Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Du sang et des larmes

Cela faisait quatre ans que Jin sillonnait les mers du globe à la recherche de celui qu’il considérait comme son ennemi juré. Un fugitif de l’île du Karaté qui avait apporté l’opprobre sur le nom de son maître en utilisant son art pour commettre l’irréparable. Après avoir écumé South Blue, East Blue et plus récemment North Blue, il avait fini par apprendre où se terrait le criminel. Les informations l’avaient mené sur la petite île de Sakushu. Cette île ne se trouvait qu’à quelques jours de voyage de l’île du Karaté mais Jin ne s’était pas douté un seul instant que son ennemi aurait pu se trouver si près de leur île natale. Toutes ces années de galère l’avaient finalement ramené chez lui ou presque. Il fallait deux jours pour effectuer la traversée et pourtant, il lui avait fallu quatre ans pour y arriver.  Si proche, et pourtant si loin.

L’île était constituée d’un port, d’une ville et de quelques villages. Dès son arrivée, Jin se dirigea vers la petite ville de Miyamoto. Elle se situait au coeur de l’île et pourtant il ne lui fallut qu’une demi journée pour s’y rendre. Si sa cible était vraiment sur l’île, la ville était là où il avait le plus de chance de la trouver et si ce n’était pas le cas, faire le tour de l’île ne prendrait pas énormément de temps.

Jin s’arrêta devant un imposant bâtiment. Construit sur deux étages, il faisait la longueur d’au moins trois maisons. La pancarte indiquait «Auberge des trois chevaux». Parfait ! La journée avait été longue et Jin n’avait quasiment rien avalé. De plus, c’était l’endroit idéal pour commencer sa chasse à l’homme. Jin entra dans le bâtiment, l’endroit était plutôt calme pour une heure pareille. En dehors de l’aubergiste et d’une jeune femme qui l’assistait, seul un homme était attablé.

«-Bonsoir ! Vous devez être fatigué de votre voyage, je vous en prie asseyez-vous.
-Bonsoir. Comment savez-vous que je suis un voyageur ? Je vous remercie. Dit-il en tirant une chaise pour s’asseoir.
-Voyez-vous, l’île n’est pas bien grande, tout le monde se connaît ici. Et pour sûr, je ne vous ai jamais vu avant. Je vous prie de m’excuser, je ne me suis pas présenté, je suis Jenny. J’aide mes parents à l’auberge. L’homme que vous voyez derrière le comptoir là bas, c’est Tomas, mon père. Qu’est-ce qui vous amène ici... Oh veuillez m’excuser j’ai oublié de vous demander votre nom.
-Jin. Je suis à la recherche d’une certaine personne, qui se trouve sur cette île. Répondit poliment Jin.
-Je suis ravie de faire votre connaissance Jin ! J’espère que vous trouverez cette personne ! la jeune femme fit un grand sourire au jeune chasseur de prime Peut-être voudriez vous à boire ou à manger ?
-Un tonneau de votre meilleur jus et une soupe avec une tranche de lard et un morceau de pain s’il vous plaît.»

Un autre sourire gracieux en direction de Jin et la jeune femme se retira dans les cuisines. L’aubergiste, qui avait écouté la conversation des deux jeunes gens, s’approcha de Jin en le salua.

«-Bonsoir jeune homme et bienvenue à l’auberge des trois chevaux. Je suis Tomas, le père de Jenny et tenancier de cet établissement.
-Bonsoir, Jin. Chasseur de prime et cuisinier.
-Oh, un chasseur de prime ? Intéressant. Me permettez-vous ? L’aubergiste s’assit en face de Jin Je m’excuse mais je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre votre conversation avec Jenny, vous êtes donc à la recherche de quelqu’un. Un habitant de l’île ? Ceci est en rapport avec votre métier de chasseur de primes ? Je m’excuse d’avance si mes questions vous importune.
-Au contraire, vous m’aiderez peut-être à le trouver. La personne que je recherche est un étranger, un fugitif de l’île du Karaté. Il s’est enfui de l’île il y a plus de 30 ans. Il aurait fini par s’installer ici d’après mes sources.
-Des étrangers qui se sont installés, il y en a quelques uns. Surtout que l’île du Karaté est tout proche d’ici. Vous auriez son nom ?
-Nomi. Nomi Komu.
-Mmmh... l’homme se gratta le menton Non, je ne connais pas de Nomi Komu. Et croyez moi, je connais tout le monde sur cette île.
-Mes informations seraient donc fausses ?
-Non, s’il s’agit d’un fugitif il a sûrement changé d’identité. Je vais vous écrire sur un papier le nom des habitants qui pourraient correspondre à l’homme que vous recherchez.
-Je vous remercie

Tomas laissa Jin et s’en alla derrière son comptoir griffonner sur un bout de papier. Au même moment Jenny arriva avec le tonneau sous un bras et de l’autre elle tenait le plateau. Jin fut surpris de voire la chétive jeune femme porter le tonneau avec tant d’aisance. Elle posa le plateau sur la table et fit brusquement tomber le tonneau sol, la façon dont le sol et sa chaise tremblèrent apporta une réponse à Jin quant à la masse de ce tonneau et il fit d’autant plus étonné de la force de la jeune femme. Elle ouvrit le contenant et plongea la chope qui se trouvait sur le plateau pour la remplir avant de la reposer. Elle salua une nouvelle fois Jin avant de se retirer.

Jin avait loué une chambre au premier étage de l’établissement. Il avait bien mangé et bu tout son saoul, le jus de pomme était délicieux. Allongé sur son lit, il tenait dans sa main le bout de papier sur lequel Tomas avait écrit des noms. Jules Jitsu et Ken Jutsu, du village de Fukui, Livaï Kido de Chō, Sam Kida de Mimasaka ainsi que Hibou Shido qui vivait à Sakushu. Son coeur accéléra. Il n’avait jamais été aussi proche de son objectif. La journée du lendemain allait être éprouvante, une nuit de sommeil était importante. Aussitôt que ses paupières s’abaissèrent, Jin s’endormit.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24086-fiche-technique-de-jin
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24069-presentation-de-jin#253224
Hibou Shido n’était qu’un vieillard en fin de vie. Il était bien trop vieux pour être celui que Jin recherchait. Sa première destination en dehors de la ville était le village de Fukui, à deux heures de marche de Sakushu il en était le village le plus proche. Là bas se trouvaient deux des personnes que lui avait indiqué l’aubergiste Tomas. Avant que Jin ne quitte la ville, Jenny lui offrit une bouteille de jus de pomme. Après des remerciements et un bref au revoir, Jin quitta la ville.

Jin était désormais tout proche de son objectif. Un but, une quête, qui le hantait depuis des années. Pendant les quelques heures qui le séparait de Nomi, de nombreuses questions le tourmentaient. Que ferait-il une fois devant lui ? Tenterait-il de discuter ou engagerait-t-il le combat instantanément ? Etait-il capable de le vaincre ? S’il arrivait à le capturer, que ferait-il ensuite ? Des pensées qui le distrayaient. Jin avait besoin de clarifier son esprit sans quoi il ne pourrait se concentrer pleinement sur son combat. Et il le savait, son adversaire ne laisserait sûrement aucune erreur impunie. De la paume de sa main il frappa son front, comme pour se remettre les idées en place. Dans les arts martiaux, l’esprit était au moins aussi important que le corps. Le moindre doute, la moindre distraction le ferait dévier de la Voie. Jin ne pouvait se le permettre !

La matinée était déjà bien entamée lorsque Jin atteint Fukui. Le village n’était composé qu’une demi-douzaine de maisons. Jin pouvait apercevoir un peu plus loin des villageois s’affairer dans les champs, les uns s’occupant des récoltes les autres du bétail. Sur la place du village, les enfants s’amusaient avec de petites pierres et des bâtons. Un vieillard, assis en tailleur sur un petit banc de pierre, observait le jeune chasseur de prime en fumant sa pipe, crachant la fumée en forme de petits cercles.

«-Bonjour Grand-père.
-Mes salutations jeune homme. Que nous vaut la visite d’un étranger dans notre humble village ?
-Je m’appelle Jin et je suis à la recherche d’un criminel s’étant installé sur l’île sous une identité cachée. D’après mes informations deux habitants de ce village pourraient correspondre, Jules Jitsu et Ken Jutsu.
-Tu trouveras Ken en haut de la colline, en train de couper du bois. Quant à Jules, tu peux toujours essayer de lui poser des questions, mais j’ai bien peur que le pauvre ne puisse te répondre.»

Jin s’inclina devant le vieil homme pour le remercier et le saluer, et se dirigea vers la colline. Il raya le nom de Jules Jitsu de sa liste. Il avait l’intime conviction que son ennemi était encore en vie, et qu’il n’avait pas pu s’agir de lui. Arrivé sur la colline il aperçut Ken. Presque aussi grand que lui, les cheveux gris et des muscles saillants. Son torse nu dévoilait de nombreuses cicatrices. Le cœur de Jin se serra, une boule se forma dans ses entrailles. Ce pouvait être lui. Jin s’approcha de lui pour être à portée de voix mais, méfiant, il laissait entre eux deux une certaine distance.

«Nomi Komu ?»

L’homme s’arrêta de couper du bois et se retourna vers Jin, d’un air confus.

«-Tu cherches quelqu’un gamin ?
-Ce nom ne vous dit rien ?
-Non, jamais entendu parler. C’est quoi cet air si sérieux ? T’as envie de chier ou quoi ?? Bahahahahahaha  »

Le visage de Jin s’empourpra. Il tourna le dos à son interlocuteur.

«Je... Je vous ai pris pour quelqu’un d’autre.»

Il se hâta pour redescendre de la colline comme pour fuir le vieil homme. Une déception de plus, un nom en moins sur la liste. Il ne lui en restait plus que deux. Les villages de Mimakasa et de Chō se trouvaient à égale distance, mais dans des directions opposées. Il choisit de prendre la route à l’ouest, menant au village de Mimakasa.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24086-fiche-technique-de-jin
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24069-presentation-de-jin#253224
Le soleil était encore haut dans le ciel. Les lèvres sèches de Jin s’étaient mises à craqueler et à saigner. Jin pouvait apercevoir le village au loin, il s’arrêta sur le bord de la route pour boire le jus de pomme. D’un revers de la main il essuya les gouttes qui perlaient ses lèvres. Plus qu’une centaine de mètres avant d’atteindre le village de Mimasaka. Ce dernier était moitié moins grand que le précédent, étant plus loin de la ville et encore plus du port cela suivait une certaine logique. La recherche en serait d’autant plus rapide. Les yeux levés vers le ciel, Jin inspira profondément puis expira lentement avant de se remettre en marche. A l’entrée du village le jeune chasseur de primes fut accueilli par une paire de poules  s’enfuyant en gloussant à la vue de l’étranger comme pour alerter les villageois. Cependant aucune trace de ceux-ci, aucun signe de vie autre que le cris des gallinacés. Jin s’enfonça dans le village. Un sentiment étrange, indescriptible glaça le sang de Jin lorsque d’un coté il vit une écurie vide de tout cheval et de l’autre une maison en piteux état, qui semblait être abandonné depuis des lustres. Un décor sorti tout droit d’un conte crée pour effrayer les enfants. Jin se dirigea vers l’une des deux maisons qui semblaient habitées lorsque soudain son souffle se coupa, il sentait comme une puissante aura qui lui oppressait la poitrine.

«T’es déjà rentrée Akemi ?»

L’homme qui venait d’ouvrir la porte était si grand qu’il dû se baisser pour sortir. Son accoutrement, plutôt adapté à la vie en ville, ne laissait peu de doutes sur le fait qu’il n’était pas un fermier. La réelle identité de l’homme qui se trouvait en face de Jin ne laissait désormais non plus aucun doute. L’homme qui toisait Jin se mit à lui hurler dessus :

«QU’EST-CE QUE TU M’VEUX ENF...»

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase. Sans sommation Jin lui bondit dessus et d’un coup de talon dans la mâchoire, l’envoya valser. La poussière soulevée par l’impact formait un épais nuage qui empêchait Jin de voir s’il avait mis K.O son adversaire, il restait sur ses gardes au cas où. Une silhouette se dessina au milieu du nuage de poussière, de plus en plus visible jusqu’à ce que le colosse en sorte. Il essuya le léger filet de sang qui coulait de sa lèvre inférieure avec son pouce. Remarquant la posture du jeune chasseur de primes, il ne put s’empêcher de sourire.

«Oh... Alors le vieux est toujours vivant. Il envoie ses élèves pour me tuer parce qu’il est trop faible pour s’en occuper lui même ?»

Son rire grossier faisait bouillir le sang de Jin, toujours sur ses gardes.

«-Je suis ici de ma propre initiative, je suis venu pour te capturer. Tu dois répondre de tes actes et payer pour tes crimes, toi qui te fait maintenant appeler Sam Kida.
-T’as une grande gueule, mais t’as rien dans l’ventre. Casse toi d’ici avant que je change d’avis.
-Je ne m’en irais pas. Tu as déshonoré le Maître...
-L’honneur... Je m’en tape. Seule la puissance compte dans ce monde.»

Jin lui bondit à nouveau dessus, cette fois-ci Sam bloqua le coup de pied. Submergé par ses émotions, Jin déferla une avalanche de coups. Mais Sam continuait de les bloquer ou les esquivait avec une facilité déconcertante, comme s’il lisait les mouvements de son adversaire. Il ne produisait pas le moindre effort contrairement à Jin qui, lui, commençait à s'essouffler. Il recula de quelques mètres afin d'être hors de portée de son adversaire.

«Tous ces mouvements, je les connais par cœur. Tu ne peux pas me battre. Laisse moi te montrer le gouffre qui nous sépare.»

Sam fit craquer ses doigts. La pointe de sa semelle s'enfonçait dans le sol a mesure qu'il poussait son pied vers l'arrière afin de prendre appui. Son genou se fléchit. En un éclair, il disparu du champ de vision de Jin. Il n'eut pas le temps de réagir que le poing du colosse s'abattait sur lui.

Le coup était si violent qu'il l'avait propulsé sur plusieurs mètres. Le jeune chasseur de primes était venu s'écraser sur le mur de la maison abandonnée. Le sang jaillissait de son nez et la plupart de ses côtes étaient brisées. Il gisait sur le sol, a peine conscient. Il apercevait a peine la silhouette de l'homme qui approchait de lui.

«Je te laisse en vie pour le moment. Qu'ils sachent qu'ils ne peuvent rien contre moi.»
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24086-fiche-technique-de-jin
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24069-presentation-de-jin#253224
Un rayon de soleil filtrait à travers le volet en bois de la petite maison. Lorsqu’il se réveilla aux chants des oiseaux, une jeune femme était en train de lui changer ses bandages. Il ne pouvait pas se mouvoir sans qu’une intense douleur ne l’assaille.

«-Ne bougez pas trop ! Vous avez besoin de vous reposer.
-Où est-il ?
-Il est parti...
-Est-ce vous qui m’avez sauvé ?
-Ma mère et moi nous vous avons trouvé lorsque nous rentrions au village.
-Est-ce que vous connaissiez cet homme ? Celui qui se faisait appeler Sam Kida.
-...»

La jeune femme réprima une larme qui était sur le point de couler.

«-Il est apparu il y a trois ans dans le village. Il assassiné mon père et forcé ma mère à l’épouser. Il nous retenait en otage depuis tout ce temps...
-Je suis désolé.
-Ne le soyez pas, vous n’y êtes pour rien.
-Je n’ai pas réussi à l’arrêter... J'étais complètement impuissant. Je suis si faible !»

Jin se tint le visage dans la main, de chaudes larmes coulèrent le long de ses joues. Elle posa sa main sur son torse pour le rassurer.

«-Je vengerais votre père je vous le promets. Je deviendrais plus fort.
-Merci.»

Elle prit sa main entre les siennes et les posa sur son front. La promesse de Jin valait beaucoup à ses yeux. Elle voyait en le jeune homme un espoir de voir les blessures de son cœur guérir.

«Merci...»

***

Jin était encore couvert de bandages, mais il pouvait désormais marcher en s’aidant d’un grand bâton. Il s’était décidé à finir sa convalescence sur l’île du Karaté, chez lui. Son intention était claire, après avoir complètement guéri il s’entraînerait sans relâche

«Akemi, Aiko, merci pour tout et au revoir ! La prochaine fois que je reviens, vous serez définitivement libres, vous avez ma parole.»

D’un dernier signe de main, Jin dit au revoir aux deux femmes qui l’avaient sauvé. Il avait une dette envers elles et s’était à juré de leur offrir une autre vie, mais pas tant que Sam était libre. Tout revenait au point de départ, une fois de plus Jin était à la poursuite d’une ombre. Une ombre bien trop grande et trop sombre pour lui actuellement, qui le dévorerait s’il venait à sa rencontre à nouveau. Le chemin vers la paix était long et sinueux.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24086-fiche-technique-de-jin
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24069-presentation-de-jin#253224