Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

Une escale

Le voyage de nos amis révolutionnaires est souvent semé d'embûches, je ne vous parle pas d'un projet de libération d'un peuple qui tombe à l'eau, ni trouver une île qui ne figure pas sur une carte... C'est un problème plus général. L'équipage des As de la gâchette est actuellement amarré sur une île déserte, pourquoi ça ? Manque de vivres, voilà le problème est simpliste. Le capitaine et son cuisinier sont partis à la recherche d'animaux, de fruits, de légumes et, d'eau potable... Ils sont actuellement engouffrés dans une immense faune. L'île sur laquelle ils ont accosté n'est autre qu'une banale île déserte se trouvant sur la route numéro deux de Grand Line, ni plus, ni moins... Je ne sais même pas si cette île est nommée.


Une escale 1vi1


Donc, pendant que nos deux chasseurs chassent la nourriture, l'équipage se tourne les pouces sur le rivage. Les soldats de la révolution profitent de ce moment de paix, en plus, ils sont sur la terre ferme, quoi demander de mieux pour des marins qui naviguent depuis des semaines en mer ? L'ambiance est paisible, personne ne se prend la tête avec quelqu'un, non, c'est plutôt calme. L'île est elle aussi en paix, les animaux n'osent pas approcher de trop près les étrangers, tout va pour le mieux... L'île est principalement recouverte à quatre-vingts pour-cent d'une immense forêt, les vingt pour-cent restent ne sont que les rivages au bord de la mer, c'est-à-dire des plages terreuses. Il n'y a aucune trace de civilisation sur cette île, et les animaux qu'on y trouvent sont communs.... C'est juste un endroit perdu au milieu de nulle part.


Une escale 08z0


- Les gars, ça vous dit de faire une partie de poker en attendant le retour du capitaine ?
Propose Curtis Flam aux soldats.


- Vas-y, comme ça, je vais te la mettre ta raclée.


- Pff... Le mec, il parle, mais il ne fait que ça.


- Quoi ?!


- Tu m'as bien entendu !


- Vas-y, développe t'a pensé, Anne !


- Je veux un enfant, tu me l'as promis et j'attends encore !


Une crise de couple, Curtis préfère s'éloigner le plus loin possible et vite... Le second arrive sur le navire, il monte sur le pont supérieur, puis l'homme aux cheveux bleus se dirige vers sa cabine qui se trouve à l'étage. Le primé arrive dans sa cabine, ensuite, il déniche le paquet de cartes qui est négligemment posé sur son bureau, et Curtis sort d'ici.


- J'espère qu'ils ne vont pas mettre trop de temps, vu qu'on ne connaît pas cette île.


Le second redescend sur le pont supérieur, par la suite le révolutionnaire se dirige vers la plateforme en bois qui sert de pont entre le navire et l'île... Mais sur le chemin, il entend du bruit, ça vient du débarras.


- Hum.. Qui est planqué dans le débarras ? Lorsque le capitaine est absent, je suis le responsable de l'équipage et du navire, et j'ai ordonné une mobilisation générale sur la plage... Le petit malin qui a osé désobéir à mon ordre va recevoir une punition.


Curtis s'approche de la porte menant au débarras, elle se trouve juste en dessous de la cabine du primé, sauf que le débarras est sur le pont supérieur. Le révolutionnaire ouvre doucement la porte, puis il pénètre dans la pièce, une fois dedans, Flam entend des chuchotements qui proviennent du fond de la cabine... Il s'approche le plus près possible, tout en se cachant, car il veut prendre par surprise le petit malin. Il y a effectivement un membre d'équipage qui est en train de parler dans un mini-escargophone, Curtis écoute malgré lui la conversation.


Une escale 8zpz


- Identité : John Doe. Affectation : Cipher Pol 5. Mot de passe : rat.



Le type à l'autre bout du combiné est attentif.


- Identité confirmée. Au rapport.


- Mon infiltration dans l'équipage des As de la gâchette est un franc succès, le capitaine Clint Dallas et son second Curtis Flam ne se doute de rien, ils croient que je suis de bonne foi. J'ai pu réunir quelques informations sur les membres de l'équipage, je connais les différentes destinations de l'équipage, ainsi que les capacités des membres listés par vos soins.


- Bien. Une fois que vous aurez gagné la confiance du capitaine, vous pourrez passer à la vitesse supérieure... C'est-à-dire dénicher la cachette de l'armée révolutionnaire, ensuite vous passerez à l'élimination de l'équipage. Vous avez d'autres choses à me dire ? Ou la conversation touche t-elle à son terme ?


- Conversation terminée.


- Terminée.


L'interlocuteur est l'un des supérieurs de John Doe au Cipher Pol 5, les deux Escargophones sont coupés, John reprend son rôle de timonier. Il passe à côté de Curtis, mais celui-ci est bien planqué dans un coin sombre de la pièce, de ce fait, l'agent ne soupçonne pas sa présence. John est dos tourné au primé, celui-ci en profite pour saisir cette opportunité, en effet celui que l'on surnomme "l'exécuteur" fonce sur Doe.


- Impact-dial !


- Quo... Tekkai !


John eut la présence d'esprit d'activé son Tekkai avant que l'impact ne l'impact, l'agent glisse contre la porte de la salle, toujours en gardant la pose dans laquelle le Tekkai s'est manifesté. Son corps tape contre le bois de la porte. John remarque Curtis, celui-ci ne comprend pas comment l'autre peut être encore vivant après avoir encaissé ce coup.


- Comment as-tu fait ça ? Je me rends compte maintenant qu'il y a beaucoup de zone d'ombre chez toi, à part ton prénom, je ne connais rien de toi... Marcus, si c'est ça ton vrai nom ! Comment as-tu pu tromper notre confiance que nous avions mise en toi ?


John se met à rigoler, c'est un rire arrogant. L'agent du Cipher Pol désactive son Tekkai, ce qui lui permet de retrouver sa mobilité.


- Il est évident que mon prénom n'est pas Marcus, et vu ta tentative d'assassinat sur ma personne, j'en déduis que tu en sais beaucoup trop sur mon compte... Tu sais ce que c'est le plus grand déshonneur pour un espion ? C'est d'être découvert, et crois-moi que je refuse d'être déshonoré. S'il n'y a plus de témoin, il n'y a plus de déshonneur.


HRP :


Dorikis:


Curtis Flam : 1/2 de ceux de Dallas Clint, il tourne aux environs de 1 800.

Seika : 1/3 de ceux de Dallas Clint, elle tourne aux environs de 900.

John Doe : 2 500.

Membres d'équipage : 30 Dorikis chacun.



Dernière édition par Dallas Clint le Jeu 28 Oct 2021 - 22:34, édité 14 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22242-clint-dallas-terminer
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22238-l-homme-le-plus-rapide-de-west-blue
Curtis court vers Doe, une fois qu'il s'est assez près de lui, le second lui envoie une fois de plus un impact-dial combiné avec un axe-dial, l'agent utilise une autre technique que le Tekkai.

Une escale R0et


- Soru.


Le corps de l'espion disparaît avant même que les attaques soient déclenchés, Flam s'en rends compte trop tard. Le mur en face de lui saute à cause des coups, les débris de bois sont projetés sur le pont, une explosion attire toujours l'attention. Les soldats s'en rendent compte, ils se demandent tout ce qui se passe, mais peu d'entre eux veulent aller voir. Ce n'est pas par lâcheté, c'est surtout qu'ils savent que "l'exécuteur" se trouve sur le navire, et que sa force est plus grande encore que n'importe quel soldat. En parlant de lui, après que l'agent John Doe a disparu sous ses yeux, le second reçoit un coup de pied dans le dos. Il est projeté hors de la pièce, par la suite, il atterrit sur le pont, le pauvre est couché sur le ventre. Il tente de se relever, mais le coup de pied lui a brisé une vertèbre, à chaque fois qu'il tente de se mouvoir, c'est une intense douleur qui le frappe.


- Ah... !


Il est face contre terre, tandis que son adversaire s'avance vers lui, ce sadique lève l'index de la main droite vers le haut. Les soldats remarquent que "Marcus" et Curtis se battent, au début, ils ont pensé qu'il s'agissait d'un banal entraînement, mais vu la tournure des événements, désormais, ils savent que ce n'est pas normal... Curtis est blessé et donc incapable de se lever, et "Marcus" s'approche de lui en affichant un air menaçant.


- Les gars, nous devons intervenir !


- Ouais !


- Allons-y !


Nous retrouvons notre petit couple.


- Bah, vas-y... Vas-y Francis, prouve à tout le monde que tu peux agir.


- Arrg... C'est ce que tu veux, tu veux que j'aille les aider ? Pas de problème, j'y vais.


Francis et trois autres soldats se dirigent sur la plateforme qui sert de pont pour relier le navire et l'île, ils arrivent sur le navire, les gars constatent que Flam à l'air sérieusement touché.


- M...


Les soldats n'ont pas eu le temps de prononcer ne serait-ce qu'un mot avant d'être découpé en deux au niveau de la taille, une lame d'air fraîchement créé par un coup de pied circulaire vient de mettre à terme à l'existence de quatre hommes. Anne est horrifiée de voir le corps de son mari mutilé, les autres soldats se bougent les fesses, ils veulent arrêter "Marcus" à tout prix. Curtis qui vient d'assister la scène ne peut se résoudre à rester spectateur, le second prend sur lui, ensuite, il se relève tout en crachant du sang... Il est debout, le gars dégaine deux petites haches dissimulé dans sa veste.


- Tu vas voir comment la révolution s'occupe des traîtes !


Les soldats se rapprochent le plus possible du navire.


- Curtis, bute-le !


Le second balance une hache, l'agent l'esquive en inclinant la tête sur sa droite, ce n'était qu'une diversion. Flam a sauté dans les airs juste après que la hache fut lancée, le second est actuellement en train de fondre sur John Doe comme un faucon sur sa proie, tout en brandissant sa dernière hache pour lui fendre le crâne en deux.


- Tu vas comprendre pourquoi on me surnomme "l'exécuteur" !


John affiche un sourire arrogant, tout en regardant son adversaire. Ce dernier frappe de toutes ses forces son ennemi, Curtis est tétanisé.


- Mais t'es invincible ?!


John a arrêté la hache avec un seul doigt renforcé au Tekkai, l'agent est entièrement recouvert par le Tekkai, mais c'est le doigt qui a stoppé la lame. Cette dernière se fissure et tombe en morceaux sous les yeux ébahis de Flam. Le Tekkai est lâché, ensuite l'espion se permet de critiquer Curtis.


- Ils sont généreux dans la marine pour avoir donné une prime de dix millions de Berrys à un incapable comme toi, on ne boxe pas dans la même catégorie... Meurs.


Un Shigan transperce le cœur de "l'exécuteur", une fois le doigt retiré, le second tombe inerte au sol. Le combat est terminé, Curtis Flam n'est plus. John décide d'en finir avec les témoins, même si son opération d'infiltration est fichu.


- Merde... Je vais devoir passer au plan B, buter tout l'équipage et être le seul survivant de l'attaque... Je vais dire que les As se sont fait attaquer par des pirates, ça me semble logique.


Alors que John a déjà mis au point son plan B, l'équipage arrive en face du navire.


- Allons-y !


- Je ne vois plus Curtis, qu'est-ce qu'il fait ?!


- On le retrouve là-haut !


John saute sur la terre ferme pour atterrir derrière les membres d'équipage, ceux-ci se retournent, puis ils s'attaquent au traître. Ils lui tirent dessus avec des fusils, pistolets à silex... Mais le Soru de l'agent est plus rapide que les balles, il ne fait qu'esquiver les assauts. Une fois les chargeurs vide, les As passent au combat rapproché, certains sortent leur sabre, d'autres y vont à mains nues, et quelques-uns innovent en utilisant une massue.


- Salau...


La silhouette de l'agent se déplace à une vitesse fulgurante, assez pour arriver au corps-à-corps avant même que les soldats ne s'en rendent compte. Un coup de Shigan par-ci, un Rankyaku par là, c'est une hécatombe. Les As sont épuisants, ils ne peuvent qu'assister à leur fin, et à celle de leurs amis. Après quelques minutes, sur la plage il ne reste que des corps sans vie, Doe a bien fait son travail.


- Oh, non... J'en ai oublié une.


La pauvre Anne est assise sur les fesses, à cause de la mort de son bien-aimé, elle est tétanisée de peur, la révolutionnaire est restée figée sur place. Elle est brisée, le massacre de ses amis l'a détruite, elle n'arrive pas à croire ce qui se passe en ce moment. Doe avance tranquillement vers Anne qui n'a même plus la présence d'esprit de fuir, son regard est vide, la veuve regarde John qui lui cache le soleil. Il l'achève avec un Shigan dans le front, elle meurt sur le coup. Doe fait le compte des victimes, et il constate qu'il lui manque une personne hormis le capitaine et le cuisinier parti chercher de la nourriture.


- Elle est où, l'autre psychopathe de femme-poisson ?


De retour sur le navire, John cherche Seika, c'est le médecin du navire. L'assassin espère qu'elle n'a pas sauté à la flotte, car c'est une femme-poisson, et rattraper une femme-poisson dans l'eau, c'est difficile.


- Merde... Elle n'est pas là. Putain, si elle a vraiment sauté dans l'eau, je suis mort. Mon plan B est un échec, je vais devoir me retirer. Fait chier ! Un survivant, un seul putain de survivant va mettre mon plan à l'eau, des mois d'infiltrations dans la révolution pour rien... Merde ! Dit-il en passant ses nerfs dans la cabine de Seika.


Celle-ci n'est pourtant pas très loin, elle se planque dans la vigie, Seika est monté là-haut durant le massacre de l'équipage... Elle a évidemment assisté à l'exécution du second, depuis sa cabine, puis elle a compris qu'elle ne serait pas en sécurité dedans. Seika a peur, des larmes coulent sur ses joues, mais elle se retient d'éclater en sanglot... Elle ne pleure pas à cause de sa mort future si l'agent la trouve, non, le médecin pleure la perte de tous ses amis humains.


Une escale H9v8


- Snif... Dallas, revient vite... Snif... Je t'en supplie... Snif...


Une voix rauque trouble sa prière, l'agent est pied-joints sur l'extrémité du mât de la vigie, Doe à malheureusement entendu les complaintes de l'habitante des fonds marins.


- Tu sais que tu m'as fait flipper, sincèrement.


Le visage de Seika se décompose à la vue de John.


- Tu...


- Je me pose une question, pourquoi tu n'as pas sauté dans l'eau ? Je veux dire que tu es une excellente nageuse, et je n'aurais jamais pu te rattraper... Hahaha ! La chance est de mon côté, elle veut que j'accomplisse ma mission !


Seika décide de se battre, quitte à mourir autant le faire en se battant, la femme-poisson envoie un violent coup de poing dans l'extrémité du mât de la vigie, ce dernier se brise. John est surpris, mais il réagit avant de chuter. Seika saute de la vigie, elle atterrit sur le pont supérieur, juste à côté du corps de Flam... La tristesse s'empare à nouveau d'elle, mais elle retient ses larmes. La femme-poisson veut achever ce bâtard de John, elle pense qu'il s'est écrasé sur le pont, elle regarde partout, mais elle ne trouve rien. Une voix l'interpelle de nouveau, la même voix rauque.


- Tu es plein de ressources pour une incompétente, tu m'impressionnes, tu sais... !


Seika lève les yeux vers le ciel, et là, elle voit "Marcus" en train de flotter dans les airs. Seika ne sait pas quoi dire, c'est la première fois qu'elle voit ce genre de technique, il faut dire que le Geppou est plutôt impressionnant la première fois.


- Accepte ton destin, tu ne peux rien n'y changer !


L'agent du Cipher Pol pointe son index de la main droite en direction de Seika, tout en souriant. John est au paradis lorsqu'il prend la vie d'autrui. Seika refuse de mourir, pas ici, pas comme ça, mais ont choisi rarement le lieu et le moment de sa mort.


- Crève !


Alors que l'assassin se jette sur la pauvre femme-poisson, une balle entaille le front du type, il se stoppe net. Du sang coule de la plaie, et Doe comprend qui vient de lui tirer dessus, à cette distance et aussi avec cette précision, il ne peut s'agir que d'un expert. L'assassin jette un coup d'œil vers l'entrée de la forêt, et là, il voit Dallas Clint avec un revolver encore fumant, accompagné de son cuisinier Rocky surnommé "Rocket-punch", et derrière eux se trouvent les provisions.


- On attendait plus que toi, raclure de bidet !


Dallas est en colère, la vue des corps de ses hommes le met hors de lui, à cause de ça, il pointe son revolver vers John.


- Je ne sais pas ce qui t'a pris, et je ne veux pas le savoir... La seule que tu dois savoir, c'est qu'en faisant ça, t'as signé ton arrêt de mort, pied-tendre !


Dallas et Doe se dévisagent, le Cow-boy et l'espion ne se lâchent pas du regard, aucun d'eux ne veut plier. Clint ordonne à Rocky de voir s'il ne reste pas des survivants, le Cyborg fait part de ses doutes à son ami.


- Je ne pense pas qu...


Dallas l'interrompt.


- Je sais, mais on ne sait jamais.


John se met à glousser, il est hilare en entendant cet ordre.


- Hahaha ! Attends, tu crois vraiment que je suis du genre à bâcler mon travail ? Tu me vexes, je pensais que tu avais plus de respect à mon égard. Non, là, vraiment, tu me fais de la peine, capitaine.


Dallas sort une clope de son paquet, puis il allume cette dernière en craquant une allumette sous l'une de ses bottes. Cet acte est en soi innocent, car il ne fait rien de mal, sauf blesser l'orgueil de l'espion qui enrage de voir son ennemi qui se permet de baisser sa garde dans un moment critique.


- Putain, il ne me prend pas au sérieux, je vais lui montrer !


L'agent du Cp ignore totalement Seika, à cause de cette provocation, il est obsédé par Clint. Il fend les airs avec un Geppou associé à un Soru. Rocky obéit à l'ordre de son capitaine, il va vérifier les corps des mutilés pour voir s'il n'y a pas de survivants. Seika est soulagé de voir son capitaine. Doe fonce vers Clint, celui-ci range son colt dans son étui, et il saute en direction de l'agent, ensuit, il lui décoche une droite dans le visage, une droite si violente et rapide que l'espion ne voit rien venir. L'impact le fait valdinguer jusqu'à l'autre bout du rivage, c'est-à-dire à cinq cents mètres de distance. Rocky est impressionné de voir une telle force, le Cyborg à déjà vu son capitaine en colère, mais là, c'est au-delà de ça. Le Cyborg examine soigneusement les corps, mais il ne trouve aucun signe de vie. De voir ses camarades dans cet état avec qui il a partagé nombres d'aventures et d'apéros, ça le rend malade. Le roux rejoint Seika sur le navire, il a pour mission de la protéger.


HRP :



Dorikis:


Curtis Flam : 1/2 de ceux de Dallas Clint, il tourne aux environs de 1 800.

Seika : 1/3 de ceux de Dallas Clint, elle tourne aux environs de 900.

John Doe : 2 500.

Membres d'équipage : 30 Dorikis chacun.



Dernière édition par Dallas Clint le Jeu 28 Oct 2021 - 22:35, édité 14 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22242-clint-dallas-terminer
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22238-l-homme-le-plus-rapide-de-west-blue
Au bord du rivage, l'espion se relève, à cause de cette attaque, il a une pommette gonflée.


- Ah, il est fort ce con. Il n'a pas usurpé ses vingt-six millions de Berry sur sa tête, si je n'y vais pas à fond, je risque d'être mal. Tiens, mais où est-il passé ?


Des coups de feux se font entendre, le Cp a juste le temps d'esquiver les tirs, celui-ci court pour éviter de se prendre une balle. Clint allume son ennemi avec ses deux colts, les balles détruisent le paysage, comme la roche ou encore les arbres morts derrière lesquels l'assassin s'abrite.


- Putain, mais lâche-moi !


John utilise le Soru pour éviter le plus efficacement les projectiles, ce qui marche dans un premier temps, mais l'agent sait pertinemment que ça ne fonctionnera pas toujours contre un adversaire aussi polyvalent que "Steel Hunter".


- Je ne vais pas me laisser tirer dessus comme un lapin !


John balance des lames de Rankyaku tout en se mouvant, Dallas est forcé de se mouvoir pour éviter de se faire lacérer. Mais ça ne change rien, car le Cow-boy se fait trancher par quatre Rankyaku. Clint a mal, à cause des lames, il est touché au torse et à la jambe droite, mais l'attaque n'a pas été mortelle. John se rapproche subitement grâce à son Soru et son Geppou combiné, le salaud profite que "Steel Hunter" examine les dégâts subit pour le surprendre, et là, il balance une pluie de cent Shigan sur le révolutionnaire.


- Pluie de douleur !


- Tu vas voir !


Dallas encaisse tous les Shigan, aucun ne loupe sa cible, le torse de l'ancien chasseur de primes est frappé. Après une trentaine de secondes de Shigan, John s'arrête.


- Héhé, il n'a pas tenu longtemps le capit...


Dallas est en position de défense, ses bras forment une croix, mais ce qui étonne le plus l'assassin, c'est que sa cible sourit.


- Tu ne t'en es même pas rendu compte.


John s'énerve.


- Comment ?!


Le torse de Dallas est recouvert d'une armure de Haki de l'armement, John est étonné, celui-ci ne connaît pas se pouvoir.


- Ce n'est pas le Tekkai, mais c'est plus résistant encore... Je ne suis plus mes deux index.


- Ce n'est pas étonnant, regarde plutôt tes deux doigts.


John constate que ses deux index sont retournés à cause de la violence de son attaque et la résistance de l'armure de Dallas, Doe s'est brisé les index de chaque main. Clint profite que John est déstabilisé pour lui tirer dessus avec ses colts, l'agent esquive les balles en utilisant son Soru, il s'éloigne très loin de sa cible. Doe se stoppe, il ne cherche plus à fuir, au contraire, il veut tester la puissance de feu de son adversaire.


- Vas-y, tir-moi dessus, du con !


L'espion active son Tekkai, il pense qu'il est assez puissant pour arrêter les balles, ça reste encore à prouver. Dallas tir un projectile sur John. Mais ce n'est pas une balle, non, il s'agit d'une flèche spéciale. Celle-ci brise le Tekkai de Doe en se plantant dans son épaule gauche, l'assassin est étonné de voir que sa défense la plus parfaite ne l'est pas tant que ça.


- Mais je rêv...


Subitement, une violente décharge électrique surgit de la flèche, l'assassin hurle de douleur, car ses tissus musculaires sont en train de brûler. L'assassin à des spasmes à cause de l'électricité qui parcourt tout son corps.


- J'ai nommé cette flèche, l'électro-flèche, tu sais maintenant pourquoi.


John bave à cause de la douleur, il vient quand même de manger 21000 volts, ça laisse des traces surtout dans une plaie à vif. Dallas s'approche de son ennemi, ce dernier affiche un sourire arrogant, tout en restant immobile. Dallas se retrouve face à John, son corps est fumant, sa chair sent le cramer.


- Tu n'as pas de chance, petit con. Je connais déjà cet art martial, j'ai affronté un petit gars qui le maîtrisait mieux que toi, tu ne peux pas me surprendre. Ton Rokushiki n'a aucun secret pour moi, j'ai déjà étudié tout ce qu'il y a à savoir là-dessus, merci les gars des renseignements de la révolution.



John est impuissant, il n'a même pas réussi à lever la main ne serait-ce qu'une fois sur Dallas, désormais, il sait ce que ça fait de tomber sur plus fort que lui. La situation est comique, John a toujours dominé sans soucis tous ses adversaires jusqu'à maintenant, et aujourd'hui, c'est lui qui est dominé... C'est ironique.


- Si tu me tues, tu te mettras le gouvernement mondial à dos... Ce n'est pas ce que tu souhaites ?!


Dallas arrache l'Escargophone miniature accroché au poignet de John, puis il lui ordonne de contacter son supérieur, en échange de quoi, il lui laisse la vie sauve. Clint à déjà deviné pour qui travailles "Marcus". Comme John crains horriblement la mort, il se soumet, Dallas tend l'Escargophone devant la bouche de l'agent du Cipher Pol, l'agent tape le numéro que lui seul connaît. Le Cow-boy ne risque rien, car l'agent souffre trop pour se mouvoir sans l'autorisation du Sniper. À l'autre bout du combiné, le supérieur décroche, Doe fait ce qu'il doit faire.


- Identité : John Doe. Affectation : Cipher Pol 5. Mot de passe : rat. Dit-il d'une voix lasse.


- Agent Doe, pourquoi me contactez-vous ? Vous avez déjà rempli votre mission ?


Dallas envoie une droite dans le visage de l'assassin, il tombe au sol. Le révolutionnaire agrippe l'Escargophone.


- Ici Dallas Clint.


Le supérieur à l'autre bout du combiné est choqué, il faut dire que le gars ne s'attendait pas à recevoir un appel d'un révolutionnaire.


- Comment avez-vous fait pour avoir ce numéro, et qu'est-ce qui est advenu de l'agent John Doe ?


Dallas prend un air décontracté.


- Il est là, allongé par terre en train de prier pour que je le laisse en vie. Je ne sais pas qui tu es, ni pourquoi tu as ordonné à ce traître d'assassiner mon équipage... Mais je peux te dire une chose, c'est que je vais te tomber dessus un jour ou l'autre, et je m'occuperais entièrement du Cipher Pol, crois-moi, ce ne sont pas des paroles en l'air.


L'autre type au bout du combiné s'énerve, comment ose-t-il menacer un agent du gouvernement mondial sur une ligne sécurisée, voilà ce que pense l'agent.


- Petit connard, tu crois qu'en ayant éliminé cette raclure de Doe, tu as fait le plus dur ? Tu ne sais pas à qui tu t'attaques, tu ne sais pas à qui tu viens de déclarer la guerre, connard ! Nous sommes partout, nos agents vont te traquer comme une bête blessée, et après des semaines de traques, tu nous supplieras de t'achever ! Alors, tu crois encore que menacer le gouvernement mondial est une si bonne idée ?!


Un silence s'installe.


- Un conseil, soyez plus rapide que moi... !


Dallas explose l'Escargophone dans sa main droite, le gastéropode est décédé. Doe s'irrite contre le Cow-boy, il lui dit qu'il est malade d'avoir provoqué la colère du gouvernement. Dallas s'approche de lui, et empoigne la mâchoire du traître.


- Tais-toi, je ne veux plus t'entendre... plus jamais !


Dallas active son pouvoir de corrosion, la rouille se propage sur le corps du blessé, ce dernier ressent la moindre partie de son corps rouiller, son corps devient lourd, et psychologiquement ce genre de traitement est difficile à surmonter. Après quelques minutes, le corps entier de Doe est transformé en rouille, il ne peut plus bouger, mais il est toujours vivant. Clint le pousse dans la mer délicatement avec son pied droit, le corps de l'assassin est devenu si lourd qu'il coule comme un caillou au fond de la mer, la peur sera la seule compagne de John avant que la mort ne la remplace, chose qui ne devrait pas tarder.


Clint rejoint ses deux derniers matelots sur le Liberty, la caravelle n'a pas tant souffert que ça, et forte heureusement, pour naviguer en mer un navire en état, c'est plus pratique. Seika révèle toute la vérité à Clint et Rocky, Dallas pleur la mort de ses matelots, mais aussi celle de son second... Ils ne peuvent pas les laisser comme ça, les révolutionnaires enterrent leurs morts sur l'île déserte. Dallas et les deux survivants repartent en direction de leur prochaine destination, ils n'oublieront jamais cette journée.


HRP :


Dorikis:


Curtis Flam : 1/2 de ceux de Dallas Clint, il tourne aux environs de 1 800.

Seika : 1/3 de ceux de Dallas Clint, elle tourne aux environs de 900.

John Doe : 2 500.

Membres d'équipage : 30 Dorikis chacun.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t22242-clint-dallas-terminer
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22238-l-homme-le-plus-rapide-de-west-blue
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum