Le Deal du moment :
Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le ...
Voir le deal

Le début d'une grande histoire.

Aussi lointain que se souvienne Natsu, il fut initié au combat et plus précisément aux arts martiaux par sa grand-mère à l’âge de cinq ans, son premier entrainement l’avait marqué. C’était au cours de l’année 1613, le jeune Natsu n’était encore qu’un bambin, c’était en fin de journée. Ce fut le moment le plus lumineux du crépuscule, qui s'étendait juste après le coucher du soleil, une fois que celui-ci toucha l'horizon sur l’île de Sirup, laissant place aux premières obscurités de la soirée. Comme à son habitude, le jeune Natsu encore débordant d'énergie, se retrouva dans la cour de la maison dans laquelle il logeait avec sa grand-mère, Ayame, sa mentor, une maîtresse des arts martiaux au style excentrique. Une légère brise de vent vint s’écraser contre les joues roses du petit Natsu, quant à Ayame, elle arbora un bandana étoilé et les manches de sa tunique orange retroussées, puis elle se mit en position de combat avec un sérieux presque exagéré.

"Natsu, prépare-toi à découvrir les secrets des arts martiaux à la Ayame-way, la technique ultime de notre famille !" déclara-t-elle, les yeux brillant d'une détermination quasiment théâtrale.

Natsu, prêt à relever le défi, se mit en position et observa attentivement. Les premiers échanges ressemblaient plus à une compétition de cascades acrobatiques qu'à un véritable combat. Ayame effectuait des sauts périlleux, des pirouettes et des mouvements dynamiques, la fougue de sa grand-mère rendit Natsu admiratif de ses enchainements rocambolesques, mais tout autant impressionnant.

"Maintenant, jeune disciple, observe bien la 'Technique des Étoiles Tourbillonnantes' !" s'exclama Ayame en lançant des étoiles en papier imitant des shurikens dans toutes les directions.

Natsu, émerveillé par la démonstration, mais aussi par les noms farfelus que sa grand-mère donnait à ses techniques, il tenta tant bien que mal de reproduire le mouvement, mais avec moins de succès.

Le début d'une grande histoire. 12f977eb451903d4d07e4200f6cab4e5

"Beuuuuuuuuuuh… Mais..Grand-mère, comment fais-tu ça ?"

Ayame lui donna un clin d'œil avec un sourire mystérieux. "C'est un secret ancestral, mon garçon. Tu devras mériter de le découvrir un jour. Mais passons à la prochaine leçon !"

La séance d'entraînement se poursuivit avec des mouvements dynamiques, des cris de guerre percutants et des poses dramatiques entre chaque exercice. Ayame introduisit des techniques fantasques comme le "Poing des Vents Déchaînés" et le "Bond du Tigre Galactique".

Le début d'une grande histoire. 049da28cc0221d24637e7e761974511c

"Grand-mère, ça ressemble à une histoire de super héros comme tu me racontes avant de dormir  ! On dirait que je suis le personnage principal d'une aventure épique !" s'écria Natsu, excité.

Ayame lui tapota l'épaule avec fierté. "C'est exactement ça, mon petit héros en herbe ! Maintenant, la dernière technique, la 'Déferlante du Dragon Irrésistible' !"

La cour du village devint le théâtre d'une performance épique alors qu'Ayame et Natsu se lancèrent dans des mouvements complexes, créant une aura de puissance imaginée. La démonstration se termina avec Ayame posant un genou au sol, regardant Natsu avec une expression sérieuse.

"Natsu, tu es maintenant prêt à affronter n'importe quel adversaire avec style et panache. La Ayame-way t'accompagnera toujours !", déclara-t-elle solennellement. “Demain commencera le début des hostilités mon enfant ! “

Natsu, les yeux brillants, hocha la tête avec détermination. Ainsi se conclut une journée d'entraînement mémorable, mêlant humour, excentricité et le début d'une aventure héroïque pour le jeune disciple.


Dernière édition par Natsu le Jeu 18 Jan 2024 - 0:09, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26950-ft-dun-reveur-au-sang-bo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26929-terminee-le-prochain-seigneur-des-pirates-ce-sera-moi
À l'aube du lendemain, les premières lueurs du jour caressaient l'île de Sirup. Natsu, plongé dans un sommeil profond, dans lequel notre jeune homme s’était engouffré dans un rêve digne des plus grands forbans. Aux commandes de son splendide bateau pirate, voguant sur les océans à la recherche du one piece sur la route de tous les périls avec ses fidèles compagnons, mais malencontreusement pour lui, il fut brusquement réveillé par un seau d'eau glacée lancé habilement par Ayame. L'eau ruisselait sur son visage, chassant instantanément la torpeur de son sommeil.

"Le soleil ne t'attend pas, Natsu ! C'est l'heure de relever de nouveaux défis avec la vigueur du matin ! Shashashasha" annonça Ayame d'un ton enjoué suivit d'un fous rire, brandissant un nouveau bandana étoilé.

Le début d'une grande histoire. 12f49280b80530f61656d6ea995f6bc3

"Je te déteste mamie, je suis fatiguééééééé" Marmonna Natsu d'une voix endormit.

Natsu, secoué par l'eau froide et désormais bien éveillé, se leva avec une certaine résignation. Ayame, toujours vêtue de sa tunique orange, arbora un sourire taquin.  "Aujourd'hui, nous allons perfectionner la 'Danse du Lotus Irrésistible'. Une technique ancestrale qui combine agilité et puissance !"

La grand-mère de Natsu prenait à malin plaisir à nommer toutes ses techniques plus farfelues les unes que les autres, mais malgré cette lubie, elles étaient toutes plus ou moins efficaces. La journée d'entraînement débuta avec une série d'exercices d'échauffement, Ayame guidant Natsu dans des mouvements gracieux et précis. En suite concernant l'échauffement il y avait quelque chose de particulier au programme, Ayame lui avait préparé un parcours du combattant, le jeune homme devait suivre un chemin établit par sa grand-mère en portant un sac remplit de pierre tout en sautant sur des bambous de hauteur différente, pendant que la vielle femme lui jetait des pierres à la figure. Le jeune tomba à multiples reprises, mais il ne baissa jamais les bras.

Une fois terminé, Ayame lui concocta le plat principal, La "Danse du Lotus Irrésistible" comme elle avait la fâcheuse manie d'appeler ça de cette manière, elle exigeait une synchronisation parfaite entre le corps et l'esprit, un défi que Natsu accepta avec détermination.

Entre les enchaînements élégants, Ayame partagea des histoires d'anciens combats familiaux, donnant à chaque mouvement une signification profonde. La cour de la maison résonnait des échos des pieds de Natsu martelant le sol, tandis qu'Ayame dirigeait la séance avec sa grâce excentrique. Au fur et à mesure que la matinée avançait, Natsu commença à maîtriser les subtilités de la danse martiale imposée par sa grand-mère. Ses mouvements devinrent plus fluides, sa concentration atteignit un niveau supérieur. Ayame, satisfaite de son progrès, l'arrêta pour un court repos à l'ombre des arbres.

"Tu progresses rapidement, mon petit homme. Mais n'oublie pas que la vraie force vient de l'intérieur. La Ayame-way repose sur l'équilibre du corps et de l'esprit", souligna-t-elle avec sagesse.

L'après-midi se poursuivit avec des exercices intensifs, repoussant les limites de Natsu. La journée d'entraînement atteignit son apogée avec une démonstration finale de la "Danse du Lotus Irrésistible", laissant les spectateurs imaginaires émerveillés devant la fusion de puissance et d'élégance. Alors que le soleil se couchait à l'horizon, Ayame posa une main fière sur l'épaule de Natsu.

"Tu as fait honneur à la Ayame-way, mon disciple. Ta quête ne fait que commencer, mais je suis convaincue que tu deviendras un maître des arts martiaux digne de notre lignée."

Natsu, épuisé, mais comblé, sourit avec gratitude. Ainsi se termina une autre journée d'entraînement, marquant le chemin de Natsu vers la maîtrise des arts martiaux et une aventure qui ne faisait que débuter.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26950-ft-dun-reveur-au-sang-bo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26929-terminee-le-prochain-seigneur-des-pirates-ce-sera-moi
La journée suivante, l'entraînement au bō fut vraiment intense. Ayame, déterminée à enseigner à Natsu les subtilités de cet art martial, insista sur la nécessité de l'équilibre et de la précision dans chaque mouvement. Les premières heures étaient consacrées à des exercices d'échauffement, les pieds de Natsu glissant sur le sol tandis qu'il exécutait des figures élégantes sous la tutelle attentive d'Ayame qui lui tapota le crâne à grand coup de bö à chaque faux mouvement.

“AIIIEE GRAND MERE ! JE VAIS MENERVER !” Hurla le jeune disciple à la bosse frontale qui gonflait à vue d'œil.

Ayame fit un mouvement vif avec son bâton faisant tomber Natsu à la renverse. Elle entama un gentil sermon.

"La clé du bō, Natsu, réside dans la fluidité des mouvements. Le bâton est une extension de toi-même, une arme gracieuse et puissante à la fois", expliqua calmement Ayame, démontrant chaque mouvement avec une grâce impressionnante. Remontant le morale du jeune Natsu.

Natsu, bien qu'enthousiaste, commença à ressentir la fatigue physique. Les muscles de ses bras travaillaient intensément, mais il était déterminé à maîtriser cette nouvelle discipline. Ayame lui enseigna des techniques avancées telles que le "Tourbillon Céleste", demandant à Natsu de répéter les mouvements jusqu'à ce qu'ils deviennent une seconde nature. Cependant, à mesure que l'entraînement progressait, Natsu ne pouvait s'empêcher de laisser échapper quelques soupirs d'impatience. Il se remémorait son rêve de devenir le seigneur des pirates, une idée qui semblait de plus en plus lointaine au milieu des séances épuisantes.

"Faire tournoyer ce bâton, c'est bien beau, grand-mère, mais imagine si j'avais un sabre tranchant à la place de ce bâton. Ça serait bien plus pirate, non ?" lança-t-il, cherchant à persuader Ayame en faisant des gestes imaginaires avec une épée tout autant imaginaire. Ayame, cependant, resta ferme dans son enseignement.

"Natsu, la maîtrise des armes commence par la compréhension profonde de chaque mouvement. Le bō peut sembler simple, mais il est l'essence même de la discipline. Patience, mon petit gars Shahaha! ."

Après une journée consacrée au maniement du bō, Natsu commença à maîtriser les mouvements avec une certaine adresse, malgré son rêve persistant de devenir le seigneur des pirates. Ayame, bien qu'inquiète pour l'avenir de son petit-fils, était fière de sa progression.

"Tu as un talent naturel pour le bō, Natsu. Mais n'oublie pas que chaque arme porte en elle la responsabilité de son porteur", conseilla Ayame, espérant que ces leçons imprégneraient son petit-fils des valeurs martiales malgré ses aspirations de pirate.

Au crépuscule, Ayame décida de mettre fin à l'entraînement après une journée d'efforts acharnés et décida de conclure l'entraînement en invitant Natsu à se rendre au village pour partager le repas du soir au restaurant. Ils se rendirent au village, les ruelles pavées et les lanternes créant une atmosphère chaleureuse. Le petit restaurant choisi par Ayama était un petit endroit animé, empli de rires et de conversations.  La taverne "Chez Coco" appartenait à une amie de longue date, Ils retrouvèrent cette dame, une femme au sourire bienveillant et à l'accueil chaleureux. Coco accueillit Ayame et Natsu avec enthousiasme.

"Viens, Natsu. Coco est une experte dans l'art de préparer des repas qui ravivent le corps et l'esprit. C'est le moment de reprendre des forces après cette journée bien remplie! Shashasha!", déclara Ayame, esquissant un sourire bienveillant.

"Ayame, mon amie ! Ça fait une éternité. Et voici le jeune Natsu, ton disciple, je présume ?" s'exclama Coco, secouant la main de Natsu avec un sourire amical.

"Oui, Coco, c'est bien lui. Natsu, Coco est une amie de toujours. Elle a assisté à ta naissance, elle a même vu grandir ta mère et maintenant elle te verra toi aussi grandir, et tu verras, sa cuisine est célèbre dans tout le village ! Tu es entre de bonnes mains ce soir", expliqua Ayame, rassurant son petit-fils.

Ils s'installèrent à une table que la dirigeante du restaurant avait dressée rien que pour eux, Coco les régala d'une variété de plats exquis qu’elle déposa les uns après les autres. Entre les bouchées, Ayame partagea des anecdotes sur les aventures passées, créant une atmosphère détendue et amicale, pendant que Natsu se goinfrait tel un mort de faim. Devant les yeux éberlués de Coco, il engloutit à une vitesse folle les différents plats qu’elle se précipita de déposer sur la table.

Le début d'une grande histoire. 614ce9fbbae27f0f58ba0d7cc0f7c620

Natsu, bien que toujours en train de dévorer la nourriture, il était toujours autant captivé par son rêve de piraterie, il ne put s'empêcher d'apprécier la chaleur de l'amitié et la délicieuse cuisine de Coco. Renforçant son désir ardent d’aventure et d’amitié, il s’imaginait déjà à bord de son navire pirate accompagné de ses camarades et de son cuisinier lui mijotant un excellent festin. Au fur et à mesure que la soirée avançait, Ayame, Coco et Natsu partagèrent des rires et des souvenirs, créant des liens qui transcendaient les aspirations individuelles. Alors que la nuit s'installait et que les lanternes éclairaient le village, Natsu commença à comprendre que, qu'il devienne maître des arts martiaux ou seigneur des pirates, les enseignements de sa grand-mère et les relations fortes qu'il construisait étaient des trésors bien plus précieux que tout ce qu'il pourrait trouver en haute mer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26950-ft-dun-reveur-au-sang-bo
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26929-terminee-le-prochain-seigneur-des-pirates-ce-sera-moi