Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

[1629] L'année des Empereurs

Le vent HURLAIT comme un millier de damnés. La foudre lardait les monts comme un assassin débutant poignardant frénétiquement son premier contrat. Le tonnerre déferlait sur les hauteurs noyées par la pluie des sombres terres des Dragons Céleste. La nuit était sombre comme dans le fut d'un canon. Une de ces nuits de tempétes ou le regard des dieux se posent sur les mortels pour les déplacer à leur guise sur leurs plateaux de jeux.

Au cœur des éléments déchainés, dans une grotte ouverte dans l'immense falaise de Red Line, brillait un feu, tel la folie dans l’œil du dément. Il éclairait cinq silhouettes voutées en observant une sixième, tordue et agitée de soubresauts au milieu d'un cercles de symboles cabalistiques. Et tandis que la silhouette dansante, s'effondre à bouts de souffle sur le sol, une voix effrayante croassa...

- Moi je préférais quand même celui qui lisait dans les entrailles.
- C'était beaucoup plus salissant...
- Bon, et qu'est ce qu'elle a prédit ?
- Voyons voir... Encore un point pour Kutrosinshky. Ike, qu'est ce que donnent les chiffres ?
- Ça fait 21 voix pour Kutrosinsky, il rattrape Rossignol en tête du classement. Ensuite on a 13 voix pour Blackbone , 12 pour Tahgel, 5 Pour Nakajima et Elize et une pour Etzmurt...




- Etzmurt? Mais c'est un révolutionnaire !







- Je pense qu'un de vos... voyants... a mal compris la question posée, il a confondu empereur pirate avec la carte de tarot du révolutionnaire...






- Pas très voyant ça... Je parie que c'est un des tiens Kitano !







- Non, il me semble que c'est celui qui utilisait les bâtonnets  Yi King, c'est un de ceux de Wagner...







- On peut dire ce qu'on veut mais c'est bien le seul dont on peut être certain qu'il ne se trompe pas, il a bien trouvé un empereur...







- Est ce qu'on ne pourrait pas plutôt se fier aux analyses du Cipher Pol ? C'est quand même leur boulot a eux non ?  
- C'est beaucoup moins instantané. Quand les rapports du Cipher Pol arrivent enfin ici ils ne racontent plus que des événements passés, et c'est sur l'avenir que nous devons prendre des décisions.
- Vous avez un problème avec la divination Ike ? Peut être que vous ne croyez pas à nos méthodes ?  
- Tss, quand j'étais un ninja, on lisait toujours dans les entrailles de nos ennemis. On savait a chaque fois qu'ils allaient mourir !
- Mais ces voyants disent n'importe quoi ! Ils ne sont même pas d'accord entre eux !
- C'est bien pour ça que nous en utilisons plusieurs, on ne peut évidemment pas se fier a une seule prédiction.
- Évidemment, tout ça ce n'était que pour constituer les équipes.   
- Les équipes ?
- Pour la phase finale ! Maintenant nous allons tous les regarder s'affronter dans un combat à mort, et nous ne considérerons que la prédiction du dernier survivant.  
- Allons mes amis, souvenons nous que notre jeune ami n'est pas encore complétement au fait de l'exercice quotidien du pouvoir qui est le notre. Ike, vous vouliez nous dire quelque chose je crois ?
- Effectivement. Vénérable, je viens vous présenter un projet qui nous permettra de choisir l'avenir ! J'ai d'ailleurs pris la liberté d'apporter un tableau juste ici pour le présenter et...bla bla bla...
- C'était une question rhétorique non Kitano ? On ne veut pas vraiment l'écouter ?
- Tu sais comment il est, si on ne l'écoute pas il va rester la et continuer de nous harceler pendant des jours...
- Pff, est ce qu'on ne pourrait pas payer Ombre pour venir lui faire la peau ?
- Comme pour son père ?
- Chuuut... On pourrait nous lire...


Pendant que les cinq étoiles se détournent de la pythie qu'on est en train de trainer à l'écart en direction du groupe de médium qui a donné le même résultat qu'elle, Ike Basara présente d'un air triomphant le tableau qu'une bande diligente d'agents du CP7 vient de disposer a proximité.

- Je suppose que vous avez tous suivi avec attention le succès de l'opération Cuisino ?
- J'y ai mangé une fois, mais j'ai pas aimé.
- Moi je n'aurais pas employé le mot succès vu la différence colossale entre les moyens engagés et ce que ça nous a rapporté. Les primes capturés la bas ne paient même pas le déplacement des Pacifistas...
- Mais la jeune Adela m'a assuré qu'elle avait passé de très bonnes vacances.
- Ne le coupez pas, ça va durer plus longtemps...
- C'est au moment ou je terminais la mise au point de ce plan génial qui était d'utiliser Sainte Adela et son envie de devenir la première Reine des Pirates pour réaliser le plus magistral des coups de filets de l'année 1628 que j'ai réalisé que nous pouvions faire encore mieux pour l'année prochaine !
- Si on perd trop de temps les voyants vont refroidir...
- Essayons d'aller droit au but Ike, nous ne sommes pas les cibles de vos médias.
- Humpf, comme vous voulez. L'idée est, sans me vanter, particulièrement brillante...
- Heureusement qu'il ne se vante pas...
- Tout en étant extrêmement peu couteuse et simple à mettre en place. Il s'agite essentiellement de continuer dans la ligne du projet de Sainte Adela, de provoquer les pirates à leur propre jeu sur leur propre terrain, et de bouleverser ce que ces naïfs appellent l'équilibre du monde !
- Peut être un peu moins droit au but finalement.
- Dommage qu'il n'ait pas fait l'armée comme moi, on demande un briefing et il nous sort un teaser...
- Le défaut du point de vue Médias...
- Bon, l'équilibre du monde pour les nuls, vous voyez l'idée ? Les 3 amiraux, les 7 corsaires, les 4 empereurs. C'est à ça que croient ces abrutis de pirates.
- Si les trois grands pouvoirs" venaient à s'effondrer, l'équilibre du monde s'en trouverait menacé...
- Exactement ! Et bien je propose de bousculer tout ça !

Sur le tableau ou se trouvent épinglés en triangle les trois pouvoirs, Ike Basara attrape la fiche des corsaires et l'épingle sur celle des empereurs.

- Voila ! Nous savons que le pouvoir des soi disant empereurs est actuellement fluctuant...
- On aurait déjà le nom du prochain si on pouvait lancer le combat de médiums...
- Le titre de Frost est a peine établi, celui de Teach sent le sapin, et une longue liste de prétendant est en train de monter au créneau pour se proclamer empereur, ce que nous allons faire, c'est valider toutes les candidatures et rajouter la notre !
- Ce n'est pas si bête, désigner plus d'empereurs ne pourra que causer des torts à leurs partisans, ils seront forcés de s'affronter jusqu’à ce qu'il n'en reste que quatre. Ravrak en tous cas ne s’arrêtera pas avant...
- En piochant dans les corsaires ? Comme si on avait pas assez d'un seul Glutonny...
- Oh non, les corsaires ne seront que l'équipage de notre propre candidat au poste d'empereur. Sainte Adela en personne !
- Ce serait la mettre terriblement en danger, nous ne pouvons pas confier la sécurité d'une Tenryubito à des corsaires.
- Pas uniquement à eux évidemment. Mais elle a déjà un puissant navire, il ne lui manque qu'un protecteur capable d'en imposer à l'équipage.  
- Il faudrait au moins un amiral...
- Exactement ! Et j'ai déjà le meilleur candidat possible !  

Les 4 Vénérables Étoiles contemplent en silence la dendenimage que leur cinquième membre vient de dévoiler d'un air triomphant avant de l'épingler sur le tableau.

- Hum.. S'il est d'accord cela me convient.
- Il sera d'accord. Il va adorer ça.  
- Je suis d'accord aussi...
- Alors c'est entendu. Ike, vous avez le feu vert.
- Je m'y mets immédiatement !

Et suivi par les agents du CP et le tableau, Ike Basara quitte la grotte d'un air encore plus triomphant que d'habitude. Silencieux, les quatre dirigeants du Gouvernement Mondial laissent disparaitre le bruit des pas avant de reprendre la parole.

- Bon. pouvons nous aborder les vrais problèmes maintenant ?
- Mint ?
- Merci. Comme vous le savez si vous avez lu les mêmes rapports que moi, nous avons un grave problème au niveau du conseil des Nations. Et si c'est pour l'instant plus proche d'un mécontentement que d'une véritable grogne, cela ne peut que dégénérer si nous n'agissons pas rapidement pour étouffer le problème.
- Ou le régler avec subtilité et diplomatie...
- Moi quand j'entends diplomatie je sors mon sabre...
- Il aurait peut être fallu éviter, ce sont les dernières opérations de la marine qui sont en partie responsables des bruits. Zaun, El Jezada, Hungeria, Kanonkuni...
- KANOKUNI ÇA N'EXISTE PAS !
- Les opérations de la marine et surtout les services diplomatiques de la révolution. Nous leur avons laissé les coudées trop franches et ils en profitent. Ils murmurent dans les ombres, font miroiter aux membres les moins...Convaincus... du conseil des nations une alternative autre que la notre...
- On n'a qu'a leur Busteriser la gueule !
- Le Buster Call est une arme pratique mais qui doit être néanmoins maniée avec parcimonie, a trop l'agiter elle perdrait de sa valeur.
- Et en menacer des gens que nous sommes censés protéger nous aliénera à coup sur tous les autres. Si nous devons le faire il nous faudra de solides arguments à brandir. De fausses accointances avec la révolution, ce genre de choses. Mais je ne peux pas mettre ça en place sur le champ...
- Alors il nous faut gagner du temps. Séparer les branches saines des pourries avant de couper. Proposons une rêverie. Pas la visite itinérante de Genji, mais un vrai rassemblement de tous les royaumes; dans un geste montrant que nous sommes prêt à écouter tout le monde.
- Ici ?
- Nous pourrions nous déplacer pour montrer notre volonté d'ouverture...
- Alors le Don des saints ? C'est sur les Blues et nous y serons comme chez nous.
- C'est une bonne idée. Partons la dessus pour l'instant. Avons nous autre chose a voir ?  
- Enfin, un peu d'action ! Qui veut intéresser la partie ?


[...]

Une longue scène de violence gratuite plus tard, les quatre étoiles sirotent un verre devant les cadavres plus ou moins mutilés d'une trentaine de médiums, que des agents sont en train d’achever méthodiquement avant de les charger sur des brancards pour les évacuer.


- Je l'avais dit. Red est un ancien marine, il est forcément meilleur qu'un vulgaire pirate comme Glutonny.
- On a quand même de sérieux problèmes de désertion. Je me demande parfois si notre service ressources Humaines n'a pas été infiltré par la révolution...
- Impossible, je les ai fait entièrement remplacer à chaque fois.
- En tout cas puisque on connait le gagnant, je propose qu'on relance le plan Chapeau Rouge.
- Hum. Ce n'est pas une si mauvais idée, au moins cela montrera que nous n'oublions pas les pirates.
- Mint, le dispositif est encore en place ?
- En partie oui.
- Parfait ! Je vais m'occuper de faire griller du pirate ! Tout le monde est d'accord ?  
- Il est à vous Charles.
- Je suis d'accord aussi.  
- Je m'occupe du mémo pour Ike, sinon il va encore bouder.


Dernière édition par Game Master le Lun 17 Oct 2022, 12:18, édité 1 fois
    Marijoa, Bureaux de la Gazette Mondiale, 1h du matin.

    - Patron ! un message de l'amirauté !
    - A cette heure ? Qu'est ce qu'ils veulent ?
    - Ils disent qu'ils ont besoin d'une édition prioritaire. Ils nous transmettent par den den des primes de la plus haute importance, et ils nous laissent faire l'article.
    - Pff, juste quand on termine le bouclage, ils font chier.
    - A tous les coups c'est encore une trahison, la dernière fois c'était ça.
    - C'est sur que s'ils faisaient des annonces pour les types capturés plutôt que pour de nouveaux primés qui s'échappent, on serait emmerdés moins souvent.
    - Fais gaffe à ce que tu dis, les murs ont des oreilles, même ici.
    - Bon, du coup, ils envoient ?
    - Le den den est en train de cracher.
    - Alors c'est qui ?
    - On dirait qu'ils rééditent les primes des empereurs !
    - Hein ? Mais quel intérêt ?
    - Attendez ! Ils disent que ce sont les primes des NOUVEAUX empereurs !
    - Nouveaux ? Mais il y en a combien ?
    - S'il y en a plus de quatre ça veut dire qu'ils sont plus faibles qu'avant !
    - Étale les sur la table !

    [1629] L'année des Empereurs Unknown

    -Oh putain...
    -Quand même, le dernier, vous trouvez pas qu'il  a une tête bizarre ?
      Quelques jours plus tard...


      - On est sûr qu'il est mort ?

      Dans un salon si vaste qu'il pourrait probablement servir a lui tout seul de château n'importe ou ailleurs que dans les Hauts de Marijoa, les 5 Vénérables étoiles entourent une table basse ou se trouve un den den qui a visiblement l'air inquiet, vu la façon dont il parle à voix basse, tente de disparaitre dans sa carapace blanche, et ne cesse de se retourner pour jeter des regards conspirateurs tout autour de lui.

      - Oui Vénérables. Absolument sur.  Et ce n'est pas le seul, Kidd et ses lieutenants aussi, toute la direction d'en Marche y est passé. Les seuls qui sont encore en vie sont ceux qui n'étaient pas sur Treize au moment de l'assaut. Autant dire pas grand monde.
      - Est ce que vous avez vu le corps ?
      - Moi de mon temps on avait une règle, tant que ce n'est pas une tête plantée sur une pique, alors on peut pas être sûr que c'est bien mort... Est ce que sa tête est plantée sur une pique ?
      - Euh... Non vénérable.
      - Pff, alors on peut pas être absolument sur !
      - Mais nous pourrions nous contenter d’être raisonnablement sûr ...
      - De toute façon nous serons vite fixé, s'il n'est pas mort il fera parler de lui.

      Quatre regards durs et cruels de vieux serpents et un cinquième qui tente vainement d'imiter les autres reviennent sur l'escargophone qui tente encore vainement de disparaitre dans sa coquille.

      - Reprenons exactement ce que vous savez.







      - A vos ordres Vénérable. Comme je vous le disais. Teach n'est pas reparu depuis son retour de la fin de Torhesky. Toute la défense a été organisé par le Capitaine Kidd et ses lieutenants, et ce sont eux qui ont combattu l'assaut des forces du Capitaine Red. Je peux personnellement attester de la mort de ceux la. Je les ai vu mourir.




      - Si ce n'est pas filmé on ne peut rien en faire...







      - Pff.. La presse c'est comme les frites. C'est bon quand c'est salé mais ça salit les doigts.







      - C'est entendu pour en Marche, mais Teach ? Parlez nous de Teach.







      - Tss, ces pirates n'ont même pas réussi à abattre Ragnar ! On ne peut vraiment compter sur personne pour combattre la révolution.







      - Le combat a dévasté les défenses et les infrastructures de Treize, toute mon équipe à été décimée dans l'affrontement. Mais L'empereur Teach ne s'est pas montré, ce qui confirmait les informations que nous avions recueillis, Il était visiblement gravement blessé et certainement incapable de combattre. Une fois la poussière des combats retombés, le Capitaine Red a monté une expédition vers le sanctuaire, le refuge de l'empereur. Et je les ai suivi jusque la bas...
      - Brave petit. C'est très bien.  
      - Du boulot de ninja, et je m'y connais.
      - Quel est votre Cipher Pol déjà ?
      - Tu recrutes pour ton équipe Wagner ?
      - Je vois que vous avez déjà adopté mon idée...
      - Il s'est avéré que l'empereur Teach était encore en état de combattre, il a presque terrassé tout le monde, juste avec son haki ! Mais le Capitaine Red à fini par l'avoir. En tout cas quand je me suis réveillé, tout était fini. Teach était mort, le Capitaine Red et les autres avaient gagnés.
      - Pas de pique, ça ne compte pas !
      - On ne peut pas toujours avoir une pique a portée de main Charles...  
      - Bien sur que si. Regarde, j'en ai une !
      - Mais... Avez vous vu le corps ?!
      - Je l'ai vu Vénérable. je peux vous assurer que l'empereur Teach est bien mort.
      - Au moins nos voyants ne s'étaient pas trompés...
      - Ike mon cher, c'est votre tableau... Vous voulez bien ?  

      D'un claquement de main, Ike fait surgir un agent à proximité du grand tableau ou figurent les huit empereurs désignés par la plus haute instance du monde, et obéissant à son maitre, l'agent s’empresse de décoller la prime de feu l'empereur Teach pour l'installer sur le panneau titré "Résultats"


      - Vénérables ! Je crois qu'on m'a repéré !
      - Merci pour votre service mon petit.  
      - Au combat maintenant !
      - Et surtout, ne vous laissez pas prendre vivant. Pensez à votre famille.

      La réponse de l'escargophone se perd dans une imitation de cris et de bruits de combats, puis plus rien. Un agent s'empresse d’évacuer le gastéropode, laissant les dirigeants du monde contempler les premiers fruits de leur action de l'année.

      - Bon, en tout cas mon plan fonctionne !
      - Il faut bien reconnaitre que l'année commence bien.  
      - Vivement la suite...
      - Je vais faire accélérer Chapeau Rouge. J'appelle Tetsuda !
      - Et je pars m'occuper de l'annonce dans la gazette. Il faut s'assurer que personne n'ignore ce qu'il vient de se passer pour que tous ses pirates continuent de se sauter à la gorge !
      - Ce n'est pas ça qui va nous débarrasser du probléme révo...

      Et pendant que sur Treize, un brave agent du Cipher Pol meurt et ne se rend pas. Partant de Marijoa comme l'onde d'un caillou frappant un lac d'eau calme, la nouvelle se répand.

      Le Malvoulant, le Monstre, la Terreur des sept mers,

      L'empereur Teach est mort