Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

Nouveaux horizons

La Seconde Flotte de Kiyori Tashahari, dite la Déesse Enfant, constituait un spectacle impressionnant. Plus d'une trentaine de bâtiments affichant le pavillon pirate voguaient autour du navire amiral, dirigé par Shoti Shota. Ils revenaient du Nouveau Monde, de l'île de Terra. Après un passage rapide à l'île des Hommes-Poissons, la Seconde Flotte faisait désormais cap sur le repère des forbans de Grand Line : Armada.

Mountbatten avait pu embarquer à bord. Il contemplait l'océan et son immensité. Le ciel était clair, le soleil tapait fort. Il était habitué de la vie marine du temps de son service pour le Gouvernement Mondial ; mais c'était la première fois qu'il observait autant de bateaux naviguer en même temps. Il était époustouflé par la scène, et ne voulait pas en rater une miette. Pendant tout le voyage, il avait été aperçu principalement sur le pont, silencieux. Personne ne lui adressait la parole, à part Shoti Shota. C'était un inconnu sur le navire. Et plus encore, la rumeur courait que c'était un ancien marin d'élite. La rumeur était correcte, certes. Néanmoins, cela n'inspirait pas confiance, de manière évidente.

"- Mount, on va bientôt arriver." Dit Shoti, en s'approchant de l'intéressé.

Celui-ci ne réagit pas initialement. Il était toujours perdu dans ses pensées. Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire à Armada ? La perspective de se retrouver dans une fourmilière de pirates ne l'amusait guère. Terra lui manquait déjà. Là-bas, il avait tout : un statut, des amis, une routine. Il avait retrouvé ce qu'il avait à la Marine. Et voilà qu'il partait déjà vers de nouveaux horizons. Il soupira.

"- Bien. Combien de temps encore ?

- Moins d'une heure, je dirais. J'ai presque l'impression que tu es pressé de nous quitter, pas vrai ?

- Oui et non. Je ne sais pas." Proclama-t-il, avant de se tourner vers son interlocutrice, l'air indifférent.

"- Je te l'ai déjà dit. Tu peux rester avec nous. La Déesse a besoin de personnes comme toi dans ses rangs.

- Je sais bien. Et je refuse à nouveau."

L'offre était alléchante à ses yeux. Intégrer l'équipage d'une Impératrice Pirate, c'était s'assurer une stabilité et un poste, ce qu'il venait de perdre. Pourtant, il ne pouvait pas accepter. Peut-être était-ce trop tôt. Peut-être qu'il ne se ferait jamais à la vie de hors-la-loi. Mais la première des raisons, c'était qu'il venait tout juste de retrouver sa liberté, et qu'il ne comptait pas la céder à nouveau ; ou du moins, aussi facilement et aussi vite. Sans qu'il ne le ressente, la croix pattée qui avait été tatouée sur sa paupière droite – en dessous de son cache-œil – avait disparu. Elle représentait le contrat qu'il avait passé avec Darren Livingstone, l'émissaire de Ravrak, sur Lynbrook. Pour sauver sa peau, il avait accepté de faire basculer Terra sous le giron de Kiyori. Cela faisait probablement partie de sa stratégie d'équilibriste, se disait le Fantôme. En-tout-cas, sa mission était remplie, et il était devenu libre de ses faits et gestes. Et il comptait bien en profiter.

"- Qu'est-ce que tu comptes faire là-bas ?" Demanda Shoti, d'un ton enjoué, tout en s'accoudant à la rambarde, à l'instar du Marijian.

"- Improviser, sûrement. J'aimerais bien installer une antenne de mon entreprise d'armement… Du reste, trouver des opportunités par-ci, par-là. Devenir plus fort, pour atteindre mon but.

- Ah… Restaurer ton nom, c'est ça ?

- C'est que t'as bien retenu ce que je t'ai dit." Dit Mount, affichant un sourire sympathique, et presque conquérant. Cette attitude était suffisamment rare pour que la commande de la deuxième flotte de Kiyori le remarque. Il avait l'air impatient de réaliser son objectif, et heureux quand il y pensait.

"- Comment comptes-tu t'y prendre ?

- Montrer que je suis capable de faire le bien, d'être un homme intègre – comme ce que j'étais avant que la Marine ne me poignarde dans le dos -. Démontrer au monde que Mountbatten n'est pas synonyme de criminel et de meurtrier, mais d'injustice.

- Ça sonne très idéaliste, tout ça. Je te pensais plus pragmatique.

- Les deux ne sont pas incompatibles, je trouve. Mais dans tous les cas, je me suis fait une raison sur le Gouvernement Mondial. Mon infortune m'a au moins révélé la vraie nature de cette machine aux engrenages viciés… Et puis, je veux que ma famille sache la vérité. J'ai une Vivre Card de mon père. J'irai à sa rencontre pour tout lui dire.

- Et où est-il ?

- À Enies Lobby.

- Aille. Ça risque d'être compliqué.

- Compliqué, mais pas impossible. Je te rappelle que je ne m'appelle pas le Fantôme pour rien, n'est-ce pas ?

- J'avais presque oublié."

"ARMADA EN VUE !" Beugla la vigie, avant que plusieurs cloches sonnent pour signaler l'information au reste de la flotte.

"- Bien, je te laisse. Prépare tes affaires. On te déposera au centre, histoire que tu ne sois pas trop perdu." Dit Shoti, avant de repartir dans ses quartiers, entourée de plusieurs hommes de main à qui elle donna ses ordres.

Armada… Mount avait beaucoup entendu à son sujet, du temps où il défendait la prétendue 'Justice' fallacieuse et sournoise des Tenryūbitos. Il était encore sur les bancs de l'académie militaire quand Armada naquit. Les officiers les plus turbulents promettaient de détruire le projet dans son œuf, à l'époque. Les vétérans furent sceptiques. Combien de temps allait-elle durer, cette île flottante ? Les pirates étaient connus pour de nombreuses choses, mais maintenir à flot une île et y faire régner l'ordre entre différents équipages, ça relevait de l'extraordinaire exception. Et pourtant, trois ans et des miettes après, Armada était toujours debout.

La flotte s'approchait, et très vite les premiers débris étaient visibles sur l'eau. Et puis d'un coup, d'un seul, une tentaculaire et majestueuse cité se dressa droit devant. Les rayons de lumière sublimaient l'endroit. Des quartiers à l'aspect différents se dessinaient, mais l'ensemble constituait une structure unie dans une sorte de chaos maîtrisé. Plus encore, les lieux transpiraient la piraterie. Mount ne sut pas si la vue d'Armada l'inconfortait ou l'éblouissait. Néanmoins, il est sûr que la ville flottante ne laissa pas indifférent le Fantôme.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
- Madame, vous devriez vraiment vous calmer.
- Me calmer ?! ME CALMER ?! Non mais tu étais là Alfred, tu as entendu comme moi ce qui venait de se passer dans ce conseil ! Alors comment veux tu que je me calme ?!

Entre les manigances de Red pour faire changer le nom du bordel de Jeska en faisant croire que ça venait de moi, et le fait qu'il utilise NOTRE projet pour se faire pardonner d'avoir ramenée sa trainée au conseil, comment veut-il vraiment que je me calme en fait !

- Écoutez... Peut être vaudrait-il mieux que vous restiez ici plutôt que vous l'accompagner à...
- Et le laisser récolter toutes les fleurs de cette entreprise avec l'autre pétasse ?!
- Oui... Vous avez raison. Je prépare vos affaires.

Mais alors qu'Alfred allait se tourner pour s'atteler à la tâche, son regard se bloque soudainement sur l'horizon avant qu'il ne s'approche de la fenêtre qui donne sur l'entrée de la rade du centre de l'île. Là, arrivant droit sur Armada, on peut voir une flotte de navire dont les voiles principales sont ornées d'un portrait de femme. Mettant des jumelles à ses yeux pour mieux observer, je m'approche de mon majordome, perplexe.

- Qu'est ce que c'est ?
- Il semblerait que l'une des flottes de l'impératrice Kiyori viennent sur Armada...
- Quoi ?!

Alfred reste un moment à observer avant de me tendre les jumelles. Je regarde à mon tour, détaillant la flotte de navire qui n'augure clairement rien de bon. Bordel, on doit déjà partir en guerre contre Teach, et avant ça on va aller renflouer son ancienne île pour se l'approprier, ce n'est clairement pas le moment de perdre du temps avec un autre Empereur des mers !

- Otes moi d'un doutes... On lui a jamais rien fait à Kiyori, hein ?
- Non. Pour l'heure les seuls qui nous en veulent sont Teach et Ravrak... Voulez vous que je prévienne le capitaine Red ?

Je souris jaune. Fut un temps où j'y serai aller moi même le prévenir... Mais avec le coup qu'il vient de faire au conseil, et le fait qu'à tout les coups il est encore coincé avec son poison, ...

- C'est lui qui dirige Armada ? Non. Je vais m'en chargé moi même.
- Soit.

Pour autant, je reste encore quelques minutes plantée là à réfléchir.

- Si je me souviens bien, Nakajima fait maintenant parti de la flotte de Kiyori ?
- C'est exact. Et si j'en crois ce pavillon, elle l'a rejoint en aidant la commandante de cette flotte, Shoti Shota, à échapper au capitaine corsaire Yukiji Alucard.

Un sourire mauvais éclair mon visage. C'est peut être pas une bonne idée que j'y aille dans mon état mental actuelle, mais ça clairement, ça ne m'empêche pas d'ouvrir la fenêtre.

- Madame, je doute que ce soit un bon sujet de discu... Et elle est partie...

Dépité, Alfred souffle tandis que transformée en dragon asiatique de plus de dix mètres je vole immédiatement sur le navire principal de la flotte. Évidemment, vu ma forme et ma taille, je ne passe clairement pas inaperçu. Il y a d'ailleurs toutes les chances que les hommes de Red vivant de l'autre côté de la rade centrale m'ait vu décoller et aille prévenir leur maître. Osera t'il venir me soutenir dans cette rencontre ? Je me le demande.

Dans tous les cas, je me pose sans trop réfléchir sur le pont du plus gros navire de la flotte. Gardant encore quelques secondes ma forme de dragon le temps de dévisager tout le monde avant de me transformer en ange.

- Bien le bonjour à vous tous, hommes et femmes de la Commandante Shoti Shota. Je me présente, je suis la Reine Céleste et Libre Capitaine d'Armada Izya Tahgel et je souhaiterai m'entretenir avec votre commandante pour connaitre la raison de votre venu dans notre belle citée.
- Izya Tahgel, hein... Quelle honneur d'être accueillie par la pirate la plus intéressante des lieux. Par hasard, souhaiterais-tu rejoindre les rangs de l'Impératrice Kiyori ?

Je souris sous la proposition flatteuse.

- Je suppose que le profil recherché par Kiyori sont les femmes de pouvoirs ? Malheureusement pour vous, je me dois de décliner cette honorable proposition pour le moment. Voyez vous, contrairement à d'autres je suis avant tout une femme loyale et je suis déjà plus ou moins liée au prochain Empereur que la mer verra naitre... Et j'ai bien trop investie dans cette ville que certaine se sont efforcée d'amputer pour lui tourner le dos sans qu'on m'y ait poussée... Malgré cela, si l'occasion se présente je serai ravie de rencontrée votre déesse pour échanger avec elle.
- J'ai comme l'impression que vous avez quelques rancunes contre notre nouvelle commandante de flotte...
- Quand on plante un couteau dans le dos d'une citée, il ne faut pas s'attendre à recevoir des fleurs. Pour autant, l'impératrice n'est pas elle, et je conçois tout à fait qu'elle ai eu l'envie de la recruter, grâce à vous si je ne m'abuse, n'est ce pas ? Après tout ce n'est pas la première fois que vous voyez une ville composé de navire, non ?
- Vous êtes bien renseignée.
- J'ai de bons informateurs. Cela dit, nous n'attendions pas votre venue et vous n'avez toujours pas répondu à ma question, que venez vous faire dans notre ville ?
- Et bien, c'est très simple, nous rendons service à quelqu'un qui nous a rendu service pour prendre le contrôle d'une nouvelle île et qui souhaite vivre le rêve Armadien. Et comme Armada m'a toujours intriguée... Il faut dire qu'elle semble bien plus vaste et diversifiée que les Précieuses.
- Dans ce cas, laissez moi vous offrir l'hospitalité, ne serait-ce que pour vous prouver ma bonne foi en affirmant que je n'ai aucun grief contre votre cheffe, mais que malgré ça, je serai probablement contrainte un jour de m'en prendre à celle qui nous à trahis et qui se cache maintenant derrière le nom de l'Impératrice des Mers, vous voudrez bien faire passer le message ?
- Si vous le souhaitez, mais je ne suis pas certaine qu'il soit bien accueilli.
- Alors ajoutez que la loyauté me tient particulièrement à cœur. Si Nakajima décidait de trahir votre déesse comme elle a trahis notre cité, Kiyori laisserait-elle ce crime impuni ? Et si ça peut la rassurer, je n'ai jamais aimé tuer, aussi je peux promettre que Nakajima sortira en vie de sa punition, où en tout cas qu'elle ne sera pas tuée de ma main.
- Je suppose que c'est un compromis intéressant... Vous êtes sure de ne pas vouloir rejoindre nos rangs ?
- Je vous l'ai dit, la loyauté me tient particulièrement à cœur... Et même si je n'ai jamais jurée fidélité à qui que ce soit, ce sont les sentiments que je ressens qui guide mon allégeance. Si Kiyori souhaite mon soutien, alors il faudra d'abord que j'apprenne à la connaitre et à l'apprécier.
- J'en conclu donc que ce n'est pas un "non" définitif. Ça me suffira pour cette fois. Aussi, laissez moi vous présenter celui qui a initié ce voyage : l'ancien commandant d'élite Mountbatten s'étant fait trahir par le gouvernement mondial et étant devenu le stratège de la garde impérial de Terra.

Je me tourne alors vers le fameux "pirate", encore un ancien homme du gouvernement... Enfin, je suppose que lui ne devrai pas finir dans le lit de Red ? A moins qu'il ne passe d'abord par la Mascarade et qu'il demande à changer de sexe...

- Ancien marine hein. Enchanté, et bienvenu à Armada...

Je lui souris bien que gardant les dents serrées de frustration tandis que mon mécontentement refait surface malgré moi. Et évidemment, pendant tout le temps de notre discussion, les bateaux ont fini par arrivés dans la rade et commence enfin leur manœuvre d'accostage.


Nouveaux horizons 1425067977-izya-sflagopr Nouveaux horizons 1465207581-signizya Nouveaux horizons 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
*Un dragon ? C’est quoi ce bordel ?!*

Lorsque la créature atterrit sur le pont du navire amiral de flotte de Shoti Shota, Mountbatten fut sincèrement impressionné. En arrivant à Armada, il s’attendait à en voir des choses inédites ; mais un putain de dragon, il fallait le faire.

Quoi qu’il en fût, une fois redevenue humaine, la nouvelle venue fut reconnue par l’ancien marin. C’était Izya Tahgel, aucun doute. Fille du célèbre pirate, l’ombre de Ravrak. Sous certains aspects, il avait travaillé pour son père, et cette pensée manqua de le faire rire. Izya était aussi le bras droit de Red, le maître des lieux ; enfin, c’était ce qu’on racontait à l’époque où il était encore dans la Marine… Les choses ont dû changer depuis. Il n’avait pas idée. Dans tous les cas, c'était assez frappant d'avoir face à lui une pirate primée à 400 millions de Berrys. Il n'avait pas eu l'occasion de croiser des forbans de cette envergure, dans le passé. Et le voilà qui mettait les pieds dans le plat.

Le face-à-face entre la capitaine de la deuxième flotte de Kiyori et la reine céleste était intense, mais resta cordial. Le litige se situait en la personne de Nakajima D. Aoi, qui rallia la Déesse Enfant et quitta Armada. Mais Izya ne s’opposait pas à l’amarrage de la flotte. Tout était bon pour le commerce, après tout.

"- Merci Izya. J’imagine qu’on aura le temps de faire amplement connaissance plus tard."

La trentaine de navires accosta, sous le regard médusé des quelques âmes pitoyables qui se trouvaient sur les docks. La venue d'une flotte d'Empereur n'était pas anodine, même pour Armada. La dragonne avait surveillé l'exercice, puis elle vint s'enquérir auprès du Fantôme, qui venait tout juste de débarquer ses effets personnels. À côté de lui, plusieurs de dizaines de membres d'équipage s'affairaient pour sortir ce qui allait être commercé sur l'île.

"- Alors c'est toi qui l'as amené sur Armada ?

- C'est ça. Pour vivre le rêve Armadien, comme on dit."

L'ange semblait méfiante aux premiers abords. Son visage délicat paraissait troublé, presque déchiré entre plusieurs pensées. Le vétéran de Vindex ne put saisir ce qui se tramait dans les coulisses du pouvoir de l'île. Cependant, il prenait ses précautions en traitant avec la pirate. Il valait mieux ne pas la froisser, et son humeur du moment n'avait pas l'air d'être particulièrement radieuse.

"- Un ancien marine qui part venir vivre le rêve Armadien. Ça m'en rappelle d'autres…

- Comme Red ?"

Son attention avait été immédiatement captée, presque aspirée par ces mots. Ses yeux brûlaient de quelque chose de beau et terrifiant à la fois. Elle possédait des yeux rouges de couleur sang, qui pouvait néanmoins transpirer la bonté. Un être bien étonnant, se dit Mount.

"- Oui… Comme lui. Enfin, non, pas vraiment. Il a été à l'origine d'Armada.

- Héhé, en effet. C'est de notoriété publique. D'après les journaux, il est revenu. C'est vrai ?"

Izya le dévisageait du visage. Soit avait-il énoncé une chose absurde, soit tout ceci relevait de quelque chose d'autre. Puis, elle regarda en direction de la ville ; plus précisément de l'atterrissage du dragon, son cadran personnel.

"- Aller viens, toi et moi, on va discuter dans un endroit plus tranquille.

- D'accord. Avant ça, je vais régler un truc. Je reviens dans deux minutes."

Sans même attendre la réponse de son interlocutrice, Mountbatten s'empressa de rejoindre Shoti. Celle-ci donnait ses directives sans tarder, en énumérant quels objets devaient être vendus sur l'île, et en adressant la liste des courses à faire.

"- Shoti… Merci pour la traversée. J'y vais.

- Ah ah ! Tu rigoles ? C'est à nous de te remercier. Grâce à toi, Terra est sous la protection de la Déesse Enfant. Et vu l'importance de Terra dans le Nouveau Monde, c'était la moindre des choses."

Mount sourit. Terra, il y reviendra, mais pas maintenant. Dans tous les cas, un nouveau chapitre de sa vie s'ouvrait. Shoti Shota constituait le dernier lien qu'il avait avec sa vie, là-bas. Voilà qu'il allait lui tourner les talons pour partir avec Izya. Un changement radical, qui se synthétisait à cet instant précis. Son cœur se serra.

"- Au plaisir, donc.

- C'est ça, au plaisir. Bon vent, le Fantôme." Dit-elle, avant de retourner à ses occupations.

Et c'est ainsi que Mount débuta une nouvelle existence, dont le maître-mot était 'liberté'.

Il accéléra le pas pour rattraper Izya. Celle-ci esquissa un sourire bref à la vue de l'ancien marin, qui disparut aussi tôt. Puis, ils se mirent en route pour ses quartiers. Le duo traversa plusieurs endroits d'Armada. Partout, les miséreux s'écartaient au passage des deux pirates. Quelques-uns, plus confiants, restaient là où ils étaient ; mais leur présence était sans cesse remarquée. Chacun adaptait son attitude en fonction de son statut. C'était un drôle de spectacle.

L'intérieur d'Armada était un subtil mélange entre une vie sur un bateau et une île. La mer était omniprésente, mais on y vivait comme sur la terre ferme. Riches et pauvres se côtoyaient. Les pires crapules se réunissaient dans l'ombre. Au coin d'une ruelle – si on peut vraiment appeler ça une ruelle -, se trouvait un établissement bien connu du monde de l'ombre : 'l'Usure'. Sûrement une succursale peu fréquentée, à en juger de l'état de la boutique. Mais c'était là, et avec elle se ramenait un univers de bandits, de pillards et de criminels en tout genre. Personne n'était complètement innocent à Armada, pas même l'avorton né de l'union indigne entre deux amants misérables. Assez vite, cette scène désolante laissa place à un autre registre, à mesure que les deux rouges s'approchaient des quartiers de la dragonne. Les bâtiments délabrés des bordures étaient remplacés par des bâtisses tout à fait décentes, dont certaines pouvaient même être qualifiées de luxueuses. Au loin, Mountbatten put apercevoir un édifice stupéfiant : le Repos des Cieux.

"- Bienvenue chez moi.

- C'est… Pas mal."
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Pas mal, hein. C'est tout ce qu'il trouve à dire ? Monsieur joue les blasés à peine arrivé ? Soit.

- Oui, c'est pas mal. Un minimum si on veut pouvoir vivre confortablement.

Un petit sourire en coin, je m'avance pour le conduire dans l'intérieur de l'Hôtel. Et alors que je passe le pas de la porte de l'hôtel, la majorité des anges et humains qui me voient semblent plutôt surpris, jusqu'à ce que finalement une ange se détache des autres et viennent nous accueillir.

- Reine Izya ? Il y a un problème ?
- Moi aussi je suis ravie de te voir Celania...
- Veuillez m'excuser. C'est que vous n'êtes plus passé par la porte depuis si longtemps... Nous n'étions même pas sûre que vous étiez de retour.
- Ah... Oui. Hm... Désolé. Mais bref, Celania, je te présente Monsieur Mountbatten qui a expressément demandé à la Commandante de la seconde flotte de l'Impératrice Kiyori de l'amener sur Armada. Aussi...
- Chambre à l'avant dernier étage de l'hôtel, formule tout compris ?
- Offerte par la maison jusqu'à ce qu'il se trouve un coin sympa où faire son nids à Armada. Et tu enverras quelqu'un faire la même offre à Shoti Shota, par contre pour ses hommes, ce sera le premier étage et formule standard. Et juste pour trois jours, pas plus. Je suis généreuse, mais faudrait pas non plus déconner.

En espérant que ça suffise à m'attirer la sympathie de l'Impératrice. J'ai pas envie qu'on se retrouve avec un troisième empereur sur le dos.

- Bien ma Reine. Autre chose ?
- On va discuter chez moi. Alfred t'appellera quand on aura fini pour que tu conduises Monsieur à sa chambre et que tu lui expliques ce à quoi il a le droit.
- Entendu, tout sera prêt d'ici là.

Elle s'incline alors avant de disparaitre derrière son comptoir et d'empoigner son escargophone pour commencer lancer ses ordres en mon nom.

Et évidemment, pendant ma discussion avec mon employée, le pirate a eu tout le temps de détailler l'environnement de ce grand hall décoré sur le thème des îles célestes, les murs étant peint de ciel bleu parcouru de nuage, les meubles étant de bois et de nuages... Le tout dans une ambiance de paix et de quiétude pour offrir à mes hôtes un calme et une sérénité réparatrice. Et tandis que Monsieur blasé a du mal à garder sa surprise pour lui, je le regarde un peu moqueuse.

- Allez, direction le sommet.

Depuis combien de temps ne suis-je pas passé par l'ascenseur de mon hôtel ? Depuis son inauguration ? Peut être bien. Toujours est-il qu'il est toujours aussi rapide, même pour un ascenseur destiné exclusivement au personnel et à mes propres visiteurs, les clients n'ayant aucun accès à mon étage.

Nous sortons alors dans un vestibule des plus simples avant d'arriver devant ma porte qui s'ouvre avant même que j'ai eu le temps de tendre la main vers la poignée.

- Monsieur Mountbatten, enchanté de faire votre connaissance. Madame. Je vous prépare du thé ?
- S'il te plait oui. Sauf si Monsieur préfère le café ? Ou autre chose ?

Je le laisse alors voir avec Alfred avant de prendre place dans mon large canapé de mon salon, attrapant un biscuit au passage pour le grignoter en attendant que mon invité prenne place face à moi.

- Alors, quelle genre de projet avez vous pour Armada ?


Nouveaux horizons 1425067977-izya-sflagopr Nouveaux horizons 1465207581-signizya Nouveaux horizons 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
"- Café, c'est très bien. Café noir, si possible." Demanda-t-il.

"- Avant toute chose, j’apprécie ton hospitalité. Et puis j’ignorais qu’Armada regorgeait d’endroits aussi splendides… Ça ne fait que renforcer mon intention d’investir ici. J’aimerais ouvrir une antenne de mon entreprise d’armement, située à Terra.

- Oh, intéressant, j'espère juste que tu ne feras pas d'ombre à ma toute nouvelle boutique de forge. Et merci, j'avoue que je ne me suis jamais considérée comme une véritable pirate, du coup j'ai beaucoup investi pour que mon cadran soit un lieu agréable et un semblant... Organisé ?

- Non, je ne pense pas. Mon entreprise est spécialisée dans les armes à feu, dans tous les cas. Et au moins, ça nous fait un point commun… Mais comment se fait-ce que la fille de Tahar ne se sente pas pirate ?"

Elle baisse la tête, regardant le fond de sa tasse de thé.

"- Je partage son sang, et d'une certaine manière je l'ai toujours admiré... Mais finalement, je suis la fille de Malia et Géralt Sélindé, non de Tahar Tahgel. Une cuisinière et un forgeron sans histoire. C'est eux qui mon tout appris, pas Tahar. Lui finalement m'a seulement apprise les rudiments du maniement des armes quand j'avais huit ans. Et ce n'est que l'année dernière qu'il m'a appelé pour me dire qu'il était prêt à m'accepter dans sa vie... Mais juste après nous avons combattu Teach, Red est mort, je suis partie un moment, puis je suis revenue, et je me suis surtout attelée à protéger cet endroit de la menace du Malvoulant. Enfin bref, je m'égare, désolé. Tout ça pour dire que je ne suis pirate que pour être libre... Et surtout parce que les gens que j'aime le sont.

- Alors toi aussi, tu as fini ici par défaut plutôt que par conviction ? C’est ironique… Peut-être que les pirates ne sont pas tous mauvais, après tout. Et alors ces gens que tu aimes, si ce n’est pas Tahar, qui sont-ils ?

- Je n’ai pas dit que je n’aimais pas Tahar, bien au contraire. Simplement qu’il n’avait pas eu de réel impact sur mon choix de vie… Enfin, pas en tant que père disons. Quant à ceux que j’aime… Il y a… Alfred, évidemment, sans qui je serais perdue. Et tous les gens de l’Atterrissage de dragon, et de l’Envol qui vient d’être fini, évidemment. Et bien sûr…"

Elle marque un silence, son regard d’attendrissant une seconde avant de s’assombrir.

"- Mais assez parlé de moi. Shoti Shota a dit que vous étiez marine autrefois non ? Pourquoi avez-vous choisi de quitter le gouvernement ? Leurs lois ne vous plaisaient plus ?"

Mount sourit légèrement à la question. Si seulement ça avait été aussi simple, se disait-il.

"- C'est vrai. À une époque, j'étais commandant d'élite. Mais il faut voir le Gouvernement Mondial comme une entreprise, tu sais. Ses employés lui sont loyaux, mais l'inverse n'est pas vrai. Marijoa n'a aucune affection envers ses subordonnés. Il s'avère que je constituais le coupable idéal pour une énième manigance politique... On m'a accusé de régicide, tout ça pour faire passer une île sous la coupe directe d'un gouverneur. Alors, non, je n'ai pas choisi de quitter le gouvernement. C'est plutôt lui qui a décidé de se séparer de moi... Au moins, ça m'a ouvert les yeux sur la nature du régime des Dragons Célestes.

- Je vois."

Elle marque une pause, levant les yeux au ciel, pensive

"- J’aimerais pouvoir dire que le monde des pirates est meilleur que celui du gouvernement mondial, mais ça serait mentir. Cela dit, il y a au moins une règle sur laquelle on peut toujours se fier : la loi du plus fort. Les pirates peuvent être de vrais chiens entre eux… Mais ils finissent généralement par respecter celui qui mord le plus fort, notamment parce qu’il est symbole de protection en quelque sorte."

Elle le regarde alors fixement dans les yeux.

"- Si tu souhaites vivre en paix à Armada, plusieurs options s’offrent à toi : soit faire montre de ta force et gagner ta place de libre Capitaine, soit te lier à l’un d’eux et le servir. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients, à toi donc de voir ce qui te fait le plus envie.

- Devenir libre Capitaine semble être la meilleure option pour assurer sa liberté. Et c'est ça que je recherche, en ce moment. Mais montrer sa force... C'est vite dit. Par exemple, comment tu as fait, toi ?

- Moi ? J’étais là depuis le début. En tant qu’évadée d’Impel, bras droit de Red, et ayant aidée aux fondations d’Armada… C’est un peu comme si je faisais partie des meubles."

Elle sourit, taquine.

"- Mais à côté de ça, certains disent que j’ai réveillé le volcan de Tortuga, et en prime j’ai arraché les Jolly Roger de tous les anciens chefs du coin pour venir les déposer sur la place de mon cadran, dont il a tiré le nom : « l’atterrissage du dragon ».

- Belle décoration, ahah. Et je comprends mieux ta place sur l'île. Je me doutais qu'en accueillant la deuxième flotte de Kiyori à Armada, tu n'étais pas n'importe qui ici... Mais alors Red n'est plus en charge ? On m'avait parlé de cet amiral renégat et de son projet fou quand j'étais encore sur les bancs de l'école, puis les journaux disaient qu'il était mort. C'est à ne plus rien y comprendre."

Elle baisse la tête, son ton s’assombrissent.

"- Disons qu’il est revenu il y a peu, mais que j’ai dû réorganiser la ville quand moi-même je le pensais mort… pour autant, malgré ses mois d’absence, il va sans dire qu’il est toujours l’homme le plus fort du coin. Pour autant, chaque libre capitaine est le seul maître à bord de son cadran. Aussi Red est celui qui nous a rassemblé, mais il n’a aujourd’hui plus autant de poids dans les décisions d’Armada que par le passé ou il en était le capitaine incontesté.

- Je vois... Ce n'est donc pas si mal que ça, d'être libre capitaine. Tu parlais de 'montrer sa force' tout à l'heure. Comment pourrais-je mériter ma place ? Comment puis-je me rendre utile à Armada ?

- Hm… Eh bien, je dirais que tu as plusieurs possibilités : défier un autre libre capitaine est sans doute le plus rapide. Mais si tu préfères la manière douce, tu peux aussi te faire remarquer par les autres capitaines en te faisant connaître de la manière que tu veux avant de rendre service à notre cité. Par exemple en nous accompagnant pour mettre Teach à mort, ce qui devrait arriver vite. Mais avant, Red doit payer ses erreurs auprès des autres et il a promis de renflouer Thriller Bark pour agrandir la cité. Une idée que je lui ai soufflée et qu’il a choisi d’utiliser pour légitimer une garce… Mais bref. Ça te laissera au moins le temps de découvrir un peu plus la ville et de commencer à faire parler de toi si tu veux."

Mount fut stupéfait à la réponse d'Izya, et tenta tant bien que mal de cacher sa surprise.

"- Attends quoi... Vous allez repartir contre Teach ? Alors que Red vient de revenir ?"
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Je souris sous sa surprise. Sa réaction me parait d'autant plus amusante que je trouve notre programme logique.

- Oui, pour tout dire on a pas vraiment le choix. Dans cette guerre c’est manger ou être mangé et je doute que Teach laisse Armada tranquille encore longtemps avant de venir nous faire notre fête. Donc autant prendre les devants et l’avantage tant qu’on le peut. Et puis Red tient particulièrement à sa revanche...

Ça il me l'a clairement fait comprendre quand il m'a retrouvé aux Allods...

- Ça fait sens... M'enfin, j'espère que vous avez des alliés puissants. L'équipage du Malvoulant s'est plutôt bien reconstituer, d'après Shoti Shota. Ce ne sera pas une partie de plaisir... Mais soit, je vais y penser. En attendant, et comme tu l'as dit, je vais découvrir la ville et m'installer.
- On l’a déjà débarrassé de ses lieutenants une fois, et personnellement, je ne compte pas faire la même erreur deux fois. Cette fois, soit il arrive à avoir ma peau, soit il meurt. Et je refuse de vivre un quelconque autre scénario.

Le ton est beaucoup plus sérieux, presque pesant. Ma main se serre malgré moi sur ma tasse tandis que je me refuse intérieurement à revivre la perte d'un être cher. De Red. Non, clairement, je ne m'en remettrai pas si il devait disparaitre à nouveau alors autant que ce soit moi que le Malvoulant emporte en cas de victoire.

- Sans vouloir te froisser, qu'est-ce qui te dis que ce sera différent cette fois-ci ?

Question facile, pourtant je refuse de lui dire la vérité. Car la vérité me dégoute de moi même, à telle point que mon regard s'assombrit sous les souvenirs. La dernière fois, j'ai abandonné Red au moment le plus important pour aller sauver mon amour de jeunesse et a mon sens, c'est ça qui nous a conduit à la défaite. Alors qui dit que ce sera différent cette fois ?

- Moi.

Moi et ma décision. Et je suis prête à aller jusqu'au bout de cette guerre, jusqu'au bout de ma vie pour changer ce résultat.

- Soit. En tout cas, ta volonté est honorable.

Mount sourit. Il faut croire apprécie les gens confiants et sûrs d’eux, qui ont un objectif précis en tête.

- Ravi de t’avoir rencontré, Izya.
- Moi de même… Mountbatten ?

C'est quand même un nom étrange, non ?

- Mountbatten, Alexander Mountbatten. dit-il, accompagné d’un air franc et honnête.
- Eh bien, enchanté Alexander. Si tu as la moindre question pendant ton séjour, n’hésite pas à contacter Celania, l’hôtesse que nous avons croisé tout à l’heure. Et qui sait, à mon retour peut être auras-tu réussi à faire parler de toi sur Armada ?

Je le raccompagne alors à la porte de ma demeure tandis qu'Alfred a déjà appelé la gérante du Repos des Cieux pour qu'elle le guide jusqu'à sa chambre en lui expliquant toutes les modalités de l'hôtel.

Et de nouveau seule avec mon majordome dans mon salon, Alfred se tourne vers moi.

- Vos affaires sont prêtes Madame.

Je soupire, soudainement rattrapé par le présent. Au final quoi... J'aurai peut être du moi aussi payer un cadran à Alexander pour aller me faire pardonner en offrant Thriller Bark à Armada, non ?

D'autant qu'à la base, c'était mon idée de ramener l'île de notre défaite...

Mais ça Red s'en fout, comme toujours.


Nouveaux horizons 1425067977-izya-sflagopr Nouveaux horizons 1465207581-signizya Nouveaux horizons 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-