Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

De un, ils devinrent plusieurs

Le vide appelle le vide.

Raaaaah je ne l’entends plus ! Il a de nouveau remarqué les morceaux de miroir dans ses poches et il a tout jeté ! Qu’est ce que je fais ? Le connaissant, il doit être en train de dormir à ce moment de la nuit, mais je devrais éviter de faire un miroir sur pied juste à côté de son lit cette fois. La dernière fois il a passé plus d’une heure à étudier le miroir à son réveil, s’interrogeant sur sa provenance mais surtout de son absence lorsqu’il s’était endormi. Il doit se demander qui a pénétré sa chambre sans qu’il l’ait remarqué. Depuis lors il barricade porte et fenêtre en plaçant les meubles devant pour qu’un passage le réveille, mais ce n’est pas comme ça que je m’y prends mon grand...

Ah, c’est dommage parce que j’ai adoré t’observer dormir toute la nuit, et lorsque tu as examiné le miroir au matin, pouvoir te voir de si près… Ah… J’ai envie de le refaire, mais tu te méfierais trop. Tu es déjà méfiant de nature, mais ne t’inquiètes pas, j’aime ce côté de toi. J’ai vu que ça t’a sauvé plusieurs fois déjà. Je me demande seulement… as-tu réellement confiance en quelqu’un ? Tu appelles Red ton ami, mais quelque chose s’est brisé lorsque tu l’as cru mort, je l’ai bien vu ! Ça semble aller mieux, mais est ce vraiment le cas ? En tout cas je suis bien contente que ce soit terminée avec Izya. Enfin ça l’est, n’est-ce pas ? Car combien de fois as-tu failli perdre la vie à cause d’elle ? Toi tu dirais pour elle, mais moi je pense à cause de ! Et est ce que tu as pensé une seule seconde à moi ? Qu’est ce que je deviendrais si tu n’es plus là ? Non, bien sûr que non, tu n’y as jamais pensé ! Comment le pourrais tu ? Tu ignores jusqu’à mon existence, alors que moi je sais tout de toi. Je…

Je passe l’un de mes cheveux à travers le petit bout de miroir qui me relie encore à toi, un éclat que j’ai dissimulé dans la couture de ta valise. Ma mèche se faufile à l’extérieur et forme un cercle suffisamment grand pour créer un miroir par lequel je peux passer. Et me voici dans ta chambre mon cher Reyson, et tu es là, face à moi, à me fixer et… Attends. Quoi ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
D’un geste vif, j’agrippe la jeune femme au cou, l’empêchant de faire marche arrière vers ce… ce miroir ? Elle peut traverser des miroirs ? Je ne suis pourtant pas en train de rêver. Encore un fruit du démon ? Il en existe vraiment de toute sorte.

« Qui es-tu ? »

Dans ma main libre, ma dague menaçante pointe son œil, à quelques centimètres de sa rétine. Je tiens littéralement sa vie entre mes mains, mais il semble que je doive me méfier de tout son corps : c’est un cheveu qui a créé ce miroir. Mais bien qu’elle puisse bouger le reste, elle n’en fera rien : je peux lire ses intentions. Si elle tente quoique ce soit, je n’aurais aucun scrupule à l’éliminer fissa.

« C’étais toi le miroir l’autre nuit ? »

Elle essaie de fuir dans son mystérieux portail, mais je la maintiens fermement. Trop peut-être : je ne l’entends pas respirer. Je relâche un peu ma prise mais ma dague lui rappelle sa situation en se posant sur sa trachée. Elle prend alors une grande inspiration : j’avais effectivement trop serré. Il est possible que je n’ai pas tout mon sang-froid : je me pensais à l’abri dans cette chambre avec les divers pièges que j’avais installé à la porte et la fenêtre. Mais non : il existe d’autres moyens de m’atteindre où je n’ai aucun pouvoir : j’ai été à sa merci. Et peut-être qu’il existe encore d’autres personnes qui ont les mêmes aptitudes ? Suis-je donc constamment en danger ? Au point de ne plus pouvoir fermer l’œil en toute sérénité ?

« Parle ! Et parle vite ! »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
« Personne ! Je ne suis personne ! »

Une réponse rapide et sincère : je me considère comme n’étant personne, mais le tranchant de la lame s’appuye davantage contre mon cou, m’indiquant que cette réponse ne lui convient pas. Mon cœur bat si fort dans ma poitrine que je peine à m’entendre réfléchir. Il veut savoir qui je suis ? J’ai répondu pourtant ! Il veut quoi ? Un nom ? J’en avais un, il y a très longtemps… Comment c’était déjà ?

« Alice ! Je m’appelle Alice. »

C’est la première conversation que je tiens depuis plus de dix ans. Je ne me sens pas à l’aise. Ceci n’est pas mon monde. J’essaie de retourner chez moi mais il me tient fermement. C’est donc ça sa force ? Voilà ce que ça fait de l’avoir en face ?

« Et le miroir ? »
« C’est moi, oui c’est moi ! »

Je réponds automatiquement. Je n’ai pas le temps de réfléchir, et à quoi bon mentir de toute façon ? Il a bien vu que je viens d’en créer un, et il m’a même vu en sortir. Qu’est-ce que je peux faire d’autre ? Ca doit être un cauchemar, je ne vois que ça. Tout ça ne peut se produire.

« Pourquoi ? »
« Je… pour te voir ! »

Cette fois il n’enchaine pas sur une autre question. Ma réponse l’aurait-elle surpris ? Cette accalmie est bienvenue et me permet de me calmer un peu.

« Je ne comprends pas. Pourquoi souhaites tu me voir ? »

Cette fois la vérité ne m’aidera pas. Je ne peux lui avouer que c’est ce que j’ai fait toute ma vie, que je passe nuits et jours à l’épier, à l’admirer, à l’aimer… que j’ai vécu à travers sa propre vie. Non, il n’y croirait pas. Il est bien trop méfiant, je le connais…

« C’est Mia qui m’a envoyé pour veiller sur toi. »

  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
Mia ? Pourquoi ma seconde sur Armada l’aurait-elle envoyée ? Et surtout pourquoi ne m’aurait-elle pas prévenu ? Non… à bien y réfléchir ça lui ressemble. J’aurais probablement refuser si elle me l’avait proposé et je sais qu’elle tient à moi. A moi ou au statut que je lui apporte ? Je ne saurais dire et qu’importe : le résultat est le même. Ma survie l’intéresse. C’est donc possible qu’elle ait missionné une personne qui semble en plus avoir de formidables capacités en la matière pour veiller sur moi sans que je le sache. Mais voilà, j’ai découvert le poteau rose.

Il y a aussi la possibilité qu’elle me mente. Savoir que celle qui gère mon cadran sur Armada en mon absence s’appelle Mia n’a rien d’une preuve. Je ne sais que penser, mais s’il y a la moindre chance qu’elle dise vrai, je ne peux me débarrasser d’elle comme je le souhaite.

Je vais devoir vérifier.

Et en attendant, Alice ou personne, tu vas rester là et faire un beau roupillon. De ma main qui te tient au cou, je t’injecte une bonne dose d’hormones de sommeil.

Bulubulu bulubulu…
« … Allo ? »
« Pardon de t’appeler si tard Mia, c’est une urgence. Tu as envoyé quelqu’un me surveiller ? »
« Oh ils sont déjà arrivés ? Ils sont en avance. Alors qu’est ce que tu penses de leurs capacités ? Je les ai sélectionnés exprès pour toi. »
« Attends, attends, … tu as dit ils ? »
« Oui, Marc et Val. »
« Pas d’Alice ? »
« Non.. ? Je ne comprends pas ta question, mais je peux te trouver une Alice si tu le souhaites. »
« C’est pas ça. J’ai une Alice qui a fait irruption comme par magie dans ma chambre  et qui m’a dit être envoyée par toi. »
« Il suffit de le dire si tu te sens seul tu sais. Je suppose que cette Alice doit être rousse ou tu la façonneras toi-même comme tu veux ? »
« Je te dis que ce n’est pas ça ! »
« Et bien je n’ai envoyé aucune Alice, et je ne t’en enverrai aucune si tu le prends comme ça ! »
« … Bonne nuit Mia. »
« C’est ça, bonne nuit. »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
J’ai fait un rêve des plus étranges. Ou est ce un cauchemar ? J’ai rêvé que je discutais pour la première fois avec Reyson, ou plutôt que lui me parle ; je ne compte plus les fois où je lui ai parlé sans qu’il puisse m’entendre. Et la, pour la première fois, j’ai entendu sa voix qui s’adressait à moi, des mots qu’il a prononcé à mon intention et pour moi seule.

Imaginez que votre plus grand idole, bien trop grand pour connaître votre petite existence, se tienne devant vous, vous parle et même vous touche ; même si c’était pour me maintenir d’une forte poigne au cou.

Ah… mais ce moment, cette rencontre n’arrivera jamais. Ce n’est et ça ne sera jamais rien de plus qu’un rêve. Comme ce lit si doux et imprégné de son odeur dans lequel je me trouve, et ces liens qui m’enserrent délicatement les poignées et les chevilles qu’il m’aurait mis. Et…

Attends !

Qu’est ce que je fais ici ?

« Il semblerait que tu aies bien dormie »

Cette voix, c’est lui. Il est assis là, à côté du lit et me regarde. Ce n’était pas un rêve ?

« Pas étonnant vu la dose que je t’ai injectée aussi. »

Il m’a quoi ? J’ai eu droit à ses fameuses hormones ? Attends, est ce que j’ai une moustache à présent ?

« Le soleil a déjà entamé la moitié de sa course… »

Et c’est lui qui m’a attachée ? Qu’est ce qu’il compte me faire ? Ah mais ça veut dire qu’il m’a touché ? Pourquoi il a fallu que je m’endorme ? Je n’ai aucun souvenir de ce passage. C’est trop cruel !

« Et Mia m’a dit n’avoir missionné aucune Alice. »

Qu’est ce qu’il vient de dire ?

« Je te laisse une dernière chance de t’expliquer. Choisis bien tes mots. »

Je… je veux rentrer chez moi !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine

Le corps d’Alice, pourtant bien attaché, s’enfonce tout à coup et disparaît sous mes yeux. A sa place, un miroir est posé là sur le lit. Vient-elle de le former ? Je m’en approche et le touche prudemment mais il m’a tout l’air d’être ordinaire. Comment est-elle passée au travers ? Et pourquoi ne s’est-elle pas échappée auparavant ? Parce que je la tenais ?

« Est-ce que tu m’entends ? »

J’attends un moment, attentif à tout ce qui m’entoure, mais je ne perçois aucune réaction. Le silence seul me répond, pourtant j’essaie de nouveau :

« Pourquoi ne me dis tu pas la vérité ? »

Silence. Je parle seul à un miroir. Je dois avoir l’air bien stupide… Bon, tout ce que je peux faire c’est me débarrasser de cet objet d’où elle peut apparaître à n’importe quel moment.

« Je te l’ai dit : je veux te voir. »

J’entends sa voix mais je ne la vois pas. Mon mantra ne la ressent pas non plus, pourtant je n’ai pas rêvé, c’était bien sa voix.

« Je suis ici. »

Là, à l’intérieur du miroir. Je la vois. Je touche la surface mais toujours rien : on dirait un miroir banal.

« C’est inutile. Tu ne peux m’atteindre où je suis. »

Ce qui signifie que je ne peux la contraindre à me répondre, mais elle est revenue me parler. Que veut-elle ?

« Pourquoi vouloir me voir ? »
« … tu ne le comprendrais pas. »
« Et… y a-t-il d’autres personnes que tu veux voir ainsi ? »
« Non. »

Oh, une information intéressante. On avance, même si je ne sais pas encore quoi faire, ni si ça me rassure ou m’effraie.

« Quelqu’un te l’a demandé ? »
« Non. »

Évidemment elle pourrait très bien me mentir, et c’est d’ailleurs le plus probable. Mais mettons qu’elle dit vrai, qu’est-ce que ça signifie ? Qu’elle est une genre de groupie ? Si je veux découvrir la vérité, je dois réussir à la garder auprès de moi. Elle finira bien par se trahir un jour, et elle pourrait peut-être m’être utile. Mais elle peut être dangereuse. Comment dormir en paix si elle peut surgir à n'importe quel instant ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
Malheureusement je ne le connais que trop bien, il est beaucoup trop méfiant. Quoique je dise, il n’y croira pas et remettra tout en question, combien même il dirait le contraire et feindrait de me croire. Et pourtant je suis là à lui parler. Pourquoi je fais ça ? Je devrais peut-être rompre le lien ? De toute façon je suis à l’abri, il ne peut m’atteindre ici. Mais à partir de maintenant il sera encore plus sur ses gardes et il fouillera partout à la recherche de n’importe quel miroir. Peut-être même que je ne pourrais plus le suivre ? Plus le voir ? Tout mais pas ça !

Réfléchis Alice. Je l’ai observé toute ma vie. Toute sa vie ! Je le connais mieux que n’importe qui. Peut-être même mieux que lui. Actuellement, il ne me voit que comme un danger potentiel. Si je lui en donne l’opportunité, il est probable qu’il m’éliminera. Le convaincre que je suis de son côté ne servira à rien : il n’y croira pas. Je dois lui donner une raison de me garder à ses côtés, comme ça je pourrais continuer à le voir ! Et pour ça il faut… Il faut que je lui prouve mon utilité !

« Je peux t’aider dans ton projet ! »
« Mon projet ? »

Il teste mes connaissances et se demande si je parle d’Erbaff, sa prochaine destination, ou de son objectif à plus long terme.

« Tu veux faire abolir le Buster Call. Et je sais aussi que tu as utilisé tes hormones pour contaminer le pain à destination de l’ambassade du gouvernement ici, sur Parisse, avant de laisser une lettre dans ton ancienne chambre où tu préviens le gouvernement que tu poursuivras dans cette voie, avec des hormones plus mortelles, tant qu’ils n’accèderont pas à ta requête. »

Reyson reste silencieux, pensif, il analyse ce que je viens de dire, évalue les connaissances que j’ai sur lui, jauge à la fois mon utilité et ma dangerosité. Après tout, la lettre dont je fais mention n’a pas encore été retrouvée dans son ancien logis et tout ceci est très récent.

« Je veux et peux t’aider. Que se passera-t-il s’ils contrôlent systématiquement toutes les denrées qui arrivent à leur base ? Tu changeras ton apparence et t’infiltreras ? D’accord, et lorsqu’ils renforceront les contrôles d’identification et de sécurité ?
Des miroirs, il y en a partout : salles de bains, toilettes, parfois même les chambres. Je peux t’offrir un ticket d’entrée où tu veux, et même à Marie Joa. »

« Et s’ils découvrent ton pouvoir ? Qu’est-ce qui les empêchera de retirer tous miroir de leurs bases ? »
« J’ai ces pouvoirs depuis des années et personne ne me connaît. Aucun avis de recherche et tu peux très bien modifier mon apparence. Tant que personne ne voit quelqu’un sortir d’un miroir directement, ils ne pourront pas faire le lien. »
« Attends, si ça fait des années que tu as ce pouvoir, est-ce que… »
« Oui. Je te connais depuis Omiyage. »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
Depuis Omiyage ? Non. C’est impossible. Il s’agit du point de départ de mon aventure. Non, c’est même avant ça : c’est l’origine même de mon histoire. C’est là-bas que je suis né ! Là que j’ai vécu les horreurs du Buster Call. Elle n’a pas pu me connaître depuis cette époque, et encore moins me suivre depuis tout ce temps. Non. Elle a lu la lettre que j’ai laissée à l’intention du gouvernement mondial. Elle y a compris mon lien avec Omiyage. Ça ne peut être que ça !

« Sur quelle île me suis-je rendu après Omiyage ? »
« Sirup. »
« Comment s’appelait la maire d’Omiyage ? »
« Tu essaies de me piéger ? Il s’agissait d’un homme : Régis. Que tu considérais comme ton père et qui se trouve sur la photo que tu gardes précieusement avec toi. Photo que tu as obtenu de l’impératrice Kiyori suite au vœu que tu as formulé lors de son festival le mois dernier. Dois-je aussi te dire ce que tu as écrit sur cette lettre ? »
« Ce ne sera pas nécessaire… Sais-tu comment elle a obtenu cette photo ? »
« Je l’ignore malheureusement. »

Vestige de mon passé. Comment Kiyori a-elle pu obtenir cette image ? Mais ce n’est pas le sujet pour le moment. Alice semble dire la vérité. En tout cas, je ne trouve aucune autre explication quant à ses connaissances. Alors elle m’a suivi depuis tout ce temps ?

« Pourquoi ? »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
C’est sans doute le moment idéal pour tout lui avouer : lui dire que je suis moi aussi originaire d’Omiyage, que j’ai vécu les mêmes atrocités que lui et que j’ai pu survivre grâce à lui, en le voyant continuer à avancer contre vents et marées.

Oui, je pourrais lui dire. Mais il a toujours cru être le seul rescapé d’Omiyage, je m’en prendrais aux fondations même de son identité. Il pourrait ne pas me croire pour ne pas se remettre en question. Pire : il pourrait m’en vouloir de l’avoir laissé tout seul tout ce temps, de ne jamais m’être dévoilée. On aurait pu être deux plutôt que seul. Et finalement, c’est ce que j’ai été : grâce à lui je n’étais pas seule. Mais lui est demeuré solitaire dans les épreuves…

Je pourrais aussi me dire qu’il préfère les femmes fortes, qui ont du caractère et qui sont mystérieuses au début, qui ne dévoilent pas directement tout d’elles. D’ailleurs je devrais peut-être me rendre rousse maintenant qu’on se voit ? Il préfère les rousses. Il n’y a qu’à voir Izya et cette femme qui s’occupe de son cadran sur Armada, Mia.

« Tu en sais assez. »

Parmi toutes les raisons qui justifient que je ne lui dise pas la vérité, il y en a une qui prime sur tout le reste : j’ai bien trop peur de faire face à sa réaction. Je préfère ne pas la connaître. Ne pas risquer qu’il me rejette, moi et mes sentiments.

« Mais pourquoi ne t’être jamais montrée ? »
« Mon monde est devenu celui-ci, pas la réalité. »

Je n’en dis pas plus. Je le vois réfléchir un instant et je le vois comprendre. Lui aussi a souvent voulu se réfugier dans un autre monde, fuir la réalité. Il sait que trop bien ce que ça fait. Peut-être même m’envie-t-il un peu. Mais j’ai beau avoir une échappatoire, on ne s’échappe pas de soi-même.

« Je te donne une heure pour assimiler tout ça. Ensuite, tu me diras si tu acceptes ma proposition. »

Je préférerais avoir sa réponse de suite, mais je sais qu’il ne faut pas le brusquer. Il peut être imprévisible lorsqu’on le brusque. Alors je lui donne du temps, même si je vais passer cette heure à repasser en boucle tout ce qui vient de se passer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine
Je… hein ? Comment ? Elle sait des choses que même Izya ignore. Que personne ne sait ! Sauf peut être Kiyori ? Après tout elle a retrouvé cette photo de mon passé détruit. Peut être sait elle aussi ? Alice serait à la solde de l’impératrice ? Ou bien elle est son informatrice ?

Kiyori et Red se sont bien entendu au festival de Tetsu, nous ne sommes pas ennemis. Mais pourquoi me tenir à l’œil ? Sans doute sait-elle pour mon récent conflit avec Red et elle souhaite connaître les points faibles de ce dernier en cas d’opposition ?

Que dois-je faire ? Accepter sa proposition pour l’attirer et l’éliminer ? Ça provoquerait les foudres de Kiyori tandis qu’Izya va déjà s’attirer les foudres de Kutroshinsky. Un seul empereur à la fois, on a déjà vu ce qu’ils valent à travers Teach, et ce que ça peut nous coûter…

Non, je ne peux pas prendre ce risque pour le moment. Mais rien ne m’empêche de me servir d’elle et de ses capacités, c’est vrai…

« Ça fait une heure. Qu’as-tu décider ? »
« J’accepte. »
  • https://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-me
  • https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine