enlever. Je réponds à la blonde avec une voix calme.

- Un verre d'eau.

- Je vous apporte ça.

Elle repart vers le comptoir, la jeune femme à l'air heureuse, en tout cas, c'est ce qu'elle laisse paraître. Je pose mon regard à l'autre bout du bar, je vois une bande qui rigole entre eux. Les gars sont assis à la même table, et ils semblent prendre du bon temps en buvant des alcools à foison. Je le vois, ma cible est là, Crocodingo est là ! Il est assis à côté de ses amis, il doit s'agir des hommes pour qui on offre une bonne récompense.

- Je vais m'en occuper.

La blonde me sert mon verre, elle me sourit, puis elle repart vers le comptoir. J'enlève mon casque, je bois tranquillement mon verre d'eau. La blonde se rend à la table des criminels, elle demande s'ils veulent reprendre quelque chose.

- Hihihi ! Je n'ai plus soif, mais j'aimerais bien pouvoir faire plus ample connaissance avec toi, blondinette !

La jeune serveuse fait mine de ne rien avoir entendu, mais un autre criminel insiste.

- Hé, tu n'as pas entendu ce qu'il a dit ?! Mon pote est super sympa, et toi, tu ne le calcules même pas ?

- Je suis navrée, mais le règlement est clair, il est interdit au personnel de fricoter avec les clients.

Crocodingo, ce type connu pour dépecer ses victimes avec son poignard, il plante ce dernier au milieu de la table.

- Bon, écoute, tu vas nous chercher du rhum... Et plus vite que ça !

- Bien.

La blonde part de nouveau. D'où je me trouve, j'entends la conversation des criminels.

- Les gars, on ne se laisse pas distraire ! Notre objectif est clair, nous devons nous infiltrer chez la riche héritière de ce village, et une fois dans la place, nous forcerons cette gamine à nous donner son héritage, pas de bourde avant, compris ?!

- Oui, Croco.

Ces hommes sont des monstres, il vaut mieux que je m'en débarrasse une bonne fois pour toutes. La blonde revient me voir, elle me demande si je ne veux pas autre chose.

- Non, merci.

- Ok, je vais encaisser votre verre d'eau.

- Je n'ai pas d'argent sur moi.

Elle a l'air embêtée. Le barman lui hurle dessus, il a entendu notre conversation.

- Hey, Megan ! S'il n'a pas d'argent, il va travailler pour nous, le temps qu'il rembourse sa commande. Sauf s'il préfère avoir affaire à moi ?!

Les criminels se retournent, ils écoutent la conversation, je me lève et je regarde le barman. Le gars tient un fusil dans ses mains, il n'a pas l'air amical.

- Vous allez payer ?

- Il y a ici de quoi se faire un bon paquet de Berry.

Mon regard se pose sur Crocodingo qui a compris que je parlais de lui, ses hommes sortent leur sabre, tandis que leur chef reste assis.

- Messieurs, égorgez les témoins, que personne ne sache pour nous.

Les criminels se dispersent dans le bar, ils sont jouasses à l'idée de faire couleur le sang.
Page 1 sur 1