Le Deal du moment : -50%
-50% sur les sacs à dos pour ordinateur ...
Voir le deal
19.99 €

Les Contrebande D'Orange Town

Les Contrebande D'Orange Town 10656610
Voilà actuellement, j'arpente la mer en direction du QG, ma première affection "la Base G-2", la mer est calme, la plupart des passagers le sont aussi à part le raffut que font le capitaine et son navigateur à propos de la direction à suivre

"Écoutez-moi, capitaine, je vous le dis, le meilleur itinéraire, c'est tout simplement de laisser faire la voile, puis d'ajuster la direction en fonction du vent, comme ça aucun risque ne sera pris."

"Sauf que si je veux pouvoir arriver avant la nuit, le mieux pour nous serait de se diriger plus vers l'ouest et donc de faire l'effort de ramer tout en prenant des risques."

Ce qui est sûr, c'est qu'on se rapproche, mais d'une autre façon. Pour le moment, je suis surtout occupé à m'imaginer à quoi ressemble le QG, est-ce qu'il est si grand qu'on le raconte, si imposant? Puis tout à coup un grand fracas résonne, il en a même fait trembler le navire, la cloche sonne, mais qu'est-ce que c'était? des pirates, des homme-poissons?
Trois secondes suivent, personne ne fait de bruit puis un homme intervient, se dirige vers le capitaine, assez proche, j'arrive à entendre la conversation.

"Mon capitaine, on vient de heurter un rocher, la coque est mal au point, si on veut pouvoir arriver en un seul morceau, il va falloir la faire réparer."

Le capitaine semble inquiet, il se tourne vers son navigateur, lui lance un regard de détresse, ce regard qui signifie que vous savez que c'est votre faute et vous implorez son aide, le navigateur se dirige vers l'armoire et en retire une carte

"Selon la carte, on devrait se situer pas très loin d'Orange, cette ville sera parfaite pour faire un arrêt afin de réparer le bateau, le problème est qu'on est beaucoup trop lourd pour espérer que le bateau ne coule pas avant l'arrivée, il va falloir se débarrasser de certaines cargaisons, mon capitaine."

Qu'il en soit ainsi lâché seulement ce qui nous permet d'arriver en un seul morceau, ce bateau vaut plus que cette maudite cargaison

Me voilà rassuré, moi qui me voyais déjà finir en mer avant même d'avoir pu apercevoir une île, pendent que le bateau se dirige doucement, mais surement vers Orange Town, j'admire le lâché de tonneaux au loin.

Les Contrebande D'Orange Town 10609110

Me voilà enfin arrivé pendant que le capitaine nous cite les informations qu'il à nous citer, je pense à l'endroit où je pourrais dormir ce soir, la nuit se fait proche et le navire ne sera disponible pas avant demain, étant trop prétentieux, je me refuse de demander l'aide d'autrui, car je déteste rendre des comptes, n'ayant pas les moyens suffisant pour louer une chambre me voilà accueilli par un banc, une nuit torride m'attend.

"Me voilà dans de beaux draps, je viens à peine de sortir que le calvaire recommence, je ne pourrais donc pas profiter de cette journée, bon le sommeil ne me vient pas."

Alors que je m'apprêtais à me diriger vers le centre, j'entends du grabuge près des côtes, je m'y dirige, curieux que je suis, je tombe face à ce qui pourrait s'apparenter à de la marchandise?

Qu'est-ce qu'il fabrique ?

Il faut que cette cargaison soit livrée dans la minute qui suit, selon le boss, on a une 20-30 de minute pour tous décharger et filait avant que la marine ne se remette à patrouiller ici donc je veux que tout le monde s'y mettent

Pour qu'ils ne veuillent pas être dérangés, c'est que tout ça doit être louche, je ferais mieux d'aller prévenir la base la plus proche avant de me faire repérer

Alors que je m'échappe de cette situation en essayant de faire le moins de bruit possible, je me demande ce qui se qui trame derrière tout ça et ce que cache ces caisses pour qu'ils ne veuillent pas avoir affaire à la marine, je me repère facilement grâce aux panneaux et tombe assez rapidement devant le bâtiment de la marine, par la suite un marine m'intercepte.

Vous là, que venez-vous faire, ici?

Je souhaite parler au directeur de la base  

Pourquoi faire?

j'ai entendu du grabuge près de la côte, je m'y suis donc rendu et je suis tombé nez à ce qui pourrait s'apparenter à de la contrebande, s'il vous plait laissez-moi passer, si on veut pouvoir les intercepter, il faut faire vite

De la contrebande vous dite, qu'est-ce qui vous fait penser ça?

Il n'était pas vraiment d'humeur à croiser la marine, si ce n'est pas une preuve, je ne sais pas ce que sait


Ça tombe bien, vous avez en face de vous le supérieur direct de cet établissement, le colonel King, si ce que vous me dites est vrai alors ne vous inquiétez pas, je mets une escouade sur le coup, mais attention au coup fourrez

Les Contrebande D'Orange Town Captur10

Puis-je participer à cette mission? Avant que vous disiez que je n'ai pas les compétences, sachez que je suis un marine affecté au QG G-2  

Écoute, je veux bien te croire, mais cette ville est mienne et si tu dégrades ne serait-ce qu'un lampadaire, c'est à moi que reviendraient les charges  

Je vous promets de rien dégradait et ferez au mieux pour que cette mission réussisse, en plus le seul à pouvoir identifier à quoi ressemble ces hommes, c'est moi

Ok suis moi

Alors qu'on se dirigeait tout droit vers ce qui semble être un dortoir, un homme dont la carrure est immense arrive accompagné d'un homme et d'une jeune fille, il salue le capitaine

Capitaine vous voilà, moi et mon équipe venons de terminer notre patrouille et on se demande si on pouvait faire un tour près du bar?

J'ai un meilleur plan pour vous commandant, je vous présente, euh, comment tu t'appelles?

Mon nom est Sylver, Sylver Barbedor

Voilà Sylver voici Reikoku, Reikoku ce jeune ici présent m'a avertis qu'une cargaison de contrebande avait lieu actuellement sur nos côte, je vous demande donc de vous prêter main forte et donc de réglé ce problème

Tout de suite capitaine bon, on va devoir reporter notre tournée des bar



Partie 1/3
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26172-marine#271956
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26158-presentation-sylver#271867
Me voilà dans le coup, moi qui ne pensais pas que la vraie vie allez commencer maintenant, je suis bien surpris, j'entame donc ma première mission accompagnée d'un grand gaillard à qui tu ne voudrais pas causez d'ennui, un autre à qui tu voudrais pas causez tout court et une fille, une FILLE!! Oh mon Dieu me voilà dans de beaux draps, je sens le phoque, en plus je suis même pas coiffé et ma barbe n'est pas taillé, qu'est-ce qu'elle va pensez de moi, est-ce qu'elle me fixe ?

"Bon, je te présente mon équipe voici Nuna et Seikaku, 2 très bon sniper, rien de mieux pour un gaillard, je me fais vieux et courir après des fugitifs me fatigue, mais ne vas pas, pensez que je suis faible

Euh, je n'irai pas raconter ça, en tout cas enchanté, c'est un honneur de vous rencontrer mademoiselle

Eh bien, je vois que tu ne perds pas le nord, t'a l'air plus en forme que t'a l'heure, mais bon ça ne sert à rien de lui parler, elle ne cause à personne et surtout pas à un inconnu comme toi, alors si tu nous disais ou se cache ces fameux méchants

Tout de suite, ce n'est pas très loin du port, mais on devrait se dépêcher si on veut pouvoir les coincer

Les Contrebande D'Orange Town Captur10

Alors qu'on traverse cette ville en direction de la côte Est, je me demande comment cette équipe fait pour fonctionner si elle ne communique pas, la plupart sont froids et le commandant est extravertie, il subit une punition ou c'est comment, en tout cas, c'est avec eux que je suis actuellement alors, je vais devoir me débrouiller toute seule

Les Contrebande D'Orange Town Sans_t10

Oh mon Dieu, elle est si jolie bon, il ne faut pas que je me déconcentre, On est plus très loin, si je me souviens bien, ils devraient se trouver là

Les Contrebande D'Orange Town Sans_t11

Il n'y a plus personnes, où sont ils, à gauche, à droite, où?, Merde, ils vont pensez que j'ai menti, c'est la peine de mort assuré

Ahhhh, Ils ont déjà filé tout ça est notre faute, tu crois qu'on va se laisser berner comme ça, Hein aller dis nous la vérité, c'était quoi ton plan, c'est une embuscade, tu veux nous éliminer?

Je vous jure que ce n'est pas un mensonge, Y'avaient des mecs ici, je vous le promets

Oh, tu vois bien qu'il n'y a aucune trace, pas de pas, pas de caisse, rien

Moi qui me voyais déjà la tête sur un pique ou encore finir mes jours dans une prison à lécher les murs pour me nourrir, non tout sauf ça, je ne veux pas mourir ou vivre le restant de mes jours derrière les barreaux, c'est impossible, je n'ai pas pu rêver

Commandant, ici, il y a une trace qui se dirige vers la ville et ça sent fortement la poudre  

Me voilà sauvé, c'est ma porte de sortie, merci Dieu, merci

Oui voilà, on a juste été trop lent, je ne suis pas un menteur

Ok si tout ça est vrai, je te présente mes sincères excuse, en tout cas, on n'est jamais trop prudent  

Alors que je me remettais à peine de la frayeur que je viens de subir, on empresse le pas en suivant la lignée de liquide qui pique le nez à chaque respiration, c'est toujours mieux qu'une raclée, enfin arrivé, on aperçoit l'arrière de la taverne, le commandant mets en marche la manœuvre et donnes les ordres

Nana monte sur ce toit et ne fait feu que si la situation dégénère et surtout vise les jambes, je ne voudrais pas ramasser des cadavres

Nuna fait un signe de la tête puis monte sur le toit avec une agilité qui me laisse perplexe, en tout cas finit de baver.

Seikaku toi va derrière l'arbre et suis les mêmes consignes, toi avec moi, je veux que personnes ne fasse de bruits

Me voilà en train de réaliser ma première infiltration, tout le monde est en place, le commandant et moi avançons jusqu'à l'arrière du bâtiment puis nous apercevons des hommes, on se dépêche fissa de se coucher au sol, je ne crois pas qu'ils nous ont vus en tout cas, on est assez proche pour entendre ce qu'ils marmottent

Bon, vous avez ce que vous avez commandé, maintenant, on veut nos berrys alors dépêcher vous, car on ne voudrait pas faire de grabuge  

Oui voilà le compte y ais, vous êtes sûr, vous n'avez pas été suivis ?

Écoute mec, on est réglo nous tu n'as pas de soucis à te faire, puis si tu en veux plus, tu as juste à te rendre près des entrepôts, ok? :

Alors que je m'y attendais pas, Seikaku se fait repérer par homme qui surveillait les environs

Vous là, ne bougez plus, si vous ne voulez pas que je vous découpe

C'est trop tard, on est repéré, c'est maintenant ou jamais, je me lève et saute sur celui qui marchandait tout en mettant mon pied vers l'avant, il se le prend de plein fouet dans le visage

Les Contrebande D'Orange Town Sans_t12

L'autre pris de panique cris.

Marines!!!! On est repéré, je répète on repérer

Une Dizaine arrive de tous les coins, Seikaku étrangle celui qui crie, il ne faudrait pas qui nous fasse repérer dans tout le village, l'un s'approche du commandant puis reçoit une balle ne pleine jambe
Les Contrebande D'Orange Town Captur11

Nous voilà encerclé, bon, c'est le moment de se battre, 2 se présente à moi

Les Contrebande D'Orange Town Images10
Les Contrebande D'Orange Town Images11


C'est à mon tour s'attaquer, ils vont avoir le droit de gouter à mon tourbillon fulgurant


-->

Capacités et styles de combat

Fruit du démon :
Haki :
Meitous :
Capacités Normales : Yeux du Diable
Capacités Puissantes:
Capacités Supérieures:
Autres :

Style(s) de combat : silver maitrise plus au moins un style de combat mélangeant jambe et poing qu'il intitule flot équilibré

Techniques

# Technique :Tourbillon Fulgurant
Description: Lors de cette technique, le combattant effectue une série de mouvements rapides et circulaires, enchaînant des coups de poing précis avec des coups de pied acrobatiques, La transition entre le coup de poing et le coup de pied est si fluide qu'elle crée un effet de "tourbillon", donnant l'impression que le combattant est en constante rotation pendant l'exécution de la technique. Cette combinaison explosive de poing et de jambe frappe l'adversaire de manière surprenante et dévastatrice

# Technique :
Description

# Technique :
Description

# Technique :
Description
# Technique :
Description

# Technique :
Description

# Technique :
Description

# Technique :
Description
Sylver Barbedor

Sylver Barbedor


Feuille de personnage
Dorikis : 514
Popularité : +15
Intégrité : 15
Et hop, sans aucune difficulté, je les ai couchés, bon comment se débrouille les autres

Les Contrebande D'Orange Town Sans_t14

À peine retourné, j'aperçois une pile humaine, il en a même fallu dix secondes pour qu'une dizaine ne se fasse rétamer, mais d'où sort cette équipe?

Bon maintenant qu'il n'y a plus personne à corriger, j'appelle tout de suite une équipe pour s'occuper de ces gars, mais pour l'instant Mr le tavernier, on va se faire un plaisir de vous ligoter comme ça vous n'irez pas très loin, Seikaku occupe-toi-en

Alors que le commandant faisait l'appelle de renfort, moi, je me demandais bien qui peuvent être ces mecs, car à ce stade, il s'agit très clairement d'une organisation criminelle, en tout cas pour l'instant celui qui terre les ficelles se terre toujours aux entrepôts.

Bon, nous, on a de la contrebande à défaire

Plus le temps passé et plus, on se rapprochait, le combat final n'était plus très loin, moi qui n'avais été d'aucune utilité, je me devais d'être un as pour la prochaine partie

Et voilà, on y est, les entrepôts son devant nous

Bon bah il nous reste plus qu'à trouver le bon, ça devrait le faire, il y en a seulement 6 à inspecter et on est 4

Mauvaise idée, on ne sait jamais à quoi s'attendre si on est séparé, on peut vite se faire surprendre

Alors qu'est-ce qu'on devrait faire?

Pour l'instant, on va juste se préparer à rentrer dans cet entrepôt, je suis heureux de vous apprendre que j'ai démasqué nos malfaiteurs, on a affaire aux Luppertazzi

Et comment vous l'avez devinné?

Leur logo, là, sur la gouttière, bon Nuna, tu restes dehors et tu surveilles les moindres entrés et sorties, vous avec moi pas de grabuges

On rentre, c'est le moment, on passe la porte, aucun bruit, même pas de soufflements pourtant, c'est censé être là, on se serait trompé? non, je ne crois pas
Il m'a fallu trois secondes pour hésiter puis la lumière s'allume, ils étaient tous là, une quarantaine, non une cinquantaine
arme à la main ils nous pointaient

Eh bien, qu'avons-nous là, ne serait-ce pas le commandant Reikoku?

L'homme qui se présentait à nous était petit, mais carré, comment il, savait ?

Silvio j'étais persuadé que c'était toi

Et oui toujours là pour les bons coups malheureusement, c'est la fin pour vie mes amis

Alors c'est comme ça que je vais mourir avant même d'avoir atteint la moitié de mes objectifs.
Plus ça va, plus je craque mes doigts, synonyme du stress que je ressens lors d'une situation critique, mais ce n'était pas finis, oh non ça avait seulement commencé, 1 balle part, 1 deuxième, puis dans la foulée des dizaines, c'était la marine, c'étaient nos renforts ont été sauvés, ils arrivent de tous les côtés portes, fenêtres, partout, alors que la famille prend la fuite pour certain dont Silvio, d'autres luttent des balles s'échange, c'est à moi de jouer, je respire un grand coup et fonce, monte les marche, un homme dans l'escalier, je saute en uppercut, KO, je continue, la porte est devant moi, je fonce sauf qu'un fusil est pointé vers moi, il tire, au bon moment un homme tombe, par chance il ce la prend en plein le thorax enfin peu pour lui du coup, c'est le moment, je fonce style un tacle, mais lui assène un violent coup pied au menton, le tireur est tombé, je crois bien lui avoir cassé la mâchoire, j'ouvre la porte Silvio était là cachée derrière des caisses, il se relève et pointe un fusil vers moi

Reste où tu es, je n'hésiterai pas à tirer

C'est trop tard Silvio, tu as perdu

Alors que je m'y attendais pas, il envoie la première balle, je l'esquive de justesse puis fonce vers lui tel un taureau , je me baisse et coût du ciseau, il tombe d'un coup

ARG... c'est bon, j'abandonne, s'il te plaît, arrête

Tu as eu ton compte

Oui, c'est bon, vient m'aider à me relevé

Alors que je pensais avoir gagné, je venais de perdre, à peine, je lui tends ma main, il en sort un coquillage et m'électrocute avec

Tu pensais vraiment avoir gagné, tu pensais vraiment que c'était la fin

Il me prend par le bras, me fait trainer jusqu'à la sortie, là où la marine l'attendait de pied ferme et dit

J'ai avec moi un otage, tiré et je le tue sur le champ

Ne tirez pas, il est avec nous

C'était le commandant qui assistait à ma défaite, la honte que je ressens est immense, car grâce à moi ce Silvio s'échappe, il monte sur son bateau et me jette par-dessus bord, encore sous les vapes, l'eau me réveille instantanément, je reprends ma respiration, les yeux en sangs, je fonce sur la berge par la suite une équipe médicale vient m'intercepter accompagné du commandant, à peine remis de mes émotions, c'est l'heure du rapport

Bonjour Colonel, alors bonne nouvelle, finis cette affaire de contrebande Tout cela était un coup des Lupertazzi, par contre, j'ai le regret de vous annoncer que Silvio, celui qui géré tout ça, c'est échappé par notre manque de vigilance, je pense aussi qu'un traitre se cache parmi nos rangs, mais nous reparlerons de ça en privé

Je vois en tout cas, je tenais à vous féliciter vous comme Sylver pour cette mission ainsi que votre escouade, bon bah je vous souhaite bon rétablissement, moi en tout cas, j'ai des papiers à remplir

C'était fini, j'avais terminé ma mission, malheureusement, on n'a pas pu arrêter Silvio par ma faute, mais on a arrêté cette histoire de contrebande, maintenant, il me reste plus qu'à reprendre la mer jusqu'au QG

Encore Merci à vous pour m'avoir accepté dans votre escouade, je n'oublierais jamais ma première mission

C'est normal, on a juste fait notre boulot ,hmmm, je vais aller me coucher moi passe un bon voyage et merci pour le coup de main

Et me voilà partie pour le QG, je prends mes affaires, monte à bord du navire , la cloche sonne , c'est l'heure du départ ,au revoir Orange Town



  • https://www.onepiece-requiem.net/t26172-marine#271956
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26158-presentation-sylver#271867