AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

Les mémoires d'un chasseur de primes II.

Hunter
Hunter


Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 46
Intégrité: 23

Dim 24 Oct 2021 - 17:40



L'argent appelle l'argent.
tumblr_n5l6s7Hcn31r0wlweo1_500.gifv


L'île d'Orange Town, un petit coin de paradis étant trop souvent la cible des pirates, mis à part ça, il y fait bon vivre. La marine est active sur l'île, elle est compétente, les habitants commencent à bien l'apprécié depuis qu'elle fait le ménage en ville. Notre histoire commence sur cette île paumée au milieu d'East Blue, un homme vient d'accoster depuis trois jours sur l'île, ce type est un chasseur de tête, il se nomme Hunter. Il a pris des vacances bien méritées, il faut dire que le bougre n'arrête pas de courir après les hors-la-loi, ça dernière prise fut riche en émotion. Le chasseur est actuellement dans un hôtel en plein centre-ville, il passe la majeure partie de son temps à dormir et à manger, il reprend des forces pour la suite des événements. Hunter s'est mis en tête de capturer les membres de la confrérie Blade Brothers, une confrérie d'assassin opérant illégalement sur East Blue, il en a déjà épinglé un. Nous retrouvons le chasseur en train de faire ses courses, il se trouve dans une épicerie du coin. Le marchand le regarde du coin de l'œil, tout comme le reste des passants, le gars a lâché son armure, c'est une grande première, car d'habitude, il est tout le temps avec, tradition familiale. Hunter a décidé de s'éloigner de ce genre de tradition qui avait un sens autrefois, mais aujourd'hui, ce ne sont que des traditions du passé. Le chasseur a décidé de tracer sa propre voie, il refuse d'être soumis à de vieilles traditions dont le sens a été oublié avec le temps. Mais pourquoi les civils regardent le chasseur avec stupéfaction s'il est en habit civil ? C'est à cause de son énorme balafre au visage, le gars ressemble plus à un guerrier qu'à un marchand de légumes.


- Des petit-pois, des carottes, et des asperges... Il n'y a rien de plus consistants dans ce magasin ? Pense à voix haute le traqueur en examinant les rayons.

Le marchand de légumes qui lit son journal derrière son comptoir remarque qu'Hunter peste contre son magasin, il pose furieusement son bout de papier sur le comptoir, et il rejoint le chasseur.

- Hé ! Soit vous achetez, soit vous tirez d'ici ! On n'aime pas trop les gens comme vous par ici.

Le chasseur regarde avec mépris le boutiquier, celui-ci remarque qu'il vient de se passer les nerfs sur la mauvaise personne, car le balafré ne rigole pas, l'expression qu'il arbore est menaçante. Le gars à peur, il se rend compte qu'il a fait une bêtise, il se rend compte qu'il peut décéder à tout moment, il se rend compte qu'il va tout perdre à cause d'une histoire de légume en conserve.

- Je... Je... La marine ne va pas tarder à faire sa ronde.

Hunter ne dit rien, il passe à côté du patron, il s'en va du magasin. Le chasseur n'est pas content, pas content de la réaction du boutiquier, mais ce qui l'a frustré le plus, c'est sa réaction à lui, il voulait lui briser les os et lui faire mal pour lui avoir parlé ainsi. Hunter sait qu'il a un problème de gestion de colère, il doit la refréner, mais il a du mal, car son éducation martiale lui a permis de développer se servir de cette colère comme une arme, c'est grâce à cette envie de faire du mal à autrui que le clan d'Hunter est connu à travers East Blue pour fournir les meilleurs chasseurs de primes, ils ne font preuve d'aucune compassion envers leurs cibles. Donc, le chasseur refoule ses sentiments profondément en lui, il est comme l'acier, dur et solide à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur. Le chasseur marche dans la rue, son regard est dissimulé derrière ses lunettes de soleil noires.

- Je vais faire une petite balade vers le port, il doit y avoir du poisson frais.

Le marchand de légumes se vante auprès d'un client, le gars est en train de mettre des boîtes de conserves en place sur l'établi. Un client est à côté de lui, il l'écoute se plaindre.

- Pfff... Quel petit connard, il a cru me faire peur avec cette gueule de mendiant ? Pff... Si je l'avais voulu, hein, je l'aurais encastré dans l'établi. Au moins, il est parti emmerder les autres commerçants, il y a vraiment des idiots dans ce monde.

Le client affiche un large sourire hautain, le gars est habillé comme un baba cool, disons qu'il ressemble à un type louche, cheveux longs, chapeau de paille troué, baluchon, ect...

Les mémoires d'un chasseur de primes II. L9lz

- Ooooh, vous seriez surpris, commerçant. Et, où est-il partie, ce mendiant ?

Le patron pouffe, il s'en fiche, et il le fait comprendre au type.

- Je m'en fous, mais il est parti il y a deux minutes à peine.

Le gars passe à côté du patron sans dire un mot, le vieux se met à râler contre le type louche.

- Ahhh, encore un autre qui m'ignore, mais merde, c'est quoi votre problème à vous les jeun...

Une dague se plante dans le front du type, le mec est cloué sur place, après quelques secondes, il s'écroule contre son établi, renversant les conserves au passage. Il n'y avait aucun client à ce moment-là, ce qui facilite la fuite du tueur. Mais revenons à Hunter, celui-ci est au port, il vient de faire une bonne acquisition de saumon bien frais, il retourne au centre-ville pour rejoindre son hôtel.

- Je vais me faire un bon repas, ce soir.

Mais alors qu'il passe dans une ruelle, une dague se plante devant lui, le vacancier s'arrête. Il regarde en hauteur, le tueur est assis sur le rebord d'un immeuble, il a les bras croisés.

- Zinzinzin ! Tu es donc le fameux chasseur qui a cueilli ce gros tas de viande de Crocodingo... Ne te vexe pas, mais je te voyais plus balèze, plus effrayant, plus viril.

Hunter s'intéresse à l'assassin.

- Tu connais Crocodingo, tu ne ferais pas partie de la confrérie Blade Brothers par hasard ?

Le gars s'énerve, il est vexé qu'Hunter ne connaissant pas son identité, car pour lui, il est le plus célèbre tueur de la confrérie.

- Tu te fous de ma gueule ?! Je suis Edward Stain, celui que l'on surnomme la main de fer !

Hunter reconnais ce nom, il pose son sac de course par terre à côté de lui, puis le guerrier regarde le tueur dans les yeux.

- Tu es venu me tuer ? Ou tu veux me remercier d'avoir débarrassé East Blue d'une crapule comme Crocodingo ?

Edward pète un câble, il saute du toit pour atterrir devant Hunter, l'assassin exprime sa colère, Stain tend son poing gauche vers sa cible.

- Tu as tué mon petit frère, et pour ça, tu vas souffrir, enculé !

Hunter reste inexpressif, il garde son calme. Edward Stain a été payé pour remplir un contrat pour la confrérie Blade Brothers, ce contrat est le suivant : assassiner le responsable de la mort de Crocodingo.

- Tu es donc le frère de Crocodingo, je vais t'envoyer le rejoindre. Dit Hunter en se mettant en position de combat.



KoalaVolant


Dernière édition par Hunter le Dim 24 Oct 2021 - 23:35, édité 1 fois
Hunter
Hunter


Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 46
Intégrité: 23

Dim 24 Oct 2021 - 23:13



La proximité.
tumblr_n5l6s7Hcn31r0wlweo1_500.gifv



Edward est en face de sa cible, il veut en finir avec celui qui a tué son petit frère, Hunter est bien résolu à en finir avec cet homme. Stain fait apparaître deux dagues dissimulées dans ses langues manches, il saute en arrière en lançant les deux projectiles sur le chasseur, la vitesse de lancée est rapide.

- Esquive donc ça.

Le chasseur attrape son sac en papier dans lequel il y a du saumon frais, il esquive une dague, et l'autre est bloqué dans le sac, le saumon a arrêté le projectile. Le tueur est surpris de voir une telle agilité.

- Hum, je t'ai sous-estimé... Pas étonnant que mon frère s'est fait avoir, tu sors de l'ordinaire, peu de personnes peuvent se vanter d'avoir survécu à cette attaque.

Hunter retire la dague plantée dans son repas du soir, puis il balance celle-ci par terre.

- Tu n'as plus d'armes, rends-toi.

Stain rigole.

- Tu penses que je suis limité à seulement trois dagues ?

Hunter a fait le compte, un projectile a été lancé pour l'arrêter, et deux autres pour le tuer. Edward fait apparaître huit dagues dissimulées dans ses manches longues, chaque dague est placée entre ses doigts. Hunter est surpris de voir autant d'armes cachées dans ses vêtements. Stain fonce à une vitesse fulgurante sur le chasseur, il le frappe avec quatre dagues, le chasseur recule de justesse, son maillot noir est lacéré. Le chasseur esquive du mieux qu'il peut les attaques rapides de son ennemi, le sac en papier et le saumon finissent tranchés en quatre morceaux devant le visage de Stain. Hunter profite que le saumon fait obstacle à la vision du tueur pour lui mettre une pêche dans le nez, le gars recule dans la ruelle en titubant.

- Ah, ça pue le poisson !

Edward lance une dague dans l'épaule de son ennemi, celui-ci n'a pas réagi à temps, le chasseur retire sèchement la dague qu'il jette par terre. Il a mal, mais il ne le montre pas. Hunter dégaine deux pistolets à silex planqué dans son pantalon, puis il fait feu sur l'ennemi. Celui-ci réagit à temps, il esquive de peu les balles, Hunter vient de perdre l'élément de surprise.

- Tu as failli m'avoir, je reconnais que tu es fort, c'est un fait... Mais tu es désormais sans munition, crois-moi que je ne vais pas te laisser remettre de la poudre dans ces pétards. Ton corps sans vie aura déjà touché trois fois le sol avant que tu ne sortes ton sac de poudre.

Le chasseur est sans défense, il est désormais désarmé, que faire...

- Tu es lourd, très lourd comme adversaire.

La main de fer ricane.

- C'est une qualité comme une autre... Zinzinzin ! Par contre, toi, tu vas mourir. Je ne pouvais peut peut pas supporter mon frère, mais ce n'était pas une raison pour le tuer !

L'assassin se rapproche une fois de plus vers Hunter, celui-ci jette un coup d'œil à côté de lui, et d'un coup sec, il frappe la main de fer avec une poubelle en métal. Le gars est projeté au sol, il se relève en vitesse, et il s'éloigne le plus vite possible, il va même jusqu'à montée en haut d'un toit d'un immeuble en sautant sur les murs formant la ruelle.

- Arg... P'tain, il m'a cassé une dent.

Hunter tient fermement la poubelle avec sa main droite. Stain en a marre, il saute dans les airs, il se place en plein milieu de la ruelle, rien ne peux échapper à la vision de l'assassin. Ce dernier croise les bras en croix.

- Zinzinzin !!! Je vais te faire la démonstration de ma technique ultime : les huit lames dansantes !

Stain étend les bras les plus loin possible, il projette ses dagues en même temps, elles se dirigent dans la ruelle, vers Hunter.

- Hin, tu rigoles ?

Le chasseur lâche la poubelle par terre, dans la main gauche, il s'est muni du couvercle de celle-ci. Le couvercle lui sert de bouclier, chaque projectile qui s'approche du guerrier est bloqué par le métal du couvercle, l'attaque est mise en échec. Stain retombe lentement vers le sol, Hunter lui balance le couvercle de poubelle dans le visage, l'impact touche violemment le criminel, il s'écrase au sol.

- Excuse-moi, si j'avais eu mes armes, tu n'aurais pas souffert autant. Toi et ton frère vous ne serez pas seul en enfer, je vous enverrais vos autres amis dans très peu de temps.

Le chasseur s'approche lentement de la main de fer, celui-ci s'est brisé la nuque en recevant le couvercle de poubelle, il est mort. Le chasseur à faim, il retire le baluchon du corps de Stain, le balafré fouille dedans pour espérer y trouver de quoi manger. Il ne tombe que sur un fruit étrange, mais la faim est plus forte, il croque dedans... Le goût est horrible, mais Hunter finit le fruit, il a tellement faim qu'il se force.

- Il est cinglé de manger des trucs aussi immondes, c'est sans doute le coup le plus fourbe qu'il m'a fait.

D'où vient ce fruit ? Bien avant de tomber sur Hunter, Stain est venu sur l'île d'Orange pour acheter un fruit du démon à un homme de la pègre, la transaction s'est bien passé... Mais ce n'est pas lui qui va bénéficier du pouvoir du fruit des bulles, Hunter n'a aucune idée de ce qu'il vient de manger. Alors qu'il soulève le corps de Stain, la marine ne tarde pas à faire sa ronde quotidienne dans le quartier, Hunter regarde son saumon éparpillé par terre, il soupire.

- Je vais devoir m'en racheter.

La marine passe dans le coin, le chasseur dérange cette dernière, il porte sur son épaule gauche le cadavre de la main de fer. Il explique à la marine ce qu'il s'est passé, et le gars est vite identifié par un soldat qui ce matin même a vu son avis de recherche dans la base. Hunter est convié à suivre deux soldats qui l'emmènent à la base de la 473e division de la marine, là-bas, il voit l'avis de recherche de son ennemi... Ainsi qu'une photo de l'équipage Gladius qui a pour capitaine le lieutenant-colonel Shoga, officier étant sous les ordres de Sam Gallagher, le lieutenant-colonel de la base. Mais ce n'est pas tout, juste en dessous de l'avis de recherche de la main de fer, il y a celui d'un certain Dallas Clint, ayant été jadis un chasseur de primes.

- Hin, jamais entendu parlé. Mais que je ne le croise pas sur East Blue celui-là, renégat.

Les deux soldats conduisent Hunter jusqu'à un supérieur qui officialise la capture d'Edward Stain. Le chasseur se voit féliciter par le sergent-chef, il se voit même offrir une place dans la marine régulière... Le vacancier décline cette offre, et après avoir touché la prime, celui-ci repart en direction du port pour trouver de nouveau du saumon.

KoalaVolant
Page 1 sur 1