Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Le mystère de l'île disparue




❝Le mystère de l'île disparue❞

❝Audaces fortuna juvat❞- Ash B. Masamune




Notre héros venait de recevoir ses premiers galons. Affublé du grade de Lieutenant, notre jeune soldat s'élançait dans cette nouvelle aventure. Une nouvelle page de son histoire c'était tournée depuis qu'il s'était engagé dans la Marine. Il avait brillé dans les sélections et avait été un élève modèle de sa compagnie. Il n'était certes pas le plus puissant, mais il se démarquait du soldat lambda. Ce fut cette distinction qui lui permit d'atteindre ce grade d'entrée de jeu. Depuis qu'il était sorti de ses classes, Ash n'avait pas vraiment eut le temps de chômer. Tâches administratives, tâches hebdomadaires, tâches journalières, exercices, entraînements, il n'avait pas eu la moindre minute de répit. Jusqu'à ce jour où son officier supérieur lui ordonna d'aller enquêter sur une certaine affaire. Notre lapin avait bondi sur l'occasion pour s'émanciper de son planning cauchemardesque. Il aurait au moins le temps de se reposer durant le voyage en mer.

Durant le temps de trajet, Bunny prit un moment pour prendre connaissance du dossier. Il ne savait pas trop par où commencer. Il était tout fraîchement sorti de l'école et n'avait encore acquis aucune expérience du terrain. La théorie avait ses limites et il ne pourrait que compter sur son instinct durant cette première mission. Une île avait disparu des radars de West Blue. Il s'agissait de l'île de Whiperia. Un petit bout de terre perdue en mer et qui concentrait une forte population de criminels. L'île n'avait rien d'un paysage paradisiaque. À en croire ses écrits, l'île était connue pour ses exploitations de guano. Il s'agissait d'un des meilleurs fertilisants au monde et un composant essentiel pour les grandes sociétés agro-alimentaires du globe. Néanmoins, l'exploitation de cette substance aurait grandement détérioré l'atmosphère et le sol de ce bout de terre. Mine à ciel ouvert, travailleurs forcés, esclavagisme, des mots qui résonnaient comme un écho dans l'esprit de notre jeune soldat. La mission n'allait pas être de tout repos. Ash devrait garder son calme pour pouvoir enquêter discrètement. Il avait l'esclavagisme en horreur .. c'était son talon d'Achille, mais il ne pouvait pas compromettre cette mission par un comportement inadapté.

L'embarcation de notre lapin n'était pas en route pour Whisperia. Le navire devait faire une halte à Métanoïa. Il y aurait un briefing et il devait rejoindre un petit groupe de soldats. Il n'était pas seul sur cette mission .. du moins le croyait-il ! Sa venue sous la tente fit taire toutes les discussions. Notre gargantuesque lapin était dévisagé de la tête aux pieds par ses futures partenaires de mission. Oui, notre mink serait difficile à cacher pour une mission d'infiltration. Il dépassait clairement tous les standards autochtones et il serait un réel frein pour cette enquête. Plusieurs protestèrent contre sa présence sur cette mission et il n'allait clairement pas faire le voyage avec cette bête. Ash avait l'habitude de recevoir de telles louanges. Il proposa de faire la fin du voyage seul dans une chaloupe, ainsi l'équipe aurait plus de faciliter à se fondre dans la masse. Bunny était habitué à l'environnement de Whiperia. Il avait longtemps vécu comme un esclave, il savait exactement comment se comportaient les tortionnaires, mais également les esclaves. Il n'aurait aucun mal à rejoindre le groupe plus tard. Au moins, cela permettrait d'enquêter sur plusieurs fronts en même temps et surtout d'augmenter leurs chances de trouver la solution à cette énigme.

Lors du briefing, on leur divulgua rapidement quelques informations sur le jardin d'Aeden. Ses informations restèrent très vague et ne permettaient pas de comprendre la situation sur Whiperia. Néanmoins, Ash retenues qu'il s'agissait d'arbres. Il devrait donc débuter ses recherches dans les forêts et la faune de l'île. Bunny n'avait pas pris le temps de communiquer avec ses partenaires, il n'avait pas pris le soin de retenir leurs prénoms. L'escouade devait agir comme un seul groupe, mais Ash savait pertinemment qu'il serait seul sur cette mission. S'il avait le malheur d'être à la traine, il serait immédiatement laissé sur place. Pourquoi attendre un déchet comme lui ? Il n'était qu'un boulet aux yeux de ses collègues. Il grava quelques visages dans sa mémoire, en espérant ne pas les oublier durant ses recherches.

L'île de Whiperia était identifiable sur des cartes maritimes. Sa localisation était donc connue de tous. Cependant, de nombreux navires marchands ne furent pas en mesure d'accoster à son rivage. Bunny décida de prendre les rames durant la nuit. Il était beaucoup plus discret de rejoindre une île durant la nuit. Encore fallait-il là trouver cette foutue île !!! Le brouillard était si épais qu'on aurait pu le trancher au couteau. Notre héros ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. Il n'arrivait même pas à distinguer l'avant et l'arrière de son embarcation. La nuit offrait un ciel étoilé et permettait la navigation grâce aux étoiles, toutefois, avec ce brouillard il était tout bonnement impossible d'apercevoir le ciel. Bunny était seul, perdu et livré à son triste sort. Il pouvait opter de se laisser bercer par les flots, mais il savait pertinemment que le courant l'éloignerait de l'île. Il ne pouvait pas revenir bredouille. Il se devait de montrer l'exemple, mais surtout d'en faire plus que les autres. Il était un mink ! alors pour une fois, autant profiter de ses capacités au lieu d'essayer de les dissimuler.

Ash était à l'aise durant la nuit. Grâce à ses dons, il était capable de voir convenablement dans le noir. Mais ses autres sens étaient également boostés par rapport à un humain normal. Il pouvait donc compter sur son ouïe, mais également sur son odorat. L'exploitation du guano dégageait une certaine odeur. En plus de contaminer le sol et l'eau, le guano évacuait du méthane en grande quantité et cela permettait d'alimenter une immense centrale. Ce fut grâce aux rejets de cette centrale que notre lapin put réussir à s'orienter dans cet épais brouillard. Plus l'odeur était concentrée, plus il se rapprochait du rivage. Il lui fallut quasiment toute la nuit pour trouver son chemin et se fut juste avant l'aurore qu'il réussit à poser un pied sur la plage. Exténué et à bout de force, notre lapin décida de retourner sa barque et de profiter de quelques heures de repos bien mérité. L'enquête allait prochainement débuté et il n'aurait certainement plus le temps de se reposer.

Code by Laxy Dunbar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27834-fiche-technique-de-bunny
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27818-presentation-d-ash-bunny-masamune



❝Le mystère de l'île disparue❞

❝Audaces fortuna juvat❞- Ash B. Masamune




Le brouillard était toujours présent sur la plage. Ash n'arrivait pas à dire s'il avait dormi quelques minutes ou quelques heures. Il n'avait plus aucune notion du temps. Des bruits au loin l'avaient fait sortir à toute vitesse de sous sa barque. Il prit vite la poudre d'escampette pour essayer de masquer son imposante silhouette, mais il n'y avait pas la moindre cachette. Il n'avait aucune alternative, il se prépara au pire et serra les poings. Cinq hommes ivres passèrent à ses côtés et ne lui lancèrent pas le moindre regard. C'était bel et bien la première fois que notre héros se sentit aussi inexistant. Avait-il trouvé sa place ? Il était très clair que non ! Il n'avait rien à faire ici. Il emprunta un chemin et décida de prendre la direction opposée du groupuscule. Après quelques minutes de marches, il vit un panneau lui indiquant la ville principale de la citée. Il n'avait pas d'autres choix que de débuter ses recherches dans la mégalopole. Une fois arrivée en ville, il remarqua qu'il y avait une énorme influence. La population était fortement variée et on pouvait croiser de nombreuses espèces différentes. Il s'agissait d'un gargantuesque melting-pot, mais celui-ci était beaucoup plus lugubre que ceux qu'Ash avait déjà pu apercevoir dans d'autres régions. La ville n'était pas très propre, le sol était tâché et une immense foule grouillait en permanence dans les différentes ruelles.

Bunny entreprit de découvrir les lieux. Il avait adopté un look de vagabond. Il passait quasiment inaperçu dans cette immense foule. Il visita plusieurs endroits stratégiques de la citée. Il fallut quasiment une journée entière pour esquisser un croquis des lieux. Avec quelques pièces de monnaies, il réussit à soutirer quelques informations sur les principales choses à savoir pour survivre ici. Il ne fallait surtout pas s'aventurer dans le marché noir. Bunny pouvait y glaner de nombreuses informations, mais il serait vite démasqué et risquait d'être envoyé dans les centres d'ouvriers. Le port était un lieu de passage habituellement fortement peuplé, néanmoins, depuis quelques temps, quasiment aucun bateau ne faisait escale sur Whiperia. Cependant, ce qu'il retenut de cette information, c'était que comme par magie certains navires arrivaient à accoster. Notre marin devrait enquêter sur ces fameux navires. Il devait y avoir quelques choses de louche derrière tout ça. Il devait sûrement s'agir de la mise en place d'un nouveau trafic loin des yeux de la Marine et du Gouvernement. Le brouillard devait donc être quelque chose d'artificiel. Ash ne pouvait pas concevoir que des arbres puissent vivre dans une telle atmosphère.

Masamune prit une chambre dans une auberge de la ville. Ce soir, il sortirait en ville pour continuer ses recherches. Après quelques heures de sommeil, une douche et un repas chaud, notre soldat reprit son exploration de la ville. La nuit était tombée sur la citée et il remarqua que la population n'était plus la même. Des armes, des patrouilles, des criminels, la population variée avait laissé place aux crapules et la racaille. Des édifices étaient fortement éclairés et il comprit rapidement qu'il s'agissait de la véritable face de Whiperia. Maisons-close, casino, bars, il y avait pour tous les goûts. Les hommes travaillaient durement toute la journée et venait s'extasier dans ses établissements durant la nuit. Chacun était libre de faire ce qu'il voulait, néanmoins, il devait exister un certain contrat entre ses établissements et le gouvernement en place sur cette île. Les différents nettoyages sur les îles voisines, avaient mené à l'augmentation du taux de criminalité sur ce continent. Les fuyards avaient trouvé refuge sur ce cailloux. Il n'y avait pas de garnison en place ici, c'était donc le lieu idéale pour continuer leurs méfaits. Mince ! Ash aurait du prêter plus attention au briefing. Il ne savait pas chez qui il allait mettre les pieds. S'il s'agissait d'un mouvement révolutionnaire, il ne serait pas si aisé de s'en sortir sans la moindre égratignure.

Bunny quitta promptement la ville pour se diriger vers le port. Il y avait moins de patrouille sur les différents ponts. Il y avait aussi beaucoup moins de passage, à cause de la baisse de fréquentation. En ville, c'était la folie et il serait rapidement démasqué. Une fois sur le port, Ash décida d'aller fouiller les différents navires. Il n'y en avait pas beaucoup, la tâche ne serait donc pas compliquée. Hélas, il n'avait pas toute la nuit devant lui. Il devait tout de même retourné à l'auberge, afin d'aller glaner de nouvelles informations dans la matinée. Il passa plusieurs cales de navires en revu, mais il n'y avait rien qui sortait de l'ordinaire. Une seule embarcation retenus son attention et il s'y engouffra prestement. Une patrouille arrivait dans le coin et il devait masqué sa présence aux torches de la milice. La cale du navire n'avait rien d'anormale, ce qui avait retenus son attention était que le navire avait subi des dommages. Notre soldat n'avait pas entendu parler d'un récent combat maritime, il devait donc s'agir d'un ancien navire. Cette embarcation devait mouiller depuis un long moment dans ce port. Etait-il à l'origine de ce brouillard ? Aucune idée .. Ash ne faisait pas fausse route, cependant, il n'avait pas encore trouvé la bonne direction.

De retour à l'auberge, il fallait trouver un moyen de continuer son exploration. Hélas, le seul moyen de traverser de l'autre côté de l'île, c'était d'emprunter le funiculaire. Ash n'avait rien à faire dans ce train. Il faisait pas partie de la milice. Il devait se retrousser les manches et trouver un moyen de monter dans ce train. Celui-ci était sous bonne surveillance et il ne pourrait jamais s'en approcher incognito. Il lui fallait trouver un prétexte pour pouvoir approcher du train. Il lui fallait trouver une mission ou un emploi temporaire qui le conduirait de l'autre côté de l'île. Plus facile à dire qu'à faire ! Pour une place, il y avait une centaine de candidats. Mais notre soldat avait le physique adéquate pour travailler à l'entrepôt. Sa taille, ses larges épaules et ses bras musclés, lui permettrait de soulever des charges lourdes pendants plusieurs heures. Un commercial vit la bonne aubaine et lui accorda un bon de transport pour la journée suivante. Ash ne posa pas de question et se contenta de remercier son nouveau bienfaiteur. Il ne faut pas oublié que notre héros se présente sous la forme d'un vagabond. Un travail était un miracle pour une telle personne. Néanmoins quelque chose tourmentait son esprit. Ce titre de transport n'était qu'un passe-droit pour un aller. Il devait y avoir une face caché derrière cette offre de boulot. Toutefois, Ash allait pouvoir se déplacer de l'autre côté de l'île. Pour le reste, il improviserait par la suite.

Code by Laxy Dunbar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27834-fiche-technique-de-bunny
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27818-presentation-d-ash-bunny-masamune



❝Le mystère de l'île disparue❞

❝Audaces fortuna juvat❞- Ash B. Masamune




La cloche résonna très tôt dans la citée. Le train était sur le point de quitter le quai. Ash était à son bord avec une bonne cinquantaine de personnes. Les autres wagons étaient remplis d'ouvriers, de gardes et de caisses de marchandises. Une seconde cloche résonna et le train pris son élan dans un fracas tonitruant. Le paysage commença à se déplacer jusqu'à passer à toute vitesse devant les fenêtres du wagon. L'attente ne fut pas longue et nous étions déjà arrivé de l'autre côté de l'île. Il n'y avait que deux stations. Les deux stations de train étaient à l'opposer les une de l'autre et parcouraient l'île dans sa longueur. Un sifflet strident cassa le bruit assourdissant du moteur à l'arrêt. Les portes des wagons s'ouvrirent et les hommes durent descendre du funiculaire.

Bunny et son groupe furent escorté jusqu'à une pièce. Aucune idée de leurs intentions, mais ils durent patienter un bon moment dans cette salle sans fenêtre. La milice revint les chercher et ils furent emmener vers les carrières. Rien d'étonnant, le coup du billet sans retour était certainement destiné à effectuer la plus ingrate des besogne. Ils ne furent pas envoyés vers la carrière principale. Bunny avait remarqué que les chemins se divisaient au début du complexe minier. De plus, il remarquait aisément le sentier pour la carrière principale. Le chemin était un peu plus plat et plus enfoncé dans le sol. Il y avait eu beaucoup plus de passage dans cette direction au fil des années d'exploitation.

Le groupe arriva sur une carrière qui était semblable à toutes les autres. Néanmoins, ils ne furent pas les seuls à être sur place. Un autre groupe de personnes était déjà à l'oeuvre dans les entrailles de la terre. Des bagnards étaient déjà au travail forcé et notre groupe était prévu pour venir en renfort à ses esclaves. Le labeur allait être pénible et compliqué pour la plupart des hommes de ce groupuscule. Certains n'avaient clairement pas la condition physique pour tenir une journée entière dans cet enfer vert. Enfin vert c'était pour jouer sur le mot des écolos, car la carrière n'avait rien d'un endroit vert. Le sol était boueux, la terre était éventrée, le guano était stocké dans des zones sûres et sous haute surveillance. Une odeur putride et nauséabonde émanait de la terre humide. Un foulard sur le nez était nécessaire pour contenir au maximum cet air saturé en méthane. La milice pris ses positions et les hommes reçurent des outils pour creuser la terre. Le début des travaux venaient de commencer. Il était temps de faire ses preuves.

Dans les longs tunnels de la carrière, il était difficile de dire combien de temps on passait sous terre à creuser la roche. Ash n'avait plus la notion du temps dans cette fosse. Il se contentait de faire son travail et d'aller à un rythme correct. Certains hommes avaient essayés de partir de leur poste, mais ils avaient été vite remis en place par la milice. Il était interdit de quitter son poste et encore plus de quitter les lieux. De plus, une liste était en place pour compter les effectifs. Notre héros devait trouver une stratégie pour pouvoir continuer ses recherches. Comment allait-il faire pour prendre congé de ses miliciens. Il n'avait pas d'arme et il ne voulait pas éveiller les soupçons. Un sifflet résonna dans les tunnels de la montagne. Les Zeks passèrent devant notre groupe et firent signe de suivre le mouvement. C'était l'heure du repas et d'une pause méritée !

Ash échangea son repas contre des informations. Il fit attention de bien choisir sa cible. Les esclaves avaient pour sale habitude de se tirer dans les pattes. Sûrement dans le but d'améliorer leurs conditions de vie, mais Ash avait connu ce milieu. Il savait très bien que cela ne servait strictement à rien. Il n'apprit pas grand-chose de la bouche de ce travailleur. Il semblerait juste qu'ils étaient en sous-effectif, car la majeure partie des Zeks étaient occupés sur la carrière principale. Chose étonnante, car la carrière principale était quasiment à sec et n'offrait que très peu de guano. Autre chose devait être actuellement avoir lieu dans cette carrière. Hélas, notre soldat ne savait pas s'il devait se rendre dans cette carrière où aller visiter les autres lieux stratégiques de l'île.

Un sifflement retentit à nouveau et tout le monde repartit en direction des profondeurs. Ash était étonné de voir autant d'engouement chez son groupe d'ouvriers. On aurait dit qu'il s'agissait d'autres hommes. Certains n'avaient jamais autant travaillé en quelques heures, alors que d'autres divaguaient dans les différents tunnels de la carrière. Un vieil homme tomba au sol. Bunny voulut le secourir, mais il réfréna son envie d'assistance. Il passa à côté du corps sans vie de l'homme et remarqua un mucus bleu couler de sa bouche. Sûrement un toxine donné aux Zeks pour les maintenir en bonne condition pour supporter ce dur labeur. Notre lapin continua à creuser la terre jusqu'à qu'un nouveau sifflet vint mettre un terme à sa journée de travail. Tous les hommes furent escortés hors de la carrière. Ash pensait reprendre le train en direction de la citée, mais comme il avait pu s'en douter, tout le monde partait en direction de Pivogor. Il s'agissait du camp des bagnards et celui-ci était entouré de fils barbelés. Les conditions de logement étaient exécrables et même dormir sur la plage était plus agréable. On leur expliqua qu'ils avaient signé un contrat pour une semaine dans les carrières. Ils devraient passer cette semaine dans ce camp. Ils n'avaient pas le droit de quitter le camp à la nuit tombée, au risque d'être exécuté sans la moindre considération.

Bunny ne se sentait pas prisonnier des lieux. Il ferait simplement le nécessaire jusqu'à trouver le moyen de partir sans éveiller les soupçons. Certains Zeks avaient des droits et devaient surveiller leurs confrères. Il y avait donc une certaine hiérarchie dans tout ce capharnaüm. L'heure du repas résonna à nouveau. Notre héros ne toucha pas à son assiette. Une drôle d'odeur en émergeait et il devait s'agir du moyen de contrôler le moral de ses hommes. Il devait s'agir d'une drogue ou autre, afin de garantir leur fidélité et surtout un moyen de les rendre accro. Un toxicomane reviendra toujours pour sa dose. Néanmoins, notre soldat avait remarqué que les morts à la carrière était un fait courant. Personne n'avait recensé cette mort et personne n'était venue confirmer la disparition du vieil homme. Ash venait peut-être de trouver son billet de sortie.

Code by Laxy Dunbar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27834-fiche-technique-de-bunny
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27818-presentation-d-ash-bunny-masamune



❝Le mystère de l'île disparue❞

❝Audaces fortuna juvat❞- Ash B. Masamune




Une nouvelle fois la cloche résonna et il était temps de prendre la route. La carrière attendait notre groupe d'ouvriers. Ash avait déjà fait trois jours dans le camp. Il était affamé et avait pris soin de manger que du pain et de l'eau. L'eau était très rare sur Whiperia. Il ne fallait pas la gaspiller et c'était certainement l'élément le plus rare sur cette archipel. Bunny était en route pour la carrière. Il avait passé plusieurs jours à creuser profondément un des tunnels. Il avait creusé un trou assez grand pour masquer son imposant corps et feindre la mort durant quelques heures. Ce soir, il partirait en direction de la carrière principale. Il devait trouver des indices pour son enquête. Il lui fallait une piste concrète à suivre et pas seulement des rumeurs. Il n'avait pas repris contact avec son escouade. Il n'avait pas eu la moindre nouvelle. Il ne savait même pas si ses camarades avaient réussi à rejoindre le rivage. Il était seul dans cet enfer et même accompagné, il aurait fini seul. La solitude était devenue son âme-soeur au fil des années. Un poids, un boulet, qu'il devait traîné quasiment depuis sa naissance. Une chose qui avait tendance à le rendre nostalgique. Mais il n'avait le temps de se morfondre. Il devait rester concentré sur sa mission et ses objectifs.

Les sifflets rythmèrent la journée de notre lapin et lors du dernier qui annonçait la fin de la journée, il pris la décision d'agir. Personne n'était présent avec lui dans le tunnel. Il déplaça l'amas de terre de sa cavité et s'engouffra à l'intérieur avant de remblayer un maximum de terre. Il devait camoufler son passage, mais également l'orifice qu'il avait confectionné. En cas de louper, il avait affaibli le haut du tunnel pour créer un éboulement. Cependant, il y avait une chance pour qu'il restait coincé sous les décombres. Les ouvriers quittèrent la gravière et une patrouille fit rapidement un tour des lieux. Personne ne vint regarder dans sa cavité. Durant ses trois jours, on avait perdu plus d'une dizaine d'ouvriers dans les orifices de la terre. L'exploitation du guano était dangereuse. Il y avait les risques liés au produit, mais également à l'environnement. On avait perdu la moitié des disparus dans un éboulement de la quatrième section. L'argile était imprévisible et la moindre erreur pouvait être fatale. Notre mink patienta plusieurs heures sous terre. Lorsqu'il émergea discrètement de sa cachette, il faisait déjà nuit et plus personne n'était présent sur les lieux. Grâce à sa vision nocturne, Masamune réussit à retrouver son chemin. Il n'eut aucun mal à sauter par-dessus les barrières de sécurité. Les barrières n'avaient jamais été pensées pour arrêter un mink de plus de cinq mètres.

Ash partit en direction de la carrière principale. Contrairement aux autres, celle-ci était éclairée et surveillée par la milice. Il ne pourrait pas enquêter facilement, mais il était sur la bonne piste. Bizarrement, même la nuit, il y avait des Zeks en train de travailler sur les lieux. Notre lapin se rapprocha des barrières de sécurité. Il possédait une bonne vue et cela lui permettait de voir sur une plus grande distance. Les travailleurs transportaient essentiellement des caisses en bois. Certaines entraient dans le complexe et d'autres étaient évacuées par charrette. Une simple couleur différenciait les caisses en bois. Hélas, les couleurs étaient appliqués lors de la vérification de leur contenue par un milicien gradé. Notre héros n'aurait pas la possibilité de mettre la main sur une de ses caisses. Il lui fallait creuser d'avantage et s'enfoncer dans les tréfonds de cette gravière. Il savait que ce site était la source. Il lui fallait découvrir comment et surtout y remédier. Son chemin le conduirait certainement à l'usine et l'entrepôt de Whiperia. S'il arrivait à détruire la source, ce ne serait guère suffisant. Car s'ils avaient déjà stocké de nombreuses caisses, les miliciens disposaient d'assez de ressource pour faire perdurer cet état encore de nombreux mois. Cela serait sûrement suffisant pour faire repartir l'activité.

Ash lança un caillou dans un des projecteurs de la carrière et profita de l'alerte générale pour passer par-dessus les barbelés. Il entra dans le premier tunnel qu'il vit et débuta sa course d'orientation. Il n'avait pas trop de mal à voir dans le noir, mais sous terre et avec son stress, la tâche fut plus difficile qu'il ne l'aurait imaginé. Cependant, ce tunnel pouvait être considéré comme un terrier par son instinct animal. Heureusement qu'il était à moitié lapin et non à moitié éléphant. Il réussit à s'orienter sous terre, même s'il lui fallut de nombreuses minutes pour retrouver quelques repères. Il n'avait pas de boussole sur lui. De plus, il y avait de forte chance que celle-ci ne fonctionnait pas convenablement dans cet environnement. Alors que notre lapin galopait à grandes enjambées dans le dédale de couloirs, il dut arrêter précipitamment sa course folle. Une patrouille approchait de sa position. À par avancer ou reculer, il n'avait pas d'autres choix. Cette fois-ci, notre lapin devrait se servir de ses poings. Trois hommes approchaient de sa position. La lueur de leur torche approchait de plus en plus. Ash décida de reculer d'une vingtaine de mètre. À cet endroit, le tunnel effectuait une courbe et il serait perçu qu'au dernier moment. Il comptait donc sur l'effet de surprise pour vaincre ses adversaires. La lumière s'approcha encore plus jusqu'à lécher ses pattes. À cet instant, Bunny bondit en avant et envoya son pied dans le visage du premier milicien. Son pied rebondit sur le nez de l'humain et avec cette impulsion, il envoya son autre patte dans la tempe du garde de droite. Les deux hommes tombèrent au sol en une fraction de seconde. Le dernier ouvra la bouche, mais un poing d'une trentaine de centimètre vint éteindre le moindre son de sa voix.

Ash avait le souffle court et reprenait doucement ses esprits. Il s'abaissa et tendit l'oreille. Aucun son n'émergeait des alentours. Il récupéra un mousquet, une épée (courte pour son gabarit) et la torche. Notre soldat s'enfonça plus profondément dans le tunnel. Après quelques minutes de marche, Masamune déboula sur un énorme espace à ciel ouvert. Pour ne pas se faire repérer, il décida de laisser la torche dans la cavité. L'immense espace était raccordé avec d'innombrables tuyaux. Ash pouvait y voir germer des champs de champignons à perte de vue. Au centre de ce lieu trônait un chétif petit arbre semblable à ceux qu'il avait vu sur Aeden. Etait-ce le même ? Ash n'aurait su le dire. Il n'avait qu'un seul objectif en tête. Il devait détruire cet arbre et le maximum de ses champs. Il avait compris que la drogue des ouvriers devait également provenir de cette exploitation. Bunny retourna dans son trou et ramassa la torche presque éteinte. Il la raviva en soufflant dessus et l'accrocha à l'épée du milicien. D'un geste rapide et précis, il lança l'épée comme s'il s'agissait d'une simple fléchette. L'épée alla s'enfoncer lourdement dans le tronc de l'arbre. Ses feuilles commencèrent à prendre feu et en quelques minutes, les alentours s'étaient transformés en un véritable brasier. Aucun système anti-incendie ne se mit en marche. L'eau potable était trop précieuse sur cet île et l'eau contaminée aurait anéanti les récoltes. Une alarme retentit dans tout le complexe. Notre lapin devait maintenant se diriger vers l'entrepôt. L'usine n'était pas un point capital de son plan. Sans la matière première de la carrière ou des entrepôts, l'usine ne servirait à plus rien.

Code by Laxy Dunbar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27834-fiche-technique-de-bunny
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27818-presentation-d-ash-bunny-masamune



❝Le mystère de l'île disparue❞

❝Audaces fortuna juvat❞- Ash B. Masamune




L'alarme émettait un son strident et ce son remplissait les tympans de notre jeune soldat. Son ouïe étant plus développée, il était également plus sensible aux sons forts. Ash courrait à grandes enjambées dans les différentes cavités. Il lui fallait quitter les lieux le plus rapidement possible. De plus, il devait profiter de ce capharnaüm pour quitter le complexe. Les ouvriers courraient dans tous les sens. Ils étaient pris au dépourvu et ne savaient pas comment agir. Personne n'avait jamais envisagé que les récoltes puissent prendre feu. L'eau était rare et trop précieuse pour être gaspillée. Ils auraient pu utiliser de l'eau de mer, mais fallait-il encore y avoir pensé avant que la catastrophe ne se déclare. Bunny n'avait pas trop de mal à se frayer un chemin dans toute cette folie. Sa taille et sa carrure en faisait un véritable char d'assaut. Il déblayait tout sur son passage et les miliciens étaient trop occupés à contenir les flammes. Quelques détonations germèrent dans la foule. Les tirs n'étaient pas destinés à notre lapin. Les miliciens tentaient tant bien que mal de contenir les Zeks dans l'enceinte de la carrière. Une brèche émergea dans la clôture et Ash s'y engouffra comme une bonne partie des ouvriers présent sur les lieux.

La plupart des vagabonds seraient retrouvés dans l'heure. Notre héros quant-à-lui n'avait pas emprunté le même chemin que les Zeks. Il était partis en direction de l'entrepôt. L'alarme serait sûrement transmise aux autres complexes. Il lui fallait donc profiter de cet événement pour éviter la grande majeur partie des miliciens. Bunny ne mit pas trop temps à rejoindre l'entrepôt. Une fois arrivé proche de son périmètre, il prit plusieurs minutes de repos. Son souffle était court et son rythme cardiaque était élevé. Notre lapin avait une bonne condition physique, mais ce n'était pas un dieu. Comme tout être vivant, à un certain moment, il atteignait ses limites et devait recharger ses batteries. L'édifice de stockage était banal et n'aurait suscité l'intérêt d'aucun vagabond. Mais notre nomade n'était pas là par hasard. Il avait un plan en tête et une mission à exécuter. Il lui fallait détruire cet entrepôt et reprendre sa route pour quitter cette île. L'entrepôt était un immense hangar divisé en plusieurs compartiments. Néanmoins, une chose était commune à tout l'édifice, il s'agissait du système de refroidissement. Le méthane n'aimait pas la chaleur. Un brasier pourrait conduire à d'immenses destructions. Une aubaine pour notre soldat qui avait comme but de réduire ce dépôt à néant.

Ash entra dans cette réserve gargantuesque. L'établissement n'était que très peu défendu et il n'y avait pas beaucoup d'hommes sur les lieux. La plupart des troupes devaient être employées pour contenir le feu de la gravière principale. Bunny avait donc le champ libre pour préparer ses méfaits. Notre guerrier n'était pas un expert en mécanique, néanmoins il était un être cultivé et sortait des écoles de la Marine. Le système de refroidissement devait forcément être alimenté en électricité. De plus, pour refroidir une pièce, il fallait posséder des hélices pour extraire l'air chaud de la pièce. Masamune n'eut pas trop de mal à trouver les différents éléments. Il lui suffisait de suivre les tuyaux apparents des différents éléments de l'ensemble mécanique. Fort heureusement, pour creuser des trous et surtout sur des exploitations minières, il fallait toujours disposer d'une réserve d'explosifs. Les premières cavités étaient toujours créées à l'aide d'explosif. Ash fouilla pendant plusieurs minutes le lieu de stockage. Il eut du mal à trouver l'objet. Le guano polluait l'air ambiant et il ne pouvait pas utiliser ses capacités olfactives à cent pour-cent. Il plaça plusieurs bâtonnets de TNT sur les différents points stratégiques et vulnérables du système de refroidissement. Il récupéra deux bâtons dans ses poches et ramassa une caisse de spores au passage. Les caisses rouges étaient des spores et les caisses vertes étaient des champignons. Ce réseau était trop bien ficelé pour être dirigé par des simples miliciens. Cependant, Bunny n'était pas là pour faire le ménage. Il devait récupérer des informations, mais également des preuves. Le Gouvernement Mondial ferait ensuite le nécessaire pour mettre un terme à cette menace.

Ash alluma les mèches et prit ses jambes à son cou. Il usa de sa super vitesse durant plusieurs minutes, afin de mettre le plus de distance entre lui et l'entrepôt. Plusieurs explosions retentirent au loin et il put arrêter ses efforts. L'entrepôt était en feu et bientôt le guano finirait le travail. Il devait prendre encore plus de distance Hélas, il n'était plus en mesure de courir. Son souffle était bien trop court et ses jambes étaient à la limite de la crampe musculaire. La marche s'imposait dans ce cas de figure. Il partit en direction du funiculaire. Il s'agissait du seul moyen de locomotion qui lui permettrait de rejoindre le côté opposé de l'île. Toutefois, il ne disposait pas de titre de transport pour ce voyage. De plus, il portait certainement une caisse confidentielle sous son bras. Une cloche retentit au loin, le train était sur le point de quitter le quai. Bunny n'avait plus une seconde à perdre. Il ne prit même pas le temps de réfléchir. Il plissa les genoux et concentra toute sa force dans ses jambes. Il prit une grande impulsion et bondit de toutes forces. Ses pattes marquèrent le sol au moment du saut. Ash s'élança dans les cieux avant de retomber lourdement sur le toit d'un wagon. La chute fut lourde et il faillit tomber du train en marche. Heureusement, ses réflexes lui permirent de s'agripper rapidement à la paroi du wagon.

Masamune se sentait lourd et léger à la fois. Léger, car il s'éloignait seconde après seconde de ce cauchemars. Lourd, car il avait fortement puiser dans ses ressources et ses jambes étaient engourdies de courbatures. Ash s'allongea sur le dos et profita de ses quelques minutes de répit pour reprendre ses esprits. Le vent frappait son pelage de plus en plus fort. Le train avançait de plus en plus vite jusqu'à atteindre sa vitesse de croisière. L'autorail avait quasiment dépassé la ceinture d'Astérion qu'une énorme explosion retentit au loin. La boule de feu était visible sur des kilomètres à la ronde. De plus, le brouillard augmentait cette effet de sphère orangée. Quelques secondes plus tard, la détonation atteignit le chemin de fer. Bunny dut se protéger les oreilles pour ne pas finir avec les tympans percés. D'un coup, une énorme onde de choc souleva le train en marche. Celui-ci fut balancé de quelques centimètres sur le côté. Ce balancement était suffisant pour désorienter le train et faire dérailler celui-ci. Le funiculaire s'enroula sur lui-même et notre héros fut éjecté en avant. Il se fracassa la tête sur le sol et retomba lourdement après avoir effectué plusieurs roulades. Sa vision se troubla et il perdit ses esprits.

Code by Laxy Dunbar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27834-fiche-technique-de-bunny
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27818-presentation-d-ash-bunny-masamune



❝Le mystère de l'île disparue❞

❝Audaces fortuna juvat❞- Ash B. Masamune




Ash se releva péniblement. Il dut faire un grand effort rien que pour sortir sa poitrine du sol. De la terre avait recouvert son corps lors de l'impact. Ce n'était pas énorme, mais suffisamment assez pour en avoir plein sa fourrure. Ses tympans sifflaient fortement et il avait la tête dans les nuages. Son rythme cardiaque martelait sa boîte crânienne. L'adrénaline s'estompant, une vive douleur le fit gémir et souffrir durant de longues minutes. Son épaule gauche était sortie de son logement et il avait plusieurs côtes fracturé. Sa respiration était lourde et saccadée, il avait du mal à respirer. Il se leva péniblement, son corps le faisait grandement souffrir. Il avait des courbatures sur tout son épiderme. Le choc avait été violent et ses efforts physiques n'avaient pas arrangé la chose. Debout sur ses pattes, le sol se déroba plusieurs fois sous pieds. Il tombait sur les fesses perdant l'équilibre. Il devait certainement souffrir d'une commotion cérébrale ou son orteil devait être très endommagée.

Le train était au sol, éventré et enroulé sur lui-même. Des flammes commençait à germer de certains wagons. Des cadavres jonchaient le sol et des caisses de stockage étaient parsemées en pagaille dans un large périmètre. La zone était une véritable catastrophe. L'enfer c'était abattu sur cette partie de l'île. For heureusement, la plus grande partie du train avait dépassé les champs de mines. Les miliciens commençaient à reprendre leurs esprits. Il était temps pour notre jeune soldat de prendre congé. Il avait du mal à marcher. Il ne marchait pas, il déambulait comme un pauvre ivrogne. Il portait toujours cette caisse sous son bras. C'était son unique preuve et il ne pouvait pas la perdre. Sa démarche était lente et saccadée, il dut faire de nombreuses pauses. Sa tête lui faisait toujours autant mal. L'horizon avait tendance à bouger devant ses yeux. Il était en piteux état, il lui faudrait consulter dès son retour à la base.

Notre marine n'avait pas souhaité causer autant de dégâts sur cette mission. À la base, il était simplement venu pour enquêter. Néanmoins, il n'avait pas eu d'autres choix que de passer à l'action. Il lui fallait ralentir au maximum cette exploitation. Grâce à ses méfaits, le Gouvernement aurait le temps d'agir avant que l'exploitation ne puisse redémarrer. Bunny marcha durant de longues heures jusqu'à atteindre à nouveau la plage de son débarquement sur ce caillou. Sa chaloupe était toujours retournée sur le sable. Il mit trente bonnes minutes pour la remettre à l'eau. Son état ne s'améliorait pas, bien au contraire. Notre héros était en train de dépérir petit à petit. Il prit la mer et rama pendant de longues minutes. Il donna ses dernières forces dans cette lutte contre l'océan. Ash était exténué et n'arrivait plus à contenir la douleur. Il espérait simplement qu'il c'était suffisamment éloigné du rivage pour être pris dans les grands courants au large.

Masamune perdit connaissance et un voile noir se plaça devant ses yeux. À son réveil, il se trouvait sur un lit dans une salle de soin. Plusieurs perfusions au bras, il était alité de force. Il remarqua que cette embarcation lui était très familière et il eut raison lors de la venue des infirmières. Il se trouvait sur un bâtiment de la Marine, un énorme cuirassé de guerre. Il était à nouveau à la maison. Ash se laissa aller et s'endormit profondément. Il lui fallut plusieurs semaines de repos avant de pouvoir aller taper son rapport. La mission était concluante, mais laissait un goût amère dans la bouche de notre lapin. En ce qui concernait l'autre équipe, personne n'avait eu la moindre information. Il faudrait certainement mettre sur pied une future mission de sauvetage.

Code by Laxy Dunbar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27834-fiche-technique-de-bunny
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27818-presentation-d-ash-bunny-masamune