Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

Par ici la bonne soupe (Sig)

Par ici la bonne soupe (Sig) 0bdm

Mais pourquoi il y avait la queue devant le restaurant, je n'y comprenais rien. C'était du jamais vu ! Ça me faisait plaisir de pouvoir toucher autant de cœurs avec ma cuisine mais c'était quand même un peu suspicieux. Alors que je saluais les gens attendant une place, j'avais pénétré dans le restaurant.

Ah... d'accord... je comprenais le pourquoi du comment. La fille du chef cuistot -et aussi serveuse-... d'accord. Elle s'était comment dire... mis en valeur aujourd'hui. C'était terrible, je ne comprenais pas comment un corps même aussi joli soit-il pouvait autant attirer la foule. Moi personnellement, ça me rendrait un peu fou de voir autant de personnes pour contempler Reed. Bref, tout était très court chez la serveuse, j'espérais juste que les gens au-delà des regards perdus comptaient la respecter. Dans mon -pas vraiment mon mais on avait compris- restaurant, il n'y avait de place pour les esprits mal placés.

«  Salut salut... je file en cuisine vu le monde, bon courage à toi ! »

Avais-je balancé avant de courir en cuisine où il y avait vraiment du travail à accomplir. Je n'étais pas venu plus tôt car je connaissais bien le restaurant et je savais qu'il n'y avait que très peu de monde avant l'ouverture. C'était une erreur de ma part mais la prochaine fois j'aimerai connaître la tenue vestimentaire de ma collègue la veille héhé.

« Chef-sama, vous allez bien ? »
« Oui... »

Il était complètement essoufflé le pauvre homme. J'étais arrivé à temps, c'était mon job que de l'aider dans ses tâches et de sublimer notre enseigne après toi. J'avais enfilé mon tablier, dégainé mon couteau de cuisine et ni une ni deux, j'avais commencé la découpe des légumes pour le plat du jour. Enchaînant sur les cactus puis les nouilles, j'avais vraiment redoublé d'effort pour faire le plus de Ramen aux Cactus possible. C'était le plat du jour et le plat de presque tous les jours en fait. On faisait avec les moyens du bord donc on achetait en masse et on servait pratiquement toujours la même chose héhé.

«  Sun, aide ma fille en salle s'il te plaît les plats partent pas assez vite, je suis à deux doigts de TOUT CASSER DANS CE RESTA-.. »
« Okay okay, préservez votre cœur s'il vous plaît. Je foooooooonce. »

Et rapide comme l'éclair j'avais rejoint la salle avec les plats pour servir les clients. L'ambiance commençait à être chaleureuse. Alors que je venais de vider mon plateau, je vis la fille du chef qui... s'était changée ? Elle était bien plus habillée voir même presque entièrement couverte. Honnêtement j'avais explosé de rire à ce moment-là, elle qui était considérée comme débile par beaucoup, elle était vraiment intelligente.

« Bien joué mais s'il te plaît ne fais pas ça trop souvent ahah. »
« En fait c'était surtout pour rendre jaloux mon chéri. »
« Ah.... euh... je vais chercher la suite et je prends la table du fond. »

Il valait mieux éclipser cette conversation qui n'allait mener à pas grand-chose. Les histoires de couple et tout, très peu pour moi, je n'étais pas intéressé. Après un détour en cuisine, j'étais maintenant à la table d'un monsieur d'un certain âge aux yeux bleus. Tout comme moi, le sourire en coin j'avais déposé le Ramen devant lui. Cet homme avait une cicatrice au-dessus d'un œil, c'était sûrement la marque d'un combat. Avais-je donc face à moi un guerrier ? C'était fort possible.

«  Elle a l'air sympathique l'arme que vous avez monsieur, c'est quoi ? »

Dis-je avant d'observer l'équipement au niveau de sa taille.

«  Et pardon je m'égare mais vous voulez autre chose ? »

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum