Le Deal du moment : -39%
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
Voir le deal
49.99 €

Début des manigances

Début des manigances  Syjz

Début des manigances

Une histoire du Cipher Pol 5



Après la défaite de Caille Doux et de Rak Haa Yooh sur les Pythons Rocheux, l'équipe gouvernementale et la Marine, s'octroient une pause afin de faire plus amples connaissances, mais aussi de discuter des trafics d'armes qui sévissent sur le royaume Doscar. Mais la mission est annulée pour Farore qui se voit séparée de son équipe pour passer des mois sur Mariejoie.

L’aube écarlate point à l’horizon et vient illuminer de mille feux les dorures et les détails des façades de Mariejoie. L’architecture si particulière et si millimétrée offre un spectacle des plus éblouissants pour des yeux non-initiés. L’océan et son bruit blanc berçant s’estompent à mesure que la masse citadine ne s’éveille pour remplir les fonctions qui lui sont attribuées, Farore S. corsandre n’y échappe pas.

Elle était sortie des radars depuis plusieurs mois, son coup d’éclat sur Manshon avait sonné le glas de sa carrière mafieuse qui s’était étendu sur presque plus de vingt ans, offrant au Gouvernement Mondial les armes implicites de la conquête et du contrôle de l’île. Après avoir rempli une mission avec l’agent Costa et la Marine aux Pythons Rocheux, elle avait reçu l’ordre direct de tout arrêté, il s’était avéré que cette mission n’était qu’un test pour mettre en exergue une potentielle trahison qui n'est jamais survenue.

Le Cipher Pol a alors remis Farore dans le circuit afin de parfaire son entraînement et sa maîtrise de combat. Même si elle avait parfaitement illustré sa toute nouvelle puissance de combat volante, l’apprentissage du Rokushiki et de ses subtilités lui avait demandé le déploiement des trésors de volontés et de capacités physiques pour parfaire l’art.

Sous cette matinée fraîche et humide, les talons aiguilles de la jeune dame claquent pour se rendre aux bureaux du Cipher Pol, elle faisait suite à une permission de deux semaines, offrant à Farore un précieux repos, repos entaché la veille par une convocation d’urgence.

C’est donc tout naturellement que Farore frappe au bureau de son coordinateur de mission, ce dernier lui intime d’entrer et de s’asseoir rapidement.

« Ah Corsandre. J’ai les résultats de vos tests, c’est dans la moyenne sans être excellent. Mais c’est suffisant pour partir en mission. Je vous rappelle à toute fin utile, que vous êtes toujours étroitement surveillée par les différents services afin de prévenir tout lien avec la Mafia. »


Farore soupire, elle avait entendu cette histoire des centaines de fois et il était encore impossible de démontrer sa parfaite volonté d’œuvrer pour le Cipher Pol. A cet instant précis, elle y croyait, elle croyait en sa rédemption et avait une véritable force intérieure qui la guidait vers l’accomplissement de ce retour prompt vers la justice.

« J’en suis parfaitement consciente et j’accepte cette situation Monsieur, comme toujours. »

C’était à peine si le coordinateur de mission avait pris la peine et la décence d’écouter les dires de sa subalterne, il avait tout simplement hocher de la tête tout en apposant des tampons çà et là sur des feuilles volantes.

Il se contente d’arquer un sourcil lorsqu’il met finalement la main sur une feuille qui concerne Farore.

« Ah la voilà ! »

Il se plonge dans une lecture frénétique pour se remémorer les tenants et aboutissants avant d’esquisser un large sourire carnassier qui lui déforme le visage de part et d’autre.

« Agent de catégorie 3, Farore S. Corsandre, nom de code : Valkyrie. Détentrice du fruit du phénix. Oui pas de tout, c’est vous. Mission prioritaire : Rejoindre les Pythons rocheux dans le but de démanteler un groupuscule terroriste séditieux qui porterait atteinte au Gouvernement Mondial et ses institutions. »


Les Pythons Rocheux, elle s’était illustrée là-bas, notamment en s’occupant de Caille Doux, le forban qui avait mis à sac une ville côtière. Sa première mission qui s’était plus que bien déroulée. Décidément, cette île connaît un destin troublé par la folie des hommes.

« Très bien Monsieur. J’attends votre briefing. »

L’homme poursuit sa balade oculaire sans dire un mot, puis il brise enfin le silence en fixant droit dans les yeux son interlocutrice.

« Je n’ai guère plus de détails dans l’ordre de mission. Vous devez vous rendre là-bas, un agent de liaison vous attends à la taverne du « Mage Upichu », il aura davantage d’informations sur votre cible, la situation et la mission. Un navire de la Marine part d’ici une heure, je vous recommande de le prendre, à moins que vous puissiez voler… »

Corsandre dodeline du chef pour témoigner de son approbation. Elle se lève donc et quitte le bureau, elle avait effectué plusieurs missions en parallèle de son entraînement au cours des derniers mois et elle n’avait pas souvenir d’un ordre aussi peu détaillé et aussi pauvre en renseignements fiable. Une seule piste, la fameuse taverne. Bien décidée à mettre à jour cette histoire, elle s’engouffre dans la foule pour rejoindre le port de Mariejoie, partageant tout d’abord un ascenseur sur le flanc de Redline avec une multitude de personnes désireuses de se rendre au port.

Une fois la longue et fastidieuse descente accomplie, la dame des services de renseignements se présente devant le navire de la Marine, elle arrêtait dans un premier temps par deux soldats.

« Seuls les membres de la Marine sont autorisés à bord. »

Farore sort son étui et dépose une paire de lunettes de soleil à monture épaisse sur son nez avant de présenter son insigne du Cipher Pol. Les deux soldats échangent un regard avant de pousser un long soupir.

« Le Capitaine va détester ça, on va avoir une traversée de merde… Bienvenue à bord Agent Corsandre. »

Avant même qu’ils ne puissent finir leur petit speech, Farore avait d’ores et déjà pris place sur un baril de poudre présent sur le pont. Il était inutile de dire bonjour, d’employer des formules et faire de rondes jambes. Elle n’était pas la bienvenue et ne voulait pas sympathiser avec la Marine.

La traversée se déroule sans encombre et permet à Farore de faire le tri dans ses idées et le point sur bons nombres d’événements qui ont surgi au cours des derniers mois.

L’attaque de Manshon et du faux Buster Call, sa trahison, son intégration au sein du Cipher Pol, sa reconversion aboutie, les combats livrés avec Costa, Seikyu, et comment s’appelait-il déjà le petit fou surexcité ? Elle ne pouvait pas non plus s’empêcher de penser à Rilas. Où était-il ? Qu’était-il devenu ? Était-il seulement devenu quelqu’un ? Des questions qui sont rapidement balayés comme un petit-déjeuner avalé sur le tard. Le bateau s’enfonce lentement dans l’océan infini.

Après une traversée relativement calme,elle se remémore ses débuts dans l'agence Tourix, agence de supers-héros fondée par Rilas. Comment avait-elle pu s'éloigner autant de Manshon ? Une pointe de regret et d'amertume lui brûle les entrailles tandis qu'elle reconnaît le port qu'elle avait sauvé quelques mois plutôt, il y avait encore la trace de ses serres aiguisées sur certains bâtiments. Elle s'avance dans la ville, s’enfonçant irrémédiablement vers son destin, elle n'avait aucune idée de ce qui allait se produire sur les Pythons du tonnerre. Le Cipher Pol lui, savait.