-57%
Le deal à ne pas rater :
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / 128 Go (ODR de ...
99.99 € 229.99 €
Voir le deal

Ce pouvoir qui nous lie [PV Nihil]

Aujourd'hui, j'avais pris la place de Caleb Miller, le corbeau, l'ancien Joker de la fédération des magiciens indépendants, mais par dessus tout le reste celui qui fut mon mentor pendant tout ce temps. Celui par qui j'avais appris, celui qui m'avait pousser a me surpasser, a vouloir devenir meilleur jour après jour.

Notre rencontre s'était faite, il y a environ vingt ans, a cette époque je n'avais que cinq ans. A notre rencontre, j'étais simplement éboulis par son talent, par ses tours, et je me fis rapidement la promesse de devenir, un jour, aussi fort... Non, meilleur que lui ne le serait jamais. Cette promesse, non, elle ne fut pas un secret l'ombre d'un instant a ses yeux, mais malgré tout il décida de me prendre sous son aile. Sans cette simple décision, toute ma vie aurait été sans doute bien différente... Mais quel que soit la voie que j'aurais pris, elle n'aurait été qu'une pale version de celui que je suis devenu.

Pendant des années, je vouloir flatté mon égo de cette décision, mais dans le fond... Pourquoi m'avait-il choisi moi pour devenir son successeur?... Pourquoi moi et pas un autre? Était-ce a cause de quelque chose qu'il avait vu en moi? A cause de mon talent? Avait-il vu en moi cette personne capable de le surpasser? Non... Pour moi aujourd'hui la réponse était plus qu'évidente... Ma voix.

Pourquoi ma voix? Qu'avait-elle de si étrange? ... Et bien la réponse est simple, ma voix était capable de prendre une fréquence très particulière... A tel point que certain vois ça comme une anomalie génétique, personne ne sais vraiment d’où sa vient, mais toujours est-il que ce phénomène rare donne la possibilité d’utiliser une technique qui se nomme "Le commandement". Une technique qui fait énormément d'envieux dans le circuit des magiciens, puisse qu'en effet, elle la possibilité a son utilisateur d'user de sa voix pour hypnotisé sa cible.

Le point cruel de cette technique et qu'elle ne s'apprend pas. Soit on en est capable a la naissance, soit elle ne sera jamais accessible. Et si a cette époque-là, je n'étais pas au courant, les faits étaient la... Grace a son oreille, Caleb avait déceler que ma voix était proche de la sienne et donc me permettrais d'utiliser cette technique qui avait fait de lui le meilleur magicien du monde, au grand malheur de son grand frère Rogue.

Depuis toutes ses années, je n'avais jamais rencontré quelqu'un d'autre capable d'usé de cette technique en dehors de Caleb et moi.... Alors lorsqu'une de mes sources venait me dire qu'a Logue Town quelqu'un avait été vu en train d'user de celle-ci, cela fut largement suffisant pour susciter ma curiosité. Je n'hésitais pas une seconde a prendre la mer, a me rendre sur l'île ou Gold D. Roger avait été exécuté afin de rencontrer celui qui soit faisait partie de ce cercle très fermé... Soit qui n'était qu'un imposteur et si c'était le cas, je lui ferais regretter cette insulte.

Je n'avais que quelques informations sur la dite personne... Il se faisait appeler Nihil, j'avais réussi a obtenir une photo de l'époque ou il était un agent Cipher Pol en formation... Apparemment, sa carrière n'aurait pas été couronnée de succès... ... Son vrai nom c'était.... Lian? Chinajmachin? Je l'avais vaguement croisé a mon arrivé au Cipher Pol... Toujours est-il que je devrais le reconnaître... Si il n'avait pas trop changé, mais je me souviens que tout comme moi, il n'avait pas un physique que l'on oublie.

Désormais sur le port, je descendais de mon navire, a la recherche de celui que comme tout le monde j'allais tout simplement appeler Nihil pour des raisons de facilité.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro

Qu’est-ce que j’foutais ici, à Logue Town, que vous vous demandez ? Pas grand-chose. Vraiment. Avec mes très longues escales à Cocoyashi, puis au Sultanat des Pétales, le navire que j’empruntais et qui était en partance pour West Blue, avait fait une escale dans le coin. Plutôt que de rester dans ma cabine à ne rien faire et vu qu’on ne décollait pas avant deux jours à cause d’une soi-disant panne, j’avais donc décidé d’arpenter la vie pour tuer mon ennui. C’était aussi une façon de tâter le terrain, des fois qu’il y aurait un filon à creuser, les bons deals se faisant rares pour les simples civils de mon acabit. J’étais pas très certain de trouver quelque chose, mais comme l’adage le disait si bien, "qui ne tente rien n’a rien". Ouais. Même les crapules d’mon genre…

Pourtant, en une demi-journée, rien. Pas une rumeur, pas un début de quoique ce soit… Bref, le néant total. La marine avait tellement bien quadrillé la cité vu sa symbolique, que les hors-la-loi, qu’importe leurs genres, se faisaient rares… Enfin… Si l’on exceptait évidemment tous les rookies qui mouillaient ici pour faire leurs dernières provisions avant de prendre la direction de la route de tous les périls. Le rêve de tout bon forban qui se respecte. Pour y avoir été un temps, j’trouvais que ce coin du monde était un enfer et j’n’osais même pas imaginer ce que serait le Nouveau Monde, seul recoin où je n’avais pas posé le moindre orteil. A vrai dire, y aller n’allait surement jamais m’intéresser. Ou pas avant que j’devienne aussi fort qu’un corsaire.

Pas une mine affaire, hein… ?

C’est d’ailleurs lors de mes promenades dans les grandes artères de Logue Town que j’vis l’arrestation très musclée d’une petite clique de pirates très mal tombés. En effet, ces derniers avaient été très vite maitrisée par le fameux Walt Masters, un commodore réputé pour sa dextérité au sabre que pour sa propension à se saouler la gueule H24. Le voir à l’œuvre était très impressionnant, mais les passants du coin n’étaient absolument pas émerveillés, tant les scènes de ce genre devaient faire partie de leur quotidien. Même que la plupart des passants continuaient leurs chemins comme si de rien était. Cette réalité poignante expliquait clairement pourquoi aucun business souterrain ne se formait dans le coin -sauf s’ils étaient bien camouflés.

Après tout, qui se jetterait sciemment dans une fosse aux lions ?

Entre la présence d’un contre-amiral, d’un colonel, d’un commodore et d’un commandant d’élite, il y avait de quoi y réfléchir à deux fois…

C’était la preuve que le Gouvernement Mondial ne faisait pas les choses à moitié.

C’est fort de ce constat que j’eus un soupir avant de voir que le soleil avait perdu de l’altitude. Il ferait bientôt nuit. Bien avant de retourner dans ma cabine, j’me fis la réflexion qu’une binouze m’ferait pas de mal. En vérité, cela faisait même bien longtemps que j’m’étais pas posé dans un bar pour profiter d’un moment tranquille. Mais alors que j’me faisais cette réflexion, je crus voir une vague et très ancienne connaissance à l’autre bout d’une rue. Un ancien Cipher Pol. Leur présence ici ne m’étonnerait même pas, mais j’voulais plus vraiment me frotter à eux. C’est donc avec hâte que je m’engouffrai dans la première taverne que j’vis avant d’aller m’asseoir à une table dans un recoin sombre. Ici au moins, personne m’ferait chier !

Une serveuse à l’apparence lessivé vint prendre ma commande.

Pour aller vite, j’lui demandai leur meilleure bière, ce qu’elle alla chercher immédiatement.

De mon côté, je retirai mon manteau, avant d’observer les lieux d’un air distrait…
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26901-fiche-technique-de-nihil
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26899-nihil-tout-simplement#278222
A mon arrivé, Nihil ne me tombais étonnamment pas tout cuit dans les bras, cela était plutôt curieux n'est-ce pas? Mais fort heureusement, au lieu de tout laisser tomber en boudant dans mon coin comme un enfant de huit ans, j'ai décidé de prendre mon courage a deux mains pour accomplir mon objectif, une décision simple, mais qui a une tendance a se perdre avec le temps n'est-ce pas?

La vie est bien souvent une simple affaire de patience et de volonté, l'impatience et le pire ennemi de l'homme qui veut tout, tout de suite, mais surtout qui a fini par en devenir paresseux. Pour ma part, on m'a toujours trouvé impulsif dans ma jeunesse, a n'avoir qu'aux grès de mes envies... Et pourtant, c'était des milliers d'heures que je dédier a une seule chose, la maîtrise de mes tours de magie. C'est aussi cette même patience qui a fais de moi un combattant expérimenté, un agent du Cipher Pol que le directeur du Pole numéro neuf a choisi lui-même pour être ses yeux et ses oreilles... Quel dommage pour lui que j'ai fini par quitter le Cipher pol... et oui, je suis une grosse perte pour le cp, mais il ne m'ont pas apprécié a ma juste valeur certaine diront.

Enfin bref, au vu du peu de ce que je savais de l'individu de type olibrius que je recherchais... Il y avait de fortes chances de le croiser dans un bar; ou en compagnie d'une femme... Ou encore les deux. C'est donc assez calmement que je devais ce fameux type chelou qui rentrais dans un bar sans rien commander, qui chercher du regard et sortais aussi vite qu'il est rentré. Bizarre n'est-ce pas? Mais efficace.

Combien de bar avait-je fais? Je n'en avais aucune idée, je n'ai pas pris la peine de compté et je ne pense pas que grand monde l'aurais fais a ma place, mais était-ce la le plus important? Lorsqu'enfin j’apercevais le visage de celui que l'on pourrait qualifier de cibler, je me disais que cela n'avais pas grande importance.

Je m'installais proche a côté de lui sans rien demander et je m'allumais une bonne cigarette que j'estimais avoir amplement méritée. Je prenais une bonne bouffé, avant de la recracher et de reprendre:


" Et bien! Tu n'es pas facile a trouver dis-moi! "

Je souriais un instant d'un air amical, avant de reprendre:

" Mais j'en perds mes bonnes manières! Je m'appelle Alaaric Minaro, je doute que tu me reconnaisses, mais on s'était croisé a une certaine époque.. On bossais plus ou moins au même endroit... "

Je prenais un air narquois pendant un instant... Les anciens agents du Cipher Pol évitent de crier leurs anciens emplois en règle général, mais je suppose qu'il devait avoir compris, enfin.. C'est ce que je croyais, il n'avait pas vraiment l'air d'écouter, ni d'être très concerné par ce que je disais, mais ça n'en serais que plus amusant.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro

- « Vous sous-estimez votre réputation, monsieur Minaro. Elle n’est plus à faire, que vous le vouliez ou non, d’autant plus que votre illustre frère n’est pas non plus inconnu… »

Le type était connu jusqu’au Nouveau Monde et s’abaissait à se présenter… ? Mais pourquoi donc ? Était-ce une manière pour lui de m’amadouer ? Ou bien était-il entrain de fanfaronner à sa manière ? Avec les Cipher Pol les plus doués d’leur génération, on ne pouvait jamais vraiment savoir ce qui se passait dans leur cabouche. D’ailleurs, y’avait qu’à voir tous les regards qui étaient tournés vers lui pour le comprendre. Alaaric Minaro était déjà une légende. Bien connu pour être un magicien hors-pair, il avait encore ses preuves à faire en tant que chasseur de primes, mais j’doutais pas du fait qu’il se ferait encore plus de fame et d’oseille dans les quelques années à venir. Après tout, nul n’était censé ignorer sa force. La question qui me venait toutefois en tête était la suivante : pourquoi avait-il quitté le Cipher Pol alors qu’il y était considéré comme étant une force de frappe incroyable ? C’était à n’y rien comprendre…

- « Ceci étant dit, je note que vous n’avez pas oublié l’insignifiante personne que je suis. C’est beaucoup d’honneur. Enfin… Si vous ne vous souvenez pas de moi comme étant un piètre apprenti, hahaha ! »

Brosser la personne en face de moi dans le sens du poil. C’était de toute façon la meilleure chose à faire. Après tout, ce type m’explosait avec un seul doigt ; et j’étais également persuadé que je ne pourrais pas du tout fuir. Il me traquerait aussitôt et me retrouverait en un rien de temps. Derrière mon air assuré et mon sourire, se cachait donc un type anxieux qui se demandait ce qu’il avait fait pour attirer l’attention d’un monstre des mers comme lui. Y’avait pas à dire, c’était impressionnant. Il était impressionnant ! J’me faisais même violence pour ne pas montrer ces signes qui lui indiqueraient que j’avais la frousse et pas qu’un peu ! « Si je me fie à vos dires, vous me cherchiez donc ? Puis-je savoir la raison… ? » Et c’est également là que j’me fis la réflexion que j’devais peut-être soigner mes arrières et ne pas me faire trop repérer. J’étais pas encore un hors-la-loi, loin de là, mais ma tête commençait à être un peu connue…

- « Voulez-vous boire quelque chose ?! Notre auberge est la meilleure de tout Logue Town en ce qui concerne l'alcool ! »

La serveuse qui avait une gueule lessivée était revenue… Et semblait bien plus rayonnante que tout à l’heure. J’avais presque l’impression qu’elle avait changé son uniforme pour quelque chose de bien plus court et moulant, tant ses formes étaient mises en valeur. Avec la bouche en cœur et des battements de cils qui allaient avec, elle apparaissait comme ces michtos qui avaient flairé le bon coup et qui voulaient immédiatement faire main basse dessus. Clairement, le Minaro semblait la charmer… Lui ou sa fame et sa richesse. Faut avouer aussi qu’avec son air presque ténébreux et emo-punk, il devait surement plaire à une frange féminine bien particulière. Pour une fois que c’était pas sur ma gueule qu’on bavait, ça changeait et pas qu’un peu… Toujours est-il que la présence de cette profiteuse me détendit légèrement. Y’avait plus qu’à espérer qu’il m’voulait rien de grave et prendre congé le plus rapidement possible…

J’aurai p’être pas dû venir ici, tout compte fait…
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26901-fiche-technique-de-nihil
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26899-nihil-tout-simplement#278222
Assez rapidement, le tatouer me faisait remarquer qu'effectivement ma réputation me précéder bien souvent, un état de fais que j'ignore plus ou moins volontairement en me présentant comme je le fais a chaque fois. Peut-être une habitude que j'avais fini par prendre, après tout j'avais sûrement du me présenter plus souvent que la plupart des gens, et bien souvent sous des fausses identités. Mihael Hannigan, ou encore cette fois ou j'avais joué ce type exagérément kitch du nom de Darling, une mission qui je l'avoue avait été plutôt amusante. Pourtant, je n'avais pas plus le temps de me perdre dans mes pensées que ça lorsqu'il mentionnait mon frère comme illustre, un détail qui de manière naturelle me faisait bouffé de rire.

Illustre ? Je ne suis pas sûr que c'était le terme lorsqu'on parle de ce serpent. Il avait fini par devenir Corsaire et repasser du bon côté de la loi, mais j'étais certain que cela n'était par bonté d'âme, mais bien uniquement car il trouvait une forme d'intérêt, ou peut-être de prestige... A vrai dire, j'avais toujours assumé mon désir d'être le meilleur, d'avoir la lumière. Ed'... Envy... Oui, d'un certain sens c'est logique que cette place ai fini par lui revenir. J'ai longtemps cru que son péché était celui de l'avarice, celui de posséder la fortune, le pouvoir... Avec le temps, j'ai fini par comprendre que son véritable péché était celui de la jalousie, de vouloir ce que posséder les autres et d'être prêt a tout pour se l'accaparer.

Encore une fois, les mots de l'ancien agent me sortaient de mes pensées, juste avant d'être interrompu par le serveur, fier de la qualité de son alcool. Je souriais avant de simplement demander un bon café, chose qui ne serait pas surprenante pour toute personne me connaissant un tant soit peu. Après ma commande, je prenais la parole avant d'expliquer:


" - En effet... Il parait que tu maîtrise l'hypnose par la voix, c'est vrai?... Tu n'est pas sans savoir que c'est une capacité très rare. "

Oui, j'entrais tout de suite dans le vif du sujet, je voulais savoir rapidement si ce voyage n'avait été qu'une perte de temps ou non... Il avait intérêt, ou le café devrait être de très bonne qualité pour rentrer un si long voyage un peu moins amer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro

- « J’avoue que je ne me suis jamais posé la question de la rareté de cette capacité.… Mais à bien y réfléchir, oui, l'hypnose vocale n'est pas commune. »

J’avais gardé mon calme en lui répondant. Peu de gens savaient que j’étais doté de cette capacité… Mais j’avais complètement oublié que le Gouvernement Mondial le savait puisque le Cipher Pol devait avoir tous mes dossiers. A bien des égards, j’aurai p’être dû leur cacher cette prouesse dont j’étais capable, puisque c’était celle avec laquelle je commettais mes forfaits. Il faut avouer qu’elle était vraiment très pratique. Qu’Alaaric le sache me déplaisait fortement, même si bien évidemment, mon expression était celle d’un gars normal qui n’avait aucune pression. C’était un peu du bluff, surtout s’il avait le haki de l’observation, mais là encore, je préférais quand même rester digne, ce qui passait par une apparence calme et fort décontractée.

- « Mais effectivement, je détiens ce pouvoir… »

Là encore, inutile de mentir : il me grillerait certainement. Qui plus est, s’il maitrisait lui-même l’hypnose d’une quelconque façon, il pourrait tout simplement me soumettre à ses envies et tout me faire révéler. L’idée de fuir ou encore de mytho était donc écarté. Bon sang ! C’était ça que d’être obligé d’la jouer fine ? C’était ça que d’être un puissant de ce monde ? Rien que par sa présence, il forçait non seulement l’admiration, mais aussi le respect ! Un état auquel j’aspirais très clairement ! J’me promettais d’arriver un jour à son niveau moi aussi pour foutre la pression à tous ceux qui m’avaient fait des misères à commencer par ma marâtre et mes satanées demi-sœur. Elles perdaient rien pour attendre, ces grosses pouffiasses là…

- « Mais en quoi pourrais-je vous être utile avec cette capacité ? »

Il était bon de noter que je le vouvoyais toujours. Ce n’était pas seulement une marque de respect, mais je voulais toujours creuser cette espèce de distance qui nous séparait pour qu’il finisse par partir. Y’avait juste pas moyen que j’le suive dans ses délires, oh que non ! Je n’étais ni un chasseur de primes, ni un magicien… Quoique, j’pouvais quand même feindre ce métier pour escroquer les gens encore un peu plus tiens. Il n’y avait pas de petits profits ! Avant même qu’il ne puisse répondre à ma dernière question, la serveuse revint avec nos commandes. Si elle me balança carrément ma chope de bière qui faillit se renverser, c’est avec un soin impeccable qu’elle posa la tasse de café devant Alaaric en continuant de se tortiller dans tous les sens…

Y’avait pas à dire, être un grand de ce monde, c’était vraiment la vie !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26901-fiche-technique-de-nihil
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26899-nihil-tout-simplement#278222
Le tatoué me répondait en me disant qu'il n'avait pas conscience du fait que cette capacité soit si rare que ça, mais en même temps, il affirmait détenir cette capacité. Je suppose que des explications supplémentaires étaient de mise, je recevais enfin mon café, et qu'après-avoir pris la première gorgée, je prenais en soit la parole:

" Pas commune en effet... Le plus drôle avec cette technique, c'est qu'elle ne s'apprend pas, dans le sens ou l'on né ou pas avec des cordes vocales qui nous permettent de le faire ou non. C'est pratiquement considérer comme une anomalie génétique, mais toujours est-il que beaucoup ont jalousé ce pouvoir sans jamais en être capable. "


Je marquais en temps de pause avant de prendre a nouveau la parole, entrecoupé bien sûr par une autre gorgée de ce café, qui je devais bien l'admettre n'était peut-être le meilleur que j'ai bu de ma vie, mais qui avait quand même le fait d'être plutôt bon pour lui.... Enfin je m'égare, je disais donc:

" Dans le milieu, nous appelons cette capacité le commandement. Poussée a son paroxysme en de mauvaises mains, cette technique serait a même d'accomplir de grandes choses... Terrible, mais tout a fais remarquable. Un trésor que les magiciens comme moi tachons de protéger entre autres... je n'ai connu d'ailleurs que deux personnes capables de l'utiliser. "

Je faisais un léger sourire :


" Je suis d'ailleurs une des deux personnes... Par exemple.. "


Je finissais mon café, avant d'en commander un autre d'un signe de la main. Dire en être capable était quelque chose, mais aussi fallait-il être capable de le prouver, et dans ce but, rien ne vaux mieux qu'une bonne démonstration, je posais ma main sur ma gorge:


" Je t'ordonne de payer mes cafés au serveur lorsqu'il arrivera a cette table. "


Je souriais encore une fois, lorsque le marchant arrivé, il déposait mon café et le Nihil n'eut pas vraiment d'autre choix que donner quelques berrys pour ma consommation. Je voyais son regard stupéfait, pourtant, je prenais encore une fois la parole :

" Je voudrais que tu me fasse une petite démonstration... Tu peux essayer sur moi, mais je te conseille de prendre quelqu'un d'autre, il est beaucoup plus difficile d'hypnotisé les gens capables de nous hypnotiser. "


Oui, c'était quelque chose que j'avais remarqué... En général, on parvient à hypnotiser des gens avec un mental moins fort, et je ne pense même pas qu'il soit possible de le faire sur quelqu'un qui a réussi a nous le faire... Une sorte de chaîne alimentaire de l'hypnose, je suppose? Qu'importe, j'allais vite voir s'il faisait du bluff ou non.


Technique usé:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro

L’enfoiré ! Il s’était amusé à me faire payer sa boisson ! Mais pourtant… Je ne lui en voulus pas plus que ça. Non pas parce qu’il venait de me ridiculiser, mais plutôt parce qu’il venait de me montrer ce que ça faisait que d’être hypnotisé. C’était donc ça, la sensation… ? C’était quelque chose… Et je réalisais encore plus qu’avant que j’avais un potentiel qui pourrait vraiment s’avérer destructeur. S’il m’apprit le côté inné de la chose -même si j’avais un sacré doute sur cette explication-, il n’en demeurait pas moins qu’il avait totalement raison sur le fait qu’entre de mauvaises mains, cette capacité permettait pas mal de choses. Pour le coup, j’étais l’une de ces mauvaises personnes. Faut bien gagner sa croute dans ce monde aussi vicié que difficile ! Cette réflexion m’arracha un sourire, avant que je ne reprenne moi aussi la parole pour lui avouer quelque chose :

- « Ma technique ne marchera pas sur vous. C’est drôle à dire, mais mes utilisations du « commandement » comme vous l’appelez m’ont permis de réaliser que seules les personnes plus faibles que moi succombent à mon hypnose. Qu’elles aient un esprit fort ou non n’y change rien. J’en déduis donc que la capacité est liée à ma propre force… »

… Un peu comme le haki, finalement. Mais je préférai ne pas rentrer dans les détails. Toujours est-il que je venais de lui confier mes observations bien plus pragmatiques que les siennes. Et du pragmatisme, j’étais bien obligé d’en faire preuve puisque j’étais beaucoup trop faible. Tout du moins si je me comparais à lui, inévitablement ! J’eus donc un soupir, avant de regarder autour de nous. La serveuse n’avait pas eu d’autres choix que de s’en aller servir d’autres nouveaux clients, un peu ronchonne d’avoir été quasiment ignoré par le chasseur de primes qui semblait insensible à ses charmes -pour peu qu’elle en ait. Y’avait plus qu’à piocher dans la clientèle et c’est en cela que j’me tournai rapidement vers nos voisins immédiats avant de prendre ma voix chantante :

- « Monsieur, pourriez-vous me passer votre arme à feu ? ♪ » Demandai-je en claquant des doigts !

- « Bien volontiers, très cher ! »

Et sans comprendre ce qui lui arrivait, l’un des deux types que j’avais hypnotisé sortit son colt de son étui et me le passa docilement avec un sourire aux lèvres, sous l’étonnement de son vis-à-vis qui n’en revenait absolument pas. « Mais Davies… T’as jamais voulu que quelqu’un touche ton arme à feu… » Je m’emparai volontiers de son colt avant de me tourner vers le voisin qui était ahuri et qui me lança un regard intrigué. « Et vous, vous m’offrez nos boissons s’il vous plait ? 10.000 berrys que ça coute ! ♪ » Le deuxième larron, pourtant consterné tout à l’heure, hocha la tête en signe d’assentiment et fouilla dans ses poches avant de me tendre ce dont j’avais besoin. Je récupérai également le fric, avant de faire un sourire à Alaaric non sans hausser mes épaules.

- « Voilà ce que j’arrive à faire, sinon. Le souci, c’est que je ne peux jamais savoir à l’avance si la personne est plus faible que moi pour que ça fonctionne, m’enfin bon… »

Ouais… De mon côté, la chance et le hasard y étaient pour beaucoup. J'rendis ensuite l’arme et le fric, avant de finir par redemander à l’ex CP.

- « A quoi vous avance de savoir que je maitrise ce don, finalement ? Qu’avez-vous en tête ? Vous ne m’avez toujours pas répondu sur mon utilité… »

Il était peut-être temps qu’il crache le morceau ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26901-fiche-technique-de-nihil
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26899-nihil-tout-simplement#278222
Le tatoué expliqué qu'il liait son talent a sa force physique... De mon côté, je voulais croire qu'il y avait toujours une connotation entre les deux. La force physique ne peut a mon sens pas être seule, c'est souvent pour ça qu'avec la force, on parvient a développer le fluide qui n'est pas a mon sens une capacité physique. Je suppose qu'il n'y avait pas de bonnes réponses, c'est pour cette raison que je décidais de garder le silence, préférant observer la démonstration de l'ancien apprenti.

Je devais avouer que c'était plutôt impressionnant. Sa maîtrise du commandement était déjà au point, même si je ne pouvais m’empêcher qu'il n'avait pas la même façon de l'utilisé que moi ou que Caleb. De notre côté nous n'avions pas besoin de chanter, mais il est également vrai que notre gain de voix était bien plus similaire que la voix du Nihil et cela n'enlevait pas la maîtrise qu'il avait de cette technique.

Je devais cela dit avouer que je gardais un œil sur cette attitude, et s'il avait rapidement rendu les biens qu'il avait volé, les mettre dans sa poche aurait était une très mauvaise décision pour son avenir. De son côté, il répétait son interrogation, alors que je suppose qu'il était temps d'en dire plus. En commençant a boire son café:


" - Je t'en ai dis un peu plus sur la rareté de cette capacité, mais tu dois aussi savoir que je suis a la tête de la fédération des magiciens... De par cette capacité, je souhaite que tu rejoignes la fédération. "

Je prenais une seconde pour laisser a mon interlocuteur une seconde pour avalé l'information tout en prenant la parole a nouveau:

" - La fédération ne se régit pas comme une organisation classique, tu resterais libre de tes actes et tu n'aura pas plus de compte a ne nous rendre que ça, du moment que tu n'use pas de tes compétences pour de mauvaises raisons... Si tu le souhaites, tu pourras faire connaître tes talents dans le monde entier en te produisant comme artiste de scène, de plus je pourrais t'apprendre a mieux maîtriser ce pouvoir. "

Je finissais mon café avant de reprendre une dernière fois:

" - Tu dois également savoir que dans cette fédération, il existe une branche de chasseur de prime dont je suis également a la tête... Ce que j'ai a t'offrir est un but dans la vie, l'opportunité de faire ce qu'il faut pour laisser ta trace dans ce monde. "

Je regardais dans ma tasse pour être sûr qu'elle totalement vide, avant de fermer les yeux un instant devant ce spectacle d'une tasse tristement vide.

" Je te laisse libre de ton choix. "

Je plantais mon regard rubis dans celui du coloré... La balle était dans son camp, j’espérais, cela dit qu'il y réfléchirait avant de prendre sa décision.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro

"Ce que j'ai a t'offrir est un but dans la vie, l'opportunité de faire ce qu'il faut pour laisser ta trace dans ce monde." La phrase avait eu comme l’effet d’un coup de poing au visage. Et là, mon visage se ferma sans que je ne puisse y faire grand-chose. Pour le coup, faire semblant n’avait plus lieu d’être ; même si j’allais bien me garder d’être complètement discourtois pour éviter d’me faire défoncer comme un bleu. Avait-il vraiment osé ? Qu’un puissant prenne de haut un faible d’accord, mais qu’était-ce sous-entendu à la noix ? Un but dans la vie ? Parce que faire le clown et le pitre était quelque chose d’enviable ? Laisser ma trace dans le monde ? Parce qu’il y un chasseur de prime qui avait marqué l’histoire durant les derniers centenaires ? Là pour le coup, l’estime que j’avais pour le personnage était complètement tombée bas. Bien bas, même. Comme quoi, on pouvait être un puissant et ne pas maitriser l’art de la communication…

- « Je vous remercie pour votre opportunité, vraiment, mais… »

Là-dessus, je suspendis ma phrase pour observer non pas son visage, mais bel et bien ma chope de bière. Je m’en emparai finalement, avant de la vider d’une traite comme pour me calmer, faire de l’ordre dans mes pensées et savoir quoi dire. Une fois avalé, je fis claquer bruyamment la chope sur la table, ce qui eut pour effet de faire sursauter nos voisins de table immédiats qui nous observèrent pendant quelques secondes, avant de recommencer à vaquer à leurs occupations respectives. Bon, j’avais un peu abusé sur le coup, mais c’était pas comme si je lui avais fait un affront particulier ou que je l’avais attaqué -ce qui serait d’ailleurs à la fois stupide et suicidaire. J’eus un soupir d’aise ensuite, puis je le regardai avec une mine stoïque. Je n’avais plus un air renfrogné, mais je ne lui souriais pas non plus parce que faut pas déconner !

- « Mais je préfère monter des affaires dans le calme. Tout le monde n’a pas la folie des grandeurs et l’ambition de marquer ce monde. De plus, j’ai déjà trouvé des partenaires et il serait préjudiciable pour moi de les lâcher en cours de route… »

Le dernier argument n’était ni complètement vrai, ni complètement faux, mais il fit mouche, puisque…

- « Je vois… Si tu changes d’avis, tu sais où me trouver. »

Puisque le fameux ex-Cipher Pol avait été compréhensif et n’avait pas jugé bon de forcer les choses. Plutôt admirable de sa part. Il se leva avec toute l’élégance et la simplicité qui le caractérisaient, puis s’en alla sans ajouter un autre mot. Ce n’est que lorsqu’il sortit du bar que la pression redescendit complètement et que je m’avachis sur mon siège, non sans passer une main sur ma poitrine. En dépit du fait qu’il ne m’avait pas menacé, le gars m’avait foutu les chocottes et pas qu’un peu ! A bien y repenser, ça avait été une folie de claquer comme ça la chope, mais il faut croire que l’homme n’était pas susceptible. Mauvais communicateur certes, mais pas versatile et heureusement. Je fis un geste à la serveuse pour qu’elle revienne me servir et je me fis la réflexion que j’allais hypnotiser les types à côté de moi une nouvelle fois pour qu’ils paient ma conso et celle d’Alaaric.

Après tout, c’était à cause de lui que je m’étais réfugié dans ce bar…

Ce soir, c’était décidé, j’allais me casser d’ici fissa ! Avant qu’il ne revienne éventuellement à la charge.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26901-fiche-technique-de-nihil
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26899-nihil-tout-simplement#278222