-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

Brouillons de Cai

La frégate n’atteint le port qu’en début de soirée en se guidant précautionneusement parmi les récifs.
Contre toute attente, le port était remarquablement vaste pour un trou comme celui-ci. Cela témoignait de l’importance qu’accordait le Gouvernement à ses précieuses cargaisons de poudre. Non pas que les huiles se souciaient réellement de l’approvisionnement des troupes mais plutôt qu’ils devaient mouiller leurs chausses à l’idée de voir leurs armes être retournées contre eux.

A peine débarqué, je remarquais que j’étais attendu. L’officier de la marine qui me fixait en tenant un garde à vous rigide portait un uniforme impeccable témoignant d’un soin quotidien.

??? : Officier Cai ? Je suis le lieutenant Galdor, officier logistique en charge des flux officiels qui transitent par ce port.

Je baillais nonchalamment en descendant du navire pour rejoindre la terre ferme.

Cai : “Enchanté officier, je suppose que vous avez été briefé sur ma venue.”

Galdor : “J’ai reçu un rapport par le canal officiel au sujet d’une mission d’enquête de catégorie B. J’ai d’ores et déjà pris l’initiative de rassembler l’ensemble de la documentation de transit sur les 3 dernières années.”

Cai : “Vous êtes nouveau sur l’île n’est-ce pas lieutenant ?”

Il resta un instant interdit.

Galdor : “Hum, en effet mais je ne vois pas le rapport avec votre enquête. Soyez assuré de mes compétences et de mon sér...”

Cai : “Il me suffit d’un instant pour observer que tous les membres de la Marine sur ce port sont fourbus et couvert de résidus de poudre et de poussière. Vous faites figure de petite attraction au milieu de tout cela lieutenant.”

Ses sourcils se froncèrent mais il persévéra dans sa posture guindée.

Galdor : “Je ne vois toujours pas l’intérêt de cette information.”

Cai : “L’intérêt c’est que je ne compte pas fouiner dans des bouquins poussiéreux car nous aurons plus vite fait de parler aux gens.”

Galdor : “Vous ne pouvez pas ignorer les documents.”

Cai : “Qui était le contremaître en charge de la dernière cargaison ?”

Le jeune lieutenant fulminait mais il s’abstint de me contredire et me répondit sur un ton contrit.  

Galdor : “Un certain XXX Itô, il doit trainer dans un des bars du port à cette heure.”

Cai : “Où vit-il ?”

Galdor : “Il loue une chambre dans un dortoir communal mais je ne saurais dire lequel. Je pourrais aller faire demander le registre de la ville.”

Cai : “Faites donc ça lieutenant. En attendant, je vais aller prendre un verre et manger un morceau. Je vous retrouverais à la capitainerie plus tard.”

Toujours paré dans sa rigidité de jeune promu, Galdor fit demi-tour pour s’enfoncer dans la nuit d’un pas quasi mécanique.
Un nouveau bâillement me prit et après quelques étirements je rejoignais un estaminet dont de la lumière et des rires s’échappaient.

L’intérieur du bar était animé par les ouvriers du port venus déverser leur solde journalière en alcool bon marché. Les blagues grasses fusaient, suivies de rires tout aussi gras alors que s’entrechoquaient les choppes. Dans un coin je remarquais 4 hommes attablés mais qui semblaient tirer une mine bien sombre contrastant avec l’ambiance.  

Ma curiosité naturelle me poussa à m’installer non loin d’eux pour avaler mon ragoût de poisson en glissant une oreille indiscrète. En raison du bruit général, je ne distinguais que des bribes et rien ne me semblait intéressant jusqu’à ce que deux mots germent et me tirent un léger sourire.

XXX Itô.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27229-qin-shi-cai
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27219-qin-shi-cai