AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-18%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ à 989,99€
989 € 1199 €
Voir le deal
-38%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
26.81 € 42.99 €
Voir le deal

Pale Sailor [OneShot 1622]

Tahar Tahgel
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Jeu 18 Aoû 2011 - 21:33

Eh toi, c’quoi ton blase gars ?

Mh ?

Oh tu m’entends ? Rah c’t’enfant d’putain a trop picolé, chier.

Ah c’est à moi qu’tu causes. Fallait l’dire. Br, fait plus sombre que dans l’cul d’un prêtre ici. J’ai écrasé tant d’temps qu’y f’rait déjà nuit ? … Le bar, les deux piliers, l’barman. Okay, j’y suis. Tahar, y fait pas nuit, t’es juste dans l’tripot l’plus crade des douze univers.

Narnak. Moi c’est Narnak.

Eh ouais jsuis lucide encore en fait. T’en es sur l’cul hein ? Ouais y a d’quoi remarque, après c’que jme suis enfilé. Pas dégueu ton rhum d’ailleurs, mais tu d’vrais un peu moins forcer sur la poudre quand tu l’coupes avec. Ca donne un ptit goût sympa mais faut y aller avec le dos d’la cuillère pour qu’ça reste buvable. Là jsuis un peu chiffon-carpette. Ou alors c’est l’jus d’tomate qu’t’as tenu à m’servir en amuse-gueule qui m’a mis dans c’t’état. Possible. T’façon les légumes c’est mauvais pour la santé, l’dernier des cons l’sait. De quoi ? C’est pas un légume la tomate ? Et un gnon dans ta face c’en s’ra un, d’légume ? Ou toi après l’avoir r’çu ? On parie ?

Narnak comment ?

Narnak tout court connard. Narnak le Sans-Nom. Narnak.

Nan jvais pas t’payer. Tu t’en doutais pas ? Tu débutes dans l’métier toi, ça s’voit. Un mec avec de l’expérience l’aurait vu dès qu’jsuis entré qu’j’avais pas la gueule du client qui paie. Quarantaine approximative, crinière de lion, deux lanternes verdâtres et taches carmin assorties à la cravate sur l’costard, ça aurait dû t’mettre la puce à l’oreille. Nan mais c’t’une image, check pas tes morbacs maint’nant, ça s’fait pas d’vant les gens. On est pas des bêtes merde quoi. Bref, t’aurais dû savoir.

Attends. J’ai dit Narnak là, nan ?

Ouais, c’bien c’qui m’semblait, j’me suis planté d’histoire.

Bon, en fait c’Tahar ma raison sociale… Tahar comment ? Mais t’vas t’calmer avec les noms bordel !? T’étais du CP dans une aut’ vie ? J’te jure, tu vas pas faire long feu dans la restauration s’tu t’montres aussi insistant avec les clients, vieux. Ton paternel t’a pas appris qu’les bases du métier c’taient la discrétion et l’flair pour repérer les chalands à problème ? … Ton paternel y s’est tiré avec ta sœur ? Mouais, t’m’étonnes que t’as l’air d’avoir été bercé trop près du mur du coup. T’es sûr qu’ta sœur c’pas ta mère aussi ? Nan mais jdis ça on fait c’qu’on veut dans les chaumières note bien. Juste, à l’avenir, fais pas chier les consommateurs. Conseil d’ami. Ou d’enfoiré qui va s’tirer sans payer stu veux, ouais. Allez, tcho, j’ai à faire. Et puis l’bonjour à ta maman quand tu la r’voies surtout.

…Hein ?

Mon nom ? Encore ?

Mais sérieux, ta gueule avec ça j’t’ai dit. T’écoutes pas quand on t’baves, toi, hein ? Jveux bien qu’t’es lent du bulbe rapport aux rapports entre ton padre et la sœurette, mais va falloir voir à faire un effort, j’ai pas la journée pour t’faire un cours particulier sur les dures contraintes du monde de la distribution alcooli- De quoi ? C’pas toi qui d’mandes ? Qu- L’gars là-bas dans l’fond avec sa gueule de tueur de chats et son parapluie camouflé façon c’pas vraiment qu’jcrains la flotte mais faut bien qu’jtransporte mon artillerie lourde ? Ah ben fallait l’dire, jme s’rais tiré plus vite et puis si j’avais vu son mousquet miniature pointé sur tes gesticules ça m’aurait évité un monologue sur tes défauts d’barman.

Bref, respire taulier, jvais t’soulager. Allons aux d’vant des emmerdes pour changer. Et mets nous donc une bouteille à la poudre noire tu veux ? Special Reserve, vivic’estc’la, t’es gentil. Jsens qu’comme qu’y dirait un tesson à proximité va pas être de trop.

Mon nom cont’ le tien, chasseur de primes.

Jeuv Oudemend De Vouzarayté, coyote.

Euh. Ouais, à tes souhaits aussi, dude. Tu viens des banlieues d’Marie-Joa avec un nom pareil toi, jme trompe ? Nan mais réponds pas, en vrai j’en ai rien à carrer d’là où c’que ton paternel t’a baptisé à coup d’torgnoles. Réponds plutôt à ça rascal : qu’est-ce ça peut t’foutre que j’m’appelle Tahgel ? … Nan mais sors pas ta sulfateuse, gros, c’juste mon nom y a pas d’quoi s’vexeeeehmerdeuhytirecetenculééé


Dernière édition par Tahar Tahgel le Mar 6 Sep 2011 - 18:07, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t2249-https://www.onepiece-requiem.net/t2280-
Tahar Tahgel
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Jeu 18 Aoû 2011 - 21:34

Teuh Reuh ! Teuuah ! Rah, putain d’fumées.

!!

Woh putain l’est pas passée loin cette salope. Deux mils plus à droite et bye-bye le globuleux… Mais l’a encore des munitions l’aut’ taré là ? …Ah ? Clic-clic-clic ? Ah ben quand on parle du loup. Ca y est t’es à sec ptit Jeuv ? Jpeux sortir sans risque de m’faire composter ?

Bon, dis moi voir encore une fois, face de sperme javellisé, pourquoi t’as transformé l’pâté d’maison en gruyère déjà ?! C’mon nom qui t’fait c’t’effet là ? Tu s’rais pas un peu susceptible des fois ? T’as pensé à faire un tour en HP ? Y a des gens qui soignent les malades comme toi tu sais.

J’ai des bonnes adresses d’ailleurs stuveux. Un pote à moi qu’en avait, des problèmes de spirit.

Attends attends. Ralentis jcomprends pas tout à c’que tu dis. Mollo mollo, voilà. Tu m’connais c’est ça, j’ai bien bitté ? Ouais ? Toutes mes condoléances, j’ai violé ta sœur ta mère ta femme ta fille ? J’ai changé depuis tu sais… Nan c’pas ça ? Bon, ton poisson rouge alors ? Ouais ouais je sais, mais j’tais vraiment bourré cette fois-là. Le vitriol ça pardonne pas. Non plus ? P’tain l’est dure ta d’vinette… j’ai trucidé ton père ton frère ton fils ? Non plus hein. M’en doutais. Bon ben accouche, alors, m’fais pas languir comme ça, tu vois pas la lueur de curiosité très très curieuse comme une pucelle sur l’point d’perdre ses illusions, dans l’œil que t’as failli m’esbigner y a deux instants, là ? … Mais accouche bordel !

C’tait y a huit ans ? Ouais, super précis ton indice, j’en ai fait des trucs sales y a huit ans. Un autre ? Tiens, tu veux un verre aussi ? Y reste un fond dans la bouteille là et ça m’a donné soif tes conneries. Nan t’es sûr ? Bon, à la tienne alors…

T’étais d’jà chasseur à l’époque ? Good for you kiddo, mais qu’est-ce que j’en ai à branler moi ?

Ah, t’as voulu m’courser à l’époque ? Ouais, c’est arrivé même aux meilleurs, alors pourquoi pas à un débutant comme toi… Sacrée mémoire en tout cas, chapeau. Si perso jdevais m’souvenir de tous les r’pris d’justesse que j’ai épelés quand j’étais encore un bel enfant bouclé d’or et trucidant à tout va au service de la grande mouette, j’aurais l’cervelas qui f’rait boum sous mon scalp. D’ailleurs tu m’dois une permanente mon salaud. Les émotions plus la poussière partout plus le sang du tavernier plus la bouteille de rhum contrebandé qu’tu m’as fait péter sur l’chev’lu, ça fait pas un shampooing terrible. T’as dézingué l’miroir donc jpeux pas voir vraiment, mais jdois r’ssembler à la vieille Hecyra maint- Tu connais pas la vieille Hecyra ? Ah, ça manque à ta culture ça. Ben figure-toi qu’c’tait la secrétaire particulière de l’amiral à qui j’répondais sur la fin. Complètement neuneu mais efficace, c’pour ça qu’il la gardait et, donc, avec un mouton sur le caillou en guise de coiffure. Un vrai mouton, si si, un qui fait bêê-bêê et tout. La première fois ça surpr-

Et donc c’pour ça qu’tu m’en veux ? T’es frustré packy m’ont déclaré mouru sur la foi des déclarations d’la rouquine qu’z’ont envoyée pour se me faire à l’époque ? Putain t’as la rancune tenace fieux. Tu veux pas un verre au lieu d’m’entretuer ? T’es sûr ? Sûr de sûr ? Nan pack’y reste plus qu’la goutte de l’amitié là au fond du tesson. Décide-toi vite attention ça va partir… Un… Toujours pas ? Deux… … Deux et demi… … … Trois adjugé pour moi. Trop tard. Slurpofkof !! Reuuuhaer. Rude le dépôt. AErf.

…s’qu’on balivernait déjà ? Ah ouais, ta mémoire à la con, ma face que t’as r’connue après huit ans. Mon nom qu’j’t’ai confirmé comme un gland. Ta frustration de psycho. Le bar en miettes et les deux options. Ou j’te bute ou jme barre comme un prince. Nan packe c’est ça qui reste hein jsuppose ? Si jte file l’adresse de la fieffée menteuse à qui tu dois d’avoir perdu les millions d’Berrys qu’valait mon portrait à l’époque, jpense bien qu’tu vas pas vouloir me laisser tranquille ? Ouais hein, c’eût été trop simple. C’est con, j’étais dans un bon jour.

Choisis tes armes, Jeuv.

Tu r’charges ? Ca m’va. Moi ? R’garde mes phalanges mec. Tu vois le K, le I et les deux L sur celles de droite ? Nan ? Imagine-les. Bon. Et maintenant imagine aussi un J, un E, un U et un V sur celles de gauche. Voilà mes armes. Ah, et y a Narnak aussi si j’ai besoin mais pour l’instant il fait sa sieste alors jvais pas l’déranger. Tu connais pas Narnak ? C’est mon coupe-choux, tvois, mais jfrai les présentations plus tard. Enfin t’as une idée d’pourquoi j’ai confondu au début d’l’histoire en tout cas…

En garde pied-tendre, prépare tes os à la raclée qu’y vont s’prendre.
https://www.onepiece-requiem.net/t2249-https://www.onepiece-requiem.net/t2280-
Tahar Tahgel
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Jeu 18 Aoû 2011 - 21:35

KREUHANN !

Urf. T’as une bonne droite Jeuv, tu l’sais ça ? T’as beau pas être bien rapide pour un sniper qui choisis d’combattre avec sa sulfateuse au corps-à-corps, tu t’démerdes plutôt pas mal une fois qu’on t’a fait une clef d’huit pour envoyer ta pétoire à dix kilomètres. Putain mon salaud. Jdois bien avoir deux-trois côtes qui font bravo à droite. Enfin jdis ça, c’est sans doute pas grand-chose en comparaison d’ton coude qui danse la samba tout seul côté cœur… Mais quelle idée aussi d’avancer l’bras comme ça sans appui, pour m’filer une torgnole toute faiblarde alors que j’tais déjà en train d’avancer pour t’ravaler l’portrait. Bon, t’as évité la nouvelle façade que j’te promettais vu qu’j’ai paré au plus pressé, mais y avait plus malin, quoi, c’tout c’que jdis. Fhh.

Pouce, j’ai soif.

Hey, pouce j’ai dit ! Les lois d’la guerre tu connais pas ? Pas d’quartier, sauf quand un gonze s’arrête pour s’hydrater l’gosier. Ptain range ton coupe-papier tu vas m’blesser corniaud. Oh ! Eh meeee-


Mf.

Mf.

Respire Tahar. Respire. Résiste. Résiste !

… Ou pas. Putain y a du sanguinolent dans un avant-bras mine de rien. Trente-cinq ans d’carrière, j’avais jamais fait gaffe. Mais c’t’estafilade mon couillon tu vas la payer. Dis voir, y vous ont causé d’mon taux d’intérêt à la Marine, quand tu t’es lancé à mes trousses y a huit piges ? Nan ? Cent pour dix gars. C’que tu m’fais couler comme pourpre, jte l’rends facteur dix. Manière d’être juste et qu’y ait pas d’jaloux. T’as compris ? Ouais. Dix centimètres de long sur un centimètre de profond, ça fait qu’jvais t’couper en deux que’qu’part. Ou qu’jvais t’planter sévère à un endroit qu’ça t’f’ra mal. Rien à foutre que j’ai l’porte-paluche droit en dérangement et qu’ça pisse le rubicond tant qu’ça peut, on t’a jamais appris à t’servir de ton membre de s’cours en cas d’besoin ? Nan ? Moi si. Ca a ça d’bon les entraînements d’la Marine, t’aurais dû y faire tes classes avant d’te lancer à la poursuite des mecs qui s’appellent Tahar Tahgel. Hop, un ptit bandage-garrot avec la cravate et les dents, et j’ai bien encore cinq minutes avant d’tomber dans les vapes quand ma dose d’alcool de survie s’s’ra tirée par l’même trou qu’l’aut’ grand rougeaud.

Bon, c’est l’heure des présentations jcrois.

T’entend c’bruit d’métal qui coulisse douc’ment contre le métal ? C’est c’ui d’ta mort qui s’réveille. Moi jtrouve ça bandant. Et toi, tu bades ? T’as les tripes qui s’retournent ? T’es désolé ? Pas encore ? T’inquiète pas va, ça viendra. Mais y s’ra trop tard. Il est trop tard.

Jeuv, voici Narnak, nommé après un héros des temps anciens qu’tu dois pas connaître vu ta face de chacal inculte. Narnak, old chap, accueille comme il se doit Jeuv, un fils d’enfant d’putain qu’t’as l’droit d’sectionner comme ça t’plait où ça t’plaît autant qu’ça t’plaît. T’as carte blanche, c’est mon cadeau pour m’faire pardonner de t’sortir de ton r’pos comme ça au débotté tu connais ma nature généreuse.

T’as pas deux ans d’moins qu’moi gars, mais t’as une tête de grenouille de bénitier. Alors comme jme sens d’attaque pour t’dispenser un conseil avant ta fin imminente, permets à ton bourreau –c’moi– d’t’appeler "marmot" pour les derniers mots qu’t’entendras aujourd’hui et jusqu’à ta réincarnation en largueur de fiente à plumes :

Prie, marmot. Prie et préviens ta mère que tu la r’joins en enfer dans pas longtemps. Tahar le Rouge arrive pour te cueillir et elle risque de pas bien t’reconnaître.

C’est bon t’as prié ? Tata yoyo, comme y disent sous les montagnes.
https://www.onepiece-requiem.net/t2249-https://www.onepiece-requiem.net/t2280-
Tahar Tahgel
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Jeu 18 Aoû 2011 - 21:36

Ta garde glandu. Tiens ta garde si tu veux pas que jte défonce. Que jte défonce vraiment jveux dire.

Tes appuis glandu. Tiens-les stu veux pas que jte débite de bas en haut. Là c’tait ton mollet, la prochaine fois j’remonte jusqu’à tes parties et tu crèveras eunuque. Et tu veux pas crever eunuque.

Ta garde, c’est ça. Force des deux mains pour m’contrer, faut au moins ça pour ret’nir un acier qu’a soif.

Tes appuis bordel, jme répéterai pas. ’tention la table en morceaux derrière toi.

Ta gar- Houf ! jolie répartie mais trop timide. T’m’as déjà niqué un bras, jvais pas t’avancer l’second sur un plateau non plus.

Tes appuis. Hop, ferme sur les cuisses, souple sur les ch’villes, bien.

La poutre en traviole, gaffe.

Ta garde. Déstresse, t’as l’air en panique, c’pas bon.

Tes app-

Ben v’là, t’t’es ramassé. T’as voulu faire ton malin à tout pulvériser tout à l’heure, mais les cadavres de pilier d’taverne, ça encombre. Un dernier mot vermine ? Un dernier cri ? Pas trop fort steup, jcrois la cavalerie arrive et j’aimerais bien un ptit instant tranquille après t’avoir décédé. T’es désolé cette fois ? Nan toujours pas ? C’est bien t’es un homme de convictions. T’aurais pu aller loin dans la vie, mais comme tous les hommes de convictions t’vas crever pour les avoir défendues. Gard’moi une place on sait jamais, y s’peut qu’j’arrive bientôt. Nan mets pas tes bras d’vant, c’s’ra juste plus douloureux. Allez, see you space cow-boy.


¤


Hmf…

Bon, profite de l’instant pour t’hydrater ptit Kan, j’ai un bandage à r’faire, jcommence à plus bien savoir où sont les murs et j’ai les paupières qui piquent. Ouais, c’pas bon signe. Hng. Rfais bien l’plein jusqu’à ta garde hein, l’palpitant ça d’vrait t’aller pour ça. J’ai bien visé. Ah putain ça tourne, ’m’a bien piqué avec son dard c’fumier, ‘reusement qu’il a pas tapé plus près du poignet. Allez s’coue-toi bordel. Là. T’permets que j’te squatte ton écharpe Jeuv ? Cimer. Hm, serrer, tourner, serrer, tourner, ajuster, agrafer. Une agrafe, merde, t’as bien une agrafe dans ton foutoir, vieux ? Quel chasseur de primes digne de c’nom s’baladerait pas avec un- Ah, ’ne épingle à nourrice, parfait. Et, oh, du pemmican d’vachoratops, youpi youpi miam miam. Tiens, combien on à là ? … Douze Berries ? Tu t’fous d’moi Jeuv ? A la rue à c’point ? P’tain. Garde-les, tiens. Ca paiera l’Grand Passeur.

Hm, kessessé ça ? Ohh, oh.

Oh.

Nostalgie nostalgie. Salut mon moi d’y a huit ans. Wanted, haha. Wanted. Putain mais pas lâcher l’morceau à c’point-là, Jeuv, sérieusement !? J’ai déjà vu des hyènes qui lâchaient pas leur os avant d’s’être pris trois coups d’latte dans les côtes, mais toi t’avais un grave problème quand même. Glad I could help with that, hinhin… Wanted ? Héhé, ça f’sait classe n’empêche. Qu’est-ce t’en dis Jeuv ? Souris un peu, t’as l’air de chialer là. C’pas classe pour l’croque-mort. T’en dis rien ? Et toi Narnak le Kan, qu’est-ce t’en dis ? Glouglou ? Ouais c’est tentant hein. J’ai d’jà l’rafiot, pourquoi j’aurais pas la tête au juste prix qui va avec ? ’va voir c’que la poulie en dit. Pulley of Truth, sors de ta poche, j’t’invoque à mon s’cours avant d’décarrer.

Là, et tourne et tourne sur toi-même, et dis-moi si c’est pas une bonne idée rigolote qu’il a eu là tonton Tahar.

Alors ?

En avant toute ? Haha, jsavais qu’t’allais dire ça.

Alors, qu’est-ce qu’on y rajoute sur c't'avis d'recherche en évidence, pour qu'les goélands y soient sûrs que c’est mon vénérable moi-même qu’est r’viendu d’ent’ les cannés ? Hm, Inspiration, Inspiration, ô Inspiration, viens à moi…

Oh, idée. Viens-là Jeuv, t’es balaise, tu vas écrire un peu d’là où t’es. Ecrire quoi ? Hinhin, donne ton doigt.

TAHAR M’A TUER
https://www.onepiece-requiem.net/t2249-https://www.onepiece-requiem.net/t2280-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1