Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

[Quête] La Révolution entre en scène !

La Révolution vient de faire son entrée en scène, alors que la lune est haute dans le ciel, minuit sonne ses douze coups, une allure sombre aux yeux rouges s’avance entre les arbres. Prête à bondir, la voilà reprendre forme humaine, il s’agit de Rose Cordelya, aussi surnommée la Puma par ses compères de l’armée révolutionnaire, mais que fit-elle ici ? Cette jeune femme masquée s’avance, suivie de près par son acolyte et bras-droit : Gabriel. Les deux révolutionnaires ont attaqué de front James Larson, permettant ainsi à la pirate, Elisabeth L. Gray, de s’enfuir dans la jungle, portée par son bras-droit et médecin, Jyll.

Rose "Puma" Cordelya:

James Larson, l’administrateur du Cipher Pôle numéro neuf, se relève tant bien que mal de l’assaut du puma, se redressant en pestant légèrement. Le voilà maintenant face à deux membres influants de l’armée révolutionnaire, un grand sourire aux lèvres. Ce sourire carnassier qu’il venait de montrer à Elisabeth en lui jurant de lui ôter la vie. Menace qui ne semble pas tombée dans l’oreille d’une sourde, Rose Cordelya s’avance à pas de loup à travers la jungle pour finalement en sortir d’un bond et en pointant une arme à feu de style baroque sur la tempe du très craint, monsieur Larson. Ne le craignant que peu, la jeune révolutionnaire affine sa vision d’aveugle grâce à son fluide perceptif, et d’une voix calme, elle prend la parole.

« Monsieur Larson, mes yeux ne me permettent guère de voir les rictus à votre visage, mais mon Fluide me fait ressentir une envie soudaine en vous. Je vous sommerai de bien vouloir rester avec nous. »

« Rose Cordelya. Puma. Bras armés de la Révolution sur le Nouveau Monde, que viens-tu faire sur cette île reculée de Grand Line ? Es-tu toi aussi la chienne d’une plus grosse tête ? »

« Eh bien eh bien monsieur. Nous ne sommes pas ici pour déclarer une guerre, laissez donc cette jeune pousse s’en aller. »

« Gabriel n’est-ce pas ? Le larbin de ce même larbin. »

Gabriel "Punk":

Face à James, se tient debout Gabriel, un homme très souriant avec un style bien steampunk à lui. Son cœur génétiquement modifié semble s’ouvrir et émet une lueur assez étrange, qui sait ce qui va en sortir, mais James ne semble pas à son aise avec les deux membres de la nouvelle révolution en marche dans le nouveau monde. À quoi est dû leur présence ici ? Et que sont-ils venus faire pour aider une ponéglotte dans un coin aussi reculé de Grand Line ? Rose reprend, d’une voix calme mais dure. Même en plein milieu de cette nuit, James peut ressentir la profonde menace qui plane derrière lui, et malgré sa force écrasante il a tout intérêt à ne pas dire un autre mot de travers s’il ne veut pas perdre la vie.

« Cette jeune ponéglotte est une clé importante pour notre monde. »

« Personne ne la connaît encore ! La laisser partir fait d’elle une menace pour ce monde, vous voulez qu’elle devienne votre Nico Robin ? »

« Je ne veux que servir les idéaux de mon acolyte resté au Nouveau Monde. »

« Zedd Gray. »

Ce nom semble résonner comme un affront face à Rose. James Larson est un agent de bureau, il est au courant de beaucoup de choses, et les bruits de couloirs de ce qui doit se passer sur le Nouveau Monde en ce moment, il a dû en entendre parler. Et la menace actuelle est que le gouvernement leur barre la route, ça Rose ne pourrait pas le tolérer.

« Vous n’êtes pas autorisé à prononcer ce nom, pas ici. Pas avec la jeune Gray si proche. »

L’ayant touché dans son égo, James profita de ce moment de trouble pour faire soulever la terre autour de lui en donnant un violent coup de pied insufflé du Haki de l’armement. Le choc fit soulever des monticules de terre, bloquant la vision de Rose et Gabriel qui n’eurent d’autres choix que de s’écarter en vitesse pour ne pas risquer un malheureux accident. D’un bon magistral et puissant, James usa de son Geppou pour filer vers la jungle et poursuivre sa cible initiale, Elisabeth L. Gray. D’ailleurs, la jeune ponéglotte est toujours fermement maintenue sur le dos de son médecin de bord qui courre à travers la jungle, les lianes fouettant son visage et l’empêchant de courir à vive allure.

« Lise … on y est presque ! La Révolution est là ! Ils sont là pour nous sauver ! »

« Hmmm … Jyll ! Arrête to… toi … arrête toi ! »

« Hein quoi ?! »

« Je n’arrive plus … aah ! De l’air ! »

« Merde ta cage thoracique, il y a dû y avoir un choc. Lise hé ! Reste avec moi ! »

En plein milieu de cette jungle où d’étranges bruits règnent, Jyll dû déposer sa camarade à même le sol pour établir l’étendu de ses dégâts physiques et ce ne fut pas beau à voir. L’homme resta interdit, à genou face au corps endolori et couvert de bleus de sa capitaine, se tordant de douleur pour survivre aux chocs internes qui devait la tirailler de l’intérieur. Ne sachant trop quoi faire, le médecin dû opter pour quelque chose … la reprendre dans ses bras et foncer le plus rapidement possible vers leur navire pour espérer faire plus, une fois là-bas. Mais lorsqu’il essaya de porter Lise, sa main gauche lui rappela son affrontement contre James. Ce dernier l’avait stoppé avec une telle facilité et lui avait brisé les doigts si rapidement qu’il l’aurait presque oublié.

« Ce type est effrayant … Lise … je suis désolé je ne peux … rien faire en l’état actuel des …. »

BOOOOOM !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22854-lise-ft
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22832-le-prologue-terminee
Un rayon laser venait de traverser la jungle pour s’écraser à quelques mètres de Jyll et Elisabeth, l’explosion créa une onde de choc si puissante que la totalité des arbres dans un périmètre proche, furent soufflés. De même que le médecin et sa capitaine qui furent envoyés quelques mètres plus loin, dans des branchements éparpillés sur le sol. Le souffle eut pour effet de sonner le docteur qui peina à se relever, les oreilles vrombissantes, il lui fallut une bonne minute pour recouvrer ses esprits. Et face à lui se tenait un homme peinant à se relever, l’explosion semblait lui être destiné. Cependant, son corps recouvert d’une couche noirâtre, lui avait permit de s’en sortir bien mieux que Jyll et Elisabeth.

« Vous … qu’est-ce que vous faites déjà là ? »

C’était bien évidemment James Larson qui s’était prit un tir cyborg provenant de Gabriel, l’acolyte de la Puma de la Révolution. Et pour ne rien arranger aux deux pirates, les deux membres de la révolution accourent derrière James, leur hurlant de s’en aller pour survivre. Jyll, titubant plus que ne marchant, s’avance vers Elisabeth pour récupérer le corps inerte de sa capitaine, il fit un check-up rapide, jugeant de l’état pitoyable de la jeune femme, une larme coula de nouveau le long de sa joue.

« Hé toi ! Fait gaffe à tes attaques, le choc nous a soufflé avec Lise. Son corps est trop faible pour supporter une déflagration de la sorte à nouveau, son cœur bat trop lentement. »

« Docteur. Vous êtes sur notre zone de combat à présent, tâchez de fuir, et vite. »

« … Tsss. Est-ce que vous êtes vraiment là pour nous aider ? »

Immédiatement, l’acolyte de la Puma se jette au cou du médecin de bord des pirates et lui lance un regard si sombre que même sa supérieur ne semble pas le reconnaître.

« Écoute sale merde. Cesse donc de faire ton gosse de riche et emmène ta ponéglotte de capitaine à votre navire ! Si nous sommes ici c’est uniquement pour faire marcher l’avenir, Elisabeth est la clé de nombreuses choses encore inconnues dans ce monde. La perdre maintenant serait tragique. Tu t’es allié à elle sans même te poser cette question ? C’est une ponéglotte, son destin est tracé et la mort plane au-dessus d’elle. Penses-tu être à la hauteur … doc ? »

Jyll reste quelques secondes interdits, apercevant un échange de coups tous plus gracieux les uns que les autres entre James et Rose en fond. Cette femme se donne bec et ongle pour gagner du temps, ils se sont déplacés jusqu’ici pour sauver les deux pirates. Jyll aurait-il été traité de la même façon s’il n’avait pas accompagné une ponéglotte ? Le médecin prit encore quelques secondes avant de répondre, le regard baissé.

« Excuse-moi. Je ne me rendais pas compte de l’importance de son don avant aujourd’hui. »

« Effectivement, quand la mort vous guette, c’est tout de suite plus concret. Allez ! Courrez le plus loin possible d’ici, on ne laissera pas cet agent tenter quoi que se soit à nouveau. »

Les coups donnés entre Rose et James sont d’une puissance inouïe, soufflant les restant d’arbres cramoisis qui donnent une nature réchauffant à ce cadre froid, froid comme la mort. Le médecin reprend sa course effrénée en direction du Nord de l’île, en gardant un œil sur le Log Pose accroché au poignet de sa capitaine, il ne semble toujours pas rechargé, leur fuite semble assurer par l’arrière, mais aucun objectif en bout de piste. Pas le temps de paniquer pour ça maintenant, Jyll court, à en perdre les poumons, il ne s’arrête pas car derrière lui, les explosions, les souffles chauds, les craquements … le moindre bruit laisse penser qu’il pourrait être rattrapé par James Larson.

« On va y arriver Lise. On va y arriver ensemble ! Tu peux compter sur moi, je ne te lâcherais jamais, je donnerais tout mon possible pour que tu deviennes la Reine que tu dois devenir ! Je cible à présent un peu plus ton rôle dans notre monde, et je peux dire que je suis content de t’accompagner. »

Les évènements les ayant opposés à James Larson un peu plus tôt refont alors surface dans la tête du médecin, courant à vive allure à travers cette jungle menaçante. Son cœur s’emballe, les larmes lui montent alors qu’il serre autant qu’il peut les jambes de sa capitaine contre lui afin de la maintenir dans une position qui n’est pas dangereuse pour elle. Sa voix sanglote, elle est rayée, comme s’il allait chuter et s’effondrer en larmes.

« Oui … oui je suis content ! Je ne pourrais risquer ma vie mieux qu’en me battant pour faire surgir un passé éteint ! Ton rêve est noble Elisabeth ! Il est noble et mérite d’être soutenu ! Ton rêve est fort ! Ta mère peut être fière de l’archéologue que tu es devenue ! Alors je t’en prie Elisabeth, reste en vie ! »

Ce cri du cœur aura au moins pour effet de redonner du baume au cœur de notre médecin pirate. Mais sa pirate de capitaine étant trop sonnée pour l’entendre, est encore dans un profond tourment et désespoir, luttant contre la mort. Ce sont quelques mètres en arrière, que le véritable enfer est en train de se dérouler. Les deux membres de la révolution font pleuvoir les coups et les subterfuges sur James Larson, ce dernier se battant corps et âme pour atteindre son objectif premier : la capture et la mort d’Elisabeth L. Gray. Rose s’est transformée en forme complète de puma afin d’accentuer ses sens et ainsi pouvoir cerner son adversaire. N’oublions pas que la jeune As de la Révolution est aveugle et se sert des facultés de son fruit du démon ainsi que son talent pour le fluide perceptif, pour se repérer en plein combat. Gabriel de son côté, fait pleuvoir les averses de laser à travers la jungle, la transformant bien vite en véritable fournaise, et étant, sans l’ombre d’un doute, un adversaire gênant pour James qui est forcé de recouvrir une grande partie de son corps du Haki de l’armement pour que les flammes ne le brûlent pas.

« Tu es gênant, sale moustique. Et je n’ai plus de whisky, cette pirate aura usée mes dernières forces du poing ivre. C’est dommage, mais vous allez devoir succomber sous les arcanes du Cipher Pole. »

« Le rokushiki ? Nous sommes au courant, vos techniques ne sont plus toutes jeunes papy Larson. »

« Un peu de respect Gabriel, notre adversaire n’est certes qu’un agent de bureau mais tu as vu dans quel état était mademoiselle Gray ? »

Des flashs du corps ensanglanté et aux portes de la mort de la capitaine pirate reviennent alors à l’esprit du jeune cavalier de la révolution. Avalant péniblement sa salive, il regarde alors son adversaire avec un œil nouveau, prêt à combattre sérieusement.

« Tu n’es pas le seul à recouvrir ta peau de cette manière, l’ancien. Bien que je ne sois plus totalement fait de chair et de sang, cette technique ne t’ai pas réservé. »

« Sois prudent Gabriel. »

C’est ainsi qu’un échange de violents coups dosés par le haki de l’armement fut échangé entre le jeune cavalier de la révolution et l’agent notoire du CP9, avec un avantage certain pour l’homme du gouvernement, semblant avoir une dextérité et une ancienneté qui le fit donner des coups précis et violents, du moins assez pour renvoyer Gabriel d’où il venait. Appelant bien vite Rose à se concentrer sur l’affrontement, légèrement perturbée par quelque chose que James ne se fit pas prier pour lui faire remarquer.

« Eh bien mademoiselle l’As de la Révolution semble préoccupée. Tu comprends enfin que venir en aide à une ponéglotte, sœur d’un autre As de la Révolution n’est pas une bonne chose ? »

« Tu ne sais rien de son frère … mais à présent je peux te le dire, Elisabeth est assez loin. »

James, surpris par ces envies d’avoeux soudain, cesse de contrer les coups du cavalier de la révolution pour prendre un peu de distance et se placer à l’écoute de ce que l’As révolutionnaire a à lui révéler. Des informations pertinentes pour le gouvernement qui vont, à priori, bouleverser certains pions placés sur le Nouveau Monde. Et par ailleurs, forçant le gouvernement à accentuer leur travail de recherche. Mais avant cela, nous devons nous attarder sur ce qu’il s’est réellement passé sur le navire des révolutionnaires avant de les voir accoster sur Little Garden. Car bien évidemment, cette initiative est une décision prise par Zedd Gray lui-même, et Rose n’irait pas jusqu’à divulguer leur plan dans les détails à James, mais est prête à lâcher quelques bombes à ce dernier pour ne pas le laisser repartir bredouille.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22854-lise-ft
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22832-le-prologue-terminee
******

Quelques heures auparavant, à bord du galion de la Révolution … au large de Little Garden.

******

Sur le galion de la Révolution, la nuit tombante se profile devant eux, et quelques mètres encore plus loin se trouve Little Garden. À bord de ce galion, nous pouvons y retrouver Rose Cordelya, assise sur son siège fétiche dans sa cabine avec en face d’elle, un escargophone coiffé d’une coupe rouge et de multiples griffures au corps, Gabriel est assis en face d’elle. Ils semblent en plein échange des plus intenses. À l’autre bout du combiné ? Un homme se trouvant à l’autre bout du monde, littéralement, dans le Nouveau Monde. Un orage semble gronder derrière lui, l’ambiance est pesante. Ce moment s’est déroulé quelques heures auparavant.

« Zedd, que voulez-vous que l’on fasse ? »

« Le Cipher Pole neuf est sur les traces d’Elisabeth. Nos informateurs ont vu partir un sous-marin de Marie-Joie il y a plusieurs jours. Et si vous me dites que vous avez intercepté un mouchard à bord du navire de ma sœur, c’est qu’ils vont lui tomber dessus à Little Garden. »

« Ce Cipher Pole est une branche experte en assassinat, on risque d’y jouer gros si on s’attaque à eux. »

« Vous devez vous placer en observateur. Elisabeth doit se battre, nous devons analyser sa puissance et sa résistance, la laisser se pousser dans ses retranchements. »

« Zedd. Que prévois-tu avec elle ? Nous sommes sur ses côtes depuis son départ de Whiskey Peak et nous ne savons rien de plus de notre mission. »

« Elisabeth est une ponéglotte. Elle vous l’a prouvé en déchiffrant le ponéglyphe d’Hinu Town, son nom n’est plus inconnu à présent. Le Gouvernement a divulgué sa véritable identité. Elle a en plus de ça, le savoir de la science du climat de Weatheria. C’est une puissance de frappe que seul peu de personnes peuvent se vanter d’avoir. Sur le Nouveau Monde ils sont légions et chacun d’entre eux a une place importante dans la conquête de territoire. »

« Je ne vois toujours pas où tu veux en venir. »

« Elisabeth doit être notre pionne. C’est une pirate, primée, forte et indépendante. On doit lui donner de la valeur, montrer qu’elle compte pour nous, afin de la guider jusqu’ici. Jusqu’à Gravity, pendant que je prépare son arrivée à l’abri des regards du gouvernement, tant qu’ils sont concentrés sur vous, sur la potentielle future menace, la ponéglotte. Moi ici, je préparerais la véritable menace. »

Rose affiche un sourire discret, ce plan commence à lui plaire.

« Tu veux te servir d’elle ? »

« J’aimerais que cette discussion reste entre nous. Mes ambitions sont personnelles, mais j’aimerais que Lise vienne à Gravity avec l’idée de faire de grandes choses pour ce monde. Personne ne doit lui transmettre mes véritables idéaux. Rose … tu le sais, ce Nouveau Monde regorge de nouveautés qui ne cessent d’émerger. Dernièrement, le monde a perdu l’un de ses Empereurs, nous devons jouer sur cette panique générale pour établir un campement révolutionnaire sur une île compliquée d’accès afin d’y établir le centre névralgique des ponéglyphes. »

« Zedd, j’ai du mal à vous suivre. Quelles sont vos véritables intentions avec Elisabeth ? »

Rose pose son coude sur l’accoudoir de sa chaise, en regardant Gabriel d’un air attendri, il ne comprends, l’expérience n’est pas encore assez forgée afin qu’il puisse se faire une idée de ce qui va arriver.

« Les ponéglottes sont des dangers pour le monde. Sais-tu pourquoi Gabriel ? »

« À vrai dire … non. »

« Leur don est une véritable malédiction qui n’entraîne que la mort. Ma mère a légué ce don à Elisabeth au péril de sa vie, elle s’est faites éliminer par l’homme qu’elle aimait. Pour ce don ridicule qui permet de déchiffrer une écriture si ancienne. »

« Et en quoi est-ce une malédiction ? Que renferme cette écriture ? »

« Elle renferme l’histoire d’il y a un siècle. Le fameux siècle oublié. Plusieurs stèles sont disséminés dans le monde, certaines ne sont que des stèles renfermant de vulgaires recettes, alors que d’autres sont reliées entre elles, le Rio Ponéglyphe, il s’agit de stèles dévoilant l’histoire secrète de ce monde. Une histoire que le gouvernement veut cacher aux yeux du monde. »

« Et que voudriez-vous faire de cette connaissance ? »

« Gabriel. Tu n’es pas sans savoir que notre objectif est de faire chuter ce régime du gouvernement, rempli de menteurs et de manipulateurs. »

« Zedd voudrait se servir d’Elisabeth comme d’une clé pour rassembler tous les écrits ponéglyphes. »

« Exactement Rose. »

Zedd prend une petite pause afin de boire quelque chose, à sa voix, il est déterminé et excité d’atteindre son objectif. Se servir de sa sœur perdue de vue depuis longtemps, venger la mort injuste de sa mère, rassembler toutes les traductions de ponéglyphes dans un même endroit, tel est son objectif. Et il s’apprête à le sous-entendre à sa plus grande alliée. Mais ne donnant sa confiance qu’à lui-même, il se retient de l’avouer, survolant simplement ses objectifs les plus profonds.

« Chacun de nous a son rôle à jouer là-dedans. Elisabeth doit venir jusqu’ici afin que l’on se serve de son savoir, afin d’ériger un monde sans mensonges, afin de faire chuter ce gouvernement. Je veux le savoir ultime, cette langue doit cesser, je veux la centraliser ici à Gravity, sur le Nouveau Monde dans une place imprenable. Le gouvernement doit craindre la connaissance. Chaque ponéglotte est important, nous devons les prendre en chasse et les rassembler ici. Compris ? »

« Compris. »

« Compris. »

Rose raccroche le combiné de l’escargophone qui s’endort, la communication est coupée. Zedd vient de dévoiler les tenants et les aboutissants de son objectif tout en restant vague. Gabriel semble concentré sur quelque chose dont il fait part à sa supérieure, apparemment satisfaite de son échange avec son collègue.

« Rose. Notre mission n’est pas de sauver Elisabeth, on est d’accord ? »

« En effet Gabriel, nous devons simplement éviter que notre ennemi la débusque et ne la tue avant nous. Nous avons tous un rôle à jouer ici, chacune de nos actions risquerait d’impacter l’avenir de ce monde. Ce don doit servir à l’avènement d’un nouveau gouvernement, nous devons faire chuter l’actuel, et nous allons le faire, tous les deux. »

C’est ainsi la raison de la venue de la révolution sur Little Garden, gardant un œil sur l’avancé du combat d’Elisabeth contre James. Rose et Gabriel ont décidés d’agir après avoir senti l’avènement du fluide royal qui coule dans les veines de leur cible. Une cible de choix pour s’opposer à ce gouvernement. Nous pouvons retourner à notre présent, au sein de cette jungle embrasée dans laquelle Gabriel et James s’échangent toujours des coups, le cavalier de la révolution soutenu par les coups bestiaux envoyés par sa supérieure sous sa forme de puma. Les chocs sont violents, d’imposants nuages noirs recouvrent alors ce ciel étoilé et cette lune qui éclairait les environs, à présents embrasés et dansants parmi les flammes, ce cadre n’a plus rien d’idyllique ou d’envieux.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22854-lise-ft
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22832-le-prologue-terminee