Le Deal du moment :
Manga Fire Force : où commander le Tome 34 Fire ...
Voir le deal
11.50 €

Condition & Concession.

Code Couleur des Dialogues:


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Lun 2 Jan 2023 - 8:22, édité 11 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
634667aka10v2.png
ARC — LES SURVIVALISTES.
Akane, ses compagnons, quelques volontaires de la colonie et la pirate musicienne Louise GIRODET traversent la jungle de l'Archipel Vert depuis quelques jours afin de rejoindre les membres d'équipage de cette dernière. Ne possédant pas de moyen de locomotion, la samouraï doit constamment négocier un droit de passage avec les différents capitaines qu'elle rencontre. Et parfois, les circonstances la poussent à naviguer avec des criminels. Pour le moment, bien que ses partenaires lui fassent confiance, certain d'entre eux ne sont pas entièrement à l'aise à l'idée de côtoyer des hors-la-loi. Heureusement qu'il n'est pas question de barbares ou d'ivrognes, mais de gens civilisés. Se faisant appeler les Romantiques, ces derniers disposent d'un galion dans un piteux état et doivent d'abord le réparer.

« Akane? »

C'est la voix de Kieran CRITCHLOW qui vient rompre le silence de la marche. En tant que marchand d'armes, il n'apprécie pas vraiment faire des affaires avec des flibustiers, car d'après ses expériences, ça mène toujours vers une déception.

« Hum? »
« Autant, je ne doute pas sur le dévouement que te porte Louise, autant, je ne suis pas convaincu que leur capitaine fasse de même... »

Il est normal que le commerçant soit dans l'incertitude, car à la dernière rencontre, le capitaine des Romantiques n'a pas particulièrement fait preuve de concession. En tout cas, il se repose uniquement sur la confiance qu'il accorde à Louise, mais dans le fond, il n'est pas convaincu par la bonne conduite des chasseurs de primes. Quelques mois auparavant, lui et ses compagnons ont subi leur plus gros revers lors d'un affrontement avec la Marine.

« Antoine peut être maladroit pour s'exprimer par moment, mais ce n'est pas une mauvaise personne. »

Antoine Eugène COURBET, dit l'Aquarelliste Arlequin, est celui qui dirige actuellement les Romantiques. Soupirant, Louise ajoute une dernière chose en faisant un sourire forcé.

« C'est surtout que la défaite d'Hector a été un énorme coup dur. Il a encore du mal à s'en remettre... »

Hector Georges André SAINT-SAËNS a été pendant une trentaine d'années un supernova avec une prime de ฿ 280.000.000. Il a également été le 3ème Commandant de la Flotte appartenant à une certaine Menrva, une femme considérée comme la Maîtresse de l'Éloquence et des Arts. À la mort du capitaine, du second, du médecin, du navigateur et du charpentier, Antoine s'est retrouvé à diriger le reste de l'équipage. Étant apprécié avant tout pour sa qualité de peintre charismatique, il devient naturellement le nouveau guide, mais il manque cependant d'expériences en ce qui concerne le leadership. Lui et ses camarades ont erré difficilement sur Grand Line suite à l'affrontement, puis, ont traversé Calm Belt en remorquant un navire Marine pour échouer quasiment sur l'Archipel Vert. Le voyage a particulièrement été éprouvant sans compter que bon nombre de pirates sont tombés malade, dont l'Aquarelliste Arlequin.

« M'ouais. J'espère que tu dis vrai, gamine. »

Louise n'aime pas vraiment qu'on mette en doute la bienveillance de son capitaine. Toutefois, étant d'une grande sensibilité, elle comprend également la méfiance de Kieran. Ce dernier ne possède pas vraiment une haine viscérale, mais à cause de ses précédents clients, il se referme de plus en plus. Ça ne fait que quelques jours qu'il fréquente l'épéiste, alors il se dit qu'il ferait mieux de croire en elle. Après tout, il reconnaît ses valeurs en elle, il doit donc pouvoir lui faire confiance. En tout cas, il lui porte beaucoup d'estime et sait qu'elle tiendra sa part du marché. En effet, Akane et Antoine ont fait un deal quelques jours plus tôt. En échange de l'aide fournie par la samouraï et ses compagnons, il les autorise à monter à bord de son navire et de les emmener à Hinu Town. Les chasseurs de primes doivent donner également des vivres, des plantes médicinales et du bois, car les membres de l'équipage sont fiévreux et au bord de la malnutrition.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Jeu 24 Nov 2022 - 15:56, édité 21 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
En s'approchant du rivage, le groupe d'Akane découvre un campement rudimentaire où quelques compagnons de Louise encore en pleine forme se hâtent à diverses tâches. Chacun contribue à sa manière pour aider leur semblable. Leur activité consiste à couper du bois ou trouver de la nourriture pour la majorité des gens, alors qu'une minorité s'occupe de récupérer des plantes médicinales. Avec l'absence d'un véritable docteur et d'un maître charpentier, les flibustiers ne sont pas réellement sûrs de ce qu'ils font. En tout cas, ils réparent comme ils peuvent leur galion avec un minimum de connaissance, alors que pour les soins, ils doivent faire confiance à Zacharie MOYNAHAN, un partenaire de la samouraï. Ce dernier, en tant que naturaliste & chirurgien, s'est proposé de soigner Antoine en attendant son retour. Avec les moyens du bord, il parvient à le garder en vie.

Louise se réjouit de retrouver ses semblables. Autant, elle apprécie la présence d'Akane, autant, elle préfère retrouver ses amis. Elle se considère toujours comme une pirate. Elle ne pense pas changer de fusil d'épaule de si tôt. Du genre à aider spontanément ses camarades, elle augmente l'allure voir d'un peu plus près le camp, l'air enjouée. Aussitôt, tout le monde abandonne leur travail et s'agroupe autour d'elle.

— « L... Lou... Louise?! Tu es de retour! »
— « Ça fait plaisir de te revoir saine et sauve, Louise! »
— « J'ai cru qu'on allait jamais te revoir... »

Certain d'entre eux regardent d'un mauvais œil les chasseurs de primes. Il faut dire que la première rencontre ne s'est pas particulièrement bien passée. Cela dit, comme beaucoup font confiance à la jeune GIRODET, ils acceptent non pas sans une pointe de méfiance Akane et sa troupe. À leur approche, quelques uns ne peuvent pas s'empêcher d'exprimer leur dégoût.

— « Vous... »

Étant d'un calme exemplaire, la jeune NAKAMURA ne répond pas. D'un signe de main, elle fait comprendre à sa troupe de ne pas répliquer, en particulier à Kieran. Ce dernier comprend, mais il ne cache pas sa méfiance pour autant. Pendant que l'épéiste et ses partenaires rejoignent la musicienne, cette dernière fait part de son inquiétude à son équipage.

« Comment va Antoine? »
— « Depuis l'incident, on l'a pas vu sortir de sa cabine. »
— « Je crois que le type qui a été envoyé par ces chasseurs de primes s'occupe de lui comme il peut... »
— « Tu ferais mieux de voir Ambroise, mais il n'est pas là. »

Ambroise BLANCHARD est cuisinier à la base, mais il encaisse provisoirement le rôle de médecin. De plus, il se retrouve à faire le second par intérim. Il a une bonne appréciation, mais il aurait aimé que ce titre revienne à Louise. De la même tranche d'âge qu'Hector, il a été pendant assez longtemps l'un de ses confidents. Tout comme cette dernière, il fait plus facilement confiance en Akane qu'Antoine. Il se doute bien qu'elle est une femme de parole.

La rousse et ses amis déchargent à leur pied les différents gibiers récupérés et déposent les différentes plantes médicinales trouvées. Les Romantiques sont assez étonnés de voir des personnes du bon côté de la loi les aider vraiment. Finalement, l'un d'entre eux s'approche de la rousse, mais n'ose pas fixer ses yeux dans les siennes.

— « Je ne vous comprends pas, Mademoiselle. Pourquoi, nous aider autant? »

La guerrière aux longs cheveux flamboyants arque un sourcil. Hésitante au début, elle regarde les autres autour, puis, se met à répondre doucement.

« Vous n'êtes pas de méchants pirates. Je traque seulement les criminels qui cherchent véritablement à nuire aux autres. »

L'hors-la-loi se contente de baisser la tête en guise de remerciement. L'animosité reste malgré tout présente entre la plupart des forbans et le marchand d'armes. Comme Louise encaisse le rôle de quartier-maître, pour éviter que ça ne dérape à tout moment, elle rassure simplement ses camarades. Comme à son habitude, elle cherche à garder le plus possible le sourire.

« Maintenant que je suis de retour, ne vous inquiétez pas du reste. Reprenez juste le travail et ça ira mieux. Dites-moi simplement où est Ambroise? »
— « Je ne sais pas où il est exactement, mais il est dans la forêt. Là-bas. »

Louise regarde Akane d'un air perplexe, car ni elles, ni les autres n'ont vu qui que ce soit en traversant la jungle. Et c'est précisément depuis cette direction qu'ils sont venus...


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:52, édité 16 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Le galion semble être sur une bonne voie pour les réparations, mais il manque encore bon nombre d'endroit à consolider. En l'absence d'un maître charpentier, les pirates ne font que suivre bêtement le manuel de secours. Ils suivent surtout leur instinct. Quant à la nourriture, ce n'est pas encore satisfaisant en terme de quantité et de qualité. Depuis leur défaite sur Grand Line, les Romantiques ont majoritairement vidé leur stock et pêché des poissons ou des animaux marins. Il leur faut des types de viandes variées, mais surtout des crudités et autres légumes. Avec le pillage de la colonie, il y a eu quelques récoltes, mais ce n'est pas assez. Toutefois, le rivage où le campement se situe dispose de cocotiers et de bananiers. Une rivière s'écoule également non loin, ce qui leur permet de boire de l'eau très claire. De plus, dans le cadre de l'hygiène, tout le monde s'est offert un bain bien mérité.

Avant de repartir dans la jungle, du fait qu'Ambroise ne peut superviser le camp par son absence, la rousse s'interroge s'il est judicieux de demander à quelques uns de ses compagnons de coordonner les flibustiers. Seulement, il faudrait que ça soit Mademoiselle GIRODET qui prenne l'initiative.

« Louise? »
« Oui, Akane? »

Il est évident que la samouraï ne dispose pas de légitimité à proposer quelque choses même de bienveillant auprès des forbans sans que ces derniers puissent se référer à leur supérieur. Elle comprend tout à fait que les criminels ne veulent pas lui faire confiance, car lors de l'incident du village de la colonie, les chasseurs de primes se sont montrés particulièrement professionnels.

« Je suggère de laisser Roza préparer des rations avec ton équipage. Heinrich et Astrid peuvent terminer de ramener de la nourriture. Je m'occuperai du bois à notre retour. »
« Bien sûr, tu as raison. Il vaut mieux prendre de l'avance. »

Se retournant vers ses hommes, le quartier-maître communique son message. Naturellement, ses compagnons cessent leur activité et l'écoutent.

« Je compte sur vous pour que les choses se déroulent bien. Avec Akane, je vais aller voir Ambroise. Roza, Heinrich et Astrid sont là pour vous aider, alors coopérez sans rechigner et tout ira pour le mieux. Ils ont des spécialités utiles pour nous, alors ne gaspillez pas cette aubaine. »

Certain pousse des soupires, d'autres acceptent sans faire la tête. De toute manière, ils lui font tous confiance. Roza ZAÏTSEV, la meilleure amie d'Akane, n'est pas enthousiasmée à l'idée de se mettre au fourneau, car elle ne supporte pas ça. Seulement, elle sait que c'est une nécessité et qu'elle n'est de toute manière pas la seule à préparer les repas à venir. Toutefois, elle ne peut pas s'empêcher de faire une remarque.

« Vivement qu'on se trouve quelqu'un pour ça... »

Bien qu'elle soit la navigatrice et tireuse d'élite, elle est capable de concocter des plats, mais ce n'est clairement pas un plaisir. C'est même une corvée! Ça lui rappelle trop de mauvais souvenir liés à son enfance. Cela dit, même si la troupe s'est agrandie ces derniers temps, avoir un professionnel dans ce métier est envisageable pour la suite des aventures. Pour l'instant, ils peuvent encore se permettre de manger en chassant des bêtes et en cueillant des baies ou des racines, mais il faudra songer à des boîtes de conserve ou à un véritable cuisiner à l'avenir.

Pendant que quelques volontaires de la colonie s'occupent des prises rapportées, Heinrich Gerhard JÄGER et sa partenaire Astrid WESTGAARD se mettent immédiatement près de l'orée de la forêt tropicale. En tant que chasseur de gibiers & rabatteur, il est capable de s'occupe de ça tout seul, mais pour gagner du temps étant donné le monde à nourrir et les provisions à faire, il invite des pirates à le rejoindre.

« Il me faut des volontaires. »
« Et moi, il me faut des sacs. Qui peut m'en fournir? »

Une dizaine de forbans décident de venir avec lui et sa compagne sans hésiter. Ils ne sont pas en couple, mais ils sont d'une proximité à en douter. Plus à l'aise avec des armes de jets, Astrid peut se charger de trouver des baies ou d'autres fruits durant la traque.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:53, édité 10 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Se sentant plus utile auprès d'Akane, Kieran se précipite vers elle. Comme il ne peut pas établir son commerce dans l'immédiat étant donné les circonstances, rester avec les Romantiques ne l'enthousiasme pas. De par son expérience à travers ses voyages sur West Blue, ça lui semble plus sage d'apporter des renseignements au moment venu.

« Hé! Attends, gamine. Je viens avec toi. »

La concernée ne se retourne pas, mais réduit son allure. Elle se contente de lever un bras pour indiquer qu'elle accepte. Une fois que le marchand arrive à sa hauteur, elle se remet en route plus rapidement, précédée de Louise.

« On ne sait jamais sur quoi on peut tomber... »

Monsieur CRITCHLOW se doute bien que la guerrière aux cheveux flamboyants peut se débrouiller toute seule. En réalité, s'il tient tant à chercher Ambroise avec les deux filles, c'est parce qu'il sait qu'il ne risque pas de tenir en place. Pour éviter un quelconque débordement, il préfère accompagner la samouraï et la musicienne, et éventuellement, s'entretenir avec la criminelle. Bien qu'il ne l'a jamais vraiment exprimé, il déteste plus que tout autre équipage de pirates que celui des Romantiques. Cela s'explique par le fait que son fils Eustace a rejoint quelques années auparavant la 4ème Commandante de leur Flotte, Victoria Judith Elizabeth Rose HORSLEY. Aux dernières nouvelles, elle aurait survécu à la défaite de Menrva et serait toujours sur Grand Line, probablement en train de reconstituer les alliances. Pour le moment, le commerçant ignore si son enfant est encore vivant, mais il tient pour responsable Victoria, ainsi que tous ses semblables. Toutefois, il constate bien que Mademoiselle GIRODET n'est pas concernée par le choix du jeune homme, et pour avoir prouvé son dévouement envers Akane, il s'autorise à lui poser des questions.

« Hey. Dis-moi, gamine. Sais-tu si ton capitaine compte retrouver Victoria? »

Louise garde son sourire, mais elle penche légèrement la tête en signe d'incompréhension. Étant de bonne foi, elle ne sait pas de qui il s'agit.

« Qui est Victoria? »

Le visage consterné, mais dur, il réplique en manquant de délicatesse.

« Tu veux me faire croire que tu ne sais pas qui est Victoria?! Ne me prends pas pour un imbécile, Louise. »

Restant calme malgré l'agacement de son interlocuteur, la pirate hausse des épaules.

« J'ai rejoins Hector très peu de temps avant sa défaite. Je n'ai jamais participé aux réunions importantes ou parlé une seule fois avec un allié. »

Kieran fixe des yeux la musicienne, ennuyé par son ignorance. Tout en l'observant, il garde le silence quelques secondes le temps de réfléchir. Finalement, il admet que c'est possible, et du mieux qu'il peut, s'efforce d'étouffer son mépris. Il soupire alors un coup avant d'ouvrir la bouche.

« M'ouais. Excuse-moi, gamine. »

Déçu de ne pas pouvoir en savoir plus sur Eustace, il se met légèrement en retrait tout en ne faisant plus de bruit. Ruminant dans sa tête, il se demande comment il peut retrouver son fils, surtout si son équipage décide de rester sous les radars. À force de se poser des questions, il ne remarque même pas le temps passé. Ça fait maintenant une bonne demi-heure que son groupe traverse la jungle et Ambroise ne semble toujours pas être dans le coin. En croisant le regard d'Akane, il se met à froncer les sourcils. Cette dernière se met à parler.

« Il faut se séparer afin de couvrir plus de surface. »

L'épéiste tient absolument à retrouver le camarade de Mademoiselle GIRODET, car si jamais Antoine se montre pénible dès son rétablissement, il est plus probable que ce dernier parvienne à le raisonner. Et dans tous les cas, les Romantiques ne veulent pas partir sans lui. Sa disparition est tellement mystérieuse que la rousse en est intriguée.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:53, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Faisant quelques pas dans une direction, Akane est la première à se faire attraper par un piège bien dissimulé au sol. Activant alors le mécanisme à l'instant d'après, une corde s'enroule autour de sa cheville et la soulève d'un coup sur un mètre, la tête en bas. Alors qu'elle prend tout juste conscience de son état, ses quatre katanas s'échappent aussitôt de leur étui. Alertés, Louise et Kieran reviennent sur leur pas pour l'aider. En les voyant approcher, la femme aux cheveux rouges s'empresse de crier.

« NON! N'avancez pas!! »

Malheureusement, ils se font prendre à leur tour par le même type de filet. L'ombrelle-épée de la pirate et le fusil du commerçant tombent également par terre. Agacée par la situation, la jeune guerrière ne réprimande pas ses compagnons, mais s'en veut particulièrement intérieurement. Après tout, l'experte dans la chasse, c'est elle. Elle aurait dû détecter ce genre de chose plus facilement que n'importe qui d'autre. Pendant qu'elle cherche un moyen de se défaire du piège, le quarantenaire est le premier à râler.

« Bon sang! C'est une blague?! »

Ses yeux se focalisent un peu partout, guettant le moindre danger. Mademoiselle GIRODET préfère calmer le jeu, car elle sait que la samouraï n'y est pour rien. Étant empathique, elle se soucie plus de l'état mental de la chasseresse.

« Est-ce que ça va, Akane? »

Serrant des dents, la concernée se retient de mentir en disant oui. Elle se contente de faire attention d'ouvrir délicatement sa sacoche où se trouve son couteau à dépecer. Étant sûre de le sortir sans le faire tomber, elle répond.

« Ça pourrait être pire... »
« Justement, le pire est en train d'arriver, gamine... »

Monsieur CRITCHLOW est exactement dans l'axe pour voir venir des étrangers. Ils ne sont pas des autochtones, ce qui peut être rassurant. Ils ne sont pas non plus des pirates rivaux ou la Marine, encore moins les colons de l'île. En s'approchant, le groupe d'inconnus s'assure qu'aucun de leur prisonnier ne tente de s'échapper. Sans ouvrir la bouche, juste en posant sa lame sur le cou de la rousse, l'un d'entre eux fait comprendre qu'il est inutile de couper la corde. Ne voulant pas empirer les choses, elle relâche son couteau. Étant trop nerveux, le marchand essaye de savoir qui sont ces personnes.

« Qui êtes-vous, bon sang?? Des chasseurs de primes? »

Celui qui semble diriger le groupe lui répond d'un ton peu clément.

« Nous ne sommes pas comparables à ces gens-là. »
« Qui que vous soyez, détachez-nous! »
« Ce n'est pas à moi d'en décider. »

Akane est bien consciente qu'il faut rester calme. Elle ne sait pas comment dire au marchand de ne pas faire de vague sans qu'il le prenne mal.

« Ça ne sert à rien de te plaindre, Kieran. Essaie de rester calme. »

Pestant quand même un peu, il finit par accepter la situation. Le trio est alors fouillé et leurs armes sont récupérées.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:53, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Le meneur de la troupe reconnaît Louise. Faisant appel à sa mémoire, il ne parvient pas à reconstituer les pièces du puzzle. Au dernière nouvelle, les Romantiques ont été défait sur Grand Line quelques mois auparavant. Agacé, il s'approche d'elle et lui adresse la parole, l'air inquisiteur.

« Comment se fait-il que vous n'êtes plus sur la Mer de tous les Périls, Mademoiselle GIRODET? Auriez-vous abandonné le capitaine SAINT-SAËNS à un triste sort? »

N'étant pas aimable avec les criminels d'ordinaire, le retour des Romantiques l'étonne réellement. Considérant n'importe quel hors-la-loi comme une menace pour le peuple, il n'est pas enjoué à l'idée de voir des vétérans revenir sur West Blue, même s'ils ont été contraint. De part son attitude déplaisant, il met la pirate dans tous ses états. Les joues de cette dernière s'empourprent d'un coup, son regard devient vif et ses dents se resserrent. Croisant le regard de la rouquine, elle parvient à se contenir et réplique sans être agressive. Parler en mal de son père adoptif n'est pas quelque chose qu'elle apprécie et elle ne laisse aucune personne agir ainsi.

« Ne parlez pas de chose dont vous ignorez! Avez-vous au moins mis les pieds sur Grand Line?! »

Faisant un rictus, l'étranger se contente de garder le silence, ne tolérant pas non plus le comportement de la musicienne. En ne disant rien, elle comprend qu'il ne soit jamais allé là-bas. Soufflant un coup, la personne mystérieuse reprend son interrogatoire.

« Si je ne mets pas mes pieds sur cette mer de fous, ce n'est pas pour rien. Il suffit de voir où ça a conduit vôtre équipage. De toute manière, j'ai mieux à faire que de jouer les aventuriers hasardeux... »
« ...Et en restant dans un endroit aussi reculé alors que la colonie a besoin de gens?! Je vous rappelle que vous n'avez pas été là pour la protéger, espèce de trouillard insensible! »

Ne pouvant pas rester sans rien dire, Kieran intervient, l'air bien plus agacé qu'auparavant. En mettant le doigt sur un fait incontestable, il ne fait que renforcer l'aversion de l'inconnu, provoquant son impatience. Il est vrai que sans l'intervention de la samouraï, il ne resterait rien de la jeune implantation. Même si les Romantiques sont essentiellement connus pour leur fibre artistique et leur émotion, ils ne demeurent pas moins des pirates. Et dans leur désespoir, ils ont tenté de voler des vivres à de pauvres innocents, mais en vain. Heureusement pour eux, Akane comprend parfaitement à quel point un homme peut sombrer dans la folie lorsqu'il est affamé, et par ce fait, n'est pas du genre à éprouver du dégoût pour eux. De plus, cet équipage est le seul à posséder un navire dans les environs.

« Kieran... »

Ne se tenant pas en place, Monsieur CRITCHLOW n'hésite pas à provoquer l'inconnu et lui mettre la vérité en face. D'ordinaire, le marchand d'armes déteste les flibustiers et les mafieux pour leur caractère espiègle et peu recommandable, mais il hait par-dessus tout les individus hautains et sans scrupule. Le fusillant du regard, il compte bien le remettre à sa place même s'il doit s'en prendre une. Étant exaspéré, l'étranger s'écarte de Louise pour entrer temporairement dans son jeu. Le regard vif, il lui répond d'un ton désagréable.

« Il est inutile d'envoyer du monde quand une personne s'en occupe déjà. Ça ne fait que gêner celui qui est déjà en train de régler le problème. »

Aussitôt, d'un mouvement de tête, il fait signe à l'un de ses hommes de donner un coup dans la nuque du commerçant. Une fois ce dernier assommé, il s'adresse aux deux jeunes femmes.

« Je vous suggère de ne pas m'énerver. »

Revenant auprès de la musicienne, il exprime une dernière phrase.

« Quant à vous, Mademoiselle GIRODET, vous allez expliquer à mon supérieur ce que vous faites ici. Il semble bien que vôtre équipage soit le responsable du désordre dans la colonie. »

Fatigué de mener les investigations, il ordonne à ses compagnons d'emmener les prises jusqu'à leur camp. Étant plus sages, les deux filles ne font pas de grabuge et se contentent d'être conduites à travers la jungle. De son côté, Akane tente bien de trouver des repères, mais elle craint de ne pas pouvoir compter sur ça.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:54, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
L'homme qui conduit le groupe d'Akane se nomme Fergus KERR, le responsable de la sécurité dans le camp d'insurgés. Prenant son rôle à cœur, il est très intransigeant avec les étrangers, allant jusqu'à les mépriser et en être très méfiant. Les nouvelles recrues sont toujours passées au peigne fin avec lui. Étant particulièrement fidèle à son mouvement, il ne souhaite pour rien au monde que sa cause soit découverte par le Gouvernement Mondial. Pour l'heure, il n'a rien à craindre, car son regroupement est resté sous les radars depuis un bon moment, ce qui en fait un endroit rêvé. Ceux qui veulent adhérer à l'Armée Révolutionnaire peuvent le faire en commençant ici en toute sérénité.

Fergus supervise plusieurs équipes de surveillance postées tout autour du camp. Et bien que la zone soit très reculée, loin de la colonie ou de toute forme de civilisation, il reste tatillon en ce qui concerne la vigilance. La preuve est qu'il récolte trois prises aujourd'hui. N'étant pas paranoïa pour autant, il s'assure juste que son travail soit fait efficacement et que son rôle ne soit pas une notion abstraite. Bien que son devoir soit utile, il reste quand même agacé de constater que l'isolement n'est pas totalement fiable. En l'espace de deux ans, lui et ses sentinelles ont été efficace pour repousser les intrus. Et pour l'instant, la seule personne qui a été autorisé à entrer dans le camp est Cait Catelyn GUINNESS, une toxicomane qui cherche à lutter contre sa dépendance. En remarquant les trois prisonniers, cette dernière part immédiatement à la rencontre du responsable de la sécurité, l'empêchant presque d'aller voir son supérieur.

« Ne serait-ce pas celle que j'ai vu, Fergus? »

Prise pour une folle, Cait est une herboriste qui s'exerce dans la divination. Utilisant ses feuilles de thé, elle a perçu depuis quelques jours dans son breuvage des images floues. Rien n'est clair, mais elle pressent que la guerrière aux cheveux rouges soit celle qui pourra l'aider dans sa quête. Le révolutionnaire tente de la contourner, mais elle persiste à scruter chaque détail, marmonnant des choses incompréhensibles.

« J'ai mieux à faire et je ne suis pas d'humeur, Cait. Alors, laisse-moi faire mon travail. »

La repoussant sans ménagement, il continue sa route en direction de la bicoque qu'utilise le chef du camp. Prenant sur elle, l'intoxiquée cherche à le rejoindre, désirant être là pour mieux voir qui peut bien être Akane.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:54, édité 7 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
À l'intérieur, un homme du nom de Kenneth Angus WEAVING se tient à côté d'une table où se trouve bon nombre de cartes. Consultant des notes sur un calepin, il vérifie quelques données, puis, il répond à son interlocuteur par un message codé avec l'aide d'un Den Den Mushi. Les journées sont les mêmes et sa charge de travail toujours aussi lourde. Gradé en tant que Cavalier, il est à la tête du camp d'insurgés sur l'Archipel Vert, un endroit idéal pour coordonner des groupes à distance. Missionnant des agents aux quatre coins de West Blue, il s'assure que les ordres donnés par l'Armée Révolutionnaire soient bien exécutés. Alors qu'il termine d'écrire un bout de texte sur un post-it, il entend les jérémiades de Fergus derrière la porte. Ce dernier toque à peine et se précipite dans la salle, suivi de très près par Cait. En voyant la scène, le chef des lieux lève les yeux au ciel.

« Que se passe t-il, encore? »

Monsieur KERR prend sur lui son agacement pour en venir au fait.

« Je détiens la responsable du désastre survenu dans la colonie. »

Autant, le campement se tient à jour du mieux qu'il peut quand il s'agit de mener des assauts ou de secourir des gens, autant, quand il faut acquérir des nouvelles fraîches, ce n'est pas chose gagnée. S'il est plus facile de savoir que le capitaine Hector Georges André et sa femme Héloïse Réjane SAINT-SAËNS, ainsi que son second & charpentier Léon Gustave GIRODET, son médecin Agnès Marie Hélène Sophie LAUTREC et son navigateur Estéban Hector COUTURE soient morts, il est moins évident de comprendre que son peintre Antoine Eugène COURBET soit devenu son successeur alors qu'il n'a pas sa tête mise à prix. De ce fait, il est normal de mettre les projecteurs sur la toute dernière célèbre a avoir intégré l'équipage en la personne de Louise GIRODET, sans compter que les gens font aisément le lien de parenté entre elle et Léon.

« J'espère que vous serez plus prompt à m'écouter que Monsieur BLANCHARD, Mademoiselle. »

Hier, Kenneth a déjà tenté de parler avec Ambroise, mais ce dernier a bien expliqué que quitter l'île sans vivre est inconcevable. Le débat est donc dans une impasse. En attendant de savoir quoi faire de lui, les révolutionnaires l'ont enfermé dans une cabane. En voyant Cait sur le seuil de la porte, il s'attend à ce qu'elle complique les choses. Faisant plus preuve de respect que Fergus, il tente de la congédier avec un peu plus de délicatesse.

« Quant à toi, Cait, tu ferais mieux de repartir. »
« Je regrette Monsieur WEAVING, mais j'ai besoin de m'entretenir avec eux. »
« Ce n'est pas le moment. »
« C'est en rapport avec mes problèmes d'addictions. »

Depuis qu'elle fréquente les révolutionnaires, Madame GUINNESS ne cesse de faire des expériences à base de plante de l'Archipel Vert pour trouver un remède, mais sans succès. Et Kenneth s'est engagé personnellement à l'aider. Il faut dire que si pour une raison ou une autre elle quitte le camp, tout le monde sera soulagé. Et si le trio peut contribuer à ça, alors il accepte.

« Fort bien. Referme la porte. N'interviens que si je t'y autorise. »

Le responsable de la sécurité n'est pas vraiment à l'aise à l'idée, mais il se force à ne pas pester.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Jeu 4 Mai 2023 - 20:36, édité 11 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Louise ne comprend pas en quoi son groupe peut être utile à l'intoxiquée. Gardant le silence, elle l'observe du mieux qu'elle peut. Il faut dire que son style peut déranger un peu. Tremblant légèrement de tout son corps, elle fait peine à voir. Elle a des cheveux oranges épais en dreadlock et une bure brune usée. Elle dégage une odeur constante d'un mélange de plusieurs parfums de plante, ce qui peut être désagréable. Étant donné son âge, elle pourrait être la mère de la pirate, et rien que d'y songer, ça lui donne le frisson. Comme son fils s'est lancé à l'aventure depuis trois ans et que son mari l'a quitté, elle ne fait plus attention à son hygiène de vie. D'ailleurs, elle se fiche totalement du regard des autres, car elle considère que c'est surtout le fond du cœur qui est le plus important.

« Votre compagnon est venu nous solliciter hier, mais nous refusons de vous aider. D'une part, nous ne collaborons pas avec les pirates, et d'autre part, vous avez attaqués la colonie. Comment pouvons-nous vous faire confiance? »

Le village portuaire n'est pas officiellement sous le contrôle de la Révolution, mais la cellule qui réside sur l'île veille dessus. Du fait que l'Archipel Vert soit assez inintéressant pour beaucoup de monde, c'est un endroit parfait pour implanter un réseau d'insurgés, mais il faut surveiller que les personnes qui rôdent autour n'attirent pas trop la Marine. Quand les civils ont été attaqué par les Romantiques, ils ont fait appel au Gouvernement Mondial, mais ces derniers n'ont pas pu venir à temps. Ce n'est seulement grâce à l'intervention d'Akane et de ses compagnons que les colons ont pu être sauvé du désastre.

« Vous ne pouvez sans doute pas me faire confiance, mais vous pouvez certainement vous fier à Akane. Elle ne fait pas partie de mon équipage. »

Intrigué, Kenneth lève un sourcil. Son homologue s'empresse de lui tendre sa licence.

« Je confirme, chef. C'est une chasseuse de primes. »

Monsieur WEAVING l'observe alors un peu plus. Il cherche quelques informations la concernant. Il faut dire que son nom se véhicule depuis un temps sur West Blue avec la réputation de ne traquer que des criminels sanguinaires et sans scrupule ou des contrebandiers sans foi ni loi. Les pirates comme les Romantiques ou les révolutionnaires ne l'intéresse pas. Et pour avoir côtoyé des insurgés ou des assimilés par le passé, ces derniers pourront attester les valeurs de la rousse.

« Hum. Je ne vois pas pourquoi je lui accorderais ma confiance. Je suppose que tu as quelque chose à dire à ce sujet, Cait? »
« Ce n'est pas évident. Ce que je vois n'est jamais très clair, c'est pour ça que je voulais en savoir plus. »

La situation agace le Cavalier. Il tourne la tête vers l'épéiste, la regarde en détail, réfléchit un temps, puis, lui pose finalement une question.

« Qu'êtes-vous venue faire sur l'Archipel Vert, Mademoiselle? N'êtes-vous pas censée aider les habitants de l'île? »
« J'ai escorté un navire en provenance de la Nouvelle Ohara dans le but d'aider la colonie, puis, j'ai empêché les Romantiques de faire plus de dégâts. »

Jusqu'ici, tout le monde pourra l'affirmer. La guerrière ne compte pas mentir. Pour elle, elle préfère être le plus franche possible.

« Je ne juge pas les gens pour leur acte, mais pour leur qualité de cœur. L'accablement peut pousser le plus vaillant des hommes à commettre l'irréparable. Si pour vous les Romantiques sont des criminels impitoyables, pour moi, ils sont des naufragés désespérés. Et en tant que samouraï, j'ai le devoir d'aider mon prochain. »

Les dépêches ne sont pas réellement une valeur sûre pour récolter des informations fiables quand on sait que le Gouvernement Mondial contrôle les médias. Toutes les fois où les Romantiques ont été impliqué dans une histoire, la vérité a toujours été falsifié. Il n'y a rien de mieux que de passer du temps avec eux pour s'en rendre compte. Ils ne souhaitent que reprendre la mer pour vivre l'aventure, considérant ce moment pénible comme une étape douloureuse.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:55, édité 6 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Quelques instants de rien s'installent le temps que Kenneth organise ses pensées, qu'il fasse le clair dans son esprit. Plutôt équilibré, il conçoit la philosophie de la samouraï, mais il ne l'approuve pas pour autant. Étant responsable de quelques centaines d'hommes, il fait plus souvent appel à la raison pour résoudre des problèmes, mais il n'oublie pas non plus les valeurs humaines. Comme Cait est dans le camp depuis deux ans et qu'elle ne fait toujours pas d'histoire, il se réfère à elle. Toutefois, il n'écarte pas la possibilité d'une infiltration et garde un minimum de méfiance. Finalement, après avoir plongé ses yeux dans ceux de la guerrière, il rompt le silence.

« Il semblerait que vous usez de méthodes différentes, mais que nous ne sommes pas si différents l'un de l'autre, vous ne trouvez pas? »

La question lui permet d'enquêter un peu plus sur elle. Ce n'est jamais évident de savoir si une personne est réellement honnête lors de la première rencontre, mais pour cela, à l'inverse de son interlocuteur, Akane se fie à son instinct. Elle sait qu'être à la tête d'une organisation n'est pas facile, car ça réclame de lourdes responsabilités. Elle arque alors un sourcil, essayant de bien comprendre la demande. Elle se doute qu'il cherche à la connaître davantage, et de son côté, elle ne craint pas de divulguer des informations sur elle.

« Je ne me considère pas vraiment comme une révolutionnaire, mais j'agis pour le bien commun avant de servir mes propres intérêts. »

Monsieur WEAVING pense pouvoir cerner la rousse, du moins, il en appréhende une partie.

« Hum, et seriez vous prête à aider qui que ce soit qui soit dans le besoin, même un criminel plus menaçant que les Romantiques? »

Ça ne pose aucun souci à la samouraï de répondre, mais elle préfère être sûre de la définition de certains mots.

« Si vous avez la même signification de "Criminel" ou de "Menaçant" que le Gouvernement Mondial, sachez alors que je ne m'engage seulement pour ceux qui le méritent. Je ne me fie aucunement de ce que les autres peuvent raconter, si je perçois de la détresse et des valeurs justes, et que je suis en mesure de le faire, alors je le fais. »
« Qu'est-ce qui vous permet de savoir qui le mérite? N'est-ce pas là un comportement hautain? »
« Et vous, ne faites-vous pas appel à votre jugement pour diriger vos hommes? Avec du discernement et de la sagesse, il est possible d'admettre si une personne est foncièrement bonne ou mauvaise. De ce fait, nous ne sommes manifestement pas si différents l'un de l'autre, n'est-ce pas? »

Kenneth fait un rictus. À la réflexion, il voit en Akane de la détermination, de la bravoure et les épaules pour mener des gens. Il pense qu'elle aurait bien sa place au sein de l'Armée Révolutionnaire, mais il se doute bien qu'elle soit trop indépendante pour accepter. Rassuré de voir son dévouement pour servir une noble cause, il se contente de ne pas surenchérir. Étant embêté par la situation, il soupire, puis, il répond.

« Je ne peux nier votre bonne volonté, Mademoiselle, mais je crains de ne pas pouvoir faire grand chose pour vous. Si nous nous engageons à aider les Romantiques, cela implique de réduire nos stocks de vivre et de soin. Et tout est consciencieusement bien ajusté pour chacun de nous. »

Akane comprend et n'insiste pas, préférant réfléchir silencieusement.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:55, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Cait profite de ce moment pour observer la rousse en détail. En voyant ses vêtements, elle se dit qu'elle doit être comme elle à un certain niveau. C'est-à-dire qu'elle se moque de ce que les autres pensent d'elle. Cela dit, elle sent qu'elle doit être sacrément forte et indépendante, ce qu'elle admire. Après avoir inspecté l'ensemble de son corps, elle demande l'autorisation d'intervenir.

« Kenneth? »

Ce dernier fait un mouvement de tête pour approuver. La toxicomane fixe alors l'épéiste dans les yeux.

« Une question me brûle les lèvres, Mademoiselle. Au-delà de votre devoir, qu'est-ce qui vous pousse à réellement aider les autres? Rien ne vous y oblige, non? »

Les joues d'Akane s'empourprent et son regard fuit. Elle connaît la réponse, mais rien que de l'évoquer, elle ne peut pas s'empêcher d'accuser le coup. Faisant preuve d'une forte sensibilité et d'une grande empathie, la samouraï ne peut accepter l'injustice dans ce monde, qu'importe sa forme. Par exemple, si elle est présente lors d'une scène de ménage, elle se sent toujours concernée même si elle n'a rien à voir avec le couple. Ne sachant pas comment gérer les informations sentimentales qu'elle perçoit, elle se retrouve systématiquement en proie aux émotions qui surgissent de toute part. Telle une éponge, son cœur se gorge au point d'en être douloureux, mais surtout, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus tolérer davantage.

« Au contraire... »

Redressant la tête, elle soutient à nouveau le regard de Cait.

« Celui qui possède les épaules pour faire changer le monde qui reste passif face à l'iniquité contribue à l'injustice. Je me sens responsable à chaque fois qu'un malheur survient. »
« Vous n'avez pas à vous sentir responsable, vous savez? Ce n'est en aucun cas votre faute si les scélérats polluent chaque mer du globe de leur vice. »

La voix d'Akane commence à muer tant elle est au bord des larmes. À côté, Louise compatit, ne sachant pas quoi faire. Quant à Fergus, il se sent indifférent.

« Mais tant que personne ne fait rien, ils ne font qu'accroître. »

La musicienne passe une main sur l'épaule de l'épéiste pour lui redonner du réconfort. Kenneth comprend à quel point c'est pénible pour la chasseuse de primes et tente de lui rassurer.

« Personne ne peut porter le poids du monde, Mademoiselle. Dans notre communauté, nous la partageons tous, sinon, nous ne pourrions pas subsister. Je vous encourage à faire de même. »

La guerrière récupère un peu de sérénité, mais elle sent qu'elle n'est pas loin de s'évanouir si elle ne retrouve pas totalement son calme. Cela dit, elle reste intriguée. Elle ne mesure pas encore à quel point son entourage lui permet de se décharger émotionnellement. Elle est toujours convaincue, sans doute à tort, qu'elle est la seule à pouvoir faire quelque chose. Et ça la pèse terriblement.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:55, édité 8 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Mademoiselle GIRODET est peut-être pirate, mais elle comprend aisément Akane. Son sens de la justice aussi est aiguisé. Les Romantiques doivent leur nom par rapport au mouvement artistique qui met en avant les sentiments au travers de l'écriture, de la musique et de l'illustration. La criminelle fréquente la samouraï depuis seulement quelques jours, mais elle l'apprécie et reconnaît ses valeurs. En d'autres circonstances, elle l'aurait sans doute voulu être des siens. Allant dans les propos de Monsieur WEAVING, elle rassure la rousse.

« Tu es bien entourée, Akane. Ne l'oublie pas! Tu es précieuse pour ceux qui t'accompagnent et tu peux également compter sur eux. »

Maintenant, Cait est persuadée que la chasseuse de primes peut l'aider dans sa quête. Elle n'est pas choquée de la voir en compagnie d'une pirate. Elle s'adresse alors à tout le monde.

« J'ai sans doute une solution. »

Le Cavalier est le premier à réagir.

« Nous t'écoutons, Cait. »

Tous les regards se braquent alors sur elle.

« À vrai dire, j'aurais une faveur à vous demander, Mademoiselle. »

Akane cligne alors des yeux.

« Je souhaite vous accompagner. D'une part, je ne suis plus d'utilité ici, et d'autre part, comme je suis herboriste, je peux vous être utile et soigner les Romantiques. De cette façon, tout le monde est gagnant. Les révolutionnaires retrouveront leur tranquillité et les pirates auront l'assurance de repartir en étant sur pied. »
« Je n'y vois aucun problème. Sachez juste que mon voyage n'est pas de tout repos, car je compte me rendre sur Grand Line pour accomplir une quête et affronter les dangers de cette mer. »

Kenneth tient à vérifier si la toxicomane a réellement conscience des dangers que représente cette région du monde.

« Ça me semble un bon compromis. Toutefois, je ne suis pas sûr que tu sois prête pour une telle expédition, Cait. »
« J'ai confiance en ma vision. »

Louise se réjouit. La solution se débloque enfin.

« Pour connaître la Mer de tous les Périls, je peux même dire que vous pouvez faire confiance en Akane. »

Monsieur KERR est soulagé de voir Madame GUINNESS quitter enfin l'Archipel Vert. D'ailleurs, il ne cache pas sa joie à l'idée de voir les pirates partir définitivement de l'île. Le chef des lieux reprend alors la parole.

« Dans ce cas, si tout le monde est d'accord, libère le prisonnier, Fergus. Ensuite, conduit ces gens hors du camp en veillant à ce que rien de grave leur arrive. »

Pendant qu'il s'exécute, Kenneth s'entretient une dernière fois avec Cait. Quant à Akane, elle réveille Kieran.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:56, édité 5 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Le marchand d'armes n'est pas d'humeur. Se frottant l'arrière du crâne, il se rappelle encore de la conversation avec le responsable de la sécurité et n'en garde pas un bon souvenir. Cherchant du regard où il peut être, en dehors des deux filles, il ne voit que deux inconnus en train de parler. Ne comprenant pas tout ce qu'il se passe, il se met à marmonner.

« Qu'est-ce qu'il se passe? Où suis-je, bon sang? »

Louise prend le risque de le rassurer.

« Tu n'as rien raté, Kieran. On va pouvoir repartir d'ici avec Ambroise. »
« Vous l'avez finalement retrouvés?! Mais où est-il?? »
« Il sera là dans pas longtemps. »

Le commerçant arque un sourcil. Il retourne la tête pour mieux analyser la situation. Akane semble être dans ses songes, ses joues sont encore rouges et ses yeux encore humides.

« Hé, tu vas bien, gamine? Ils t'ont fait quoi, bon sang? »

La guerrière aux cheveux rouges ne répond pas.

« Reste tranquille, Kieran. Elle a juste besoin d'un peu de temps. »
« M'ouais... »

Il n'est pas vraiment convaincu. En revoyant les deux personnes discuter, il demande à Louise plus d'informations.

« Et qui sont ces gens? »

Mademoiselle GIRODET ne sait pas si elle peut se permette de divulguer ça, mais étant donné les circonstances, elle se dit qu'elle ne risque plus grand chose. Elle pousse alors un soupire, puis, répond à la question.

« Nous sommes chez des révolutionnaires. Manifestement, vous allez récupérer la dame. »

Il réagit en tournant à nouveau la tête vers l'épéiste.

« Quoi?! Décidément, c'est tout une aventure avec toi, gamine, hein? »

La jeune NAKAMURA se contente de sourire. Peut-être qu'un jour elle recrutera des pirates ou des révolutionnaires? Son avenir est tellement incertain que ça lui fait froid dans le dos rien que d'y penser. Elle redoute de ce que représente la charge de la responsabilité d'être le chef d'un équipage. Elle ne se sent pas prête. Ce n'est pas elle qui fait appel aux gens autour d'elle pour venir dans sa troupe, mais ce sont les personnes qui viennent naturellement à elle. Contrairement à ce qu'elle croyait d'elle, il existe des bonnes âmes qui veulent croire en elle. Elle qui pensait être si différente au point d'être une aberration aux yeux de tous, voilà que beaucoup lui porte de l'estime, ce qui lui met du baume au cœur.

« Ah bah voilà qu'Ambroise est là. »

Des lunettes en demi-lune, une mine rabougrie, des cheveux sales et un embonpoint qui dépasse de son tablier, Ambroise est l'archétype du vieux loup de mer. Son retour interrompt la conversation entre Kenneth et Cait. Louise s'empresse de lui faire une accolade et ne peut pas s'empêcher de manifester sa joie. Elle ne l'a pas revu depuis l'attaque de la colonie. De son côté, ce dernier se réjouit également, car il n'était pas serein de la laisser entre les mains de chasseurs de primes. Au moins, il réalise à quel point Akane honore sa part du marché. Il tient à la remercier.

« Je ne sais pas comment vous remercier, Mademoiselle. »
« Ne me remerciez pas maintenant, nous ne sommes pas encore partis. »
« Vous avez raison. »

N'étant pas d'humeur à devoir jouer les escortes, Fergus rassemble tout le monde. Madame GUINNESS fait alors ses adieux avec son interlocuteur.

« Bon, dépêchez-vous. Plus vite on ne se revoit plus, mieux ça sera. »

Kieran le regarde d'un mauvais œil, l'évitant comme la peste. Il est bien content de repartir, espérant enfin pouvoir quitter l'île définitivement. Chacun se remet alors en route jusqu'au camp de fortune. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le voyage se déroule sans trop d'anicroche.


Dernière édition par Nakamura D. Akane le Sam 22 Oct 2022 - 10:56, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge
Fergus abandonne tout le monde quelques centaines de mètres avant le camp, Akane s'éloigne pour couper du bois et tenir sa promesse, Kieran retrouve ses camarades en compagnie de Cait, et, Louise et Ambroise se font encercler par leurs semblables. Le second de l'équipage remarque le retour d'Heinrich et d'Astrid qui apportent un surplus de nourriture. Il constate également la part apportée par les chasseurs de primes et ne peut pas s'empêcher de verser une larme de joie. Tout est quasiment prêt, il ne manquait que lui. Soulagé de pouvoir reprendre la mer, il se réjouit avec ses amis.

— « Quel soulagement de te revoir, vieux loup de mer. »
— « On s'est inquiété, Ambro'! Tu étais où?? »
« Je suis aussi content de vous retrouver, mes amis. Venez dans mes bras! »

Des pirates viennent alors lui faire un câlin à tour de rôle. À côté, la jeune musicienne semble être dans l'euphorie, limite rêveuse. Elle se dit que tout ça n'est possible seulement et uniquement grâce à la samouraï. Elle tient absolument à la remercier. Elle est sûre qu'elle aura une place particulière dans son cœur. L'idée de devoir se séparer à Hinu Town la chagrine, elle aurait aimé passer plus de temps avec elle, mais elle comprend que ça risque de salir la réputation de la guerrière et elle tient à la respecter du mieux qu'elle peut.

En constatant le retour du marchand d'armes avec une inconnue, Mademoiselle WESTGAARD est la première à réagir.

« Akane a bien changé depuis votre départ. »

Cait se contente de sourire. Ne voulant pas faire mauvaise impression, la compagne de Monsieur JÄGER fait les présentations.

« Je m'appelle Astrid. Et voici Heinrich. Roza doit sûrement en train de faire la tête quelque part... »
« Je suis ravie de vous rencontrer enfin. J'ai cru comprendre que vous avez un chirurgien dans votre troupe, j'aimerais faire sa connaissance. »
« Oh, oui. Zacharie est sur le navire. Tu le trouveras là-bas. »

Madame GUINNESS est soulagée d'être plutôt bien intégrée. Elle s'empresse alors de continuer sa route. Voir les chasseurs de primes au milieu d'un équipage de pirates ne l'étonne pas. En traversant le camp, elle tombe sur Ambroise qui donne ses instructions.

« J'ai une bonne nouvelle les enfants! On remballe!! »
— « Géniale!! Il était temps! »
— « Super!!! Trop bien! »

En entendant l'ordre de remonter à bord du navire, Kieran part chercher Akane. Les forbans regagnent en vitalité et épaulent leurs semblables à charger les vivres, les plantes et le bois restant. Ils aident leurs compagnons malades à retrouver leur lit. Un nouveau départ s'annonce dans leur aventure. Les Romantiques ont encore des choses à découvrir sur Grand Line et comptent encore partager leur sentiment. Maintenant que les chasseurs de primes ont fait leur part, c'est à leur tour de faire la leur. Le camp est impeccablement rangé, il ne reste plus rien. Depuis le large, on peut désormais voir une structure rudimentaire sur le bord d'une falaise. Il s'agit d'un cénotaphe pour honorer la mémoire de leurs camarades tombés au combat. Une seule inscription se démarque de toutes les autres. Elle est sobre et sans fioriture. Elle exprime en toute sincérité un vœu cher à tout l'équipage.

Hector Georges André & Héloïse Réjane SAINT-SAËNS reposez en paix.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge