Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

Un nouveau chapitre commence ! L'équipage des Kings s'agrandit ! (Solo)

Les vagues léchaient la coque de mon nouveau navire, le Thousand Sunny Go Mark 2. Sacré nom pour un splendide rafiot ! La proue représentant une tête de lion et ses ancres des pattes. Le bateau haut en couleur ressortait complètement du paysage du chantier naval.

Assis sur un escalier qui descendait sur le quai, je contemplais le bâtiment que j'avais chouré depuis l'atelier de ce fameux Franky. J'étais maintenant le propriétaire du bateau de mes rêves, un peu plus seul qu'avant. Visiblement, le coffre que j'avais réussi à prendre ne contenait pas assez d'argent pour que le bateau soit complètement fonctionnel. Dans ses mots, il m'avait dit :

"Pour un bijou de cette taille ? Tu rigoles, il me manque 60 millions-là ! Tout est à refaire là ! Qu'est-ce que tu as fait à ce bateau, tu l'as laissé traîner dans un coin pendant 800 ans ou quoi ?"

Je soupirais depuis mon présent. Bon, au moins il était capable de naviguer même si certains systèmes étaient complètement HS... Visiblement, le coup de burst qui nous a permis de nous enfuir a réduit les choses fragiles en purée. Bon aller Léo, tout vient à point à qui sait attendre !!

Je me relevais pour aller inspecter le bateau, ce bateau était en effet un petit bijou. De l'herbe sous mes pieds sur le pont principal, je me contentais d'inspecter mon nouveau chez moi. J'avais déjà déménagé dessus et à vrai dire, je m'y sentais déjà chez moi.

Sur le pont sous la tour d'observation, j'essayais de réaliser l'immensité du navire. Les énormes mâts faisaient du Sunny un bateau manœuvrable et rapide. Seize canons : sept canons traditionnels de chaque côté du bateau et les deux canons spéciaux, le "Gaon Cannon" dans la figure de proue et le "Burst", tous les deux HS à cause du temps passé dans cet atelier.

Mais ensuite alors ? Reprendre la mer ? Seul contre vents et marées ? Ça serait du suicide ! Je pourrais barrer un minimum, mais on était sur Grand Line ici, pas chez mamie. Les courants et le temps l'ont fait nommer la route de tous les périls. Je suppose que tant que je ne pouvais pas suivre le bateau d'Izya, j'étais coincé ici. Mais je ne suis pas resté là à rien faire. Visiblement, plusieurs pirates ici ont entendu parler d'une île bizarre se trouvant dans le Nouveau Monde qui abriterait plus de gens comme moi ! Je pourrais peut-être avoir des informations au fur et à mesure que je m'approcherais du titre d'empereur. Le bout de tissu issu de chez moi avec ce symbole étrange pourrait me guider quelque part où je retrouverais l'histoire de ma famille perdue sur East Blue. MAIS pour le moment, il est temps de forger ! Ça m'occupera. À vrai dire, j'aurais besoin d'un peu d'entraînement après toutes ces aventures. J'ai eu plein d'idées à force de côtoyer des monstres dans le genre de Red. Il était temps de me mettre en jambe et à l'épreuve, surtout sur des armes exotiques. Les pirates raffolaient de ce genre de choses.

Bientôt, le navire fut empli du bruit du fer chaud battu et de mon enthousiasme créatif. Mais ce que je ne voyais pas du bateau, c'était une silhouette de petite taille qui s'avançait vers le navire. Une minks gerbille.

Le début des ennuis.


Dernière édition par Leo Nin le Lun 5 Fév 2024 - 19:47, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25634-ft-de-raiju-leo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25606-leo-nin-les-griffes-de-la-liberte-termine
Un beau ciel bleu ! Et l'air de l'aventure qui me parvenait au museau ! Aujourd'hui serait une nouvelle histoire ! Mon sauvetage héroïque ! La mienne aussi vraie que je m’appelais Annie ! La seule et unique Minks navigatrice ! Ou du moins la meilleure. Même mes parents qui étaient scientifiques là-bas n'auraient rien à me reprocher !

Comment j'ai fini sur ce tas de bouse rempli de pirate ? Aucune idée. Je suis juste tombée. Ça semble idiot comme ça, mais sans mon incroyable talent, je n'aurais jamais fini ici en vie. Je n'ai pas besoin d'une quelconque école stupide pour me dire si oui ou non, je suis digne de pouvoir être une véritable navigatrice !

Ça faisait assez longtemps que je préparais mon départ, mais disons que j'ai dû précipiter les choses. Maintenant, que je suis sur l'"Armada", ce vieux tas de ferraille rouillé, je devais trouver un endroit où dormir et prendre le contrôle à bord. Je suppose que cette "Reine Dragon" avait un culte ici aussi donc il me faudrait être prudente ! Il devait y avoir ici des tas de pirates très dangereux comme Auron ou Izya, mais armée de mon Clima-Tact, il suffisait que je trouve un pigeon pour mettre le cap vers l'île que je convoitais.

Au vu de ma petite taille, je passais pas mal inaperçue et je ne restais pas à demander ma direction à la faune locale. Il me fallait un bateau solide et avec peu d’équipages pour le prendre pour moi-même. Donc après avoir étudié les primes différentes et leur drapeau depuis mon île, je savais parfaitement quel bateau était inconnu au bataillon. Et ma chance fut qu'un des bateaux les plus colorés arbore une voile que je ne connaissais pas ! PARFAIT, c'était ma chance.

En plus, après avoir observé un peu l'endroit... Un seul matelot montait la garde sur ce stupide bateau en forme de lion avec sa couronne de fleurs. Visiblement, le gars à bord frappait son marteau contre une enclume. Héhé Annie, c'était la chance qui te souriait ma grande ! Et en un instant, je fus sur le pont pointant mon tact vers le minks qui me regardait avec de grands yeux.

"Mon nom est Annie. Ex-Météorologue en chef de Weatheria ! Je réquisitionne ce navire ! Tu bouges et je te réduis en confetti sale pirate ... Félin !"

Un minks ? Impossible, je croyais qu'on était qu'une poignée. Et voilà, je me sens mal maintenant.On s'en fiche que ça soit des bobard tant qu'il les gobes. Allez, ressaisis-toi Annie, il faut voler le bateau ! De gré ou de force !


Dernière édition par Leo Nin le Lun 5 Fév 2024 - 19:50, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25634-ft-de-raiju-leo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25606-leo-nin-les-griffes-de-la-liberte-termine
Mon marteau s’est arrêté de battre un instant quand j'ai vu une silhouette agile monter sur le pont de mon navire. Faisant la moitié de ma taille et brandissant un étrange bâton vers moi. J'ai plissé les yeux à l'incursion de la jeune fille.


Annie:


"Heu, t'es qui au juste ? Et non, tu ne réquisitionnes pas mon navire."

"T'es sourd ou quoi ? J'tai dis que je prenais ton bateau !"


J'ai soupiré et me suis levé, mon ombre couvrant le menu corps de la jeune fille. C'était bien ma veine. Mais en voyant mon mouvement, son étrange bâton a crépité. Mon regard certain observait la minks gerbille, prêt à réagir au moindre moment.

"Pose le bâton, c'est bon. Je peux t'offrir un truc à manger ?"


"Mais..."


Elle allait reprendre quand son estomac a émis ce que j'appelle communément un grognement. Elle devait avoir faim, et au vu de la tête qu'elle tirait, elle n'avait probablement rien mangé depuis plusieurs jours. Elle ne ressemblait pas au genre de personne de fricoter avec les pirates de toute façon.

"On pourra faire ça une fois qu'on est partis non !?"

J'ai soupiré tristement et

"Impossible de quitter Armada pour l'instant."

"Comment ça ? Tu vois pas que tu n'es pas en mesure de négocier ?"

"Eh bien, vas-y. Je ne sais pas naviguer perso et le bateau ne peut pas s’opérer seul. Mon ancienne navigatrice s'est fait la malle et moi, j'ai un bateau à moitié réparé alors va y, je t'en prie. De toute façon, tant que je n'aurai pas de navigateur, je suis coincé ici."

J'ai souri alors que je reprenais le morceau de métal et le remettais dans le feu et bientôt, le sabre s'est teinté d'une couleur orangée alors que le lion recommençait son processus de forge de sabre.

"Après pourquoi t'as fait tout ce chemin? Besoin d'un taxi pour retourner à Weatheria?"

La gerbille a regardé le lion en train encore de penser si elle avait bien fait de jouer toutes ses cartes d'un seul coup.

"Ça ne te regarde pas !"


Un bruit sur le quai, puis la grosse voix d'un des gardes du port est montée jusqu’à nos oreilles animales.

"Tout va bien là-haut?"


La jeune femme s'est figée de terreur et m'a regardé comme si elle venait de voir une grenade dégoupillée tomber à ses pieds. Moi ? Je me suis contenté de sourire en regardant la minks prise en tenaille par ses actions.

"Oui oui, tout va bien ! Je discute avec ma nouvelle navigatrice!"


"Ahhh ! Bah, tu vois Léo, je te l'avais bien dit ! Allez bonne journée !"


La gerbille est restée tétanisée sur place. Et moi, j'ai ri comme jamais j'avais ri, alors que je sortais de la nourriture devant elle.

"Y a rien de drôle ! Pourquoi tu mens pour moi? Je te menace là !"


"Hahaha, bref trêve de plaisanteries, manges ! Je ne connais personne qui est assez taré pour se rendre sur Armada par accident. Comment t'as fait pour te rendre ici ? Cette île bouge, impossible à localiser sauf grâce à une vivre card."

Encore une fois, elle est restée muette sur le sujet. J'ai soupiré d'avance et puis souri.

"Si t'as besoin d'aide, moi je suis prêt à t'aider. Mais ça doit venir de toi."


Elle a semblé pondérer le pour et le contre de la question et avec beaucoup de mal, elle a répondu à la question :

"D'accord, aide moi s'il te plaît. Mais je ne fais pas partie de ton équipage ! Rappelle-toi en. Oui, tu as raison, je possède une vivre card jusqu'ici. Une amie à moi me l'avait donnée au cas où il lui arrive des ennuis. Elle est médecin, mais du genre de terrain. Un jour, elle a quitté Weatheria pour aller soigner les gens sur les îles en se faisant embaucher par des pirates. Content ?"

J'ai eu l'air sérieux pour la première fois depuis qu'elle m'avait adressé la parole :

"Et tu penses qu'elle a des ennuis ?"


"Elle m'a envoyé une lettre me sommant de ne pas venir la chercher. Elle se trouve sur une île sur Grand Line pour des recherches, mais... Je le sens, que quelque chose ne va pas bien. Elle ne m'aurait jamais parlé comme ça dans sa lettre si tout allait bien. À vrai dire, elle ne m'aurait sûrement pas envoyé de lettre du tout. Comme on dit : pas de nouvelles bonnes nouvelles."


Elle a semblé se reprendre après cet échange.

"Ça te va ?"

"Eh bien, oui, c'est suffisant. La cale est pleine de vivres et le bateau peut tenir, enfin tant qu'on n'atterrit pas dans les pires endroits du monde."

Elle m'a regardé avec deux grands yeux ronds.

"T'es d'accord ?!"


"Comme dit, tant que tu m'aides à revenir ici après coup... Pourquoi je refuserais ?"

"Eh bien, mourir ? Le manque d’équipage ?"

"Je nous vois tous les deux. Eh puis si t'es vraiment ce que tu prétends, se repérer sur Grand Line sera plutôt facile non ?"

Bon, il était temps de se mettre en route du coup. Léo s'est précipité faire les derniers préparatifs du bateau sous le regard médusé de la minks.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25634-ft-de-raiju-leo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25606-leo-nin-les-griffes-de-la-liberte-termine